Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Euthanasie de la démocratie !

Euthanasie de la démocratie !

Les termes du débat sur la mort administrée sont clairs, les positions assez tranchées et tres partisanes. Dans les micro sondages du Nouvel Observateur, la volonté "euthanasiante" venait parmi les toutes premières avec l'amour de "deseperate houswife" et le fait de ne pas donner au telethon. A gros traits, ces trois tendances caractérisaient un lectorat massivement a gauche...

Nous sommes en démocratie, toutes les opinions sont ou devraient être permises. Celles la témoignent de nombreuses pathologies du "surmoi de gauche", mais ce n'est pas le propos de cet article. 

C'est bien la procédure adoptée qui est effrayante !

JPEG - 130 ko
Bientot une commission a la place de ce douloureux probleme ethique

Tout le monde sait comment fonctionne une commission. On vient de nous en parler pour "l'inclusion des étrangers".

On prend des tas de spécialistes, si possible de son bord. Mais ce n'est pas toujours possible. Ou alors il faut que cela ne soit pas trop visible. En pratique, il est même souhaitable d'avoir des adversaires pour se crédibiliser.

Mais de toute façon, cela est de peu d'importance, c'est le jeune haut fonctionnaire détaché a la rédaction qui détermine en fait les conclusions finales. (c'est pourquoi, c'est souvent un Énarque Normalien, les seconds ont la réputation de savoir écrire).

C'est pour cela qu'elles correspondent en général bien a ce qui était demandé au départ....

C'est long et assez coûteux. Mais cela permet d'arriver avec un texte en disant, "c'est pas moi", "ce sont les experts et la société civile". "On a demande l'avis de tous le monde" Qui êtes vous !?, Quelles est votre expertise ?! Pour oser protester.

En pratique, il est difficile pour les "experts" participants eux mêmes, et quoi qu'ils en aient, de s'opposer a ces manipulations. Au pire ils refusent de signer. Mais alors il suffit de ne pas en parler.

Ainsi, Sicard, le président de l'ex commission, quand elle était encore d'éthique, constate que le pouvoir a gardé une phrase, hors contexte, du rapport et évacué tous le reste pour en changer la conclusion...

C'est ce que l'on appelle la technocratie, ( un gouvernement "d'experts") alors qu'il s'agit en réalité de "bureaucratie" ( ce sont les bureaux qui décident. les "experts" ne sont la que pour servir de caution.

Ce gouvernent vient de franchir un pas supplémentaire.

Il vient de renouveler un comité d'éthique a sa botte et composé uniquement de copains.

Il a convoqué les experts qui vont bien.

Mais il rajoute une couche pour tenter de rendre encore plus indiscutable démocratiquement ces productions auxquelles il nous a habitué.

On prend sur la base de sondages I.F.O.P. !? , Des individus représentatifs !?

Avec 20 personnes, tu fais parti d'une sensibilité qui représente moins de 5% tu n'y es pas...

Tient, compte tenu du taux de pratique religieuse chez les français issus de pays musulmans, si tu as un musulman pratiquant, il est surepresentatif, si tu n'en as pas, tu as de l'ordre de 8% de la population qui est absente. A peut prêt pareil pour les communistes et les autres extrême gauche. D'une manière générale pour tous ceux qui ont des opinions un peu tranchées, c'est a dire souvent des opinions tout court...

Mais en fait, les sondages étant approximatifs, et les nomenclatures publiques aussi, autant dire que l'échantillon représente une sorte de main stream central mal définit.

Alors on choisit des "citoyens", suivant la méthode des quotas, par l'I.F.O.P.. Par définition experts exclusivement d'eux même. Ils débarquent au sein d'un aréopage d'experts de la question qui leur expliquent le problème et leur demandent de "s'exprimer librement et en toute conscience" sur les informations et conclusions qu'ils leur soumettent....

On se met a la place de ces pauvres gens. Tu débarques, et en face, tu a s le président de l'assoc. qui bosse depuis trente ans sur la question et qui t'explique arguments a l'appui, pourquoi tu n'as littéralement pas le droit moral d'avoir une autre opinion. Et comme tu as, au moins statistiquement, une bonne moitié des autres "experts d'eux même" qui, soit pensent pareil, soit n'osent pas s'exprimer, soit ne veulent faire de peine a personne...

Gros avantage sur les sondages. On pourrait se dire, a quoi cela sert de faire venir les 20 I.F.O.P. puisqu'on a déjà le sondage ? C'est la ruse. Le sondé, au courant ou pas, il risque toujours de dire ce qu'il pense sans qu'on ait eu le temps de lui expliquer pourquoi il a tort..

Avec ce système, "l'assentiment populaire" est quand même mieux encadré !

On avait eu la "candidate sondage" avec carte a 10 euros.

On a eu les primaires. Des gens qui ne sont pas responsables de leur vote invité a designer le candidat d'un grand parti. Tu ne cotises, pas, tu ne votera peut être pas pour lui, tu ne partage pas nécessairement ses idées, mais tu as le droit de vote quand même. Un peu comme si on donnait aux allemands le droit de voter le déficit budgétaire français par exemple.

On a désormais les "faisant office de citoyens" a la place de la population et de ses élus pour mener le débat.

J'adore Audiard, j'aime tous les personnages des Tontons. On ne peut pas oublier que ce sont tous des criminels et des assassins. Mais leur citations sont immortelles....

"J'aurais pu aussi organiser un référendum...."

Ce pouvoir a de plus en plus des pratiques de voyous de la démocratie.

Je veux bien que notre démocratie soit moribonde, mais est ce une raison suffisante pour tenter de l'euthanasier de la sorte ?

Car c'est bien le même principe. Au lieu de laisser les proches ou les médecins face a leur conscience, leur choix personnel, leur responsabilité, et le risque de lourdes sanctions pour inciter les uns et les autres a n'agir que si il sont prêt a prendre des risques personnels pour aider un patient qu'ils connaissent, il y aurait une "commission" On ne sait pas encore si elle sera choisie apr l'I.F.O.P.....


Moyenne des avis sur cet article :  2.41/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • jako jako 17 décembre 2013 09:55

    Je suis d’accord avec vous. Pour ceux qui ne le savent pas encore, la Belgique vient de légaliser cela pour les moins de 8 ans...


    • Plus robert que Redford 17 décembre 2013 10:08

      Le fond le l’article est intéressant, mais la grammaire, terrifiante, à la limite du contresens...


      • Kookaburra Kookaburra 17 décembre 2013 10:25

        Vous avez raison Eric. D’accord avec vous. La commission était composée de 18 personnes, dont plusieurs éducateurs. On nous dit qu’elle était représentative de la population française. Experts ? En quoi ? Au début de son mandat, François Hollande avait annoncé qu’il voulait légaliser l’euthanasier, mais qu’il se conformerait à l’avis du comité, la plus haute instance morale de la France, Par la suite, contrarié par l’avis que l’ancien Comité consultative national d’éthique (CCNE), avait rendu en juin 2013, lequel s’opposait à une légalisation, il en a fait sortir la plupart des membres récalcitrants pour n’y placer ses partisans, ce qui a réduit une instance indépendante à une comité de soutient. Le comité d’éthique est ainsi devenu une simple chambre d’enregistrement.

        Toutes les enquêtes le confirment, l’euthanasie se pratique tous les jours. Or, puisqu’elle est un délit dans la majorité des pays, nous sommes bien obligés de conclure qu’il y a une divergence frappante entre la loi et ce qui se passe dans la pratique. Les sanctions judiciaires et professionnelles sont rarissimes en comparaison du nombre des actes. C’est cette réalité qui comporte le plus haut risque d’entraîner des abus et qu’il faut combler l’écart entre la loi et la pratique si l’on veut maintenir le respect de la primauté du droit. Il faut distinguer entre l’euthanasie active et passive :

        L’injection mortelle – l‘euthanasie active
        L’interruption du traitement de survie – l’euthanasie passive
        La mise à la disposition du patient des substances nécessaires pour se suicider – l’aide au suicide.
        On peut approuver une de ces possibilités et pas les autres.

        Il faut développer les soins palliatifs, bien sûr, et souvent la patient, bien soigné, ne demande plus la mort - mais pas toujours. Soins palliatifs et l’aide à mourir sont complémentaires.


        • eric 17 décembre 2013 11:14

          Sur le fond, il y a l’article de Rokotoarison http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/la-legalisation-du-suicide-assiste-145160, c’est surtout la nouvelle invention de la commission citoyenne qui m’intéressait ici. Les gauches continuent a se prendre pour l’avant garde du proletaria ayant mission de lui apprendre a vivre par tous les moyens.


        • Furax Furax 17 décembre 2013 17:59

          @Eric
          « Les gauches continuent a se prendre pour l’avant garde du prolétariat »
          Quelle erreur !
          Elles sont dépassées depuis longtemps !
          http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/euthanasie.htm
          à noter :
          « d’accorder une mort miséricordieuse aux malades qui auront été jugés incurables selon une appréciation aussi rigoureuse que possible  »
          et les Belges sont en train de refaire leur retard sur le petit moustachu.
          On prévoit « Outre Quiévain », l’oraganisation d’« Euthanathons » pour les enfants handicapés.
           smiley
          Et, ce avec l’accord de la majorité de la population ! Comme « Outre Rhin »


        • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 11:05

          Notre mort nous appartient...la politique n’a rien à faire dans cette histoire...STOP...a l’inquisition sur notre vie et notre mort...C’est un choix personnel qui ne regarde personne d’autre que nous même... !


          • Furax Furax 17 décembre 2013 19:22

            Soyons juste avec notre Président.
            Il nous propose une innovation plus qu’intéressante en ces temps de disette.
             Vingt clampins anonymes et bénévoles recrutés par un « institut de sondages » peuvent remplacer avantageusement une Assemblée Nationale et un Sénat aussi coûteux qu’inutiles !
            On les recrute pour un an et on les remplace.
            On pourrait même, parmi les vingt, désigner par tirage au sort, et toujours pour un an, un Président de la République !!! Il ne ferait certainement pas plus mal !!
             smiley


            • eric 18 décembre 2013 17:05

              Cela aussi ils veulent le faire croire. Allez voir le budget du Senat sur le NEt, l’essentiel passe en gros dans le jardin du luxembourg... Les moyens de nos elus sont tres insuffisant et de toute facon, ce n’est pas cher pour faire nos lois. La devalorisation systematique de nos elus est aussi un truc de ces fontionnaires bureaucratiques qui trouveraient tellement mieux de decider entre « experts » avec un panel citoyen. Cela touche même les cabinets des Ministres. Il est ridicule de se battre pour 15 ou 20 conseillers. Il y a combine de cadre dans une administration ou une entreprise ?Oui, mais ce sont des politiques, des gens qui en theorie doivent donner une direction a leur administration. Normal qu’elles en veulent le moins possible.Tout se tient..


            • Arnaud69 Arnaud69 18 décembre 2013 17:20

              @ eric

              Je connais beaucoup et fréquente et fréquentais beaucoup de Frans-Maçons.
              Certains d’entre-eux sont très sympathiques d’autres antipathiques à l’image de la société.

              En revanche quand on connait leur fonctionnement eux aussi son en partie téléguidés et ont perdu toute liberté, soit on se range derrière le grand prêtre soit on se tais.
              (les initiations, rites, serments servent à ça, on meurt symboliquement pour devenir l’objet de la FM et non un homme de libre arbitre.)

              Quand on connait le projet commun ultime de toutes les formes de Maçonnerie-Illuminisme, la Sion mondiale, l’empire mondial, là on commence à trouver la chose bien moins folklorique sachant que tous ceux qui s’y sont essayés en 3000 ans ont non seulement échoué mais ils ont détruit leur empire en semant le chaos et le sang.

              Quand on est « initié » à l’art de la symbolique et des chiffre Maçonniques là on trouve la F.M carrément vulgaire et mégalomane. Là où vous trouvez la publicité trop présente, si vous aviez le décodeur vous trouveriez leurs publicités envahissantes depuis près de 1000 ans !

              On ne peut certes pas dire tous les FM sont des salauds mais dire que c’est un état dans l’état OUI, dire qu’ils truquent ce qu’ils nous font passer pour de la démocratie OUI, dire que leur projet est complétement fou OUI, dire que c’est nous qui le payons leurs délires OUI.


            • eric 18 décembre 2013 19:19

              Je ne sais pas. Ceux que j’ai d’abord rencontre a Paris m avait l’air assez puants et arrivistes. A Moscou, j’ai vu des gens qui m’ont eu l’air réellement fraternels entre eux et avec les autres, et par eux, j’en ai découverts de semblables en France. A differentes reprises, on m’a fait des proposition. J’ai répondu que j’avais déjà mon club avec mon église, mais la vérité est que ce a quoi j’ai assiste et participe ne m’a pas parut, pour moi, très stimulant intellectuellement. Comme on dit dans les carnets de note de l’En la suffisance n’avait d’égale que l’insuffisance ( notamment les trucs du genre, "je n’ai pas le droit de dire mon grade, je suis très élevé,mais par modestie, disons que je suis entre premier et deuxième, et des trucs de ce genre...) c’est pour cela que j’ai du mal a croire a un vrai danger, maintenant, je n’ai pas tout vu...


            • vesjem vesjem 18 décembre 2013 10:18

              il y a (#) 3 ans ,Sophie coignard publiait un livre sur les franc-mac « un état dans l’état » ;
              dans une émission de paul amar , elle indiquait que , l’avortement , la suppression de la peine de mort , le mariage gay ... était des leitmotiv des obédiences (tous réalisés à ce jour) ; il restait encore quelques sujets à imposer à la société dont l’euthanasie


              • eric 18 décembre 2013 17:01

                J’ai beaucoup de respect pour Sophie que je connait. Je n’ai pas lu ce livre. maintenant, je suis persuade qu’elle a raison pour avoir côtoyé des francs mac individuellement ou en groupe, dans des instances de loge ou « inter mouvements » et a chaque fois en les trouvant très sympathiques, mais vu le niveau intellectuel, je doute qu’ils soient a eux tout seuls capables de faire passer ces trucs si il n’était pas relaye par l’armée beaucoup plus nombreuse de tous ceux qui tirent leurs revenus des detricotages sociaux.


              • Arnaud69 Arnaud69 18 décembre 2013 17:21

                @ Eric

                Désolé, le commentaire que je devais poster ici est juste au dessus..


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 décembre 2013 11:31

                Bonjour Eric,
                Un petit aparté ici :
                Vos efforts son méritoires, mais il va vous falloir dépenser des trésors d’énergie pour nous faire avaler le retour de Sarkozy smiley
                Vous n’êtes pas au bout de vos peines.

                Quel sera son message ?

                Ce que je n’ai pas compris en 5 an ministre, 5 président, je l’ai compris en 5 ans retiré ? (un peu court)
                « J’ai changé » ? (déjà fait en 2007)
                Les autres sont nuls ? (déjà fait en 2012 - par Hollande)

                Pas facile mais je vous fais confiance pour relever le challenge !
                à bientôt


                • eric 18 décembre 2013 16:56

                  Vous n’y êtes pas du tout ! C’est exactement l’inverse...Que devrons nous dire, nous le peuple français, a Sarko, pour le convaincre de revenir.
                  Ce que Hollande n’a pas compris, parce qu’il est socialiste, c’est que 1% de plus ne suffit pas a boulverser un pays.
                  Sarko a fait l’essentiel de ce qu’il a pu compte tenu d’une legitimite solide, mais pas plebisitaire, de la crise et des pesanteurs de la société française. C’est pourquoi du reste, alors que lui a fait de vraies reformes, il n’est quand même jamais tombe au degré d’impopularité de l’autre guignol.
                  Je pense qu’il ne reviendra que si il a le sentiment que nous sommes prêts a lui donner un score franc, massif et sans appel pour poursuivre et embellir son effort de redressement qu’il se prêtera au jeu.


                • TicTac TicTac 18 décembre 2013 17:46

                  Merci d’avoir mis un lien vers l’article de Sylvain.

                  Ça m’aura permis de comprendre de quoi vous vouliez parler dans le vôtre.

                  Pardonnez-moi mais c’est confus, brouillon et quasi hors-sujet.

                  Dommage car le sujet mérite la discussion.

                  • eric 18 décembre 2013 19:29

                    C’était fait pour, pour ceux qui n’auraient pas suivit l’actualité. mais mon sujet ici n’est pas l’euthanasie, contrairement a l’article que je mettait en lien, mais bien la nouvelle innovation anti démocratique invente par les gauches pour ne pas écouter les populations. leur autisme croissant. meme les experts ne leur suffisent plus a légitimer leurs delires.


                  • bertin 19 décembre 2013 09:25

                    La « démocratie » actuelle n’est en fait qu’une dictature dirigée par satellite, où les surveillants du Mind Control peuvent harceler, manipuler et scalper les gens par ondes électromagnétiques.

                    Il est temps de réagir.

                     

                     http://forumfra.forumactif.org/t217-scalpes-recemment-par-les-fascistes

                    http://forufra.forumactif.org/t217-scalpes-recemment-par-les-fascistes

                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès