• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Génome humain : êtes-vous juif ?

Génome humain : êtes-vous juif ?

Un bandeau adwords a attiré mon attention sur le blog d’Olivier Bonnet : "Êtes-vous juif ?"

Qui donc a intérêt à promouvoir ce genre de recherche ? Où le prosélytisme communautariste d’appartenance (sous caution scientifique) peut rejoindre l’antisémitisme ! Hallucinant et dangereux...

Curieux j’ai cliqué, et ai été dirigé vers un site hébergé en Suisse : IGENEA ; ça commence mal par un nom qui sonne comme "hygiène, hygiénisme". Stupéfait, j’y apprends que pour 105 €, un simple test génétique salivaire pouvait déceler chez moi une origine juive, et même précisément ce que mes ancêtres avaient de commun avec telle tribu, puis de me mettre en relation avec mes parents grâce à leur banque de données de plus de 240 000 personnes. (sic).

"Avez-vous des racines juives ? Etes-vous un Ashkénaze ?

Etes-vous un Levi ou un Cohen ?" Ou encore : "Faites le test ! on ne sait jamais, si vous aviez des origines communes avec Jefferson !" dit le site aux braves patriotes américains (voir la ligne génétique Y de Thomas Jefferson).

L’explication scientifique donnée est qu’il existe des "marqueurs" - le mot fait froid dans le dos - marqueurs génétiques communs aux juifs puisque la tradition veut que l’on soit juif d’une mère juive elle-même fille, etc. Puisque la science nous apprend que tout le monde hérite de l’ADN mitochondrial de sa mère, les juifs sont donc marqués. Bigre ! On possède à des degrés plus ou moins élevés un nombre de ces marqueurs regroupés au sein d’haplo-types génétiques* nichés dans le même chromosome.

Je suis naïf ou mal informé, mais j’ignorais qu’aujourd’hui nous avons les moyens techniques sur un simple prélèvement de salive, de dire si je suis juif ou si je ne le suis pas. Le site propose aussi de déterminer vos parentés communes avec les Vikings, les Ménnonites, les Amérindiens, etc.

On m’avait pourtant dit qu’il n’y avait pas de races, et que c’était une idéologie criminelle. Tiens, il est vrai qu’on n’a pas beaucoup entendu les scientifiques sur cette question nouvellement posée par les progrès relatifs au génome humain.

Une fois la stupéfaction première dissipée, des questions se posent : une société privée peut-elle disposer d’une banque de données sur l’origine du sang, un catalogue aussi délicat qui va s’agrandir, et dont personne ne peut assurer de la bonne utilisation ? Que la base de données soit accessible aux membres pour quelques euros indique qu’elle doit l’être aussi pour tout groupuscule mal intentionné, ou tout fichage d’Etat. De plus, si je ne fais pas moi-même ce test mais que ma sœur l’a fait et l’a fait savoir, on pourra venir me dire que moi aussi je suis juif, à mon corps défendant !

Reste donc à savoir si derrière l’aspect scientifique d’une telle entreprise, des idéologues racistes ne se cachent pas ou ne profitent pas. Soit il est question de retrouver des juifs égarés, comme les Conversos espagnols qui se sont convertis au protestantisme au XVIe siècle et d’augmenter la diaspora juive mondiale, soit à l’inverse on peut se compter "entre celtes" et répertorier les ariens issus des familles blondes du nord de l’Europe.

Bennet Greenspan le PDG nous rassure, il est bien conscient que l’humanité est un grand melting-pot. Il ajoute aussi que grâce à sa société, il est désormais possible de retrouver des "populations juives ashkénazes et sépharades dans des familles christianisées depuis des siècles qui ne se doutent pas de leur filiation" dit Greenspan. On comprend alors que tout sémite aura des gènes en commun avec des tribus juives, ou tout européen, et que peut-être, dès lors, la compréhension augmentera, ou la haine du juif s’estompera. Car, dès lors que j’en suis proche "génétiquement", comment continuer de haïr celui qui est mon semblable ? Mais est-il besoin pour cela d’un recours aux gènes ? Et ceux qui en seront "définitivement" exclus de filiation juive pourront se "rassurer" ? Beaucoup de questions troublantes se posent, et je suis sûr que l’imagination prendra le relais dans les commentaires.

L’application la plus surprenante est certainement l’avancée qu’elle représente pour les personnes adoptées qui peuvent retrouver leur nom de famille ou leur parenté éloignée (article BBC).

Je ne suis pas assez philosophe pour savoir quelle restauration de l’originel ou quel immobilisme il y a derrière tout cela.

Même sans pratiquer aucun test, on peut avec bonheur imaginer avoir un gène en commun avec Jeanne d’Arc ou le Christ en personne tellement les migrations ont été diverses, les mariages inter-ethniques nombreux. Cette ignorance des filiations communes avec Léonard de Vinci ou Attila participe de l’idée, humaniste et saine, que tout homme est capable du meilleur comme du pire, quelle que soit sa filiation génétique. Qu’il n’y a pas de sauf-conduit génétique, ou d’a priori bienveillant en fonction de vos ancêtres. Il n’y a que la responsabilité de chacun devant sa conscience d’homme, et devant la justice. Il n’y a que quelques fanatiques du droit divin pour croire à autre chose.

Ces tests peuvent à la fois entretenir et réactualiser de vieilles lunes plus ou moins dangereuses et tenaces, mais aussi participer à cette sorte de "désenchantement du monde" dont parlaient Weber ou Gauchet.

Avoir des racines juives, et alors ? Et si nous avions découvert que le monstre de Florence avait des racines juives ? Et si, en 1930, on avait découvert des gènes communs entre Adolf Hitler et la tribu de Marie, mère du petit juif Jésus ? Que se serait-il passé ? Nul ne le sait. Mais iI aurait mieux valu peut-être ne pas le savoir, ou tout faire pour le cacher a posteriori… car certains grands paranoïaques auraient donné tout l’or de l’Europe pour avoir un tel outil entre les mains.

* les haplogroupes représentent les diverses branches de l’Homo sapiens et montrent l’origine et les migrations de nos ancêtres.

**Bennett Greenspan, PDG de Familly TreeDNA


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • morice morice 7 juillet 2008 10:26

    pour l’instant, c’est 105 euros jetés par la fenêtre donc.


    • Ben Ouar y Villón Brisefer 7 juillet 2008 13:02

      Je tiens à préciser qu’il n’y a pas de fixation de ma part sur la question juive mais il n’est pas indifférent que le site ait choisi de faire passer son message publicitaire sur la question de cette origine là et pas, en effet, une origine toute autre.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 juillet 2008 07:14

       On est dans une autre vésanie du politiquement corrrect : on prétend que si on appelle les races par un autre noms elles cesseronrt d’exister. Ça m’agace toujours quand au lieu d’identifier un problème et de le corriger on fait semblant qu’il n’existe pas.

      Le genôme, les marqueurs, les haplogroupes... Mais oui, tout ça est la et est là pour rester. Le National Geographic et Google sont partenaire dans un projet de ce genre et il faut etre pas tres doué pour croire qu’il n’existe pas des filiations humaines identifiables. 

      Les races - ou appeler les comme vous vudrez - ne sont pas un problèmes. Le probleme est le racisme. Continuons a dire des âneries à la Lysenko et on continueraa avoir des ennuis. Les races disparaitront quand elles auront fusionné. En attendant, c’est sur l’éducation qu’il faut travailler, pas sur la désinformation planifiée

      Pierre JC Allard


    • Serpico Serpico 9 juillet 2008 19:10

      Allard :


      D’accord avec vous sur le fait que le racisme soit le problème et non l’idée de race mais cette recherche "d’hérédité" juive est complètement "raciste" justement : même si les marqueurs sont évidents à force de déterminer la judaïté par la mère, on exclut de la "race juive" les mères de conversion récente.

      Il y aurait donc des vrais juifs -c’est à dire des gens de religion juive- non-juifs...alors qu’à l’origine un juif est défini par sa religion et non par sa "race" et des juifs athées "encore plus vrais juifs".

      Curieux comme les instincts les plus vils remontent à la surface.


    • kingofshifumi 7 juillet 2008 10:32

      Faute de descendre de Jules César, consolez vous en vous disant que vous êtes très certainement en train de respirer une molécule d’air que l’Empereur romain lui même a inhalée. Etonnant, non ?

      Autrement, pour le reste de l’article, c’est assez intéressant cette histoire, mais honnêtement je m’en fous pas mal de savoir de quelle tribu ou de quel groupe ethnique je suis issu. Donc pas question que je dépense 105€ pour une révélation de ce genre.


      • Internaute Internaute 7 juillet 2008 10:37

        Franchement, vous faites une crise d’urticaire ou alors vous découvrez que le monde existe.

        Le site en question n’a absolument rien de spécifiquement juif, ni projuif ni antijuif. C’est un site qui utilise les marqueurs ADN pour suivre les filiations. Vous auriez pu écrire le même article sur le même site en faisant une fixation sur les Vikings. D’ailleurs je l’avais déjà cité il y a quelques temps lors des articles sur la soit-disante inexistance des races. Comme il se trouve que certains groupes de juifs en évolué dans un milieu relativement clos, il est plus facile de les suivre génétiquement.
        Cet article ne sert qu’à lever un énorme troll sur un sujet qui ne le mérite pas. Il est vrai que pour les néo-puritains il y a des mots choquants que les jeunes filles de moins de 18 ans ne doivent pas entendre - ADN, marqueur, race, génome etc. Pour votre information Greenspan est un anglicisme de Grintzpan qui est un nom juif allemand. J’espère qu’on ne va pas pousser le ridicule jusqu’à traiter ce monsieur de néo-nazi.


        • Gazi BORAT 7 juillet 2008 11:09

          @ iNTERNAUTE

          • Greenspan est un anglicisme de Grintzpan qui est un nom juif allemand. J’espère qu’on ne va pas pousser le ridicule jusqu’à traiter ce monsieur de néo-nazi.
          Telle ne serait pas ma démarche... Mais par contre, votre argumentation n’est pas des plus solide car porter un nom à consonnace sépharade ou ashkenaze et adhésion à la doctrine nationale socialiste n’est pas contradictoire.

          Témoin Alfred Rosenberg, théoricien délirant du racisme, auteur du "Mythe du vingtième siècle" et haut dignitaire du III° reich...

          Que ce type de recherches sur l’ADN fasse apparaitre des groupes - que certains aimeraient bien voir ressusciter le concept de "races" - n’est pas le point crucial. Le problème se situe plus au niveau de la propagation des théories mortifères visant à la hiérarchisation des groupes humains..

          gAZi bORat

        • sisyphe sisyphe 7 juillet 2008 11:18

          par Internaute (IP:xxx.x22.130.234) le 7 juillet 2008 à 10H37

           
          Franchement, vous faites une crise d’urticaire ou alors vous découvrez que le monde existe.
           je l’avais déjà cité il y a quelques temps lors des articles sur la soit-disante inexistance des races.

          La "soi-disant inexistence des races", hein....
          Notre ami internaute vient donc, contrairement à tous les scientifiques, biologistes, etc, de redécouvrir les races, et de rejoindre, de ce fait, l’idéologie du IIIème Reich : félicitations !
          Vous allez nous faire part de votre découverte dans le détail, j’espère ?
          Sinon, je risque une crise d’urticaire...

        • rocla (haddock) rocla (haddock) 7 juillet 2008 12:11

          Greespan veut dire vert de gris ...


        • brieli67 8 juillet 2008 10:15

          Coordinates : 49°59’55"N 8°16’17"E Gutenberg-Statue. un autre Juif sous sa patine VERT DE GRIS - par David d’Angers

          http://www.daviddilling.com/Videos/JohannesGutenberg.mov

          Cu2(OAc)4 où (AcO-) est l’acétate (CH3CO2-) si copulé à de l’arsenic donne le Vert de Paris
          Bonjour Cézanne !! Bonjour Van Gogh !! Bonjour Monet !


        • Pierrot Pierrot 8 juillet 2008 12:06

          à @ Internaute,

          pourtant tous les savants et scientifiques nous informent, preuves à l’appuie, que la notion de race n’existe pas.
          Sont -ils tous des jeunes filles efarouchées de moins de 18 ans ?


        • Forest Ent Forest Ent 7 juillet 2008 10:45

          Un tel fichier supposerait en France au strict minimum une autorisation de la CNIL. Le contrat proposé est en droit suisse. Ca pose un problème général de droit sur internet. Le même que la rétention de données par Google.

          Les sociétés LVMH (Vs eBay) ou Universal (Vs tout le monde) ne sont pas gênées par le côté international, au contraire, ça les arrange... Pour le grand public, qu’en est-il ?

          J’aimerais bien qu’un juriste nous fasse un jour un exposé de l’état du droit sur internet dans le cas de transactions internationales comme celle-ci.


          • E-fred E-fred 7 juillet 2008 10:54

            à l’auteur

            Article qui soulève de bonnes questions...a chacun son haplogroupe.

            Tatiana Zerjal et d’autres chercheurs déclarent en 2003[6],[7] avoir identifié une lignée de chromosome Y sur environ 8 % des hommes d’une grande partie de l’Asie (soit environ 0,5 % du total mondial des hommes). L’étude suggère que la forme des variations génétique trouve son origine il y a 1 000 ans en Mongolie. Une expansion aussi rapide n’a pas pu se faire par simple dérive génétique mais par sélection naturelle. Les auteurs proposent que cette lignée est portée par des descendants de Gengis Khan et qu’elle s’est répandue par sélection sociale.

            Selon cet ADN, Gengis Khan ferait parti du haplogroupe C3[8].


            Mais quel intêret "scientifique" allons-nous mettre en avant pour ces recherches ?

            Comme vous le signalez :
            "Et si en 1930, on avait découvert des gènes commun entre Adolf Hitler et la tribu de Marie, mère du petit juif Jésus ? Que se serait-il passé ?

            A mon humble avis, des "scientifiques" aurait trouvé une parade...
             
            "tout le monde hérite de l’ADN mitochondrial de sa mère" L’ADN mitochondrial d’une personne étant hérité uniquement de sa mère, il n’est pas utilisable pour les recherches de paternité. Il est très utile pour les identifications de cadavre (comparaison avec les frères, soeurs ou autres membres de la lignée maternelle).

            Un doc. que je viens de trouver explique bien l’utilisation de l’ADN mithocondriale pour les recherches "moins douteuses" sur les origines.

            Par contre, ici c’est 199€ pour se faire raconter l’histoire de l’ADN paternel.


            • brieli67 8 juillet 2008 12:57

              depuis que les juifs se sont faits jettés de ce qui deviendra l’Espagne...... et la France ont trouvé refuge sur les terres impériales du SERG . 

              Ben ! Elles étaient belles Ils étaient vigoureux ou inversement. Bref chaudron meting-pot depuis 8 siècles.
              comme l’a recensé et consigné le regretté et ami Pierre Katz http://judaisme.sdv.fr/perso/dirige/pkatz/pkatz.htm

              http://judaisme.sdv.fr/genealog/guide.htm

              Il y a des affections, des maladies typiques marqueurs de l’exo-endogamie des "fautes" .... dans la famille la Thalassémie est très fréquente ..... Il y a des familles de "dé-ratisés" juives et goy.... stigmates d’échanges ou de conversion.

              Interdit de de vivre en ville et d’exercer un grand nombre de métiers, selon les recensements de P.Katz dans de nombreux villages alsaciens et lorrains entre 18oo et 1851 plus de 4o % ........ et le Pollack continuait d’affluer...... on dépassait le "seuil de tolérance"
              Pourquoi l’Alsace........... le yiddish vernaculaire s’est structuré autour de l’alsacien du douzième treizième siècle Jéddichdaitsch............

              http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=1053

            • faxtronic faxtronic 7 juillet 2008 10:57

              "On m’avait pourtant dit qu’il n’y avait pas de races"

              Si, il y a des races, mais ce qui est criminelle, c’est de tuer quelqu’un, pas de considerer qu’il y a des races.


              • ZEN ZEN 7 juillet 2008 11:09

                Pour 105 euros, je sais maintenant que mes ancêtres étaient germains (ostrogoths)....(smiley !)

                Pour ce qui concerne le judéité , les généticiens vont être embarassés, aux dires d’historiens israeliens...


                Le « peuple juif » : une invention...
                La Déclaration d’indépendance d’Israël dit que le peuple juif est né sur la terre d’Israël et a été exilé de son pays natal. Chaque écolier israélien apprend que cela s’est passé pendant la période de domination romaine, en 70 après J-C.. La nation est restée fidèle à sa terre, à laquelle elle a commencé à revenir après deux millénaires d’exil. Faux, dit l’historien Shlomo Sand, dans l’un des livres les plus fascinants et stimulants publiés ici depuis longtemps. Il n’y a jamais eu de peuple juif, seulement une religion juive, et l’exil non plus n’a jamais eu lieu - il n’y a donc pas eu de retour. Sand rejette la plupart des histoires de la formation de l’identité nationale dans la Bible, y compris l’exode d’Égypte et, de façon plus satisfaisante, les horreurs de la conquête sous Josué. Tout cela est de la fiction et un mythe qui a servi d’excuse à la création de l’État d’Israël, affirme-t-il....[An invention called ’the Jewish people’ - Haaretz - Israel News]


                Je suis un khazar fier de l’être




              • charlie 7 juillet 2008 13:56

                Les Israélites sont des Cananéens...réfractaires à la domination Egyptienne.

                Egypte, esclavage, Moïse, exode...mythes fondateurs...légendes...qui font partis de l’Histoire des Israélites.


              • charlie 7 juillet 2008 13:58

                La question est : pourquoi les arabes (palestiniens) ont ils colonisés la Judée samarie et Gaza ?
                Et surtout, pourquoi revendiquent ils cette terre qui ne leur appartient pas ?


              • ZEN ZEN 7 juillet 2008 14:25

                Ls Palestiniens ont toutes les chances d’être des descendants des Cananéens...


              • charlie 7 juillet 2008 14:38

                ZEN...

                Des sources, des faits STP....historiques bien sur....parce que les délires "religieux" ou l’histoire revisitée ...


              • Gazi BORAT 7 juillet 2008 15:49

                @ CHARLIE

                A qui appartient la terre ?

                Question complexe pour ce qui concerne la Palestine car l’épisode de la destruction du Temple datant d’il y a maintenant deux mille ans, les colons juifs actuels ne pouvant pas prouver de façon irréfutable qu’ils sont les descendants de l’exode antique... tout se joue sur des présupposés qui veulent que tout Juif a droit a une part de la terre d’Israel.

                Ce qui, avouez-le, est difficile à avaler pour tout non-Juif.

                Ajoutez à cela que des Paleseiniens chassés en 1948 des terrains qu’ils occupaient sont encore en possession des documents administratifs (firmans, titre de propriété) de leurs grand parents et qui datent de l’époque ottomane. En face, des émigrants venant de Russie et s’installant sur ces terres ne peuvent mettre en avant que leur religion pour toute justification.

                Ce problème devrait se rêgler à l’amiable, dans le respect et l’écoute des deux parties et non de la façon dont il a toujours été traité.

                gAZi bORAt


              • charlie 7 juillet 2008 16:14
                Flavius Josèphe L’Histoire...l’HISTOIRE


              • charlie 7 juillet 2008 16:34

                 les colons juifs actuels ne pouvant pas prouver de façon irréfutable qu’ils sont les descendants de l’exode antique...

                GAZY...le mot colon que tu emplois est révélateur quant à ton approche...
                Pourquoi un non juif s’affirmerait il juif jusqu’a traverser les tourments de l’histoire (pogroms, camps, exactions multiples ...) sinon parce qu’il l’est ?
                Né(e)s de méres juives...depuis...les Israélites...avec sans doute, les aléas de l’histoire...et alors ?
                 


              • ZEN ZEN 7 juillet 2008 16:45

                Lire Shlomo Sand et Haaretz

                "...« Aucune population n’est restée pure tout au long d’une période de milliers d’années. Mais les chances que les Palestiniens soient des descendants de l’ancien peuple de Judée sont beaucoup plus élevées que les chances que vous et moi en soyons. Les premiers sionistes, jusqu’à l’insurrection arabe, savaient qu’il n’y avait pas eu d’exil et que les Palestiniens étaient les descendants des habitants du pays. Ils savaient que des paysans ne s’en vont pas tant qu’on ne les chasse pas. Même Yitzhak Ben Zvi, le second président de l’Etat d’Israël, a écrit en 1929, que "la grande majorité des fellahs ne tirent pas leur origine des envahisseurs arabes, mais d’avant cela, des fellahs juifs qui étaient la majorité constitutive du pays". »...


              • charlie 7 juillet 2008 17:15

                Rien, absolument rien ne porte ta supposition...aucune trace archéologique, aucun témoignage historique...rien...les palestiniens parlent l’arabe, ils n’ont pas de culture propre, ni de dieu, ni de monnaie...rien...


              • ZEN ZEN 7 juillet 2008 17:45

                "RIEN"... On est bien d’accord

                Ils ont été dépossédés de tout...

                Un peu d’histoire ne nuirait pas...


              • masuyer masuyer 8 juillet 2008 06:21

                .les palestiniens parlent l’arabe, ils n’ont pas de culture propre, ni de dieu, ni de monnaie...rien...

                C’est grosso-modo ce que disait la classification des races nazie à propos des Tziganes. Bravo Charlie, très fort. En gros, tu nous dis que les Palestiniens sont des apatrides. Ca rappelle d’autres temps et d’autres victimes. L’insondable connerie humaine incarnée !


              • beubeuh 8 juillet 2008 16:14

                Charlie disait le même genre de conneries, mais sous un autre nom, le mois dernier. Comme quoi, la question de l’identité est chez lui un problème insoluble...


              • Olga Olga 7 juillet 2008 11:09

                Ne serait-il pas plus intelligent, raisonnable, souhaitable, de vivre dans un monde où les racines éthniques et les croyances religieuses, n’auraient aucune espèce d’importance ? 

                • Nous descendons tous des mêmes ancêtres...
                • Une véritable religion ne devrait pas séparer les hommes. Si notre éducation nous apprenait comment penser et non pas quoi penser, cette "religion" pourrait s’installer, libérée des dogmes, des superstitions, des cérémonies, des peurs...
                Bien des questions à l’origine de tous les conflits, n’auraient plus aucun sens et l’on pourrait enfin dire de l’homme qu’il est une espèce raisonnable...

                • ZEN ZEN 7 juillet 2008 11:11

                  Pourquoi les smileys ne passent plus ?


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 7 juillet 2008 12:14

                  Faux , Olga ... je viens de descendre de ma grande échelle .... je suis d’ la race des membres du barreau... 


                • Cascabel Cascabel 7 juillet 2008 12:31

                  @ Olga

                  Je vais vous dire un secret.
                  L’homme fait la guerre parce qu’il aime ça. Tout le reste est du prétexte.
                  La raison à cela est logique, dans la nature l’homme n’a pas de prédateur au dessus de lui. C’est donc à lui de s’auto-réguler.
                  Pour ce qui est de votre solution, elle ne fera qu’uniformiser le monde sans pour autant y apporter la moindre paix.

                  http://www.youtube.com/watch?v=56hiB4eTzBE


                • Sahtellil Sahtellil 7 juillet 2008 13:25

                  Zen,

                  Vue la masse encyclopédiques que vous mettez régulièrement à disposition, je me fais un plaisir de vous dire qu’il s’agit d’un bug d’AV avec la dernière version de Firefox. Vous pouvez tout de même insérer les smileys en mode texte. Pour en savoir plus, allez sur un article Agoravox Santé, le modus oprérandi est indiqué sous la fenêtre commentaire en bas de page.

                  BMD


                • Sahtellil Sahtellil 7 juillet 2008 13:26

                  la masse encyclopédique d’informations, bien sûr.

                  BMD


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 7 juillet 2008 14:29

                  Zen ,

                  Faut rire plus fort...


                • ZEN ZEN 7 juillet 2008 14:33

                  Merci Sahtellil !


                • lenchen 21 juillet 2008 22:19

                  Non, pour la survie des traditions, cultures, etc ceci n’est pas preferable. Je ne trouve pas intelligent d’effacer 2000 ans d’histoire (si on commence en ce qui nous concerne, par le christianisme et ses suites et consequences). Ce ne sont pas les religions qui separent les hommes, mais justement leurs differences. La religion n’est qu’un pretexte, un moyen. Les religions, elles, au fond, sont pareilles, mais c’est l’homme dans sa difference qui les interprete differement.
                  Et non, nous ne descendons pas tous des memes ancetres a moins que vous parlez d’Adam et Eve. !


                • Kassandra Kassandra 7 juillet 2008 11:16

                  Tout cela est bien joli, sauf que être juif veut dire être de religion juive, ce n’est pas une race, n’en déplaise aux nazillons de tout poil (y compris les sionistes hystériques). La preuve c’ est que l’on peut devenir juif si l’on se converti au judaïsme. Et le temps ne fait rien à l’affaire...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès