Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Identité nationale ?

Identité nationale ?

Et c’est reparti avec la confusion entre identité nationale et immigration...

Eric Besson relance - à quelques mois des régionales - le débat sur l’identité nationale. Il le rattache de facto avec celui de l’immigration bien qu’à mon goût, ce soit deux sujets pas tout à fait distincts mais suffisamment complexes pour ne pas les traiter simultanément.

Cependant, ce qui me choque, c’est que ce soit un gouvernement qui veut faire table rase de la tradition pluraliste de notre pays (élection au tour unique des conseillers territoriaux, hégémonie de l’UMP à droite), qui se distingue dans l’utilisation outrancière de la communication, renonçant ainsi à la sacrosainte protection de la vie privée chère à notre peuple (cela vaut aussi pour la gauche), qui fait de notre territoire une terre de rejet alors qu’elle fut toujours une terre d’accueil (un peu de dignité dans le traitement de l’immigration clandestine ne peut pas faire de mal à une société) et qui favorise les "fils de" au détriment des talents, qui soit à l’origine d’un tel débat.

Le fait de le placer sous l’angle - obtus - de l’immigration, risque de dévier le véritable sens de la question qui est posée car répondre à cette interrogation sur l’identité nationale devrait d’abord et avant tout revenir à savoir ce que les Français sont prêts ou pas à abandonner au modèle politique anglo-saxon.
 
Si l’on veut définir l’identité nationale française, il convient de revenir à des valeurs communes qui, personne ne pourra le contester sans mauvaise foi, ne correspondent pas à l’image véhiculée par les hommes politiques de gauche et de droite actuels.
 
Il est en France quelques mots qui ne sont pas que des chimères : l’égalité fait partie du triptyque de la nation et notre système éducatif ainsi que notre système de santé prouve que les Français dans leur grande majorité y sont attachés. Or ces deux piliers de la nation sont chancelant, la faute à des gouvernements qui ne cessent de les enfoncer dans les eaux bien troubles de la compétitivité.
 
Le respect des Droits de l’Homme dont les premiers pas ont été foulés en France sont aussi importants aux yeux de la population. Or, nous sommes entrés dans l’ère de la politique étrangère cynique. Nous faisons affaire avec Kadhafi, négocions avec les Farcs... Il est vrai que ces relations nébuleuses avec certains dictateurs ou groupes terroristes ne datent pas d’aujourd’hui mais peut-être serait-il temps de remettre de la morale dans nos relations avec l’étranger ???
 
Enfin, la vie privée et le goût de l’honnêteté et sur ce plan, la situation se dégrade à vue d’oeil. On critique souvent le P.S sur son manque de proposition mais si encore les hommes politiques mettaient en avant leur proposition plutôt que leur vie privée, cette critique aurait un sens. Nous nous sommes longtemps protégé des dérives de la presse people. Aujourd’hui, nous sommes assommés par les écrits sur les vacances de Ségolène, les amours de Nicolas, la fille de Rachida...
 
Pour résumer, avant de lancer les Etats Généraux de l’Identité Nationale, peut-être faudrait-il déjà en haut lieu respecter certains principes républicains qui sont chers au peuple français, de souche ou d’ailleurs.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • abdelkader17 29 octobre 2009 10:59

    Ce qui est amusant dans cette affaire c’est que l’immigration sert les desseins des tenants de l’ordre social et du capitalisme financier triomphant, a quoi sert la construction Eurropéenne,construction d’un espace ultra libéral et le mondialisme, si ce n’est pour tirer les salaires Français vers le bas et détruire un siècle de protection sociale par le démontage du code du travail ,en la matière le Baron de seillière et ses affidés ont réussi l’exploit d’un retour aux conditions du servage vendu pour du progrès.
    Le serf au moins avait connaissance de sa condition, l’homme moderne feint de l’ignorer voir l’accepte,intériorisé les rapports de domination et la défaite voilà la grande victoire des libéraux.
    Parvenues au degré zéro de la réflexion politique,les élites , d’accord entre elles sur tout ou à quelques nuances près, dont les objectifs fondamentaux étant les suivants : pérenniser le système et l’économie de marché ,la société du spectacle inhérente au bonheur de supermarché,nous ressortent les recettes vieilles comme le monde,diviser pour mieux régner,déplaçant ainsi le critère d’antagonisme de classe vers la question ethnique ou religieuse,avec ce leurre la question du capital était évacuée.


    • le-Joker le-joker 29 octobre 2009 12:19

      Enfin sil il y en a bien qui ont des difficultés avec l’identité nationale en France de nos jours c’est pas les Berrichons ou les Auvergnats !

      Il est plus que temps de souligner les difficultés d’adaptation et particulièrement celles qu’ont les pratiquants et originaires des pays musulmans.
      Si ce travail n’est pas fait rapidement, la relation entre les français dits de souche et les musulmans risquent de devenir de plus en plus difficile alors qu’elle est déjà très compromise.
      Les français en ont ras le bol et ce ras le bol si il n’est pas traité par des mesures concrètes finira par devenir explosif.
      Le pire dans tout cela c’est de dialoguer avec les plus jeunes à la sortie des écoles, collèges et lycées, vous vous rendrez compte que la situation loin de s’améliorer au contraire se dégrade.
      Il est temps de régler ce problème et pas avec des discours mais des actes et des lois.



      • abdelkader17 29 octobre 2009 13:59

        @Joker
        La création de milices serait elle à envisager ?


      • le-Joker le-joker 29 octobre 2009 16:16

        Dans certains quartiers Abdel c’est plutôt l’armée que j’envisagerais.


      • franck2010 29 octobre 2009 16:57

        L’armée ? comme dans District 9 .... un grand garçon comme vous ( je vous ai vu dans Batman the darknight ) a peur à la sortie du lycée et ben ....


      • Gabriel Gabriel 29 octobre 2009 13:14

        L’identité nationale c’est le respect des lois si celles-ci sont justes, c’est l’adaptation aux modes de vie du pays dans lequel on se trouve, c’est le respect de l’autre. C’est aussi ne pas importer afin d’imposer les coutumes, traditions ou religions de son pays d’origine. Si ceci est mis en application, alors quelque soit l’endroit ou l’on se trouve, on peut se considérer comme nationalement intégré. De ce fait, le débat lancer par Besson n’est que enfumage électoral.


        • fouadraiden fouadraiden 29 octobre 2009 16:26

          @Gabriel


           rien de tels dans le contrat. Fallait donc y penser à tout ce bordel avant de faire venir des immigrés affamés nettoyer vos chiottes tricolores.

           on a jamais prétendu qu’on allait renoncer à ceci ou cela...

          et puis pourquoi faire ? pour ns prendre pour des clowns auvergnats, non merci !


          • projetX projetX 29 octobre 2009 17:04
            Sauf que nous n’achetons pas une voiture ...

            Rien n’empeche de changer les termes du contrat !
            Et de donner le choix entre respect du contrat ou la porte (voir pire).

            Quand aux « chiottes tricolores », vu le nombre d’immigrés qui se pressent à nos portes depuis 60 ans, elles semblent bcp plus appetissantes que les chiottes africaines !


          • fouadraiden fouadraiden 29 octobre 2009 17:13


            changer d’identité n’est pas non plus ce qui était prévu...


            oui on trouvera tjrs des chiottes moins sales que d’autres, c’est un fait pas un argument.


          • Gabriel Gabriel 30 octobre 2009 08:12
            @fouadraiden,

            Pas besoin de contrat, cela n’est que bon sens et tolérance ! Avez vous besoin que l’on vous dise de lever le couvercle de la cuvette des chiottes pour pisser au bon endroit ou vous l’avez deviné tout seul ? Si oui, c’est cela le bon sens ....

          • franck2010 29 octobre 2009 17:06

            L’identité nationale, c’est la carte d’identité un point c’est tout, aprés celà ne regarde pas l’état ce que l’ on met dans l’idée d’être français. On ne peut pas avoir la même vision de cette notion, si on est né en france en banlieue ( Neuilly ) et de parents immigrés comme Jean Sarkosy ou si on est né à Paris dans le XVI éme de parents français de souche....déjà qu’entre un breton et un parisien on a pas la même opinion là-dessus.

            C’est le communautarisme à la française...faudra-vous-y faire, ils vont pas repartir de sitôt en Hongrie !! Et Besson n’y changera rien...


            • Internaute Internaute 29 octobre 2009 19:08

              La carte d’identité n’a pas plus de valeur que la carte de fidélité d’Auchan. Elle en a encore moins depuis que nos députés la donnent à ceux qui la demandent et même quand on ne la demande pas.

              L’identité nationale n’existe que par les individus qui s’identifient à une communauté, en général par appartenance à un même peuple ayant vécu la même histoire. Elle évolue lentement. Les bretons et les normands sont devenus français mais il a fallu que les siècles passent.

              Le sentiment d’identité nationale basé sur un simple bout de papier est sans fondement et n’existera jamais. Le présenter comme cela montre seulement le mépris le plus profond qu’on a pour les autres. C’est la mentalité du coucou. Je suis chez vous donc je prend votre part.


            • franck2010 29 octobre 2009 20:37

              On ne décrète pas un débat sur l’identité nationale. Pour des raisons politiciennes en l’occurence. Mise à mal l’UMP se rappelle qu’elle est française avant d’être mondialiste. C’est une identité nationale identitaire, mais celà n’a rien à voir avec ce que j’estime être l’identité française universaliste.

              On ne décrète pas un débat sur l’identité nationale. L’identité nationale se forge jour aprés jour avec tous les francais et même avec les identitaires.

              Les racistes anti-étatiques de l’ultra-droite mondialisée sarkoziste haisse la France pour son universalisme. Leur communautarisme anti-républicain ne voit dans ce débat qu’un moyen de noyer le poisson et tromper le peuple. A chaque fois qu’ils ont l’occasion de voler leurs compatriotes au nom de la finance internationale à Bruxelles , ils votent les lois qui détruisent l’harmonie sociale de ce pays.

              L’identité nationale aujourd’hui est plus proche d’un communautarisme avéré, car vécu au jour le jour, un communautarisme adapté aux valeurs républicaines et universalistes, qu’à ce melting-pot anglo-saxon qui fait se dresser les communautés les unes contre les autres au plus grand profit des...profiteurs justement.

              Au moment ou le dollar donne de la gite et risque d’entrainer le monde dans une crise encore plus grave, ce ne sont pas les crapules néo-libérales qui nous gouvernent qui peuvent comprendre la notion simple et au fondement de ce pays : Le peuple.


              • Internaute Internaute 29 octobre 2009 19:01

                Je ne vois pas le rapport entre cet article et le sujet qu’il est sensé traiter. Vous confondez les choix politiques et l’identité nationale.


                • Frédo45 Frédo45 30 octobre 2009 09:17

                  Si, avant de lancer un débat sur le sujet, respectons déjà quelques principes forts de notre nation : égalité, la¨cité, pluralisme...


                • Kookaburra Kookaburra 29 octobre 2009 19:17

                  Quel tollé autour de cette question que l’on aurait cru philosophique ou sociologique ! La société dans laquelle on a grandi est la fabrique de notre identité. Elle laisse une empreinte indélébile sur nous, pour le bien ou pour le pire. « On ne guérit jamais de son enfance ». J’ignore qui a dit cela mais c’est vrai. Sur la base gréco-judéo-chrétienne de notre culture occidentale nous sommes tous pareils, les Français, les Allemands, et mêmes les Australiens !, mais il y a des différences dans les mœurs et les coutumes, dans les réactions, et il y a même de petites différences dans les valeurs. Une identité nationale existe bel et bien, si l’on le veut ou non ! Un peu de patriotisme n’est pas une tare, au contraire il est naturel, et ceux qui le nient sont sûrement quand même un peu contents malgré eux quand un Français gagne un événement sportif ou un prix Nobel. Peut-on assurer la cohésion sociale s’il n’y a pas de patriotisme ? La question de l’identité nationale est forte intéressante et aurait mérité un vrai débat et un article moins houleux.


                  • Frédo45 Frédo45 30 octobre 2009 09:21

                    Je ne dis pas être contre le débat. Je trouve fumeux la manière et le contexte dans lequel il est amené. J’estime que l’identité nationale est suffisamment bafouée depuis 3 ans pour ne pas se faire passer pour les garants, les défenseurs de cette dernière...


                  • fouadraiden fouadraiden 29 octobre 2009 19:30

                    Daccord avec Kookaburra sauf qu’il a oublié un élément à la base. j’ ajouterai donc : Sur la base gréco-judéo-chrétienno-islamique.


                    N’oublions personne et respectons la flèche du temps.

                    Merci


                    • plancherDesVaches 29 octobre 2009 20:03

                      Marrant, quelque part.

                      Un débat lancé sur le style FN.


                      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 29 octobre 2009 20:47

                        « Droits de l’Homme dont les premiers pas ont été foulés en France »

                        Plutôt en Angleterre : Magna Carta, 1215 ; Habeas Corpus, 1679 ; Bill of Rights, 1689.

                        Et aux Etats Unis : Déclaration d’indépendance, 1776.


                        • franc 29 octobre 2009 21:51

                          La flèche du temps de l’islam se dirige vers le passé rétrograde malheureusement et donc n’a pas d’avenir dans le progrès et par conséquent ne peut appartenir au futur de la République .-------------------------L’islam tel qu’il est aujourd’huis ,l’islam coraniste hanbalite ne fait pas partie et ne fera jamais partie de la culture française spécifique car en totale contradiction et opposition avec elle .---------------------Peut-être un autre islam ,un islam rationaliste du type moutazilite pourrait se fondre dans la culture française .

                          L’identité nationale de la France est dans la culture millénaire de la France ,la culture gauloise forgée par le peuple gaulois avec tous ses métissages depuis l’empire grecque puis romaine ,en passant par le baptême chrétien puis la renaissance des Lumières .Elle est d’origine culturelle celte-greco-latine et d’essence philosophique christiano-rationaliste.
                           
                          Plus concrètement ,les nombreuses églises et chapelles ,la haute gastronomie ,les milles fromages ,les milles charcuteries ,les milles vins,la haute couture ,le répertoire de la musique française comprenant les Brel,Ferrat ,Ferré,Aubret ,Mathieu,Halliday,la haute littérature comprenant les Hugo,Voltaire,Sartres ,Camus ,les philosophes Descartes ,Rousseau ,Weil,la haute science et technique ,font partie de la culture spécifique française


                          • abdelkader17 29 octobre 2009 23:04

                            @Franc
                            vous auriez pu vous passez de citer le sombre crétin d’Halliday.
                            Vous oubliez Zidane qui vaut tout vos pèlerins réunis dans l’imaginaire national.


                            • fouadraiden fouadraiden 29 octobre 2009 23:18

                              dis franc

                               mourazilite c’est une marque de confiture c’est ça , hah ah ha h ah


                              Sarte moi ça me va d’autant qu’ il aurait aimé la confiture moutazilite


                              • Frédo45 Frédo45 30 octobre 2009 09:21

                                La première déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : 1789.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès