Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Intelexit : aide aux dissidents des services secrets !

Intelexit : aide aux dissidents des services secrets !

 Le risque pour nos libertés et la démocratie, ou ce qu’il en reste, que représentent les services secrets ont été largement documentés depuis que la chose existe, et plus particulièrement depuis les révélations d’Edward Snowden sur les activités d’espionnage de masse de la NSA. Une initiative américaine nommée Intelexit.org vise à aider les employés de ces services secrets qui se rendent compte de l’immoralité, voir de l’inconstitutionnalité de leurs activités, à en sortir.

Le clip ci-dessous contextualise le propos et interview plusieurs anciens membres de ces services ayant trouvé le courage d’en sortir. Car en effet, la communauté des services secrets est sans pitié.

Si la NSA est l’éléphant dans la pièce, de nombreux pays disposent de services secrets très actifs opérant, par définition, dans l’illégalité. Ce sujet à déjà été abordé dans le contexte français, sur ce blog, avec les articles “Services secrets : marche-pied vers la dictature” et “Services secrets : l’Etat, c’est nous !“.

L'establishment justifie bien entendu l’existence de ces services secrets au nom de la “sécurité nationale”, fourre-tout bien pratique pour toutes les lois et mesures liberticides qui permettent, avant tout, à cet establishment de contrôler la dissidence civile ici.

La récente loi Renseignement (1) récemment votées par les pleutres de l’Assemblée Nationale en est le parfait exemple : d’abord elle reconnait le fait que les services secrets opèrent illégalement et qu’il convient donc de créer des lois qui rendent ces opérations légales, ce qui est déjà en soi d’un cynisme orwellien, mais en plus cette loi ouvre la porte à une surveillance de masse “légale” et a fortiori au déploiement d’un arsenal illégal encore plus poussé. Illégal, car du point de vue opérationnel un service secret n’est réellement efficace que si ses cibles ne connaissent pas l’étendue de ses capacités réelles, ce qui implique de dépasser le cadre des moyens légaux, cadre connu des dites cibles.

Intelexit propose un chemin pour aider les employés des services secrets à en sortir, employés qui peuvent être simplement écœurés par ce qui s’y passe, ou être en réelle souffrance psychologique par dissonance cognitive, ou la contradiction entre l’action réalisée (espionnage illégal, attentats déguisés, etc…) et la notion de défense des intérêts nationaux. Comment peut-on agir en utilisant des méthodes qui vont à l’encontre des principes que l’on est supposé défendre ?

Intelexit commence avec trois propositions : Le service pour lequel je travaille…

a) A perdu toute direction morale

b) Viole les libertés fondamentales ou le principe de démocratie

c) Abuse de la notion de “sécurité nationale” afin de bafouer la Constitution.

Le futur ex-employé coche son choix, puis passe d’étape en étape pour aboutir à un projet de lettre de démission.

Je trouve l’initiative excellente. Aucune idée de sa possible efficacité bien sûr, on ne quitte pas un service opérationnel de la NSA, du MI5 ou de la DGSI comme si de rien n’était, mais c’est un pas dans la prise de conscience du public que l’ennemi n°1 de la liberté et de la démocratie habite juste à côté et est financé par nos impôts. L’affaire du Rainbow Warrior est l’achétype de la barbouzerie des services secrets français ayant mal tourné (3), pour se terminer récemment avec les aveux publics du colonel Jean-Luc Kister, l’un des membre du commando français ayant posé les charges explosives (4). On se souviendra aussi, dans un registre plus proche des Gendarmes de St Tropez que de John le Carré, des gendarmes français mettant le feu, illégalement, aux paillotes corses sur ordre, illégal, du Préfet… (5). Mais pour les quelques manipulations ayant mal tourné pour les services de l’Etat, combien ont parfaitement fonctionné ou fonctionnent encore ?

Rainbow Warrior in Auckland Harbour after bombing by French secret service agents. (Annual review 1993-1994 page 2) Accession # : 0.85.072.001.01

Non pas que toute opération de renseignement ou action “borderline” soit fondamentalement inacceptable car certains dangers existent réellement, mais empêcher les services secrets d’utiliser leur arsenal contre leur propre population est impossible vu que, par définition, c’est secret donc inaccessible au contrôle public. Cela se joue au sein de l’Etat Profond (2), ce réseau de pouvoir juste sous la surface qui tire les ficelles et utilise les moyens de l’Etat à son propre avantage.

Au niveau politique la réaction des “représentants du peuple” est plus que faible, la majorité ayant bien compris où se situent leurs intérêts. Je citerai quad même le député Jean-Jacques Urvoas qui parvint à faire intégrer à la loi Renseignement un statut de lanceur d’alerte “officiel”, c’est-à-dire qu’un employé de l’Etat doit pouvoir signaler des agissements illégaux en bénéficiant d’une protection juridique. Le texte ne dit pas s’il bénéficie également d’un gilet pare-balles.

 

Notes :

(1) http://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/dossier-les-francais-sous-surveillance

(2) http://www.mediapart.fr/journal/france/291010/nicolas-sarkozy-et-l-etat-profondet http://rhubarbe.net/blog/2010/05/16/letat-predateur/

(3) http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/affaire/rainbow-warrior-30-ans-apres_991317.html

(4) http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20150906.OBS5340/jean-luc-kister-l-agent-de-la-dgse-qui-a-coule-le-rainbow-warrior-s-excuse.html

(5) https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_paillotes

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 2 octobre 2015 08:28

    Edward Snowden aurait été en France le gouvernement l’aurait servi pieds et mais liés sur un plateau a Obama, Valls cazeneuve et Hollande l’auraient même accompagné pour faire les braves toutous jappant et pissant dans leurs pantalons léchant les jambes du monarque américain ....


    • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 2 octobre 2015 09:21

      Depuis très longtemps, nous sommes tous fichés de façon légale et illégale, non seulement par les « invisibles » ( Services secrets) mais également par les « visibles » (Forces de l’Ordre)...


      A l’instar des USA, même chez nous, la Liberté et la Démocratie, restent du domaine de l’Illusion !

      • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 octobre 2015 09:22

        Bonjour,
        .
        Il y à des gens travaillent pour de agences gouvernementales donc la conscience s’éveille au cours de l’exercice et avec la croissance de leur sales missions ...
        .
        Parmi ceux qui ont tourne le dos au système immorale / cynique / criminel / .....on trouve John Perkins
        https://www.youtube.com/watch?v=3wszOnyMr1M
        .
        Puis il y à toute une longue liste de whistleblowers (les lanceurs d’alerte) ...
        http://mic.com/articles/49867/5-famous-whistleblowers-who-shaped-history
        .
        Tout ses gens ont rendu un grand service à l’humanité en dénoncent les dérives criminelles des gouvernements et de leurs instances surtout les services secrets !
        .
        C’est pour éviter ce genre de dérives que je suis pour une transparence totale dans la politique.
        Il en a mare de toutes ses réunions privées ou de gens « haut placée » décident de notre avenir sans notre consentement, sans qu’on soit informé des véritables enjeux !
        Les hommes politiques sont devenue des marionnettes des lobbyistes de l’oligarchie financière et il est grand temps de mettre un terme à cette dérive mafieuse des états dans le monde pour restaurer la démocratie et la souveraineté des peuples ... ceci concerne particulièrement la France !


        • Alibaba007 Alibaba007 2 octobre 2015 10:06

          Comment prévenir d’une trahison future d’un de nos membres ???


          ....Humm.... belle réflexion du gouvernement Etazunien.

          On lui « manage » une porte de sortie adaptée à ses griefs. 

          Les choix : 
          • C’est contraire à mon éthique et je veux perdre mon emploi immédiatement
          • C’est pas démocratique, je veux être jeté de mon poste et être fliqué pour le reste de mes jours.
          • Mon gouvernement est pourri et faites-moi disparaître au plus vite ! 
          • Je m’abstiens de toute révélation critique et je continue ce boulot de m.... 
          • Je rigole en douce de ce « subtil Cheval de Troie » et surtout je n’en parle à personne ! LOL
           smiley  Vaste blague ... j’ai bien ri...  Merci !  smiley

          • christophe nicolas christophe nicolas 2 octobre 2015 11:41

            @Alibaba007

            Oui, ce n’est pas logique, c’est justement celui qui s’offusque qui doit rester et les enfoirés qui doivent partir.

          • Iren-Nao 5 octobre 2015 09:23

            Je crois quant a moi que les « services » sont nécessaires.
            Les états sont en effet responsables de la raison d’état, et cela impose parfois de se livrer a des actes moralement discutables et de différentes sortes y compris l’élimination discrète de malfaisants.
            On a fait en son temps tout un patacaisse de l’affaire du Rainbow warrior, navire d’une organisation elle même pas trop catholique a orientation politique très orientée, et on sait bien a la solde qui.
            L’opération était a mon sens assez justifiée, pour des raisons de défense nationale. Il semble bien que pour des raisons politicardes intérieures françaises crapoteuses, le coup ait été balance, ce qui fut de la trahison.
            On disait que le métier d’espion devrait être un métier de seigneur, ce qui il me semble voulait dire que les coups illégaux devraient restes dans les mains de gens ayant un haut sens moral, voire éthique. En d’autre terme il faudrait des mains très propres pour touiller le cambouis.
            Le confier a des politiciens qui sont devenus d’une immoralité rare n’est donc pas une bonne idée.
            Quant a une illusoire transparence, elle ne peut mener qu’a des manipulation politiciennes de la pire espèce.
            Il n’empêche qu’un Snowden est fort méritant de dénoncer les manœuvres criminelles de l’empire du mal.
            Moi Président, on nommera Bd Snowden l’ancien boulevard Roosevelt.
            Iren-Nao

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès