Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La police dans les potagers ?

La police dans les potagers ?

L’information avait filtré en 2013 et certains sites en avaient parlé….

Mais personne n’y croyait trop.

Eh bien ça y est, ils vont oser ces technocrates de Bruxelles rendre illégales la pousse, la reproduction et la vente de végétaux non testées par cette nouvelle autorité, une de plus, appelée l’Agence européenne des variétés végétales.

La culture privée des légumes serait ainsi interdite au nom de raisons sanitaires.

A qui vont-ils faire croire que c’est la santé qui prime ?

De fait la Commission européenne va confier le contrôle de l’approvisionnement à des multinationales comme Monsanto….à des sociétés qui utilisent à grandes doses les produits dangereux comme les pesticides et les désherbants.

Monsanto peut d’ailleurs doublement se féliciter puisqu’en plus l’Union Européenne vient d’annoncer le 6 juin 2014, l’autorisation des cultures OGM !?

C’est le débarquement sur nos côtes de tous les produits du géant …..

Ce n’est pas la liberté qu’on nous offre mais le monopole assuré des grands groupes qui assurent directement ou indirectement la « mal bouffe » et la fin programmée de la culture libre.

La Commission européenne n’a pas peur du ridicule quand elle appelle sa loi :

« Des règles plus intelligentes pour des denrées alimentaires plus sûres : la Commission propose un paquet législatif primordial pour moderniser, simplifier et renforcer la filière agroalimentaire en Europe ».

De qui se moque-t-elle ?

Des petits producteurs, des circuits militants et des familles qui cultivent leur petit jardin et qui s’échangent des semailles.

Les contrevenants risquent demain une amende de centaines d’euros s’ils n’obéissent pas aux diktats de Bruxelles !

Des fonctionnaires assermentés ou des policiers vont-ils demain pouvoir rentrer dans les jardins et les potagers pour verbaliser.

Evidemment nous n’en sommes pas encore là…. La loi va surtout viser à normaliser, contrôler tous les circuits de distribution….

Le petit jardin familial serait « hors loi », espérons-le !

Ce qui est certain c’est que les règles « plus intelligentes » visent à empêcher d’une manière ou de l’autre toute culture qui n’entre pas dans les normes.

J’espère qu’un vent de protestation va se lever pour que cette loi ne soit pas votée.

Il nous resterait en cas de sortie de ces textes iniques à nous déclarer INSOUMIS !

Jean-François Chalot


Les réactions les plus appréciées

  • colere48 (---.---.---.168) 10 juin 2014 10:04
    colere48

    Va falloir d’urgence réaffuter les fourches !

    On pourrait penser que ces technocrates sont de grands malades, pour ma part je suis enclin à penser que ce sont des corrompus soumis aux multinationales dont le rêve est, un jour, de nous facturer l’air qu’on respire !!

  • Gabriel (---.---.---.98) 10 juin 2014 10:33
    Gabriel

    Gardez toujours des graines de ce que vous avez semé car demain, toutes les semences et pousses vendues seront issues et contrôlées Monsantos. Avec l’accord de libre échange transatlantique, une société tel que Monsantos pourra porter plainte contre un état qui refuse de vendre ses produits sur son territoire. C’est la porte ouverte à tous les empoisonneurs de la planète, du poulet javellisé en passant par les viandes et les poissons nourris aux cadavres etc... Un état n’aura plus les moyens de protéger sa population fasse à ces multinationales qui déverseront leur M... dans tous les commerces. Leurs puissances financières leurs permet d’acheter le droit d’assassiner.

  • kane85 (---.---.---.105) 10 juin 2014 10:20
    kane85

    Il y a plein de fourches par chez nous... Et puis plein d’autres outils rigolos pour virer les connards de technocrates qui viendraient se perdre par ici ! Il y a aussi pas mal de fusils de chasse...

    Même les gendarmes se méfient quand ils viennent « rendre visite » dans nos campagnes...

    Il faudrait beau voir qu’on essaye de nous empêcher de cultiver ce que l’on veut !

  • alinea (---.---.---.206) 10 juin 2014 10:56
    alinea

    Insoumis, nous le serons ! mais ils ne viendront pas dans nos jardins ! imaginez le nombre de flics qu’il faudrait nommer pour cela !

    Il faut acheter ses graines chez Kokopelli, puis apprendre à les conserver ; le troc de graines, c’est vieux comme le monde, ce qui est malheureux c’est que plutôt que cela reste une évidence pour tous, cela deviendra une résistance !! La résistance, ça donne la pêche aux résistants, mais tous les autres se plieront aux injonctions du business !!


Réagissez à l'article

194 réactions à cet article

  • colere48 (---.---.---.168) 10 juin 2014 10:04
    colere48

    Va falloir d’urgence réaffuter les fourches !

    On pourrait penser que ces technocrates sont de grands malades, pour ma part je suis enclin à penser que ce sont des corrompus soumis aux multinationales dont le rêve est, un jour, de nous facturer l’air qu’on respire !!

    • Rupert (---.---.---.175) 10 juin 2014 15:56
      Rupert

      Ne t’emballe pas .

      C’est un canular  smiley

      Le but est de faire de l’agitprop  smiley et c’est tout

    • doctorix (---.---.---.162) 10 juin 2014 16:37
      doctorix

      La résolution américaine 875 proposée par Monsanto n’était pas un canular : mais elle n’est pour l’instant pas passée :

       « il avait été aussi prévu un projet de loi aux USA pour interdire les jardins familiaux biologiques car ils pourraient contaminer les cultures des agriculteurs chimiques, à moins de prouver qu’on a fait tous les traitements chimiques pour tuer les parasites ! 
      C’était une méthode pour augmenter le monopole des agriculteurs classiques et de l’industrie chimique, et pouvoir arrêter les dangereux terro-ristes du jardinage biologique !
      On n’entend plus parler de ce projet qui doit être maintenu sous le coude pour le ressortir le moment voulu ! »
      http://www.youtube.com/watch?v=YihBsaTuJCw
      Si le Codex Alimentarius passe, ça passera aussi.
    • zelectron (---.---.---.130) 16 juin 2014 09:46
      zelectron

      En revanche un pays autorisant les OGM pourra voir des agriculteurs d’autres pays venir s’approvisionner chez lui.

      et puis qui fait-on de la dissémination des pollens polluants les cultures d’autrui, « autant en emporte le vent » ?

      Quid de la culture des plantes millénaires non enregistrées ? là c’est à la commission de prendre en charge leurs homologations à ses frais, de part le droit de l’antériorité patente et qui plus est traditionnelle.

      Nous n’allons tout de même pas traduire la commission devant les tribunaux, n’est-ce pas ?, quoique ...

      La commission européenne outrepasse sa fonction en proposant ces mesures abscons !

  • kane85 (---.---.---.105) 10 juin 2014 10:20
    kane85

    Il y a plein de fourches par chez nous... Et puis plein d’autres outils rigolos pour virer les connards de technocrates qui viendraient se perdre par ici ! Il y a aussi pas mal de fusils de chasse...

    Même les gendarmes se méfient quand ils viennent « rendre visite » dans nos campagnes...

    Il faudrait beau voir qu’on essaye de nous empêcher de cultiver ce que l’on veut !

    • kane85 (---.---.---.67) 11 juin 2014 10:36
      kane85

      Le problème évoqué par plusieurs posts est celui des produits phytosanitaires utilisés par les particuliers faisant leur propre jardin.

      Certains vont jusqu’à avancer qu’il y a plus de danger dans une tomate faite maison que dans une tomate industrielle... Pourquoi pas si le particulier en question n’a pas conscience du danger des dis produits et en déverse plus qu’il ne faut.

      Un jardin sans produit est possible mais demande un travail constant :

      - Désherbage à la main quand le sol est humide. 

      - Mélange de plantes qui s’entraident.

      - Lombricompostage et utilisation du compos (ph neutre) pour l’amélioration du sol ainsi que du « thé de lombric » pour donner du punch aux plantes pendant la saison.

      - Broyage et mise à composter des résultats de taille d’hivers ou de printemps.

      - Paillage des plants avec le broyat pour éviter l’herbe et la déshydratation trop rapide du sol.

      - Préparation du terrain pour l’hiver : paillage d’herbe coupée qui se dégradera, de compost et d’un peu de fumier des poules de la maison... Les vers feront le reste.

      - Bâchage des terres pour l’hiver de manière à ne pas avoir à désherber à la saison. De plus, cela favorise le travail des vers.

      - Pas de labourage !! (Surtout pas dans notre terrain argileux !!! Cela ramènerait l’argile sur le dessus) Travail manuel sur les 15 centimètre de surface avec une griffe.

      - Rotation des cultures d’une saison sur l’autre pour éviter de fatiguer le sol.

      - Utilisation de trucs dits de « grand mère » pour régler les petits problèmes de nuisibles et de maladies : feuilles de tomates macérées dans l’eau contre pucerons, bicarbonate de soude en pulvérisation contre l’oïdium, élimination manuelle des plus gros nuisibles tel que les doryphores (s’il y en a bien sûr), mise en place de pièges à base de bière contre les limaces... etc

      Pas mal de travail donc ! Mais le résultat est un pur bonheur !

      Notre terrain n’a reçu aucun produit phytosanitaire depuis 37 ans... Je pense que si je donne des tomates quelqu’un, il peut les manger sans même les laver !!!

    • lsga (---.---.---.105) 11 juin 2014 10:42
      lsga

      Tout à fait d’accord avec vous, quand c bien fait, il n’y a rien de mieux.

       
      Mais, comme vous le dites vous mêmes, c’est énormément de travail. La plupart des jardiniers amateurs préfèrent recourir à l’armement de la chimie lourde. Donc en effet, la plupart des tomates « du jardin » sont beaucoup plus toxiques que celles qu’on trouve en super-marché.
    • kane85 (---.---.---.67) 11 juin 2014 13:13
      kane85

      Cela dépend aussi de qui. Si un citadin pur jus se met en tête de faire pousser quelques tomates sur le petit lopin de terre de son pavillon de banlieue, il y a fort à parier qu’il utilisera un maximum de produits phytosanitaires parce qu’il ne sait pas vraiment jardiner et qu’il veut y passer le minimum de temps.

      Par contre, ceux qui jardinent depuis longtemps et sont plus dans la campagne ont commencé à se rendre compte des problèmes que posent ces produits pour la santé depuis déjà un bon bout de temps.

      Dans mon voisinage, je n’ai rencontré personne qui utilise de ce genre de produit... mais est-ce parce qu’on est dans une région où il y a pas mal « d’écolo » ?? Nous sommes à 70% en zone « confédération paysanne » et la ferme d’à côté a le label « lait bio »...

      D’un autre côté, presque tous réutilisent leurs propres graines... Il y a t-il une relation de cause à effet ?

      Il n’y a qu’une voisine assez éloignée qui continue à déverser du roundup sur le bord de la route et le long de sa clôture pour éliminer les « mauvaises herbes »... Curieusement, elle était Parisienne smiley

  • Gabriel (---.---.---.98) 10 juin 2014 10:33
    Gabriel

    Gardez toujours des graines de ce que vous avez semé car demain, toutes les semences et pousses vendues seront issues et contrôlées Monsantos. Avec l’accord de libre échange transatlantique, une société tel que Monsantos pourra porter plainte contre un état qui refuse de vendre ses produits sur son territoire. C’est la porte ouverte à tous les empoisonneurs de la planète, du poulet javellisé en passant par les viandes et les poissons nourris aux cadavres etc... Un état n’aura plus les moyens de protéger sa population fasse à ces multinationales qui déverseront leur M... dans tous les commerces. Leurs puissances financières leurs permet d’acheter le droit d’assassiner.

  • alinea (---.---.---.206) 10 juin 2014 10:56
    alinea

    Insoumis, nous le serons ! mais ils ne viendront pas dans nos jardins ! imaginez le nombre de flics qu’il faudrait nommer pour cela !

    Il faut acheter ses graines chez Kokopelli, puis apprendre à les conserver ; le troc de graines, c’est vieux comme le monde, ce qui est malheureux c’est que plutôt que cela reste une évidence pour tous, cela deviendra une résistance !! La résistance, ça donne la pêche aux résistants, mais tous les autres se plieront aux injonctions du business !!

    • oncle archibald (---.---.---.221) 10 juin 2014 15:24

      J’entends encore ma grand mère dire « oh celui là, on va garder les graines » lorsque nous mangions un melon du jardin qui nous régalait … 

      Et je revois dans son potager, toujours en bout de rangée, un oignon, un poireau ou une salade qu’on ne cueillait pas, qu’on laissait monter en fleur et en graines. 

      C’était la même chose pour presque tous les légumes qui étaient cultivés dans son grand potager, et bien sûr aussi pour les pommes de terre dont on gardait une partie de la récolte.

      Il semble que ce ne soit plus possible avec les plants « hybrides » actuels, dont les graines seraient stériles. Est-ce vrai ?
    • Xenozoid (---.---.---.112) 10 juin 2014 15:29
      Xenozoid

      Archi tu sais ce que tu dis, t’es a la pêche, le Terminator seed....aller j’engrange la seconde après ta premiere....le mieux est de laisser les gens chercher

    • oncle archibald (---.---.---.221) 10 juin 2014 17:28

      Merci. J’ai essayé de savoir si les « Terminator seed » sont ou non autorisées en France alors qu’elles sont pour le moment interdites dans de nombreux pays …. Le savez vous ?

    • oncle archibald (---.---.---.221) 10 juin 2014 17:34

      J’ai trouvé « ça » … http://yonnelautre.fr/spip.php?article850

    • Xenozoid (---.---.---.112) 10 juin 2014 17:35
      Xenozoid

      pas officiellement mais Tafta va y remédie

    • oncle archibald (---.---.---.221) 10 juin 2014 17:37

      Et aussi « ça » : http://www.semencespaysannes.org/oppositio_contre_brevet_europeen_tomate_fr aud_115-actu_210.php

    • alinea (---.---.---.206) 10 juin 2014 17:38
      alinea

      Par définition un hybride est stérile ; mais on trouve « en magasin » des tas de graines pas hybrides ; mais on ne trouve que les variétés « autorisées » !! si on veut garder la diversité, selon son goût, selon son sol, selon sa région.. je ne vois que Kokopelli qui puisse nous donner le choix ! Il faut savoir aussi que chez eux, les graines sont mal sélectionnées, pas mal de pertes donc ! mais dans un sachet il y a de quoi faire !!
      si vous ne connaissez pas le principe de Kokopelli, vous pouvoir aller voir leur site.

    • Ruut (---.---.---.197) 10 juin 2014 18:41
      Ruut

      Et oui oncle, c’est le fameux gène « Terminator » qui rend stérile la plante.
      Et qui semble se transmettre.

    • Bubble (---.---.---.242) 11 juin 2014 08:59
      Bubble

      @oncle archibald, alinea :

      En fait, les plantes hybrides ne sont pas stériles. Ce sont le croisement de deux variétés pures, lesquelles n’ont aucun intérêt agricole propre et ne sont parfois même pas inscrits au registre des semences autorisées à la culture. Le croisement lui est utile en terme agricole, mais se descendants ne seront que pour moitié, pour des espèces d’ADN double, à avoir les même propriétés.

      Rendre le pollen stérile est un caractère essayé pour les OGM pour répondre au besoin de ne pas polluer les cultures voisines, (par exemple pour des cultures de bouleau, où le pollen reste vivant et fertile à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde) mais à ma connaissance c’est de l’ordre de l’expérimentation.

      Dans les deux cas, le cultivateur reste soumis au semencier...

    • lsga (---.---.---.105) 11 juin 2014 12:09
      lsga

      Insoumis prétend être la pompom girl de Marine Lepen....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès