Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les naufragés de l’Arche de Zoé

Les naufragés de l’Arche de Zoé

Je trouve que les choses vont un peu vite à mon goût à propos de la fameuse Arche de Zoé. J’ai surtout l’impression que l’on a affaire dans ces circonstances à des amateurs certes têtus et bornés, mais de bonne foi.

Dans ces conditions, la brutalité et la précipitation de la diplomatie française sont effarantes ! Rama Yade a été particulièrement mal inspirée dans cette histoire. Mais il faut ajouter que Nicolas Sarkozy n’a sans doute pas fait mieux en déplorant hâtivement l’attitude des naufragés de l’Arche. On pourrait même le soupçonner d’intempérance si ce n’est même de cynisme.

Rama Yade avait pourtant à peu près compris ce qu’il s’était passé, si on examine de près ses déclarations :

«  L’action humanitaire nécessite un minimum de sérieux et de retenue. Il ne faut pas se lancer dans des opérations comme ça, même avec les meilleures intentions du monde.  »

Car le véritable enjeu, et cela n’échappe pas au Figaro, d’ailleurs, c’est bien le conflit du Darfour et la présence occidentale à la frontière du Tchad et du Soudan. Idriss Deby est très loin d’être un démocrate, et ses cris d’orfraie masquent à peine ses calculs politiques, dans cette histoire. Quant à la France, on vérifie finalement que sa diplomatie ne change pas de ligne. Faut-il rappeler qu’en 2004, les rebelles avaient été à deux doigts de renverser le régime et que Débry ne s’était maintenu que grâce à l’intervention des forces françaises ? C’est pourtant cette année-là qu’il a fait voter une modification constitutionnelle pour pouvoir se présenter une troisième fois aux présidentielles...

Certes, Débry vaut mieux que le sinistre Hissène Habré, son prédécesseur, mais il est très loin d’avoir rempli les promesses démocratiques qu’il laissait entrevoir au temps où il était encore un opposant.

Il n’y a qu’à lire par exemple le rapport de l’ambassade des Etats-Unis au Tchad pour l’année 2007... Deby si sensible pour les enfants de l’Arche de Zoé n’a pas fait grand-chose pour les enfants dont il est question dans le rapport...

En somme nos aventuriers de l’Arche de Zoé ne sont sans doute pas finauds et certainement téméraires et bornés, mais pas forcément des sales types comme la presse et la diplomatie tendent à le laisser croire.

Si l’on considère que les conditions de vie dans cette région du Tchad et au Soudan sont effectivement très difficiles pour ne pas dire effroyables, et que l’espérance de vie pour nombre d’enfants n’excède pas quelques années quand ce n’est pas quelques mois, on peut comprendre la hâte de gens bien intentionnés à vouloir les mettre à l’abri.


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • JL JL 30 octobre 2007 09:58

    Cette affaire ressemble à un nid de scorpions. Que les journalistes s’exposent à des prises d’otages, c’est une chose. Que des aventuriers se lancent dans ce genre de manip frauduleuses dans un contexte aussi trouble, c’est inacceptable puisque c’est la France, donc nous qui devront éponger, payer la note, car il y aura une note, comme il y en a eu avec la Libye, et il risque avec de tels principes, d’y en avoir d’autres.

    Manip frauduleuses, j’en veux pour preuve la décharge que l’Arche a fait signer aux familles, décharge leur signalant que tout cela se passait en dehors de toute légalité et les engageant à assumer les éventuels frais de procès. Ceci résonne avec ce que disait étrangement un « parent adoptif » à la radio, hier, je cite : « Si on nous a menti c’est à notre insu ». !!!


    • L'Hérétique L’Hérétique 30 octobre 2007 10:12

      @ JL

      Tiens, ça, je ne le savais pas en revanche.

      Vous tenez d’où cette info ?


    • JL JL 30 octobre 2007 10:52

      à Hérétique, c’est une info que je ne saurais vérifier, n’ayant pas eu le réflexe de noter l’heure. A la radio il y a les infos de la rédaction et les témoignages divers : personnalités ou anonymes. Il faudrait réécouter ce que France Inter a diffusé sur le sujet depuis le début. Quelqu’un d’autre ici a-t-il entendu cela ?

      Ce genre d’indices, car ce sont des indices pas des preuves, passe souvent inaperçu et c’est seulement après qu’on y pense.


    • JL JL 30 octobre 2007 11:06

      Voir ce témoignage concordant : Arche de Zoé - Scandale humanitaire ou scandale politique ? par LE CHAT (IP:xxx.x28.247.148) le 30 octobre 2007 à 10H56


    • tvargentine.com lerma 30 octobre 2007 10:01

      Il est urgent de néttoyer au CARCHER ce type d’associations curieusement « agréés » pour collecter des fonds afin d’organiser des escroqueries ,des traites humaines et des trafics en tout genre.

      C’est un secret de polichinelle,que ce type d’association est bien souvent composée de pédophile,d’escros et d’individus mal dans leur peau.

      Il est temps de remettre l’Etat au coeur de la politique extérieur de la France et d’exclure toutes ses « associations bizness » qui ne sont que des profiteurs de la misère du monde.

      Les exemples sont très nombreux et ici,ils semblent que cette « association-bizness » tres riche (d’ou vient l’argent ?) disposent d’important moyen pour revendre des enfants à des parents en mal d’enfants (alors qu’en France il existe des enfants en attente d’adoption) et des « prédateurs »

      Espérons que ces eclavagistes des temps moderne de la « charity bizness » resteront en prison très longtemps


      • L'Hérétique L’Hérétique 30 octobre 2007 10:11

        @ lerma,

        Moi, je ne prendrais pas le risque de me lancer dans de telles accusations sans savoir. Il y a un point que je vous concède sans discussions, c’est que ce sont au minimum des imbéciles abrutis et bornés. Cela n’en fait pas automatiquement des pédophiles ni même des escrocs ou des truands de tout poil.

        Quant à l’humanitaire, il faut certainement opérer un tri. De là à tout faire disparaître...Songez justement, qu’en raison de contingences diplomatiques, les Etats n’ont paradoxalement pas la même latitude d’action que les associations.


      • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 30 octobre 2007 10:15

        Il est un peu vide cet article.

        On oublie un peu le principal, l’enlèvement d’enfants issues d’un pays en guerre, dans le seul but de combler le manque d’enfants de parents sans scrupules.

        Car ce n’est pas la seul guerre qu’il y est dans le monde, mais celle-ci à l’avantage de ne plus avoir d’état suffisamment fort ou de casque bleu de présent, pour empêcher un enlèvement massif d’enfants.


        • L'Hérétique L’Hérétique 30 octobre 2007 10:18

          Attendez, ça, c’est ce que nous serine la presse et la diplomatie française. Moi, j’aimerais y voir plus clair dans cette histoire.

          Sur son site, cette association définit clairement ses buts : http://www.archedezoe.fr/darfour.htm#partie3

          Il n’y est pas question d’adoption. Je ne cherche pas à défendre pour autant cette association, mais je trouve toute cette hâte suspecte.


        • JL JL 30 octobre 2007 10:55

          Il n’y est peut-être pas question d’adoption, mais d’accueil, j’ajoute, « à durée indéterminée ». Evidemment il ne saurait s’agir d’adoption, puisque les règles d’adoption ne sont pas respectées.


        • tvargentine.com lerma 30 octobre 2007 10:26

          Cher Hérétique

          Pourriez vous ici ,pour information nous communiquer le bilan de cette association

          L’argent dans les caisses,la ventilation des dépenses, les salaires,les entrées et sorties d’argents,bref,quand on écrit un article comme le votre ,il faut ce type d’information,car nous voyons bien ici,que le bizness cache « l’hummanitaire » et que bien souvent derrier « l’humanitaire » se cache des interets morbides de détournements d’aides,de fonds,d’enfants.


          • L'Hérétique L’Hérétique 30 octobre 2007 10:40

            Moi, je ne fais pas partie de cette association (Je ne me fie qu’aux grands associations humanitaires, et encore, pas à toutes) mais le mieux est de le leur demander. Ils sont enregistrés en préfecture. Ils doivent donc des comptes sur leurs mouvements financiers.

            Comme d’habitude, ce n’est pas la première fois, vous lisez trop vite les articles, tout obnubilé de votre propre avis : je n’exonère pas l’Arche de Zoé de ses responsabilités, mais, en revanche, je trouve fort suspecte la hâte de notre diplomatie dans le contexte actuel.


          • VincelB22 30 octobre 2007 11:26

            Je te renverrais à ces mêmes questions cher Lerma. Avant de réagir et de juger il serait de bon ton que tu prennes le temps de la réflexion. J’aimes les justifications du style « j’ai cru entendre » ou « j’ai cru lire » telles que tu les emploies sur un autre article traitant du même sujet. Je te conseillerais donc de respirer un bon coup, de prendre du recul et de chercher à sortir de ce regard sarkosyzé qui semble te caractériser smiley

            « Se faire sa propre opinion n’est déjà plus un comportement d’esclave » tu devrais de temps en temps méditer cette citation de Rousseau ... Jean Jacques hein pas Floriant le cycliste smiley


          • snoopy86 30 octobre 2007 10:42

            @ L’auteur

            « la brutalité et la précipitation de la diplomatie française sont effarantes ! »

            En quoi ?

            Sous le pretexte qu’ils sont de bonne foi aurait-il fallu voler au secours de ces pieds-nickelés version bobo ?

            L’attitude de Madame Yade me semble au contraire remarquable et propre à nous éviter le discrédit auprés des africains.


            • L'Hérétique L’Hérétique 30 octobre 2007 10:52

              Je ne parle pas de voler à leur secours, mais faire preuve de plus de prudence dans les déclarations.

              L’association dit par exemple que les autorités du Tchad étaient au courant du projet. J’aimerais bien en savoir plus sur cette assertion, et je pense que la diplomatie française devrait au minimum se renseigner sur ce point.


            • JL JL 30 octobre 2007 11:00

              «  »L’association dit par exemple que les autorités du Tchad étaient au courant du projet. «  »

              Oui, comme l’étaient les chefs de village, et ceux qui ont donné des bonbons aux enfants et les ont « conduits aux blancs », ainsi que les témoignages d’enfants commencent à le montrer.

              Il est à craindre que dans cette affaire comme dans beaucoup d’affaires similaires, ces témoignages d’enfants relevés n’importe comment soient instrumentalisés par les parties : en effet, comme toujours, au fil du temps mais rapidement, les enfants finissent par comprendre ce qu’il « convient de dire ».


            • maxim maxim 30 octobre 2007 10:59

              si l’on accorde la circonstance atténuante d’amateurisme maladroit ,en attendant de connaitre le fond réel de cette Arche de Zoe ,il n’en demeure pas moins que lorsque l’on se rend dans des pays à risques et n’aimant pas trop la France ,ou l’on connait le danger encouru ,surtout lorsqu’il s’agit d’enfants ,ou c’est de l’inconscience ,voire même de l’imbécilité ..... quand à ceux qui se sont engagés à receuillir ces enfants ,il ont bien fait preuve de légèreté ,avant d’entreprendre de telles démarches,on s’assure auparavant de la crédibilité d’une association ...... maintenant ,ceux qui sont prisonniers là bas ,risquent bien de croupir un moment dans les prisons Tchadiennes ,et on imagine bien que ce ne sera pas du service quatre étoiles ....... fallait pas y aller !


              • snoopy86 30 octobre 2007 11:04

                Salut Maxim

                Quelque temps dans les prisons tchadiennes devrait leur permettre de réfléchir un peu...


              • Rough 30 octobre 2007 11:38

                Effectivement quelques semaines dans une prison leur ouvrira les yeux...Un tel niveau de bêtise et d’incompétence mérite une juste récompense...Cela me rappelle cette récente affaire de la vingtaine d’évangélistes protestants et coréens qui s’étaient rendus en Afghanistan pour y prêcher la bonne nouvelle...Il a fallu mobiliser la communauté internationale pour les récupérer sans compter l’argent versé aux ravisseurs....Moi je les aurais laissés se débrouiller tout comme ces zozos...


                • Henri Masson 30 octobre 2007 11:44

                  Rien n’est clair dans cette affaire. Par certains aspects, cette affaire rappelle celle des infirmières bulgares en Lybie. Personne ne me paraît vraiment irréprochable, mais l’affaire est montée en épingle par le régime de Ndjamena. C’est un bon moyen de se faire passer pour un vrai défenseur du peuple et de tourner l’hostilité de celui-ci contre les Européens. C’est fou ce que c’est pratique d’accuser un autre quand on n’est pas soi-même irréprochable...


                  • LE CHAT LE CHAT 30 octobre 2007 12:15

                    la france est jusqu’à nouvel ordre un état de droit et ceux qui font n’importe quoi en s’affranchissant de la législation de notre pays en plus de celles de pays africains sont des irresponsables ! ils ont trop regardé Sauveur giordano avec le très bobo Pierre Arditi à la télé !

                    en plus , ils vont faire capoter les manoeuvres diplomatiques françaises et européennes pour mettre une force d’interposition dans l’est du Tchad !

                    le président tchadien , en dictateur retors , va tout faire pour éviter que des ONG et des jounalistes viennent témoigner de se qui se passe là bas ! ce sale type va même se faire passer maintenant pour le protecteur de la jeunesse ! on croit rêver !


                    • maxim maxim 30 octobre 2007 12:42

                      pour ce qui est du cas des missionnaires ...

                      voici l’histoire de l’un d’eux ....

                      un jour un missionnaire en Afrique est fait prisonnier par la tribu des Baloubas .... et se trouve en mauvaise posture ,en effet on est en train de le faire cuire dans la grande marmite au centre du village ... le sorcier qui faisait office de cuisinier avait une grande fourchette et de temps en temps il piquait cruellement le missionnaire ....

                      le chef du village qui voit la scène dit au sorcier :« fous lui la paix ,arrête un peu de le piquer comme ça ,c’est déjà pas marrant pour lui !! »

                      le sorcier répond : « tu vois pas qu’il est en train de bouffer tout le riz ??? »


                      • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 30 octobre 2007 13:18

                        @ L’Hérétique

                        Il y a effectivement complémentarité et l’objectif est le même : informer. Merci de votre visite.

                        Pierre R.


                        • Avril 30 octobre 2007 14:47

                          Quelqu’un peut il m’expliquer quel est l’interet pour la france de s’impliquer au Darfour , Tchad , Soudan ?

                          C’est bien au dessus de nous. Pour nous il n’ y en a pas, mais les bureaux de l’elysée doivent bien y voir un interêt quelquepart. Si les états unis, la chine, la france .... regardent dans cette direction c’est qu’il y a quelquechose d’intérressant.

                          La réaction de la france en dit long.


                        • naudin 30 octobre 2007 16:49

                          Vu dans un film. L’histoire se passe dans le sahara il y a longtemps. Un jeune Lieutenant de l’Armée française est en opération avec ses hommes. La troupe tombe sur une caravane de bédouins avec des noirs prisonniers et emmenés en esclavage. Le Lieutenant trouve cela inhumains et décident de les libérer. Son adjoint, moins gradé mais plus expérimenté lui conseille de ne rien faire ; qu’ils ont une mission, etc. Le Lieutenant passe outre, fait attaquer le groupe, les ravisseurs sont tués, les esclaves sont délivrés et sont très reconnaissants. Et l’adjoint demande au Lieutenant.«  Et maintenant on en fait quoi. On peut pas les prendre avec nous, notre mission ne le permet pas ». Le Lieutenant répond qu’ils sont libres et qu’ils peuvent partir. Et l’adjoint lui explique qu’ils ne connaissent pas la région, qu’ils ne trouveront pas les points d’eau et qu’ils sont condamnés à une mort certaine.... Le Lieutenant ne sait plus quoi penser, finalement il part avec ses hommes, laissant les esclaves.


                          • naudin 31 octobre 2007 14:32

                            @ Actias,

                            Soit, mais dans le cas de ce Lieutenant, il a décidé pas pour lui mais pour d’autres ! Quelle est la différence entre le maître et l’esclave ? Le maître n’a pas peur de mourir.


                          • Yannick Harrel Yannick Harrel 30 octobre 2007 21:56

                            Bonjour,

                            Dans toute cette affaire, je pense qu’il y a un paquet d’intérêts croisés et même pas mal de duplicité. Les responsables et adhérents de cette association sont désormais dans un jeu qui les dépasse. Encore que cette association elle-même présente de sérieuses zones d’ombre...

                            Cordialement


                            • Henri Masson 31 octobre 2007 06:51

                              Où sont le vrai et le faux dans cette histoire ? On commence à apprendre que ces enfants n’étaient ni du Darfour ni même orphelins. C’est déjà très grave, car des gens étaient prêts à adopter des petites victimes d’un conflit abominable, et voilà qu’il y a tromperie sur la « marchandise ». Est-ce le mot qui convient dans cette affaire ? S’il en est ainsi, à quoi joue l’Arche de Zoé ? Une enquête approfondie, impartiale et indépendante des parties concernées est indispensable.


                            • tal 31 octobre 2007 07:09

                              @l’Auteur

                              N’en déplaise à vous comme aux tenants de l’innocence A PRIORI des membres de cette association, certaines irrégularités ont été commises et à ce titre,les responsables doivent rendre des comptes à la justice du pays théatre du délit ou du moins des « manquements » éventuels.Car enfin de quoi s’agit-il ?

                              Pour simplifier et éviter de tomber dans les èrrements et les considérations particulières des uns et des autres, disons que l’on est en présence d’une tentative de sortie illégale de térritoire aggravée par le fait que cette action portait principalement sur des enfants.

                              Ce type de délit est qualifié et sanctionné par la justice de tous les Pays.Le fait que ces enfants soient noirs et les individus coupables de ces agissements soient blancs, n’atténue pas l’importance de l’acte et n’appellent pas une requalification du délit.

                              Il appartient à la justice du pays concerné de se prononcer après une enquète menée conjointement -mais pas nécessairement- avec les autorités internationales et celles des pays d’origine de ces éventuels justiciables.

                              Tout ce qui pourrait être dit autour, releve de spéculations partisanes. Il est grand temps que cese cette manière d’aborder l’évennement dès que s’agissant de certains pays, ou de certains peuples. Ces temps sont révolus et, persister dans cette voie, ne peut que nous être prèjudiciables.Les pays occidentaux après toutes les vilénnies commises dans le tiers monde ( ère coloniale) et chez eux même (14-18 et 39-45) se sont découvert -sous le leadership Américain-, une double vocation qui est celle de gendarme du monde, et de législateur Universel.

                              Leurs peuples sont ainsi pétris de la certitude de leur toute puissance de l’infaillibilité de leurs jugements- dès que s’agissant de certains peuples-et que la justice est immanente à leur sociétés ocidentales. Ainsi quels que peuvent être les faits dont peuvent se rendre éventuellement coupables un ou des individus ocidentaux -entendons blancs- dans un quelconque pays du tiers-monde, et tout particulièrement l’Afrique noire, la suspicion sur la véracité de sa culpablilité est quasi immédiate et les demandes pour que le gouvernement occidental intéréssé intervienne, fusent de toutes part.

                              La télévision a qui j’ai fait parvenir un courrier d’une teneur similaire au présent courrier, participe bien évidemment largement à ces préssions en donnant largement la parole aux tenants du « C’EST PAS VRAI !...CEST PAS EUX !...ILS SONT INNOCENTS ».Et lorsque les faits sont avérés, que les preuves sont indiscutables, on répugne alors a voir juger nos coupables par « ces gens là ».

                              On demande avec force pétition et manifestation que nos gouvernements interviennent afin que ces individus soient jugés par nos juridictions. Quel bel exemple de considération et de respect pour la justice des autres pays (moins développés)

                              - Craignons nous pour leurs conditions d’incarcération ?

                              - En pareille cas proposons à ces pays la construction de prisons modernes aux normes hi-tech occidentales !

                              Craignons nous pour leur alimentation ?

                              - Que ne leur adréssons-nous pas par vol spécial des repas de collectivité tels que nos charmantes petites têtes blondes se voient servir dans les cantines de nos écoles !

                              Nos craintes portent sur l’intégrité physique de nos femmes compromises dans cette affaire ?

                              - Proposons alors au pays en question des gardiennes qui serraient détachés et payées par notre administration pénitentiaire, afin d’assurer ces gardes féminines « spécifiques »

                              Un peu plus de sérennité serait de mise dans ce genre d’affaire.Après les missionnaires qui avaient TOUJOURS RAISON, les colons qui avaient TOUJOURS RAISON, les militaires qui avaient TOUJOURS RAISON, et après la colonisation, les mercenaires qui avaient TOUJOURS RAISON,( rappellons que même un individu aussi peu reluisant-une saloperie- que le défunt Bob Denard aidé d’une poignée de « nègres », qui sema la mort à des fins de déstabilisation aux Comores et dans une bonne partie de l’Afrique, dut attendre d’être en France pour être jugé et emprisonné )

                              Voici venu le temps des « ONG » qui ont TOUJOURS RAISON ! Aceux qui crient si fort- et par avance- leur indignation devant le traitement réservé aux personnels de l’arche de Zoé , que diriez vous -en vous plaçant dans une hypothese fictive-, si suite a un conflit entre la France et l’Allemagne,des évennements similaires se produisaient, et voyaient des population Bretonnes se répandre en érrance vers la Hollande, et qu’une ONG Anglaise aux contours volontairement mal définis, entreprendrait de recueillir des enfants présumés « orphelins » parmi cette population, dans le bût de les faire rentrer en Angleterre au mépris des lois Françaises sur l’adoption et en violation des rêgles de sortie de territoire ? Je crois cette hypothèse loin d’être insensée...

                              L’Afrique est on le sait dans une situationtrès difficile, pour ne pas dire désespérée, c’est ainsi -et depuis trop longtemps_- le lieu de tous trafics, de tous les reniements, c’est le continent ou le pire se trouve toujours dépassé. C’est un gigantesque cloaque ou grouille pèle-mèle gens de bonne volonté, grands bienfaiteurs , crapules,aventuriers de toutes sortes, mercenaires, proselytes de toutes confessions , individus malsains , monstres répugnants à visage humain à la recherche du filon lucratif.

                              Pour toutes ces raisons l’Afrique n’est pas respectée et ne le sera probablement pas avant longtemps. Pour toutes ces raisons NOS pires, seront toujours vus comme des meilleurs, comme des bons dès que s’agissant de juger de leurs actes en Afrique noire.

                              Ce n’est certes pas vous ni ceux avec qui vous semblez si bien en accord dans cette discussion quioserez nier que dans ce bas monde -surtout en matière d’enfants- tout est possible et envisageable, hélas ! L a presse n’a que trop relaté les cas de réseau ayant opéré en Asie, en Inde, en Amérique du Sud, ex-républiques soviétiques, dans des trafic d’enfants d’enfants servant à des prélevements d’organes( oeil, rein...). Les réseaux de pédophilie sont aussi une réalité que nul ne peut nier, ainsi que la prostitution de très jeunes enfants.

                              Il ne sufit pas de dire parce que c’est l’Afrique, si on les prend pour les amener en France ou en Europe, ce ne peut qu’être BENEFIQUE pour eux .Ce qui voudrait dire qu’ils sont à l’abri de tout ce genre de choses parce-que noirs ? Détrompez-vous ! La misère de certains chez eux, ne justifient pas qu’il doivent-éventuellement- subir le pire au pays des meilleurs Les seules pensées attendries que j’ai dans cette affaire, vont vers ces généreuses familles d’acceuil et, vers ceux et celles qui voient s’évanouir leur rêves légitimes d’une éventuelle adoption. Mais pour le reste je fais confiance à la justice Tchadienne, e , je botte en touche !


                              • CAMBRONNE CAMBRONNE 31 octobre 2007 10:48

                                BONJOUR A TOUS

                                Sacré merdier que cette histoire qui tombe bien mal au moment où enfin une force de sécurisation va se mettre en place à l’est du Tchad .

                                Bon article plutôt modéré et bonnes réactions dans l’ensemble .

                                Moi je ne sais pas trancher dans ce genre d’affaires qui est comme je l’ai dit en en tête un sacré merdier tout à fait africain .

                                D’un côté il y a la législation internationale qui doit être respectée et qui de toute évidence ne l’a pas été . Le gouvernement français ne peut pas officiellement s’en affranchir . il est donc normal qu’il condamne cette opération .

                                D’un autre côté il y a une situation qui dure depuis plusieurs années dans laquelle des enfants meurent tous les jours sous les yeux d’abord des autorités locales soudanaises et tchadiennes et ensuite internationales .

                                Dans ce câdre cette association n’est pas très claire mais pas toute noire non plus si je peux me permettre de m’exprimer ainsi .

                                TAL n’a pas tort sur le fond mais connait il un peu l’Afrique en général et le tchad en particulier .Je ne lui ferai pas un cours mais il se fait que je connais bien le Tchad et la manière dont les choses s’y passent qui sont d’une autre planête.

                                Il devrait aller y faire un tour . Je lui conseille Quand même de se faire accompagner . Je ne lui souhaite pas de se trouver sous la coupe de monsieur Ydriss deby qui est un des pires chefs d’etats africains et vue la concurrence , ce n’est pas rien . Je suis désolé de contredire l’auteur mais Hissen Habré n’est pas pire que l’actuel chef de l’Etat Tchadien ; ils sont tout à fait de la même espèce .

                                Pourquoi nous soutenons de tels individus ? Mais parce qu’il n’y en a pas d’autres . Même s’ils sont mieux au départ , lorsqu’ils sont en exil en France par exemple CF Monsieur Gbagbo ils se corrompent très rapidement dés qu’ils sont aux affaires . Il faut faire avec et avoir les relations les moins mauvaises avec eux pour pouvoir faire quelque chose .Et ne me parlez pas de démocratie sinon je vais m’étouffer !

                                Autre réponse à une autre question : que faisons nous en afrique en général et au Tchad en particulier ? Le Tchad est la pièce centrale de notre dispositif en Afrique et tant que nous ne quittons pas définitivement ce continent elle restera pièce maitresse .Je crois que si nous quittons définitivement ce continent les africains y perdront plus que nous .

                                Salut et fraternité .


                                • Pelmato 4 novembre 2007 15:52

                                  C’est faut il y a des opposants aux régimes des dictateurs... C’est vrai ils ne passent jamais sur TF1 et encore moins sur les chaînes de leur pays.

                                  Très peu de gens en Russie connaissent Garry Kasparov le seule opposant à Poutine.

                                  Au Congo, Idem il existe des opposants à Joseph Kabila. Mais l’occident leur accorde si peu d’interêt. Ceux sont sans doute des gens moins facil a corrompre...

                                  La France ne veux pas de démocratie en Afrique pour mieux y garder ses interêts.


                                • Act 31 octobre 2007 11:54

                                  A l’auteur,

                                  Comme l’a souligné Wilkinson, votre papier a pour seul mérite de nous éloigner du sujet qui est rappelons le, la tentative d’enlèvement d’enfants étrangers dans un état souverain. Votre position anti gouvernementale est d’autant plus surprenante et votre prudence injustifiable si ce n’est un penchant inavouable pour l’inacceptable.

                                  Déby est certes un dictateur, de surcroît installé (via le Soudan) et maintenu au pouvoir par la France et son armée, ce n’est pas pour autant que ces enfants ont moins été enlevés.

                                  Que ces escrocs soient jugés et condamnés selon leurs actes au Tchad est une évidence juridique. il devront en revanche bénéficier de l’assistance juridique de l’ambassade de France comme tous les ressortissants français. Cette opération est en tous points condamnable si on entend conserver un minimum de crédibilité.

                                  Pas la peine de faire du Libé au rabais, Agoravox est censé offrir autrechose. Vous aurez au moins permis à Lerma de briller pas sa claivoyance, chose rarissime.

                                  Quant à Cambronne, ses propos dépassent le cynisme pour sombrer dans l’abject. S’il y a bien une personne qui connait l’Afrique sur le fil c’est Tal.


                                  • CAMBRONNE CAMBRONNE 31 octobre 2007 12:06

                                    ACT

                                    Abject vous même ! Comment savez vous que seul Tal connait l’afrique ?

                                    En tout cas vous n’avez pas compris grand chose à ce qui se passe sur ce merveilleux continent .

                                    Parlez en à de vrais africains ils vous le diront.

                                    Salut et fraternité .


                                  • docdory docdory 1er novembre 2007 16:22

                                    @ l’hérétique

                                    De même qu’il y a un permis de conduire , un permis de chasser , et divers autres permis , devant cette affligeante situation , il faut créer d’urgence un permis de diriger une association humanitaire internationale , comportant des épreuves dans lesquelles les candidats à ce genre de direction devront faire la preuve des connaissances juridiques , sanitaires et géopolitiques minimales requises pour ce genre d’entreprise .

                                    Plus ça va , plus on a l’impression que cette association pue gravement le trafic d’enfants prétendument à adopter . Vouloir que le jugement se tienne en France est d’une grande outrecuidance et d’une grande condescendance vis-à-vis de la justice tchadienne . De même que tout accusé a droit à une présomption d’innocence , il n’y a aucune raison ( sauf à être raciste ou néocolonialiste ) de se départir d’une présomption d’impartialité vis à vis des magistrats tchadiens , d’autant que la France aurait des leçons d’impartialité à recevoir concernant sa propre justice ( cf entre autres l’affaire d’Outreau ) .

                                    La France d’ailleurs n’a que trop tendance à mettre inconsidérément en doute la compétence et la conscience professionnelle des acteurs des systèmes judiciaires et policiers d’autres nations ( on se souvient de la méfiance parfaitement déplacée , voire insultante , et de surcroît non fondée , de certaines autorités françaises vis-à-vis des analyses ADN sud-coréennes dans l’affaire Courjault , ou bien vis-à-vis de la justice ou des prisons lituaniennes dans l’affaire Cantat ). Un français qui commet un délit ( en l’occurence , il semble bien établi que l’affaire soit nettement délictueuse ) à l’étranger doit s’attendre à être jugé à l’étranger , les autorités françaises n’ont à intervenir que s’il y a impartialité caractérisée du jugement , et ceci ne peut faire l’objet d’un préjugé !


                                    • Le Chacal Le Chacal 4 novembre 2007 18:36

                                      Personnellement, ce qui est montré de cette association, c’est vraiment une bande d’incapable qui a trop regardé les aventures du « French Doctor » avec son fidèle sac de riz.

                                      La politique d’ingérence de Kouchner a fait mouche, et il ne me semble malheureusement que tout à fait logique, car dans la continuité de cette politique, qu’une bande d’illuminés ayant de vagues appuis se sente investi d’une mission quitte à bafouer les lois d’un pays.


                                    • Serpico Serpico 1er novembre 2007 17:30

                                      Pas finauds ? des gens de bonne foi ?

                                      Mais alors pourquoi s’appeler « Children Rescue » en Afrique ? Pourquoi bander les têtes de gosses qui n’ont rien à la tête ?

                                      Il ne faut pas pousser.


                                      • pixel pixel 4 novembre 2007 01:40

                                        L’humanitaire a été aux origines un alibi pour aider les pays en conflit avec l’URSS. Après la chute du mur ces structure on permis d’aller et de s’ingérer partout. L’humanitaire est maintenant multifonctionnel et sert les des intérêts multiples et entre autre à alimenter d’enfants pour les pays riches.Tout ça évidement avec la couverture morale des bons sentiments. Beurk.


                                        • Stoïque 4 novembre 2007 08:54

                                          Personne n’est clair dans cette affaire Zoé et il y a à dire sur chacun des acteurs même éloignés.... Je ne pense pas que les membres de l’Arche de Zoé méritent un châtiment exemplaire, sauf s’il s’avérait qu’ils étaient verreux, ce que je ne pense pas pour ma part

                                          Parmi divers articles lus sur le web, celui de Amely James Koh Bela, présidente de l’association africaine Mayina, dont le but est de lutter contre les trafics d’enfants africains me semble être bien intéressant. Elle est plus au courant et plus correcte dans son jugement sur cette affaire que nombre de personnes essayant surtout de disculper des gouvernants ou ayant des avis en méconnaissance des situations locales.

                                          Page web d’Amely : http://www.afrik.com/article12822.html

                                          A +


                                          • moniroje moniroje 4 novembre 2007 13:53

                                            Si la diplomatie française n’avait rien fait pour ces pieds-nickelés, l’auteur de l’article aurait trouvé tout aussi « effarant » cet immobilisme !

                                            Ce que je pressens, c’est que leur action va nous coûter une fortune et qu’on va aussi exiger des comptes à Sarko sur le prix de notre intervention pour au moins sauver les personnes extérieures à cette action comme les journalistes... et par là même le lui reprocher.


                                            • Bof 4 novembre 2007 18:54

                                              Bizarre , très très bizarre ce commentaire . Pour une fois qu’un haut dirigeant fait quelque chose pour le peuple et essaie de rattraper un trafic fait par des Français si j’ai tout suivi , je trouve cet article hors propos.


                                              • haddock 4 novembre 2007 19:08

                                                à la lumière des plus récents développements on s’ aperçoit que cette ONG a truqué , manipulé , embrouillé , et ce n’ est pas à l’ honneur de ces organisations .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès