Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Onfray se fait des copains sur France Culture !

Onfray se fait des copains sur France Culture !

Ce matin sur France Culture, Michel Onfray, dans le cadre de séries de conférences dispensées dans son Université Populaire de Caen et retransmises par cette station depuis une douzaine d'années, répondait aux questions des auditeurs.

Cette année, le thème de ses conférences était celui de la pensée « post nazie » .

Du 28/07/2014 au 29/07/2014, M.O., nous fait partager son regard de philosophe sur notre environnement, ainsi que l'avait fait quelques décennies plus tôt Paul Valéry dans son ouvrage maintenant regrettablement oublié : « Regards sur le Monde Actuel ».

Sous son regard de philosophe, mais aussi à l'aide de quelques-un(e)s de ses confrères (sœurs !) M.O. , tente de décrypter les courants de pensées qui ont circulé en occident depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, façonnant plus ou moins les certitudes incertaines de monsieur « Toutlemonde » !

Au travers de ses analyses, on y croise ainsi Annah Arendt, S. de Beauvoir/J.P. Sartre, Günther Anders, Heidegger, Hans Jonas, pour ne mentionner que les plus fréquemment cités...(cf. votre moteur de recherche favori...)

Ce matin 22/08, après l'introduction musicale d'un air de Thierry Olivier Messiaen , M.O., répondait donc aux questions des auditeurs et la première arrivait sous la forme d'un missile furtif : « pour vous avoir entendu peut-on en conclure que nous ne sommes ni en démocratie, ni en dictature, mais en « démocrature », …

C'est à partir de cette question que M.O. C'est lancé dans une critique, d'autant plus acide que fondée, du régime sous lequel nous sommes soumis depuis une quarantaine d'années !

Tout le monde reçu sa part et ressorti chaudement vêtu pour les temps froids à venir : les présidents et ex-présidents de la République, les politiciens, sénateurs et députés, les journalistes qui tordent l'info, les président de chaînes radio-TV, mais aussi nous, le peuple, le populo-électeur qui se laisse annihiler sans réaction par ce parfum anesthésiant de pseudo démocratie que nous diffusent des médias aux ordres d'une pensée unique établie pour le plus grand profit des grands rapaces.

Ce thème de la Politique menée à l'encontre des désirs du Peuple maintes fois repris ici par des rédacteurs d'AgoraVox ainsi que dans nombre de commentaires ne les surprendra sans doute pas, mais pourra les conforter d'entendre la voix forte de Michel Onfray, après d'autres comme celle d'Etienne Chouart, par exemple, plaider pour la rédaction d'une nouvelle constitution et l'établissement d'une VIème République.

Noter au passage l'erreur qu'aurait comise le général De Gaulle qui aurait mieux fait d'instituer une constitution de forme « racinienne » prenant en compte la réalité les hommes tels qu'ils sont, plutôt que celle qu'il institua de forme « cornélienne » espérant servir des hommes tels q'ils devraient être.

Bonne écoute !


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 août 2014 18:34


    "constitution de forme « racinienne » prenant en compte la réalité les hommes tels qu’ils sont, plutôt que celle qu’il institua de forme « cornélienne » espérant servir des hommes tels q’ils devraient être.« 

     »Il faut penser en héros pour, simplement, se comporter en être humain digne de ce nom".
    May Sarton

    Cornélien & racinien, non ?


    • alberto alberto 22 août 2014 20:14

      Bien sûr, Jean Pierre !

      La critique est utile, et la synthèse difficile...

      Cf : aristotélicien ou platonicien ?


    • bernard29 bernard29 22 août 2014 18:39

      Onfray est un clown qui change d’avis comme de chemise. Il suffit de suivre ces sinuosités partisanes de soutien sensément révolutionnaires lors des élections présidentielles passées pour s’en rendre compte. Au sujet de la constitution , je me souviens de lui avoir écrit en 2007 lors de l’élection pendant laquelle tous les candidats hormis Sarko se prévalaient d’une VI éme République, et sa réponse avait été « que la constitution de la Vème était la meilleure qu’il soit possible d’imaginer et que nous la devions au grand  »De Gaulle" . fermez le ban..


      • cardom325 cardom325 22 août 2014 19:10

        je ne sais pas si vous jugez Onfray sur quelques courtes interventions,ou si vous avez déjà écouté intégralement ses conférences je suis un adepte de France culture, j’écoute toutes sortes d’émissions , les racines du ciel par exemple, de Frédéric Lenoir et Leili Anvar, d’autres encore , et aussi beaucoup de cours de l’université populaire qui sont diffusés sur cette radio . Je ne bois pas la soupe sans la goûter avant, néanmoins, Onfray est un vulgarisateur de la pensée, et même je ne suis pas toujours d’accord intégralement avec ce qu’il dit, ses propos sont clairs et font toujours avancer le débat ....si vous cherchez un clown, allez voir du côté de BHL


      • alberto alberto 22 août 2014 20:16

        Bernard,

        C’est un peu lapidaire !

        Et puis, même les clowns ont le droit de changer d’avis...

        Non ?


      • Sacotin Sacotin 22 août 2014 20:24

        Si Onfray est un clown, vous en êtes le l’auguste.


      • Sacotin Sacotin 22 août 2014 22:17

        Si Onfray est un clown, vous en êtes l’auguste.


      • mmbbb 23 août 2014 10:46

        est ce vrai ? Ce serait etonnant d’un Onfray tant cette generation a crache sur Charles de Gaulle Je pose cette question naive salutation 


      • hunter hunter 22 août 2014 19:16

        Je suis ses conférences en direct ou podcast, c’est passionnant ; personnellement, j’apprends des trucs, et je ne pense pas qu’Onfray soit un clown, en fait il évolue visiblement, et son intervention ce jour dans le cadre de questions des personnes assistant à ces conférences, prouvent qu’il est capable de faire une observation juste et objective des problèmes de notre système, et il les exprime, ce qui tendrait plutôt à prouver ses qualités intellectuelles.

        Oui nous sommes en « démocrature », oui nous avons (enfin pas nous, les salopards que soit disant on élit) abandonné notre souveraineté à l’Europe, sans rien en retour, et oui, l’Assemblée National actuelle n’est absolument pas représentative de la société française.

        what else ?

        Adishatz

        H/


        • alberto alberto 22 août 2014 20:18

          hunter : que dire de plus ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 août 2014 19:56

          J’aime beaucoup Onfray, mais il a des lacunes dans le domaine de l’ histoire. Visiblement il ne comprend pas les spécificités des peuples. La France n’est pas la Suisse.
          La France et les Français ont été créé par l’Etat monarchique.
          Dès qu’un problème se pose, les Français se tournent vers l’Etat et le Chef.
          Ce qui nous distingue fondamentalement de pays fédéraux, comme les USA, la Suisse ou l’ Allemagne.


          « On ne fait pas d’omelette avec des oeufs durs » disait De Gaulle.
          Traduction : on ne fait pas « un peuple européen » avec des civilisations et des cultures différentes« .

          Pour Chouard, il est bien moins catégorique que ses fans !
          Mais il a toujours insisté sur le fait qu’il fallait d’abord sortir de l’ UE.

          La Constitution de la Ve république est tellement mauvaise que Poutine en a fait un copié/coller pour la Russie .... Cf » La Nouvelle Grande Russie" .

          La VIe république est une tarte à la crème. Comment peut-il y avoir autre chose dans le cadre européen, qui a supprimé toutes les compétences et droits régaliens aux Etats ?

          • Gauche Normale Gauche Normale 22 août 2014 21:13

            Fifi Brind_acier

            si ça vous intéresse, j’ai la nette impression que Saint-Just a été supprimé ! smiley
            En re-lisant des articles parrus sur AV où il est intervenu, on voit Labrunne et Massacrada répondre à un Saint-Just dont les commentaires ont tous été supprimés. Mystère...

          • mmbbb 23 août 2014 13:30

            J’ai entendu Onfray dans un debat avec Fielkel Je ne pense pas comme vous l’affirmez qu’il est tant de lacunes avec l’histoire La phiolsophie ne peut pas etre enseignee et comprise si l’histoire est oubliee Quant a nous Francais c’est vrai que nous nous retournons sans cesse vers l’etat en n’oubliant pas de le decrier et de le hair C’est ce que disait avec d’autres mots de Gaulle Ce qui prouve notre immaturite et j’avais eu des propos assez durs avec par Gogorat au sujet des allocations familiales et des familles surnumeraires en france ( qui est un facteur de pauvrete ) Exemple qui demontre que beaucoup de francais s’en remettent passivement a l’etat providence et dont cette irresponbilite est promue par ce meme etat providence Ce qui me valu d’un consternant etc etc 


          • alberto alberto 22 août 2014 20:48

            Salut Fifi,

            1- je ne vois pas d’antagonisme fondamental entre ce que déclare E. Chouard dand la vidéo que tu mets en lien et ce qu’a dit ce matin M.O. ? Je cite E.C. :« le cerveau collectif qu’on essaie de nous imposer... » Ou encore :« oui pour un chef, mais un chef sous notre contrôle ». Réentendre le podcast de M.O., c’est quasiment du copié-collé  !

            2- Pour ce qui concerne l’Allemagne, en matière de « chef » on a déjà donné et l’Histoire nous le rappelle : Bismarck, Guillaume, Adolphe...

            3- Quant à la Russie, oui je confirme que les russes sont francophiles, que notre gouvernement de caniches pro-américains déconne complètement vis à vis des relations avec ce pays : savoir si le calque de notre constitution est de circonstance ?

            4- Enfin pour la tarte à la crème : se résigner, ou secouer les chaines ?

            Bien à toi. smiley


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 2014 07:36

              Alberto,
              « Un chef sous contrôle », cela ne peut se concevoir que dans une démocratie.
              Ce que n’est pas l’ Union européenne. Ses « inventeurs » disaient :
              « L’UE n’est pas démocratique, c’est du despotisme éclairé ». Sans doute éclairé par Goldman Sachs ?

              Même la socialiste (?) Élisabeth Guigou, explique : « La démocratie entraînerait un blocage de l’ UE. »
              Donc, évitons de tenir compte de l’avis des peuples....


              La ligne de clivage politique aujourd’hui se fait, entre ceux qui veulent une démocratie en restant dans l’ UE, ce qui est totalement utopique, puisque toute la construction européenne s’est faite SANS les peuples et CONTRE les peuples.

              Et ceux qui pensent qu’il faut sortir de l’ UE pour retrouver la démocratie.
              Après la sortie de l’ UE, rien n’empêche de revoir la Constitution ou d’en faire une nouvelle.

              Actuellement, la Constitution française, que certains accablent de tous les maux, ne sert plus à grand chose, elle est constamment rognée par les exigences de l’ UE.
              Elle est sous la coupe de la Constitution européenne du Traité de Lisbonne.
              Le droit européen est supérieur au droit français.

              Exemple : la législation sur le travail de nuit des femmes. La France a été sommée par la Cour de Justice européenne, au nom de cette tarte à la crème « d’égalité homme-femme », de s’aligner sur le droit européen, sous réserve de sanctions financières.


              Que voulez-vous faire de démocratique dans un pays de l’ UE, quand les vrais pouvoirs sont à la Commission européenne et à la Cour de justice européenne ?

              Dans ces conditions, la VIe République est une tarte à la crème, c’est juste pour faire patienter les Français pour qu’ils ne demandent pas la sortie de l’ UE.


            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 23 août 2014 08:25

              Fifi, tu places toujours le peuple au-dessus de tout. Mais à mon avis c’est un peuple fantasmé. Le peuple actuel vote TF1 et va voter FN en 2017, c’est ça la réalité. Ce peuple qui a offert son temps de cerveau disponible, il ne peut que confirmer l’étroite analogie entre la démagocratie et l’imposture de la main invisible du marché. Les années 30 sont là comme témoin.


            • Fergus Fergus 23 août 2014 11:50

              Bonjour, Pepe.

              Je suis malheureusement d’accord sur ce constat. C’est pourquoi je ne cesse d’écrire à ceux qui tirent, à juste titre, sur la persistance de modèles politiques qui s’affranchissent des attentes des peuples, que ce sont précisément ces peuples qui, par leurs choix électoraux, contribuent à se faire gruger, décennie après décennie.


            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 23 août 2014 12:00

              Eh oui, constat attristant ; mais soigner est une vue de l’esprit quand on refuse l’idée même d’un diagnostic.


            • Alex Alex 23 août 2014 12:39

              Fergus,

              vous avez raison... mais Onfray a lui aussi entièrement raison.
              Croyez-vous que le peuple est allé chercher un Sarkozy ou un Hollande ?
              Les partis politiques, dirigés majoritairement par des arrivistes, ne lui ont laissé le choix qu’entre un mauvais et un autre mauvais, aucun des deux n’étant démocrate.


            • Fergus Fergus 23 août 2014 12:49

              Bonjour, Alex.

              A chaque élection présidentielle, il y a pourtant une offre alternative aux partis de gouvernement qui trustent le pouvoir. C’est peut-être vers ces partis alternatifs qu’il faut aller, même si leurs chances sont faibles au début.


            • alberto alberto 23 août 2014 12:53

              Salut Fergus :

              Oui, depuis des décennies, les peuples se font gruger par les politiciens cyniques !

              Encore faudrait-il que ces peuples disposent des éléments leur permettant de sélectionner leurs représentants avec toute les infos nécessaires...

              Le problème c’est que ceux qui sont supposés leur fournir ces infos ne leur donnent pas les bonnes : pas besoin de te faire un dessin ?

              C’est aussi un des problèmes soulevé par ailleurs par M.O.

              Bien à toi.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 2014 16:55

              Pepe,
              « Le peuple est idiot, changeons de peuple » ? Il est idiot ou manipulé par les médias ?
              En 2005, quand 55% des Français ont voté NON au referendum, ils étaient donc idiots.
              Puisqu’ils sont idiots, que le Parlement transforme le NON en OUI, c’est pas grave....


              Alors qu’ils ont dit NON majoritairement à l’ UE, on ne leur propose que des Partis politiques européistes, ou le FN. La Peste ou le Choléra ?
              Les deux, mon général : 60% d’abstention.

              Et si vous pensez que les Français sont idiots, comme vous en faites partie, ainsi que Fergus, et d’autres, vous êtes donc idiots aussi. Ah, non ? Alors vous ne faites pas partie du peuple ? CQFD.

            • Fergus Fergus 23 août 2014 17:47

              Bonjour,Fifi.

              Non, évidemment, le peuple n’est pas idiot. Mais il est paresseux intellectuellement. Et de surcroit les Français détestent l’inconnu en politique. Ceci explique sans doute cela.

              A noter que si le référendum de 2005 a été bafoué - ce qui a été un scandale de premier ordre -, où le peuple a-t-il manifesté sa colère pour empêcher ce déni de sa souveraineté ? Nulle part : à quelques exceptions près, le peuple français (y compris vous et moi, pris dans la masse des fatalistes) a fait le gros en grommelant un peu, mais pas trop, puis il est passé à autre chose !


            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 24 août 2014 10:01

              Personne ne fait partie du peuple. Le peuple est une construction intellectuelle qui est chaque fois mise en avant avec des des objectifs idéologiques précis. C’est un peu le même problème que pour définir les races : à partir du moment où on précise les critères, les écarts inter-individuels font que soit on met tout le monde dans le même sac, soit chacun a son sac personnel.
              Comme le dit Fergus, le choix du oui ou du non lors du référendum représentait une dépense d’énergie minimale au-delà de laquelle personne n’a consenti à aller après le tour de passe-passe parlementaire. La même escroquerie se prépare avec le traité transatlantique et le résultat risque d’être le même. Est-ce ce qu’on attend du peuple idéalisé de Ma Joad ?


            • Frédéric BOYER Frédéric BOYER 22 août 2014 21:53

              Que l’on soit d’accord ou pas avec lui, Michel Onfray est toujours excellent.


              • chantecler chantecler 23 août 2014 12:05

                Non , M.O n’est pas excellent .

                Il a ses marottes et aime s’attaquer à ceux qui sont aujourd’hui disparus et ne peuvent donc pas lui répondre , ce qui me semble facile .

                Sur certains sujets il fait des contre sens absolus comme s’ il n’avait rien compris .

                Par contre il semble très en vogue auprès d’une intelligentsia d’extrême gauche ou de droite ? ,qui lui pardonne ses approximation .

                Plusieurs fois je suis tombé sur son émission sur F.C , ne sachant plus à quelle radio me vouer aujourd’hui , F.C me semblant la moins pire .( partout du blabla , du silence sur les sujets importants donc polémiques et de l’ idéologie doxaphile).

                Et je coupe : écouter M.O sans contradicteur : non, fait pas charrier ...


              • alberto alberto 23 août 2014 12:58

                Chanteclerc : Ravi d’apprendre le décès de BHL !


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 août 2014 07:55

                Je crois qu’on peut lui reconnaître son honnêteté intellectuelle, et son souci pédagogique du partage du savoir. Qualités peu fréquentes chez nos intellectuels de salon qui paradent dans les médias...
                 cf « Les intellectuels faussaires » de Pascal Boniface.


                J’ai lu le livre d’ Onfray sur Camus, quand il admire quelqu’un, il lui est difficile de le critiquer ou même de relativiser.

                Je viens de lire « Camus brûlant » de Benjamin Stora, après la rocambolesque affaire d’ Aix en Provence, où Onfray avait été pressenti, avant de jeter le gant. Il rectifie un peu le tir. Il ne remet pas du tout en cause l’apport de Camus, mais analyse les contradictions d’un homme déchiré entre l’ Algérie et la France. Les deux livres se complètent bien, il me semble.

                • alberto alberto 23 août 2014 10:54

                  Fifi : je serais assez d’accord avec ton post .


                • christophe nicolas christophe nicolas 23 août 2014 09:53

                  Le problème d’Onfray est qu’il est athée donc il se trompe à la première question sans utiliser son joker... mais apparemment ça n’empêche pas d’être prof donc l’enfumage continue.


                  • alberto alberto 23 août 2014 10:57

                    Christophe : être athée n’est pas un gros péché...

                    Mais je trouve ton commentaire un peu...hyperbolique !

                    Tu pourrais développer un peu, STP ,


                    • vesjem vesjem 23 août 2014 23:21

                      @alberto
                      christophe veut dire qu’il n’y a de réponse ni scientifique , ni philosophique à la question :« un dieu existe-t-il ?
                      il faut donc s’abstenir d’affirmer quelque chose qui dépasse de beaucoup toute compréhension humaine du grand mystère de la vie ;
                      en l’occurrence , il vaut mieux répondre : »je suis agnostique"  ;
                      c’est pourquoi on peut dire que M O n’est pas dieu , et on peut douter certaines de ses analyses ;


                    • alberto alberto 24 août 2014 10:15

                      Oui, assez d’accord avec toi.


                    • claude-michel claude-michel 23 août 2014 11:11

                      Une sage décision en été...restez Onfray..dehors il fait trop chaud.. !


                      • Fergus Fergus 23 août 2014 11:46

                        Bonjour, Alberto.

                        Merci pour cet article et pour ce lien que je ne vais pas manquer d’écouter. Onfray est en effet un intellectuel sincère dont les idées déplaisent à ceux, chez ses confrères ou parmi les oligarques, qui sont opposés à sa vision de la société, de la politique et de la religion. Rien que pour apporter une voix indépendante de la doxa dominante, il doit être soutenu, écouté et entendu sur la plupart des sujets qu’il aborde.

                        Cordialement.


                        • alberto alberto 23 août 2014 13:04

                          Fergus : Merci pour ton post.

                          Effectivement l’écoute de cette bande est un petit instant de vérité décapante conne on aime en entendre sortir de temps en temps de la part d’un intellectuel de renom, nous rassurant aussi un peu sur la validité de propres nos analyses !

                          Bien à toi.


                        • legrind legrind 23 août 2014 14:32

                          Onfray devrait moins se monter à la télé, en particulier à canal+, sinon je trouve excellent ces conférences de l’université populaire, je préférerai que le service publique se débarrasse de la « journaliste » Fourest.


                          • bakerstreet bakerstreet 23 août 2014 14:38

                            Bravo pour ce lien, que j’écoute tout en tapant ces mots. 

                            C’est toujours du petit lait, d’écouter Onfray, un prof qu’on aurait bien voulu avoir, et qui vous élève par le haut, que l’on soit d’accord avec lui. 
                            Un type passionné.
                            Son ton, sa cohérence, son souci d’être compris par tous, à l’égal de Régis Debray, dont je soustrais souvent à des analyses pertinentes

                            « Comment se fait-il ? »
                             Voilà le bon ouvre boite à appliquer à la vie, et ses arabesques plus ou moins gracieuses, vous menant au fronton de l’Élysée, où l’on se fout des engagements de la révolution. 
                            Ce pays, où l’on a coupé la tête d’un roi, et resté nobiliaire, cultive les carnets d’adresses, les situations de rente !


                            • alberto alberto 23 août 2014 17:47

                              OK, Bakersteet, on est d’accord...


                            • vesjem vesjem 23 août 2014 23:24

                              j’ai écouté MO également ce matin ; il a fait fort ;
                              je pense que son avenir sur radio-france est compromis

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès