Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pour Najat Vallaud-Belkacem, les élèves ne doivent pas se poser de (...)

Pour Najat Vallaud-Belkacem, les élèves ne doivent pas se poser de questions

Le 14 janvier, Najat Vallaud-Belkacem, ministre (ne riez pas !) de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (arrêtez de rire, ce n'est pas drôle), déclarait devant l’Assemblée nationale à propos de la minute de silence décrétée obligatoire dans toutes les écoles de France pour rendre hommage aux victimes des attentats contre Charlie : 

« Même là où il n’y a pas eu d’incidents, il y a eu de trop nombreux questionnements de la part des élèves. Et nous avons tous entendu les "Oui je soutiens Charlie, mais", les "deux poids, deux mesures", les "pourquoi défendre la liberté d’expression ici et pas là ?" Ces questions nous sont insupportables, surtout lorsqu’on les entend à l’école, qui est chargée de transmettre des valeurs ».

http://www.regards.fr/web/article/charlie-hebdo-vallaud-belkacem-ne

http://quenelplus.com/revue-de-presse/charlie-hebdo-vallaud-belkacem-ne-veut-pas-entendre-les-questions-des-eleves.html

Diantre ! De trop nombreux questionnements de la part des élèves ? 

A qui et comment des questions d'enfants peuvent-elles être insupportables ?

La remarque de notre ministre de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (quelles responsabilités, Madame !) semble bien révélatrice de l'entrée de la France, à pas de loup, dans une dictature molle fondée sur l'abrutissement du troupeau confiné dans l'enclos du politiquement correct. Les enfants ne doivent plus se poser de question - surtout pas de questions insupportables ! Ils doivent bêler ce qu'on leur dit de bêler. Telle est la conception de notre grande ministre de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (oui, c'est bien son titre) : il faut déverser des "valeurs" dans la tête des élèves sans qu'ils puissent se poser de questions insupportables.

Un mauvais esprit rétorquerait probablement que le principal objectif d'un maître, dans n'importe quelle matière d'étude, est précisément que son élève se pose des questions, car c'est le cheminement de la question à la réponse qui forme l'intelligence et constitue le savoir vivant. Argumenter dans ce sens nous conduirait d'ailleurs à citer à peu près tous les philosophes et tous les pédagogues. 

Mais oublions toutes ces ânerie d'intellectuels qui donnent mal à la tête ! D'ailleurs, qui sait si Montaigne n'était pas déjà une sorte de terroriste ? Notre brillante ministre de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (et patati et patata) a déclaré que ces questions d'enfants lui étaient insupportables ! Qu'on les fasse donc taire ! Et pas seulement pendant une minute. Qu'on leur apprenne à se taire définitivement... au nom de la liberté d'expression. 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/14/01016-20150114ARTFIG00461-charlie-hebdo-au-moins-200-incidents-signales-a-l-ecole.php

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/09/01016-20150109ARTFIG00338-ces-minutes-de-silence-qui-ont-derape-dans-les-ecoles.php

Professeurs, à vos cahiers de punitions ! Distribuez les lignes à copier :

"Je ne dois pas poser de questions qui dérangent notre ministre de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche" (oui, c'est long).

 "Je ne dois pas me poser de questions mais je dois seulement croire tout ce que dit mon professeur, lui-même soumis à notre ministre de la vérité, sans m'interroger" 

Dans ce combat courageux, notre édifiante ministre (de tout plein de choses) a trouvé un solide soutien du côté de l'UMP. A en croire certaines déclarations, cette noble association de bienfaisance politique estimerait qu'il est souhaitable que les enfants qui n'ont "pas respecté la minute de silence en hommage aux victimes des attentats terroristes" soient "impérativement convoqués, ainsi que leurs parents, et sanctionnés".
http://www.charentelibre.fr/2015/01/20/attentats-pour-l-ump-les-eleves-n-ayant-pas-respecte-la-minute-de-silence-doivent-etre-sanctionnes,1936152.php

L'année dernière, les Français avaient appris qu'il ne fallait pas rire des blagues d'un humoriste qui n'avait pas d'accréditation du ministère du rire

Les enfants doivent désormais savoir que les questionnements insupportables sont interdits dans l'école de la République. 

La liberté d'expression ? Pour tous ? 

Oui, d'accord, bien sûr...

Mais en silence !

Source image : http://meilleures-entreprises.com/actualites-pratiques-rh/exemple-de-liberte-dexpression-abusive/


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (96 votes)




Réagissez à l'article

119 réactions à cet article    


  • Aldous Aldous 22 janvier 2015 09:14

    Elle a d’ailleurs elle-même s’est bien gardée de poser des question durant toute sa scolarité, en particulier sur l’hypoténuse. smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 janvier 2015 09:38

      en tous cas, NVB prouve qu’elle sait lire...la partition qu’on lui donne


    • ETTORE ETTORE 22 janvier 2015 09:30

      Les gosses poseront les [vraies] questions par pur défi ! :

      c’est comme ça !
      A voir les consignes pour désamorcer les rumeurs qui voyagent sur internet, on voit bien la machine mise en place pour bien cerner ce qui doit être « cru » et ce qui ne le doit pas !
      Peut être aussi la fin d’un dicton : « la vérité sort de la bouche des enfants »
      à contrario : « le mensonge sort de la gueule des gouvernants »

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 janvier 2015 09:36

        C’est sûr que faire de la politique à l’école c’est s’exposer à la polémique. Surtout avec des ados.
        Pour moi la minute de silence « Charlie », diligentée par le gouvernement, était pleinement politique

        Pas très conforme à l’esprit de la laïcité de ramener tous les « débats » de société en classe.

        On se demande s’ils ont encore le temps d’apprendre les matières « normales » smiley


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 janvier 2015 10:27

          Olivier,
          La privatisation de l’enseignement étant dans les tuyaux, moins ça fonctionne et plus ça justifiera la privatisation. « Conseils de l’ OCDE aux gouvernements pour déglinguer volontairement l’école ».


        • izarn 22 janvier 2015 19:05

          Continuer à critiquer cette pétasse me gonfle...Censurez moi !


        • izarn 22 janvier 2015 19:07

          Voila c’est fait. Najat est une c....asse...Marre de discuter la dessus. Irrécupérable.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 janvier 2015 08:35

          izarn,
          Elle est Young Leader.


        • smilodon smilodon 23 janvier 2015 22:39

          Fifi, c’est pour donner ton avis ou te faire des potes que tu viens répondre sur ce site ???.....Si on est là, au départ c’est qu’on est tout seul !... Mais d’abord pour dire ce qu’on pense !... Non !.. On serait deux, bien au chaud sous la couette, Agora vox, on penserait à une position du kama-soutra !... Au pire !... Oui ou non ??!!.. On se la joue comment ??... Amoureux transits !.. Ou adversaires verbaux ??.. Biz...


        • mmbbb 25 janvier 2015 10:47

          j’aurais aime faire ma scolarite dans le prive je l’ai dit et l redit Le public etait deja le foutoir avec certains profs soient doctrinaires ou d’autres remplancants nuls Quant a Mme Belkacem c’est le maire de lyon qui a ouvert les portes Elle connait bien sa femme et tout ceci est une affaire de famille socialiste Je ne trouve pas cette femme a la haiteur de sa mission quoique ce ministre est moins pertubateur que Mr Allegre Lui etait au moins a la hauter mais il a ete sabre Cette institution est devenue ingerable Que les profs se demerdent CQFD ceux qui en ont les moyens s’orientent dans le prive Belkacem est de Lyon cette ville a un nombre incroyable d etablissements prives et public selectifs ou la bourgeoisie met sa progentiture A la Croix Rousse Saint bruno e est un bel exemple et c’est vrai ce n’est pas la population de Rillieux ou VLX en Velin qui vient troubler cette belle uniformite sociale


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 janvier 2015 10:22

          Merci Quaspard pour ce billet !
          Les élèves ne doivent pas poser de questions, mais les adultes non plus.
          Sinon, ce sont de vilains « conspirationnistes ».


          Pour ceux qui n’auraient pas encore compris, la liberté d’expression c’est désormais pour Charlie Hebdo, les médias et le Gouvernement. Les autres, fermez-la ! Paraît même, (de l’avis interprétatif du Gouvernement), que plusieurs millions de moutons-pigeons sont descendus dans la rue pour le demander...

          Pas de questions idiotes sur le rôle l’ Arabie Saoudite et du Qatar dans la propagation du wahhabisme en France et en Europe. On va d’ailleurs ajouter des imams dans les prisons pour être bien sûr que l’endoctrinement salafiste va bien continuer comme avant.
          Et surtout, continuer à faire l’amalgame qu’on dénonce par ailleurs.
          « Comment on a construit l’islamophobie » . Sur l’ignorance.

          Pas de questions incongrues non plus sur l’armement des rebelles syriens par Hollande et Fabius.
          Faut pas demander non plus, si c’est bien Daesh que la Coalition bombarde ? ou bien le Hezbollah, les civils syriens, les installations pétrolières syriennes, ou les Kurdes du PKK.

          Pas de questions dérangeantes non plus sur le soutien de ce gouvernement aux néo-nazis de Kiev, ni sur l’absence de publication des enregistrements satellites américains lors du crash du Boeing malaisien. Circulez, ya rien à voir !

          En clair, silence sur tout ce qui prouve que ce chaos est volontairement organisé.
          Nos médias aux ordres s’y emploient activement, et depuis longtemps.

          Mais il restait d’irréductibles fouineurs, des sources d’informations aux USA et en Angleterre, avec des journalistes qui faisaient leur boulot. Ben, s’est fini aussi.

          - En Angleterre, « les journalistes, aussi dangereux que les terroristes.  »
          - Aux USA, restriction de la liberté de la presse aussi.


          • insomnia insomnia 23 janvier 2015 01:53

            @Fifi Brind_acier,

            On parlera de mougeons la contraction de....
            J’apprécie vos commentaires.
            Bien cordialement ;


          • smilodon smilodon 23 janvier 2015 22:17

            La réponse au problème est dans l’énoncé même de l’équation !.... Comprenne qui saura !..Ou qui voudra !!....Adishatz.


          • smilodon smilodon 23 janvier 2015 22:30

            @ Fifibrindacier :.. Vous êtes incontournable sur ce site !... Et si vous aviez tout faux en tout ??... La question est-elle trop inimaginable ???....Vous l’êtes- vous posée vous même ??? Si vous vous trompiez !.... Vos certitudes en seraient-elles « rompues » ???.. Voire annihilées ???.. Abimées pour le moins ???.... Vous semblez si sûre de vous en tous points !.... Dieu vous habite-il d’aussi près ???... D’aussi profond !..???.... Vous me faites bien rire, chaque fois que je vous lis !...... C’est déjà bien !...... Continuez.......J’adore les gens rigolos.....Pour « l’orthographe », rien à dire !.. C’est même assez étonnant !... Vous avez au moins 50 piges, fifi, pour sûr !... Les jeunes n’ont pas cette orthographe, ce vocabulaire, ni cette grammaire !... Biz......Adishatz.


          • smilodon smilodon 23 janvier 2015 22:34

            Fayot !!...


          • fred.foyn Le p’tit Charles 22 janvier 2015 10:34

            Désolé..mais la dame est con un balai..son cerveau est en dessous de la ceinture.. !


            • Txotxock Txotxock 22 janvier 2015 10:42

              Vous allez vous sentir moins seul…


            • izarn 22 janvier 2015 19:08

              Joli visage, et cerveau de noisette...On connait le système depuis Sarkosy...


            • Lemaïsjekiff Nestor 22 janvier 2015 11:20

              Salut,

              Le petit coréen du nord à sûrement applaudie !
              « Magnifique elle nous la vouloir ... »


              • leypanou 22 janvier 2015 11:33

                L’auteur a parlé de « je ne dois pas » mais a oublié de parler de « je dois », en particulier

                •  « je dois honorer la mort de personnes qui ont offensé ma religion sous prétexte de liberté d’expression à longueur d’année »

                On peut aller très loin dans les discussions sur le respect du professeur : autant il n’y a rien à dire sur respecter son professeur en se levant quand il arrive, autant il est très discutable de vouloir respecter ce qu’il demande alors que cela a une connotation politique.

                Mais la journaliste de FranceTélévisiion Nathalie Saint-Cricq n’est pas certainement de mon avis.


                • christophe nicolas christophe nicolas 22 janvier 2015 11:45

                  Qu’on leur apprenne à se taire définitivement... au nom de la liberté d’expression. 


                  Oui, c’est le genre d’illogisme qui met en conflit les émotions et la raison. Pour que l’émotion fasse une coercition de l’esprit, il faut un « bon gros attentat » et utiliser le choc émotionnel...

                  Ils nous prennent vraiment pour des crétins. Ces ministres sont des communicants choisis pour ne pas trop réfléchir. On pourrait penser que le ministre de l’éducation soit un personnage d’un certain age avec de l’assise culturelle... non, ce n’est pas le cas.

                  Au moment où il va falloir prendre la recherche avec une main de fer, ce n’est pas vraiment le bon profil avec ses études politiques... Qu’est-ce qu’on peut donc faire dans des études politiques, c’est très mystérieux pour moi !

                  Les jeunes ne demandent qu’a entreprendre dans l’innovation, il suffit de libérer la connaissance du ghetto dans laquelle on l’a enfermée pour des motifs idéologique. Ceux qui veulent tout modéliser par des équations ont besoin d’un univers régit par des lois générales (isotropique) mais cela ne marche pas comme ça, ils se sont plantés.

                  Tout ce qu’on vous appris concernant l’univers, le nucléaire et plein d’autres chose est faux ou très incomplet laissant de coté le meilleur, choisissant à chaque fois la voie qui détruit les richesses.

                  ITER est l’exemple de l’échouage total, il n’y a pas de façon plus chère et plus risquée pour faire de la fusion or ITER a été conçu par les plus brillants instituts de la planète. Pour remettre tout en ordre, je ne pense pas que la ministre soit la bonne personne, au contraire, certains veulent qu’on la ferme. 

                  Une chose est certaine une lourde pénitence l’attend... John Perkins l’a fait et cela lui sied bien alors que Dick en est a son cinquième infarctus, et ce n’est pas fini...

                  • izarn 22 janvier 2015 19:11

                    La minute de silence dans les écoles est de la fondamentale connerie. Je ne vois pas pourquoi on la fait pas alors dans usines, les entreprises, etc....Chez les adultes.
                    C’est de l’ordre de la prière et non de l’éducation.
                    Cette ministre doit etre virée ! Démission !
                    Normal elle n’est pas française. Qu’elle dégage !


                  • maQiavel maQiavel 22 janvier 2015 21:24

                    -Ils nous prennent vraiment pour des crétins. 

                    ------> D’ accord mais est ce qu’ ils ne sont pas eux mêmes des crétins ? Lorsqu’ un crétin vous prend pour un crétin , est ce grave ? Ou alors cela est normal car sa nature de crétin le conduit nécessairement à traiter tous les autres comme des crétins ?

                  • Hétérodoxe 24 janvier 2015 13:50

                    "La minute de silence dans les écoles est de la fondamentale connerie. Je ne vois pas pourquoi on la fait pas alors dans usines, les entreprises, etc"

                    Au cas où ça t’aurait un peu échapper. Il y a eu une minute de silence dans toute la France et à peu près partout.
                    Mais ce genre de nuance doit être trop lourd à porter pour un cerveau éclairé tel le tien.


                  • alinea alinea 22 janvier 2015 11:57

                    J’ai toujours dit que c’était une conne !
                    Ah le rêve de tous ces guignols : l’armée, à voir qu’une tête, discipline ; là, ils pourraient régner en paix !
                    Je ne sais pas où on va ni jusqu’où on ira, car chaque jour nous prouve que le fond est encore plus profond, mais honnêtement, virez-moi cette incapable ; parce qu’enfin, ne trahit-elle pas, par sa bêtise, les plans secrets ourdis depuis au moins trois décennies ?
                    Et pis non, d’un autre côté, à choisir des brêles pour être bien servis, on tombe sur l’incompétence qui nous éclaire ! Sarko a beaucoup aidé beaucoup de monde à y voir plus clair ; alors je me dédis : vas-y Vallaud, balance-nous la soupe !!


                    • charlie cui banni charlie cui banni 22 janvier 2015 11:59

                      Salut Alinea, vous auriez pas vu le vieux poivrot Rizla+ dans les parages ?


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 janvier 2015 12:23

                      alinea,
                      S’il fallait virer tous les Young Leaders et les néo cons du Gouvernement et de la classe politique, ça ferait comme le désert de Gobie, un grand vide... cf les exploits de Sarkozy et BHL en Libye, désormais un foutoir sans nom. Son débat sur l’identité n’était que le prélude à la mise en place « du choc des civilisations ».


                      « Ingénierie de l’islamophobie ». qu’on a construit sur l’ignorance des citoyens.
                      « La guerre, c’est la Paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, la force ».

                    • leypanou 22 janvier 2015 12:55

                      Pour qu’Alinea parle ainsi c’est que trop est vraiment trop.

                      Mais comme disait Ségolène Royal : si elle s’était appelée Corinne Dupont, elle ne serait pas arrivée là où elle est.

                      Cela étant, des personnes qui ne sont pas d’accord avec ce qu’elle demande, je n’en ai pas souvent entendu à la télévision, car l’abrutissement de masse est en route et ce ne sont pas les 4 millions de manifestants qui me feront dire le contraire.


                    • alinea alinea 22 janvier 2015 13:38

                       smiley  c’est un peu vrai !!!
                      Il n’y a pas de censure !!! il suffit de ne pas tendre le micro !


                    • charlie cui banni charlie cui banni 22 janvier 2015 13:44

                      Et surtout pas de censure possible quand on sait comment écrire entre les lignes smiley


                    • Yohan Yohan 22 janvier 2015 13:15

                      On a du mal à suivre la gauche. Hier, chanter la Marseillaise était limite scandaleux, aujourd’hui Vallaud Belkacem veut la chanter dans les écoles.Il est vrai que la gauche a tjrs raison, même dans ses virages idéologiques à 360% smiley 


                      • Trelawney Trelawney 22 janvier 2015 17:04

                        Si tu fais un virage idéologique à 360%, t’as pas beaucoup évolué


                      • Hétérodoxe 24 janvier 2015 13:53

                        @ Yohan

                        Si tu voulais parler en degré. 360°, représente un tour complet. Soit aucune modification dans l’orientation.

                        Si tu voulais bien parler en %, aie l’amabilité de nous expliquer ce qu’est une modification en pourcentage d’un virage. Parce que là, je ne suis pas ...

                        Se payer la tronche de Belkacem car elle ne sait pas ce qu’est une hypoténuse, passe encore, mais la moindre des choses, c’est d’en savoir au minimum un peu plus qu’elle.


                      • Passante Passante 22 janvier 2015 13:20

                        nous avons TOUS entendu, elle a dit ?

                        faut beaucoup beaucoup de monde pour que TOUS entendent ..
                        donc c’est le beaucoup là soudain qui est insupportable ?

                        • Hervé Hum Hervé Hum 22 janvier 2015 13:24

                          Bah oui, c’était couru d’avance, leur idée est de défendre la liberté d’expression, en la supprimant. Mais il fallait bien un attentat terroriste pour cela.

                          Sinon, l’idée est de faire des personnes intelligentes mais pas consciente. Pour cela, il suffit de bien remplir la tête de connaissances et développer les capacités d’usage de ces connaissances, mais d’interdire de s’interroger sur le sens de l’usage de ces connaissances.

                          En d’autres termes, fait ce qu’on te dis de faire et ne pense pas au pourquoi on te dis de le faire.

                          La conscience étant « le sens de l’action en conséquence de la connaissance » tandis que l’intelligence est « la capacité d’action en conséquence de la connaissance ».


                          • alinea alinea 22 janvier 2015 13:41

                            Si tu ne l’as pas lu, je te conseille « l’enseignement de l’ignorance » de Michéa !!
                            On fabrique des techniciens, des robots quoi !!


                          • Hervé Hum Hervé Hum 22 janvier 2015 14:51

                            Merci Alinea, mais je n’ai pas eut besoin de Michéa pour m’en rendre compte tout seul.

                            Vois tu, mes définitions de la conscience et de l’intelligence sont suffisantes. Ma définition de la responsabilité aussi d’ailleurs.

                            Cela dit, l’explication est très incomplète.

                            enfin, l’ignorance ne s’enseigne pas, même si cela fait un joli titre accrocheur, elle s’entretient. C’est à dire que nous naissons tous, ou presque tous, ignorants, mais selon nos dispositions personnelles et conditions environnementales nous aurons accès à certains savoirs et pas à d’autres.

                            Mais comme je te l’ai déjà dit, l’évolution de la société obéit à un principe inertiel qui réduit à néant toutes les tentatives de ceux qui ont le pouvoir économique pour le garder. Leur seule alternative étant la guerre et in fine, une troisième guerre mondiale, mais à ce jeu là, ils ont autant à perdre que les autres ! Cela dit, certains préfèrent tout détruire que d’accepter l’inéluctable.

                            Selon cette définition de la conscience « le sens de l’action en conséquence de la connaissance », il faut atteindre un certains seuil de connaissance pour permettre la prise de conscience lorsque cette connaissance implique des bouleversements radicaux.

                            Autrement dit, c’est le degré d’amplitude des changements (de l’agir) résultants de la prise de conscience, qui détermine le niveau de connaissance nécessaire pour provoquer la prise de conscience.


                          • alinea alinea 22 janvier 2015 15:20

                            Fais attention de ne pas t’enfermer !!!
                            L’ignorance dont parle Miichéa n’est pas l’ignorance du nouveau-né !!
                            Mais bon, je te disais ça, hein !!!


                          • Hervé Hum Hervé Hum 22 janvier 2015 18:12

                            alinea, Michéa dit une grosse connerie en parlant d’enseigner l’ignorance puisque nous naissons ignorant. Cela fait un bon titre accrocheur, j’en conviens, mais c’est un contre sens.

                            La seule chose qu’on puisse apprendre aux gens, c’est comment entretenir son ignorance, donc ne pas s’instruire là où on ne veut pas qu’ils s’instruise et cela Michéa doit bien l’expliquer, mais ce n’’est certainement pas apprendre l’ignorance.

                            Pour apprendre l’ignorance, il faudrait que nous naissions instruit. Toi tu fais mine d’ignorer que de la naissance jusqu’à la mort, c’est le même fil conducteur.

                            Maintenant, si tu veux t’accrocher à un contre sens parce que c’est Michéa qui le dit, libre à toi... Mais il me semble que c’est toi qui t’enferme dans la pensée d’autrui.


                          • Hervé Hum Hervé Hum 22 janvier 2015 20:49

                            alinea, finalement on s’en fout, l’important est ce que dénonce Michéa et je suis d’accord avec vous.

                            L’enseignement, consiste à éloigner les consciences de la réalité et vérité économique. Leur faire croire qu’il n’y a pas d’alternative au système actuel, en usant de tous les moyens matériels et humains possibles. La terreur est un des meilleur vecteur qui soit pour cette mission.

                            La nécessité du chef nait de la guerre et se meurt par la paix. Aphorisme tiré des faits. La guerre fait grimper les cotes de popularité des chefs d’état en exercice, tant qu’ils peuvent faire croire en la justice, au bon droit du justicier symbolisé par le chef suprême qu’est le président en exercice et matérialisé par les soldats de l’armée, ces héros du justicier.

                            Mais que le justicier se révèle être le persécuteur, le méchant du coté de la force obscure...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Qaspard Delanuit

Qaspard Delanuit
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès