Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pour une Bourse de l’opinion

Pour une Bourse de l’opinion

Le concept de démocratie est si incontournable que même les dictatures molles ne pouvaient l'écarter. Ainsi vivaient les républiques faussement démocratiques : elles ne faisaient que simuler et usurper la démocratie réelle et son fonctionnement.

Alors que les Bourses mondiales (CAC40, nasdaq, City, wall street...) ne donnaient accès au chapitre qu'aux citoyens ayant des capitaux financiers, ce système ne pouvait plus durer car seuls les plus fortunés avaient la permission de donner leur opinion sur les politiques à suivre (plan d'austérité). Seuls les riches donnaient la marche à suivre aux peuples et à leur réprésentants sans aucune concertation. Pour contrecarrer ce paradoxe où la démocratie n'était que virtuelle et où les "bonnes idées" se faisaient de plus en plus rare (l'argent n'a pas d'idée de Sartre), la Bourse de l'opinion se voulu être strictement à son opposé et accueillir toutes les opinions des citoyens de manière exhaustive sans aucune obligation de participation financière. 

..................................................................................................................................................................

Chaque citoyen est bien sûr en droit d'être sondé et de participer par ses votes aux grands caps pris par la société dans laquelle il évolue, quelque soit son capital, et ceci dans le respect du concept initialement érigé de la démocratie. Chaque citoyen est en droit de faire valoir son opinion sur les politiques à suivre, que ce soit en matière d'emploi, santé, éducation, justice etc. Qui pourrait dignement se dresser contre cela ?

A la manière de la Bourse financière, la Bourse de l'opinion se charge de faire le recueil exhaustif de tous ceux qui souhaitent émettre des valeurs, non pas financières et amorales comme cela était le cas avant, mais cette fois-ci avec des valeurs "morales et citoyennes".

Dans une démarche qui consiste à banaliser et "démocratiser" les débats et les prises de positions de chacun et chacune, la Bourse de l'opinion propose le principe de référendum permanent. Elle centralise la masse d'information émise par le peuple, la synthétise, et la fait remonter jusqu'aux pouvoirs politiques. Elle permet d'avoir une image totale et précise de ce qu'est exactement la réelle opinion publique. Loin du système archaïque des instituts de sondages dont les ravages en matière de démocratie ont été démontrés maintes et maintes fois, la Bourse de l'opinion est un révélateur de la volonté populaire telle qu'elle est vraiment. Elle est la mesure exacte des véléités du peuple, sa pondération.

La Bourse de l'opinion est aussi capable d'intéragir avec les débateurs publics lors des grands débats de société et de permettre la visualisation en temps réel de la jauge nationale en matière d'opinion publique (comme le sont les valeurs boursières calculées à la nanoseconde) et peut ainsi par la considération du poids qu'elle représente faire évoluer les débats et faciliter enfin leurs issues. La jauge nationale de l'opinion publique devient le coeur de la démocratie réelle.

La Bourse de l'opinion permet de réconcilier les citoyens avec la politique et donne la possibilité de participer à la construction de la société puisque qu'ils peuvent directement s'engager dans cet élan d'épanouissement.

...................................................................................................................................................................

Rappel de ce qui fut dit en 2011 :

"Gouverner c'est écouter chacun." François Fillon.

"l'OCDE préconise l'instauration de réelles démocraties, d'espaces permettant aux opinions divergentes de s'exprimer."

"Il est bon que les Français puissent choisir, dire ce qu'ils ont sur le cœur" Jean François Copé.

.....................................................................................................................................................................

La Bourse de l'opinion n'est pas de l'anti-parlementarisme, elle permet au contraire d'aider les parlementaires à ne pas s'emparer de sujets dont les Français ne veulent absolument pas, elle permet de les guider et d'éviter de voter des lois très impopulaires, et pour cause. Un parlementaire digne de ce nom ne peut faire fi des revendications populaires, et c'est justement à ce propos que la Bourse de l'opinion se propose de les recenser de manière quotidienne. C'est un révélateur.

A terme la Bourse de l'opinion responsabilise l'individu et le fait entrer dans une vraie citoyenneté, citoyenneté qui ne peut s'exonérer d'un minimum de participation politique. Le citoyen se politise à son rythme pour son bien être et pour éviter de subir ce qu'il ne peut atteindre. Le monde devient enfin à son écoute, et il le transforme.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 2 janvier 2012 21:49

    Et les institus de sondage ils servent à quoi ?


      • lucien bomberger lucien bomberger 3 janvier 2012 11:12

        A gagner des cadeaux quand on répond bien aux questions posées. A faire croire que 1000 sondés représentent un panel suffisant pour pouvoir s’exprimer « les Français pensent que etc. »
         A faire en sorte que celui qui lit un sondage se conforme déjà à l’idée que les Français se sont exprimés.

        Bref les sondages ne servent à rien sinon à la manipulation des esprits. Ils disparaîtront.


        • epapel epapel 18 janvier 2012 13:17

          Le même phénomène se produira avec la bourse de l’opinion, parce que pendant les débats il faudra bien que les différents courants connaissent leurs poids respectifs ne serait-ce que pour faire évoluer les propositions.


        • epapel epapel 18 janvier 2012 13:20

          Communiquer avec quelqu’un d’autre a toujours été et sera toujours de la manipulation parce que chacun cache les données qui le dérangent et embelli celles qui lui plaisent pour pouvoir mieux convaincre.


        • JL JL1 18 janvier 2012 13:38

          Vive l’autisme !

          Sacré epapel !

           smiley


        • epapel epapel 18 janvier 2012 14:25

          Étant sujet à la mal comprenance vous ne risquez pas d’être manipulé JL.


        • JL JL1 18 janvier 2012 14:49

          epapel,

          si tout est manipulation - c’est bien ce que ça veut dire : « Communiquer avec quelqu’un d’autre est de la manipulation »- , alors rien n’est manipulation !

          Vous êtes un videur : un videur du sens des mots ! C’est ça votre job, vous qui êtes capable de poster 85 commentaires vides de sens en une après midi bien courte ?


        • epapel epapel 18 janvier 2012 13:07

          Dans ce système, ce sont ceux qui auront en charge le recueil, la centralisation et la synthèse des opinions qui détiendront le pouvoir.


          • lucien bomberger lucien bomberger 29 janvier 2012 19:24

            "Dans ce système, ce sont ceux qui auront en charge le recueil, la centralisation et la synthèse des opinions qui détiendront le pouvoir." Vous avez peut-être en tête encore la méthode ancestrale de la fabrique d’opinion dont les médias et les sondeurs sont devenus gourous experts en la matière. Mais là n’est pas le but. Et c’est déjà le cas je dirai mais l’idée c’est de faire volte face au contre sens de l’histoire.

            Se réaccaparer les pouvoirs afin qu’ils soient dans de bonnes mains, oui. C’est assumé ici, sans honte, et je ne vois pas où serait le problème lorsque le peuple retrouve de la vraie représentativité vu qu’il n’y en a plus une seule once.

            Si vous parler de fraudes sachez que tout ou presque est déjà pensé pour lutter contre. C’est sûr qu’une telle centrale pilotée par des non sympathisants de la démocratie pourrait faire des ravages.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès