Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > #violencespolicières « En France, on peut donc mourir lorsque l’on (...)

#violencespolicières « En France, on peut donc mourir lorsque l’on manifeste » Romain Dusseaux grièvement blessé le 26/05/16 témoigne !

 Tout au long des manifestations www.initiative-communiste.fr journal du PRCF n’a cessé d’alerté et de dénoncer les violences policières commises sur ordre du gouvernement pour réprimer l’opposition populaire massive à la Loi Travail. Une répression ultra violente qui s’est soldé par des milliers de blessés dont certains très graves. Au-delà même des rangs des manifestants. Comme Romain Dusseaux, jeune photographe qui a eu le crane défoncé par l’explosion d’une grenade jeté par un gendarme sur un groupe pacifique de manifestants et de passants.

Télévisons, radios, groupe de presse de l’oligarchie, l’appareil médiatique qui n’a cessé de monter en épingles les exactions de quelques casseurs n’aura cessé de cacher les violences policières. Se taisant sur les blessés graves. Pour mieux permettre de masquer les ordres et les responsabilités de Bernard Cazeneuve, Manuel Valls et François Hollande. Qui se servent de la police pour attaquer les travailleurs, qui se servent de leurs tribunaux désormais pour les embastiller.

www.initiative-communiste.fr ne s’est jamais tu et ne se taira pas. Alertant hier contre les violences policières, dénonçant aujourd’hui les procès politiques et mobilisant pour soutenir les prisonniers politiques de la Loi Travail.

Romain Dusseaux, miraculeusement vivant, sorti du coma mais toujours en soins, témoignent et sobrement, avec une grande force et une grande dignité ils appellent non seulement à la justice, mais également à la responsabilité.

En France, on peut donc mourir lorsque l’on manifeste » Romain Dusseaux grièvement blessé le 26/05/16 témoigne

romain-dusseau-manifestation-loi-travail-violences-policieres

J’ai suivi le 26 mai dernier la manifestation contre la loi travail en tant que simple observateur
Alors que je rentrais chez moi, j’ai souhaité prendre quelques images d’une scène au cours de laquelle quelques personnes demandaient pacifiquement la « libération » d’un adolescent qui avait été interpellé.

Comme différentes vidéos en témoignent, cela m’a valu de recevoir un élément d’une grenade de désencerclement jetée par les forces de l’ordre.

Puis, dans les instants qui suivirent, des grenades lacrymogènes ont été lancées dans toutes directions alors que je gisais au sol avec un trou au niveau de la tempe et que seuls des citoyens présents autour de moi m’ont porté secours.

Résultat, après une prise en charge par les pompiers d’une longueur difficilement explicable, je me suis retrouvé dans un état critique en réanimation à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. J’y ai été plongé dans le coma afin de ne pas aggraver encore plus des lésions cérébrales très sévères et les autres conséquences : enfoncement des os du crâne, hémorragie méningée, hématome sous-dural,etc… J’y ai été opéré une première fois en urgence avec réalisation d’un volet crânien dans le but de diminuer la pression intra-cérébrale, puis à nouveau il y a quelques jours afin de reconstituer ma boite crânienne.

C’est un miracle que je sois toujours en vie et , qui plus est, en état de conscience.

Aujourd’hui en France, on peut donc mourir lorsque l’on manifeste, ou même lorsque l’on assiste aux manifestations, voire même simplement en passant à proximité.

Ainsi il me semble être de mon devoir citoyen d’interpeller les pouvoirs publics, et de leur responsabilité de tirer des conséquences.

On ne peut que constater depuis plusieurs mois des cas graves se multiplier suite à l’usage, entre autres, de grenades de désencerclement.

Le silence du Président de la République, du Premier Ministre et du Ministre de l’Intérieur est autant inacceptable qu’il est inquiétant pour l’avenir de notre pays.

Des enquêtes judiciaires sont en cours, c’est une chose. Mais en attendant cela n’empêche pas le Président de la République et le Gouvernement de prendre position à ce sujet et d’agir, ou tout du moins déjà de s’y intéresser, comme ils le font dans d’autres cas qui n’impliquent pourtant pas forcément la vie ou la mort des citoyens qu’ils sont censés protéger »

Romain Dusseaux

La vidéo du jet de la grenade blessant grièvement Romain Dusseaux

Un homme grièvement blessé après le tir d’une… par ITELE

JBC pour www.initiative-communiste.fr
Pour une info libre et engagée, par et pour les travailleurs, soutenez Initiative Communiste, abonnez vous. l’action de www.initiative-communiste.fr n’existe que grâce à votre soutien.

source : http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/violencespolicieres-france-on-mourir-lorsque-lon-manifeste-romain-dusseaux-grievement-blesse-260516-temoigne/


Moyenne des avis sur cet article :  3.06/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Etbendidon 8 octobre 23:19

    zavez réson tacotac
    zavez vu les violences policières à VIRY CHATILLON
    y mettent maime le feu
     smiley


    • covadonga*722 covadonga*722 9 octobre 07:28

      yep , dans tout les pays du monde quand une foule fait pression sur des policiers pour libérer un interpellé , il est fait usage de grenades de matraque voir aux usa de tir a balles .

      Les grenades de dés encerclement ne font pas le distinguo entre un photographe et un manifestant .On rappellera utilement aux bisounours que si le droits de manifester existe cela ne peu fonctionner que si force doit rester a la loi !
      Votre liberté de contester l’autorité policière s’arrête quand elle est confrontée au réel .
      Vos blessures pour êtres malheureuses sont le résultat d’un choix que vous avez fait :assister et immortaliser la confrontation ou vous éloigner cela s’appelle le libre arbitre et relève entièrement de votre responsabilité.Je me doute bien qu’aucun dirigeants ni aucun gauchistes ne vous dira cela , pour autant croyez bien que ma compassion pour vos douleurs est égale a la leur et non feinte dans l’espoir d’instrumentalisation comme le fait la 
       crapule statutaire qui pose ces brûlot anti- policier sur agoravox. Dans un état normal 
      ce fonctionnaire et apparatchik syndical serait révoqué .

      • 59jeannot 9 octobre 08:17

        il y a des abrutis dans chaque camp. Mais les donneurs d’ordres sont les vrais coupables


        • zygzornifle zygzornifle 9 octobre 13:42

          Les policiers obéissent a des ordres, ce sont les gradés qui sont responsable, le Cazeneuve et toute sa clique de molossoïdes ....


          « Le silence du Président de la République », normal c’est un coupeur de ruban que l’on ne voit que dans les inaugurations ....

          • xc (---.---.78.220) 9 octobre 16:49

            Lu je ne sais plus où qu’il y a une moyenne de 10 manifestations par jour à Paris. Rarissimes sont celles dont on entend parler à cause des débordements auxquelles elles ont donné lieu. Car pour la plupart des manifestants, l’essentiel est d’être en nombre. Mais il y a souvent des individus qui ne vont aux manifestations que par haine des flics (pourtant des prolétaires et enfants de prolétaires, car ce ne sont pas les enfants de riches bourgeois ou de cadres supérieurs qui entrent dans les CRS ou Gendarmerie mobile). Le summum de la haine anti flics semble avoir été atteint avec les manifs anti loi travail, avec des individus masqués qui provoquaient les forces de l’ordre, résistaient aux arrestations de sorte que les Policiers ou Gendarmes devaient employer la manière forte, le moment que les copains attendaient avec leurs caméras. Le top absolu ayant atteint avec la voiture incendiée avec ses occupants à l’intérieur.
            A se demander si le service d’ordre des manifs était nul ou complice.
            Et on voudrait que les Policiers et Gendarmes affectés au maintien de l’ordre des manifs soient sans crainte pour leur propre sécurité ? Qu’ils s’abstiennent de ce qui peut les protéger au motif que cela peut blesser des manifestants ?


            • PRCF PRCF 10 octobre 09:57

              @xc
              Les témoignages de millions de manifestants démentent vos racontards, il est vrai agglomérat d’élements de langage du gouvernement repris par des certains lobby « policiers » et diffusés massivement par les médias

              La réalité est tout autres. Oui habituellement il y a "10 manifestations par jour à Paris. Rarissimes sont celles dont on entend parler à cause des débordements auxquelles elles ont donné lieu" Pourquoi alors ce déchainement de violences contre les manifestation pour le retrait de la Loi Travail ? déchainement de violences intervenu avant qu’il n’y ait le moindre débordement dès le démarrage du mouvement ?

              Les syndicats policiers ont longuement expliqués le pourquoi et le comment : les ordres données ne visaient pas le maintien de l’ordre.

              Et le résultat c’est des milliers de blessés dont certain très griévement en raison de violences policières.

              Chacun a vu les images des violences policières. Tels ces 3 policiers, deux tenant un jeune collégien de 15 ans un troisième le tabassant. Il n’y a toujours pas eu de sanctions ni de procès.
              Ni ce lycéen, ni ce photographe n’ont jamais été une menace pour la sécurité de ces policiers et gendarmes.


            • simplesanstete 10 octobre 10:45

              @PRCF
              Tropdeski nuit à la santé mentale ! Allez à l’UPR pour commencer une réhabilitation. Bonne chance quand même à votre camarade.


            • mmbbb 10 octobre 16:24

              @PRCF je ne vous soutiendrai pas pour la bonne raison que vous traitez systématiquement les autres de fachos lorsque vos interlocuteurs vous contredisent Par ailleurs vu la tolérance des gauchos ( un bon coup sur la gueule d’Auxi Alexandre et de Chalot en autre ) de ce media je me place du cote des CRS Votre petit copain Con bendit ne vous soutient pas ? lui il est connait les CRS il est vrai qu il est devenu un bon petit bourgeois Qui a appelé à votre Hollande en 2012 ? le secretaire generale d la CGT Qui est accouru dans ce gouvernement ? les ecolos pour avoir une belle carrière . Qui a bien baise son électorat Hollande


            • covadonga*722 covadonga*722 10 octobre 16:48

              @PRCF
               tiens jurassikmarx est rentré de week end on poste depuis le taf , fonctionnaire ou depuis le local syndical sponsorisé par les subventions des socialistes ces collabos du capital !!!


              marwaaaf ! vas a l’usine et tu pourra l’ouvrir, stalinien en herbe .......

            • taktak 10 octobre 16:58

              @covadonga*722
              t’es pas au boulot toi ? Ah ben si, la voix de ses maitres ne s’arrête jamais.


            • covadonga*722 covadonga*722 10 octobre 18:20

              yep , annonce ton score au cul des machines outils et tu reviendras me causer du lumpen prolétariat !

              revolutionnaire a la mie de pain !

              • rocla+ rocla+ 10 octobre 18:27

                je dirais même plus  , 


                révolutionnaire à la biscotte écrasée 

                • zygzornifle zygzornifle 11 octobre 10:15

                  Aucun blessé rue Solférino devant le siège du PS..... Seulement des indigestion de caviar Halal .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès