Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Christine Lagarde ou l’éloge de la fatalité

Christine Lagarde ou l’éloge de la fatalité

Christine Lagarde, notre ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi est une femme décidément étonnante. Etonnante par son parcours estudiantin, diplomée de l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence puis de l’IEP Paris mais dont elle n’obtiendra pas le diplôme.

Etonnante par son parcours professionnel, un grand cabinet d’avocats directement après ses études, à Paris d’abord puis à Chicago. 25 ans passés pour en devenir présidente du comité stratégique mondial...
Elle est alors désignée par le Wall Street Journal Europe 5e femme d’affaires européenne.
Par son parcours politique enfin qui débute en 2005 directement comme ministre délégué au Commerce extérieur. Un passage peu marquant si ce n’est par l’amplification du déficit. Un passage éclair à l’Agriculture précède sa propulsion au poste prestigieux de ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi suite, faut-il le rappeler, aux errements de Jean-Louis Borloo sur la TVA sociale.
Etonnante par sa franchise ou son inconscience, c’est selon. Reconnaissons cependant que son discours tranche avec le reste du gouvernement où tout semble savamment pesé.
Notons que c’est peut-être parce que les propos de madame Lagarde ne pèsent guère... Nouvelle distinction cette fois par le quotidien britannique Financial Times, Christine Lagarde se voit attribuer en 2007 la... dernière place dans un classement des performances des ministres de l’Économie de la zone Euro... à l’heure de la notation des ministres français.

Florilège de cette émule ultralibérale de La Palice qui fait de la situation économique une fatalité à laquelle il n’y a qu’à s’adapter :
« Il y aura sans aucun doute plus d’inflation en 2008 qu’on en a eu en 2007.  » Nous voilà étonnés !
« Les producteurs et les distributeurs se sont engagés à répercuter immédiatement toute baisse (des prix du pétrole) et à lisser les hausses. J’ai toutes les raisons de penser qu’ils ont respecté cet accord.  » Elle est bien la seule ou plus sûrement elle fait rarement le plein...
« Dire que nous sommes à la veille d’une grande crise économique, ça me paraît excessif.  » La crise du subprime « sera compensée par les mesures sur les heures supplémentaires  » et « les autres mesures engagées par le gouvernement  ». Les banques françaises ne partagent pas son bel optimisme en comptant leurs pertes et Jacques Attali parle d’une nouvelle crise de 1929.
A propos de ses mesures pour le pouvoir d’achat : « J’ai fait réaliser des simulations. Mises bout à bout, elles représentent un gain en pouvoir d’achat équivalant à un mois de salaire, voire davantage : une mère célibataire gagnant 1 600 euros par mois et payant un loyer de 600 euros pourra augmenter son pouvoir d’achat d’un montant équivalent, en cumulant la prime à la cuve (150 euros), une prime de 460 euros de son employeur, quatre jours de RTT rachetés (284 euros), les effets de l’indexation des loyers (101 euros) sur l’inflation et une baisse des prix dans la grande distribution (600 euros).  » Un bon salaire pour une femme seule qui doit se chauffer au fuel, espérer une hypothétique prime de son employeur, avoir des RTT à racheter et ne se nourrir que de hard discounts. Sinon pour son pouvoir d’achat, on peut gagner au loto aussi, c’est presque la même probabilité !
Il est envisagé un « plan de rigueur » destiné « à la fonction publique pour l’essentiel  ». Première déclaration fracassante qui sera immédiatement... infirmée.
Sur la première mesure liée aux intérêts d’emprunts, il s’agira de « voir ensuite si on peut l’appliquer à ceux qui ont souscrit un emprunt depuis moins de cinq ans ». Vous avez des nouvelles ?
A propos de la venue de Khadafi, cette visite était « une bonne chose », car « le dialogue est toujours préférable à d’autres moyens tels que la violence ». C’est exactement sa doctrine.
Face à la hause du pétrole, elle en appelle « à l’intelligence des Français » afin de faire face à la montée en flèche des cours du baril de pétrole vers les 100$. « Sur l’autoroute, lever le pied, c’est rouler intelligent. En choisissant bien son pompiste, on peut faire entre 15 et 20% d’économie. » Merci madame Lagarde de ces conseils éclairés. Venant d’une avocate d’affaires qui émargeait à quelque 600 000 euros par an ils prennent toute leur saveur.
Idem pour l’électricité, il suffit de « regarder attentivement le contrat avec un fournisseur d’électricité autre qu’EDF et de lire même quand c’est écrit tout petit ». Ah bon ?
A propos du rachat des RTT : « Vous avez le choix. Si vous préférez être avec les enfants... » Pardon d’avoir des enfants et de devoir s’en occuper...
« Le projet de fusion de l’Anpe et de l’Unedic va permettre à chaque agent de suivre en moyenne trente demandeurs d’emploi et non plus une soixantaine comme aujourd’hui. » Euh en fait en moyenne chaque agent en suit 130...
« Pour maîtriser le déficit, nous compterons sur deux leviers : la hausse du produit intérieur brut et des recettes fiscales tirées par la croissance, et une politique de strict contrôle des dépenses publiques couplée à des réformes inédites de modernisation de l’Etat. » Deux leviers bien optimistes et fragiles.
La palme pour son discours d’intronisation :
« Que de détours pour dire une chose au fond si simple : il faut que le travail paye. Mais c’est une vieille habitude nationale : la France est un pays qui pense. Il n’y a guère une idéologie dont nous n’avons fait la théorie. Nous possédons dans nos bibliothèques de quoi discuter pour les siècles à venir. C’est pourquoi j’aimerais vous dire : assez pensé maintenant. Retroussons nos manches.  »
Il faut reconnaître qu’à la lueur de cette déclaration initiale nous comprenons mieux la fadeur de votre action et de vos propos, ils sont dénués de toute réflexion.
Ca va mieux en le disant !


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Forest Ent Forest Ent 8 janvier 2008 12:27

    Les gens d’affaire réussissent en général très mal au gouvernement. Cf Francis Mer, ou même Thierry Breton, si tant est que l’on puisse dire que c’était un homme d’affaires ! Ils s’imaginent être là pour gérer et diriger, alors que leur job consiste de plus en plus à séduire, à l’ère de la com triomphante. Toutes ces déclarations montrent que Mme Lagarde n’est pas douée pour avaler des couleuvres en souriant. Ca n’enlève rien à ses qualités de gestionnaire. Ce n’est visiblement pas une politicienne. Chez Sarko, c’est mortel. Mme Lagarde est un pur produit de l’école de Chicago et de l’ultralibéralisme triomphant. C’est bien l’idée directrice de Pinocchio, mais pas son discours.


    • Napakatbra Napakatbra 8 janvier 2008 13:27

      Simplement incompétente... Comment admettre sinon qu’elle ne connaisse pas l’inflation de son pays ???

      Aidez-moi, j’ai du mal à m’y retrouver...

      http://lesmots.freelatitude.net


    • Forest Ent Forest Ent 8 janvier 2008 15:11

      C’est de l’incompétence, ou bien l’habitude établie du fait que l’on puisse en France sortir au grand public n’importe quoi en éco sans réactions ?

      « L’inflation » n’est pas un concept simple, et il y a besoin de bien peser ses mots sur le sujet.

      Il faut noter à ce propos que Pinocchio a annoncé hier vouloir casser les indicateurs INSEE concernant la croissance. Allez savoir pourquoi ! smiley Il est vrai qu’il a fait appel à de grands noms étrangers pour cela, mais il est à prévoir qu’ils serviront de caution intellectuelle sans être avertis de la basse cuisine qui s’ensuivra. Le but est évident : faire en sorte que l’on ne puisse plus suivre la continuité de l’action de l’UMP, et en particulier de celle entre Chirac et Pinocchio.


    • ytty54 ytty54 8 janvier 2008 22:35

      C’est vrai Forest Ent elle représente en théorie exactement ce que le pouvoir libéral doit faire en matière d’économie mais une fois au pouvoir il ne se voit pas le faire faute d’avoir vendu l’inverse aux électeurs. Du coup madame Lagarde semble déphasée...


    • brinb666 9 janvier 2008 10:33

      Il me semble que c’est un coup sarkozien classique :

      Les chiffres sont à chier ? changeons les chiffres.

      Il avait déja fait le coup à l’intérieur en changeant le mode de calcul des chiffres de la délinquance, ce qui avait empêché toute comparaison avec la situation antérieure (et dont on a depuis découvert qu’ils étaient en grande partie bidons (je parle des nouveaux chiffres)).

      Il s’est engagé sur la croissance (aller la chercher avec les dents), il peut pas ? on a qu’à pondre un indice qui va dans le bon sens par exemple le moral du CAC40, le pouvoir d’achat des actionnaires, que sais-je encore


    • tvargentine.com lerma 8 janvier 2008 13:32

      Soyons réaliste ,Christine Lagarde est une erreur de casting,car si cette femme est brillante dans son métier d’avocat d’affaire,elle ne semble pas connaitre réellement la situation des français.

      En lisant son argumentation lundi dans « le parisien libéré » j’ai vraiment eu l’impression qu’elle était en déphasage complêt avec la situation réelle des citoyens.

      Nous avons voté pour une rupture,pas pour une restauration

      Soyons sur,que le Président sera faire le nécessaire


      • RilaX RilaX 8 janvier 2008 14:32

        Que tu continues de bien aimer Sarkozy, pourquoi pas ...

        Mais que tu continues à l’idolâtrer sans réaliser une seule seconde qu’il ne fait pas tout ce qu’il dit et qu’il ne dit pas tout ce qu’il fait, qu’il magouille, et qu’il a tendance à prendre certains citoyens pour des c.n me sidère.

        Le monde rêvé de lerma : http://www.dailymotion.com/video/x1o07i_sarko-est-mort


      • Sigefroid 8 janvier 2008 14:41

        Laisse tomber RilaX... Je suppose qu’il croit que l’Elysée fait des écoutes sur AgVox et que le petit guignolot va le nommer surveillant chef des radars nationaux pour soumission exemplaire !


      • Sigefroid 8 janvier 2008 14:32

        J’aime bien votre plume et cette approche de cadrer un portrait avec des citations choisies... Mais qui se ressemble s’assemble, non ? Un pitre au pupitre et des clows dans l’orchestre ! De toute façon, mais c’est un autre débat, quel que soit le pays de la zone euro, y faire de la politique au sens de prendre des décisions autre que budgétaire, devient impossible et cela vaut in fine pour tous les pays... Après, en fonction des conditions sociales, du poids de l’Histoire, de la « culture » nationale et des difficultés économiques historiques, les pseudo ministres jouent aux petits comptables à la petite semaine (c’est clair quand vous voyez les contradictions incessantes), gérant des budgets contraints par une politique monétaire que l’Allemagne seule impose (selon ses propres fantasmes monétaires historiques) car elle seule reste la plus puissante nation européenne qui s’assure de solides alliances (c’est une chose de se rapprocher de la puissante Russie au potentiel gigantesque et une autre que de courir la djébala avec des fantasmes de grand rassembleur) ; pour se faire élire, ce n’est plus sur base d’un programme politique à long ou moyen terme, mais sur des clichés à la Paris Match qui font pleurer les simples ! Et une fois élu, car c’est un boulot sympa en terme de confort de vie, il faut durer pour bénéficier le plus longtemps possible des privilèges qu’on s’est octroyé à soi-même ! Un boulot de mac en somme ! Et pour cette fois, en guise de mac, vous en avez élu un qui n’est pas virtuel ... Grande gueule, inculte, Rolex qui scintille, petit bracelet au poignet et p... de luxe au bras ! Bonne chance à vous et faites nous encore un ou l’autre papier aussi sympa.


        • ficelle 8 janvier 2008 18:57

          Très généralement, c’est aussi pour ces raisons que nos notables, pour laisser une trace à la postérité, ne peuvent plus qu’emmerder le peuple avec des règlementations du style « tabac , voiture , termites... et j’en passe ». Puissants en campagne, impuissants en réalité. C’est pas optimiste, ça !


        • samedi 8 janvier 2008 15:42

          Vous avez oublié dans son palmarès qu’elle a été nominée au prix de la carpette anglaise 2007 pour écrire à ses collaborateurs en anglais.

          Cela étant, Lagarde s’est rachetée un peu à mes yeux, en osant dire il y a 2 jours que les chômeurs qui refusaient les offres de l’Anpe était une infime minorité. Je me demande après cela combien de temps cela prendra pour lui montrer la porte de son ministère, où elle n’est définitivement pas à sa place.


          • adryan barlet 8 janvier 2008 18:58

            En tout cas Christine Lagarde est la preuve vivante des progrès de l’égalité des sexes en politique : parfaitement incompétente et bien dans ses baskets de Bercy ! Un gouvernement qui marie les casquettes HipHop des collaborateurs de Fadela Amara et le style WallStreet business ne peut être totalement « out of tune ». Il risque juste de nous laisser sans thunes !


            • Le péripate Le péripate 8 janvier 2008 21:41

              Le choix de cette dame comme ministre de l’économie est parfaitement cohérent. Je m’explique.

              En doctrine libérale le gouvernement ne doit pas s’occuper d’économie. D’où que n’importe quelle potiche fait l’affaire, quelle n’y connaisse rien en économie est même un avantage. Par contre une avocate saura retomber sur ses pieds après n’importe quelle bourde. CQFD


              • thomthom 8 janvier 2008 22:07

                bah... elle est juste à l’image de notre président (et de nombreux francais d’ailleurs)... completement nulle en économie.

                Pour un ministre de l’économie, ca la fout mal. Mais plus rien ne m’étonne !


                • adryan barlet 8 janvier 2008 23:24

                  Oui les français sont nuls en économie et c’est tout à leur honneur ! élève du Grand Raymond Barre,je me souviens qu’il ne connaissait le chômage que sous la forme du « volant de chômage » ! Premier Sinistre,il nous a foutu dans le fossé d’un coup de volant par trop théorique ! Maire de Lyon, il a bourré la mairie de contrôleurs de gestion mais n’a pas réussi a faire avancer la ville. Ah je regrette le boutiquier Pinay, nul en économie mais fin politique qui savait faire sortir le fric des lessiveuses pour relancer l’économie. !


                • grangeoisi 8 janvier 2008 22:45

                  Si tu ne vas pas à Lagarde , Lagarde erre !

                  Comme Sarkozy va à la Bruni

                  Les journalistes à l’allégorie

                  S’il n’en reste qu’un ce sera Kouchner !


                  • chris11 8 janvier 2008 23:49

                    Et dire que je m’étais fait accrocher il y a quelques mois sur un fil quand j’expliquais que ce gouvernement n’offrait aucun exemple de competence .Je suis plutot heureux de voir l’évolution générale de l’opinion car nous étions peu nombreux a nous rebeller à l’époque . Il faut dire que le nabot a reussi a faire plus fort que son maitre GW, il est passé sous les 50%d’opinions défavorables en bien moins de temps !!

                    Je pense qu’on peut déja prendre les paris sur la fin anticipée de son mandat .Au train ou vont les choses et sans etre exagerement optimiste , cela ne devrait pas exceder deux ans .

                    Les paris sont ouverts.


                    • Ocséna 9 janvier 2008 00:36

                      Le programme « brutal » de l’Ocséna en 3 points : logement, voiture et minimum de thune pour croûter

                      Vous avez pu voir aujourd’hui en écoutant la conférence de presse du président Sarkozy dans quel dénuement le pays se trouve pour produire des idées susceptibles de fonctionner immédiatement, même modestement. Le vide de tête (en même temps que de testicules) est naturellement du même acabit à gauche ! Tout ce qu’on ressent à cette heure c’est que 2008 se présente sous de bien mauvaises perspectives (d’une manière ou d’une autre et quel que soit en définitive le résultat qui sera obtenu aux municipales)

                      Les caisses sont mal point, on n’a pas grand moyen en réserve pour « inciter » la machine par l’action modulée sur la TVA par ex (Sinon ce serait un bonheur, vous pensez !)

                      Il est clair, tout de même, même si ca ne suffit pas à faire un programme économique suffisant et ultra-rayonnant, qu’il faut pour tous, pitié chacun étouffe ! libérer du pouvoir d’achat, soulager pour ce faire les postes les plus chargés de nos budgets domestiques (qui sont trois, complètement pompeurs et complètement garottés : logement, voiture, bouffe).

                      Voici donc pour commencer, sans inutiles commentaires de notre part car il y a urgence, notre programme jeunes (et moins jeunes évidemment). Chacun en pensera ce qu’il voudra, on n’est plus dans l’esthétique et la suffisance.

                      On sort quelques idées emmagazinées depuis un certain temps. Splatch ! on balance ça pour idée !

                      Logement jeunes (et moins jeunes)

                      Moratoire : gel pour deux ans de la vente immobilière, exceptée celle à finalité locative. Encadrement public des loyers pour 4 ans. Classement national des types de logements et des loyers y afférents.

                      Développement d’un programme d’urgence de construction de 300 000 logements-jeunes en campus universitaire et en campus dits d’accueil (voir les expériences hollandaise et belge en la matière).

                      Automobile

                      Incitations fiscales significatives pour le développement de la vente automobile en multipropriété (Un nouveau type de service et une automobile française réputée sans panne, sans compter l’action bénéfique sur la pollution.)

                      Création d’un service national civil-emploi-université

                      Les jeunes gens et jeunes filles en service civil volontaire sont affectés à des emplois disponibles sur le marché à horaires négociés rémunérés aux cours légaux. Ces emplois (restauration, bâtiment, etc.) ouvrent, en fonction de leur pénibilité, à une bonification des notes universitaires de 5 à 10% (L’Etat fournit comme il l’a annoncé des cours de soutien pendant l’été.)

                      On s’en tient là pour le moment, ça fera déjà des horizons de survie pour quelques-uns.

                      Conclusion sobre et laconique

                      Les pommes, les patates et les boites de sardines doivent être lachées dès maintenant à prix perdants. Les dentistes, médecins, pharmaciens aussi sans doute, ou passés alors par la fenêtre.

                      Ceux qui ne comprennent pas très bien parmi nos compatriotes , on peut leur refaire à la rigueur l’irrésistible révolution d’Octobre, et ce pour le pur plaisir, même en sachant pertinemment que ça ne sert au bout à rien.

                      Le raisonnement probabilitaire sérieux qui doit être fait à présent par tout le monde est exactement le suivant : dans la société d’aujourd’hui certains ont à perdre et d’autres rien du tout.

                      ..................................................................

                      Les Pensées zaz de l’Ocséna

                      Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)
                      http://ocsena.ouvaton.org


                      • vin100 9 janvier 2008 10:06

                        Hors sujet mon gars. Tu nous infliges tes idées. Gardes les pour toi ou ouvre alors un sujet pour en débattre car ton propos n’a rien a voir avec le sujet initial. Sans rancunes.


                      • Ocséna 11 janvier 2008 15:22

                        Note bene voiture

                        Pourquoi t’emmerder ? Si tu veux que les Français retrouvent du pouvoir d’achat, tu autorises la vente massive en France de la Tata à 1700 euros seulement.

                        - Ouais ! et pour faire plus fort encore tu la vends en multipropriété comme on disait.


                      • vin100 9 janvier 2008 10:00

                        Pour bien connaitre le monde de la communication, je m’aperçois une fois de plus de l’incorrigible blabla permanent sans fond servant juste a occuper le devant de la scène. L’auteur de cet article ne déroge pas à la règle.

                        Trés sérieusement au lieu de jouer infantilement au facile casse pipe de fête foraine, Monsieur le bobo a t il une vision plus intéressante que Madame LAGARDE.

                        Si oui qu’il nous en fasse part au lieu de nous infliger une traditionnelle critique systématique basée sur des phrases enlevées de leur contexte.

                        Je peux, comme chacun de nous, faire de même avec l’article de l’auteur et en extraire 10 phrases se contredisant pour « prouver » l’incohérence du propos. Et après cela....

                        Un peu de sérieux, arrettez votre diarrhée rédactionnelle a 3 sous. Trés sincèrement.


                        • ytty54 ytty54 9 janvier 2008 10:38

                          en cette période de propagation de gastro entérite, désolé, je n’ai pu m’en empêcher. Pour autant je n’ai jamais dit, encore moins voulu prouver que Madame Lagarde était incohérente Enfin c’est un peu facile de pleurnicher sur des phrases sorties de leurs contextes : les politiques usent et abusent de ces petites phrases qu’ils en assument les conséquences. D’ailleurs la dernière sortie de madame la ministre sur les soldes permanents a permis cette réplique délicate du président de la fédération nationale de l’habillement (55 000 boutiques sur le territoire) : "Franchement, c’est l’idée la plus stupide de l’année" alors qui fait du blabla ?


                        • Gilles Gilles 9 janvier 2008 10:44

                          @ l’auteur. Vous avez oublié les propos guignolesques suivants :

                          "Christine Lagarde conseillait d’éviter de prendre sa voiture sur les petits trajets au profit de la marche ou du vélo, pour ne pas trop souffrir de la hausse du prix de l’essence."

                          Comment pensé qu’en disant cela elle n’allait faire s’écrouler de rire la France entière ?

                          "La ministre de l’Economie Christine Lagarde a estimé lundi sur Canal Plus que l’organisation des soldes en France pourrait changer dans l’avenir. Evoquant "plusieurs possibilités, plusieurs options", Mme Lagarde envisage notamment des soldes permanents. "Ca consiste à avoir dans une partie d’un magasin, petit, moyen ou grand, un département, une zone qui soit réservée à des articles soldés." La ministre de l’Economie évoque également la possibilité "d’avoir des soldes plus répétés". "Je crois que contrairement à une idée reçue, des soldes récurrents sont propices à la consommation."

                          Les soldes permanentes, tue les soldes, non ? Les soldes c’est pouvoir vendre à perte, alors courage messieurs les boutiquiers !


                          • Jean-Paul Doguet 9 janvier 2008 21:11

                            Moi je viens d’entendre encore plus fort. Elle a été ouvrir les soldes au Printemps et a fièrement acheté deux cravates, une pour Fillon une pour Sarko (a-t-elle dit). Et elle a déclaré que c’était grâce aux soldes qu’elle pouvait en acheter deux pour le prix d’une.

                            Où va-t-elle chercher tout ça ?


                          • jeanclaude 10 janvier 2008 10:59

                            Il eut mieux valu qu’elle reste en Amérique. J’espère qu’elle quittera le gouvernement après les municipales. En attendant je plains les hauts fonctionnaires de son ministère et j’aimerais bien écouter leurs commentaires dans les couloirs, à leur arrivée, le matin, sur le dernier bon mot/la dernière bourde de leur ministre.


                            • raphael57 raphael57 12 janvier 2008 14:33

                              C’est bien là que réside tout le problème dans le choix du ministre de l’économie et des finances : on oublie trop souvent que la finance n’englobe pas toute l’économie, et qu’être bon financier ne convient certainement pas à ce poste. Et ceci, même si on entend des propos du genre : "l’Etat c’est comme une entreprise", ou mieux encore : "l’Etat est en faillite". Ca ne vous rappelle personne ?


                              • ilias 12 janvier 2008 18:30

                                Une simagrée d’avocate d’affaires pour cow-boys

                                Keynes disait qu’un bon économiste ne pourrait être seulement qu’économiste. Cette créature médiatique des cow-boys décervelés, n’est qu’avocate d’affaires avec en plus la posture d’une simagrée dans la haine de la pensée et corollairement de tout ce qui est culture et liberté de l’esprit. Goebbels l’attend bien dans sa secte "qu’on j’entends le mot culture ( connotée dans sa vision totalitaire et nihiliste avec liberté d’esprit et par là-même liberté de pensée), je dégaine mon pistolet". C’est une honte pour le peuple français et la république française de 2007, qu’une pareille créature puisse officier un ministère, et encore plus dégueulasse un ministère de l’économie.


                                • Ocséna 14 janvier 2008 15:36
                                  La Nano de Tata
                                   
                                  Tu te rends compte qu’une dent en France coute plus cher qu’une voiture en Inde !
                                   
                                  ...................................................................... .................................
                                   
                                  Les Pensées zaz de l’Ocséna

                                   
                                  Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)

                                  - [->http://ocsena.ouvaton.org ]
                                   
                                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès