Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Comprendre le QE de la BCE et l’arnaque « Je suis Charlie (...)

Comprendre le QE de la BCE et l’arnaque « Je suis Charlie »

Les 10 et 11 janvier se sont déroulés les manifestations dites "marches républicaines" où presque 4 millions de personnes ont défilés pour … comment dire … protester contre l'obscurantisme religieux et pour la liberté d'expression.

Le 22 janvier soit environ deux semaines plus tard, Mario Draghi annonçait son programme de rachat massif de d'actifs, plus communément appelés assouplissement quantitatif ou pour être plus trivial, la mise en place de la planche à billets. Et qui a manifesté contre ça ? Personne.

Cet article, j'ai décidé de l'écrire car j'espère réveiller un peu les consciences. Le terrorisme ne fait que quelques morts par an en France, bien moins que le nombres de morts dû à la pollution atmosphérique qui tuerait 115 personnes par jour rien qu'en France. Bien entendu, chaque personne morte par le terrorisme est une personne morte en trop, mais nous devons restituer les choses dans leurs contextes.

Le Français moyen est allé manifester car il a peur pour son avenir et celui de ses enfants et les médias laissent planer sans cesse via le terrorisme, l'Etat Islamique, les prières dans la rue, le Hallal, le voile à l'Ecole laïque … une menace que représenterait l'islam pour la France. Mais le vrai problème est ailleurs et il doit être dit. Et une des choses qui menace concrètement et réellement l'avenir du Français moyen est la décision prise par le président de la BCE.

Car derrière tous ces aspects techniques se cachent la plus grande fraude de ces dernières années. Je vais vous expliquer pourquoi.

Faire du QE, c'est pour résumer, c'est comme un joueur d'un jeu video, qui ne trouve pas de solutions et qui décide d'utiliser des "cheats codes" pour réussir. Pour ceux qui connaissent Sim City, c'est comme si parce que ma ville est endettée, je décidais utiliser ces fameux codes pour avoir de nouveau de l'argent en abondance.

Mais faire cela dans un jeu vidéo, cela n'a aucune conséquence mais dans la réalité, on ne crée par de l'argent à volonté sans conséquences.

Et la première de ces conséquences est la perte de valeur de la monnaie. Pour s'en convaincre, regardez l'évolution de l'euro par rapport au dollar. Ce même dollar qui avait perdu de la valeur à cause du QE de la FED (banque centrale américaine) et qui en a repris à la suite de la fin de celui-ci.

Demain qu'est-ce qui va se passer ? En théorie, la BCE doit utiliser cette création de monnaie pour racheter des dettes ainsi que pour acquérir des actifs (qui seront majoritairement des actions d'entreprises). Cette opération doit servir aussi au refinancement de banques qui pourraient être en difficulté.

Durant l'été 2014 on a commencé à nous parler du risque de déflation (qui est une baisse généralisé des prix sur une certaine période). La création de monnaie via le QE est censée freiner la déflation puisque l'action même provoque en temps normal de l'inflation. Pour résumer, l'inflation apparait lorsque une monnaie commence à perdre de sa valeur. Et une monnaie perd de sa valeur, lorsque celle-ci est en surabondance.

Alors pourquoi le QE est dangereux ? Tout simplement parce qu'il va créer de l'inflation, qui sera limitée d'abord au marché financier (c'est-à-dire la bourse), mais la monnaie l'euro, qu'elle soit dans la finance ou dans l'économie réelle perdra de sa valeur dans tous les cas de figure.

Je vais résumer très brièvement. La QE va créer de la monnaie à partir de rien, cette monnaie additionnelle sera investie uniquement dans la finance. Une inflation va apparaitre dans la bourse, ce qui va faire monter les cours des actions. Néanmoins, puisque cet argent ne sera pas utilisé pour par exemple relancer les crédits aux ménages et aux entreprises, l'économie réelle va connaitre une baisse de la masse monétaire (l'argent en circulation dans l'économie), tout en assistant à une hausse des prix (notamment pour les produits importés, du fait de la perte de valeur de l'euro). Grosso modo, le peuple va voir ses salaires stagner et les prix augmenter pendant que l'élite et les grandes entreprises vont augmenter leurs profits via au boom que va connaitre la bourse. Pire, grâce à cela, les plus privilégiés auront la possibilité de faire fructifier leurs capitaux pour ensuite le réutiliser plus tard dans une économie réelle qui elle restera moribonde.

Et quelle sera la conclusion de tout cela ? Des que la population saura que les placements en bourses rapportent bien plus que les livrets A ou autres Assurances vies en euros, elle ira elle aussi investir dans les marchés financiers.

Le problème est que en ce moment les acteurs économiques rencontrent les pires difficultés à réaliser de la croissance. On sait tous que les états sont endettés mais aussi les entreprises (hormis des cas exceptionnels comme Apple) n'arrivent plus à générer du chiffre d'affaire conséquent. Beaucoup de ces entreprises sont au bord de la faillite. La conséquence de tout cela est que la hausse que connaîtra la bourse alors sera purement fictive. La montée des cours sera extrêmement vulnérable, et reposera sur une bulle spéculative. Il suffira alors comme en 2008, d'une faillite conséquente, d'un chiffre d'affaire décevant, d'un événement politique pour que celle-ci éclate.

Les personnes au courant savent qu'aujourd'hui en 2015, il faut investir en bourse pour profiter de la bulle. Mais ces mêmes personnes s'en iront le jour où la population lambda ira sur les marchés. Et quand une nouvelle crise se déclenchera, ils seront tous probablement déjà sur des placements réels et physiques comme l'or ou l'argent.

Car l'euro et les autres monnaies ayant fait appel au QE perdront subitement de leur valeur. Déjà affectés en temps normal par la bulle spéculative, une monnaie comme l'euro va s'effondre à partir du moment où des personnes essaieront de retirer leurs gains (ou même leurs pertes) du marché financier pour le placer sur des placements de l'économie réelle qu'ils jugerons stables.

Donc d'ici un futur plus ou moins proches, on va assister à une crise qui aura comme conséquence cette fois-ci une paralysie bien plus prononcée de l'économie. On va devoir, sous prétexte de sauver "notre société moderne" accepter de subir le bail-in (c'est-à-dire de payer directement via nos comptes en banque pour rembourser la dette).

PNG - 12.9 ko
Euro Dollar
Evolutions cours euro dollar

En France, on vit dans un pays où l'on importe à la fois des produits variés comme le pétrole, les iPhones ou certaines denrées alimentaires. La baisse de valeur de la monnaie va rendre la survie pour les PME bien plus compliqué. De plus celle-ci sont désormais en concurrence avec des pays qui produisent (au sein même de l'UE) des produits équivalents pour moins cher.

En 2008, l'état s'est fortement endetté pour combler les pertes dues à la crise. Mais cette fois-ci il ne pourra s'endetter d'avantage. S'il le fait, il devra mettre en place une série de mesures de rigueur qui vont provoquer probablement le licenciement de nombreux fonctionnaires et donc faire exploser le chômage.

Le chômage en France n'est pas le chômage en Espagne. Ici on tourne entre "seulement" 10 et 11% alors qu'en Espagne il est à environ 25%. Pourtant la percée de partis comme le FN ont lieux bien ici.

Inutile de dire que la France ne peut pas tout simplement survivre dans un chômage du type Espagnol. Si un jour on atteint ces taux, ce qui va se passer risque d'être bien pire que les attaques contre le Charlie Hebdo.

 

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Manifestations_des_10_et_11_janvier_2015

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/01/22/20002-20150122LIVWWW00214-BCE-decision-historique-euro-draghi-banque-centrale-europeenne.php

http://www.planetoscope.com/mortalite/1471-deces-dus-aux-particules-fines-en-france.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Pascal L 17 mars 2015 14:07

    Le QE ne devrait pas générer d’inflation tout simplement parce que ces sommes ne se retrouveront que très peu dans l’économie réelle sur les comptes des particuliers et des entreprises. De toute façon la création monétaire par le crédit est plombée par les intérêts et le remboursement et ne crée pas d’inflation. Les banques ne vivent pas du remboursement des dettes mais du paiement des intérêts. Le QE devrait permettre à quelques pays de pouvoir payer plus d’intérêts et plus longtemps en prolongeant un peu un système qui n’en peut plus. Ce dispositif va permettre aux prédateurs de vivre plus longtemps sur le dos des contribuables, mais pas de résoudre leurs problèmes.


    • philoxera philoxera 17 mars 2015 19:58

      Tant mieux si l’argent perd sa valeur. Seuls les riches s’en inquiètent.


      • tobor tobor 18 mars 2015 21:57

        @philoxera : c’est mignon ! tu n’as rien capté à l’article ou quoi ?
        Il est clairement précisé que les élites vont en tirer profit
        pendant que l’essence, la clope, macdo et tout le reste,
        jusqu’à madame-pipi va augmenter ! (libre interprétation)


      • Alice Rupert 17 mars 2015 22:26

        « Les 10 et 11 janvier se sont déroulés les manifestations dites »marches républicaines« où presque 4 millions de personnes ont défilés »

        L’arnaque est là : c’est le chiffre officiel sur lequel les organisateurs et la police sont d’accord, du jamais vu !

        Or qui sont les organisateurs ? Le gouvernement.

        Ce chiffre est à diviser au moins par 4 selon les bonnes pratiques du PS depuis 2012.

        Donc moins d’un million et pour toute la France smiley


        • christophe nicolas christophe nicolas 18 mars 2015 08:19

          @Rupert


          Je croyais qu’ils multipliaient par 10... 

          Tout le monde sait que les gouvernements ne mentent pas, parole de Vétérans

        • Deneb Deneb 18 mars 2015 08:44

          "Le Français moyen est allé manifester car il a peur pour son avenir et celui de ses enfants et les médias laissent planer sans cesse via le terrorisme, l’Etat Islamique, les prières dans la rue, le Hallal, le voile à l’Ecole laïque … une menace que représenterait l’islam pour la France."

          Non. Le Français moyen est allé manifester parce qu’il défendait la liberté d’expression et la liberté de rire du tout, surtout des croyances irrationnelles et des idéologies générant des dictatures. Un acquis de la démocratie, un progrès moral indiscutable. La raison ne craint pas le rire et les vexations ne tuent pas, leur blessure est purement virtuelle. C’est cela le message de ces manifestations.

          Quant aux tribulations economico-financières d’un Etat qui cherche désespérément son emprise sur le peuple plus libre que jamais dans l’Histoire, elles ont de moins en moins d’importance. L’économie n’arrive pas à consolider son emprise sur le monde immatériel, c’est tout à fait logique, puisque l’immatériel n’a pas à être économisé. L’humain n’est lié à l’économie que pour la nourriture et le confort du logement, le reste est dématérialisable, donc hors de l’économie. Le monde de demain sera transparent ou ne sera pas, l’argent dont l’idée est basée sur le secret va donc disparaître, du moins tél qu’on le conçoit aujourd’hui.


          • tobor tobor 18 mars 2015 22:07

            @Deneb :
            tu devrais plutôt essayer à la tv, ici c’est juste déplacé.
            .
            « matériel/immatériel » : pure sophisme, la bêtification en action !


          • gaijin gaijin 19 mars 2015 09:08

            mario draghi ?
            une fraude ?
            on n’y croit pas !
            c’est pas un ancien de GS ? vous savez ceux qui ont délibéremment ruiné leurs clients et précipité la crise en 2008 tout en rélaisant un bénéfice record de 13 milliards de dollars cette année là
            c’est pas lui qui était aux manettes de la gabegie grecque qui a conduit quasiment tout un peuple a la ruine ?
            ben si !
            et qui a protesté quand il a été élu a la tête de la BCE ...
            quoi il a pas été élu ?
            mais alors pourquoi on protesterai ?
            c’est comme si on protestait contre la nomination d’al capone a la t^te de la ligue anti alcoolique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

emerton


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès