Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Derniers vrais chiffres du chômage, catastrophiques !

Derniers vrais chiffres du chômage, catastrophiques !

Décryptage des vrais chiffres connus (Aout 2010) des demandeurs d’emploi, ceux dont les médias classiques ne parlent JAMAIS.

Ils occultent les catégories D et E systématiquement, les DOM TOM systématiquement, et encore pire, une énorme partie des RADIES mensuels (380 000 tout les mois pour autre motif que reprise d’emploi précaire), et ils ne parlent évidemment JAMAIS des centaines de milliers de demandeurs d’emploi qui ne dépendent pas de pôle emploi pour diverses raisons.

Aout, malgré les remplacements de salariés en congés, les chiffres sont toujours catastrophiques et en nette augmentation.
En parallèle, les chiffres des travailleurs précaires et pauvres explosent, en même temps que celui du chômage de longue durée, tout comme les entrées à pôle emploi pour motif licenciement économique.

A noter qu’environ 40% des demandeurs d’emploi inscrits, ne sont aucunement indemnisés, ni par les Assedics, ni par la solidarité nationale (RSA ou ASS), encore pire si l’on compte donc, les non inscrits à Pôle emploi. 45,9% des personnes qui arrivent en fin de droits, ne dépendent plus de pôle emploi 6 mois après (soient sont des RSastes qui dépendent d’un autre suivi, soit sont des sans-droits à rien)

 

Mon analyse :
VRAIS chiffres du chômage AOUT 2010 :

- plus 15 900 chômeurs disent les médias catégorie A , ou + 7 100 catégorie ABC ? 
 
Réalité : résultat net, catégories ABCDE  14 600 demandeurs d’emplois de + inscrits à Pôle Emploi entre Juillet et Aout :
 
catégorie A + 0,6 %
catégorie B + 0,3 %
catégorie C - 1,4 %
catégorie D - 0,4 %
catégorie E + 2,3 %
 
catégorie A : 2 692 500 (+ 4,9% sur 1 an) le mois dernier ils indiquaient + 5,4% je comprend pas bien là ?? ..
catégorie B et C : 1 278 400 (+ 7,7 % B, + 15,8% C sur 1 an)
catégorie D et E : 617 200 (+ 9,4% D, et + 45,2% E sur 1 an)

catégorie ABCDE juillet 2010 : 4 573 500

catégorie ABCDE aout 2010 : 4 588 100 
 

TOTAL : + 14 600 demandeurs d’emploi, par rapport à Juillet, où il y avait déjà augmentation réelle de + 9 300 
 
ATTENTION ! + sorties des listes de pôle emploi pour autres cas que : reprise d’activité (100 300) - 3,1 % ou entrée en stage (32 800) - 13,9% ou arrêts maladie, retraite, maternité (19 700) - 7,9 %, donc les Radiés qui échappent complètement au 5 catégories  : 

  • pour cessations d’inscription pour défaut d’actualisation : 210 200 personnes pour ce mois de Juillet 2010 ( + 9,9 %)
  • sorties des listes pour radiation administrative (les punis) 43 200 personnes pour ce mois de Juillet ( - 5,7 %)
  • sorties des listes inexpliquées, classées dans "autres cas" 54 000 personnes (- 1,5%).. les incarcérés peut être ??!

    soit 210 200 + 43 200 + 54 000 = 307 400 demandeurs d’emploi sortis artificiellement des 5 listes A B C D et E ... et c’est du même ordre tout les mois.

Ne sont donc pas comptés dans ces chiffres de + 14 600 officieux :

- Des RSastes qui pour une grosse partie ne sont pas inscrits à pôle emploi , (autre suivi) environs 30 à 40% 

- Les dom-tom (Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane) 

- Des sans droits, car moins de 25 ans, qui ne perçoivent RIEN 

- Des sans droits radiés ou désinscrits, car dépassement du plafond de ressources dans un couple, qui sont donc privés du RSA ou de l’ASS et qui n’ont droit à rien 

- Des retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre 

- Des étudiants boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires
 
Estimation 2,5 MILLIONS au bas mot à rajouter aux chiffres "officieux", soit environ 7 MILLIONS de demandeurs d’emploi

Seuls 39% des 55/61 ans sont en encore en activité, et seuls 32% des 16/24 ans sont en activité en France. 

 
Rendez-vous le 26 Octobre, pour les chiffres de Septembre 2010.
 
 
 
-catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;
-catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois) ;
-catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures au cours du mois) ; 
-catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie, maternité …), sans emploi ; 
-catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (essentiellement bénéficiaires de contrats aidés ou l’employeur peut avoir de 50% jusqu’à 105% du salaire payée par l’état et les collectivités locales) on y trouve très souvant, tri en déchetterie, ménage, repassage, aide à la personne, élimination de gravats, débroussaillage, plonge en restauration collective ou non, mais ça touche aussi parfois des métiers à BAC + 5 dans des domaines divers et variés ( tourisme, commerce, administrations, etc ) !!
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 25 septembre 2010 14:47

    ca fait au moins 20a que c’est le cas


    • patdu49 patdu49 25 septembre 2010 16:44

      oui ça magouillait déjà même à l’époque du PS ..

      mais bon, il n’empèche que les chiffres explosent depuis, et la précarité grandie, et les indémnisations se rétressissent comme peau de chagrin, dailleur article sur le sujet içi sur actuchomage :

      http://www.actuchomage.org/2010092212272/Social-economie-et-politique/chomage-des-durees-dindemnisation-qui-retrecissent.html


      et le flicage des pauvres, la stigmatisation des chomeurs etc, ne faiblie pas ..


    • foufouille foufouille 25 septembre 2010 17:27

      « oui ça magouillait déjà même à l’époque du PS .. »
      meme avant
      je sais pas si c’est pire qu’avant par contre
      ya quand meme plus de flicage


    • Bobby Bobby 25 septembre 2010 15:20

      On peut se poser la question de savoir à quoi servent des institutions qui manipulent systématiquement les données offertes au grand public.




      • Yvance77 25 septembre 2010 15:22

        Salut,

        C’est à dire 20% de la population active cherhce du boulot.

        C’est honteux de truander les chiffres de la sorte (tous bords confondus)

        Bonne synthèse ... à suivre

        A peluche


        • Dujnou Dujnou 25 septembre 2010 15:30

          Interview et explications de quelqu’ un qui a été dans la place :
          http://forum.doctissimo.fr/viepratique/Actualites/chomage-entretien-fabienne-sujet_9698_1.htm


          • herbe herbe 25 septembre 2010 15:55

            Le « foutage de gueule » suprême est de balancer le type actuel de réforme de retraite par dessus ...

            Comme politique du pire j’ai rarement vu pire (mais bon « ils » risquent encore de me donner tort...)

            quand je pense qu’il y a un monde qui ne demande qu’à naitre :

            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-fabrication-a-la-chaine-des-81499#forum2694254


            • zototo 25 septembre 2010 16:56

              Ce n’est pas du foutage de gueule, c’est la continuité du travail de sape que gauche et droite : les salaires doivent baisser alors on met de plus en plus de monde en compétition pour y arriver...

              Il y a eu le travail des femmes, puis les immigrés maintenant les vieux....

              Pensez a ceci, dans les années 60 un salaire faisait très bien vivre une famille, maintenant il en faut 2...

            • Croa Croa 25 septembre 2010 23:29

              Tout à fait.

              Précisons à propos des années soixante, qu’un certain nombre de gens virés d’Algérie sont arrivés en métropole... Au bout de trois-quatre mois
               smiley tous avaient un boulot
               smiley
              et l’affaire n’avait pas fait problème !


            • Yoann Yoann 27 septembre 2010 11:04

              Il y a eu le travail des femmes, puis les immigrés maintenant les vieux....

              En effet, ce qui est exceptionnel c’est que la libération de la femme a aussi permis de taxer 2 salaires contre 1 avant, et a permis de libérer la femme consommatrice qui sommeillait smiley
              Même si je trouve ça normal que les femmes soient l’égales des hommes, il y a eu d’autres gros gagnants sur cette « émancipation » ...


            • kwtc 25 septembre 2010 18:28

              Je ne vois pas pourquoi on parle de magouille sur les chiffres ; après tout les données citées dans cet article proviennent du ministère du travail.


              Ce qui est une aberration, c’est de croire que la réalité du chômage ou de l’emploi peut être décrite par un seul chiffre, celui répété inlassablement par tous les médias, et communiqué par nos politiques.

              • patdu49 patdu49 25 septembre 2010 19:57

                salut

                la magouille est effectivement premièrement, comme tu le fais bien remarquer, dans la façon de presenter les choses, effectivement, de la part des médias, et des politiques, qui occultent dans leur communication, à donf, tout un tas de données.

                il y a une complicité qui n’est plus à démontrer .. avec certains médias .. faut surtout pas faire de vagues, ou faire chuter la bourse ...

                il a aussi le fait aussi que des médias, même peut etre + étiques que d’autres, se contentent du simple communiqué de presse de 2 pages, et n’approfondissent pas + loins, ne vont pas regarder les 18 pages du rapport + complet qui existe...
                ils répètent comme des perroquets ...

                et la magouille est aussi dans les rapports eux mêmes quand mêmes, des sites officiels, car beaucoup d’opacité ...
                tellement simple de faire disparaitre des centaines de milliers de personnes, ... mais ne pas oublié qu’on parle d’êtres humains, pas de paquets de nouilles ...
                l’an passé, les catégories « autres cas » avaient augmenté de 76% ... ensuite ils ont sorties je ne sais + quel pretexte invérifiable, pour rechanger les chiffres etc le mois d’après etc ..

                bref un chat y retrouverait pas ses petits.

                derrière tout ça il y a bien des souffrances, des drames dans des familles, on retrouve aussi des suicidés, seuls, des semaines après, leur boite à lettres pleine etc ...

                franchement on va ou là, ils ont du sang sur les mains les responsables politiques, avec leur idéologie dégueulasse, d’engraissement des riches sur le dos des pauvres et des plus modestes.


              • hunter hunter 25 septembre 2010 18:58

                Pat,

                bonne analyse à mon avis des données ; la situation s’aggrave, mais tant qu’on montre des péages pleins de bagnoles en juillet/ août, tout va bien : le peuple continue de croire que tout va bien, puisque si les gens partent en vacances, c’est qu’ils ont de la thune, donc un boulot !

                Ajoutez à ça les nombreux spécialistes / experts patentés (toujours les mêmes, en tournée permanente sur les différents plateaux), qui viennent expliquer que « ca y est, la crise est finie ! » : les maîtres ne reculent devant rien, pour pérenniser leur système prédateur !

                La question est de savoir, est-ce que le populo gobe encore tout ça ?
                Si oui, jusqu’à quand ?

                Honnêtement, je ne vois pas de réponses à donner à cette question a double entrée !

                H /


                • foufouille foufouille 25 septembre 2010 19:24

                  « La question est de savoir, est-ce que le populo gobe encore tout ça ? »
                  ben, si
                  les moutons sont egocentristes


                • Croa Croa 25 septembre 2010 23:46

                  « le peuple continue de croire que tout va bien, puisque si les gens partent en vacances,.. »

                  non tout ne vas pas bien... smiley
                  ... parfois il y a des cons de grévistes qui gâchent les départs en vacances !!! smiley

                  C’est d’ailleurs si important qu’il se trouve parfois des syndicats soucieux d’éviter ces graves atteintes (voire dramatiques vu de la TV) pour des motifs forcément futiles puisqu’on n’en parle même pas. 

                  Bref, il n’y aurait pas les grèves,
                   smiley ce serait le bonheur perpétuel ! smiley


                • Frabri 25 septembre 2010 20:40

                  Depuis la création de l’ANPE en 1967 par un secrétaire d’état qui s’appelait Jacques Chirac, il y a de plus en plus de monde dans le « monde du chômage »

                  http://www.bing.com/search?q=%22monde+du+ch%C3%B4mage%22&go=&form=QBRE&filt=all&qs=n&sk=

                  On a dépassé le million de chômeur-se-s dans les années 70, les 2 millions dans les années 80, les 3 millions dans les années 90 ...etc

                  Dans les années 70, 80 90 il fallait 10 ans pour qu’il y ait 1 millions de chômeur-se-s en plus. Avec la crise si on compte les 5 catégories de chômeurs en 2009 il a dû y avoir autour de 1 million de chômeurs en plus.

                  Cela va aggraver la fracture sociale avec de plus en plus de travailleur-se-s pauvres et de travailleur-se-s précaires 

                  http://www.bing.com/search?q=%22fracture+sociale%22&go=&form=QBRE&filt=all&qs=n&sk=


                  • 65beve 25 septembre 2010 22:02

                    Bonsoir les masses laborieuses.

                    Qu’attend-ton, Tonton, pour foutre les sexagénaires à la retraite d’office !
                    ça ferait un sacré appel d’air pour l’emploi des chômeurs, non ?
                    Mais bon, pour sortir les pantouflards qui végètent dans des emplois surpayés jusqu’à la mort, c’est pas gagné !
                    Les cimetières sont pleins d’irremplaçables, c’est bien connu.

                    bv


                    • Never Give Up Never Give Up 25 septembre 2010 22:39

                      A la question « est ce que les gens gobent... », je pense que de moins en moins sont dupes, les médias et la TV en particulier sont de + en + considérés comme de la propagande à la solde des pipolos-dirigants et des marchands. Du coup les gens ont de moins en moins confiance dans les institutions, y a ka voir la réaction lors de la vaccination contre la grippe A : Méfiance généralisée...


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 25 septembre 2010 23:18

                        Excellente l’image Pôle Emploi-Loto.


                        • patdu49 patdu49 26 septembre 2010 08:34

                          oui, je sais pas qui est l’artiste par contre, à un moment une personne avait lancé un genre de concours, humoristique, pour se moquer gentillement.

                          pour dénoncer en même temps le scandale du pognon que ça a couté et la recherche, à un ou des cabinets privés, et ensuite les changements de logos, d’enseignes, etc etc ...

                          au final, une personne, avait remarqué, que ceux qui ont reçu le pognon et été choisi, pour le logo officiel, c’etaient contenté de faire quasi un copié collé d’un logo qui existait déjà à l’etranger pour une enseigne de je ne sais pu quoi ..

                          faudrait que je refasse des recherches pour retrouver tout ça.
                          dailleurs ça a été très très très peu médiatisé, en dehors d’internet.

                          bref un scandale de +, et du gaspillage d’argent public de + ... comme la PUB pour le RSA les spots télé, les mensonges, la manipulation etc .. des centaines de milliers d’euros, voir des millions d’euros en tout les cas, qui arrangent bien, les copains publicitaires milliardaires ... une fois de + l’argent ne s’évapore pas.

                           


                        • patdu49 patdu49 26 septembre 2010 10:03

                           

                          j’ai retrouvé un article sur latélélibre sur cette affaire :

                          http://latelelibre.fr/index.php/2008/10/une-bonne-image-pour-le-chomage/


                        • patdu49 patdu49 26 septembre 2010 10:13

                          ça c’etait pour le nouveau logo ANPE, qui a duré 4 ans, les 2,4 millions d’euros, ... pour celui de pole emploi, ça aurait couté 500 000€ via l’agence Nomen ..
                          enfin sans compter tout les autres couts derrière ..


                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 2010 17:41

                          @ l’auteur,
                          merci de ce très bon travail d’analyse,
                          on le voit, le mensonge gouvernemental est omniprésent.
                          je ne sais pas si cette pratique existait au moment ou la gauche était au pouvoir, mais j’ai de gros doutes sur cette affirmation.
                          vous qui avez ce talent d’investigation, que pouvez vous en dire ?
                          merci d’avance.


                          • patdu49 patdu49 28 septembre 2010 07:42

                            salut merci

                            si si, sous la gauche aussi, on avait de la manipulation de chiffres, et tout un tas de catégories pour noyer le poisson aussi.
                            à l’epoque de Jospin, souvenons nous des chomeurs dans la rue, des occupations de mairies, d’anpe, etc etc, des CRS comme seul réponse, ça a duré des semaines et des semaines ..
                            La seul reponse du PS après des semaines de luttes :

                            le FUS (fond d’urgence social) qui depuis c’est transformé en Prime de Noel.
                            gain pour les misereux : 150€/an soit 12,50€ par mois, soit 0,41€ par jour.

                            ça à vachement changé la vie des Rmistes de l’epoque, cette augmentation, qui dailleur coute bien + cher en gestion, courriers, etc que si on avait augmenté de RMI ou que si on augmentait le RSA d’aujourd’hui de 0,41€/jour ...
                            mais ça permet un petit coup de pub tout les ans ... « voyez comme nos cher élu qui percoivent 3,5 ans de RSA par mois, pense à leurs pauvres, ils maintienent encore cette année, cette très généreuse prime de noel » .... et ça attise la haine des Bidochons, .... « beuh .... y en a marre d’assister, ces salauds d’assistés, moi j’ai pas de prime de noel à mon boulot » ....

                            et tout un tas de contrats précaires, à l’epoque aussi du PS ou de Chirac encore apres, .. de contrats aidés esclavagistes, aussi, depuis le temps que ça dure tout ce merdier .. à chaque changement de gouvernement, ils changent les noms etc etc .. ça y va les sigles, pour entretenir la gestion de la misère, le maintient des salaires BAS, pour occuper les chomeurs et travailleurs pauvres, à faire de la paperasse, a aller quémander içi ou là ceci ou cela ... et la pire ça coute ENORMEMENT de fric, à la collectivité, pour des résultats NULS .... en fonctionnaires, papiers, publicités, changement des lois, parutions de décrets, réunions de mondains cravatés, batiments à chauffer, ordinateurs, etc etc etc .. sans parler de la polution que ça génère ... et de la destruction sociale qui va avec ... et encore cout pour la collectivité .... santé, dépression, vendalisme, délinquance, qu’engendre la paupérisation de la société.

                            qq sigles en vrac, pour rappeller des souvenirs à certains :

                            • CDI contrat durée indéterminé
                            • CDD contrat durée déterminé
                            • contrat interim
                            • CES contrat emploi solidarité
                            • TUC travaux utilité collective
                            • SIVP stage initiation vie professionnelle
                            • EMT evaluation milieux travail
                            • CEC contrat emploi consolidé
                            • CRE contrat retour emploi
                            • CIE contrat initiative emploi
                            • CAE contrat d’accès à l’emploi
                            • EMPLOIS JEUNES
                            • CI contrat insertion
                            • CPE contrat premier embauche (retiré suite manifs)
                            • CNE contrat nouvel embauche 
                            • RMI revenu minimum insertion
                            • ASS allocation spécifique de solidarité
                            • ARE allocation de retour à l’emploi
                            • RMA revenu minimum d’activité
                            • RSA revenu de solidarité active
                            • RSA CHAPEAU « complement rsa »
                            • CESU chèque emploi service
                            • + contrat spécifiques des travailleurs en prison
                            • + contrat spécifiques des travailleurs handicapés en instituts
                            • CJ contrat jeune
                            • contrat d’apprentissage
                            • CIVIS contrat insertion vie sociale
                            • contrat de professionnalisation
                            • CA contrat avenir
                            • Prime de retour à l’emploi
                            • CPPN classe pour préparer les nouilles
                            • TPE chèque emploi tres petite entreprise
                            • contrats de stages étudiant de moins de 3 mois non rémunéré dans le cadre de leurs études
                            • contrats de stages étudiants de + de 3 mois rémunérés 30% smic

                          • Jma Jma 29 septembre 2010 13:05

                            Enfin un article intéressant.

                            Dans ’Toujours plus’ de De Clozet, l’auteur affirme que statistiquement parlant, il n’y a pas eu de création d’embauche réelle en France, depuis....1986. (si on prend en compte les vrais chiffres du chômage de l’époque, si on ne compte pas les remplaçants des départs retraites, si on ne compte pas les fonctionnaires).

                            Les chiffres sont truqués car trop honteux pour un pays comme la France. Pourtant, de manière simple, on peut les récupérer en lisant les statistiques. A savoir :

                            - Un chômage de masse chez les jeunes de moins de 25 ans qui nous place au dernier rang européen,

                            - Un chômage de masse chez les plus de 50 ans et la quasi-impossibilité pour eux de retrouver un travail.

                            Environ 8 millions de précaires, petits boulots, intérim, qui sont comptés chaque année dans ce pays.

                            Il suffit tout de même de regarder les offres d’emploi et de postuler dans les grandes villes pour se rendre compte que même au smig, la situation n’est pas folichonne. Le marché du travail dort sur ses lauriers.

                            J’y vois plusieurs raisons :

                            - L’inatractivité :un travail qui est devenu de plus en plus pénible, car la rentabilité à tout prix l’a rendu inhumain pour l’ouvrier. Voir l’excellent reportage sur Peugeot Sochaux par exemple, qui montre l’évolution de l’industrie, sa transformation pour faire face et s’adapter aux pays d’asie qui ont rationalisé au maximum l’outil de travail : espace de plus en plus retreint pour l’ouvrier, cadences trop rapides, stocks tendus, horaires flexibles, deshumanisation du travail.

                            - Des cotisations trop couteuses pour l’employeur. Le cout du travail en France est le plus élevé d’Europe. Pour un petit artisan, il faut un carnet de commande et donc une visibilité à 6 mois. Hors en période de crise les commandes chutent. Donc hausse du chômage.

                            - Une fonction publique pléthorique en France, un état fort, qui pèse trop lourd sur la collectivité en terme de charges. D’ailleurs c’est la dette publique qui paie les salaires des fonctionnaires, à partir d’octobre, tous les ans dans ce pays.

                            Les remèdes sont pourtant simples. Pour la mondialisation hélas je n’en vois pas. A moins d’interdire ou de réguler fortement le commerce international. Mais c’est mauvais pour nos exportations. Donc les remèdes :

                            - Diminution drastique du nombre de fonctionnaires, suppression des départements, et logiquement abaissement des charges pour tous.

                            - Diminution des charges pour les pme qui pourront alors se développer et aller de l’avant.

                            - Augmentation drastique des contrôles aux caisses d’allocations car c’est nous qui payons et la fraude s’élève à 40 milliards d’euros par an.

                            - Suppression des niches fiscales qui favorisent la triche et l’inégalité entre les citoyens pauvres qui payent plus d’impôt sur le revenu que les autres, qui eux s’arrangent avec leur conseiller fiscal.

                            Bref. Avec un peu de bon sens, on pourrait s’en sortir. Hélas nous sommes gouvernés par des béni-ouioui qui songent à leur carrière, pas du tout aux intérêts de la collectivité, et qui nous enfoncent chaque année un peu plus.

                            La France fut pourtant un grand pays, un modèle même, un phare pour les autres pays du monde. Il suffirait de peu pour redresser la situation. Et alors la part de la population pauvre diminuerait d’elle-même. Pour cela il faudrait des dirigeants responsables, désireux d’établir enfin l’égalité entre tous les français, désireux de respecter les principes de la république. Nous en sommes loin. Il faut dire que les ors dont ils s’entourent ne les aident pas à voir clair..   

                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès