Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Exclusif : L’Insee brise avec Google l’anonymat de données (...)

Exclusif : L’Insee brise avec Google l’anonymat de données fiscales

Vous voulez savoir qui est le célibataire français qui déclare le plus au fisc ? Ou bien encore admirer la résidence où est rédigée la plus grosse feuille d’impôt ? Facile grâce aux efforts conjugués de l’INSEE et de Google ! Une bourde dont personne ne s’est vraiment aperçu à l’Institut mais qui n’est pas passée à côté de nombreux petits malins de l’informatique et du marketing qui se sont dépêchés d’en faire leurs choux gras. C'est un peu comme si ces derniers avaient la liste des gagnants du loto sur dix ans ...

Selon le Canard enchaîné à paraître le 27 février, le vénérable Institut national de la statistique et des études économique (INSEE) vient de commettre une belle bévue qui va sans nul doute susciter un certain émoi chez les plus riches d’entre nous.

Dans le cadre de l’opération « Open Data », l’INSEE a mis le 23 janvier dernier sur son site internet le moyen de briser le secret fiscal d’une partie significative de la population française. Grâce à Google et sans s’en rendre vraiment compte.

Tout se déroule à travers un croisement de données de l’INSEE, délivrées désormais à travers la « plateforme française d’ouverture des données publiques », dite Open Data, et les très pratiques services Google : Google Earth et Google Map.

Comment cela fonctionne-t-il ? Il suffit de cliquer sur l’onglet « données carroyées » et de choisir dans ce quadrillage de la France proposé par l’INSEE les « carreaux » 200 mètres par 200 mètres.

Dès lors on apprend qu’il y a près de 270.000 de ces carreaux sur lesquels il n’y a une seule résidence (secondaire ou principale). Ensuite, en affinant la recherche on sait qu’il y a environ 62.000 parcelles auxquelles ne sont rattachés qu’un seul individu.

Ensuite, il est aisé de savoir quel est le foyer fiscal composé d’un seul individu, seul dans une parcelle ayant le revenu le plus élevé.

OLIVERAIE DANS LE VAUCLUSE

Comme l’INSEE donne généreusement les données de localisation de la-dite parcelle, on peut savoir vite fait qui est l’heureux élu. Google Map est là pour ça : avec le fond d’image satellite, c’est sûr : il n’ y a qu’une seule habitation à cet endroit !

Avec l’INSEE, nous savons désormais que le célibataire déclarant le plus haut revenu (1,745 million d’euros) habite dans le Vaucluse (une belle oliveraie, merci Google) !

Autre exemple : la parcelle qui a le plus haut revenu fiscal « median par unité de consommation », 39 millions quand même, se situe dans les Yvelines. Un coup de Google et hop ! on trouve le nom de la rue et du contribuable. On ne vous donne pas le nom mais c’est un céréalier qui a commencé dans le métier avec 113 hectares de bonnes terres bio …

A qui ces fuites, « leaks » comme on dit de nos jours, vont-elles profiter le plus ? En premier lieu à des sociétés de « Data Mining » (fouilles de données qui permettent de mieux (ou très bien) connaître les prospects, les clients).

Voici le lien pour entrer sur les données Insee :

http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?reg_id=0&ref_id=donnees-carroyees&page=donnees-detaillees/donnees-carroyees/donnees-carroyees-200m.htm

Et celui pour utiliser Google :

https://maps.google.fr/maps/ms?msa=0&msid=200551752597097600342.0004d59f9849d475a5204

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Denis Thomas Denis Thomas 27 février 2013 10:52

    Les cambriolages vont s’accentuer !!! Et les sociétés de gardiennages s’enrichir ...


    • sleeping-zombie 27 février 2013 12:46

      C’est vrai que les cambrioleurs ont vraiment besoin de l’insee et de google pour savoir où habitent les riches...


    • Irina leroyer Irina leroyer 28 février 2013 06:10

      big brother est avec nous, soyez heureux !


      demain vous n’aurez plus besoin de vous fatiguer a penser , on le fera pour vous !

      irina

    • lsga lsga 28 février 2013 19:59

      Irina, pour toi, c’est aujourd’hui.

      Ta pensée est d’une platitude et d’une banalité affligeante, tu es un pur produit de l’extrême droite mondialisée. 




    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 février 2013 12:00

      Bonjour,

      le croisement des infos témoigne de l’intérêt des autorités pour les fichiers et du risuqe de le rendre publics. Pour répondre à la question : ’’ A qui ces fuites, « leaks » comme on dit de nos jours, vont-elles profiter le plus  ? " à la femme qui s’affiche avenir de l’homme riche...céréalier de surcroit !

      Conclusion, pour vivre heureux, vivons petits.


      • sleeping-zombie 27 février 2013 12:50

        Dès lors on apprend qu’il y a près de 270.000 de ces carreaux sur lesquels il n’y a une seule résidence (secondaire ou principale). Ensuite, en affinant la recherche on sait qu’il y a environ 62.000 parcelles auxquelles ne sont rattachés qu’un seul individu.

        Donc si j’ai bien compris l’article, l’anonymat n’est brisé que pour 62000 personnes, a condition de faire une recherche manuelle.
        Un peu comme une commune qui n’aurait qu’un seul habitant : son vote ne serait jamais secret puisque le ministère de l’intérieur diffuse les résultats commune par commune.

        C’est plus une tempête dans un verre d’eau...

        nous savons désormais que le célibataire déclarant le plus haut revenu (1,745 million d’euros) habite dans le Vaucluse (une belle oliveraie, merci Google)

        ... le plus haut revenu parmi les 62000 pré-cités, faut relativiser.


        • Muriel74 Muriel74 27 février 2013 13:07

          Envisager la même chose avec l’open data des données bancaires, de santé, sociales....pour avoir une vue d’ensemble de ce qui nous attend, au secours
          Google maps n’est-il qu’un des moyens de contourner l’anonymat ?
          ces données seront moneyables
          autre article sur agoravox ce jour : possibilité de dissolution de la CNIL, coïncidence
          merci pour votre article


          • LE CHAT LE CHAT 27 février 2013 15:44

            si Terminator avait eu Facebook et google à l’époque , le film aurait duré 5 minutes ! smiley


            • Lionel_lux 27 février 2013 16:36

              Est-ce lié à la nouvelle direction de la méthodologie et des relations internationales de l’Insee ?


              • ulysse1 ulysse1 27 février 2013 22:02

                Arf, données provisoirement indisponibles...


                • Gauche Normale Gauche Normale 28 février 2013 00:25

                  Allez, reste plus qu’à récupérer la thune maintenant que c’est localisé.

                   smiley

                  • Ruut Ruut 28 février 2013 05:54

                    A quand un fichier unique consultable par le citoyen ?


                    • Irina leroyer Irina leroyer 28 février 2013 06:08

                      t’as raison gauche normale !


                      aller on va commencer par toi ! allons allons, vide tes poches et plus vite que ça !

                      irina

                      • Gauche Normale Gauche Normale 28 février 2013 10:36

                        Vous ne me connaissez même pas et vous me tutoyez avec condescendance. Sinon, je parlais des vrais riches, là. Une large partie d’entre eux sont des exploiteurs qui cachent leurs biens et fortune. Maintenant, si vous êtes en mesure de me prouver que j’exploite des ouvriers moi aussi...


                      • chmoll chmoll 28 février 2013 08:16

                        l’insee ,principal outil des cambrioleurs


                        • Lionel_lux 28 février 2013 15:23

                          Après vérification, le carroyage des données est bien affecté à la direction de la méthodologie de l’Insee, (méthodes et référentiels géographiques)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès