Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Hésiode, Xénophon : les deux initiateurs de l’oikou nomos

Hésiode, Xénophon : les deux initiateurs de l’oikou nomos

Oikou nomos, signifie "la loi de la maison" en grec. C'est l'origine de ce que nous appelons l'économie. Même si la maison a bien grandit depuis le temps...Justement, un petit retour dans le passé à la rencontre des deux initiateurs, en provenance de la Grèce antique, de l'économie.

Hésiode ( VIIIème siècle avant J.C)

Poète grec, né en Béotie, il compose le poème Les travaux et les Jours, où il énonce deux vérités fortes sur le plan économique : le travail est le fondement de la vie en société et une forme d'apanage de l'humanité ; celui qui travaille a la possibilité de connaître une vie heureuse et décente. Voici une formule de son ouvrage, reprise régulièrement dans les livres des économistes jusqu'au début du XXème siècle :

"Travaille si tu veux que la famine te prenne en horreur et que l'auguste Déméter à la belle couronne, pleine d'amour envers toi, remplisse tes granges de moissons. En effet, la famine est toujours la compagne de l'homme paresseux ; les dieux et les mortels haïssent également celui qui vit dans l'oisiveté, semblable en ses désirs à ces frelons privés de dards qui, tranquilles, dévorent et consument le travail des abeilles"

C'est un succès durable concernant le travail de l'agriculteur comme source de richesse, de bien être et de sagesse.

Xénophon (IVème siècle avant J.C)

JPEG - 29.5 ko
Xenophon

C'est le père de la notion de la gestion domestique, l'oikou nomos, à travers son ouvrage L'Économique. Disciple de Socrate, il en écrit d'ailleurs une sorte de biographie sous forme de dialogue (comme le fera par la suite Platon dans les Mémorables). Voici le début de L'Économique :

J'entendis un jour Socrate parler en ces termes sur l'économie :

"Dis-moi, Critobule, donne-t-on à l'économie le nom d'art, comme à la médecine, à la métallurgie et à l'architecture ?

-Je le crois, Socrate.

- On peut déterminer l'objet de ces arts. Peut-on également déterminer celui de l'économie ?

- L'objet d'un bon économe, si je ne me trompe, est de bien gouverner sa maison.

- Et la maison d'un autre, si on l'en chargeait, est-ce qu'il ne serait pas en état de la gouverner comme la sienne ? Un architecte peut aussi bien travailler pour un autre que pour lui : il doit en être de même de l'économe.

- C'est mon avis Socrate.

- Un homme qui, versé dans la science économique, se trouverait sans biens pourrait donc administrer la maison d'un autre, et recevoir un salaire comme en reçoit l'architecte qu'on emploi ?

- Assurément ; et même un salaire considérable, si, après s'être chargé de l'administration d'une maison, il l'améliorait par son talent à remplir ses devoirs."

On passe alors d'une apologie du travail se reposant sur la volonté des dieux à des conseils plus pratiques, à des notions presque microéconomique.

On voit bien ici la naissance d'une notion qui va grandir et s'amplifier, et les idées économiques vont émerger à partir de cette époque, se basant sur la philosophie (nous somme alors en Grèce, et c'est la pensée dominante de l'époque), de par deux grands philosophes entre autre : Platon et Aristote.

Suite au prochain épisode !


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • fwed fwed 10 février 2012 15:12

    Bon article. Merci.
    J’apprécie que vous n’hésitiez pas à citer directement les ouvrages : c’est rare et ca fait du bien.
    C’est juste un peu court.


    • zivlou zivlou 10 février 2012 19:01

      Merci pour votre intérêt, 

      citer directement me parait indispensable, dans notre société, nous avons besoin de comprendre les auteurs à la source, on ne peut plus se contenter des « il dit que ».
      J’avais fais court de peur de faire un article trop long...mais je prends bonne note pour la suite ! 

    • Richard Schneider Richard Schneider 10 février 2012 16:12

      Bon article. J’attends la suite...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès