Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > « La France dominera l’Europe dans 10 ans », d’après The Daily (...)

« La France dominera l’Europe dans 10 ans », d’après The Daily Telegraph

Mais de quoi parle-t-il celui là ? Dans quel délire nous entraîne-t-il encore ?

Sûrement du sport comme d’habitude.

Eh bien non, si l’on veut bien croire nos amis britanniques, qu’il faut l’avouer ont plus pour habitude de pratiquer le French bashing que de nous caresser dans le sens du poil, la France sera passée devant l’Allemagne d’ici 10 ans, et dominera l’Europe.

C’est The Daily Telegraph qui l’écrit dans un article qui parle du déclin de l’Allemagne, en se basant sur le dernier livre de Marcel Fratzscher, « Die Deutschland-Illusion » (« Allemagne, l’illusion ») , qui est le directeur de l’Institut allemand pour la recherche économique.

Le journal anglais ne fait que se baser sur les inquiétudes de différents spécialistes allemands pour affirmer : « La France peut passer pour l’homme malade de l’Europe, mais les malheurs de l’Allemagne sont plus profonds, enracinés dans le dogme mercantile, la glorification de l’épargne pour son propre compte et la psychologie corrosive du vieillissement ».

The Telegraph remarque que l’Allemagne se repose sur ses lauriers, qu’elle fait l’erreur de croire qu’on gère l’économie d’un pays comme le budget d’un ménage, et se rassure par la ‘flatterie déplacée’ de ses partenaires étrangers qui regardent rarement sous le capot du moteur allemand” .

Mais le plus important de cet article se situe probablement dans cette partie lorsque le journal britannique affirme : « Depuis des décennies, les erreurs en matière de politique publique se succèdent. Les impôts et les structures sociales ont engendré la chute du taux de fécondité du pays. Le manque d’investissement a aggravé cet état de fait. D’ici cinq ans, il est évident que l’Allemagne se trouvera dans une situation grave et qu’un budget équilibré ne sera pas suffisant pour se défendre. D’ici dix ans, la France sera la puissance dominante en Europe. »

Oui, la France sera la puissance dominante en Europe, mais à une condition. Que nos élites politiques, médiatiques et patronales se rendent enfin compte que ce serait une erreur gravissime que de copier les réformes Schröder.

Aujourd’hui en Europe certains reconnaissent que notre modèle n’est pas si mauvais, des pays comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni, par leurs économistes ou leurs médias, trouvent enfin des qualités à notre système sociale. On peut juste admettre qu’il date un peu et que pour le préserver on doit y apporter des améliorations. Mais on ne doit pas se tromper en voulant copier les réformes qui non seulement détruiraient notre modèle social, mais qui de plus nous feraient plonger dans une nouvelle crise dont il serait très difficile de se relever.


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 octobre 2014 14:41

    « Oui, la France sera la puissance dominante en Europe »


    Quelle bonne nouvelle ! Nous serons donc les premiers lécheurs du cul des USA ! Champagne ! Heuuu, plutôt Coca-Cola !

    • Doume65 12 octobre 2014 17:46

      « Nous serons donc les premiers lécheurs du cul des USA ! »

      Nous le sommes déjà. Un exemple : il parait que nous sommes le seul pays européen à ne pas avoir rouvert une ambassade en Syrie. Un autre : le nombre de « Young leaders » des gouvernements Hollande.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 octobre 2014 18:31

      Bonjour.

      .

      « Quelle bonne nouvelle !  »
      .
      Certainement pas pour les travailleurs et la classe moyenne !

      .

      « Les fonds de pension américains ont commencé à internationaliser leurs portefeuilles à la fin des années 80  », souligne Didier Davydoff, directeur de l’OEE. Parallèlement, ces dernières années, les fonds souverains ont montré de plus en plus d’appétit pour l’Hexagone, même s’il est difficile d’avoir des données complètes.
      source : http://www.lesechos.fr/02/06/2014/lesechos.fr/0203532361330_bourse---qui-detient-vraiment-les-groupes-francais-.htm
      .
      Les investisseurs étrangers

      Ils détiennent 43 % du capital des entreprises hexagonales cotées en 2013. Pour le seul CAC 40, le chiffre atteint le seuil symbolique des 50 %, selon d’autres études d’AlphaValue et de FactSet. . Une internationalisation du capital à la mesure de l’expansion des stars de la cote à l’étranger puisque le CAC 40 réalise environ 70% de son chiffre d’affaires et compte à peu près autant de ses salariés (1) hors de France.
      http://www.lesechos.fr/02/06/2014/lesechos.fr/0203532361330_bourse---qui-detient-vraiment-les-groupes-francais-.htm
      .
      La France peut être riche mais sa sert à quoi d’être riche quand l’argent est détenu par 1% de la population et les les autres, c’est à dire la grande majorité aura du mal à finir la fin des mois ?


    • matthius matthius 12 octobre 2014 20:03

      D’une part la France régresse très vite en ce moment. L’Etat finance n’importe quoi en ce moment. C’est à la première entreprise qui fera du logiciel privatif payé par l’état. Par exemple Orange Labs a été financé par la ville de Rennes pour un jeu qui doit certainement lui appartenir, afin de récolter les adresses mails des internautes, ceci afin d’envoyer des publicités ciblées. Les exemples comme cela ne manquent pas. Par contre aucun financement des industries. Les PMI sont mêmes surtaxées.

      Pour ce qui est de l’Allemagne, vous avez une prévision de ce qui se passe en ce moment dans ce livre datant des années 1980 :
      http://www.solidariteetprogres.org/documents-de-fond-7/economie/alors-vous-voulez-tout-savoir-sur-economie.html
      Ce qui se passe en Allemagne était prévu depuis longtemps. Il n’y a pas que Shröder dans le coup. Il faut rappeler que l’Allemagne a souvent eu tendance à tomber dans les pièges du libéralisme. Nous en sommes à cette situation aussi. Notre déclin a été très rapide.

      Aussi cet article loue surtout le fait que nos banques soient à La City pour miser en gagnant à tous les coups à la bourse. Avec les automatismes des ordinateurs, c’est à celui qui aura la place la plus proche des ordinateurs de jeux boursiers.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 07:20

      Quaspard,
      Avec les sanctions contre la Russie et les retours de manivelle, cela convient à Obama, mais ne va pas arranger l’économie française. Le TGV Moscou- Kazan échappe à Alstom


      Déjà Obama avait déjà chassé Renault et Peugeot d’Iran.

      Jusqu’à quand les Français vont -ils supporter de rester dans l’ UE et dans l’ OTAN ?

    • titi 12 octobre 2014 14:51

      Ce qui se passera dans 10 ans personnes ne le sait.
      Personne n’a vu venir l’arrivée du gaz de schiste aux Etats Unis. Du coup on parlait il y a 10 ans d’une pénurie de pétrole et d’un baril inabordable. Au final le pétrole baisse, le charbon encore plus. L’économie états-unienne carbure pendant que la Chine ralentit. Personne ne l’a vu venir.

      Si on ne sait pas ce qui sera vrai dans 10 ans, on est sûr de ce qui s’est passé depuis 10 ans.
      Et sur les 10 ans qui viennent de se passer, le constat est sans appel : c’est la méthode allemande qui a le mieux fonctionné. Et encore : la transition énergétique lui fait courir la course avec un boulet au pied.

      Le Royaume Uni est un des pays les plus endetté d’Europe. Et c’est surement en suivant les conseils de ces brillants économistes anglais que le pays en est arrivé là. Faut pas s’attendre à une autocritique.


      • fragan 12 octobre 2014 16:40

        L’article ne parle ni des gaz de roche mère (schiste si vous préférez), ni des états unis, au passage sur ce sujet la production d’hydrocarbure aux Etats Unis n’est que de la poudre aux yeux, cette bulle va retomber aussi sec dans quelques années. Donc oui il y aura bien un contraction de la disponibilité du pétrole dans quelques années, et nous serons les premiers concernés, d’ou l’urgence de changer nos modes de consommation mais ça c’est autre chose.

        Autrement oui personne ne sait ce qu’il adviendra dans 10 ans, on sait juste que du point de vue démographique nous allons dépasser les Allemands, et je suis d’accords avec vous inventons (ou ré-inventons) notre modèle, on se passera du modèle anglo-saxon.

      • titi 12 octobre 2014 17:09

        @fragan

        J’en sais rien si c’est de la poudre aux yeux.
        Ce qui est sûr c’est qu’aucun économiste n’a vu venir le « miracle économique » états uniens et ses conséquences : baisse du pétrole, baisse du charbon, chomage américain au plus bas, retour de l’industrie manufacturière au dépend de la Chine.

        Donc voir un économiste qui nous dit que dans 10 ans on passera devant l’Allemagne, ca me fait doucement rigoler.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2014 18:22

        tit,
        Le miracle économique des USA ?
        Ce n’est pas l’avis de Paul Craig Roberts, bien placé pour connaître les vrais chiffres.
        « Puisse la récession nous débarrasser de l’arrogance de Washington ! »


      • Gauche Normale Gauche Normale 12 octobre 2014 23:27

        Pour qu’il y ait eu « miracle » en Allemagne, il a fallu que le bon-peuple souffre beaucoup.



        Mais comme le patronat est content, les médias et politiciens français en font la pub non-stop.

        Sinon, pour le taux de chômage « faible » aux USA, mort de rire : il y a tellement pénurie d’emploi que les chômeurs sont découragés et donc ne s’inscrivent plus (ou sont virés) sur les listes des demandeurs d’emplois. En plus, il se pourrait que le taux de chômage américain soit en réalité de 23%.

        Titi, vos modèles, gardez-les ! 

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 07:26

        C’est aussi l’analyse de Franck Furet, sur le site Banc Public :
         « Les Etats Unis s’enfoncent dans la pauvreté ».


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 octobre 2014 19:29

        Ce qui me erait rigoler, si j’avais le coeur a rire, c’est la totale incompréhension des gens qui font des genuflexions devant une mythique « main invisible » et qui ne comprennent pa que TOUTES les grandes variables de léconomie mondiale néoliberal son parfaitement contrôleées. Il arrive ce que les oligarques du Systeme veulent qu’il arriive et l’on raffine de plus en plus le contrôle. Il n’y a pas de mouvement en Bourse qui ne soit balisé, pas de croissance qui ne soit celle qu’on veut, et meme les données démographiques, à terme, sont manipulées. Le seul changement imprévu possible est EN DEDANS des individus. Seul VOUS, pouvez détruire le Systeme.


        Pierre JC Allard

      • titi 12 octobre 2014 14:53

        J’ajoute sur le volet concernant l’épargne personnelle...

        En France l’agirc (retraite des cadres) sera en cessation de paiement au plus tard en 2017.
        Il sera temps de s’interroger sur la pertinence de faire de l’épargne « personnelle ».


        • cristobool 12 octobre 2014 14:55

          Oui en effet si l’on fait fi des élvaluations démographiques que l’ont trouve donnant 45 à 50 ans pour que la france passe devant l’allemagne mais se basant sur une hypothètique remontée drastique de la natalité allemande qui sortirait d’on sait ou , ces projections sont toutes fausses 


          Lorsqu’on retire ces hyopthèses foireuses des modèles , la france dépassera l’allemagne dans environ 20 ans en population peut être même avant.

          • titi 12 octobre 2014 15:08

            Et donc ?

            Ca avantage en quoi d’avoir une démographie galopante ?
            Sachant que :
            - on a pas d’emploi ?
            - on a pas de logements ?

            Le Nigéria compte 177 millions d’habitants. Personnellement la Suisse et ses 8 millions d’habitant a un sort qui me parait plus enviable.


          • cristobool 12 octobre 2014 15:25

            oui titi mais si tu te place dans le contexte de l’article à savoir la domination de l’europe c’est pas un pays de 8 millions d’habitants qui va dominer.


            on parle en terme de puissance globale d’un pays , la puissance démographique est une des variables les plus importante même si ce n’est pas la seule, à ne pas confondre avec le niveau de vie moyen des gens.



          • syl.d 12 octobre 2014 16:51

            Réponse pleine de bon sens...j’ajouterais pour compléter votre réponse que si la forte natalité était une bonne chose pour le pays, cela fait 30 ans que nous la pratiquons et donc nous en verrions déjà les effets positifs...or depuis 30 ans le pays s’enfonce dans la crise...


          • titi 12 octobre 2014 17:17

            « c’est pas un pays de 8 millions d’habitants qui va dominer »

            C’est quoi dominer ?


          • amiaplacidus amiaplacidus 12 octobre 2014 17:18

            J’imagine que les 8 millions d’habitants en Suisse se foutent comme de l’an quarante de dominer ou pas dominer l’Europe (dont la Suisse ne fait pas partie d’ailleurs). Ils vivent bien et beaucoup, mais alors beaucoup mieux que les pays à vocation dominante.


          • cristobool 12 octobre 2014 17:23

            Il ne faut pas être trop simpliste, d’abord notre natalité n’a rien d’extraodinaire ces 30 dernières années,elle n’a remonté que récemment,c’est bien plus la natalité allemande qui est catastrophique ,l’impact sur la croissance est direct (-1% de population sur un an = -1% de croissance sur un an en gros) 

            je n’ai jamais prétendu que la démographie était le seul facteur à prendre en compte

            La gestion économique depuis trente ans est tellement calamiteuse qu’elle suffit à expliquer notre situation,c’est pas difficile on a fait à peu près tout ce qu’il ne faut pas faire.

            Mais remarquez que malgrès tout la france s’en sort moins mal économiquement que de nombreux pays de la zone euro.

            Je ne prétends pas que la démographie seule contre tous les autres facteurs négatifs puisse relever notre pays,mais si notre natalité avait été plus faible notre pyramide des âges serait encore pire et la situation ne serait pas meilleure loin de là...



          • cristobool 12 octobre 2014 17:30
            Vos oppostion à mes arguments sont juste là pour faire les opposants , « la vocation à dominer »

            je commente ici un article qui parle de la domination de l’europe par la france en opposition à celle par l’allemagne.

            Les petits pays n’ont jamais dominer les grands (sauf quand il n’y avait pas d’organisation étatique)

            La suisse se porte bien entre autre parcequ’elle n’est ni dans la zone euro ni dans l’UE,la france se portait bien avant la politique du franc fort, tout n’est pas perdu à condition que la construction européenne ne dure pas encore 20 ans.


          • titi 12 octobre 2014 17:56

            Au contraire il faut définir ce qu’est « dominer ».
            C’est avoir le plus gros PIB ? Former les meilleures ingénieurs ? Le plus de prix Nobel ? Le plus d’ogives nucléaires ? Les meilleures autoroutes (d’après Fergus) ?

            Si « dominer » c’est avoir le plus gros PIB, alors nous passerons devant les allemands grâce à notre démographie, A CONDITION de maintenir notre PIB/Habitant, ou du moins faire en sorte qu’il ne se dégrade pas.

            Or ce n’est pas gagner du tout. 10 ans, ca va être long...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2014 18:36

            Exact, mais la Suisse n’est ni dans l’ UE, ni dans la zone euro.
            Les salaires moyens mensuels sont de 7928 euros.
            La France pourrait redevenir une économie de premier plan, si nous sortions de l’ UE et de l’ euro.


            Le FMI constate que la zone euro est plombée, ce qui est une excellente raison pour nous imposer « les réformes structurelles et la flexibilité » qui doivent venir à bout du modèle social français...

            C’est déjà ce que demandait le FMI à la France en 2012.

            Notre « Macron de Gauche » se donne 6 mois pour liquider tout ça...
            Tout en faisant porter à l’ UE la responsabilité de l’austérité budgétaire.

            Il doit avoir oublié que Hollande a ratifié le TSCG..., et accepté de mettre le budget de la France sous tutelle...


          • amiaplacidus amiaplacidus 12 octobre 2014 19:12

            Fifi Brind_acier, ce n’est pas les salaires mensuels moyens suisses qui sont à 7928 euros, mais le revenu annuel moyen d’un ménage.
            Les salaires moyens sont donc plus bas, tout en restant extrêmement confortables. Mais, évidemment, les Suisses ne dominent et ne veulent pas dominer, cela explique-t-il pourquoi ils ont l’un des meilleurs revenus disponible du continent, excepté les Norvégiens, mais eux, il ont le pétrole, mais dont il font un usage bien plus intelligent (construction d’un important fond souverain) que la GB fait du sien (gaspillage financier).

            Au fait, Norvège et Suisse se tirent la bourre pour savoir qui a le meilleur niveau de vie. Ces deux pays ne font pas partie de l’UE, simple coïncidence ?


          • titi 12 octobre 2014 20:35

            @fifi

            Même sur un sujet qui parlerait de la météo vous nous caseriez à la sortie de l’UE et de l’Euro.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 06:56

            titi,
            Le sujet parle de l’avenir de la France, pas de la météo.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 07:05

            amiaplacidus,
            Chaque pays a des atouts, la Suisse très peu, elle est minuscule, sans ressource énergétique, sans accès à la mer, et son secteur financier n’est pas aussi important qu’on le dit (8%) du PIB.


            Même avec 8000 euros par ménage, et des prix plus élevés, on ne peut pas raisonnablement parler d’échec économique !

            Mais la France aussi a des atouts, elle avait un tissu industriel, avant que les Commissaires européens ne s’en occupent ; elle a encore une agriculture et un secteur agro alimentaire ; le tourisme, la culture ...

          • rotule 13 octobre 2014 18:10

            > elle a encore une agriculture et un secteur agro alimentaire ; le tourisme, la culture ...

            son agriculture est basée sur le pétrole, pour les engrais, pour les travaux. Une augmentation du prix du pétrole aura des répercussions. Cette agriculture basée sur la consommation de produits pétroliers à déjà détruit les sols, ce qui implique les pulvérisations de biocides. Réduire la dépendance au pétrole sera douloureux.
            Et le tissu social agricole est sinistré.

            Le secteur agro-alimentaire ira mal bientot. Quand les scientifiques auront prouvé la liaison entre les biocides agricoles et les maladies « modernes ». Cancers, obésité, déréglements hormonaux ... faudra bientot payer pour que les clients achètent les merdes. Le blé français n’a pas la cote sur le marché mondial ! Et le vin non bio, je vous le laisse volontiers !

            Tourisme ... je ne le souhaite pas mais Fessenheim ....et toutes les autres centrales, entretenues par des sous-traitants choisis sur base du moins cher ... ça va rigoler !


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 octobre 2014 19:52

            L’importance du fait francais tient t uniquement desormais a une conception « francaise » du monde qui peut avantager ceux qui la partage, s’il sont concients d’avoir une identité commune et un désir de solidarite pour la mettre à profit. Idem pour les autres ethnies européennes, dont l’importance numerique devient dérisoire. L’avenir est aux "appartenances’’, dont la judéité est le modele accompli. 


            PJCA

          • mmbbb 19 octobre 2014 10:58

            Il vive bien puisqu ils sont restes maitre de leur destin Le Daily veut flatter notre ego d’autant plus que notre demographie est tire certes par le haut par une immigration incontrôlée Nous sommes tombe assez bas de la a être les meilleurs dans les 10 ans je doute La France est un pays eclate destructure d’autant plus que dans ce meme media il y a eut un artcicle interessant sur cette emigration dont ne parle pas assez Cette emigration qui va apporter sa richesse c’est une situation paradoxale 


          • Fergus Fergus 12 octobre 2014 15:08

            Bonjour, Fatizo

            De plus en plus de monde rejoint les constats et les prévisions de Fratzscher. Et le dogmatisme psychorigide de Merkel ne fera sans doute qu’accentuer le phénomène de chute, très largement indexé su l’état catastrophique de la démographie allemande.

            Qui plus est, des signaux désastreux montrent que quelque chose ne tourne plus rond dans ce pays, à l’exemple de l’état calamiteux d’un réseau routier et autoroutier indigne de la plus grande puissance économique de l’UE. Et que dire des retards monstrueux et des surcoûts faramineux de l’aéroport Brandebourg de Berlin ? Destiné à remplacer Tegel et Schönefeld, voilà un aéroport ambitieux qui devait être inauguré en... 2010. Nous sommes en 2014, et l’on parle maintenant d’une ouverture en 2017 ! !

            Eh oui, au delà de l’énorme précarité qui règne dans la population, c’est aussi cela l’Allemagne de Merkel : une incurie hallucinante dans une nation naguère réputée pour sa très grande rigueur !

            On peut se moquer de Fratzscher et du Daily Mail, mais la réalité du terrain donne un redoutable écho à leur vision de l’avenir allemand.


            • titi 12 octobre 2014 15:17

              « d’un réseau routier et autoroutier indigne de la plus grande puissance économique de l’UE »

              Vous voulez dire que l’Allemagne aurait du privatiser ses autoroutes ?

               


            • Fergus Fergus 12 octobre 2014 16:22

              Bonjour, Titi.

              Je suppose qu’il s’agit d’une plaisanterie.

              La privatisation des autoroutes françaises - un scandale sans nom ! - n’a en effet rien à voir avec leur état : elles étaient en excellent état avant et elles le demeurent aujourd’hui. Seule différence : au lieu de faire tomber chaque année des profits non négligeables dans les poches de l’Etat, ceux-ci vont dans les poches des actionnaires.


            • ravachol 12 octobre 2014 16:25

              D’apres le canard enchaine ils ont de gros problemes d’avions de transports(tres peu en etat de voler)
              pour envoyer du materiel aux pechmergas !


            • ravachol 12 octobre 2014 16:28

              D’apres le canard enchaine ils ont de gros problemes d’avions de transports(tres peu en etat de voler)
              pour envoyer du materiel aux pechmergas !


            • verdad 12 octobre 2014 16:34

              En 1945, après que nous ayons franchi le Rhin.
              Le réseau routier malmené par les bombardements était pitoyable ; comparé
              au réseau Français quasi impeccable sauf les routes défoncées par les
              passages de Chars Blindés, les allées parallèles défoncées par quelques
              30 à 40 centimètres de profondeur au point qu’il fallait rouler à cheval, sur la partie
              non défoncée.

              Par contre, nous avons découvert les autoroutesQuant, nous avions cru à des
              terrains d’aviation, très larges et en Béton et n ous avons compris que
              c’étaient des Auto Bahn l’équivalant de l’Auto strade Italienne qui reliait
              l’Italie du Nord à celle du Sud. 

              Il fallait l’admettre, Mussolini avait inventé les Autoroutes ; imité en cela
              par Hitler.
              Quant à nous, nous avons du attendre environ 20 ans plus tard.

              Ne voyez, dans ce qui précède, aucune valorisation, ni aucune critique ;
              seulement un état de faits.


            • verdad 12 octobre 2014 16:36

              En 1945, après que nous ayons franchi le Rhin.
              Le réseau routier malmené par les bombardements était pitoyable ; comparé
              au réseau Français quasi impeccable sauf les routes défoncées par les
              passages de Chars Blindés, les allées parallèles défoncées par quelques
              30 à 40 centimètres de profondeur au point qu’il fallait rouler à cheval, sur la partie
              non défoncée.

              Par contre, nous avons découvert les autoroutesQuant, nous avions cru à des
              terrains d’aviation, très larges et en Béton et n ous avons compris que
              c’étaient des Auto Bahn l’équivalant de l’Auto strade Italienne qui reliait
              l’Italie du Nord à celle du Sud. 

              Il fallait l’admettre, Mussolini avait inventé les Autoroutes ; imité en cela
              par Hitler.
              Quant à nous, nous avons du attendre environ 20 ans plus tard.

              Ne voyez, dans ce qui précède, aucune valorisation, ni aucune critique ;
              seulement un état de faits.


            • titi 12 octobre 2014 17:13

              @fergus

              « Je suppose qu’il s’agit d’une plaisanterie. »

              Non ce n’est pas une plaisanterie.
              Les autoroutes allemandes sont quasi gratuite pour l’usager. Faut pas s’étonner que leur état soit pitoyable. Comme en Belgique...


            • Xenozoid Xenozoid 12 octobre 2014 17:18

              tit , les 3 quart des auroroutes en belqique et Allemagne sont en plaque de béton, d’ou le bruit lancinant

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès