• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > « La France dominera l’Europe dans 10 ans », d’après The Daily (...)

« La France dominera l’Europe dans 10 ans », d’après The Daily Telegraph

Mais de quoi parle-t-il celui là ? Dans quel délire nous entraîne-t-il encore ?

Sûrement du sport comme d’habitude.

Eh bien non, si l’on veut bien croire nos amis britanniques, qu’il faut l’avouer ont plus pour habitude de pratiquer le French bashing que de nous caresser dans le sens du poil, la France sera passée devant l’Allemagne d’ici 10 ans, et dominera l’Europe.

C’est The Daily Telegraph qui l’écrit dans un article qui parle du déclin de l’Allemagne, en se basant sur le dernier livre de Marcel Fratzscher, « Die Deutschland-Illusion » (« Allemagne, l’illusion ») , qui est le directeur de l’Institut allemand pour la recherche économique.

Le journal anglais ne fait que se baser sur les inquiétudes de différents spécialistes allemands pour affirmer : « La France peut passer pour l’homme malade de l’Europe, mais les malheurs de l’Allemagne sont plus profonds, enracinés dans le dogme mercantile, la glorification de l’épargne pour son propre compte et la psychologie corrosive du vieillissement ».

The Telegraph remarque que l’Allemagne se repose sur ses lauriers, qu’elle fait l’erreur de croire qu’on gère l’économie d’un pays comme le budget d’un ménage, et se rassure par la ‘flatterie déplacée’ de ses partenaires étrangers qui regardent rarement sous le capot du moteur allemand” .

Mais le plus important de cet article se situe probablement dans cette partie lorsque le journal britannique affirme : « Depuis des décennies, les erreurs en matière de politique publique se succèdent. Les impôts et les structures sociales ont engendré la chute du taux de fécondité du pays. Le manque d’investissement a aggravé cet état de fait. D’ici cinq ans, il est évident que l’Allemagne se trouvera dans une situation grave et qu’un budget équilibré ne sera pas suffisant pour se défendre. D’ici dix ans, la France sera la puissance dominante en Europe. »

Oui, la France sera la puissance dominante en Europe, mais à une condition. Que nos élites politiques, médiatiques et patronales se rendent enfin compte que ce serait une erreur gravissime que de copier les réformes Schröder.

Aujourd’hui en Europe certains reconnaissent que notre modèle n’est pas si mauvais, des pays comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni, par leurs économistes ou leurs médias, trouvent enfin des qualités à notre système sociale. On peut juste admettre qu’il date un peu et que pour le préserver on doit y apporter des améliorations. Mais on ne doit pas se tromper en voulant copier les réformes qui non seulement détruiraient notre modèle social, mais qui de plus nous feraient plonger dans une nouvelle crise dont il serait très difficile de se relever.


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 octobre 2014 14:41

    « Oui, la France sera la puissance dominante en Europe »


    Quelle bonne nouvelle ! Nous serons donc les premiers lécheurs du cul des USA ! Champagne ! Heuuu, plutôt Coca-Cola !

    • Doume65 12 octobre 2014 17:46

      « Nous serons donc les premiers lécheurs du cul des USA ! »

      Nous le sommes déjà. Un exemple : il parait que nous sommes le seul pays européen à ne pas avoir rouvert une ambassade en Syrie. Un autre : le nombre de « Young leaders » des gouvernements Hollande.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 octobre 2014 18:31

      Bonjour.

      .

      « Quelle bonne nouvelle !  »
      .
      Certainement pas pour les travailleurs et la classe moyenne !

      .

      « Les fonds de pension américains ont commencé à internationaliser leurs portefeuilles à la fin des années 80  », souligne Didier Davydoff, directeur de l’OEE. Parallèlement, ces dernières années, les fonds souverains ont montré de plus en plus d’appétit pour l’Hexagone, même s’il est difficile d’avoir des données complètes.
      source : http://www.lesechos.fr/02/06/2014/lesechos.fr/0203532361330_bourse---qui-detient-vraiment-les-groupes-francais-.htm
      .
      Les investisseurs étrangers

      Ils détiennent 43 % du capital des entreprises hexagonales cotées en 2013. Pour le seul CAC 40, le chiffre atteint le seuil symbolique des 50 %, selon d’autres études d’AlphaValue et de FactSet. . Une internationalisation du capital à la mesure de l’expansion des stars de la cote à l’étranger puisque le CAC 40 réalise environ 70% de son chiffre d’affaires et compte à peu près autant de ses salariés (1) hors de France.
      http://www.lesechos.fr/02/06/2014/lesechos.fr/0203532361330_bourse---qui-detient-vraiment-les-groupes-francais-.htm
      .
      La France peut être riche mais sa sert à quoi d’être riche quand l’argent est détenu par 1% de la population et les les autres, c’est à dire la grande majorité aura du mal à finir la fin des mois ?


    • matthius matthius 12 octobre 2014 20:03

      D’une part la France régresse très vite en ce moment. L’Etat finance n’importe quoi en ce moment. C’est à la première entreprise qui fera du logiciel privatif payé par l’état. Par exemple Orange Labs a été financé par la ville de Rennes pour un jeu qui doit certainement lui appartenir, afin de récolter les adresses mails des internautes, ceci afin d’envoyer des publicités ciblées. Les exemples comme cela ne manquent pas. Par contre aucun financement des industries. Les PMI sont mêmes surtaxées.

      Pour ce qui est de l’Allemagne, vous avez une prévision de ce qui se passe en ce moment dans ce livre datant des années 1980 :
      http://www.solidariteetprogres.org/documents-de-fond-7/economie/alors-vous-voulez-tout-savoir-sur-economie.html
      Ce qui se passe en Allemagne était prévu depuis longtemps. Il n’y a pas que Shröder dans le coup. Il faut rappeler que l’Allemagne a souvent eu tendance à tomber dans les pièges du libéralisme. Nous en sommes à cette situation aussi. Notre déclin a été très rapide.

      Aussi cet article loue surtout le fait que nos banques soient à La City pour miser en gagnant à tous les coups à la bourse. Avec les automatismes des ordinateurs, c’est à celui qui aura la place la plus proche des ordinateurs de jeux boursiers.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 07:20

      Quaspard,
      Avec les sanctions contre la Russie et les retours de manivelle, cela convient à Obama, mais ne va pas arranger l’économie française. Le TGV Moscou- Kazan échappe à Alstom


      Déjà Obama avait déjà chassé Renault et Peugeot d’Iran.

      Jusqu’à quand les Français vont -ils supporter de rester dans l’ UE et dans l’ OTAN ?

    • titi 12 octobre 2014 14:51

      Ce qui se passera dans 10 ans personnes ne le sait.
      Personne n’a vu venir l’arrivée du gaz de schiste aux Etats Unis. Du coup on parlait il y a 10 ans d’une pénurie de pétrole et d’un baril inabordable. Au final le pétrole baisse, le charbon encore plus. L’économie états-unienne carbure pendant que la Chine ralentit. Personne ne l’a vu venir.

      Si on ne sait pas ce qui sera vrai dans 10 ans, on est sûr de ce qui s’est passé depuis 10 ans.
      Et sur les 10 ans qui viennent de se passer, le constat est sans appel : c’est la méthode allemande qui a le mieux fonctionné. Et encore : la transition énergétique lui fait courir la course avec un boulet au pied.

      Le Royaume Uni est un des pays les plus endetté d’Europe. Et c’est surement en suivant les conseils de ces brillants économistes anglais que le pays en est arrivé là. Faut pas s’attendre à une autocritique.


      • fragan 12 octobre 2014 16:40

        L’article ne parle ni des gaz de roche mère (schiste si vous préférez), ni des états unis, au passage sur ce sujet la production d’hydrocarbure aux Etats Unis n’est que de la poudre aux yeux, cette bulle va retomber aussi sec dans quelques années. Donc oui il y aura bien un contraction de la disponibilité du pétrole dans quelques années, et nous serons les premiers concernés, d’ou l’urgence de changer nos modes de consommation mais ça c’est autre chose.

        Autrement oui personne ne sait ce qu’il adviendra dans 10 ans, on sait juste que du point de vue démographique nous allons dépasser les Allemands, et je suis d’accords avec vous inventons (ou ré-inventons) notre modèle, on se passera du modèle anglo-saxon.

      • titi 12 octobre 2014 17:09

        @fragan

        J’en sais rien si c’est de la poudre aux yeux.
        Ce qui est sûr c’est qu’aucun économiste n’a vu venir le « miracle économique » états uniens et ses conséquences : baisse du pétrole, baisse du charbon, chomage américain au plus bas, retour de l’industrie manufacturière au dépend de la Chine.

        Donc voir un économiste qui nous dit que dans 10 ans on passera devant l’Allemagne, ca me fait doucement rigoler.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2014 18:22

        tit,
        Le miracle économique des USA ?
        Ce n’est pas l’avis de Paul Craig Roberts, bien placé pour connaître les vrais chiffres.
        « Puisse la récession nous débarrasser de l’arrogance de Washington ! »


      • Gauche Normale Gauche Normale 12 octobre 2014 23:27

        Pour qu’il y ait eu « miracle » en Allemagne, il a fallu que le bon-peuple souffre beaucoup.



        Mais comme le patronat est content, les médias et politiciens français en font la pub non-stop.

        Sinon, pour le taux de chômage « faible » aux USA, mort de rire : il y a tellement pénurie d’emploi que les chômeurs sont découragés et donc ne s’inscrivent plus (ou sont virés) sur les listes des demandeurs d’emplois. En plus, il se pourrait que le taux de chômage américain soit en réalité de 23%.

        Titi, vos modèles, gardez-les ! 

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 07:26

        C’est aussi l’analyse de Franck Furet, sur le site Banc Public :
         « Les Etats Unis s’enfoncent dans la pauvreté ».


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 octobre 2014 19:29

        Ce qui me erait rigoler, si j’avais le coeur a rire, c’est la totale incompréhension des gens qui font des genuflexions devant une mythique « main invisible » et qui ne comprennent pa que TOUTES les grandes variables de léconomie mondiale néoliberal son parfaitement contrôleées. Il arrive ce que les oligarques du Systeme veulent qu’il arriive et l’on raffine de plus en plus le contrôle. Il n’y a pas de mouvement en Bourse qui ne soit balisé, pas de croissance qui ne soit celle qu’on veut, et meme les données démographiques, à terme, sont manipulées. Le seul changement imprévu possible est EN DEDANS des individus. Seul VOUS, pouvez détruire le Systeme.


        Pierre JC Allard

      • titi 12 octobre 2014 14:53

        J’ajoute sur le volet concernant l’épargne personnelle...

        En France l’agirc (retraite des cadres) sera en cessation de paiement au plus tard en 2017.
        Il sera temps de s’interroger sur la pertinence de faire de l’épargne « personnelle ».



        • cristobool 12 octobre 2014 14:55

          Oui en effet si l’on fait fi des élvaluations démographiques que l’ont trouve donnant 45 à 50 ans pour que la france passe devant l’allemagne mais se basant sur une hypothètique remontée drastique de la natalité allemande qui sortirait d’on sait ou , ces projections sont toutes fausses 


          Lorsqu’on retire ces hyopthèses foireuses des modèles , la france dépassera l’allemagne dans environ 20 ans en population peut être même avant.

          • titi 12 octobre 2014 15:08

            Et donc ?

            Ca avantage en quoi d’avoir une démographie galopante ?
            Sachant que :
            - on a pas d’emploi ?
            - on a pas de logements ?

            Le Nigéria compte 177 millions d’habitants. Personnellement la Suisse et ses 8 millions d’habitant a un sort qui me parait plus enviable.


          • cristobool 12 octobre 2014 15:25

            oui titi mais si tu te place dans le contexte de l’article à savoir la domination de l’europe c’est pas un pays de 8 millions d’habitants qui va dominer.


            on parle en terme de puissance globale d’un pays , la puissance démographique est une des variables les plus importante même si ce n’est pas la seule, à ne pas confondre avec le niveau de vie moyen des gens.



          • syl.d 12 octobre 2014 16:51

            Réponse pleine de bon sens...j’ajouterais pour compléter votre réponse que si la forte natalité était une bonne chose pour le pays, cela fait 30 ans que nous la pratiquons et donc nous en verrions déjà les effets positifs...or depuis 30 ans le pays s’enfonce dans la crise...


          • titi 12 octobre 2014 17:17

            « c’est pas un pays de 8 millions d’habitants qui va dominer »

            C’est quoi dominer ?


          • amiaplacidus amiaplacidus 12 octobre 2014 17:18

            J’imagine que les 8 millions d’habitants en Suisse se foutent comme de l’an quarante de dominer ou pas dominer l’Europe (dont la Suisse ne fait pas partie d’ailleurs). Ils vivent bien et beaucoup, mais alors beaucoup mieux que les pays à vocation dominante.


          • cristobool 12 octobre 2014 17:23

            Il ne faut pas être trop simpliste, d’abord notre natalité n’a rien d’extraodinaire ces 30 dernières années,elle n’a remonté que récemment,c’est bien plus la natalité allemande qui est catastrophique ,l’impact sur la croissance est direct (-1% de population sur un an = -1% de croissance sur un an en gros) 

            je n’ai jamais prétendu que la démographie était le seul facteur à prendre en compte

            La gestion économique depuis trente ans est tellement calamiteuse qu’elle suffit à expliquer notre situation,c’est pas difficile on a fait à peu près tout ce qu’il ne faut pas faire.

            Mais remarquez que malgrès tout la france s’en sort moins mal économiquement que de nombreux pays de la zone euro.

            Je ne prétends pas que la démographie seule contre tous les autres facteurs négatifs puisse relever notre pays,mais si notre natalité avait été plus faible notre pyramide des âges serait encore pire et la situation ne serait pas meilleure loin de là...



          • cristobool 12 octobre 2014 17:30
            Vos oppostion à mes arguments sont juste là pour faire les opposants , « la vocation à dominer »

            je commente ici un article qui parle de la domination de l’europe par la france en opposition à celle par l’allemagne.

            Les petits pays n’ont jamais dominer les grands (sauf quand il n’y avait pas d’organisation étatique)

            La suisse se porte bien entre autre parcequ’elle n’est ni dans la zone euro ni dans l’UE,la france se portait bien avant la politique du franc fort, tout n’est pas perdu à condition que la construction européenne ne dure pas encore 20 ans.


          • titi 12 octobre 2014 17:56

            Au contraire il faut définir ce qu’est « dominer ».
            C’est avoir le plus gros PIB ? Former les meilleures ingénieurs ? Le plus de prix Nobel ? Le plus d’ogives nucléaires ? Les meilleures autoroutes (d’après Fergus) ?

            Si « dominer » c’est avoir le plus gros PIB, alors nous passerons devant les allemands grâce à notre démographie, A CONDITION de maintenir notre PIB/Habitant, ou du moins faire en sorte qu’il ne se dégrade pas.

            Or ce n’est pas gagner du tout. 10 ans, ca va être long...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 octobre 2014 18:36

            Exact, mais la Suisse n’est ni dans l’ UE, ni dans la zone euro.
            Les salaires moyens mensuels sont de 7928 euros.
            La France pourrait redevenir une économie de premier plan, si nous sortions de l’ UE et de l’ euro.


            Le FMI constate que la zone euro est plombée, ce qui est une excellente raison pour nous imposer « les réformes structurelles et la flexibilité » qui doivent venir à bout du modèle social français...

            C’est déjà ce que demandait le FMI à la France en 2012.

            Notre « Macron de Gauche » se donne 6 mois pour liquider tout ça...
            Tout en faisant porter à l’ UE la responsabilité de l’austérité budgétaire.

            Il doit avoir oublié que Hollande a ratifié le TSCG..., et accepté de mettre le budget de la France sous tutelle...


          • amiaplacidus amiaplacidus 12 octobre 2014 19:12

            Fifi Brind_acier, ce n’est pas les salaires mensuels moyens suisses qui sont à 7928 euros, mais le revenu annuel moyen d’un ménage.
            Les salaires moyens sont donc plus bas, tout en restant extrêmement confortables. Mais, évidemment, les Suisses ne dominent et ne veulent pas dominer, cela explique-t-il pourquoi ils ont l’un des meilleurs revenus disponible du continent, excepté les Norvégiens, mais eux, il ont le pétrole, mais dont il font un usage bien plus intelligent (construction d’un important fond souverain) que la GB fait du sien (gaspillage financier).

            Au fait, Norvège et Suisse se tirent la bourre pour savoir qui a le meilleur niveau de vie. Ces deux pays ne font pas partie de l’UE, simple coïncidence ?


          • titi 12 octobre 2014 20:35

            @fifi

            Même sur un sujet qui parlerait de la météo vous nous caseriez à la sortie de l’UE et de l’Euro.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 06:56

            titi,
            Le sujet parle de l’avenir de la France, pas de la météo.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 07:05

            amiaplacidus,
            Chaque pays a des atouts, la Suisse très peu, elle est minuscule, sans ressource énergétique, sans accès à la mer, et son secteur financier n’est pas aussi important qu’on le dit (8%) du PIB.


            Même avec 8000 euros par ménage, et des prix plus élevés, on ne peut pas raisonnablement parler d’échec économique !

            Mais la France aussi a des atouts, elle avait un tissu industriel, avant que les Commissaires européens ne s’en occupent ; elle a encore une agriculture et un secteur agro alimentaire ; le tourisme, la culture ...

          • rotule 13 octobre 2014 18:10

            > elle a encore une agriculture et un secteur agro alimentaire ; le tourisme, la culture ...

            son agriculture est basée sur le pétrole, pour les engrais, pour les travaux. Une augmentation du prix du pétrole aura des répercussions. Cette agriculture basée sur la consommation de produits pétroliers à déjà détruit les sols, ce qui implique les pulvérisations de biocides. Réduire la dépendance au pétrole sera douloureux.
            Et le tissu social agricole est sinistré.

            Le secteur agro-alimentaire ira mal bientot. Quand les scientifiques auront prouvé la liaison entre les biocides agricoles et les maladies « modernes ». Cancers, obésité, déréglements hormonaux ... faudra bientot payer pour que les clients achètent les merdes. Le blé français n’a pas la cote sur le marché mondial ! Et le vin non bio, je vous le laisse volontiers !

            Tourisme ... je ne le souhaite pas mais Fessenheim ....et toutes les autres centrales, entretenues par des sous-traitants choisis sur base du moins cher ... ça va rigoler !


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 octobre 2014 19:52

            L’importance du fait francais tient t uniquement desormais a une conception « francaise » du monde qui peut avantager ceux qui la partage, s’il sont concients d’avoir une identité commune et un désir de solidarite pour la mettre à profit. Idem pour les autres ethnies européennes, dont l’importance numerique devient dérisoire. L’avenir est aux "appartenances’’, dont la judéité est le modele accompli. 


            PJCA

          • mmbbb 19 octobre 2014 10:58

            Il vive bien puisqu ils sont restes maitre de leur destin Le Daily veut flatter notre ego d’autant plus que notre demographie est tire certes par le haut par une immigration incontrôlée Nous sommes tombe assez bas de la a être les meilleurs dans les 10 ans je doute La France est un pays eclate destructure d’autant plus que dans ce meme media il y a eut un artcicle interessant sur cette emigration dont ne parle pas assez Cette emigration qui va apporter sa richesse c’est une situation paradoxale 


          • Fergus Fergus 12 octobre 2014 15:08

            Bonjour, Fatizo

            De plus en plus de monde rejoint les constats et les prévisions de Fratzscher. Et le dogmatisme psychorigide de Merkel ne fera sans doute qu’accentuer le phénomène de chute, très largement indexé su l’état catastrophique de la démographie allemande.

            Qui plus est, des signaux désastreux montrent que quelque chose ne tourne plus rond dans ce pays, à l’exemple de l’état calamiteux d’un réseau routier et autoroutier indigne de la plus grande puissance économique de l’UE. Et que dire des retards monstrueux et des surcoûts faramineux de l’aéroport Brandebourg de Berlin ? Destiné à remplacer Tegel et Schönefeld, voilà un aéroport ambitieux qui devait être inauguré en... 2010. Nous sommes en 2014, et l’on parle maintenant d’une ouverture en 2017 ! !

            Eh oui, au delà de l’énorme précarité qui règne dans la population, c’est aussi cela l’Allemagne de Merkel : une incurie hallucinante dans une nation naguère réputée pour sa très grande rigueur !

            On peut se moquer de Fratzscher et du Daily Mail, mais la réalité du terrain donne un redoutable écho à leur vision de l’avenir allemand.


            • titi 12 octobre 2014 15:17

              « d’un réseau routier et autoroutier indigne de la plus grande puissance économique de l’UE »

              Vous voulez dire que l’Allemagne aurait du privatiser ses autoroutes ?

               


            • Fergus Fergus 12 octobre 2014 16:22

              Bonjour, Titi.

              Je suppose qu’il s’agit d’une plaisanterie.

              La privatisation des autoroutes françaises - un scandale sans nom ! - n’a en effet rien à voir avec leur état : elles étaient en excellent état avant et elles le demeurent aujourd’hui. Seule différence : au lieu de faire tomber chaque année des profits non négligeables dans les poches de l’Etat, ceux-ci vont dans les poches des actionnaires.


            • ravachol 12 octobre 2014 16:25

              D’apres le canard enchaine ils ont de gros problemes d’avions de transports(tres peu en etat de voler)
              pour envoyer du materiel aux pechmergas !


            • ravachol 12 octobre 2014 16:28

              D’apres le canard enchaine ils ont de gros problemes d’avions de transports(tres peu en etat de voler)
              pour envoyer du materiel aux pechmergas !


            • verdad 12 octobre 2014 16:34

              En 1945, après que nous ayons franchi le Rhin.
              Le réseau routier malmené par les bombardements était pitoyable ; comparé
              au réseau Français quasi impeccable sauf les routes défoncées par les
              passages de Chars Blindés, les allées parallèles défoncées par quelques
              30 à 40 centimètres de profondeur au point qu’il fallait rouler à cheval, sur la partie
              non défoncée.

              Par contre, nous avons découvert les autoroutesQuant, nous avions cru à des
              terrains d’aviation, très larges et en Béton et n ous avons compris que
              c’étaient des Auto Bahn l’équivalant de l’Auto strade Italienne qui reliait
              l’Italie du Nord à celle du Sud. 

              Il fallait l’admettre, Mussolini avait inventé les Autoroutes ; imité en cela
              par Hitler.
              Quant à nous, nous avons du attendre environ 20 ans plus tard.

              Ne voyez, dans ce qui précède, aucune valorisation, ni aucune critique ;
              seulement un état de faits.


            • verdad 12 octobre 2014 16:36

              En 1945, après que nous ayons franchi le Rhin.
              Le réseau routier malmené par les bombardements était pitoyable ; comparé
              au réseau Français quasi impeccable sauf les routes défoncées par les
              passages de Chars Blindés, les allées parallèles défoncées par quelques
              30 à 40 centimètres de profondeur au point qu’il fallait rouler à cheval, sur la partie
              non défoncée.

              Par contre, nous avons découvert les autoroutesQuant, nous avions cru à des
              terrains d’aviation, très larges et en Béton et n ous avons compris que
              c’étaient des Auto Bahn l’équivalant de l’Auto strade Italienne qui reliait
              l’Italie du Nord à celle du Sud. 

              Il fallait l’admettre, Mussolini avait inventé les Autoroutes ; imité en cela
              par Hitler.
              Quant à nous, nous avons du attendre environ 20 ans plus tard.

              Ne voyez, dans ce qui précède, aucune valorisation, ni aucune critique ;
              seulement un état de faits.


            • titi 12 octobre 2014 17:13

              @fergus

              « Je suppose qu’il s’agit d’une plaisanterie. »

              Non ce n’est pas une plaisanterie.
              Les autoroutes allemandes sont quasi gratuite pour l’usager. Faut pas s’étonner que leur état soit pitoyable. Comme en Belgique...


            • Xenozoid Xenozoid 12 octobre 2014 17:18

              tit , les 3 quart des auroroutes en belqique et Allemagne sont en plaque de béton, d’ou le bruit lancinant


            • Fergus Fergus 12 octobre 2014 17:39

              @ Titi.

              Le problème est qu’en Allemagne l’état des routes n’est pas meilleur que celui des autoroutes comparé à notre réseau routier gratuit.

              En France, et j’en sais quelque chose, du fait que je vis en Bretagne et que je vais souvent en Auvergne et dans les Causses, je ne prends quasiment que des 4 voies gratuites : c’est le cas dans toute la Bretagne, c’est le cas dans toute la traversée de l’Auvergne, et c’est le cas en partie dans les pays de Loire. De Dinan à Cholet par exemple, soit à peu près 220 km, je ne débourse pas un euro. Et pourtant, ces routes sont impeccables !


            • amiaplacidus amiaplacidus 12 octobre 2014 19:15

              Fergus, je ne peux que vous rejoindre. Je circule passablement en voiture et je dois dire que le réseau français est d’excellente qualité. Il suffit de rouler un peu aux USA pour s’apercevoir que la France n’a absolument pas à rougir de ses infrastructures routière, bien au contraire.


            • soi même 12 octobre 2014 15:13

              Les Britannique toujours des fins manœuvriers politiques, une constance de leurs politiques depuis qu’ils ont échapper à l’invasion de l’Armada du Roi Philippe II d’Espagne, il doit avoir aucune force continental en Europe qui puisse faire ombrage à l’hégémonie Britannique.
              C’est article est un classique avec leurs traditions stratégiques vis à vis de l’Europe ! 


              • Triboulet 12 octobre 2014 16:35

                Perfide Albion !


              • Xenozoid Xenozoid 12 octobre 2014 17:24

                et aprés minuis dans tout les welsh , you can kill a scott between 12.00 and 6,00 o clock and only if you use a am/pm watch


              • ravachol 12 octobre 2014 16:06

                puissiez vous dire vrai !Mais dix ans c’est tres tres loin
                et je suis plutot pour le theorie des dominos en europe avec l’allemagne derniere a chuter.Ensuite
                decroissance pour tout le monde jusqu’a.....


                • bernard bernard 12 octobre 2014 16:13

                  « La France dominera l’Europe dans 10 ans »

                  Belle affirmation...gratuite.

                  Est-ce à dire que dans dix, nous aurons digérés nos problèmes de dette, de chômage ?
                  Que nous aurons réglé les problèmes de pauvreté... ?
                  Que nous aurons effectué les réformes qui s’imposent ?
                  Que nous aurons retrouvé un semblant de...démocratie ?

                  Si nous ne changeons pas nos politiques, hommes et femmes,
                  Si nous ne changeons pas nos comportements, 
                  Dans dix ans la France ne sera plus qu’une histoire dans un ...livre

                   smiley smiley smiley smiley smiley




                  • Fergus Fergus 12 octobre 2014 16:30

                    Bonjour, Bernard.

                    « Que nous aurons réglé les problèmes de pauvreté... ? »

                    La santé économique florissante n’est malheureusement pas synonyme d’éradication de la pauvreté, comme le démontre actuellement l’Allemagne.

                    A toutes fins utiles, extrait d’un commentaire que j’ai mis hier sur un autre article, où les chiffres de l’Observatoire des inégalités en Europe démontrent que, malgré ses difficultés actuelles, la France est dans une situation bien meilleure que l’Allemagne et le Royaume-Uni sur le plan de la pauvreté  :

                    France : 3,2 % de la population se situe à 40 % sous le niveau de vie médian, et 6,9 % à 50 % sous ce niveau médian.

                    Royaume-Uni : 5,2 % de la population se situe à 40 % sous le niveau de vie médian, et 9,3 % sous ce niveau médian.

                    Par comparaison, Allemagne : 4,2 % de la population se situe à 40 % sous le niveau de vie médian, et 9,6 % à 50 % sous ce niveau médian. "


                  • Pere Plexe Pere Plexe 12 octobre 2014 16:30

                    Humour so british...


                    • Xenozoid Xenozoid 12 octobre 2014 16:57

                      oui il ont l’ironie , mais l’árogance aussi


                    • Bergegoviers Bergegoviers 12 octobre 2014 20:22

                      C’est de la moquerie, chacun sait que les Turcs sont bien plus productifs que les Maghrébins.
                      Et je dis ça sans racisme aucun, moi qui suis Sénégalais naturalisé Corse.


                    • franc tireur 12 octobre 2014 16:39

                      a une condition c est qu il faut refonder notre école et notre immigration, sinon notre potentiel demographique ne sera qu un boulet . les allemands privilégient la qualité , avec les diplomés du sud européen nous la quantité, avec une immigration africaine sous éduquée/sous qualifée.



                      • Fergus Fergus 12 octobre 2014 17:41

                        Bonjour, Franc-Tireur.

                        Il existe également en Allemagne une forte immigration turque peu qualifiée.


                      • franc tireur 12 octobre 2014 18:25

                        les turcs sont des bosseurs , ils ne rechignent jamais a la tache , occupent des petits boulots, créent des boites d artisanat etc

                        les algériens sont des fainéants ,des professionels de l assistanat, désolé je prends pas de gants mais c est un constat . contrairement aux tunisiens par exemple
                        et puis l allemagne est confronté a l immigration que depuis 20 ans et les turcs ne veulent pas devenir allemands.en cas de gros coup dur beaucoup repartiront ,comme les marocains sont repartis d espagne.
                        la france subit le regroupement familial depuis 40 ans.


                      • Bergegoviers Bergegoviers 12 octobre 2014 20:27

                        Pour dire une vérité basée sur des faits vous feriez mieux de le faire passer par l’humour, la haine du réel est trop forte actuellement pour le faire à l’Allemande.
                        Même eux, les Allemands, ont appris, forcément pour un pays occupé (50’000 soldats américains...), à la dissimuler sous des apparences PC (politiquement correctes, mais Parti Communiste est un synonyme).


                      • Gnostic GNOSTIC 12 octobre 2014 16:51

                        Bonjour fatizo

                         

                        On travaille le dimanche à ce que je vois

                        Moi aussi (il pleut dehors)

                         

                        Sur l’article je me méfierais

                         

                        Quand les anglais disent du bien de la France, il y a un lézard quelque part

                         

                         smiley


                        • Piotrek Piotrek 12 octobre 2014 19:43

                          Bien vu. Je suis allé voir l’article original sur le daily (pas celui du courrier) le ton c’est : « la situation sera pire pour l’Allemagne » plutot que « les français vont dépasser l’Allemagne »

                          amis britanniques, qu’il faut l’avouer ont plus pour habitude de pratiquer le French bashing que de nous caresser dans le sens du poil

                          Si vous allez voir les commentaires : le french bashing se porte au mieux. Tous les esprits sont formatés pour que la France devienne le bouc émissaire, le peuple fainéant, tout comme cela s’est passé partout avant :
                          Les grecs sont des fainéants
                          Les espagnols ont construit comme des fous
                          ...
                          A notre tour le jour du défaut de paiement, qui, selon mon pronostic personnel arrivera avant 10 ans, c’est à dire avant que les allemands deviennent plus mauvais que nous. Maudits rosbifs


                        • tf1Groupie 12 octobre 2014 20:25

                          D’ailleurs il y a un petit oubli dans la traduction :
                          l’article dit que la France sera la première puissance d’Europe ........ continentale   smiley


                        • Bergegoviers Bergegoviers 12 octobre 2014 20:33

                          Bien dit Piotrek, il est évident que les Français sont travailleurs, sérieux, économes et, surtout, d’un courage incomparable.
                          C’est d’autant plus remarquable que ce sont les seuls à travailler (le travail rend libre) seulement 35 heures par semaine.
                          En plus, ils ont à leur tête un Gouvernement de combat !
                          Frankreich Über Alles !
                          Et souhaitons qu’une fois de plus nos amis détruisent l’Allemagne, ce pays de feignants incultes heureusement occupé par les USA.


                        • volpa volpa 12 octobre 2014 17:27

                          Vous pouvez toujours y croire si çà vous fait du bien ;;


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 octobre 2014 17:48

                            « Mais de quoi parle-t-il celui là » ?

                            Il parle du « contrat signé » entre les responsables du Royaume Uni et Valls lors de sa dernière visite. Il a textuellement demandé aux Anglais  « d’arrêter le French bashing » :

                            http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203832789144-manuel-valls-a-londres-contre-le-french-bashing-1050077.php

                            Comme les Anglais connaissent mieux que quiconque les Français, alors ils vont jusqu’à les  canoniser tous et en même temps  ! Miroir, miroir du temps, dis-moi qui sera la « meilleure » dans 10 ans : La France ou l’Allemagne ? Heu... «  »Je pense que ce sera le Portugal«  » !!!

                            Sa Majesté la Reine est trop gentille !!!


                            • syl.d 12 octobre 2014 18:08

                              Les allemands sont pacifistes pourquoi voulez-vous qu’ils fassent beaucoup d’enfants ???

                              De plus eux, à la différence des français ils ont compris qu’avec la mécanisation, la robotisation, les délocalisations, les entreprises auront de moins en moins besoin de personnels...
                              De plus comme plus de femmes travaillent , il y a de moins en moins d’emplois pour plus de candidats...
                              Vu notre forte natalité depuis 30 ans, et vu le climat économique mondial qui s’annonce cela m’étonnerait que les choses aillent mieux dans 10 ans....


                              • VIP erre 12 octobre 2014 18:45


                                « La France dominera l’Europe dans 10 ans » ? une blague potache, rien de plus !

                                Aucun indicateur économique ne va dans le sens de la prophétie plus que fumeuse ... 

                                 

                                • Jelena XCII 12 octobre 2014 18:47

                                  Une forte démographie c’est bien beau, mais vu le nombre d’inscrits chez pole emploi, un plafonnement des allocs à 2 enfants sera nécessaire, c’est la réforme à laquelle on ne pourra pas échapper.
                                   
                                  Quand à la domination de la France.... Dans les Balkans, les investisseurs étrangers sont surtout Chinois, Russes et Turques, puis Allemands voir Italiens... France ? Connait pas.


                                  • VIP erre 12 octobre 2014 19:23



                                    Etrangement, nul ne fait état de l’indicateur de croissance économique de la Pologne, dont le P.I.B. de 2014 est de 3,3 % ?

                                    Alors que la France peine est obligée de faire des coupes drastique pour limiter la croissance de ses dépenses ! le parallèle ne plaide pas pour le leadership de la France et 10 ans à l’échelle humaine, c’est demain !

                                    Pour revenir à la « prophétie fumeuse » des englishs, lorsque tout aura été bradé aux chinois et aux sahoudiens, que toute l’industrie française aura été délocalisée à l’étranger, comment fera la France pour passer en tête de l’Europe ?

                                    Quelqu’un pour m’expliquer comment la France peut réussir un tel coup de génie ?

                                    • VIP erre 12 octobre 2014 19:33


                                      Le P.I.B. de la France en 2013 : 0,3 %
                                        
                                      «    »      "       en 2014 : 0,5 %


                                    • Le421 Le421 12 octobre 2014 19:52

                                      L’Allemagne, on raconte ce que l’on veut, ne sert que de faire-valoir à de pseudo économistes complètement azimutés qui veulent absolument que la France soit nulle et n’a rien compris avec son smic et ses 35H.
                                      Malheureusement, ces benêts à deux balles ont oublié que la communication est maintenant omniprésente et que même dans la cambrousse périgourdine, on peut savoir que les camions de chez Bayer en Allemagne passent sur un pont métallique petassé de partout avec des rustines en ferraille menaçant sérieusement de plier et que la croissance teutonne flirte avec les -1% plutôt qu’avec les chiffres ronflants annoncés par des intervenants de toute sorte à la télé, lesquels nous prennent pour des gogos.
                                      Je laisse le temps faire.
                                      1789, c’était pas au Congo Belge, c’était ici.
                                      Ca va venir !!
                                      Débarassés des zozos qui nous gouvernent et de cette connerie de Vème République bananière, la France est parfaitement capable de s’en sortir.
                                      Ca va prendre un petit moment.
                                      Il faudra peut-être en passer par des moments noirs. Mais ça vient !!


                                      • tf1Groupie 12 octobre 2014 20:11

                                        Ah ben ça fait plaisir à beaucoup de lecteurs d’avoir des informations négatives sur l’Allemagne.

                                        C’est vrai que ce pays fait pitié : budget à l’équilibre quand la France est à -4% (soit près de 100 milliards de marge de manœuvre supplémentaire pour les teutons), chomage à 7% et financement de la Dette le plus bas d’Europe.

                                        Quand à l’apocalypse démographique, à quoi sert d’avoir une démographie « florissante » si cela ne fait que donner le jour à des chomeurs supplémentaires ??


                                        • Diogène diogène 12 octobre 2014 20:42

                                          Ce genre de spéculation montre bien ce qu’est l’Europe (une addition d’états rivaux) et ce qu’elle a bien du mal à devenir.(une fédération ? une confédération ?).


                                          On n’imagine pas comme titre pour un article de presse :

                                          « Le Texas dominera les USA dans 10 ans », d’après les Dernières Nouvelles d’Alsace.

                                          • titi 12 octobre 2014 21:29

                                            Mettre en concurrence la France et l’Allemagne...

                                            Quand on pense qu’il y a 10 ans, il était question de mutualiser nos représentations diplomatique, que Chirac a représenté l’Allemagne à Bruxelles, et que Libé avait fait un article sur la Françallemagne, on voit en effet, que l’eau a coulé sous les ponts.


                                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 07:32

                                            titi,

                                            Mettre tout le monde en concurrence, les Etats, les salariés et tout tirer vers, le bas, sauf les profits, ce sont bien les bases économiques de l’UE ?


                                          • Diogène diogène 13 octobre 2014 09:01

                                            absolutely, fifisteelstrand !


                                          • titi 13 octobre 2014 09:28

                                            @fifi

                                            En 2003, lorsque l’on parlait de Françallemagne, on ne faisait pas déjà partie de l’UE ?

                                            Il me semble que si.


                                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 octobre 2014 07:45

                                            titi,
                                            Le couple franco allemand n’est qu’un vaste enfumage de l’opinion depuis le Traité de l’ Elysée !


                                            De Gaulle s’est fait rouler dans la farine par Kennedy et Adenauer
                                            Le véritable couple infernal c’est le couple US-Allemagne !

                                            « 50 ans de mystification : le couple franco-allemand »

                                          • sls0 sls0 12 octobre 2014 21:17

                                            l’année 1974.
                                            C’est la dernière fois où le budget de la France est en équilibre, c’est aussi l’année où toutes les courbes se cassent la gueule.
                                            Est-ce la crise du pétrole ? Il y en a eu d’autres sans le même effet.
                                            En regardant les différentes causes éventuelles, pour moi c’est la libération des marchés que je vois comme cause principale. (Quand je dis je vois, j’ai surtout lu Maurice Allais).

                                            J’avais lu il y a quelques temps que certains pays enviaient la richesse intrinsèque de la France, il n’y a pas que la valeur marchande ou patrimoniale, il y a aussi l’intellectuelle et technique. L’Allemagne et l’Angleterre faisaient parti de ces pays.
                                            C’est vrai que si l’on enlève l’écran des marchés financiers et les effets d’un libération des marchés mal maitrisée, on voit que la France a de bons atouts.

                                            Je ne suis pas un homme politique, j’essaie de voir plus loin que la prochaine élection.

                                            Un homme politique doit faire plaisir à ceux qui l’aident à pantoufler si ça doit passer par brader cette richesse, ’’bradons’’ Que ne ferait’on pas pour faire parti de la castre* des 1% les plus riches.
                                            *Faire parti de la castre ne veut pas dire faire parti des 1% au niveau richesse, ce peut être le sentiment d’en faire parti, d’où le coté aux ’’ordres’’ de certains.


                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 07:10

                                              slsO,

                                              Les budgets ont peut-être un rapport avec la dette illégitime ?


                                            • septikettak septikettak 12 octobre 2014 21:56

                                              Je résume l’article :
                                              Gloire à Hollande, à nos journaleux, à nos politicards véreux  smiley
                                              C’est du Fatizo, 90% de votes positifs ? Bizarre.


                                              • cristobool 12 octobre 2014 22:23

                                                Halala l’argument de « ça sert à rien la démographie si on a que des chômeurs » revient plusieures fois à ce que je vois, pourtant il ne tient pas ;c’est l’argument de gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez...


                                                Et si un jour on sort du marasme économique et que le chômage baisse mais que la démographie est catastrophique que se passe-t-il ?
                                                Réponse : une pyramide des âge catstrophique avec une population veillissante et un manque de bras pour prendre les emplois et donc en réalité un frein considérable au redémarrage de l’économie ; il est donc important de conserver un solde démographique équilibré en attendant un redémarrage de l’économie (qui ne viendra que si on assiste à des changements politique majeurs j’en conviens dans la situation actuelle aucune reprise n’est à attendre)

                                                Et même dans une situation de chômage important faut il avoir que des vieux dans un pays ?
                                                Et même du point de vue politique comme le dit emmanuel todd pas de changements politique à attendre d’un pays trop vieux , la révolution que certains attendent n’arrivera pas sauf si la pyramide des âges change...

                                                • titi 13 octobre 2014 10:49

                                                  « Et si un jour on sort du marasme économique et que le chômage baisse mais que la démographie est catastrophique que se passe-t-il ? »

                                                  Votre vision de la démographie « en tant qu’avantage » est liée à deux hypothèses.
                                                  1. Que l’on sorte du marasme économique : ce qui est possible, selon l’adage « après la pluie le beau temps »
                                                  2. Que cette reprise économique nécessite de la main d’œuvre. Et là rien n’est moins sûr.

                                                  Au Etats Unis les grandes sociétés d’électronique sont devenues fabless. Elles conçoivent, elles inventent, elles prototypent, mais elles ne fabriquent pas.
                                                  Elles ont besoin d’une poignée d’ingénieurs pour prospérer et créer de la valeur ajoutée, pas de bataillons d’ouvriers.

                                                  Après vous nous parler d’une société de vieux.
                                                  De la même manière que j’ai posé la question de savoir ce qu’était « dominer », je vous pose la question « c’est quoi un vieux » ?

                                                  Au Burkina l’espérance de vie est de 56 ans. En France quasiment 80.


                                                • cristobool 13 octobre 2014 14:55

                                                  c’est quoi dominer ?

                                                  c’est quoi un vieux ? 

                                                  je vous suggère d’ouvrir un dictionnaire

                                                • titi 13 octobre 2014 19:38

                                                  C’est quoi dominer ?
                                                  Jusqu’à assez récemment c’était avoir des divisions d’infanterie. Plus tard des divisions de chars.

                                                  Et maintenant c’est quoi ? Avoir le plus gros PIB ? L’Indes à le 10ème PIB de la planète. Sa situation est elle enviable ?

                                                  Expliquez nous en quoi c’est bien d’être peuplé dans un monde où on envoie plus les Hussards « sabrer les belles ennemies » ?

                                                  C’est quoi un vieux ?
                                                  Bah oui c’est quoi un vieux ? En quoi une société de vieux est elle moins bonne qu’une autre ?

                                                  Expliquez SVP !!!


                                                • drolv 13 octobre 2014 22:08

                                                  Halala l’argument de « ça sert à rien la démographie si on a que des chômeurs » revient plusieures fois à ce que je vois, pourtant il ne tient pas ;c’est l’argument de gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez...

                                                  Avec 0,5% de croissance par an (ce qu’on a à peu près actuellement) et ce dont beaucoup se réjouissent on sera, en France, 110millions dans 100 ans, 10 milliards dans 1000 ans. Donc à un moment donné il faudra bien s’arrêter.
                                                  Après, les vieux qui votent... ca donne un vote de vieux : faut rien changer !


                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 octobre 2014 07:12

                                                  L’Allemagne pourrait sortir de l’euro. Article de Caroline Porteu


                                                  • Gauche Normale Gauche Normale 13 octobre 2014 14:12

                                                    Maintenant que les industriels et politiciens allemands craignent pour l’avenir des profits, les médias s’inquiètent et parlent de crépuscule du modèle allemand. Mais le peuple allemand, lui souffre depuis bien plus longtemps des lois Hartz : comme l’a rappelé Fergus, la pauvreté y est plus élevée qu’en France, mais aussi la précarité y est plus forte et fait croire à un taux de chômage plus faible.


                                                    Bref, le désastre social de ce pays et la récente récession sont un désaveu cinglant pour les libéraux-capitalistes. Mais le plus piquant dans cette (nouvelle) crise libéralo-capitaliste est que l’Allemagne n’en sortira que lorsque son État se décidera à intervenir massivement pour rénover les infrastructures. Comme un bon petit New-Deal. 

                                                    • egos 13 octobre 2014 15:19

                                                      et ensuite ?


                                                      pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

                                                      rien n’est inaccessible à la volonté de puissance d’une nation, 

                                                      prenez l’exemple du Royaume Uni, disons le cœur du système, l’Angleterre, Bukhingham
                                                      une île exsangue, battue par les vents, un sol assez pauvre, des gens originaux, incomparables et parfois sanguinaires, une population au nombre relativement modeste etc...

                                                      et considérez la taille de leur empire à son apogée

                                                      d’ailleurs, que ce soit avec Sarko Napoléone (partie de son programme) et François le Bref, tout est possible, ns en prenons la voie.

                                                      • vachefolle vachefolle 13 octobre 2014 15:23

                                                        Donc ne faisons rien maintenant, et attendons tranquillement.
                                                        Oups c’est ce que fait Flamby, un visionnaire en fait !


                                                        • coinfinger 13 octobre 2014 19:08

                                                          l’affirmation selon laquelle la France sera la puissance future en Europe me parait tout à fait plausible . Il est clair que l’Allemagne suit un mauvais cours , et que Merkel a aggravé celà .
                                                          Il faut faire une distinction entre la ’France’ , son état ses élites et les Français : la vraie France , celle qui finit par avoir le dernier mot .
                                                          Quelque chose m’indique , je ne dirai pas quoi , je serai mal interprété , que les Français , ont pris de longue date leurs dispositions , et attendent le moment favorable pour la refaire : la France . Et ils en ont les moyens . Au point où on en est notre président c’est une serpillére . Aprés çà va vouloir laver plus blanc , et aprés on va remettre tout çà sur d’autres bases .


                                                          • BA 13 octobre 2014 20:55

                                                            Lundi 13 octobre 2014 :

                                                            Sur son blog, Jacques Attali écrit :

                                                            « Quelque chose va se passer.

                                                            Il faut vraiment se voiler la face, comme le font trop de dirigeants politiques, pour ne pas voir que quelque chose de majeur va se passer en Europe, dans les mois qui viennent : l’une ou l’autre des multiples épées de Damoclès suspendues au ciel de l’Histoire tombera sur nos têtes.

                                                            Plus directement, la situation globale de l’Europe, qui s’enfonce dans la déflation, rend probable une faillite d’un des Etats européens, et non des moindres, devenu incapable de rembourser sa dette.

                                                            Et la colère des Allemands, devant la dérive des autres, pourrait conduire ce pays à sortir, le premier, de la zone euro.

                                                             

                                                            Par ailleurs, la décision attendue de la cour européenne de justice, sur les mécanismes audacieux de solidarité monétaire créés par Mario Draghi, provoquerait, si elle les déclarait contraires aux traités européens, la démission du président de la BCE et un effondrement de l’euro.

                                                             

                                                            Plus spécifiquement, la France, dont le déficit budgétaire est désormais hors de contrôle et où les réformes tardent à venir, pourrait se trouver attaquée par les marchés et devenir à son tour insolvable.

                                                             

                                                            L’une au moins de ces menaces a de fortes chances de se matérialiser dans les dix-huit prochains mois.

                                                            http://blogs.lexpress.fr/attali/2014/10/13/quelque-chose-va-se-passer/

                                                            La zone euro est bâtie sur des gigantesques bulles de dettes publiques.

                                                            Ces gigantesques bulles de dettes publiques vont bientôt éclater.

                                                            1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 314,801 milliards d’euros, soit 174,1% du PIB.
                                                            2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2120,143 milliards d’euros, soit 135,6 % du PIB.
                                                            3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 220,696 milliards d’euros, soit 132,9 % du PIB.
                                                            4- Irlande : dette publique de 202,920 milliards d’euros, soit 123,7 % du PIB.
                                                            5- Chypre : dette publique de 18,206 milliards d’euros, soit 112,2 % du PIB.
                                                            6- Belgique : dette publique de 404,248 milliards d’euros, soit 105,1 % du PIB.
                                                            7- Espagne : dette publique de 989,925 milliards d’euros, soit 96,8 % du PIB.
                                                            8- France : dette publique de 2023,7 milliards d’euros, soit 95,1 % du PIB.


                                                            • smilodon smilodon 13 octobre 2014 22:34

                                                              Je croyais que « l’europe » devait être comme un grand « pays ». Et on se demande quel « pays » de ce « patchwork » dominera l’autre dans 10 ans ????!!...... C’est donc que cette europe-là n’est qu’un assemblage de diverses nations concurrentes !.... CQFD !.... « L’europe » ne formera donc JAMAIS un PAYS-NATION«  !.... C’est mieux de le savoir. Il serait donc temps de reprendre notre chaloupe, et de quitter ce »navire« qui part à vau l’eau !.... Les femmes et les enfants d’abord !... Dans un »pays« comme l’amérique, auquel nous voulons tant ressembler, aucun »état« ne domine l’autre !...Ce »rêve« d’Europe », je crains qu’il soit foutu !.... Adishatz.


                                                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 octobre 2014 07:53

                                                                smilodon,

                                                                T’as raison, quittons le Titanic !
                                                                Ce n’était pas un « rêve d’ Europe », mais ce qu’on a vendu aux citoyens comme un rêve, ce qui n’est pas exactement la même chose...


                                                              • lsga lsga 13 octobre 2014 23:16

                                                                Les anglais jouent à se faire peur smiley



                                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 octobre 2014 07:57

                                                                  Isga,
                                                                  Ils s’en foutent, ils ne sont pas dans la zone euro !
                                                                  Les Lois Hartz chez eux, c’est Tchatcher qui les a faites, elles ne sont plus à faire.

                                                                  •  
                                                                  Courte vidéo d’un économiste un peu plus lucide que d’autres :
                                                                  «  Seule la zone euro est malade à en crever ! »

                                                                  Et pour sauver la zone euro, devinez ce qu’il faut faire ?
                                                                  Des réformes structurelles, l’équivalent des lois Hartz et Tchatcher !

                                                                • lsga lsga 14 octobre 2014 13:59

                                                                  seule la zone Euro est malade ????


                                                                  looooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooool

                                                                  La crise économique est mondiale, elle touche tout le monde, la Russie, la Chine, l’Amérique du Sud, l’Afrique, les USA, l’Europe. 

                                                                  Vous avez du mal à admettre que c’est l’économie Capitaliste qui est en jeux, ni plus, ni moins. 

                                                                • bourrico6 14 octobre 2014 10:00

                                                                  Euh... il s’agit d’une domination démographique en Europe continentale.
                                                                  Continentale car les Anglais seront plus nombreux que nous.
                                                                  Rien d’autre.

                                                                  Marrant de vous voir vous exciter à coup de dette, de millliards, etc alors que c’est pas le sujet. smiley


                                                                  • christophe nicolas christophe nicolas 14 octobre 2014 11:15

                                                                    En parlant de bonne nouvelle, vous avez lu le rapport scientifique sur le fonctionnement de l’E-cat d’Andréa Rossi qui conclut à un COP de 3,5 et des réactions nucléaires basse énergie. C’est une révolution scientifique et technologique.


                                                                    Je dois ajouter des précisions sur cette machine de 450 g qui fournit 2 kW et ne reçoit que 450 W. En gros, la facture de chauffage est diminuée par 4,5. Les chaufferies de HLM devrait apprécier une telle technologie et Andréa Rossi mérite le Nobel de l’ingéniosité, de la pugnacité et sans doute de la paix.

                                                                    Comme l’appareil fonctionne à 1200°C, le Nickel a perdu son ferromagnétisme, il est devenu paramagnétique. Alors comment les fusions peuvent-elles se produire ? 

                                                                    A une telle température, les atomes de la matière se comportent comme des dipôles. En gros, le noyau oscille par rapport au nuage électronique créant un champ électrostatique, champ qui a été observé lors des essais de compatibilité électromagnétique. Le dipôle se comporte comme une petite antenne ( cf diapo 7 et 22

                                                                    La résistance en solénoïde de l’E-cat crée toujours un champ magnétique certainement renforcé par un gaz ionisé donc le dipôle a tendance à s’orienter, oscillations perpendiculaires au champ magnétique. Un solénoïde crée également un champ électrostatique mais il s’annule car en opposition de phase d’un coté du solénoïde par rapport à l’autre. En chauffant avec des longueurs d’onde petites par rapport aux dimensions du solénoïde, dans la gamme des infrarouges, on arrive cependant à avoir des endroits en phase. A ces endroits, les atomes sont parfaitement ordonnés à la fois par le champ magnétique et le champ électrostatique, des fusions sont alors possibles dans la direction qui a le moins d’interaction, c’est à dire l’axe des moments magnétiques. Comme le milieu est très agité, toute la matière passe à un moment donné à un endroit où les champs sont en phase et où la fusion se produit. Peut-être y a t-il un effet d’ordonnancement plus général...

                                                                    Il n’y a plus le phénomène de réfrigération magnétique par cycle mais il n’est plus nécessaire car la chaleur est directement évacuée par rayonnement ce qui évite les problèmes d’inertie thermique de la convection. On a la un fonctionnement légèrement différent des E-cat précédents.

                                                                    Bien entendu, Andréa Rossi garde des secrets industriels, chargement de l’éprouvette en hydrogène par diffusion, catalyseur permettant une ionisation de l’atmosphère gazeuse. De toute façon, je pense qu’il n’a pas de souci à se faire pour la retraite, cela va avoir du succès dans les pays froids.

                                                                    C’est une invention impossible, il a quand même fait 4 ans de tôle... il a la foi. Il faut dire que ça met a mal la fameuse nucléosynthèse primordiale de l’univers, rien que ça, ceci dit je ne crois plus au Big-bang... Vous reprendrez bien un peu de homard  ?



                                                                    • bourrico6 14 octobre 2014 11:18

                                                                      ceci dit je ne crois plus au Big-bang...

                                                                      Donc vous niez l’expansion.
                                                                      Vous allez avoir du boulot.


                                                                    • christophe nicolas christophe nicolas 14 octobre 2014 12:17

                                                                      C’est nouveau, voilà que l’univers s’étale, tu prends Dieu pour une carpette ? Non je ne nie pas l’expansion de la bêtise, je la constate. C’est tout à reprendre par les spécialistes eux mêmes sinon ils vont se vexer. Un peu d’imagination, la solution n’est pas si difficile...


                                                                      Un petit détail. L’inversion de sens du champ magnétique correspond à une accélération de rotation dans l’autre sens, c’est à dire une décélération, la toupie ne se renverse pas. Ca fait parti des conventions trompeuses.

                                                                    • Mofadjelol 14 octobre 2014 17:23

                                                                      Quel décadence !
                                                                      Donc si la France domine l’Europe ce ne sera pas parce qu’elle sera meilleur mais ce sera parce que les autre États, l’Allemagne en tête, deviendront encore plus pourri !


                                                                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 14 octobre 2014 18:17

                                                                        Pas d’affolement... il s’agit du Daily Telegraph.... ils ecrivent absolument n’importe quoi pour vendre. Et en l’occurence, vu que ses lecteurs sont quasiment tous des anti-europe en général et anti france en particulier, ce titre est là pour vendre, c’est tout. Dommage, d’ailleurs, j’aurais préféré que « the economist » titre ça !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès