Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La Hongrie veut faire plier les banques

La Hongrie veut faire plier les banques

C'est en Grèce qu'on guette les craquements, mais c'est peut-être dans les pays de l'Est, et plus particulièrement en Hongrie, que l'euro et les banques courent le plus de risques. Déjà, l'euro n'a pas la cote dans ces pays, et ceux qui n'ont pas encore adopté l'euro ne sont pas pressés de le faire (1, 2).

Mais de plus, en Hongrie, pays dont la monnaie reste le forint, les banques vont devoir assumer des pertes dues à des emprunts toxiques contractés par des particuliers en francs suisses ou en euros.

 Une information que la grande presse aux mains des groupes financiers ne risque pas de diffuser. Le gouvernement hongrois a décidé de faire plier les établissements bancaires !

En effet, une loi très importante a été adoptée par le parlement hongrois en septembre dernier. Comme le rapporte le journalMinute, cette loi permet désormais aux Hongrois ayant souscrit des crédits en francs suisses, euros ou yens, via des produits financiers complexes de banques étrangères, à effectuer leur remboursement en forints, la monnaie nationale ! Les ménages pourront donc rembourser à un taux de change fixe préférentiel. Les Hongrois ont donc jusqu’au 30 décembre prochain pour déposer leur demande auprès des banques et disposeront ensuite de 60 jours pour effectuer leur remboursement. Les endettés pourraient avoir accès à des crédits en forints pour financer leurs transactions, ce qui reviendra à reconvertir ces crédits dans la monnaie hongroise. Ce sont donc les établissements de crédits qui devront éponger la différence.

Taxe exceptionnelle sur les banques

Depuis sa nomination, le Premier ministre hongrois, Viktor Orban a décidé de « mettre fin à l’ère des banquiers » afin de « protéger les gens dupés par une pratique qui leur fait porter tous les risques et toutes les pertes ». Comme l’indique le journal Minute, depuis mai 2010, le gouvernement Orban a imposé une taxe exceptionnelle aux banques et aux multinationales étrangères. Le gouvernement hongrois a même réussi à rapatrier 11 milliards d’euros accumulés dans les fonds de pensions étrangers vers les caisses de l’Etat.

Des décisions qui déclenchent la fureur des banques

Cette loi a suscité une vive réaction de la part des banques autrichiennes très impliquées en Hongrie. Et évidemment ce que le système bancaire veut, l’Union européenne (UE) obtempère. L’UE a prévenu que ce projet de loi pourrait être illégal, déséquilibrer le marché du crédit et freiner la faible croissance économique de la Hongrie. Pour l’instant aucune mesure de rétorsion n’a été annoncée par l’UE, mais il y a fort à parier qu’elle devrait arriver dans un deuxième temps.

L’Union européenne et les banques ne veulent pas que cette loi fasse tâche d’huile en Europe

L’UE et les banques n’ont qu’une peur : que les peuples européens prennent conscience que de simples mesures sont en capacité de changer les choses. Avec cette question : qui doit gouverner la destinée d’un Etat, les banques ou le peuple ? Les Hongrois ont choisi de prendre leur destin en mains.

(dépêche du 13 octobre 2011 de l'agence Novopress, libre de reproduction sous réserve d'en indiquer la source)


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • krapo krapo 15 octobre 2011 11:00

    Je vis en Hongrie, je puis confirmer que ce pays n est pas dirigé par un dictateur et que la population souffre énormément de ces prêts « toxiques » imposés par les banques étrangères. (les banques hongroises ne prêtant aux particuliers qu’avec des taux très, mais vraiment très élevés... manques de moyens)


    Ce sont des prêts a la consommation, pour l achat principalement de voitures, d’électroménager ou des travaux immobiliers.

    Les banques étrangeres s en sont donné a coeur joie, acceptant de prêter a des personnes pratiquement insolvables MAIS... il faut savoir que la population hongroise est propriétaire a 90 % de son habitat principale.
    Les taux étaient très attractifs par rapport aux banques hongroises et une grande partie de la population était en besoin urgent de bien d équipement courant.
    Bien sur l information par rapport a un risque quelconque était pratiquement occultée lors de la signature des contrats

     Pour l instant 10% de la population se retrouve a la rue... ou est en très grande difficulté, il était donc normale que le gouvernement agisse. Ce qu il a fait...

    Evidemment, les banques ne divulguent pas l info, et les banques autrichiennes pleurent... !!! Demandez vous pourquoi...

    • Mondex Mondex 15 octobre 2011 12:11

      @krapo : Tout à fait d’accord. Je confirme votre commentaire, vivant moi aussi en Hongrie !


    • Vipère Vipère 16 octobre 2011 13:40

      Bonjour à tous

      Krapo, ce qui est frappant à Budapest est le contraste entre les hyper centres commerciaux modernes, toujours bourrés de monde, surtout de jeunes et les longues files de pauvres auxquels il est servis une soupe populaire, ce qui indique manifestement une fracture sociale entre ceux qui peuvent encore consommer et une frange de la population qui ne peut pas satisfaire des besoins élémentaires vitaux.


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 15 octobre 2011 11:21

      D’accord avec vous, Krapo.


      Prêter en forints et vouloir être remboursé (par le jeu des indexations) sur la base de l’euro ou du franc suisse, c’est de la pure arnaque.

      J’espère que le gouvernement hongrois tiendra bon et que l’UE ne foutra pas sa merde.

      En tous cas, on voit les situations pas tenables que crée l’existence de l’euro.


      • focalix focalix 15 octobre 2011 11:31

        Il ne me semble pas que le copier-coller d’articles complets soit dans l’esprit d’un média citoyen.
        Surtout s’il s’agit du site « identitaire », je veux dire raciste, Novopresse.
        Je ne viens pas sur Agoravox pour mariner dans la propagande extrême-droitière.

        Qui, ici, souhaite qu’Agoravox devienne l’arrière-boutique crapoteuse de la fachosphère ?


        • Catherine Segurane Catherine Segurane 15 octobre 2011 12:58

          Ecris des articles « de l’autre bord » ; c’est la meilleure façon d’influer sur la ligne éditoriale d’Agoravox, qui, rappelons le, est plurielle, dans le sens que tu souhaites.



        • Yvance77 15 octobre 2011 13:43

          Salut,

          Voila un billet qui tord le coup à ce que l’on nous rebat les oreilles à longueur d’émissions type « C’est dans l’air »... à savoir qui serait impossible de faire plier le système bancaire.

          Quand la volonté politique est là... on voit qu’il est possible de protéger le peuple


          • colza 15 octobre 2011 18:12

            Si on a Hollande comme président, vous allez voir comme il va faire plier les banques, le Flamby !


          • Utica Utica 15 octobre 2011 15:00

            Sont bons, les Hongrois !
            Merci pour cet excellent article.
            Il fallait aussi être un peu c... pour s’endetter en Francs suisses, qui avait toujours pris l’ascenseur lors de crises.


            • oj 15 octobre 2011 16:13

              quelle que soit la source de l’article il parle de factuel.

              qu’un journal de droite ou de gauche rapporte qu’un avion s’est écrasé , peut importe ce n’est pas idéologique.

              L’article est donc une information surtout si nos médias n’en parle pas car cela derange le systeme institutionnel et financier francais (et internationnal)

              Si nos gentils médias nous cachent des infos alors que les méchants médias disent la verité alors qui est gentil , qui est méchant ? hein ?


              • Awiluum 15 octobre 2011 17:36

                Livre à lire absolument : « Les économistes atterrés, 20 ans d’aveuglement »


                • hans 15 octobre 2011 18:13

                  La Hongrie s’ancre surtout dans le retour du fascisme non ?


                  • Never Give Up Never Give Up 15 octobre 2011 22:53

                    Entre le revote contraint des Slovaques, des irlandais, le refendum francais passé aux oubliettes...
                    C’est plutot l’Europe qui s’enfonce dans le Fascisme....


                  • LE CHAT LE CHAT 15 octobre 2011 18:24

                    un bonne mesure qui ferait plaisir à nos municipalités dont le budget est plombé par les emprunts basés sur le cours du franc suisse !


                    • robin 15 octobre 2011 21:32

                      Si la Hongrie continue dans cette excellente voie, son président et ses ministres ont intérêt à avoir des gardes du corps au toip niveau et très bien payés, ce qui n’empêchera éventuellement quelques catastrophes climatiques tout à fait « naturelles » évidemment !


                      • Catherine Segurane Catherine Segurane 15 octobre 2011 21:37

                        Peut-être pas.


                        Il y a le précédent de l’Islande (j’ai fait plusieurs articles dessus) qui a laissé faire faillite à ses banques et refusé victorieusement que le contribuable islandais indemnise anglais et hollandais. Personne n’a été assassiné pour ça. Faut pas jouer à se faire peur.


                      • Never Give Up Never Give Up 15 octobre 2011 22:50

                        Entre les Slovaques et les Hongrois, ils en ont dans le pantalon à l’est.


                        • Catherine Segurane Catherine Segurane 15 octobre 2011 23:24

                          Se faire traiter un coup de sioniste, un coup de nazie, ça finit par faire une moyenne.



                        • focalix focalix 16 octobre 2011 22:12

                          Pourquoi Novopresse, j’avais percuté tout de suite.

                          Parce que Novopresse, site enregistré par Fabrice Robert, un des leaders de « la mouvance identitaire » est un site de haine et d’exclusion.

                          Pour ne donner qu’un exemple, Novopresse soutient l’idée étriquée, imbécile et surtout raciste selon laquelle un enfant français ou breton devrait être nécessairement blanc de peau.
                          Note : on le sait, les « identitaires » tentent de s’approprier toute manifestation folklorique (bagads, spectacles historiques et autres fêtes populaires), pour alimenter leur frenchouillardise maladive.
                          Et c’est pour leur couper la chique que les organisateurs de cette 22ème édition des Celtomania on mis à l’affiche des enfants donnant un large échantillonnage de pigmentations épidermiques. Des frimousses comme chacun peut en croiser à Nantes, à Quimperlé ou à Aurillac.
                          Voulez-vous d’autres exemples Catherine ? Il suffit de demander.

                          Et pourquoi la Hongrie ?

                          Grâce à notre jusqu’au-bouddhiste de la droite extrême, j’ai entrepris d’actualiser mes connaissances sur ce pays danubien.
                          N’ayant pas inscrit le copier-coller au rang des Beaux-Arts, je me conterai de liens et de bref commentaires.
                          Deux points méritent une attention particulière :
                          1 - Le ministre-président Victor Orban a mitonné une constitution très, très droitière. On y relève : les lourdes références à Dieu et au catholicisme ; l’exaltation des Hongrois de souche vivant hors de Hongrie, ce qui met la chienlit dans les pays voisins ; la mainmise de l’exécutif sur la justice ; l’extrême pouvoir de la Banque centrale nationale, qui sera au mains d’Orban et de ses copains. A coté de Victor Orban, Marine le Pen c’est Jean Jaurès !
                          2 - Pour Amnesty International, le milésime 2011 est particulièrement calamiteux.
                          Concernant les droits humains, le pouvoir hongrois semble vouloir prendre modèle sur les souriantes contrées proches que sont l’Ukraine et la Biélorussie...

                          Décidément, cette extrême droite haineuse, froussarde et raciste que veut nous vendre Catherine Segurane n’est pas seulement française, c’est si j’ose dire l’Internationale du nationalisme exacerbé !


                          • kane85 kane85 17 octobre 2011 13:34

                            Pour ceux qui veulent absolument régler des différents politiques : LA FERME !

                            Le sujet de ce fil n’est pas la politique mais la Hongrie qui a décidé de faire un pied de nez aux banques et de les laisser se démerder avec le résultat de leurs magouilles pour du toujours plus dans les poches des gros actionnaires ! CHAMPAGNE !

                            Qu’est ce que j’en ai à foutre de quel bord est le gouvernement Hongrois ?

                            Qu’est ce qui compte ? Que le gouvernement soit d’un bord ou d’un autre ou qu’il se soucie de ses concitoyens ?

                            Parce qu’on risque pas de voir la même chose ici, en France, ni maintenant ni après les élections avec tous les vendus au grand capital qui se pressent au portillon de la présidence... a moins d’une grosse surprise ?

                            Bravo la Hongrie ! Si ça pouvait donner des idées à d’autres !... on peut rêver non ?


                            • focalix focalix 17 octobre 2011 14:43

                              Quand un gouvernement a mis la main sur le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif, le pouvoir judiciaire, le pouvoir médiatique et la Banque Centrale, le pays est mûr pour une dictature à l’ancienne (Espagne, Portugal, Allemagne, Italie, Grèce...).
                              Je ne suis pas sûr que ce soit un bon plan pour la France !

                              PS
                              « LA FERME » : un avant-goût de ce que sera la liberté d’expression dans la France dont vous rêvez ?


                              • kane85 kane85 17 octobre 2011 16:56

                                Mon LA FERME est l’expression de mon ras le bol !

                                On ne peut pas traiter d’un sujet sans que cette saloperie de politique vienne se mettre au milieu !

                                Vous ne voulez pas voir que ce que vous appelez une dictature est en train de prendre les bonnes décisions pour son peuple ?

                                Vous préférez être dans une sois disant démocratie et vous noyer dans la merde que nous réservent les banques !

                                J’ai un ami qui a vécu sous un régime qu’il a combattu férocement et qui a réagit très fort quant je lui ai dit qu’on revenait à l’esclavagisme en France ! Il m’a dit que je disais n’importe quoi parce qu’en France on était libre l’aller n’importe où... Je lui ai répondu que certes on avait l’illusion de pouvoir aller où nous voulons mais qu’on était aussi parfaitement libres de crever la bouche ouverte dans le premier caniveau venu !! ... C’était il y a quelques années... depuis il est le premier à parler d’esclavage !!!

                                Pour le moment c’est l’Islande et la Hongrie qui ont pris le chemin de la liberté par rapport à tous ces connards de banquiers qui nous saignent à longueur de jour... Surement pas la France !!!


                              • focalix focalix 17 octobre 2011 18:34

                                1 - L’article qui ouvre ce fil n’est pas un article de Catherine Segurane, c’est un copier-coller d’un article de Novopress.
                                2 - Comme je l’ai montré plus haut, Novopress est un site ouvertement raciste.
                                3 - Agoravox est un média citoyen, ouvert à tous. Il m’est très difficile d’échanger avec ceux qui sont dans une logique d’exclusion..
                                4 - L’Islande, au regard des droits humains, est exemplaire (comme les autres pays scandinaves). Sa constitution est assez solide pour éviter les risques découlant de la concentration des pouvoirs. Ce n’est vraiment pas le cas en Hongrie.
                                5 - Une partie des parlementaires et électeurs de droite ont réaffirmé leur attachement aux valeurs humanistes qui sont inscrites dans l’identité française. Avec ceux-là, la discussion sera toujours ouverte. Une autre partie penche vers l’islamophobie et le racisme pour complaire à Marine le Pen. Sachant que le racisme de ce début de siècle est non pas comparable, mais pire que l’antisémitisme du début du siècle dernier, c’est une attitude saine et citoyenne que de s’opposer de façon soutenue à ces idéologies nauséabondes. Et de ne pas laisser quiconque mettre le pied dans la porte pour les imposer.


                                • escudo escudo 18 octobre 2011 01:18

                                  Je pense que vous devriez vous renseigner sur l’Hongrie un peu mieux que dans Le monde ! Le gouvernement Hongrois n’est pas d’une droite haineuse comme vous le dite ! Dans tous les cas pas plus haineuse qu’ici même ou n’importe ou en Europe ! Ils sont de droite...mais c’est pas plus droit ou gauche qu’ailleurs ou le système politique et économique est le même qu’en Hongrie. Et je peux vous assurer que le plupart des hongrois que je connais de prés ou de très près, soutiens entièrement ce gouvernement. Si les merdias occidentaux crachent sur Orban c’est bien pour d’autres raison que sa positon trop a droite ! 

                                  Si vous etes aller en Hongrie(chose que je doute bcp !) et si vous avez discuter avec des Hongrois vous avez du vous rendre compte que les Hongrois soutiens Orban, autant pour la constitution que pour le lois bancaire ou encore pour le refus d’adopter l’euro dans les délais promis a l’EU. 



                                • krapo krapo 18 octobre 2011 08:13

                                  @Par escudo (xxx.xxx.xxx.138) 18 octobre 01:18

                                  Je pense que vous devriez vous renseigner sur l’Hongrie un peu mieux que dans Le monde ! Le gouvernement Hongrois n’est pas d’une droite haineuse comme vous le dite ! Dans tous les cas pas plus haineuse qu’ici même ou n’importe ou en Europe ! Ils sont de droite...mais c’est pas plus droit ou gauche qu’ailleurs ou le système politique et économique est le même qu’en Hongrie. Et je peux vous assurer que le plupart des hongrois que je connais de prés ou de très près, soutiens entièrement ce gouvernement. Si les merdias occidentaux crachent sur Orban c’est bien pour d’autres raison que sa positon trop a droite ! 

                                  Si vous êtes allé en Hongrie(chose que je doute bcp !) et si vous avez discuter avec des Hongrois vous avez du vous rendre compte que les Hongrois soutiens Orban, autant pour la constitution que pour le lois bancaire ou encore pour le refus d’adopter l’euro dans les délais promis a l’EU. 



                                  Merci Escudo pour cette intervention

                                  Il suffit que quelques journaleux publient n importe quoi sur un pays pour que cela devienne vérité.
                                  Non la Hongrie n’est pas une dictature. Le parti de Victor Orban Fidesz a été élu avec une très forte majorité, et ce pour une bonne raison, le parti socialiste MSZP qui était au pouvoir auparavant n a rien fait ...
                                  S’il y a une extrême droite en Hongrie , je vous prie de regarder en France et réfléchissez a ce que pourrait être le deuxième tour des futures présidentielles...

                                  Je le répète, je vis en Hongrie, je vois tout les jours les difficultés avec lesquelles les gens se débattent... Le mur de Berlin est tombé en 1989 et ce n’est pas en 20ans que l on remet un pays a flot. Sans oublier le gouffre intergénérationnel ceux qui ont été éduqués sous les communistes et les jeunes... les uns ont appris a parler russe et allemand les autres ... anglais.

                                  Tout est a reconstruire, et je suis témoin c est un pays qui se remonte a la force du poignet,mais pas sans difficultés. Il peut y avoir des erreurs comme avec la loi sur la presse qui a été revue... 
                                  En France, nous légiférons depuis Napoléon, En Hongrie la démocratie s installe depuis 20 ans et il y a encore d’énormes vides juridiques

                                  Il y a 2 ans Viktor Orban a refusé une aide du FMI ( a cause des conditions du prêt), si un petit pays de 10 millions d habitants se rebiffe ou allons nous je vous le demande...







                                  • kane85 kane85 18 octobre 2011 09:42

                                    Merci Krapo de votre témoignage !

                                    C’est tout de même incroyable que quand on dit qu’un gouvernement tente de sortir son peuple de la merde dans laquelle les grands groupes financiers et les banques en particulier essayent de l’entrainer le seul commentaire fait est un dénigrement du dit gouvernement !

                                    Complètement hors sujet !

                                    Je suppose que si la Hongrie avait un gouvernement type Sarkosy ou socialiste genre PS cette décision serait Jugée merveilleuse mais comme ce ne serait pas le cas cette décision serait.... quoi en fait ? Pas bonne ?

                                    On voit comment le monde avance : à reculons !


                                  • escudo escudo 18 octobre 2011 11:22

                                    Tout comme cette loi contre le pouvoir des banques ,le refus du prêt FMI par Orban n’a pas était trop a la une des merdias occidentaux non plus...on se demande pourquoi ! 

                                    En connaissant bien autant l’occident que l’est de l’Europe, je pense que la Hongrie n’a pas gd chose a envier a des soit disons grand démocraties comme la France ou l’Allemagne. 
                                    Un peuple d’un pays qui a était humilie et découpé en 18 et 45, qui a eu le courage de défier ouvertement l’URSS en 56 et qui a su construire un « petit Suisse » en plein milieux du bloc communiste, montre encore aujourd’hui aussi plus de réactivité que bien d’autre grand nations...Les affrontements récents(2008) entre des civils et la police a Budapest montre clairement que les Hongrois ne sont pas pret a accepter tout en n’importe quoi au nom d’une pseudo démocratie, chose qui est bien acquis en France pour exemple... 
                                    En France est on prêt pour aller affronter le pouvoir corrompu de Sarko&co pour changer un tout petit peu la donne politique dans notre beau pays ? 


                                  • focalix focalix 18 octobre 2011 14:07

                                    Pardon de citer « le Monde », ce journal bolchevik.

                                    C’est vrai, les bonnes références pour certains ici sont Novopresse et le site des Français de couche (qui en trimballent une sévère) souvent cité par Catherine Segurane.

                                    Vous êtes curieux ? Mettez les mots « Hongrie » et « roms », ou encore « Hongrie » et « milices » dans la barre de recherches de Google.

                                    Nous partageons avec la Hongrie un privilège rare : celui de nous être fait remonter les bretelles par Bruxelles pour les traitements inhumains infligés au Roms (j’avais fait - entre autres - un petit article sur le sujet, il a été refusé).

                                    La lutte pour mettre au pas la haute finance prédatrice, « les marchés » est une cause européenne, pas un outil de concentration des pouvoirs locaux.

                                    J’en arrive parfois à me demander si l’extrême-droite n’est pas en train de mettre la main sur la ligne rédactionnelle d’Agoravox (et d’autres sites généralistes). A tel point que le jour est proche où les « identitaires » et autres bas du front auront le bonheur de ne plus voir ma bobine ici. En attendant, ils peuvent me moinsser tout à leur aise, c’est encore plus facile que le copier-coller !

                                    Allez, pour terminer par une note primesautière, quelques hures de membres de la Garde hongroise pour la défense des traditions et de la culture, dont le violon d’Ingres est de casser du Rom (mais ils ont une excuse : il n’y a pas beaucoup d’Arabes ni de Noirs chez eux).


                                    • krapo krapo 18 octobre 2011 16:28

                                      @focalix

                                      J ai le sentiment que vous ne voulez entendre qu un seul son de cloche et le reste ne vous intéresse pas
                                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Garde_hongroise La garde hongroise a été dissoute par le gouvernement le 2 juillet 2009

                                      Le Jobbik existe toujours car c est un parti politique avec des représentant au parlement, c est un parti d extrême droite qui n est pas a pouvoir.
                                      Mais je vous en prie ,regardez un peu ce qui se passe en France avant de donner des leçons aux autres pays, le FN a de bonnes chances d être présent au second tour des futures présidentielles...

                                      Comme je l ai dit précédemment, il suffit de quelques articles, bâclés et qui ont occulté toute la partie sociale et économique de la Hongrie pour qu une poignée de journaleux se permettent d’écrire n importe quoi sur un pays dont la plupart ne connait pas la capitale...

                                      S’il y a un problème tzigane en Hongrie il existe dans tout les pays de l Europe de l’Est et ce n’est pas demain la veille qu’il sera résolu puisqu’il dure depuis 700ans même les communistes se sont cassés le nez dessus.
                                      Apprenez que les tziganes sont représentés au parlement et dans chaque conseil municipal, qu ils ont un budget a gérer et qu’ils ont des lycées réservés aux tziganes parlant la langue tzigane, s’ils sont intégrés et ne parlent pas le tzigane ils vont au lycée comme tout les hongrois...

                                      Arrêtez de nous faire pleurer sur le sort des poooovres roms et commencez par vous occuper des gens qui meurent de froid dans les rues des grandes villes en France... Sans oublier la misère extrême qui sévit chez les jeunes comme chez les retraités...


                                    • escudo escudo 18 octobre 2011 19:25

                                      @focalix

                                      La vous êtes encore dans le noir complet ! Je n’ai rien de plus contre Le Monde que le Figaro ou n’importe quel autre médias de merde(merdias) qui ne sers juste la cause du pouvoir en place peu importe le bord politique ! Quand a moi, soyez rassure je ne suis ni d’extrême droite ni de droite ni de gauche et ni d’aucun bord politique ! Je suis juste pour un monde meilleur et pour ca il n’y a pas besoin de la politique ! 
                                      Novopres je ne sais même pas de quel bord est il et je m’en fout royalement puisque le sujet de l’article était un loi bancaire en Hongrie et surtout pas l’extrême droite de l’autre conne de Marine ou la fausse PS français de l’autre tare de Hollande.... et le Nabot 1ere d’origine Hongrois j’en parle même pas ! De l’appartenance politique de l’auteur C.Segurane on s’en fout aussi, ce n’est pas le sujet non plus comme le disait déjà kane 85 . Si vous avez des problèmes perso a résoudre avec C.S. alez y, mais pas ici ! 
                                      Vous parler de la Hongrie sans avoir un seul idée base sur la réalité ou sur du vécu, vous citer des articles comme si c’était des fait avéré qui sortent de votre expérience personel.... c’est un peu maigre pour soutenir des accusations a l’encontre d’un pays ! 
                                      Moi je n’ai pas besoin de taper « cigàny » sur google pour saisir le problème des minorités tzigane en Hongrie et je peux vous assurer que ce problème on ne peut pas le comprendre a travers quelques articles écrit par des journalistes/propagandiste qui eux même n’ont rien comprit au problème et d’ailleurs il s’en foute royalement !
                                      Allez faire un tour en Hongrie au moins pour voir, ou mieux vivez quelques années pour voir ou en est il des différences avec la France. Allez discuter avec des Hongrois qu’en pense t’il des tziganes et pourquoi pense t’il ainsi...ou qu’en pense t’il de Orban et de notre chere Nabot 1er.... ou des Français qui veulent donner des leçons a tour de bras au monde entier sans etre capables de faire mieux que n’importe quel autre pays d’Europe ou du monde... 


                                      • focalix focalix 18 octobre 2011 20:05

                                        Je prends acte de la dissolution de la garde hongroise.
                                        Le problème n’est pas les Tziganes, c’est que ces milices violentes existent toujours.
                                        Elles ont simplement changé de nom. Si l’on refait la photo de famille, il y a gros à parier que l’on retrouve les mêmes tronches et les mêmes accoutrements.

                                        Il y a aussi, sans doute, des Roms qui meurent de froid... en plus d’être tabassés par des blaireaux racistes.


                                        • kane85 kane85 19 octobre 2011 09:32

                                          @ focalix

                                          Est ce que oui ou non c’est une bonne chose pour les Hongrois que leur gouvernement décide de ne pas aider les banques et de les sortir des griffes de ces voleurs en leur permettant de rembourser leur dette en argent du pays ?

                                          Merci de répondre Uniquement par oui ou non puis, après seulement, de donner les arguments à cette réponse.


                                        • focalix focalix 19 octobre 2011 12:43

                                          Déjà répondu. Relisez. Salut.


                                        • krapo krapo 19 octobre 2011 10:47

                                          merci Kane85


                                          Oui les hongrois ont raison de refuser de rembourser des crédits basés sur le franc suisse ou sur l’euro. J insiste , les banques s’en sont donné à coeur joie pour accorder ces crédits, tout en prenant en otage une partie du patrimoine immobilier du pays...

                                          Personne ne peux reprocher à un gouvernement de défendre la population la plus fragile de son pays.

                                          Oui ,la Hongrie se fait « tailler un costume » injustement par la presse de l Europe occidentale, sans doute a cause de ses prises de positions, on appelle ça de la désinformation...

                                          Oui tout n’est pas parfait dans ce petit pays de 10 millions d habitants qui ose se rebiffer devant le système bancaire, mais sommes nous parfaits... ?

                                          Oui, la position que prends la Hongrie face aux banques est dangereuse pour un si petit pays, il me semble que nous devrions en tirer quelques leçons, et à partir de là, se demander si nous ne devrions pas nous bouger aussi... Ne pourrions nous pas, nous aussi, dire aux banques que ca suffit...

                                          Mais sommes nous devenus trop « raisonnables » ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès