Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La solidarité mise sur le buzz

La solidarité mise sur le buzz

Le buzz marketing n’est plus l’apanage des grandes ONG. Des acteurs de l’économie sociale et solidaire hexagonaux se sont en effet laissés séduire par cet outil de promotion et de valorisation.

On était habitué aux campagnes online des ONG internationales (Amnesty International, Oxfam, ou encore WWF). Combinant mini films chocs ou humoristiques, campagnes d’emailing, ou encore participation aux réseaux sociaux tels Facebook, ces campagnes ont pour objectif de faire parler de l’ONG et de ses actions et de créer du buzz sur la toile en utilisant l’internaute lambda comme porte-parole.

Cette technique de communication online n’est plus l’apanage des mastodontes du non-profit international. Des acteurs de l’économie sociale et solidaire hexagonaux se sont en effet laissés séduire par cet outil de promotion et de valorisation. La preuve avec le lancement par le Groupe SOS du site acteursdelasolidarite.org (et son pendant événementiel jaimepasdonner.com) et la création par la coopérative Ethiquable d’Ethiquable.tv, webTV dédiée au commerce équitable.

Quand l’internaute lève lui-même des fonds pour une cause
Acteurs de la solidarité.org est une plateforme de collecte de dons permettant aux internautes de se mobiliser au profit du Groupe SOS et de ses actions. Ce site propose ainsi au particulier de se transformer en chargé de collecte de fonds version 2.0. 

Concrètement, l’utilisateur de la plateforme peut à l’occasion d’un événement (fête, manifestation sportive...) créer en quelques clics une page de collecte, similaire à celle d’un blog. Celle-ci fera la promotion de la cause que l’internaute souhaite soutenir (hébergement des exclus, accès aux soins, éducation et protection de l’enfance, insertion par l’emploi ou solidarité internationale) et encouragera au don. La page sera ensuite partagée via une diffusion automatique par email à l’ensemble des contacts de l’utilisateur ou par sa publication sur les réseaux sociaux (Facebook, Digg ou autre LinkdIn). Le nouveau chargé de collecte aura ensuite la possibilité de suivre en directe l’avancée de sa campagne de récolte de fonds.

Avec Acteurs de la solidarité.org, le Groupe de Jean-Marc Borello surfe sur la tendance du consom’acteur et devient l’une des premières entreprises de l’ESS française à utiliser la technique du marketing viral pour transformer le particulier en prescripteur de ses actions.

Mais la panoplie du parfait « buzz maker » ne serait pas complète sans un site événementiel humoristique. C’est pourquoi, la holding solidaire a lancé, concomitamment à acteursdelasolidaritée.org, le mini-site jaimepasdonner.com. Sur cet espace online, on fait la connaissance de Gauthier - trentenaire qui aurait pu s’appeler Charles-Henri et vivre dans le 16ème - et on y découvre ses excuses minables pour ne pas faire de don : « J’ai pas de monnaie », « Ca sert à rien », « J’ai assez de problème comme ça », etc. Par l’intermédiaire de petits films, jaimepasdonner.com permet de tourner en ridicule les fausses bonnes raisons de ne pas donner, le tout avec un humour décapant. Une tonalité en rupture avec celle - parfois culpabilisante ou anxiogène - de certaines campagnes d’ONG...

4 heures de direct et 6 duplex consacrés au commerce équitable

Dans un autre registre - plus pédagogique, celui-ci - Ethiquable lance Ethiquable.tv à l’occasion de la Quinzaine du commerce équitable. L’objectif de ce support est de répondre "aux doutes et aux questionnements sur le commerce équitable". Pour y parvenir, la coopérative ne lésine pas sur les moyens : le 9 mai prochain, www.ethiquable.tv proposera une émission spéciale de 4 heures intitulée "Le Tour du Monde du Commerce Equitable".

Ce programme permettra aux internautes de pénétrer dans les coulisses du secteur et de découvrir ceux qui font le commerce équitable : producteurs, ONG, entreprises spécialisées... L’émission s’appuiera sur pas moins de 6 duplex (un par continent), dont une liaison spéciale de 30 minutes avec les producteurs d’Equateur. "Le Tour du Monde du Commerce Equitable" s’articulera autour de trois axes qui ont le mérite de susciter le débat :

  • Coopératives du commerce équitable : comment les producteurs arrivent-ils à vendre sur ce marché ? 
  • Croissance du commerce équitable : comment concilier business et valeur ? 
  • Le prix équitable : que payent les consommateurs ?

Les internautes peuvent d’ores et déjà poser leurs questions sur chacun de ces thèmes via le site internet de la Web TV. En revanche, le dossier de presse ne précise pas ce que deviendra Etiquable.tv, une fois passée cette opération d’envergure et quelle sera sa ligne éditoriale...

Les opérations du Groupe SOS et d’Ethiquable démontrent que les techniques de communication et de marketing utilisées habituellement par les entreprises "classiques", peuvent être mobilisées efficacement pour valoriser les activités de l’ESS, lever des fonds ou encore faire la pédagogie du secteur. La route est ouverte, aux acteurs de l’économie sociale et solidaire de multiplier ce type d’opération et d’opter pour la solidarité online !

Julien de www.communication-solidaire.com


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 8 août 2009 18:56

    Un vrai bizness votre petite entreprise qui tire de bons bénéfices sur la misère des pauvres en les exploitant pour mieux vous faire des marges plus importantes dans la poche
    Voila à quoi ressemble le PS ,mais au niveau politique : du marketing tout simplement

    http://www.tvargentine.com/


    • communication solidaire 9 août 2009 17:22

      Que vous dire, à part que :


      1. Les entreprises dont je parle dans l’article n’exploitent en rien « la misère des pauvres », mais lutte contre la précarité au quotidien. Je vous conseille très vivement de vous renseigner sur les activités du Groupe SOS : www.groupe-sos.org

      2. Le blog que je tiens n’est en rien « un vrai bizness », ni une « petite entreprise ». Je le fais sur mon temps libre et de manière bénévole.

      3. Je ne vois pas le rapport avec le PS. Pouvez-vous m’éclairer ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès