Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le chômage continue d’augmenter

Le chômage continue d’augmenter

La preuve, chiffres à l’appui

18 600 chômeurs de moins en juin, première baisse après 11 mois consécutifs de hausse (-0,7%) : un "signal encourageant dans le contexte actuel de crise économique et financière", selon la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, qui ajoute : "cette évolution favorable a tiré profit des mesures prises depuis plusieurs mois". Le communiqué de l’UMP salue également la nouvelle, prétendant qu’elle prouve "l’impact de la politique menée par le gouvernement". Tout cela est bel et bon, sauf que le chômage a en réalité continué d’augmenter ! La minime baisse ne concerne que les chômeurs en catégorie A, soit immédiatement disponibles et n’ayant exercé aucune activité. Un excellent article sur Actuchômage fait les comptes : "Cette apparente bonne nouvelle est un leurre car, parallèlement, le nombre de demandeurs d’emploi ayant exercé une « activité réduite » (courte ou longue, catégories B et C) sont, eux, toujours en hausse : +27 800 pour un total de 1.110.300 actifs goûtant aux joies de la précarité, faute d’emplois dignes de ce nom... Il ne s’agit donc que d’un effet de transfert d’une catégorie sur l’autre. Ainsi, le total des inscrits en A, B ou C — le gros des chômeurs tenus d’accomplir des « actes positifs de recherche » — s’élève à 3 634 800 en métropole (9200 personnes de plus par rapport à mai, soit +0,3%). Avec les DOM, on grimpe à 3 850 500 ! Et, toutes catégories confondues (ABCDE), y compris les mal nommés « dispensés de recherche » (seniors en DRE), le nombre total d’inscrits à Pôle Emploi ressort à 4 097 800, soit 29 700 personnes de plus sur un mois." Pas mal pour une baisse du chômage, non ?

chômeur!Derrière ces chiffres, une réalité : la précarité augmente. "Ceux qui exercent une « activité réduite » sont de plus en plus nombreux : environ un tiers des inscrits sur les listes de Pôle Emploi. Si la catégorie B (moins de 78 heures dans le mois) a diminué de 2,6%, c’est au profit de la catégorie C (plus de 78 heures) qui a pris 7,1%… Et il s’agit le plus souvent d’emplois précaires, peu ou pas qualifiés, tandis que les contrats en CDI se raréfient de manière inquiétante." Mais ce n’est pas tout : pour pouvoir justifier d’une soi-disant baisse du chômage, on exclut sciemment des chômeurs des statistiques prises en compte en priorité par les médias, complices de cette manipulation. Nous voulons parler d’une part de la catégorie D, celle des "demandeurs d’emploi non immédiatement disponibles en arrêt maladie, en stage/atelier bidon, en formation ou en CRP/CTP — qui a vu en mai ses effectifs croître de 3,4% sur un mois et 19,3% sur un an avec 207 500 inscrits. Au 1er juillet, on y recensait 58.000 CRP (+139% en un an) et 5 000 CTP (+250% sur un an), deux dispositifs peu convaincants qui doivent être étendus. De quoi escamoter des chiffres officiels des milliers de licenciés économiques dont le nombre d’inscriptions continue de progresser (+53,1% sur un an)." Il faut ensuite aborder les "mystérieuses sorties de Pôle Emploi pour « cessations d’inscription pour défaut d’actualisation », qui ont progressé de 19,3% sur le mois et concernent 33 300 personnes de plus qu’en mai. Il s’agit, nous dit-on, « de chômeurs qui ne sont plus décomptés par Pôle Emploi faute d’avoir mis leur dossier à jour, mais qui pourront être repris en compte une fois cette actualisation effectuée »..." On se félicite qu’il y ait 18 600 chômeurs de moins dans le même temps que 33 300 ont été désinscrits par Pôle Emploi !

Les plus de 50 ans tricards

dessinMentionnons enfin, à l’heure où le gouvernement s’apprête à nous infliger un nouvel allongement de la durée de cotisation requise avant de faire valoir ses droits à la retraite, la situation des plus de 50 ans : ils "sont toujours plus nombreux à faire partie des charrettes (+1,5% sur le mois et +23% sur un an, soit 407 800 à fin juin), contrairement aux préconisations gouvernementales sur l’emploi des seniors..." Voilà la grande escroquerie : obliger à cotiser plus longtemps des gens qui ne parviennent plus à retrouver de travail équivaut à les priver d’une retraite à taux plein et ouvre la voie royale au privé. Bienvenue dans le joli monde libéral : ceux qui pourront s’offrir une retraite par capitalisation - les plus hauts revenus - s’en sortiront, mais les petites gens, au salaire trop faible pour assumer une complémentaire, en seront réduits à tenter de survivre avec une pension de misère, contraints s’il le peuvent à continuer de travailler, en occupant des emplois au rabais, jusqu’à ce que leurs forces les abandonnent définitivement. Travailler plus pour mourir plus tôt. Ce tableau sinistre est encore noirci par l’aggravation du chômage de longue durée : "Quant au nombre de chômeurs à la recherche d’un travail depuis un an et au delà, il a connu une hausse record de 4,6% au premier trimestre (+2,5% en juin à Pôle Emploi, catégories ABC) : la barre du million est largement franchie (1,197)." On le voit, là où Lagarde décèle un "signal encourageant", c’est en réalité la désespérance sociale qui avance à grands pas.

PS : le dessin ci-dessus est emprunté au blog Ce qui me fait rire, sourire, espérer et ce qui me fait peur, criser...

 

Consultez les autres articles de Plume de presse sur les manipulations orchestrées autour du chômage :

Mai 2006 : Baisse du chômage : le miroir aux alouettes

Mars 2007 : 579 558 chômeurs radiés en 2006, et moi, et moi, et moi

Juin 2008 : Chômage : une baisse en trompe l’œil

Juin 2009 : Pôle emploi, symbole de la faillite des "réformes" sarkozystes


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • finael finael 29 juillet 2009 10:24

    Les chiffres annoncés ne trompent que ceux qui le veulent.

    Même pas le personnel de Pôle-Emploi qui n’en peut plus de l’engorgement des bureaux et des files d’attente.

    Il est quand même paradoxal de voir d’un côté une masse de plusieurs millions de chômeurs grossir dans la désespérance, et d’autre part toute une série de mesures destinées à allonger le temps de travail de ceux qui en ont encore.

    Dans ces conditions, si la situation va permettre à certains de s’enrichir sur le dos des chômeurs (privatisation), la plus grande partie des travailleurs va se retrouver sous la contrainte et dans des conditions psychologiques parfois mortelles (le nombre de suicides dûs aux conditions de travail augmente, et le taux de suicide chez les chômeurs est 4 fois plus élevé que chez ceux qui ont un emploi).

    Mais peut-être pour certains s’agit-il là de « bons » chiffres.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 juillet 2009 11:48

      Elle n’en prend pas le chemin, en prétendant que le chômage baisse alors que ça ne concerne qu’une seule catégorie de chômeurs et qu’il continue d’augmenter globalement !


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 juillet 2009 19:20

      @ George Hussein : j’ai beau me creuser la tête, je ne trouve absolument aucun sens à votre phrase. Des places de libres pour le marché de l’immigration ? Avec des chômeurs (soi-disant) en moins ? Mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ?


    • iris 30 juillet 2009 10:43

      tout à fait d’accord avec vous -sur tous les points -


    • iris 31 juillet 2009 08:59

      à Abgeschiedenheit
      vous avez tout compris
      j’èspère vous lire bientot


    • ZEN ZEN 29 juillet 2009 11:39

      Bonjour Olivier,
      La photo de Christine, la vendeuse de salades, date un peu..
      Si tu avais regardé la télé, tu aurais remarqué qu’elle portait une coupe courte, pleine d’allant, sportive et combative
      Je suis triste que tu conteste les propos d’une dame si convaincue... (smly !)


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 juillet 2009 11:51

        J’ai choisi cette photo parce que je l’y trouve tartignolle à souhait, très « tout va très bien, madame la marquise », ce qui lui sied à merveille !


      • plancherDesVaches 29 juillet 2009 17:54

        Messieurs, vous remarquerez que pour ces 85 ans, elle en fait, sur cette photo, seulement 75 ans de mensonges.
        Je dis bravo de s’être préservée à ce point de l’activité du Roy.

        Sa dernière parole (non : elle n’est pas encore décédée) date de ce jour : « mon âge n’est pas en croissance, mais en récession positive ».
        D’où l’importance de cette parole qui nous laisse à penser que sa puberté peut encore venir et je passe le micro à mon emminent collègue Léon Zitronne qui nous fera le descriptif de la croissance négative de sa petite culotte qui semble lui conserver toute sa jeunesse alors qu’elle semble mériter qu’on lui mette un journal économique, taillé en pointe, dans.... les mains afin qu’elle ait enfin des paroles sencées.

        Je vous rends l’antenne, à vous les studios.


      • Vilain petit canard Vilain petit canard 29 juillet 2009 12:23

        Mais c’est que cette pauvre Christine Lagarde, elle est obligée de débiter des conneries pareilles ! En effet, elle part du principe que surtout, si jamais les gens se mettent à penser que c’est la crise, tout est foutu, et ces pauvres petits banquiers vont faire banqueroute comme en 1929. Alors elle allume des contrefeux sans arrêt, car il faut à tout prix qu’on ne se mette pas en état de crise, on va plus rien consommer et on va retirer notre fric des banques pour les mettre sous nos matelas.

        D’où cette affriolant florilège de bonnes nouvelles, relevé par JC Bénard dernièrement.

        Mais (car il y a un mais), cette brave Mme Lagarde est persuadée que les petites gens vont la croire quand elle pipeaute, puisqu’elle est ministre, et comme ancienne avocate, elle a pris l’habitude (comme notre président d’ailleurs) d’y aller au flan, plus c’est gros, plus ça passe. Et elle en oublie d’être crédible pour les gens qui écoutent, d’où finalement ce sentiment de ridicule profond qui l’accompagne.


        • Gabriel Gabriel 29 juillet 2009 12:26

          Mentir et nous prendre pour des cons avec un tel aplomb, cela mérite une référence Madame l’enfoirée !


          • François M. 29 juillet 2009 15:39

            Oh, ce n’est pas encore terminé, en fait, je pense que le pire est encore à venir.

            Aux États-Unis, Ben Bernanke, le patron de la banque centrale privée nommée la Federal Reserve, parle de « pousses vertes » et de possiblement de chants de sirènes. Des pousses vertes, c’est joli, mais encore là, il faudrait bien s’assurer que vue de proche, elles ne soient pas d’une autre couleur. En juin, 465 000 emplois furent perdus et le nombre d’heures travaillées chute pareillement à la période de chute libre de l’économie d’octobre à avril dernier. Les taux de chômage dépassent les 10% en moyenne à l’échelle du pays et jusqu’à 15% dans certains états comme celui du Michigan. Les magasins ferment partout, faute de consommateurs. Des plans pour bulldozer des villes ou des parties d’elles sont élaborés dans le but d’arrêter la perte de valeur des hypothèques des autres maisons, protégeant ainsi encore une fois les institutions financières qui sont prises avec ces centaines de milliers de reprises de finance.

            Ici, au Canada, nous vivons la pire récession depuis la Deuxième guerre mondiale, coutant aux Canadiens plus de 369 000 emplois et anéantissant presque $40 milliards en valeur immobilière et boursières (1.3 trillion pour les Américains), sans compter le profond déficit budgétaire de $172 milliards sur les 5 prochaines années que le gouvernement Harper vient de nous creuser pour « sauver » l’économie en transférant notre argent à des banques privées (pour qu’elles puissent aller acheter d’autres banques en difficultés aux États-Unis et vous prêter votre argent avec intérêts !) et des compagnies sur l’assistance sociale comme General Motors. Il s’agit de la plus sérieuse crise de la dette publique dans l’histoire du Canada.

            Tous les détails :

            http://les7duquebec.wordpress.com/2009/07/28/cest-la-fin-de-la-recession/#comment-6310


            • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 juillet 2009 16:13

              Tiens, c’est curieux : où sont les habituels supporters de Sarkozy ? Pourquoi ne viennent-ils pas nous expliquer à quel point mon article est scandaleux, une fois de plus, et que oui : le chômage baisse et que c’est grâce au gouvernement ?


              • Le péripate Le péripate 29 juillet 2009 17:27

                Vous vous ennuyez ? Je ne sais pas si quelqu’un qui n’a encore jamais eu l’occasion de voter Sarkozy est un sarkoziste, mais pourquoi devrait-on être surpris du chômage ? Comme il est essentiellement le résultat du smic, de la réglementation absurde et kafkaïenne, de cotisations sociales abusives, et que rien n’a été fait, pourquoi devrait-il baisser ?

                Bon, en tout cas, je signe bientôt mon premier cdi de ma vie, à plus de 50 ans. Peut-être que la solution, c’est de se bouger le cul, et de ne pas croire que on est un dieu vivant..... Merci de vos encouragements, j’apprécie. lol.


              • herve33 29 juillet 2009 18:25

                @le peripate

                Bon, en tout cas, je signe bientôt mon premier cdi de ma vie, à plus de 50 ans. Peut-être que la solution, c’est de se bouger le cul

                Tant mieux pour vous , mais croire que les centaines de milliers de chômeurs sont des fainéants et qu’ils se bougent pas le cul . C’est de la démagogie Sarkozyste . La hausse actuelle du chomage est conjoncturelle .


              • MortytheReaper 2 août 2009 16:48

                @LePeripate
                Vous en avez mis du temps. Fatigué de la précaire vie de bohême ? Besoin de couverture sociale ?


              • Le péripate Le péripate 2 août 2009 17:01

                De pouvoir prévoir des vacances avec ma douce a pesé dans la balance. Mais aussi marre d’un milieu très gauche caviar la bouche pleine de bons sentiments mais qui se comportent pire que les renards des fables antilibérales.


              • ASINUS 2 août 2009 17:14

                yep me to perso j ai du bol chomdu en juin boulot signe pour septembre yep

                allez peripate arbeit arbeit , et gaffe en lisant la fiche paie , partie prélevement
                une ligne a la fois


              • herve33 29 juillet 2009 17:58

                Mme Lagarde , tout droit sortie du monde Wall Street ( voir Wikipedia ) , vit comme ces vampires de la finance , dans un monde déconnecté de toute réalité

                Ils vivent encore dans le rêve néolibéral qui a conduit le capitalisme à sa perte . Mais les faits sont les faits , le chomage est en hausse partout dans le monde , et on ne sait pas par quelques miracles ,la France échapperait à l’hécatombe . La consommation est en chute libre aux US , et cela va tranverser l’atlantique , comme les Sub primes que la pauvre ministre n’avait même pas vu venir . 

                Les tenants de cette politique pour que rien ne change dans le meilleur des mondes financier , bonus , stocks options pour ceux qui ont mené le système à sa perte . Et de l’autre coté , le monde réel qui va continuer à s’effondrer .
                Car c’est pas en ponctionnant les classes moyennes ( taxe carbone, hausse de l’électricité etc ... ) que l’on va relancer la machine économique . La solution c’est de changer les règles et de redistribuer les richesses en faisant en sorte quelles ne se concentrent plus entre les mêmes mains .

                Sans cela , point de salut . , mais il faut le craindre , cet accouchement se fera vraiment , dans la douleur car cette petite minorité de la classe des profiteurs ne sont pas prêts de lacher leurs privilèges . Combien de destruction dans l’économie et de misères humaines faudra t-il pour cette classe daigne ouvrir les yeux ,il faudra probablement que le peuple lui mette le couteau sous la gorge .


                • Olga Olga 29 juillet 2009 18:12

                  Il va falloir trouver des personnes particulièrement convaincantes pour faire passer la pilule du modèle fictif de croissance éternelle pour tous, qui s’avère n’être qu’un modèle bien réel d’extension de la précarité, au profit exclusif d’une clique d’exploiteurs accompagnés de leurs serviles sous-fifres... 


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 juillet 2009 19:12

                    Alors là, chapeau, quelle verve, quel punch !


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 juillet 2009 19:14

                    On annonce une baisse du chômage FICTIVE ! Voilà bien votre pathétique mauvaise foi.


                  • Yaka Yaka 30 juillet 2009 07:29

                    @ Olivier

                    Vous êtes un peu injuste dans le sens où l’on regarde toujours ce chiffre pour regarder l’évolution du chômage (bien ou pas bien c un autre débat).


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 juillet 2009 19:15

                    Il faut voter pour le commentaire d’Olga ci-dessus !


                    • Olga Olga 29 juillet 2009 20:41

                       Il faut aussi voter pour le commentaire d’Olivier ci-dessus ! 


                    • Frabri 29 juillet 2009 23:58

                      Comme il est écrit dans un article du « canard enchainé » de cette semaine. Les bidouilleurs des statistiques du chômage ne chôment pas.


                      • karquen karquen 30 juillet 2009 03:09

                        Si nous prenons les 8 catégories de chômeurs inscrits à l’ANPE + les RMistes, nous allons vers 13 à 14 millions de chômeurs en France.

                        Soit 10 fois plus que les chiffres payés pour mentir, par l’Elysée pour sa propagande.

                        14 millions de chômeurs en France, toutes catégories confondues.

                        Voilà... je pense que nous tournons au 28.07.2009 autour des 15 millions de chômeurs mais je n’ai évidemment qu’une projection statistique sur des données variables d’une seule catégorie de l’ANPE. C’est invérifiable sauf autour de vous : vous connaissez un chômeur ?
                        Si oui mathématiquement on peut en déduire beaucoup...

                         


                        • King Bounty 30 juillet 2009 07:44

                          oui , bof , sauf que la gauche n existe pas en europe !
                          Ce que l on appelle gauche est en fait une droite « modérée » ayant mit un zeste d «  equité » dans son ultra-libéralisme....
                          ...et de toutes façons aucun politique de quelque bord que ce soit ne peut sauver l humanité du désastre qui vient .
                          On a gaspillé éhontément notre « capital » ressources ( puisque tout est capital de nos jours , même la santé !!! ) et on devra bien finir par faire avec ce qui reste !
                          Aucun politicard de quelque bord que ce soit ne pourra equitablement partager les miettes qu il nous reste , ce sera donc bientot , partout , l anarchie et la guerre civile .
                          Finalement ca me va cette situation inédite et originale !
                          Voter a toujours été un piege a gros cons et est désormais totalement inutile...


                          • boris boris 30 juillet 2009 08:20

                            Le chomage est le fond de commerce principal des politiques, talonné de prés par l’insécurité, les chiffres du chomage sont trafiqués à loisir et permettent le plus souvent aux politiques de tous bords de se gargariser à peu de frais.


                            • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 30 juillet 2009 09:03

                              Je suis d’accord avec vous, mais je trouve qu’ils nous prennent vraiment trop pour des cons !


                            • Dzan 30 juillet 2009 08:56

                              Gouvernement de droite ou de gauche, celà ne change rien au problème.
                              De quoi s’aperçoit’ on depuis 40 ans ?

                              La France a abandonné, la production de richesses.

                              Exit la machine -outil, la moto, l’ électroménager, les tracteurs, etc...ect...

                              Dans ce pays, on ne sait que monter des « trucs » à bouffer du fric, et pas à en gagner.

                              Regardez autour de vous.

                              Bricolage ? trouvez moi un outil électro-portatif made in France
                              Espaces verts ? Votre tondeuse ou votre taille -haie où a-t’il été fabriqué ?
                              Ballade ? Le quad est à la mode. D’où vient-il ?
                              Santé ? Prenons l’optique. Vous allez faire vérifier votre vue. Regardez les appareils : Allemands, Japonais.
                              Votre PC sur lequel vous postez sur A/V, ce sont pourtant, les français qui l’ont inventé
                              Aviation, La poussée vectorielle qui a donné le Harrier Anglais est une invention Française. Mais notre Armée de l’Air et le Gvt de l’époque ont ri au nez de son auteur, qui a traversé la manche.

                              Il y a une encyclopédie a écrire sur les ratés de notre pays.

                              Mais !!! On constriuit des pléthores de super, hyper, méga marchés, des stades à n’en plus finir, des agences bancaires en veux-tu, en voilà.

                              Tout ça ne peut finir que dans un merdier total, où les gens, mis brutalement sur la paille, feront tout péter.

                              Les bombonnes de gaz, sont l’emblème du désespoir.


                              • Marc Bruxman 30 juillet 2009 11:21

                                Votre raisonnement est faux. La France et la plupart des pays développés ne produisent certes plus les richesses, mais ils concoivent celles qui sont produites ailleurs.

                                Beaucoup de ce qui est fabriqué en Chine a été conçu et spécifié dans des bureaux d’études ici même. Via le jeu des brevets, cela nous rapporte énormément d’argent.

                                Par exemple sur un lecteur DVD acheté 40$ (Les chiffres datent un peu) :

                                • 20$ retournent en occident sous formes de licences pour les différents brevets. (Technologie réalisée ici). Cette licence est payée depuis plus de 15 ans, aujourd’hui ce n’est plus que de la marge. Le boulot est amorti depuis des lustres.
                                • 19$ correspondent au coût net de la fabrication. Salaires et Matière premiére.
                                • 1$ est la marge du fabriquant. 
                                De même pour un lecteur MP3. C’est peut être fabriqué en Chine, mais l’argent est revenu en Europe chez Fraunhofer notamment. Il reste une marge minime la bas qui permet de développer le pays et de créer des nouveaux consommateurs qui à leur tour nous rapportent des licences pour les brevets. La mondialisation est une chance et si le niveau de vie en France ne cesse de s’améliorer depuis les années 70 c’est largement grâce à elle.

                                Moralité ce que vous appelez le travail productif rapporte 1$, le travail créatif rapporte 20. C’est pour cela que les pouvoir publics soutiennent l’innovation.


                              • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 30 juillet 2009 11:45

                                @ Bruxman : les pouvoirs publics soutiennent mon cul oui ! Ils soutiennent le MEDEF contre les droits sociaux, ça oui, les banques, ça aussi, les entreprises par les exonérations... Mais l’innovation, concrètement, ils font quoi à part bazarder le CNRS et aller à l’encontre de ce que veulent les chercheurs, unanimement mobilisés ?


                              • Marc Bruxman 30 juillet 2009 14:22

                                @ Bruxman : les pouvoirs publics soutiennent mon cul oui ! Ils soutiennent le MEDEF contre les droits sociaux, ça oui, les banques, ça aussi, les entreprises par les exonérations... Mais l’innovation, concrètement, ils font quoi à part bazarder le CNRS et aller à l’encontre de ce que veulent les chercheurs, unanimement mobilisés ?

                                Alors, il y a d’une part le programme Jeune Entreprise Innovante qui exonére en partie de charges sociales les jeunes entreprises qui investissent beaucoup de leur CA en R&D. (L’exonération porte sur la part de la masse salariale investie en R&D). Il y a les programmes de crédit d’impot recherche.

                                Il y a les poles de compétitivité qui allouent plusieurs millions par an de subventions à des partenariats entreprises / labos pour faire de la R&D sur différents sujets. Et il y a les projets de recherche européens (Framework Program) qui allouent des fonds importants à la recherche appliquée.

                                Donc si globalement il y a la dessus beaucoup d’efforts pour permettre aux entreprises de capitaliser de la R&D.

                                Concernant le CNRS et les labos de recherche Français, leur capacité à collaborer avec des entreprises est défficiente. Pourtant dans tous les autres pays, les partenariats entre les labos qui font de la recherche fondamentale et les entreprises qui font de la recherche appliquée fonctionnent. Les mouvements actuels au CNRS sont destinés à casser de vieilles habitudes pour obtenir des fonctionnements plus efficaces.

                                Et il est quand même beaucoup plus agréable pour une boite de bosser avec l’INRIA ou l’IRISA voir Telecom Paris Tech que de travailler avec le CNRS. Le but est juste de faire changer cela.

                                Quand aux chinois, bien sur qu’ils vont un jour faire de la R&D. Ils en font même déja beaucoup car ils se sont formidablement enrichis grâce à la mondialisation. J’y vais souvent et je peux vous dire que le niveau de vie la bas monte en flêche. Alors oui ils font de plus en plus de R&D mais le cout du travail chez eux augmentent. Ils vont commencer eux même à délocaliser en dehors de Chine, dans le reste de l’asie et plus tard en Affrique. Et de cette façon petit à petit, tout le monde y gagne. Cela développe des régions reculées, nous restons très riches, les chinois rattrappent notre niveau et on recommence.

                                Enfin, oui tout le monde ne peut pas être créatif et c’est un problème qui va s’accroitre. Maintenant soit on modifie le contenu des cours à l’école pour amener une vrai formation à la technologie et à tout ce qui est productif, soit d’autres le feront et on régressera. Jules Ferry en forçant les Français à apprendre à lire lorsqu’ils n’en avaient pas besoin pour ramasser les légumes a permis l’essor de l’industrie. Il nous faut un Jules Ferry qui impose l’apprentissage de l’algorithmique et qui permette l’essor de l’économie de l’information. Essor qui s’impose déja à nous.

                                Pour rappel, un développeur informatique gagne en début de carrière plus de 2000 € net par mois et son salaire monte rapidement. Les métiers qui créent de la richesse sont la. Un jour cela partira en Inde ou ailleurs ? Surement ! Mais la créativité nous aura déja appris à faire autre chose.


                              • TitIndien TitIndien 4 août 2009 14:06

                                ou est la précarité ?

                                il y a 500.000offres d’emplois à pôle emplois, 

                                je me rappelle une période de croissance ou il y avait 13% de chômeurs, ooppss c’etait sous
                                règne socialo !

                                Tout les pays, les ministres , les stats donnent les chiffres de la catégorie A, comme base.
                                le fait qu’il y ait plus de chômeurs en cat B est un signe d’activité , enfin il y en a qui ont des emplois à vie, et qui tire à boulet rouge sur le secteur privé, sans y avoir jamais mis les pieds


                                • TitIndien TitIndien 4 août 2009 14:38

                                  Olivier, Pourquoi pas un article rétro genre « Mittou ou la France est la seule dans le monde moderne plein de croissance et d’ emplois, à accroitre son Chômage à 13% »

                                  Ou alors, pour que dans un monde ou l’on cricifie sur l’autel de la crise mondiale tout un gouvernement , sans aucun tact et classe, serait il judicieux de montrer les chiffres du chômage des autres pays développés ? pour comparer ?

                                  Que de cynisme constructif ! n’est il pas ? 2.500 trilliards partis en fumée, et toute cette classe, au lieu de se relever les manches et de proposer des solutions, c’est là ou les clivages me fatigue !

                                  Alors prêt à débattre des idées pragmatiques ou tout le monde pourrait se retrouver, au lieu de danser autour du bucher ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès