Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le dollar US mûr pour une dévaluation catastrophique

Le dollar US mûr pour une dévaluation catastrophique

 

L’état de « réserve mondiale » de la monnaie américaine a créé une demande sans précédent pour le dollar, mais ce faisant, il a aussi créé une surabondance de titres obligataires du Trésor détenus par les banques centrales étrangères et une dette nationale impossible à rembourser aux États-Unis. La combinaison de découpler le dollar de l’étalon-or en tandem avec obtention de l’avantage d’être devenu la réserve mondiale a permis au gouvernement américain ainsi qu’aux banquiers centraux de créer la monnaie fiat la plus précaires et illusoire de l’histoire.

Pourquoi toutes ces histoires sur l’étalon-or ? Cela, nous explique Michael Rivero de WRH, remonte aux Pères fondateurs d’origine et la signification du mot « dollar ». Un « dollar » est en fait une mesure du poids de l’argent, soit 371,25 grains, pour être exact. Les dollars américains en argent sont en fait plus lourds, car d’autres métaux ont été ajoutés pour atteindre plus de durabilité. Mais ce 371,25 grains d’argent ÉTAIT le dollar, correspondant au poids d’unités monétaires acceptées remontant une chaîne ininterrompue jusqu’au Dollar espagnol blanchi, le Daller néerlandais, ainsi que le Thaler allemand, qui étaient le produit d’une mine d’argent ayant vendu ses produits sous forme de pièces d’un poids exact. La loi sur la monnaie de 1792 a défini le dollar US pour correspondre exactement au poids d’un dollar en argent utilisé dans le monde et a ensuite défini le dollar en or équivalent à cette quantité d’or qui serait égale à la valeur de l’argent dans un dollar en argent, soit 24,75 grains, ou 1/15 du poids d’argent dans un dollar en argent.

Un dollar US en argent Un dollar US en or (même échelle)

Alors, quel est le problème avec cela ? Il n’y a pas vraiment de problème. Lorsque vous, en tant que citoyen, possédez un dollar en argent ou un dollar en or dans votre main, vous avez cette valeur réelle en métal. Le gouvernement ne peut rien faire pour changer la valeur de l’argent sous votre contrôle.

Prenez le Denarius romain en argent de la photo ci-dessus par exemple. L’Empire romain est depuis longtemps révolu, mais l’argent que Rome a émit possède encore de la valeur parce que les pièces elles-mêmes avaient une valeur intrinsèque. Longtemps après l’effondrement de l’empire, des pièces d’argent romaines étaient encore utilisées comme monnaie, parce que l’argent dans la pièce elle-même ne dépend pas de l’émission du gouvernement pour avoir une valeur.

Bien entendu, transporter trop de pièces peut être gênant, alors plusieurs nations, y compris les nôtres, ont émit des notes de papier pour plus de commodité. Mais ce papier-monnaie imprimé par la nation n’était que pour la commodité. Les certificats d’or et d’argent n’étaient que des « bons de revendication » pour l’équivalent en poids d’or ou d’argent détenues dans le Trésor, et qui devait être remis à la demande lorsque le certificat était présenté. Mais en fin de compte, le dollar légitime des États-Unis valait 371,25 grains d’argent, ou 24,75 grains d’or.

Le problème avec ce système du point de vue du gouvernement ou des banques est qu’il limite la quantité d’argent avec lequel ils peuvent travailler. Lorsque la banque vient qu’à manquer d’argent ou d’or (ou de certificats équivalents), elle ne peut plus prêter d’argent sur lequel elle peut encaisser des intérêts. Lorsque le gouvernement est à court d’or ou d’argent (ou de certificats équivalents), il ne peut plus dépenser d’argent (tout comme le reste d’entre nous).

L’effet immédiat de mettre fin à l’étalon-or est que le dollar-papier ne dépend plus juridiquement des 371,25 grains d’argent ou 24,75 grains d’or ; alors davantage d’argent papier (maintenant appelé « Federal Reserve Notes ») peut être imprimé, leur valeur réelle n’est plus sous le contrôle des citoyens, mais sous le contrôle de la banque centrale émettrice, basé sur le nombre total de dollars imprimés (ou créé en tant que lignes de crédit) divisé par la valeur estimée des actifs de la nation. Plus il y a de dollars qui sont créés à partir de rien, moins vaut chacun d’entre eux.

Un billet du gouvernement.

L’escroquerie du système est simple. La Federal Reserve Bank (ou toute autre banque centrale occidentale) engage le Trésor américain pour imprimer de l’argent. La Réserve fédérale ne paie le trésor public que le coût d’impression, ils ne paient pas 1 $ pour chaque 1 $ imprimé. Mais la Réserve fédérale fait demi-tour et prête cet argent (ou ligne de crédit) aux banques au niveau de leur valeur nominale. Ces banques qui ont épuisé leurs dépôts prêtent alors cet argent fiat aux gens comme vous, et vous devez rembourser la valeur en dollars complet (plus intérêts) avec le produit de votre travail, même si la Réserve fédérale a imprimé cet argent pour quelques cents seulement, ou simplement créé de toute pièce dans un ordinateur.

Comme la Réserve fédérale (ou toute autre banque centrale occidentale) imprime toujours plus d’argent, cela gonfle la masse monétaire, ce trop d’argent commence à courir après trop peu de biens et services, ce qui signifie que les prix montent. Mais contrairement à la charade mis sur pied par la Réserve fédérale, l’inflation ne se contente pas d’aller et venir à cause de la sorcellerie des arcanes. La Réserve fédérale peut mettre fin à l’inflation chaque fois qu’elle le désire, simplement en fermant les presses à imprimer. Il s’ensuit donc que l’inflation et les récessions sont entièrement sous le contrôle de la Réserve fédérale (ou toute autre banque centrale occidentale). Cela signifie que le cycle de l’inflation et de la récession est intentionnel ; un gigantesque battement de coeur qui pompe les certificats de papier hors de la classe ouvrière, tout en pompant la vraie richesse à l’intérieur pour les propriétaires des banques.

Ceci est une manière de comprendre l’inflation. Il y en aura une autre, assez surprenante, la semaine prochaine, alors que je vous présenterai une entrevue exclusive avec John Turmel sur l’émission L’Autre Monde.

Le dollar en danger d’effondrement

Le débat à savoir si les États-Unis et le reste du monde vont connaitre une période intense d’inflation ou de déflation fait rage depuis près de trois ans. Mais je crois que quand tout sera dit et fait, nous constaterons que les deux sont, dans un sens, corrects. Les gens qui manquent toujours la marque sur ce qui se passe vraiment dans l’économie sont ceux qui insistent aveuglément que c’est soit un ou l’autre. Le fait est que nous assistons à des symptômes de déflation et d’inflation en même temps. La déflation des emplois, des stocks, de l’immobilier, et les salaires. L’inflation dans l’énergie, la nourriture et des matières premières. Au fond, nous assistons au pire des deux mondes qui entrent en collision pour créer une mutation financière, une aberration du processus naturel de l’offre et la demande. Notre économie est devenue un monstre Frankenstein embarqué dans la destruction de ses bienfaiteurs ; les citoyens américains. Toute personne qui prétend le contraire est soit un menteur, ou un fou. (Source)

Malheureusement, la force du dollar américain est en déclin et bord de l’effondrement pur et simple. Il en fut question au cours des deux dernières années au moins. Les signes se sont emmêlés dans le brouillard qu’engendre les médias de masse, mais maintenant, l’image devient claire. Est-ce que le crash du dollar est pour demain ? C’est difficile à dire. Ce qui est certain, c’est que tous les éléments nécessaires à une dévaluation catastrophique du dollar sont maintenant en place. C’est-à-dire qu’il n’y a plus rien pour empêcher une baisse constante et brutale du billet vert au cours des six prochains mois ou plus. Voici les nombreux signaux qui indiquent qu’un tel événement est proche :

- Les États-Unis vont se lancer dans une nouvelle vague d’assouplissement quantitatif sans précédent qui aura pour effet de complètement diluer la valeur du dollar américain.

- La guerre des devises est déclarée. Les États-Unis accusent la Chine et d’autres pays de manipuler leur devise, mais la réalité est que les plus grands manipulateurs sont probablement les États-Unis eux-mêmes qui ont perdu le contrôle de leur monnaie de papier. Aucun pays n’en veut et ces derniers commencent d’ailleurs à faire leurs échanges commerciaux bilatéraux en devises nationales au lieu d’utiliser le dollar américain.

- Le Dollar Index est en chute libre depuis plusieurs semaines, sinon mois, avec le dollar qui perd constamment de la valeur face aux devises étrangères. (Source 1,2,3)

- La Chine, le Japon, la Russie et Taïwan diminuent leur quantité de réserve de dollar américain, cessent d’acheter et donc de financer la dette américaine. La Chine s’est même positionnée pour faire en sorte qu’on abandonne le dollar américain comme réserve mondiale pour espérer faire en sorte que leur devise devienne la nouvelle réserve mondiale. (Source 1,2,3)

- Les États-Unis sont également en route vers un nouveau plan de sauvetage de l’ordre de trillions de dollars pour « sauver » une fois de plus les banquiers privés et surtout, une grande quantité d’états qui sont sur le bord du gouffre financier et de la banqueroute, états américains qui ont accumulé en deux ans seulement plus de 2,4 trillions de dollars en dettes municipales.

Ce ne sont que quelques exemples, mais combien significatifs. Il y a certainement une confusion persistante entre les analystes sur ce que constitue l’inflation. Il n’en demeure pas moins que tout événement qui entraîne la dévaluation du dollar et une hausse des prix constitue de l’inflation. Cela ne signifie pas nécessairement que ce soit simplement une « surimpression » de l’argent de papier, bien qu’il soit évident qu’une surimpression de monnaie ait lieu derrière certaines portes closes. Le dollar peut être compromis de bien des manières, non pas seulement grâce à l’emballement de la création de monnaie fiat. Toute perte du statut de réserve mondiale se traduira par une dévaluation importante. Tout « dumping » de masse de Bons du trésor US par d’autres pays se traduira par une dévaluation importante. L’accumulation sans fin de dettes nationales sans l’appui de capitaux étrangers se traduira par une dévaluation importante. Tous ces problèmes sont actifs dans notre économie en ce moment. Le résultat final sera l’inflation et la déflation simultanée, et ils ne s’annulent pas !

La gravité de la crise monétaire à venir est une question cruciale. Selon les données, ce n’est plus une question de « si » mais de « quand » elle va se révéler complètement. Il ne s’agit pas d’hypothèses ici, mais bien d’éventualités. Le plus tôt que le public acceptera cela, plus vite nous pourrons affronter les problèmes de face.

François Marginean

Texte original : Les 7 du Québec, CentPapiers et LNI


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • manusan 20 octobre 2010 10:16

    C’est con pour ceux qui ont des dollars et des bons du trésors dans leur banques (on vise personne).

    le retour de la crise prévue en 2011 a un nom : Foreclosure Gate.

    Qu’est-ce que le Foreclosure Gate ?
    Pour résumer très rapidement ce Foreclosure Gate – scandale des saisies – de très nombreuses procédures de saisies immobilières aux Etats-Unis viennent de s’avérer complètement illégales. Cela peut sembler peu de chose au départ. Un épiphénomène qui ne concerne pas le reste de l’économie américaine, et encore moins le reste du monde. Mais vous vous rappelez la dernière fois qu’on a entendu parler d’un petit problème prétendument « local » sur le marché immobilier américain ? Oui, les fameux subprime…

    Le Foreclosure Gate = 700 milliards de dollars de pertes supplémentaires possibles + 750 milliards de dollars de dommages et intérêts + 60 milliards de dollars d’arriérés de taxe
    Que se passe-t-il cette fois ? Eh bien une sombre histoire d’hypothèques, de titrisation et de saisies indues. Pour saisir un bien, et entamer la fameuse foreclosure, il faut une créance et une hypothèque.

    http://www.moneyweek.fr/20101041585/conseils/economies/immobilier-foreclosure-gate/


    • Pierre Pierre 20 octobre 2010 10:51

      Il me semble que Obama a récemment signé une loi protégeant, avec effet rétro-actif, les banques contre les dangers du Forclosure Gate. Mais il y a peut-être des recours devant les tribunaux américains ? Est-ce que quelqu’un a plus d’informations sur ces recours éventuels ?


    • François M. 20 octobre 2010 18:20

      Attendez, ces chiffres, ce n’est rien comparé à la bulle des hypothèques commerciaux de l’ordre de quelques TRILLIONS (milliers de milliards) de dollars qui est entrain d’éclater et la bulle des produits dérivés qui elle se chiffre entre 600 trillions et 1,5 QUADRILLIONS de dollars !


    • Pierre Pierre 20 octobre 2010 19:30

      Il me semblait bien avoir entendu quelque chose sur la protection qu’Obama compte donner à ses amis, les banquiers
      http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=1987#NAVIGATION


    • Pierre Pierre 20 octobre 2010 21:11

      En en lisant un peu plus sur la loi HR3808 sensée protéger les banquiers américains des poursuites judiciaires pour fraudes, manipulations de documents, etc., il semblerait que Obama ait utilisé son droit de « Pocket Veto » pour retarder la promulgation de cette loi et cela pour ne pas encore davantage handicaper son parti avant les « Midterms ». Cela permettra à cette loi de revenir après un nouveau passage par le Congrès. 
      C’est tout-à-fait incroyable, aux États-Unis, une loi qui absout des fraudeurs passe en catimini, sans débat au Congrès et sans que la vertueuse presse américaine ne s’en offusque. Heureusement que quelques candidats démocrates ont compris que si cette loi passait maintenant, ils seraient complètement lessivés lors des prochaines élections.
      On peut quand-même s’attendre à ce que des initiatives soient prises pour que le scandale du foreclosure gate n’ait pas l’ampleur qu’on nous annonce. En attendant évidement la prochaine catastrophe. Pauvre Obama ! 


    • ChatquiChouine ChatquiChouine 20 octobre 2010 23:23

      « Heureusement que quelques candidats démocrates ont compris que si cette loi passait maintenant, ils seraient complètement lessivés lors des prochaines élections. »

      Faut-ils qu’ils soient débiles pour encore de soucier de basses considérations électorales, alors qu’a la prochaine crise, c’est leurs têtes qui risquent de tomber... 


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 octobre 2010 00:09

       Salut François ! 

       
      Eh oui, il faut le leur dire encore ! Comme pour le H1N1., comme pour Deepwater - dont on n’a pas fini d’entendre parler - mais je suis sûr. helas, qu’un nombre significatifs de pas-tres-futés vont encore venir sur ce fil crier "complotiste ! ’  Alors bon courage… 

      Je vais mettre un lien vers l’article de Marc sur Centpapiers, montrer l’envers du même problème de fin de civilisation.


       Pierre JC



    • Pierre Pierre 21 octobre 2010 09:07

      @ Chatquichouine,

      Je crois que les candidats démocrates au Congrès vivent au jour le jour. Il s’agit aujourd’hui de sauver le plus de mandats possibles aux élections du 2 novembre. Ils prendront les mesures de sauvetage après les élections. Avec les Républicains, si ceux-ci deviennent majoritaires. Ils ont toute une palette de réactions possibles. Lois avec effet rétro-actif, nouvelle création de dollars, nationalisation totale ou partielle des banques concernées, mise sous tutelle des banques et pourquoi pas, faillite contrôlée de certaines banques. Les Américains prendront les mesures qui leur feront le moins mal et ce sera encore le reste du monde qui trinquera avec eux. Tout le monde connait la petite phrase de John Connally : le dollar, c’est notre devise mais c’est votre problème.


    • ChatquiChouine ChatquiChouine 21 octobre 2010 22:41

      @Pierre

      Sauf que les Etats Unis de 2010 ne sont pas les Etats Unis de 1971.

      Suite à la crise de 2008, le soutien abséquieux de Bruxelles aux invectives du FMI et des agences de notation incitant à une austérité délirante ont accéléré le profond malaise Européen, et le point de rupture est très proche. 

       La Chine de son coté est de plus en plus retorse à empiler des montagnes de $ qui n’ont, dans une économie sérieuse, que la valeur du poids de papier qui les compose.

       Une nouvelle crise et un effondrement du $ créera aux US et dans le monde un cataclysme tel que je doute fortement que les élites financières anglo saxonnes puissent en maitriser les conséquences, tant en termes de désordre économique que, surtout, sociaux.

       Nous ne sommes plus en 1929, et ce qui restait abscon et impalpable pour l’ Américain des plaines de l’Oklahoma de l’époque, sera clair et lisible pour celui du troisième millénaire, et nul doute qu’il demandera à certains de rendre des comptes.

      Une chose est sûre, Obama à de sérieuses raisons d’être inquiet.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 octobre 2010 10:25

      Bonjour,

      ce qui retient mon attention dans votre vibrant article est ceci :

      " Le fait est que nous assistons à des symptômes de déflation et d’inflation en même temps.
      __La DEFLATION des emplois, des stocks, de l’immobilier, et les salaires.
      __L’INFLATION dans l’énergie, la nourriture et des matières premières
      . "

      On peut comprendre une déflation à propos de sujets ayant suivi augmentation type bulle, mais dans le deuxième cas aussi il y a eu augmentation. Donc qu’est ce qui distingue ces deux exemples cités ?

      Autre chose, les nouvelles technologies et concepts tels éoliennes de toitures, voitures électriques de ville, tuiles solaires, et autres produits ne demandant qu’à exploser vu la demande croissante du marché, comment se fait il qu’ils ne viennent pas contrecarrer le chomage qui est à la base de tous nos problèmes tels la retraite par exemple ?


      • Djibz Djibz 20 octobre 2010 11:46

        Ne soyez pas naïve les « énergies nouvelles » c’est de la poudre aux yeux... Un panneau solaire demande pour sa contruction plus d’énergie qu’il n’en produira jamais au cours de son cycle de vie... Idem pour les batterie... Les constructeurs d’éolienne et fournisseurs de silice utilisent-ils l’énergie qu’ils veulent qu’on achète ??

        Le nucléaire et le pétrole ont encore de beaux jours devant eux... Un baril de brent = 20 000 heures de travail humain en terme énergétique, même à 300$ al hamdoulilah ci tine bonne affir !!


      • Antoine Diederick 20 octobre 2010 10:46

        Tout est dit, la messe aussi....

        la chute actuelle du dollar est une « quasi dévaluation » technique, la suite pourrait être une dévaluation réelle.

        La Chine vient de remonter les taux, certains y voient une concertation avec les USA, commodité accordée par les Chinois pris sous le feu de la critique us concernant l’évaluation de la monnaie chinoise. Qui peut vraiment le savoir, si cette concertation existe.

        Quant à l’assouplissement quantitatif, bcp de sceptiques sur l’efficacité de la mesure. Là, les banques us montent aux créneau, ils en ont besoin de cet « easing », histoire de faire monter le marché et se remettre à flot. Encore une fois, l’impression que les grands établissement financiers us prennent en otage l’Etat fédéral US.

        Après cet assouplissement, la Fed, n’aura plus bcp de cartouches, sauf à espérer, que le second semestre 2011 soit le temps de la reprise économique.....

        Bien à vous.


        • zelectron zelectron 20 octobre 2010 10:59

          Si* ça se produit effectivement ça risque d’être un choc planétaire dont les gros possesseurs de devise américaine risquent de ne pas se remettre avant « un certain temps » (la chine en particulier réagirait pas forcément d’une façon prévisible)
          le terme « si » est bien commode, en fait ça va se produire et avant longtemps...


          • Pyrathome pyralene 20 octobre 2010 11:17

            Excellent billet (si j’ose dire...) , le dollar est maintenu en vie par perfusion.....de planche à billet....et comme cité en haut, le tsunami de foreclosure gate va finir d’achever le malade incurable sur le trépas.......
            Nous entrons de plein pied dans l’inconnu.....la boite de Pandore est grande ouverte !!
            Tous aux abris !!!!


            • asterix asterix 20 octobre 2010 12:02

              Bien, bien, toujours est-il que l’euro a perdu 2 pour cent sur le dollar depuis lundi...


              • Jean-Fred 20 octobre 2010 17:50

                L’Euro a progressé de 1,1% aujourd’hui, il s’échange contre 1,3966 dollars !!

                L’euro aurait perdu 2% depuis lundi ?? C’est sûr comme info ? Ca sent pas un peu l’intox ce que vous dites ?


              • zototo 20 octobre 2010 18:46

                L’imbécile regarde le doigt et non ce qu’il pointe...


              • non666 non666 20 octobre 2010 12:17

                Cette technique , a déjà été experimenté dans le passé, jusqu’a la faillite d’un certain banquier Law etait son nom).
                La diffrence fondamentale est qu’au lieu de viser un pays(la france) le dollar vise le monde.

                Ce qui est reproduit est en fait la technique utilisée par l’Allemange de Bismark pour controler les etats d’Europe centrale : s’endetter au pres d’eux, puis exiger des contreparties commerciales pour rembourser, des emissions massives de monnaies que « l’obligé » est supposé accepter a un cours surevalué.

                Techniquement, le dollar vaut moins qu’un rouble a la effondrement de l’URSS.
                Il a été emis massivement, sans controle et on en perd meme quelques milliers de milliards dans les comptes de la fed.
                C’est de la monnaie de singe mais son effondrement est parfaitement anticipé par ceux qui tienennt les banques qui font et defont les crises.
                C’est eux qui controlent les stock d’or.
                C’est surement eux aussi qui ont recupéré l’or mysterieusemenjt disparu le 11 septembre....

                Comme il est ecrit dans les protocoles des sages de sion :
                « les Gentils ne comprennent rien a l’argent. »
                « Pretez a tous et ne vous faites pas preter d’argent... »
                Le plan de bataille se deroule donc comme prevu.



                • Pyrathome pyralene 20 octobre 2010 12:36

                  Le plan de bataille se deroule donc comme prevu....

                  Pas aussi simple que ça, la situation va devenir hors de tout contrôle...... smiley

                  très gros grain de sable, l’éveil des consciences......


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 octobre 2010 12:59

                  Ah non, il est en chute libre le néo-nazi, bonne nouvelle.
                  +2 seulement pour sa citation extraite du faux antisémite le plus connu de l’histoire et soutenu par le Pyralène, pourfendeur du racisme, gardien de la morale smiley


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 octobre 2010 13:46

                  +7 pour le néonaze, qui dit mieux ? smiley

                  (J’avais oublié à quel point c’est tordant de se faire moinsser par des c..s)


                • non666 non666 20 octobre 2010 16:17

                  @sioniste dancer
                  « ....pour sa citation extraite du faux antisémite le plus connu de l’histoire .... »

                  Il y a eu DEUX procès a Berne.
                  Evidemment, vous pervertissez le sens de la première decision (qui trouvait que ce texte risquait le trouble de l’ordre public) en affirmant qu’il est un faux reconnu, ce que ne disait pas le jugement.

                  Par contre , vous « oubliez » la deuxieme decision, qui authentifie le texte et valide de fait son contenu.

                  Dans votre diabolisation pour BHL de caniveau vous etablissez l’equation :
                  Texte utilisé par les nazis = FAUX.
                  Or malheureusement, ils utilisaient parfois de vrais données pour etablir leur delire.
                  Mais lire les protocoles permet de repondre, quoiqu’on pense de ce texte et de sa « vérité » historique, à des questions fondamentales qui balaient toutes les autres :
                  Ce texte decrit il un plan de bataille pour un controle du monde par une minorité via le controle financier ?
                  Ce plan est il est train d’etre mis en oeuvre actuellement , oui ou non ?

                  Lire ces textes c’est repondre a ces questions soi-meme.
                  Sinon, on peut etre dans une demarche de foi, de croyance et considerer que le journal de TF1 est la grand messe d’ou sort toute vérité et Sarkozy est son prophète...



                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 octobre 2010 16:23

                  Je sais depuis bien longtemps, Totenkopf le néonaze, que vous prônez les thèses hitlériennes au nez et à la barbe (rions un peu) des gauchistes qui vous applaudissent avec ferveur quand vous sortez votre délire de complot mondial visant à asservir l« humanité via la mondialisation de l’économie.

                  Je sais aussi que, comme tout négationniste qui se respecte, vous évitez soigneusement d’employer des termes juridiquement connotés.

                  Et que, comme tout bon négationniste, vous promouvez les Protocoles au nom, quand ce n’est pas de leur prétendue vérité historique, largement et moult fois mise à bas, d’une conception tordue de la liberté d’expression.

                  Je sais également que ceux qui vous »plussent" n’y voient goutte dans leur grande majorité, fascinés par votre discours national-révolutionnaire.

                  Je sais aussi qu’il suffira que je retourne sur mes pas pour republier une histoire du faux antisémite que toutes les bonnes volontés pourront lire. Et que vos quelques soutiens frénétiques ne liront pas.


                • zototo 20 octobre 2010 18:49

                  Alors cosmic sioniste, tu devrais créer un nouveau compte et te cacher un peu plus...


                • Heil Cartman Heil Cartman 21 octobre 2010 09:41

                  Whaou, pour distribuer les points Godwin à Stupid Dancer il va falloir sortir le Caterpillar là.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 21 octobre 2010 16:49

                  Encore un imbécile heureux qui croit faire de l’humour parce qu’il n’a rien compris au film et qu’il a pris un avatar second degré.

                  Voyons, voyons... Ah, on observe un redressement magistral de Totenkopf le néonaze grimpé à 29 pour 33 admirateurs smiley

                  Ca rêve très fort, sur AV.


                • Robert Baum 22 octobre 2010 11:06

                  Comment peut-on encore faire référence aux protocoles des Sages de Sion plus d’un siècle après leur invention dans un but de propagande antisémite ?


                • MAIKEULKEUL 22 octobre 2010 19:26

                  Le « Robert Baum » n’a pas lu les protocoles des sages de sion (ou ils les connaient trop bien) Je l’ai fait, et toutes les prévisions collent parfaitement, depuis un siècle, à la réalité.

                  C’EST CURIEUX NON !!!

                  Et ce texte aurait été élaboré par un agent des services secrets russes/ OUPS !!!

                  CA N’ARRIVE PAS A PASSER


                • Antoine Diederick 20 octobre 2010 14:01

                  je reviens sur votre article, car en fait, je suis d’accord, nous sommes en phase de « siphonage » de l’épargne....

                  « Le résultat final sera l’inflation et la déflation simultanée, et ils ne s’annulent pas ! »

                  on va avoir, si ce n’est pas déjà le cas, de l’inflation et de la déflation sectorielle...ce n’est peut-être pas si grave que cela....


                  • paul 20 octobre 2010 14:41

                    Il avait raison Todd en 2002 avec son livre « Après l’empire, essai sur la décomposition du
                    système américain ».


                    • LE CHAT LE CHAT 20 octobre 2010 15:22

                      d’après cet excellent site   , le dollar type « Morgan »en argent de la photo vaut 13€15 au poids de l’argent

                      pour ceux qui ont des monnaies en argent chez eux , leur valeur a doublé depuis le début de l’an passé , c’est vraiment signe que les gens n’ont plus confiance qu’en ce qui sonant et trébuchant !


                      • François M. 20 octobre 2010 18:29

                        Et regardez le prix de l’or !!!!

                        Saviez-vous en plus que les grandes banques et groupes comme le COMEX ont vendu de 45 à 100 fois plus d’or et d’argent qu’ils n’en possèdent réellement ? Cela a été révélé lors d’audition publique au États-Unis par des insiders et corroboré par d’autres. Ceux qui possèdent PHYSIQUEMENT des métaux précieux au lieu de titres en papier seront bientôt très heureux...


                      • LE CHAT LE CHAT 21 octobre 2010 09:50

                        Je serai un numismate heureux alors ! smiley


                      • Gabrielle Oster 20 octobre 2010 15:57

                        Je suis nulle en économie mais j’ai beaucoup lu et écouté le professeur en sciences politiques Pierre Hillard. Apparemment, ce qui est voulu et planifié, c’est l’arrivée d’une unique monnaie mondiale.
                        Voulu par qui ? Par des oligarchies, par le CFR (council of foreign relations) créé par Rockefeller, par la Trilatérale et le groupe Bilderberg, par la Transatlantic policy network.
                        Ce fameux nouvel ordre mondial dont nos politiques commencent à parler à haute voix.
                        (discours de Sarkozy)
                        Mais le mieux, ce qui m’a le plus aidée à comprendre ce qui se passe, c’est cette émission sur la radio (Ici et maintenant avec Pierre Hillard). Filmée pour l’occasion, elle dure environ 6 heures, mais déjà, après 20 minutes, on est beaucoup moins bêtes.


                        • millesime 20 octobre 2010 19:17

                          simplement les pays du BRIC eux ne sont pas d’accord, de sorte que c’est loin d’être fait.. ; !

                          http://millesime.over-blog.com


                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 octobre 2010 00:22

                          Nous n’avons pas le choix. Il FAUT une monnaie mondiale dont le valeur soit garantie. La question, c’est comment procéder et comment maintenir une économie fonctionnelle quand 98%+ de la "richesse’ apparait comme une illusion et s’évanouit… 



                           Pierre JC Allard

                        • Pierre 21 octobre 2010 14:31

                          @ Pierre JC Allard

                          ’’ Nous n’avons pas le choix. IL FAUT une monnaie mondiale dont la valeur soit garantie.’’

                          Cela mettra fin à la souveraineté de chaque pays. Vous allez droit vers un Nouvel Ordre Mondial avec votre approche. Et comme nous savons tous qu’elle est l’oligarchie derrière ce but ultime...

                          La mondialisation que l’ont nous vends depuis 20 ans est tout simplement une façon à grande Vitesse de s’accaparer des richesses du monde au détriment de la population. Ce n’est nullement les pays qui ont gagné, seulement les grandes entreprises, l’oligarchie.

                          Les pays ont besoin d’une monnaie pour les échanges commerciaux, soit. Qu’ils s’entendent sur un panier de devises ou élaborent une nouvelle monnaie qui servira qu’aux telles échanges et uniquement pour, mais de grâce, nepas nous imposer une devise commune mondialement. Déjà aux É.U. et cela depui 1913, le dollar est émis par une Banque Privée appelé la FED... imaginez la suite.

                          Lisez mes commentaires sur les 7 du Québec sur le même article.

                          Pierre Bourdon
                           http://veriteliberte.blogspot.com/


                        • Chris du Fier Chris du Fier 20 octobre 2010 17:23

                          Vous avez compris maintenant pourquoi ils ont élu un blacky dénommé Barack !.. Obama. comme président ?... Un illustre inconnu aux USA et dans le monde à part auprès de quelques syndicalistes de l’ automobile perdus en Illinois il y a à peine 3 ans.

                          Le pôvre. C’est lui qui va porter le chapeau.

                          Son nom et sa condition sera une honte pour des générations d’ Américains....

                          Il figurera au Livre Guiness des records.

                          Ils sont costauds ces finanicers de New York.. Adonaï, Adonaï..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

François M.


Voir ses articles







Palmarès