Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le FMI critique une nouvelle fois le statut du billet vert

Le FMI critique une nouvelle fois le statut du billet vert

Une nouvelle fois, le rôle prééminent du dollar dans les échanges internationaux a été critiqué...

Régulièrement, le sujet de la remise en cause du rôle de monnaie de réserve mondiale du dollar revient sur la table. Aujourd’hui, c’est Dominique Strauss-Kahn, le directeur du FMI, qui a remis de l’huile sur le feu.

Il s’est en déclaré en faveur de la création d’une devise internationale pour prendre la place du dollar dans les échanges internationaux. Selon lui, la stabilité financière du monde ne peut plus dépendre d’une seule devise internationale.

Il est vrai que de plus en plus de voix s’élèvent contre cette prééminence du dollar. On se rappelle évidemment la réunion à moitié secrète d’il y a quelques semaines, où la France, le Brésil, la Russie, le Japon et des pays de l’OPEP s’étaient réunis pour discuter de l’éventualité d’un abandon du dollar dans les transactions pétrolières.

Et la volatilité que connait le billet vert depuis quelques mois attaque significativement sa crédibilité en tant que monnaie de réserve, d’autant plus que les Etats-Unis avouent ouvertement se servir de leur devise pour doper leur commerce extérieur (qui a d’ailleurs affiché hier un déficit record...), et reconnaissent que l’instabilité de leur monnaie est directement liée à la politique monétaire américaine.

Pour Dominique Strauss Kahn, le dollar devrait donc être remplacé par un panier de différentes devises, mais il a également évoqué l’éventualité d’un système fondé sur les droits de tirages spéciaux, l’unité de compte du FMI.

Toujours rien de concret donc, mais une fois de plus, le rôle de valeur refuge et de monnaie de réserve du dollar est contesté. On notera toutefois que contrairement à l’accoutumée, des propositions concrètes ont été faites, ce qui montre bien que ce débat reprendra périodiquement tant qu’une solution définitive n’aura pas été trouvée...

Copyright (c) 2009 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • plancherDesVaches 18 novembre 2009 12:36

    Si vous aviez eu l’intelligence de faire un bon article, vous nous auriez, en tant que « spécialiste », informé de l’évolution des droits de vote de la Chine.

    Il faut maintenant savoir, de façon complémentaire, que la nouvelle volonté du FMI au mouvement de dédollarisation des échanges (déjà bien entamée par d’autres), peut contenir un risque.
    En effet, les pratiques du FMI sont de pousser chaque pays à un ultra-libéralisme dont nous voyons les conséquences actuellement....

    Et je vous signale tout de même que les initiatives locales en cours se veulent être hors de toute collaboration avec un organisme dont les dégats sont connus.


    • manusan 18 novembre 2009 12:46

      non, le FMI critique le taux de change du Yuan.


      • fonzibrain fonzibrain 18 novembre 2009 14:24

        le fmi devrait être démentelé et tout ses hauts dirigeants jugé pour crime contre l’humanité 



        • fwed fwed 18 novembre 2009 17:31

          Une solution mise en place par les gars du FMI .... ouh la la la comment ca pue à plein nez cette histoire.
          Ca sent un panier de devise des pays les plus riches. Evidemment ce ne sera que des monnaies dont la création est exclusivement privée et peut être bien un étalon or (ca tombe bien pour les petits malins qui ont racheté plein d’or ces dernières années avec les gains exhorbitants de l’économie virtuelle)

          Voili, voilou, pillule à suivre...


          • lechoux 18 novembre 2009 18:59

            Si tu veux savoir où tu vas, suis un borgne !


            • non666 non666 18 novembre 2009 20:48

              Résumons la situation atuelle.

              DSK, mis en place au FMI par les lobbies pro-USA et donc par « notre » bon président est obligé de déclarer ce que disent desormais TOUS les pays (sauf les etats unis, israel et la Grande bretagne....)
              Il propose comme alternative le systeme du panier de monnaie., dont la genese est l’ancien systeme preconisé par Keynes lui-meme et qui ne fut mis en oeuvre que pour le serpent monaitaire europeen....ce qui aurait du etre fait des le depart si les etats unis n’avaiet pas compris l’extraordinaire interet d’un systeme basé sur leur monnaie qui leur permet de lever la dime imperiale sur le commerce mondial.
              Cette solution est LA solution que preconisent tous ceux qui ne veulent pas payer pour les etats unis (ou sombrer avec eux) 
              Mais notre bon DSK offre aussi en alternative un systeme basé sur les DTS.....le systeme actuel !
              Car les DTS ne sont historiquement rien de moins que le droit de « tirer des dollars » , en proportion de la participation de chaque etat au commerce mondial...en echange de la reconnaissance des dollars en circulation !

              DSK revele donc uniquement ce que veulent tous les etats non vassaux des anglo-saxons et plaide en realité pour le maintien du systeme.
              C’est assez logique, pour la trilaterale , bilderberg et le reste de la racaille financiere qui pretend controler le monde, car DSK est LA solution de rechange^pour finir de reduire la france en cas d’efondrement de Sarkozy dans les sondages d’ici la fin de son mandat.

              Il defend donc la boutique et ses commanditaires.Ni plus, ni moins.


              • pingveno 19 novembre 2009 12:09

                Si c’est juste pour créer un nouveau trigramme pour les paires de devises cotées au Forex, ça ne changera pas grand chose. La nouvelle devise s’échangera sur le marché au rythme des délires des traders.

                Seul le retour à l’étalon d’une matière première, même s’il n’évite pas la spéculation, peut garantir qu’il existe quelque chose qui a de la valeur même en cas de faillite de l’économie mondiale. Car une matière première, si ça ne se vend pas ça s’utilise.


                • M.Junior Junior M 19 novembre 2009 12:11

                  Dominique Strauss-Khan, patron du FMI, candidat potentiel en 2012. Quelle gageure !

                  La préférence française pour le chômage


                  • ELCHETORIX 20 novembre 2009 10:32

                    @ L ’ auteur si en 2012 nous avons DSK , contre NS , je me « casse » de mon pays qui ressemble plus , déjà et de loin à mon pays de mon adolescence , soit celle des années 60 !
                    Je n’en dirais pas plus !
                    Nénmoins , comme tout bon patriote , je dis ceci :

                     Hasta la victoria siempre !
                    RA .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès