Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les frais bancaires trop élevés !

Les frais bancaires trop élevés !

Le pouvoir d’achat est la préoccupation majeure des Français. Les hausses importantes des produits alimentaires (pain, fruits et légumes, viande), l’essence, les loyers, mais aussi les services comme les frais bancaires étranglent toujours plus le pouvoir d’achat des Français dont les revenus (salaires, retraites) n’augmentent pas à la même vitesse.

Ce que l’on appelle les « frais bancaires » sont en fait diverses perceptions sur les comptes des clients :

- frais d’opérations (virement permanent entre banque, transfert étranger),

- frais de rejet et d’incidents (refus de chèques, de prélèvements),

- prix des produits achetés (carte bleue).

Il faut savoir que le Produit net bancaire des banques de réseau (PNB, soit pour vraiment simplifier, le chiffre d’affaires) principalement se compose de 3 parties :

- marge sur crédits,

- marge sur ressources,

- commissions (les fameux « frais bancaires ») (Yahoo).

Au cours des vingt dernières années, les marges sur crédits et ressources se sont resserrées. Les fonds disponibles sur les comptes dépôts ont fondu comme neige au soleil (vigilance des clients à placer les fonds inutilisés) et les marges sur crédit (concurrence plus forte) se sont laminées, le coût du risque n’étant même plus intégré à son juste niveau. De plus, bien souvent, les banques utilisent le crédit comme produit d’appel avec des marges négatives pour conquérir de nouveaux clients.

Les banques ont donc tout naturellement amplifié leurs perceptions de commissions, d’une part pour récupérer du chiffre d’affaires perdu, mais aussi pour faire plus de PNB, donc plus de bénéfices pour le bonheur des actionnaires. Les commissions ont par ailleurs une grande qualité, c’est d’être récurrentes.

Le poids des commissions progresse dans la composition du PNB sous le double effet de la désintermédiation et d’une recherche de revenus stables et sans coût du risque.

En fait, il ne faut pas confondre la tarification positive (services, conseils, frais de dossier...) et la facturation négative (frais sur débits, incidents...). Les clients dits modestes (clients à petits revenus/patrimoine, peu habitués à la négociation, voire intimidés par le monde bancaire) sont une cible facile pour la facturation négative, voire une surfacturation.

Le fruit du passé (relations Etat/banques) peut expliquer des reportages comme celui de dimanche : par le passé, les banques étaient nationalisées et moins tournées vers le profit, chaque établissement trouvait facilement sa place dans un contexte de fort développement des réseaux. Il est donc difficile de faire évoluer les mentalités de clients qui ont connu l’ère du tout gratuit.

Payer pour un service, quoi de plus normal. Payer des frais de tenue de compte, étant donné la gratuité du chéquier et de l’envoi des extraits de compte me paraît normal. Là où le bât blesse, c’est l’absence de transparence.

Ce ne sont pas les frais bancaires qui sont à remettre en cause, mais leur transparence, leur juste niveau (surtarification des frais de rejet par exemple). Lors de l’émission de dimanche soir, le journaliste semblait surpris qu’un commercial bancaire soit rémunéré sur ses ventes. C’est un commercial, en quoi cela est-il anomal qu’il le soit ? La pression est très forte sur les commerciaux des réseaux bancaires pour justement augmenter les 3 sources de PNB et, notamment, celle des commissions.

En conclusion, il faut souligner que le système bancaire français est réputé pour sa fiabilité (technologie carte à puce, par exemple) et est l’un des moins coûteux d’Europe.

La surfacturation de commissions pourrait se retourner contre les banques du fait de la judiciarisation de la société : les clients sont de plus en plus procéduriers, réclament plus souvent et ont facilement recours à une association de consommateurs/avocat.

La loi du 3 janvier 2008 prévoit d’obliger les banques à envoyer à chaque client un récapitulatif annuel des frais qu’ils paient au titre de la gestion de leur compte. Il impose également une procédure de médiation dans le cas de contentieux portant sur des placements et des crédits.

(Cf. doc Assemblée nationale)

Il n’est pas interdit au consommateur d’être vigilant, pourquoi signer un « package » comprenant des services qui ne lui sont pas utiles quand il a seulement besoin d’une carte bleue ? Et un client averti est un client qui négocie, qui ose demander.

http://www.acabe.fr/frais-bancaires.htm

(Cf.Boursorama)


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • orsi 29 janvier 2008 13:59

    Ce qui est très énervant dans les frais bancaires, c’est qu’ils sont prélevés directement sur le compte sans devis, sans facture, sans véritable accord du client qui en est prévenu plusieurs jours après. Je veux dire par là que chaque fois que j’achète un produit ou un service, je paye quand je veux ou comme je veux. Là, c’est débité PAR UN ABUS DE POUVOIR. D’où des situations ubuesques, lorsqu’on part en vacances 15 jours, que la banque refuse un prélévement pour des frais divers, vous facture une commissions pour ce prélévement, vous facture l’envoie d’une lettre vous prévenant, ce qui vous met dans le rouge. J’ai eu des problèmes avec les banques quand je gagnais moyennement ma vie. Depuis, je gagne plus d’argent et depuis 10 ans, je n’ai plus de problème banquaire. Je suis à la Poste et franchement, c’est beaucoup plus cool.

    Autre mensonge. En 2002, pour nous vendre l’euro, on nous avait dit  : "la concurence entre toutes les banques européennes va s’exercer, il n’y aura plus de frontières bancaires, les frais baisseront, on placera son argent dans une banque belge, on aura une assurance-vie en Espagne". Vous connaissez beaucoup de gens qui ont quitté leur banque pour un autre anglaise, polonaise ou portugaise. Vous connaissez leurs tarifs ?


    • non666 non666 29 janvier 2008 15:32

      Ce a quoi je rajouterais cette information hallucinante :

      L’Euro etait sensé nous economiser des frais de change.

      Mais malgrès l’Euro, faire un cheque de France vers l’Allemagne, par exemple, coute quand meme des frais...

      Les seuls qui ont gagné quelquechose, sont effectivement les grands argentiers.

      Resumons :

      La loi nous oblige a avoir un compte pour nous faire payer par nos employeurs.

      Les banques prete notre argent dès que notre compte est positif, sans benefice pour nous et nous payons des frais dès que nous sommes dans le rouge. L’argent en plus ou en moins raporte oujours aux banques et a elles seules.

      La loi a dematérialisé les titres boursiers et cela nous oblige a les confier a des agents de change qui sont aujourd’hui ...des banques.

      Ces memes banques jouent nos titres plusieurs fois par jour et se garde les benefices.

      Il y a un moment ou le fait d’avoir de l’argent liquide sera illegal car cela leur echappe.

      Heureusement ils tentent peridodiquement de reactiver Moneo pour que ça aussi leur rapporte !


    • Jason Jason 29 janvier 2008 14:47

      Merci, Fanfan pour cet article très instructif.

       

      On nous rebat les oreilles sur la croissance, mais celle que j’ai constatée jusque là, est celle des prix.

       

      J’épluche régulièrement les tarifs que ma banque applique à mes transactions, et j’ai du mal à savoir ce que me coûte annuellement la gestion de mes comptes. Le changement annoncé va donc permettre d’y voir plus clair.

       

      Une chose me fait râler cependant : les frais des cartes bancaires (disons à débit immédiat pour faire simple). La banque perçoit un abonnement annuel fixe de la part du client (moi). Mais elle perçoit aussi une commission de la part du fournisseur du client qui utilise la carte. Cette politique me paraît passablement malhonnête. D’autant plus que l’acheteur d’un produit sait que les frais/commissions perçus par la banque sont répercutés sur le prix de vente du produit. Opacité, opacité !!!

       

      Par ailleurs, les banques offrent aux titulaires de comptes courants une assurance en cas de perte ou de vol de chèques. Pourquoi le client paierait-il les risques encourus par la banque ? Le carnet de chèques n’est-il pas la propriété de la banque ? La banque ne garantit-elle pas la qualité des transactions affectant mon compte en vérifiant les données de celui qui veurt encaisser mon chèque (le tireur en bon jargon) ?

       

      Décidément, il ya encore bien des progrès à faire.

      Merci pour votre article.


      • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 22:28

        Vous auriez pu rajouter les délais de compensation !

        Belle lurette que les banquiers ne partent plus tous les matins à la BdF avec la sacoche pleine de paperasse pour se l’échanger. Je pense même qu’un texte les a supprimés il y a peut-être deux ans. Il m’était passé entre les mains.

        Et pourtant !

        Il est vrai qu’en matière bancaire, l’informatique a encore des progrès à faire !


      • Icks PEY Icks PEY 29 janvier 2008 15:08

        Votre article donne à la fois la question et la réponse : il appartient au consommateur de se prendre en main.

        Personnellement, ma carte bleue ne me coute rien, elle me rapporte même des sous (www.oney.fr), j’utilise un compte bancaire classique sans abonnement qui ne me coute rien puisque je gère mon solde de telle façon que je ne sois jamais à découvert. Et si mes virements sont payant, je fais des chèques.

        Vous parlez de transparence, mais les conditions générales de vente sont disponible partout dans les agences, ainsi que les sites internet des banques.

        Et la concurrence me semble réelle dans le milieu bancaire.

        Evidemment, si le français moyen n’était pas surendetté pour acheter des trucs dont il n’ a pas réellement besoin, il y aurait moins de litiges avec son banquier : c’est le problème de la société de consommation qui fait croire à tout le monde que chacun peut avoir son écran plasma, sa voiture écolo et sa cuisine refaite tous les cinq ans ! Si le consommateur ne se rend pas compte de ce qu’il peut réellement s’offrir, est-ce la faute du banquier ?

        Icks PEY


        • Icks PEY Icks PEY 29 janvier 2008 16:01

          Je suis tout à fait d’accord avec cette requalification des frais en question : c’est à mes yeux très clairement un détournement des règles légales prohibant l’usure.

          Icks PEY


        • haddock 29 janvier 2008 17:33

          Agio ? m’ a dit le banquier ,

           

          mon âge vous regarde pas lui répondit-il-je .


          • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 20:11

            J’ai rectifié Eglefin !

            Un con t’avait moinssé.


          • maxim maxim 29 janvier 2008 19:10

            les frais d’extraits de commission décadaire ????( à quoi ça sert ,presque 4 € quand même)

            frais de retrait ( 1 € chaque fois que vous tirez à une billetterie qui n’est pas celle de votre banque )

            frais de dysfonctionnement ( alors que j’avais demandé de regouper 3 crédits en cours en un seul ,la banque a dont fait le total de ces sommes ,s’est remboursée en une fois ,et m’a recrédité de cette somme totale le lendemain ,le temps que l’opération s’effectue ,je me suis donc retrouvé un instant à découvert de la somme totale du montant de ces sommes et j’ai eu des frais de dysfonctionnement de mon compte ,alors que c’était la banque qui avait fait cette manoeuvre ,j’ai réclamé le montant de la commission prélevée qui arrivait à une soixantaine d’€ uros ,la banque à reconnu son erreur ,j’attends le remboursement depuis plus de 6 mois ...)

            j’en oublie certainement ,mais ces petites sommes qui s’additionnent à d’autres ,multipliées par les année que ça persiste ,ça doit faire une belle petite somme au final !


            • haddock 29 janvier 2008 19:15

              banquier , autre nom escroc ...


              • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 20:14

                J’ai rectifié Eglefin !

                Un con a oublié de te moinsser (à moins qu’il n’ait pas eu le temps !)


              • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 20:33

                Pour être plus sérieux !

                Vous ne voulez pas payer de frais bancaires ?

                Ayez un compte bien rempli, et vous tomberez dans la classification des clients qu’il ne faut pas indisposer.

                Car il y a bien une classification, n’est-ce pas Fanfan ? (risques ?)

                A moins que mon ami qui est un assez gros chef d’agence de la SG m’ait raconté des histoires.......................

                 

                 


                • Rosemarie Fanfan1204 30 janvier 2008 09:10

                  @ soleillou

                  Dans toutes les entreprises les clients sont "classés". On ne traite pas de la même manière un "gros" client, qui paie bien, avec qui on fait beaucoup d’affaires et un qui paie mal, avec des petites commandes et dont parfois les règlements reviennent impayés. Non ?

                   smiley mais bon pour ce que j’en dis....

                   


                • haddock 29 janvier 2008 20:42

                  Soleilman,

                   

                  Le banquier , comme Dédé l’ arsouille t’ attend au milieu du gué pour te tirer ta bourse , Dédé l’ arsouille déguisé en voyou , le banquier déguisé en marketing .


                  • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 20:53

                    Au milieu Dugué ?

                    Arrête tes conneries Hadd !


                  • haddock 29 janvier 2008 21:15

                    Fapaitement Soleillou ,

                     

                    Au milieu du gué vers la taverne où se disent des gros mots mots .


                    • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 21:27

                      Clap, clap, clap, clap, clap...........................

                      www.


                    • haddock 29 janvier 2008 21:42

                      sans dec , $oleil ,

                       

                      Les banquiers-escrocs ont l’ autorisation légale d’ enculer les clients à condition de mettre une vaseline vendue par le ministère des Finances .


                      • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 21:52

                        C’est parceque tu as ouvert mon lien que tu dis ça ?


                      • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 22:04

                        Donnée la vaseline Hadd, donnée, pas vendue.

                        La meilleure des preuves c’est que Lagarde de la Planche à Billets ne veut pas virer Bouton.

                        Tiens, Bouton-Lagarde ! Un beau nom de Médoc !

                        tempsreel.nouvelobs.


                      • haddock 29 janvier 2008 21:59

                        bel animal cet écureuil avec ses yeux auburnes ...


                        • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 22:15

                          Mouais ..................

                          Mais alors, l’a sérieusement les paupières tombantes. Me fait penser à Borloo ou au pauvre Léotard !

                          Bon, dodo. La carcasse est fatiguée.
                          En plus demain on va se faire tirer par Fanfan pour lui avoir pourri le sujet avec les couilles de l’écureuil qui trempent au passage du gué !

                          Salut Eglefin

                           


                        • Rosemarie Fanfan1204 30 janvier 2008 09:06

                          @ Soleil et Had,

                          bonjour à vous deux et merci de me faire sourire de si bon matin avec votre ping pong. smiley


                        • haddock 29 janvier 2008 22:19

                          tchao Sololeil ,

                           

                          Une pensée pour Philippe Léotard , un bon , lui .


                          • Soleil2B Soleil2B 29 janvier 2008 22:34

                            Une dernière, tu m’as tendu la perche.

                            Un bon, oui. Tiens, avant d’aller fermer les yeux, "Le Chant des Partisans". Salut Philippe !


                          • pdth pdth 29 janvier 2008 22:35

                            C’est vrai que c’est agaçant d’être facturé sans facture préalable, ceci dit la banque est un budget dérisoire par rapport à l’electricité , la bagnole , le telephone et bien autres , on se fait plaisir à raler là dessus de manière recurrente ...c’est juste pour le plaisir en fait les problèmes sont ailleurs, 

                            La banque n’est pas un commerce spécialement cher et c’est quand même plus encadré et clair que la facturation d’un garagiste , d’un plompier ou autres spécialistes du coup de bambou derrière la nuque

                            Enfin quand tu achetes un bien immobilier , entre le banquier , l’agent immobilier et le notaire , je trouve que c’estencore avec le banquier que c’est le plus facile de négocier

                             

                            Toiut cela pour dire que raler après les banquiers c’est agréable , ça détent et en plus c’est dans les traditions mais ce n’est pas cela qui va relancer le pouvoir d’achat des familles françaises  smiley


                            • Rosemarie Fanfan1204 30 janvier 2008 09:05

                              @ pdth, tout à fait quoique pour certains "petits" clients, la facture est parfois très lourde..... très très lourde ....

                              En faisant ce billet, je savais que cela éveillerait le gaulois raleur qui est en chacun de nous smiley


                            • gnarf 30 janvier 2008 18:04

                              Le plus incroyable et inacceptable avec le systeme bancaire Francais, c’est que les comptes courants ne sont pas remuneres.

                              L’argent que vous avez sur votre compte en banque est place par la banque qui en tire un joli benefice. Quasiment partout dans le monde sauf en France, les banques rendent au titulaire du compte une bonne partie de ce benefice, superieure a l’inflation. Et d’ailleurs se font une rude concurrence a ce sujet.

                              Et sur une vie toute entiere, que vous soyez riche ou pauvre, ces interets que vous n’avez pas percus representent forcement des dizaines de milliers d’euros (car si vous les aviez ils feraient boule de neige).

                              Pire encore...a cause de l’inflation qui ronge votre compte, vous perdez en permanence !

                              Les banques Francaises, en vertu d’un accord clienteliste avec l’Etat Francais, ne rendent aucun interet aux comptes courants, et en echange de quoi ? de la gratuite des cheques...

                              Vous rendez-vous compte que sur toute une vie, cette gratuite des cheques vous coute des dizaines de milliers d’euros ? Quelle stupidite.

                              Et en plus, seuls les riches qui peuvent placer a long terme, peuvent profiter des interets....ce qui est completement injuste et penalise les moins riches.

                              J’aime bien decrire ca aux employes de banque etrangers. Venez en France, ils vous donnent leur argent et vous gardez tout les interets pour vous. Ils trouvent ca epatant....le paradis des banquiers.


                              • CFrofro CFrofro 31 janvier 2008 12:30

                                Ah ! les frais bancaires...
                                Le problème est souvent que le client ne s’y intéresse que lorsque la banque les perçoit. Et qu’il est trop tard !

                                Achète t on une voiture sans se préoccuper de sa consommation, du cout de l’assurance et de savoir si elle rentre dans le box ? Non. Mais avec les banques, comme le compte chèque est gratuit et obligatoire, on regarde d’abord la proximité et la commodité d’accès. "t’es content de ta banque ?" à un copain et hop, nous voila client.
                                Mauvais calcul !

                                Seulement voila, il n’est pas simple de tout expliquer à un conseiller que l’on rencontre pour la première fois, de lui poser toutes les questions. D’autant qu’il a un autre rendez-cvous derrière et qu’il va souvent avoir envie de boucler rapidement (bacler ?) l’entretien.

                                Le meilleur exemple : les packages. Bien sur, pour une simple CB, le package à 20 euros par mois est inutile. Mais quand on sait ce qu’il y a dans un package et que l’on connait bien les conditions d’utilisation des produits qui le compose, on peut alors faire un vrai choix.
                                Une CB oui, mais aussi une autorisation de découvert, une assurance de moyens de paiements, etc...
                                Ca coute des sous ? Oui. OK, je ne prends pas le package.
                                Soit, mais pas de droit au découvert non plus. Donc ensuite, il faut assumer ! Et comme les découverts non autorisés coutent cher et qu’il faut demander à utiliser l’argent de la banque avant de faire le chèque, c’est lourd et à terme, plus couteux que le package...

                                Comme je l’ai souvent dis à mes clients (ben oui, je travaille dans une banque, moi aussi...) pour vivre à découvert, il faut être riche !

                                Alors, oui, les frais bancaires coutent cher. d’autant plus qu’on n’a pas pris le temps de regarder les tarifs, pourtant à disposition. On verra alors que si un chèque en euro émis en Allemagne occasionne des frais d’encaissement, un virement transfrontalier de faible montant n’est pas plus cher qu’un virement en faveur d’une autre banque. Le client a donc sa part de responsabilité dans ce qu’il supporte comme frais ; gérer, c’est prévoir. Et ne pas croire que le découvert est un dû.
                                Mais soyons honnete, les conseillers clientèle, largement pressurés par la hierarchie pour réaliser des objectifs très (trop !) ambitieux, sont aussi responsables.

                                D’ailleurs, certains se prennent même pour des banquiers ; alors qu’ils ne sont que de simple employés de commerce, avec un train de vie pas forcément plus élevé que celui de leurs clients...

                                Pas si simples les rapports clients / conseiller / banque. Cela pourrait pourtant souvent s’améliorer avec plus de communication et une meilleure prise en compte des regles du jeu par les uns et pas les autres.


                                • Rosemarie Fanfan1204 31 janvier 2008 16:18

                                  @cfrofro

                                  d’accord avec toi, on arrive d’ailleurs aux mêmes conclusions. Plus de transparence serait la bienvenue.

                                   


                                • Nicolas C. 3 février 2008 01:41

                                  @l’auteur

                                  "En conclusion, il faut souligner que le système bancaire français est réputé pour sa fiabilité (technologie carte à puce, par exemple) et est l’un des moins coûteux d’Europe."

                                   

                                  Je ne sais pas pour qui il est le moins couteux, mais surement pas pour le client.

                                  J’ai un compte en banque en angleterre qui me reste des années d’études la bas, avec la bagatelle de 29£ dessus. Et bien depuis 5 ans, alors que je ne fais aucun versement dessus, il y a toujours 29£. Je recois un relevé tous les deux mois, ma nouvelle carte (a puce desormais) tous les deux ans, gratuite evidemment, et une carte à debit differé, gratuite aussi.

                                   

                                  J’ai en plus un compte en france, dans une grande banque francaise, qui n’hesite pas a me prelever de l’argent à tous bout de champ pour ma carte bleue (j’ai depuis changé pour les services pass), des decouverts quand les operations ne sont pas faites à temps (7€ l’operation), et des frais de tenues de compte. Et j’ai quand meme pas mal d’argent chez eux. Je trouve cela innadmissible de devoir payer pour utiliser son argent, alors que la banque fait fructifier notre argent pour elle à coté.

                                   


                                  • earth75 earth75 3 février 2008 12:24

                                    Bonjour, je tiens à faire savoir que l’ argent des dépôts à vue des particuliers est utilisé par les banques pour fabriquer du bénéfice en l’ investissant soit en bourse soit dans la pierre principalement. Ce bénéfice est supérieur au revenu des frais bancaires. Donc, conclusion, nous les particuliers, qui sommes à l’ origine de cette montagne d’ argent qui monte d’ année en années, ne devrions plus avoir des frais bancaires ou mieux encore devrions bénéficier de prêts bancaires à des taux trés trés bas............


                                    • FYI FYI 5 février 2008 23:58

                                      Nous prélever des "frais" directement est à priori remettre en cause l’intégrité de nos comptes courants, c’est illégal il me semble...


                                      • Comparavie.fr 6 février 2010 19:41

                                        Aujourd’hui , les contrats d’assurance vie sont pour beaucoup à 0% de frais d’entrée, les banques ont beaucoup réduit leurs tarifs depuis plusieurs années.


                                        • Rosemarie Fanfan1204 6 février 2010 21:30

                                          merci de votre messaege sur un texte déjà ancien ! d’abord, l’assurance vie ne dépend pas des banques directement, mais de leurs filiales, ensuite permettez moi moi d’être dubitative sur des frais à 0% hormis des contrats en capitaux élevé..... des réductions sont à peu près facilement négociables, le 0% est rarsisime....


                                          • Vincent 23 mars 2010 11:44

                                            Je viens de me rendre compte que ma banque me prélevait pour deux options dont une téléopératrice m’avait parlées mais qu’en aucun cas je n’avais commandées, pas même pour une période d’essai ... ! J’ai appelé mon agence qui me dit que par téléphone mon acceptation vaut pour signature de contrat ! Mais furieux, la responsable de ladite agence (banque que je ne citerai pas) est ok pour me créditer les sommes que j’ai versées pour ces options. Quand même .... ! Je suis à la recherche de comparatifs bancaires, qui en connait de sérieux . J’ai trouvé celui de jechange.fr qui porte bien son nom pour comparer et changer de banque. Quels sont les autres ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès