Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les solutions anti-crise... des nazis (III)

Les solutions anti-crise... des nazis (III)

Les banquiers, et les industriels allemands ont offert le pouvoir à Hitler. Ils le veulent pour redresser l'économie. Pour eux, la démocratie amène le chaos, et le désordre dans la masse prolétaire ce qui empêche le retour de "la confiance". Ils pèseront de tout leur poids pour anéantir les restes de Weimar. Opportuniste, et habile orateur Hitler a su leur donner confiance. Jouant à un jeu dangereux ils réaliseront trop tard que même les vampires de la finance peuvent vendre leur âme au diable.

Schacht, et les pigeons

Bien notre président de la Reichsbank est un habile financier, il sait que ce qui intéresse les investisseurs ce n'est pas la réalité mais la foi, et la confiance que leurs investissements leur rapporteront gros. Qu'importe la démocratie, les éxécutions, et l'antisémitisme pourvu que leur argent rapporte.

Le problème de l'Allemagne lors de la prise en fonction de Schacht à la Reichsbank, c'est que la dette n'est plus remboursée. Le défaut de paiement a eu lieu après la crise de 1929, il va donc falloir trouver une manière de faire croire aux investisseurs que le changement politique allemand s'est accompagné d'un changement économique radical.

Le reprise en main de la situation doit s'accompagner d'abord d'une lutte contre la dette intérieure. C'est-à-dire la dette que l'état doit à ses entreprises, à ses banques, au financement de ses communes.

"S'il y a des ateliers inutilisés, des machines inutilisées, il doit y avoir aussi des entreprises, et des capitaux inutilisés" - Hjalmar Schacht

La lutte de la dette intérieure est double pour Schacht, d'abord il faut dissimuler l'endettement réel du pays, ensuite il faut réussir à redonner confiance aux allemands dans leur économie. Le plan est ingénieux et passe par la création d'une société fondée par quatre poids lourds de l'économie allemande : Siemens, Krupp, Gutehoffnungshûtte, et Rheinstahl. Son nom la Metallurgische Forschungsgesellschaft

Reprenons un exemple, vous êtes chef d'entreprise, vous constatez avec effroi qu'une crise économique s'abat sur le pays. Au secour c'est la récession ! Comme n'importe qui vous voulez avoir suffisament de trésorie pour faire survivre votre business. Vous licenciez donc plus de la moitié de vos employés, ça vous fera toujours ça d'économiser. Et plutôt que d'investir vos marges vous les thésaurisez.

Mon objectif en tant que président de la banque centrale est de vous faire sortir vos fonds pour les réinjecter dans l'économie car tout le monde le sait, l'argent c'est comme le sang, il faut que ça circule. Je vais donc avoir une idée géniale ! Je sais qu'il y a un comportement moutonnier des investisseurs, j'ai pu le constater lors de la crise, j'ai dans mes amis trois ou quatre poids lourds de l'industrie qui pèsent un très bon pourcentage du PIB du pays. Bien sûr en tant que président de la Banque centrale je ne peux pas simplement dire : "Venez acheter la dette de mon pays vous verrez on a eu un défaut de paiement y a un an seulement !" Je vais donc créer une société avec mes copains industriels qui vont commencer à investir dedans puis vu qu'elle a pas beaucoup d'argent, pour montrer la confiance extraordinaire que vous pouvez avoir dans cette société je vais dire que si jamais cette société est endettée, ma banque centrale, l'état en fait, épongera la totalité des dettes. Pour créer un effet d'entrainement mes copains commencent à me livrer les marchandises puis pour frapper encore plus fort, je vous dis maintenant vous pouvez venir à n'importe quel moment à ma banque centrale avec votre titre de dette et je vous donnerai 4% en plus. Extraordinaire !

Vous, vous regardez comment évolue la situation, vous avez peur quand même. On sait jamais ! Mais au fil des mois il y a de plus en plus de marchandises vendues, et de plus en plus de titres de dettes émis sans aucun couac. Vous testez le truc, vous vendez quelques marchandises à cette société, vous allez à la banque centrale et hop magie 4% en plus. L'appât du gain, et la confiance reviennent. Fini la morosité, vous pouvez à nouveau être le "King of the world" !

Les bons mefos sont pensés de cette manière pour à la fois dissimuler l'endettement réel du pays, et capturer les fonds thésaurisés par les différents agents économiques du pays. Cela sera un grand succès ! En 1934, les bons MEFO représentent 2,1 milliards de reichmarks, en 1935, 2,7 milliards de reichmarks, en 1936, 4,5 milliards de reichmarks. En 1938 les bons mefos représentent 12 milliards de marks contre 19 milliards de marks de dette officielle !

Cependant cette formidable réussite pose problème, effectivement cela évite à l'état d'emprunter sur les marchés ou même de devoir faire tourner la planche à billet mais n'oublions pas que la Reichsbank s'en porte garant, et donc l'état. Techniquement le bon mefo est échangable à la banque centrale au bout de trois mois contre de l'argent. Un peu court pour redresser un pays, surtout avec un intéret à 4% ! "Chacha" va donc encore une fois créer une illusion formidable. Les bons mefos sont renouvelables tous les trois mois et pour un maximum de cinq ans. Il crée concrètement un placement court terme garanti par l'état. Et ça, ça va attirer les banques allemandes qui voient dans le bon mefo une possibilité de réserve sûre pendant 5 ans, et échangeable en quelques mois. Sans compter que "Chacha" va les obliger en 1935 à augmenter leurs réserves obligatoires. Par conséquent les banques acceptent les bons mefos pour les placer dans leurs réserves, et font du crédit avec de la "vraie monnaie". La circulation de la monnaie rédémarre, les entreprises réembauchent, l'état peut échanger des bons mefos sans réellement s'endetter, tout le monde est content. Sauf qu'il ne faut pas oublier que les bons mefos arrivent à échéance en 1938. Hjalmar Schacht nous dit dans ses mémoires :

Après cinq ans, le remboursement des effets Mefo devait commencer, et les sommes nécessaires seraient désormais perdues pour le budget et devraient donc être prises sur d'autres postes de dépense, le réarmement était justement de ceux-ci. Toutes ces considérations revêtirent leur pleine signification quelques années plus tard, quand j'eus l'impression que le réarmement allait dépasser le niveau normal de temps de paix. Ceci aurait été empêché par mon plan, si Hitler n'avait pas fait dévier la politique de la Banque du Reich."

Bienfaiteur de l'humanité je n'irai pas jusque là. Son comportement est symptomatique de la droite allemande des années 30, chacun pense qu'il est possible de controler Hitler et de s'en servir comme d'une marionette. La guerre, et les exterminations les feront mentir. En 1938 Hitler commence ses invasions.

Après avoir fait disparaitre la dette intérieure du Reich et relancer l'économie sans emprunt, ni inflation ! Notre magicien va devoir mettre sa casquette de diplomate pour régler le problème de la dette étrangère.

Documents joints à cet article

Les solutions anti-crise... des nazis (III) Les solutions anti-crise... des nazis (III)

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Angelus68 2 décembre 2011 15:36

    Entièrement d’accord avec vous. Pour moi les personnes qui ont financer les nazis ont aussi une part de responsabilité dans les 50 millions de morts de la Seconde Guerre mondiale, mais on a vu l’ombre de ces personnes a aucun procès.


  • Spip Spip 2 décembre 2011 14:53

    Il y a tellement de choses qui n’ont pas été abordées à Nuremberg... C’est le lot de toute justice menée par des vainqueurs qui décident de ce qui sera à l’ordre du jour ou pas.

    Croyez-vous que le procès de Saddam Hussein ait abordé toutes les questions ? Quant à la mort de Khadafi elle a arrangé tout le monde. Imaginez tout ce qu’il aurait pu déballer (de vrai) sur ses relations avec nous, par exemple. Et je passe sur Ben Laden... Impensable.



    • et si merkell etait la fille d hitler

      REGARDEZ LA BIEN et elle porte des vestes brunes-marron COMME HITLER

      NON AU duo
      MER...KO ( les ennemis de 39-45 s’associant...)


    • hitler avait des tics...sarko aussi......hitler avait un mega ego surmendissionné. sarko... aussi

      hitler était parano .sarko aussi.............hitler tendait le bras....sarko aussi

      eva braun portait comme hitler des vestes marron-brunes ....................merkell aussi


      • non a l ’agcs..a l omc...au fmi ..a la bce

        _AGCS accord general sur le commerce des serVices..........exemple privatisation du tgv-sncf ...prix du billet allant de 1 A 4...

        -OMC organisation mondiale du COMMERCE soutenu par UM...PS (pascal lamy PS
        commissaire)

        _FMI DE dsk-lagarde...............

        - BCE de draghi BANQUIER VEREUX ITALIEN


      • Christoff_M Christoff_M 3 décembre 2011 05:39

        marrant de toujours nous ramener au nazis dont beaucoup ont oublié la période de naissance, d’émergence et le fait que ce soit un parti du peuple à la base national sozialism...

        Comme quoi avec de bons sponsors on peut faire élire n’importe qui et n’importe quoi, sous l’étiquette populaire...

        Transposez à notre époque avec les états unis et les émirats comme sponsors une bonne crise et vous verrez que nous sommes dans les conditions pour l’émergence d’une nouvelle dictature à l’échelle mondiale... Sarkozy a beaucoup de point commun physiquement et dans ses discours de propagande, grossièrement mensongers, et pas un journaleux de la presse mouton ne réagit !!

        Il parait que l’humanité progresse et se « modernise »... derrière la façade de com faite par les vendeurs de tapis du mondialisme, Séguéla, BHL, Attali, Minc, Gaino et autres diseuses de bonne aventure, j’ai de sérieux doutes sur l’évolution de notre chère société humaine qui ressemble à s’y méprendre aux descriptions de Balzac et de Maupassant...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès