Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Médecins du Monde, généreux avec l’argent des contribuables....

Médecins du Monde, généreux avec l’argent des contribuables....

Médecins du Monde propose la fusion de l'AME avec la CMU !

Médecins du Monde présente son programme politique

Médecins du Monde (MdM) a appelé hier mardi les parlementaires à modifier le projet de loi santé. Abandonnant de plus en plus son rôle d'association de terrain, les bobos médicaux de l'association fondée par Bernard Kouchner s'érigent en groupe de pression gaucho-libertaire.

Fusion de l'AME et de la CMU pour accueillir toute la misère du monde

Ainsi, ils jugent le projet de loi du gouvernement trop timide en matière de "lutte contre les inégalités" et préconisent notamment une fusion de l'aide médicale d'État (AME) et de la couverture maladie universelle (CMU). Une manière de rendre l'accès aux soins, intégralement payés par les contribuables français, universellement accessibles (à l'exclusion des citoyens français ayant la chance de travailler et de participer eux mêmes au financement du système) et leut financement totalement opaque, de façon à ce que personnene puisse savoir combien coûte la prise en charge des étrangers....

Rappelons qu'en toute bonne logique, le système de santé français, payé par les travailleurs français, ne devrait pas avoir à prendre en charge des ressortissants étrangers, surtout illégalement entrés sur notre territoire. La prise en charge de leurs soins devrait être du ressort des associations caritatives (comme Médecins du Monde s'ils se remettaient au travail).

Tiers payant obligatoire et salles de shoot

Après quelques considérations purement politiques (Marisol Touraine, « reste en deçà des objectifs ; « Globalement, on est au milieu du gué » ; « On a l'impression que le gouvernement n'a pas totalement pris de décisions »), le communiqué de l'association " salue certaines dispositions, comme la généralisation du tiers payant (dispense d'avance de frais) ou l'expérimentation de salles de shoot, destinées à réduire les risques liés à la consommation de drogue"

Ahurissant ! La généralisation du tiers payant est une aberration technique, économique et une escroquerie intellectuelle (elle renforce la croyance de l'usager dans le "tout gratuit" et la déresponsabilisation du citoyen). Elle ne facilite en rien l'accès au soins et est une atteinte à la liberté pour les professionnels de santé. Médecins du Monde sort totalement de son champs de compétences en prenant ainsi position sur un problème éminemment politique de collectivisation de la santé. Quant aux salles de shoot, vouloir faire croire que des salles de shoot ouvertes et légales vont permettre de lutter contre la drogue, tient purement de l'escroquerie intellectuelle et du mensonge. Les rares endroits qui ont expérimenté ces lieux font marche arrière, tous ont connu un accroissement considérable de la consommation de drogues avec tous les problèmes avenants, tant sécuritaires que sanitaires. C'est très logique, d'ailleurs, sinon pourquoi viendront nous dire qu'il faut baisser la vitesse pour lutter contre les accidents ou la consommation d'alcool mais qu'il faudrait favoriser la consommation de drogues ?

Tout cela est purement idéologique. Si Médecins du Monde est si persuadé que cela de ses positions politiques, qu'ils se chargent de collecter des fonds (privés) afin de mettre en place ses actions, au lieu de vouloir imposer son idéologie gaucho-libertaire à l'ensemble de la population française.

Article paru sur MaVieMonArgent


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • alain_àààé 26 février 2015 15:29

    excellent article et j ajouterais qu étant en mission en début d annnée 1990 en afrique pour les services de renseignements comme officieusement agent ai vu des mes yeux cet ordure de KOUCHNER et ses copain demandé a des entreprises ou des professions liberales de payer les soins qu ils administraient aux malades bléssés etc...SINON ILS NE LES SOIGNAIENT PAS. J AI ECRI A CET ORDURE LORSQU ILS ONT EU LE PRIX NOBEL ET DE LUI PRESENTE DES PHOTOS SUR LEUR METHODE DE TRAVAILLER.COMME TOUS LES LACHES U IL EST NE N AI JAMAIS EU DE REPONSE MAIS J AI RECU COMME TOUT LE MONDE UNE LETTRE DEMANDANT DES DONS JE LUI DIT QUI J ETAIS TERMINE PLUS DE SES NOUVELLES.J AJOUTERAI QU IL A EU UN EMPLOI FICTIF SOUS LE MINISTRE DE LA SANTE XAVIER BERTRAND UMP


    • fred.foyn Le p’tit Charles 26 février 2015 16:36

      Il y a longtemps j’ai failli intégrer cette organisme...Après entretien avec un personnage haut placé..je suis parti en courant sidéré de la façon dont ce truc fonctionne.. ?...Pour preuve un certain B.Kouche-Nerf est passé par là... !

      La messe est dite...


      • foufouille foufouille 26 février 2015 16:41

        le début était bien mais dérape ensuite.
        « (elle renforce la croyance de l’usager dans le »tout gratuit« et la déresponsabilisation du citoyen) »
        ben voyons, le médecin ne serait pas responsable.
        c’est pas libéral une salle de shoot ?


        • TDK1 TDK1 28 février 2015 14:11

          @foufouille
          Je ne comprends pas la critique concernant la déresponsabilisation. Je parle du citoyen, c’est à dire de l’usager. La non-prise de conscience du coût d’un service entraîne, c’est bien normal, un comportement non-responsable à l’égard de ce service. C’est particulièrement vrai dans les cultures « sudistes ». A chaque fois que nous allons dans des pays « nordistes », nous sommes étonnés du respects de la chose publique. Respect collectif et individuel. 


          Plus une société se « sudise » plus elle est confrontée à l’irrespect de la chose publique. J’ai été frappé, la dernière fois que je suis allé aux USA. Fini le coca à volonté dans les fast foods. De moins en moins d’établissements vous proposent leur jus de chaussette pompeusement baptisé café à volonté. La sudisation de la société américaine a induit des comportements irresponsables qui ont fait disparaître ces offres.

          Oui, c’est vrai, si l’offre médicale passe au « tout gratuit », une inflation des dépenses est à prévoir qui entraînera (car rien n’est gratuit et il faut bien prendre l’argent dans la poche du contribuable) une augmentation de la pression fiscale pour une qualité de soins qui ira déclinant car il ne sera pas possible d’investir en plus dans un progrès technologique. (cf les jours de carence chez les fonctionnaires qui avaient réduit de moitié les absences de moins de trois jours...)

          Quand aux salles de shoot, c’est ni libéral ni socialiste, c’est con. Cela s’inscrit en fait dans une idéologie socialo libertaire du « tout m’est permis » et qui conduit à l’utilisation des instances publiques à l’assouvissement de ses fantasmes personnels sans tenir compte de l’impact collectif. Ce que certains appellent pour faire court « l’esprit mai 68 ». Qui conduit au « mariage pour tous » (par « pour les homos », « pour tous », c’est à dire demain, pour les pédophiles, les zoophiles, les nécrophiles etc..., sinon ils l’auraient appelé « mariage homo ») qui conduit à la dé-criminalisation de l’inceste (et oui, nos socialistes ont décriminalisé l’inceste) etc etc...

          Cet état d’esprit est typiquement socialo libertaire « il est interdit d’interdire », « tout ce qui est à toi est à moi », « sous les pavés la plage » etc etc... Bref, « tout pour ma gueule ».

        • Piotrek Piotrek 26 février 2015 19:07

          TDK1 (je reprend sa propre description)

          Religion ? Catholique Pratiquant ? Oui
          Généreux ? Non

          Faut tendre l’autre joue maintenant


          • TDK1 TDK1 28 février 2015 14:14

            @Piotrek
            Généreux avec l’argent des autres, est ce de la générosité ? Tu ne sais pas ce qu’à titre personnel je donne ni à qui. 


            La générosité, c’est donner un petit peu de soi. 

            Le socialisme, c’est donner beaucoup des autres.....

          • Piotrek Piotrek 28 février 2015 20:01

            @TDK1

            Jésus était contre les riches et pour les pauvres, les malades et les faibles. Défendre sa propre fortune, je comprends encore... mais pourquoi défendre la fortune des autres ?

            Les premiers seront les derniers, et ceux au milieu, bin ils bougeront pas !


          • 65beve 26 février 2015 19:43
            Bonsoir,

            Quand on aura récupéré tout le fric planqué dans les paradis fiscaux on pourra soigner la misère du monde.
            L’argent est là, il suffit de se baisser pour le ramasser (cad en avoir la volonté).
            cdlt.


            • Samchant Samchant 26 février 2015 19:54

              Vous êtes marrants tous ... il faut bien récupérer du fric pour cette charitable organisation ... rappelez vous la Porsche de ce cher Kouchner ... (au nom de Médecins du Monde) ...,entre autres débordements !


              • julius 1ER 27 février 2015 08:44

                inégalités«  et préconisent notamment une fusion de l’aide médicale d’État (AME) et de la couverture maladie universelle (CMU). Une manière de rendre l’accès aux soins, intégralement payés par les contribuables français, universellement accessibles (à l’exclusion des citoyens français ayant la chance de travailler et de participer eux mêmes au financement du système) et leut financement totalement opaque, de façon à ce que personnene puisse savoir combien coûte la prise en charge des étrangers.

                @ l’auteur,
                la Santé, tout comme l’école est Vitale pour n’importe quel citoyen ou personne vivant sur le territoire pour plusieurs raisons :
                   
                    elle permet aux personnes de vivre dans une sphère donnée sans contaminer les autres »prophylaxie« à cet égard le virus grippal de l’année en cours illustre bien que l’absence ou les carences en prophylaxie sont grandes dans ce pays .... et là on ne parle que de la grippe !!!!!! 
                   
                    avant de Lepeniser le débat l’auteur de cet article devra se mettre en tête que les virus n’ont pas de frontières ’tout comme les nuages radioactifs d’ailleurs et qu’il est important d’avoir une population sur le sol en bonne santé et quelqu’en soit le coût car le financier est secondaire dans ce cas de figure car de toute manière une pandémie quelconque est une arme de destruction massive pour n’importe quel pays et pas seulement les pays développés ..... alors le financement entre cotisants et pas cotisants devient vite secondaire, tant les enjeux stratégiques et géopolitiques sont immenses ..... alors vouloir appliquer le genre de péréquation entre celui qui est à jour de ses cotisations et celui qui ne l’est pas est non seulement inadapté mais aussi totalement idiot car on ne peut pas soigner »à moitié" un porteur d’ébola par exemple sous prétexte que sa carte vitale n’est pas à jour .....
                encore un vrai débat pour les décérébrés du FN qui ne voient pas plus loin que le QI de leur électorat.

                • TDK1 TDK1 28 février 2015 14:43

                  @julius 1ER
                  A une nuance près, la responsabilité.


                  Te viendrait il à l’esprit de considérer qu’un Français malade puisse aller aux USA et demander à être soigné gratuitement au prétexte de la greffe d’un organe y est plus aisée qu’en France ?

                  Non, parce que tu considères que la santé du Français est du ressort de la collectivité française et que si cela ne lui convient pas, il n’a qu’à casquer (comme pour l’école). Alors ce raisonnement, applique le à l’ensemble des pays. Pourquoi la dette de la SS algérienne à l’égard de la France s’élève-t-elle à environ 1Md€ (soit plus de 10% du déficit de la sécu française) alors que les caisses de l’Etat sont pleines ? Tous les pays n’ont pas une dette aussi importante, mais tous ont pris l’habitude de considérer que ces cons de Français paieront. Et encore, ne s’agit il que de pays qui ont des accords. Quand des yéménites arrivent par Lampedusa (les autorités italiennes leur donnent des papiers à condition de quitter l’Italie), il n’y a aucun accord avec un Etat qui n’existe quasiment plus. 

                  Le problème n’est donc pas de savoir s’il faut soigner, mais de savoir qui paie les soins. Oui, je considère (cela n’a rien à voir avec Le Pen, c’est crétin de jeter ainsi un anathème sur un sujet qui était au programme du RPR il y a vingt ans ou du PCF il y en a trente...) que l’argent public français doit servir prioritairement aux citoyens français. Si des étrangers se présentent pour recevoir des soins dans un établissement, ils doivent être pris en charge par d’autres voies :
                  * La sécu de leur pays (en direct si l’établissement est d’accord ou via subrogation si des accord existent avec la sécu française ou une compagnie privée)
                  * Une compagnie privée si le patient est assuré. Là encore directement ou par subrogation
                  * Le département « résidents » de son consulat (ou de son ambassade)
                  * Des associations caritatives si aucune autre forme de financement ne semble possible (les joyeux défenseurs des soins universels n’ont qu’à cotiser leur propre argent à ces associations pour aider « toute la misère du monde », pour reprendre l’expression d’un premier ministre socialiste)
                  * Le bénévolat du personnel médical (Beaucoup plus fréquent qu’on ne croit)

                  Très vite, on viendra à quelques mesures simples, déjà prises dans un certain nombre de pays.
                  * Assurance santé obligatoire pour l’obtention d’un visa d’entrée sur le territoire français
                  * Remise à la disposition des autorités d’origine d’un ressortissant présent illégalement sur le territoire et cherchant à se faire soigner sans prise en charge.

                  SI l’OMS dépensait son pognon à construire des hôpitaux de brousse, des dispensaires, à former des infirmiers ou des médecins au lieu de distribuer des capotes, si les pays occidentaux investissaient directement dans des établissements sanitaires au lieu de donner du fric aux gouvernements corrompus ou plus préoccupés par des guerres tribales, les problèmes sanitaires ne seraient pas de cette ampleur.

                  Dernier point : ebola a été enrayé chez nous par....... l’interdiction d’entrée sur le territoire, pas les soins aux malades, fait attention à tes exemples, ils peuvent se retourner contre tes convictions.

                  Cordialement,

                  Thibault

                • zygzornifle zygzornifle 27 février 2015 13:32

                  partout ou il y a un centime a racler on retrouve les mêmes vautours......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès