Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > On achève bien les Etats-Unis !

On achève bien les Etats-Unis !

L’époque étant propice aux prix Nobel, le Comité Nobel doit probablement regretter d’avoir consacré l’an dernier Paul Krugman ! Certes auréolé pour ses travaux en matière de commerce international, Krugman use et abuse néanmoins de la notoriété internationale qui lui a été conférée il y a une année en plaidant pour encore et toujours plus de stimuli, c’est-à-dire pour une aggravation de l’endettement public Américain !

Krugman, en clone de Keynes, reste persuadé que la crise actuelle ne sera résorbée que par un supplément d’injections de liquidités : Alors que le second stimulus US n’est pas encore entièrement finalisé, il défend ainsi déjà un troisième programme...Une crise de confiance - potentiellement dévastatrice pour leur devise - va balayer les Etats-Unis et Krugman reste sur le rivage en regardant le tsunami sur le point de s’abattre sur lui sans même broncher. La solvabilité et la pérennité de l’ensemble du schéma de Ponzi constitué par la haute finance US s’effondre-t-elle sous ses pieds ? Krugman s’obstine pourtant dans cette approche de baisses de taux quantitatives et de création de monnaie à outrance en dépit du coup de semonce très clairement asséné par des Banques Centrales qui se précipitent pour se dégager du dollar. 

Krugman feint-il d’ignorer que les dépenses pharaoniques défendues par les adeptes de Keynes ne font en réalité que gonfler des déficits qui pompent allègrement tous les capitaux encore disponibles en direction du marché des Bons du Trésor ? En cautionnant un système bancaire ayant désormais trouvé un nouveau filon juteux sur le marché de la dette publique au détriment de s’engager et de prêter aux intervenants de l’économie réelle, le Prix Nobel 2008 ne fait que prouver - une fois de plus - la convergence d’intérêts entre les élites intellectuelle et financière Américaines. 

L’appareil productif US achève-t-il de sombrer ? Qu’à cela ne tienne : Dans le monde Keynésien parfait de Krugman, de Summers et de Geithner, l’Etat Fédéral doit dorénavant dépenser par procuration pour des citoyens qui préfèrent aujourd’hui épargner. Les Américains ayant vécu ces dix dernières années sur un enrichissement fictif constitué par une appréciation immobilière aujourd’hui évaporée ? Krugman et ses acolytes n’en donnent pas moins leur blanc seing à une administration Obama ayant emprunté à ce jour 800 milliards de dollars, soit 1’700 milliards de dollars à un rythme annualisé ou 12% du P.I.B. du pays !

Les étrangers étant las de financer ce gouffre, c’est la Réserve Fédérale qui se voit contrainte de prendre la relève afin d’éviter à l’économie de son pays une saignée mortelle : Elle a ainsi acquis au troisième trimestre de cette année pour quelque 700 milliards de dollars de Bons du Trésor à un rythme annualisé tout en encourageant les institutions financières à en acquérir encore plus en leur consentant des prêts à taux zéro. Poussant encore plus loin cette boulimie morbide, la Fed a en outre acheté en 2009 des titres adossés à des hypothèques totalisant 700 milliards de dollars afin de tenter de relancer le marché immobilier.

Fidèle à lui-même, le système bancaire réagit donc favorablement à sa Banque Centrale en lui achetant 350 milliards de dollars de son papier valeur mais en prêtant 300 milliards de moins aux entreprises nationales, à un rythme annualisé...Et pourquoi pas puisqu’une Banque Américaine a ainsi la possibilité d’emprunter de la Fed à un taux de 0.75% pour acquérir un bon municipal AAA et à un taux de 0.25% au jour le jour ( overnight ) ? L’argent facile motive ainsi les Banques à investir la quasi totalité de leur bilan dans des Bons du Trésor sécurisés en lieu et place des prêts en faveur des débiteurs usuels privés et professionnels toujours susceptibles de défauts de paiement. 

Le résultat de ces largesses de la Fed est proprement cataclysmique : les Banques Américaines - le système financier US - se transforment du coup en simples appendices de la Réserve Fédérale Américaine !

Une configuration unique - et perverse - se met aujourd’hui en place aux Etats-Unis : Les Bourses s’apprécient à mesure que le billet vert perd de sa valeur dans un phénomène de soldes généralisées où les titres US sont vendus à l’encan car libellés en une devise qui perd tous les jours un peu plus de poids...A l’heure où il est de bon ton de discréditer les paradis fiscaux, les Etats-Unis sont désormais en voie de devenir une République Bananière.


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • wawa wawa 8 octobre 2009 14:57

    que faire alors ? se ruer sur l’or ?


    • plancherDesVaches 8 octobre 2009 15:26

      En se dépéchant, ça doit encore être possible.. mais les places ont l’air d’être chères..
      http://contreinfo.info/breve.php3?id_breve=7524
      « USA : l’institut d’émission ne parvient pas à satisfaire la demande de pièces d’or (FT Alphaville) »

      Confirmé ici :
      http://www.leap2020.eu/Cours-de-l-or-le-paradoxe-se-devoile_a3743.html
      « En conclusion, notre équipe recommande à ses abonnés qui ne souhaitent pas spéculer (et donc prendre le risque de perdre tout leur investissement (10)) de ne plus investir du tout dans l’or-papier et de se limiter à des transactions physiques »

      Alors, attention : il est difficile de dire qui de l’un ou l’autre est la poule.
      Mais... néanmoins, la fameuse « confiance » commerciale dans le système a l’air de partir en vrille.
      Et, taillée en pointe, je ne vous explique pas.

      Et, sinon, vous vouliez être « riche » avec quelques millions... ???
      Vous avez donc cru à l’américain drheam. Pauvre de vous.


    • Traroth Traroth 8 octobre 2009 17:48

      Se ruer sur l’or, ça peut être une solution pour sauver son bas de laine, mais certainement pas pour sauver l’économie !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 octobre 2009 02:14

      @ wawa : Je l’ai pensé, mais il est maintenant bien tard. La propriété privée de l’or peut être interdite et les stocks rachetés a un prix fixé par une loi. De plus, l’or est lourd... sI vous avez le temps d’attendre que la tempete passe, vous ferez une meilleure affaire en achetant de la terre...



      PIerre JC Allard

    • plancherDesVaches 8 octobre 2009 15:06

      Pour complèter leur déluge :
      http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2829

      Mais bon.. : tout à fait entre nous : penser uniquement fric et individuel, un jour, ça se retourne contre n’importe qui.

      Mais j’ai bien apprécié leur séries lobotomisanto-nationalistes et leur hamburger à base de viande pré-machée.
      Pour un peu, ils me manqueront presque.


      • plancherDesVaches 9 octobre 2009 11:01

        Un complément d’infos :
        http://www.dedefensa.org/article-un_automne_crepusculaire_08_10_2009.html

        Ce qui en ressortirait pourrait être pire. Mais continuons à nous informer les uns les autres.
        C’est encore le meilleur moyen d’éviter un éternel recommencement.


      • plancherDesVaches 9 octobre 2009 11:58

        Gloups... Le lien avait déjà été posté par Herbe plus bas. Pardon d’avoir mis ce lien qui m’a un peu « scotché ».


      • Wrong Orwell Wrong Orwell 8 octobre 2009 15:47

        Même la Chine,qui possède le plus gros de ces bons du trésor,commencent à les troquer en or.Le billet vert ne vaut plus un clou:certains journalistes se permettent même de le brûler à l’antenne.
        Si le monde « libre » (selon le nombre de dollars qu’il possède,un fauché n’en a pas,il suffit de voir comment fonctionnent les tribunaux là-bas et bientôt chez nous) s’effondre,tout le système va s’écrouler.Raison pour laquelle l’Europe prend le relais pour pérenniser le système (les libéraux en Allemagne sont de retour).
        Y a vraiment de quoi rigoler:après avoir fait la peau aux « communistes »,le grand capital se suicide.Un vrai fait divers digne d’un roman.Qui,faute de me faire pleurer,me fait éclater de rire.


        • fwed fwed 8 octobre 2009 16:05

          Bonjour M. Santi,
          Merci pour cet article

          Effectivement le dollar prend vraiment une sale odeur de PQ.

          Sinon il y a une phrase qui m’a titillée dans votre article M. Santi
          « La solvabilité et la pérennité de l’ensemble du schéma de Ponzi constitué par la haute finance US s’effondre-t-elle sous ses pieds ? »
          Vous aviez cru qu’il pouvait en être autrement ?

          Maintenant il reste à voir si les USA vont resortir leur politique du gros baton pour empécher les autres puissance (europe, opep, bric) de dédolariser leurs transactions.


          • plancherDesVaches 8 octobre 2009 16:28

            « Maintenant il reste à voir si les USA vont resortir leur politique du gros baton pour empécher les autres puissance (europe, opep, bric) de dédolariser leurs transactions. »

            Ils ne peuvent plus. Encore un peu corrompre, mais derrière, il faut des moyens énormes pour les mercennaires et la logistique sur le terrain.
            Et « trop » de gens en sont maintenant conscients.


          • zelectron zelectron 8 octobre 2009 16:34

            et donc assoir les monnaies sur leurs contre-valeurs en énergie...kw/h, joules etc...


            • plancherDesVaches 8 octobre 2009 16:37

              Même si vous espérez que votre cours monte, il faut savoir que ce qui ne peut être stocké ne peut faire l’objet de spéculation.

              Si vous sous-entendez qu’il faut interdire la spéculation, je suis prêt à y mettre toute mon énergie smiley


            • zelectron zelectron 10 octobre 2009 15:06

              le kw/h est le même à New York, Pékin, Paris ou Trifouilli-les-Oies, sa définition le rend « stable » au delà de tout système monétaire existant ou ayant jamais existé.


            • Monfreid 8 octobre 2009 17:05
              POURQUOI IL FAUT FAIRE CHUTER LE SYSTÈME...et VITE
               

               



              Quoi qu’il arrive le système capitaliste tel que nous le connaissons va mourir et il n’y aura pas de résurrection...par contre il est étonnant de voir la lenteur de sa chute et de remarquer que nos dirigeants et les élites qui les manipulent sont tranquillement en train de nous concocter un nouveau monde ou encore une fois l’homme ne sera pas au centre, mais l’instrument qui permet à une élite de s’enrichir.
              Si nous voulons réellement changer le monde et créer un nouveau système au service des hommes, il faut prendre nos dirigeants et l’oligarchie financière de vitesse et les toucher là où ça fait mal...


              Leur point faible : l’argent, pas la monnaie de singe qui circule sur la planète, non ! l’argent le vrai, celui qui a gardé sa valeur à travers les millénaires : L’OR.
              Pierre Jovanovic dans sa dernière revue de presse (disponible en audio sur daily motion, ou le texte sur son blog), émettait l’idée qui si les dirigeant Iraniens ou Saoudiens demandaient à quelques grandes fortunes musulmanes d’acheter de l’or physique, le système s’écroulerait, certes, mais encore une fois se serait quelques individus fortunés qui détiendraient le pouvoir.

              Or, si l’on veut changer le monde, il faut que se soit les citoyens qui détiennent les richesses.
               
              Imaginons que dés demain des milions de personnes se mettent à acheter de l’or......
               
              Qui ? Ceux à qui ils restent encore quelques billets et un travail......avant que le nouveau monde que l’élite nous prépare nous soit imposé.
               
              Comment ? L’or ne se vend pas qu’au kilo, cours au 06/10/2009 : 22 100 E / KG. Quoi que certains épargnants ayant ces sommes sur des contrats d’assurance vie feraient bien de les transformer en lingots.
              Non, on peut acheter des pièces d’or : Napoléons : cours au 06/10/2009 136,50 E (+4,76%) 5,81g
               Demi Napoléon : cours au 06/10/2009 73,00 E (+12,07%)2,90g
               20 Francs Suisses : cours au 06/10/2009 136,00 E (+4,37%) 5,81g
               
              Le choix est important pour des sommes tout à fait abordables pour le plus grand nombre.
               
              Tout d’abord, une remarque, je ne suis pas un spécialiste du métal jaune, mais je remarque une progression importante des cours de ces pièces ???? Y aurait il déjà un mouvement d’achat important ?
               
              On peut également, placer ses quelques économies dans des bijoux or, c’est ce que font les femmes Indiennes pour qui l’accès aux banques ne leurs est pas possible, elles portent leur « fortune » autour du coup et des poignets.
               
               
              Le but ? Nous savons depuis plusieurs semaines qu’il y a de fortes interrogations sur les stocks d’or physique détenus dans les coffres de la FED (aucun audit depuis 50 ans !) et sur ceux détenus à la City de Londres. De nombreux spécialistes pensent que l’or papier détenus à échéance au 31/12/2009 ne pourra pas être honoré. Les banskters auraient vendus l’or depuis longtemps....se ne serait une surprise que pour les quelques naïfs qui pensent que la crise est finie, comme nous le martel TF1 et les autres média dépendants du pouvoir !!!!!!
              Quelques états comme, l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, Taïwan... auraient demandé le rapatriement de leur or physique détenu dans les coffres Londoniens...depuis plus de nouvelles !
              Quelques grands investisseurs de Edges Fund se sont réfugiés depuis quelques semaines dans l’or et il aparaît tout à fait logique que les cours vont exploser... Sans parler des investissements physiques de la Chine dans les mines d’or et autres matières premières.
               Alors, il est temps de réagir et vite car j’ai bien peur qu’une telle occasion de « virer » nos dirigeants et de reprendre ce qui nous appartient ne se représente pas de si tôt !
              Si demain, la grande masse des petits épargnants Européens, Américains, Chinois, Japonais et autres se portent acquéreur des quelques milliers de tonnes restantes sur le marché...Cela provoquera la chute du système, car nos élites ne s’attendent pas à ce que les moutons réagissent de la sorte. Et.....
               . . . Le pouvoir financier change de mains
              Quel pouvoir aurait l’équipe Obama avec ses dollars papier sans valeur face au peuple détenant la seule richesse reconnue dans ce bas monde ! Quelle valeur donnait à une banque telle que Golman&Sach avec ses titres papiers toxiques et que dire de ces quelques grandes familles d’argentiers qui contrôlent ce monde si le peuple reprend la richesse or et les laissent avec leurs papiers pourris et leurs établissements bancaires sans valeur.
              Ce serait une véritable révolution.....sans affrontement.
               
              Mais pour qu’une telle stratégie fonctionne, il faut la lancer MAINTENANT, demain il sera trop tard, c’est par la surprise que l’on pourra se débarrasser de tous ces nuisibles qui mènent la planète.
               
              Parallèlement, changeons nos habitudes de consommation, pourquoi acheter des pommes de terre, des carottes, des oignons.....au super marché si à côté de chez moi il existe (encore) des agriculteurs ? On recréait des liens sociaux, on consomme meilleur.
              Au lieu de remplir le congélateur de pizzas, de steak hachés industriels et autres produits dont la composition plus que douteuse nuit à la santé, congelons un agneau ou un demi porc ou un quart de bœuf achetés à l’éleveur du coin, nous ferons de grosses économies et mangerons bien meilleur.
              Bien entendu, pour ceux qui habitent dans des grandes mégapoles, c’est plus difficile.
              C’est derniers propos sont pour illustrer que le pouvoir de changer les choses, est aussi dans nos mains. Il faut en prendre conscience et ensuite agir au quotidien.
              Nous avons laissé construire un monde qui ne nous convient pas, il ne tient qu’à nous de le modifier et de replacer l’homme au centre.

              ps : ce premier article a été proposé à la publication le 06/10/2009...toujours pas publié
              Je profite du contexte du billet de Michel Santi pour le publié et c’est également une réponse à son billet du 06/10 sur l’or qui faisait controverse chez les internautes..

               

              • plancherDesVaches 8 octobre 2009 17:28

                Vous semblez vouloir tirer le signal d’alarme d’un train par cet affolement. Alors, je vous demande : pourquoi ?
                Je vous demande le ressort réel, pas du baratin, bien sûr. Ca vous inquiète pour le reste des humains ou est-ce pour vous un danger qui vous menace parce que vous c’est pas les autres et que VOUS risquez d’en souffrir... ???

                Et si je vous dis qu’il vaut mieux laisser aller le truc dans le mur et que les quelques survivants décideront qu’ils ont trop souffert et change de système, quelle est votre réaction... ???


              • Internaute Internaute 9 octobre 2009 14:31

                N’achetez jamais des bijoux en croyant investir dans l’or. Les bijoux sont à 18 carats (au lieu de 22 et plus pour les pièces) et ils ne sont rachetés qu’au poids divisé par trois. Comme vous les achetez au moins le double de leur poids d’or il faudrait que l’once passe à 6.000 dollar avant de récupérer votre mise. Idem pour les médailles et pièces de collection.


              • plancherDesVaches 9 octobre 2009 15:01

                Rectifions cette magnifique info :
                Les bijoux vendus en France accompagnés d’un certificat et sur lesquels est gravé (poinçon) une tête d’aigle soit constitués de 75% d’or. (750 millième en language de l’art et le reste en cuivre et argent pour pouvoir mieux les travailler)
                Maintenant, il est évident que le prix d’un bijou va fluctuer du poids d’or réel.

                Cela dépend de sa beautée. Et c’est tout aussi subjectif que le discours de nos politiques. On achète.. ou pas.


              • Internaute Internaute 9 octobre 2009 15:29

                Je n’ai rien compris à votre rectification. En France, l’or de bijouterie est à 18 carats soit 75% puisque 18 sont 75% de 24. Personne ne garde de certificat avec ses bijoux (ou c’est tellement rare). Le prix que l’usager est prêt à payer dépend de mille facteurs, principalement de son envie d’avoir le bijoux. Par contre, le prix auquel vous allez le revendre se fait à la balance, au tiers du prix de l’or. Une chaîne de 51 grammes sera achetée pour l’équivalent de 17 grammes d’or fin au prix courant de l’once d’or soit environ 390 euros. Vous n’avez qu’à faire l’expérience chez n’importe quel marchand. Bien entendu, je ne parle pas de bijoux ayant une valeur artistique leur permettant d’être revendus tels quels en vitrine de magasin.


              • plancherDesVaches 9 octobre 2009 16:42

                Non, c’est moins qui n’est pas tilté sur les carats. Mais je n’aime pas cette mesure qui est commune aux pierres, deux échelles avec le même nom, trop compliqué pour ma petite tête.

                Par contre, un bijou racheté au tiers de la valeur du poids d’or, j’aurais dit : faites jouer la concurrence. Mais je ne connais pas ce marché.


              • Traroth Traroth 8 octobre 2009 17:51

                Ah bon, le keynésianisme recommande de donner plein d’argent aux banquiers ? Moi qui croyait qu’il s’agissait d’une politique par la demande...

                Bush et Sarkozy sont des keynésiens, alors ?


                • Monfreid 8 octobre 2009 18:12

                  @ plancherDesVaches

                  Croyez vous que nos dirigeants regarde le système s’écrouler assis dans leur fauteuil....Non, ils sont en train d’œuvrer pour changer les règles à leur avantage et rester au pouvoir.
                  Donc, le sens de mon propos est de les prendre, à défaut de les pendre, de vitesse et d’acquérir une partie du pouvoir monétaire (métal) afin de pouvoir être acteur des changements futur.

                  OUi, j’ai de l’inquiétude pour les personnes que j’aime car ce qui se prépare me semble très chaotique et nous risquons de vivre des temps difficiles.
                  J’ai toutefois la chance d’habiter en province, où une certaine forme d’autarcie est possible et se développe. C’est le côté positif de la crise, les liens sociaux se resserrent chez les personnes conscientes de la chute du capitalisme.


                  • plancherDesVaches 8 octobre 2009 19:49

                    Ce que j’évoquais dans un commentaire plus haut : les financiers ont tué le consommateur aux œufs d’or. Tout bêtement.

                    Sinon, j’ai participé à la chute du système en retirant toute liquidité de la bourse en août 2008. J’avais eu des informations trop « bizarres », dirons-nous. Juste une incohérence entre plusieurs sources plus ou moins fiables sont souvent révélatrices.

                    Pour le pouvoir des dirigeants, je leur souhaite bonne chance.
                    Pour être acteur, je VOUS souhaite bonne chance.
                    Pour les liens sociaux, je souhaite bonne chance à ma tribu. Nous sommes chanceux d’être aussi autarciques.


                  • fwed fwed 8 octobre 2009 20:37

                    @Monfred

                    Je n’aime pas trop cette histoire de retour à la monnaie or (ou étalon or) même si cela paraît inévitable car en partie voulu. L’élite usuraire renforcerait alors son pouvoir sur le système monétaire.

                    Effectivement si les classes moyennes citoyennes achètent de l’or elle pourront alors avoir plus de poids pour ne pas subir ce système basé sur l’or. C’est un bonne idée dans la mesure où ceux qui achètent l’or le fasse sans attendre de profit monétaire en retour, ça me parait difficile.

                    Il faut avertir nos députés pour qu’ils rendent la création monétaire aux Etats Européens et mettent en place un quatrième pouvoir monétaire. Il nous faut un Etat qui crée lui même sa monnaie sous des règles communes européennes bien sûr. Il faut donner plus de moyens à la justice pour surveiller la comtabilité bancaire des échanges commerciaux...bref, c’est pas gagné

                    @ plancher des vaches

                    C’est pas bien de gagner de l’argent à la bourse dans ses règles actuelles smiley

                    Je reste quand même méfiant sur l’élite américaine. Il y en a beaucoup qui voit la guerre en Iran comme porte de sortie pour maintenir l’activité de leur système de profit...à suivre.


                    • plancherDesVaches 8 octobre 2009 20:53

                      Comme vient de dire un banquier américain : « nous n’avons pas été malhonnêtes : il n’y avait pas de règles... »

                      « méfiant sur l’élite américaine.. » Si vous donnez dans l’euphémisme... smiley


                    • Monfreid 8 octobre 2009 21:19

                      @FWED

                      Moi non plus je n’aime pas le retour à la monnaie or (quoi que !....ça peut se discuter), mais c’est en ce moment le seul repaire fiable que nous ayons.
                      Bien entendu, l’achat par les classes moyennes des dernières réserves disponibles doit se faire dans un esprit de reconquête du pouvoir monétaire par le peuple et non dans un soucis de profits immédiat. Tout au plus, dans un soucis de mettre le peu de réserve d’argent à l’abri.

                      Je ne crois pas en nos députés pour 2 raisons :
                      La première est qu’ils sont au pouvoir et qu’ils feront tout pour y rester, ils ne peuvent avoir le recul nécessaire pour imaginer un nouveau système....ils sont dans le système...ils sont le système.
                      La seconde qui détermine la première, est que pour la pluparts, ils ont été formés par l’élite ( ENA, POLYTHECHNIQUE, HEC......) qui sont les mêmes qui nous ont mené là où nous sommes. Leur formatage intellectuel ne leur permet pas d’imaginer une autre façon de gérer les échanges.


                      • herbe herbe 8 octobre 2009 21:32

                        Article très instructif qui converge avec celui ci :

                        http://www.dedefensa.org/article-un_automne_crepusculaire_08_10_2009.html

                        L’automne s’annonce très sombre très sombre en effet ...

                        alors on fait comme dit Monfreid ou comme le dit plancherDesVaches on laisse filer dans le mur.

                        Au fait au vu de l’actualité française houellebeq avait plutôt vu juste :http://fr.wikipedia.org/wiki/Plateforme_%28roman%29

                        possibilité ou impossibilité d’une ile ? http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Possibilit%C3%A9_d%27une_%C3%AEle


                        • dom y loulou dom 9 octobre 2009 01:38

                          excellent article Santi

                          @herbe

                          « ...come dit manfreid ou comme dit plancher des vaches on laisse filer dans le mur. »

                          je ne crois pas avoir lu la même chose que vous je crois.


                          • herbe herbe 9 octobre 2009 07:47

                            @dom

                            J’aime bien faire court dans mes commentaires , donc j’apprécie la concision en général mais là vous me laissez sur ma faim avec le votre, pouvez vous un tout petit peu développer ce que vous croyez avoir lu ?


                          • Maximus 9 octobre 2009 02:02

                            Excellent article. J’ai lu un autre papier sur le même registre, qui était sceptique sur la politique de relance à tout va dans un contexte, lui semblait-il, où la consommation ne repartirait pas comme avant.


                            J’aurais juste apprécié d’avoir quelques renseignements en plus sur les 700 milliards de bons du trésor, mais ça ne retire rien à l’article.

                            • goc goc 9 octobre 2009 02:40

                              c’est « marrant », il y a 1 an je disais qu’il fallait acheter de l’or. A l’époque tout le monde se foutais de moi (même ici sur AV)


                              • boris boris 9 octobre 2009 07:46

                                L’or ne se mange pas, il n’est qu’un pis aller.

                                Faites des provisions et comme le disait manfreid, acheté local, le vrai pouvoir c’est de court-circuiter le sytéme par l’intérieur en commencant par le plus important : l’alimentaire.

                                Excellent article comme souvent de la part de Mr santi


                                • R.L. 9 octobre 2009 11:22

                                  Lorsque le grand public, abusé, trompé, manipulé par ce qui leur sert d’élite, comprendra que la science économique (donc les gourous-experts tous puissants) n’existe pas, qu’on fait de la gestion (donc neutre) ou (en fait sous le contrôle) de la politique idéologique (et aujourd’hui, c’est le libéralisme dans toute sa splendeur), lorsqu’il réalisera qu’on entend et qu’on lit vraiment tout et son contraire en la matière, que personne ne maîtrise la problématique (parce que ce n’est pas maîtrisable par définition) que la monnaie ne vaut rien sans une reconnaissance par le plus grand nombre... on aura fait un grand pas.

                                  Avec la crise du Capitalisme qui se profile devant nous, peut-être que la prédiction de Camus A. va se réaliser : le Communisme se réalisera lorsqu’une majorité de gens l’aura vraiment réclamé« . (Je n ’ai plus la citation exacte mais c’est ce qu’elle dit. J’aimerais d’ailleurs bien la retrouver...).
                                  Ce serait une belle ironie et un enterrement de première classe pour les adorateurs d’Adam Smith et consorts, non ?

                                   »A l’heure où il est de bon ton de discréditer les paradis fiscaux,"
                                  Faut-il comprendre que vous aimez plutôt les paradis fiscaux ? Rien de plus normal pour un cambiste et gérant de fortune...


                                  • HELIOS HELIOS 9 octobre 2009 12:56

                                    Désolé, l’auteur, et certains autres commentaires, mais moi je ne crois pas du tout a la crise...

                                    Ce qu’il se passe est effectivement un réajustement où un certain nombre de requins sont en train d’en manger d’autres. La bataille est plutôt « planetaire » et les gouvernements, tous, helas comptent les coups.
                                    Ils comptent les coups, soit parcequ’ils sont plus ou moins partie prenante (la France defendra toujours Total...) soit parce qu’ils n’ont pas les moyens...

                                    Tout le reste, comme la sauvegarde de la planete, l’epuisement des ressources, la liberté des peuples, les guerres etc ne sont que des epiphenomenes dont se servent les uns et les autres pour briller, ephemèrement, un tant soit peu.

                                    Tel que cela se presente, il n’y a aucun moyen de s’en sortir, car les pays democratiques, ceux qui montraient a la fin du XIX eme siecle la voie de l’enrichissement collectif, qui l’ont pratiqué ensuite sous contrainte et qui en sont victimes aujourd’hui NE SONT PLUS QUE DES MAFIAS OFFICIELLES !

                                    L’etat de droit disparait a peu pres partout. Qu’on appelle cela perte de liberté individuelle, lutte anticriminalité, accord contre les paradis fiscaux, ou normes internationales acompagnées des organismes qui vont avec, tout ça c’est la même chose.

                                    A quelques details pres, les systemes se sont pervertis. Je ne crois pas du tout qu’on retournera de sitôt, en tout cas ni mes enfants ni moi ne le verrons, a un systeme respectueux des droits.

                                    Nous en avons la preuve au quotidien... pourquoi le parti socialiste est-il dans cet etat ? tout simplement parcqu’il fait le grand ecart pour exister et appartenir à la mafia d’un coté (voir M Valls et son lien avec Bidberger) et resister pour defendre l’interet du peuple... impossible, nous le voyons bien... a titre d’exemple, le test du non cumul des mandats est un excellet modèle !!!

                                    En bref, ce n’est pas le capitalisme qui est malade ou un mauvais modèle, c’est tout simplement la NON APPLICATION de l’etat de droit qui permet ces/ses derives.

                                    Actuellement Sarkozy s’appuie sur une constitiution et des regles qu’il perverti a souhait et personne ne dit rien, souvenez vous du referendum sur le TCE ! L’application de la force fonctionne parfaitement partout en Europe et j’oserai le dire partout dans le monde, les pays etant trop petit pour resister a la puissance, non pas des etats, mais des groupes economiques qui les controlent !

                                    L’etat de droit... mais quel droit quand on se permet de faire revoter un peuple qui a dit non, comme les irlandais ? pour l’instant, il reste encore quelques ilots de resitance qui lachent lles uns apres les autres. tiens au fait, osera-t-on faire revoter les anglais s’ils disent non au traité de Lisbonne ? Pourquoi croyez vous qu’il y a tant de prudence de leur part pour presenter au peuple ce torchon ? il fait qu’il soit accepté, je vous propose de suivre cette aventure, je pressents pas mal de rigolade....

                                    Revenons, au sujet, je n’aime pas cette accusation permanente du capitalisme qui en lui même fonctionne parfaitement dans un cadre reglementaire APPLIQUE !. Evidement, si ce sont les grands patrons qui se regulent eux même, a quoi peut bien servir une democratie, si ce n’est pour jouer un comedie de façade, pour satisfaire les vils manent qui ruinent leur vie pour survivre....


                                    Le dernier espoir est l’application de l’etat de droit, en se depechant de bien separer les pouvoir a l’inverse de ce que fait notre president en ce moment...

                                    Bonne apres midi quand même


                                    • plancherDesVaches 9 octobre 2009 13:31

                                      Il est vrai qu’un bon dictateur résoudrait bien des problémes.... (voyez comme la frontière est mince entre la liberté des uns qui s’arrête là où commence la liberté des autres..)

                                      Maintenant, nier l’ampleur du léger retournement actuel, serait nier toutes les sources d’informations indépendantes et, tant qu’on y est, ne faisons pas les choses à moitié : 1929 n’a jamais existé, les américains ne sont jamais allé sur la lune, etc...


                                    • HELIOS HELIOS 9 octobre 2009 15:18

                                      ...vous avez mal du me lire, mais je souhaite un retour a l’etat de droit, pas a une dictature... que nous subissons déjà.

                                      L’etat de droit, c’est un systeme judiciaire indépendant, chargé de faire appliquer les lois décidées par un corps legslatif.

                                      L’executif, lui ne doit en aucun cas prendre le pas, car evidement, ce serait la dictature.
                                      Avec ce qui sepasse aujourd’hui on peut douter effectivement de l’état de droit en France, puisque même le president se permet de donner un avis sur la culpabilité des prévenus.

                                      Quand a l’aspect de la liberté des unes sur celle des autres... il n’y a pas de liberté de mettre a bas le systeme lui même. La liberté s’applique dans le cadre du systeme dans lequel on est. Si celui ci ne convient pas, on le reforme par les voies normales et prevues a cet effet... et agir conformement.

                                      Mais, avoir des acteurs economiques qui se permettent de controler l’executif, le judiciare et en fait tous le pays, ce n’est pas tolerable et ce n’est pas la liberté non plus.


                                    • plancherDesVaches 9 octobre 2009 16:46

                                      Oui, vous avez raison, Helios. Nous sommes déjà en dictature.

                                      Et un besoin de justice, ça, tout le monde le réclame, maintenant.
                                      Et, comme on le voit partout : la finance se met les états dans la poche, qui suppriment la justice....
                                      Le pied.


                                    • Internaute Internaute 9 octobre 2009 13:17

                                      A votre liste vous pouvez rajouter Robert Reich, qui fut ministre du Travail sous l’administration Clinton et qui propose que le gouvernement consomme à la place des ménages. (Cf ContreInfo).

                                      Le dollar coule ? Tout est une question de temps. Pour l’instant, il est autour de 1,47 alors qu’il était à 1,60 en août 2008. Sa chute est programmée mais peut-être qu’elle durera 10 ans.


                                      • plancherDesVaches 9 octobre 2009 13:34

                                        On ne compare JAMAIS deux monnaies entre-elles, mais deux monnaies par rapport à n’importe quoi d’autre.
                                        Trouvez les chiffres et revenez.


                                      • plancherDesVaches 9 octobre 2009 16:48

                                        Regardez aussi le message de Lechoux, plus bas. Ca explique aussi.


                                      • Monfreid 9 octobre 2009 14:04

                                        @ Pierre JC Allard
                                        vous ferez une meilleure affaire en achetant de la terre...

                                        L’un n’empêche pas l’autre !
                                        L’or pour contrecarrer le système
                                        La terre pour nourrir sa famille

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès