Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Pacte de responsabilité un marché de dupe : la démonstration mathématique (...)

Pacte de responsabilité un marché de dupe : la démonstration mathématique que l’on vous prend pour des idiots

Alors le pacte de responsabilité, idée de bon sens ou marché de dupe ?

Le mieux pour le savoir c'est de faire les comptes et de peser le pour et le compte. C'est ce qu'à fait le PRCF dans une analyse chiffrée et argumentée qui démontre l'imposture.

Ne nous laissons pas plumer !

Le principe du pacte de responsabilité un marché de dupe

JPEG Ça y est François Rebsamen nouveau ministre du Travail de François Hollande vient d’annoncer le nombre d’emplois qu’il escompte créer avec le pacte de responsabilité, vous savez ce marché conclu entre François Hollande et le MEDEF soit disant pour faire baisser le chômage et « améliorer la compétitivité » de la France.

Un peu de décodage pour parler clair, regardons le principe de ce pacte

Le principe est celui d’un marché de dupe : le patronat demande à ce que les cotisations sociales patronales soient diminuées, pour faire baisser en langage médiatique « le cout du travail ». Pour parler clair, il s’agit donc que votre patron diminue votre salaire puisqu’il versera moins d’argent en échange de votre travail pour la sécurité sociale etc…. c’est à dire pour cette partie de votre salaire qui est mutualisé et redistribué à chacun selon ses besoins ( sous formes d’allocations familiales, de remboursements de soins, etc.). Cet argent économisé par les patrons sur votre dos leur permettra éventuellement de rémunérer les actionnaires d’augmenter leurs propres salaires bonus et autre parachutes dorés et d’aller planquer le magot dans les paradis fiscaux, de financer la délocalisation des usines, ou éventuellement d’investir ou de baisser les prix (rien que de penser à ces deux dernières possibilité Gattaz se marre de tant de naïveté). Bref, les patrons vous disent, la baisse des salaires permettra de vendre plus car les prix seront plus compétitifs, et donc peut être d’embaucher un peu…. En gros croyez les sur paroles, ayez confiance, donnez leur toute la farine, ils vous feront suer sang et eau pour faire un gros gâteau, ils se le partagerons et peut être que vous pourrez manger quelques miettes si elles tombent de la table.

Revenons plus en détail sur cette partie du raisonnement, car il n’y a là aucune évidence que baisser les salaires permettent de relancer l’activité puis de créer des emplois.

  • d’abord, il convient d’insister sur le fait qu’il n’y a aucune raison pour que la baisse des salaires soit répercutée en baisse des prix. Le plus probable, à l’image de ce qu’à toujours fait le patronat chacun peu avoir en tête les baisse de TVA dans la restauration ou les aides dans le BTP, est que les entreprises en profite pour augmenter leurs marges, marge qui servira à remplir les poches des actionnaires et du patronat…. Et hop direct dans la popoche de m’sieurs Gattaz, Bouygues, Arnauld, Lagardères et cie. Elle est pas belle la vie ?
  • Ensuite en admettant – hypothèse improbable – que les entreprises répercutent intégralement la baisse du cout de production liée à la baisse des salaires, rien ne garantie que de façon systématique cela permette d’accroitre les ventes. D’une part, la part des salaires peut être très marginale dans le prix. Par exemple très loin devant le handicap monétaire lié à l’euro très fort… Et dans ce cas si l’on veut doper nos exportations pour rétablir notre balance du commerce extérieur, c’est sortir de l’Euro qu’il faudrait.D’ailleurs la BCE ne s’en cache pas en réclamant à corps et à cris cette diminution drastique des salaires. D’autre part, la baisse des prix n’est pas suffisante pour nécessairement déclencher plus d’achat. Cela dépend de « l‘élasticité prix » des biens et services vendus, qui fait que le prix n’est parfois qu’un paramètre mineur en particuliers lorsque l’on parle de technologies de pointe, de services très qualifiés etc. Surtout, pour tous les biens et services adressés aux marchés français, dans la mesure où la baisse des salaires aura considérablement réduit le pouvoir d’achat des travailleurs il n’y aura plus d’acheteurs…Le CICE par exemple, c’est une diminution de 1250 € de salaire pour chaque actif. Dans ces conditions, même en prenant les hypothèses les plus pessimistes sur la part de la valeurs d’une voiture liés à la rémunération des travailleur qui évalue la baisse du prix d’une voiture à 6% si on diminue les salaires de 10% (d’autre sources parlent elles de 1%), un rapide calcul montre que pour une voiture à 15 000€ la baisse de prix est de 900€ (respectivement 150 €) soit nettement moins que la perte de pouvoir d’achat du travailleurs d’autant que le CICE ce n’est pas une baisse des salaires de 10%…..
  • Enfin, rien ne garantie – quand bien même les entreprises vendraient plus – que celles ci embauchent. Elles peuvent tout simplement faire trimer plus vite et fort leurs salariés par le chantage à l’emploi qu’elles savent et peuvent si facilement employer depuis l’ANI , vous savez ce moyen de prendre en otage les travailleurs pour qu’ils acceptent de réduire leur salaire, de travailler plus etc. que l’on doit à ce cher, très cher gouvernement PS….. Travailler plus pour gagner moins quoi.

Rappelons que cela fait des décennies que l’on accorde des exonérations de cotisations sociales en tout genre au patronat, ce qui n’a eu pour effet que de favoriser le recours aux bas salaires. Dans le même temps le chômage a explosé tout comme les déficits des comptes de la Sécu et des caisses de retraites… logique. A tel point que les gouvernements du Parti Maastrichien Unique ont diminué vos retraites, retardés l’age de départ en augmentant le nombre d’années de cotisation, et sabré dans les remboursements des soins médicaux.
Bref l’expérience démontre que c’est un marché de dupe. Mais si on se penche précisément sur les chiffres alors là, il apparait que l’on prend carrément les travailleurs pour des idiots.

la démonstration mathématique que l’on vous prend pour des idiots

JPEG - 19.4 ko

190 000 emplois créés grâce aux 10 milliards d’euros d’exonération de cotisations sociales patronales annuelles fanfaronne Rebsamen. S’ils le sont car chacun doit se souvenir que les organisations patronales ont déjà dit qu’elle ne s’engageraient qu’à une seule chose : prendre les milliards.
300 000 emplois en échange des 20 milliards d’euros de cadeau annuel fait à ces mêmes patrons dans le cadre du CICE, c’est exactement ce que promet le ministre.

Point besoin d’avoir fait l’X HEC ou l’ENA pour se livrer au calcul du coût mensuel de ces emplois. Savoir faire une simple règle de trois, manier l’art compliqué de la division et de la multiplications permet de démasquer les soit disant experts mais vrais chiens de gardent médiatiques qui squattent les plateaux de télévision (Mais qu’on les expulse que diable !).

  • 10 000 000 000 € / (190 000 emplois x 12 mois) = 4 285,96 € mensuel pour l’accord Hollande- MEDEF visant à réduire les salaires et satisfaire aux injonctions de la Banque Centrale Européenne (BCE) et de la Commission Européenne.
  • 20 000 000 000 € / (300 000 emplois x 12 mois) = 5 555,55 € pour le CICE

A ce prix là, on pourrait espérer que les emplois espérés mais absolument pas garantis ne soient pas rémunérés au smic mais à des salaires décents ! Ce n’est pas le cas puisque ces allégements de cotisations sociale vise de l’aveux même du gouvernement à 90% des emplois rémunérés jusqu’à 1,35 SMIC….

Pour donner une base de comparaison, en 2011 la masse salariale du Ministère de l’Éducation Nationale était de 49,9 M€ pour un effectif de 953 356 emplois (équivalent temps plein sources), dont il convient de le souligner 800 000 professeurs qui sont des employés très qualifiés. Un rapide calcul montre que le coût mensuel de ces emplois est de : 4361€ pour des emplois qui ne sont pas rémunérés au smic (quoique vu que les salaires de la fonction publiques sont gelés, bientôt la grille de rémunération des professeurs sera inférieure au SMIC…)

A tous le moins et comme nous avions déjà pu le monter dans notre article Hollande la guerre aux salaires et les cadeaux aux MEDEF en chiffres, le CICE aurait du traduire par la création d’au minimum un demi millions d’emplois !
Chacun sait ce qu’il en est !

Avec ces dizaines de milliard d’euros, il serait parfaitement possible à un gouvernement de gauche – à condition de sortir de l’UE et de l’Euro bien sûr – de lancer toute de suite un plan de réindustrialisation du pays pour embaucher des millions d’ouvriers. En nationalisant les raffineries, les hauts fourneaux et aciéries, toutes ces usines dont nous avons besoins pour produire en France les biens nécessaires aux travailleurs de ce pays. Ces usines qui sont aujourd’hui délocalisées au prix d’un désastre social et environnementale dramatique.

JPEG Bref, Hollande, l’UE, le MEDEF et leurs valets des médias prennent les travailleurs pour des idiots. Le gouvernement ne fait que mettre en application la politique décidée par l’Union Européenne, cette UE construite par et pour l’oligarchie capitaliste, qui est une politique de renforcement de l’exploitation des travailleurs. Par leur mise en concurrence, par la privatisation et la libération des entreprises et services publics. Par la guerre aux salaires menées par la BCE au nom de l’Euro fort

Le 25 mai prochain, montrons que cela suffit ! Montrons que les travailleurs ne sont pas dupes, Boycottons leur farce de l’élection d’un parlement croupions sans pouvoir autre que de rémunérer de pseudo parlementaire près de 10 000€ par mois, alors que l’UE a piétiné notre vote NON de 2005. Brisons les chaines de l’Union européenne, pour sortir de l’UE, sortir de l’Euro par la voie progressiste et démocratique, celle de la souveraineté populaire permettant au travailleurs de prendre en main leur destin pour mettre en œuvre la politique de progrès social dont nous avons besoin

Source : site web du PRCF (pôle de renaissance communiste en france)

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • scylax 23 avril 2014 13:51

    Tiens ! encore le stalinien


    • taktak 23 avril 2014 14:19

      tiens un troll est passé et il a fait caca. Beurk


    • scylax 23 avril 2014 14:58

      Je croyais que pour vous c’était un honneur d’être stalinien....manque de courage...beurk


    • taktak 23 avril 2014 15:02

      tenez Scylax si vous n’arrivez pas à ne pas faire sous vous....
      vous vous sentirez mieux et on pourrait peut être discuter.


    • G.L. Geoffroy Laville 27 avril 2014 16:48

      Tout d’abord, votre introduction est rempli de fadaises, de niaiseries, de clichés honteux sur le « patronat ». Ce mot d’ailleurs est typique du champ lexical d’un socialiste pur.

      Revenons en votre démonstration mathématique. Ca c’est plus intéressant et je vais dans votre sens qu’on nous prend pour des idiots.

      En baissant les charges ( ou notre salaire selon vos mots) personne, sauf les intéressés directs ne peuvent affirmer ce qu’ils feront de cet argent épargné.

      Mr Gattaz nous prend pour des crétins lorsqu’il parle de créer 1 000 000 d’emplois. Tout comme le gouvernement.

      Ils ne peuvent pas décider pour les milliers de chefs d’entreprises et employeurs de ce qui sera fait de cet argent.

      Il est extrêmement difficile de modéliser mathématiquement l’économie. La conséquence de ce plan comme tout les autres est pour ainsi dire imprévisible. Ca pourrait même ne rimer à rien car psychologiquement, notre « patronat », les plus humbles et communs d’entre eux, n’attend rien de bien de ce gouvernement de fantoche à part cet os à ronger.

      L’économie, ce sont des êtres humains agissant en partie de manière irrationnel, doués d’émotion, manquant d’objectivité. Ce ne sont pas des « classes », des groupes sociaux déterminés et bornés par leur rang et hiérarchie.

      Et vous et vos camarades socialistes devaient nous croire stupide pour vouloir nous persuader qu’ils ne peuvent que s’en mettre plein les poches. Seul peut-être un petit nombre tireront leurs épingles du jeu.

      Mr Gattaz ne me fera pas avaler qu’un chef d’entreprise est un philanthrope et vous même ne me persuaderez pas qu’il est le pire des misanthropes.

      Car la véritable raison de mon intervention est qu’il y en a marre de votre « racisme » anticapitaliste et de sa haine, de sa jalousie, de son envie, de sa colère...

      Marre aussi de ceux qui affichent ce même mépris pour les fonctionnaires, les chômeurs, les français, les immigrés, les musulmans/chrétiens/juifs....etc...

      Lorsque vous cesserez d’avoir un discours aussi négatif, vous réfléchirez à des actions positives !


    • Resistance44 23 avril 2014 14:33

      Ce n’est pas l’UE qui a piétiné notre vote NON de 2005, c’est le parlement Français avec en tête les traitres du PS (Pire que Sarkozy).


      • taktak 23 avril 2014 14:55

        Si, c’est aussi l’UE. Car l’ensemble des institutions fonctionne sur la base du traité de Lisbonne traité illégitime.
        De part son existence l’UE piétine donc notre vote NON de 2005.
        Cela dit, oui c’est bien le parti maastrichien unique (PS, UMP, EELV, UDI....) qui a commis la forfanterie d’entériner un traité refusé par le peuple souverain.


      • leypanou 23 avril 2014 15:25

        @auteur :

        Autant je suis d’accord avec vous sur l’analyse, autant je ne partage pas du tout votre position concernant les élections européennes. Même s’il y a 90% d’abstention, il y aura toujours le nombre de députés européens requis. Votre position est donc contre-productive.

        Je ne suis pas d’accord avec toutes les positions du FdG mais je préfère mille fois avoir 10 députés européens FdG que 10 députés européens FN ou UMP ou PS ou UDI, ne serait-ce que financièrement cela permettrait de lancer d’autres campagnes.

        Même s’il y a des opportunistes carriéristes au FdG comme tout le monde le sait.


        • taktak 23 avril 2014 16:07

          Bonjour Leypanou

          Je ne suis pas d’accord avec le fait qu’elle soit contreproductif.
          Ce qui est contreproductif c’est de refuser d’afficher le mot d’ordre clair de sortir de l’UE, sortir de l’Euro

          Ce qui est contreproductif c’est laisser croire que voter au parlement européen, ce parlement sans aucun pouvoir, peut changer quoi que ce soit, quand en fait les décisions sont prises par la Commission et la BCE ces institutions totalement verouillées car construites par et pour préserver la domination sans partage de l’oligarchie capitaliste. C’est cautionner une mascarade, laisser croire que l’UE est démocratique et

          Ce qui est contreproductif c’est de vouloir se présenter devant les français en leur disant que l’on va faire « l’UE sociale » - comme si on pouvait rendre un crocodile végétarien - avec le même discours éculé et pas crédible que les listes "Bouge l’europe de Hue et Herzog. (Herzog qui est conseillé de Barnier à la commission...).
          Alors que les français font massivement le choix conscient politique et assumé de refuser de voter aux européennes, ne pas appeler au boycott, ou au moins à sortir de l’UE et de l’euro, c’est décrédibiliser la gauche et laisser le champs libre au FN. Car en ne laissant aller à la soupe que les partis pro UE, on démontrerait au passage l’escroquerie de la PME le pen qui se goberge depuis 30 ans à Bruxelles. Qui n’a pas de mot assez dur pour critiquer l’UE, mais qui dans son programme n’est pas pour en sortir... (et oui ça paye bien). D’autant que le programme du FN c’est de rester dans l’UE pour en faire une europe blanche et chretienne, identitarise et xénophobe, sous la coupe de l’allemagne.

          Bon, après c’est pas bien grave de pas être d’accord sur cette question de stratégie, le tout c’est déjà de bien voir que le pacte Hollande Medef n’est que la déclinaison des diktats de l’oligarchie capitaliste. Et que pour s’en sortir, il faut briser les chaines de l’UE, et en sortir.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 avril 2014 10:52

          bobo,
          Voici une affiche électorale du FN : « Unis les Français sont invincibles »

          Et voici une affiche électorale de l’ UPR : « L’article 50 »

          Vous pensez que ces deux affiches disent la même chose ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 avril 2014 17:08

          bobo,
          Combien de siècles te faudra-t-il pour comprendre le FN n’écris jamais les mots :
          « SORTIR DE L’UE » ? La langue française doit avoir des subtilités qui t’échappent.

          Etre « contre l’ UE », veut dire ... ce que tu as envie d’entendre.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 2014 09:28

          Le FN veut négocier quoi exactement ?

          Soit il veut sortir la France de l’ UE, et il n’y a pas d’autres négociations à avoir que celles de la sortie.

          Soit il se contenterait que quelques modifications, lesquelles ?
          Et dans ce cas, on reste dans l’ UE ?


        • BA 23 avril 2014 16:00

          Mercredi 23 avril 2014 : Eurostat publie les chiffres de la dette publique du quatrième trimestre 2013.

          Dans l’Union Européenne, neuf pays sont en faillite.

          1- Médaille d’or  : Grèce. Dette publique de 318,703 milliards d’euros, soit 175,1% du PIB.

          2- Médaille d’argent  : Italie. Dette publique de 2069,216 milliards d’euros, soit 132,6 % du PIB.

          3- Médaille de bronze  : Portugal. Dette publique de 213,631 milliards d’euros, soit 129 % du PIB.

          4- Irlande  : dette publique de 202,920 milliards d’euros, soit 123,7 % du PIB.

          5- Chypre  : dette publique de 18,442 milliards d’euros, soit 111,7 % du PIB.

          6- Belgique  : dette publique de 387,159 milliards d’euros, soit 101,5 % du PIB.

          7- Espagne  : dette publique de 960,676 milliards d’euros, soit 93,9 % du PIB.

          8- France  : dette publique de 1925,292 milliards d’euros, soit 93,5 % du PIB.

          9- Royaume-Uni : dette publique de 1460,975 milliards de livres sterling, soit 90,6 % du PIB.

          La question est :

          “QUAND ces neuf pays vont-ils se déclarer en défaut de paiement ?”


          • straine straine 24 avril 2014 09:17

            @ bobo
            Sans oublier que l’Allemagne est le troisième partenaire commercial mondial de la Russie et le premier en Europe .....


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 avril 2014 11:11

            Les USA sont encore bien plus en faillite que tous les Etats européens.
            Mais ils ne s’appliquent pas les 3% du PIB, étrange non ?

            La dette, c’est la somme des intérêts cumulés depuis que la France ne peut plus, à cause de l’article 123, emprunter à taux 0% à la Banque de France.
            « La dette avec et sans les intérêts cumulés »

            Sans l’article 123, la dette ne serait pas ce qu’elle est, une dette illégitime qui justifie tout, la fin du modèle social et les privatisations des services publics et de la santé.

            Pour faire accepter l’inacceptable, il faut faire croire aux français que la France est ruinée. «  Asselineau et l’arnaque des privatisations »


          • rotule 24 avril 2014 21:41

            Et ces statistiques ne portent pas sur tout .... notamment pas les retraites des fonctionnaires (qui sont bien une dette, un engagement à payer plus tard ...) et tout ce qui m’est mal ou pas connu (PPP, .... ).
            Je veux bien parier qu’un audit sérieux changerait le classement  : tous les pays n’ont pas nos énarques !


          • zygzornifle zygzornifle 23 avril 2014 16:40

            Hollande est un traître qui à trahi les valeurs de la gauche et le pire c’est qu’elle en redemande encore .....


            • rotule 24 avril 2014 21:42

              Le PS n’est plus à gauche depuis 1983.


            • Stof Stof 23 avril 2014 20:14

              La simple mise en pratique de la doxa libérale.
              Dans les milieux d’affaires il se dit que les entreprises françaises ne font pas assez de marge. Bon, voilà un grave problème de réglé. Tant qu’à revendre nos entreprises en monnaie de singe à Wall Street, au moins qu’elles soient un peu rentables.


              • Le421 Le421 23 avril 2014 21:06

                Pas besoin d’avoir fait HEC pour comprendre que ce « pacte de responsabilité » est une arnaque à deux balles.
                Le PS a trahi la gauche en faisant un programme plus que de droite.
                D’ailleurs, à l’UMP, ils sont bien emmerdés parce que pour contrer Hollande, il faudrait faire du FdG !! De l’extrême droite, c’est cramé, y’a déjà le FN. Et sur la misère et la bêtise des gens, ce genre de parti pousse comme des lianes dans la forêt tropicale...

                Il faut réfléchir, trouver des solutions, les expliquer, etc...
                C’est une tâche énorme pour convaincre des gens abrutis par la pub, la télé, le portable et Facebook...

                En attendant, petit à petit, les « solutions miracles » de Bruxelles nous entraînent vers la situation de la Grèce ou « Aube Dorée » distribue des paquets de pâtes aux miséreux dans les rues d’Athènes.
                Pour les élections européennes, ça va saigner. Chez eux, je donne les nationalistes plus qu’en tête.
                Chez nous, à force, ça pourrait bien arriver.
                Et là, ils vont faire comment les abrutis qui nous gouvernent ??


                • HELIOS HELIOS 23 avril 2014 23:35

                  Bonsoir Taktak...

                  Si apres lecture de votre billet, on peut etre d’accord avec sa ligne directrice, c’est a dire qu’il montre une dose de bon sens, une, au moins, de vos affirmations ne resiste pas a l’analyse et montre que vous « hurlez avec les loups », sans aucure reflexion (pour cette affirmation, evidement).

                  Votre abus se situe au niveau de l’Euro, qu’on peut accuser de beaucoup de defauts, mais il en est un qui nous avantage, c’est sa parité. 

                  Non l’Euro n’est pas trop fort, ou du moins, son niveau n’est pas un handicap economique, et en plus c’est un avantage social incroyable, une aubaine que nous ne pouvions pas imaginer.

                  Je ne m’exprimerai pas plus, vous trouverez a divers endroit les raisons de mon propos, de mon avis.. et je vous laisse juste imaginer ce qu’il se passerait si l’Euro etait bas, tres bas, donc pour vous tres avantageux....

                  Examinons, vous voyez, nos echanges se font en majorité avec des pays qui ont eux-même l’Euro, donc la parité de ces echanges n’est pas impacté par le niveau de l’Euro.

                  Mais surtout, croyez vous qu’un Euro bas changerait quelque chose ? comment pouvez vous lutter avec des pays dont le cout du travail ne prend pas en compte la protection sociale, le developpement des pays ? et dont les prelevements obligatoires sont voisins de zero ???

                  Vous ne pouvez pas lutter avec des pays dont le salaire de l’ouvrier est de 50 euros par mois. Le seul resultat tangible d’une baisse de l’euro, serait le rencherissement de tout ce que nous importons, donc une augmentation drastique des prix en France sans aucun avantage pour nos entreprises qui ne vendront rien de plus a l’exportation.... on ne lutte pas contre les salaires indiens, chinois etc...

                  et au final, si l’euro etait bas, cela signifierait que les entreprises qui exportent gagnent moins n’est-ce pas ? dans ce cas, pourquoi ne baissent-elles pas leurs prix ? cela revient a même, hein....


                  • Le421 Le421 24 avril 2014 08:17

                    Dévaluation de l’Euro de 10%, ça donne combien d’augmentation sur le prix du carburant, sachant que pour l’essence, par exemple, le produit brut importé correspond à 10% du produit fini ??...
                    Augmentation du prix du Tee-shirt Made in Pakistan ?? 50 cts max à l’achat, vendu 15€ en magasin... Ou va la marge ??
                    Ah oui !!
                    L’I-phone va prendre cher !! Ben oui, ben oui... C’est vrai que c’est indispensable pour marcher dans la rue, faire ses courses, déjeuner le matin, passer les soirées entre amis, etc...
                    Sans I-phone (comme moi par exemple), t’es mort.


                  • taktak 24 avril 2014 08:54

                    Bonjour Helios,

                    Il se trouve qu’il y a des économistes très sérieux (Sapir, Nikonoff, Lordon,.....) qui ont étudié comparativement ce qui se passerait si on reste dans l’UE et si on en sort. Et bien la comparaison est très claire. Si on y reste les français y restent, si on en sort, on s’en sort ! Oui il faut sortir de l’UE , sortir de l’euro

                    Je vous invite à prendre connaissance de cette étude de J sapir.

                    http://russeurope.hypotheses.org/2192


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 avril 2014 10:46

                    Hélios,
                    En 5 minutes, Asselineau vous démontre que l’euro est trop fort pour la compétitivité des entreprises françaises :
                    « L’euro et la compétitivité »


                  • rotule 24 avril 2014 21:46

                    Oui, moi aussi, ... j’aimerais qu’on m’explique pourquoi je serais plus riche avec euros faibles dans ma poche et en quoi les euros forts m’appauvrissent.

                    Tout ça en l’absence de mécanisme de transfert des profits des entreprises vers la Société, vers les salaires ou vers l’impôt des sociétés.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 2014 09:30

                    rotule,
                    Il s’agit du taux de change externe qui est unique avec l’euro.
                    Il n’est pas possible d’ajuster la monnaie à la compétitivité de l’économie.


                  • CN46400 CN46400 27 avril 2014 12:01

                    La sortie de l’€ repose sur un postulat simpliste : La bourgeoisie qui est si avide de profits en euros distribuera les francs à la volée dès que l’euro aura disparu !

                     -Rappelez-vous, avant 2000, les augmentations de salaires tombaient avant que la valse des étiquettes n’est eu le temps de produire tous ses effets. Le PRCF n’existait pas, c’est sans doute pour cela que les souvenirs de cette période lointaine sont estompés !
                      - En GB, où la livre domine toujours, le pouvoir d’achat des prolos est au plus haut (Merci Cameron...), mais le regard du PRCF ne dépasse pas le Pas de Calais ! 
                     Relisez Marx cher amis (Salaires, prix et profits), et vous comprendrez ce qu’est une monnaie et pourquoi toutes les manipulations, à la hausse comme à la baisse, de la monnaie sont toujours payées par les prolos.

                  • zygzornifle zygzornifle 24 avril 2014 09:09

                    L’Europe est une entité parasite qui vit au crochet des hôtes qui y adhèrent un peu comme une tique sur le dos d’un chien .....


                    • Denzo75018 24 avril 2014 09:16

                      Le PRCF et son grand Frère Russe nous ont démontré qu’ils confondaient UTOPIE et ECONOMIE !
                      Alors de grâce n’essayez pas de donner une caution scientifique aux chimères du communisme !
                      Depuis 1917, le communisme a démontré sans exception qu’il appauvrissait les travailleurs et retirait toute motivation et espoir à la classe ouvrière ... les pays ont tous plongé dans une profonde dépression. CHANGEZ DONC DE MODELE, nous sommes en2014 !!!


                      • taktak 24 avril 2014 09:31

                        Merci de donner quelques arguments factuels et précis. Faute de quoi votre assertion n’est qu’une déclaration péremptoire et absolument pas convaincante.

                        D’autant plus qu’elle est fausse. En l’espèce c’est le capitalisme qui a ruiné les travailleurs des pays de l’est, dans un Grand Bond en arrière
                        La Russie n’a retrouvé son PIB de 1990 qu’à partir de 2005

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_Russie

                        Statistiques

                        Après une baisse brutale de son PIB durant les années 1990, celui-ci est revenu en 2005 à son niveau proche de 1990 en grande partie grâce à la hausse des prix des matières premières dont la Russie est le plus grand exportateur.

                        Évaluer le niveau de vie des Russes Les indicateurs de niveau de vie situent généralement la Russie parmi les pays à haut niveau de vie. La transition de l’économie russe, caractérisée par la terrible crise économique et sociale des années 1990, s’est accompagnée de la paupérisation d’une partie de la population, au profit d’une minorité proche du pouvoir, qui a largement bénéficié de la privatisation de l’économie. La pauvreté a culminé en 1998, et s’est en partie réduite depuis. Mais les crises économiques comme celle de 2009, démontrent la fragilité de la situation de ceux que l’on dit appartenir aux classes moyennes. Fin 2013, selon Sergueï Javoronkov, expert en chef de l’Institut de politique économique Gaïdar, les revenus par habitant en Russie dépasseraient les évaluations de la Banque mondiale et se chiffreraient en fait à 18,000 dollars1

                        Qui plus est cet article fait l’effort d’une analyse argumentée et appuyée sur des faits. Je comprend parfaitement que les faits dérangent les anticommunistes primaires, mais ils ne leur est pas interdit d’apporter des contre arguments sérieux s’ils en ont.
                        A tout le moins, si vous n’avez que ce genre de propos à tenir faites le bien, dites que les communistes ont le couteau entre les dents et qu’ils mangent les enfants smiley


                      • Denzo75018 25 avril 2014 08:47

                        @TakTak

                        Je ne peux argumenter mes affirmations que par la non preuve !
                        Citez-donc moi un pays communiste révolutionnaire qui a fait le bonheur de son peuple ?
                        C’est à dire qui ne l’a pas d’abord massacré en nombre, qui ne le met pas au goulag pour délit d’opinion opposé, qui donne du travail à son peuple etc
                        Prenons les un par un : URSS ? Chine ? Vietnam ? Corée ? Cuba ? RDA ? Non, je n’en vois aucun pour servir de modèle.Tout ça ne sont que des utopies, car le marxisme n’a pris en compte la nature humaine !!!
                        Le communisme n’est finalement qu’un modèle virtuel, intellectuel à classer avec les religions !!!


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 avril 2014 10:30

                         Appeler à l’abstention, alors que pour la 1ere fois les électeurs pourront voter pour des candidats « Pour la sortie de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN », c’est ne rien comprendre à la nécessaire visibilité des Partis censurés.

                        C’est grâce au Parlement européen et à Internet, que Nigel Farage est à 28% dans les intentions de vote et a fait connaître ses analyses (qui ne sont pas celles de l’ UPR pour autant).

                        L’UPR ne peut rien changer au Titanic, mais y organiser la résistance, se servir du Parlement comme tribune pour faire connaître ses analyses. Et donner l’occasion au nonnistes de 2005 de se rappeler au bon souvenir de ceux qui les ont trahis.

                        S’abstenir , c’est croire qu’une abstention forte changera quelque chose aux Institutions européennes... C’est de la pensée magique !

                        En Croatie, 80% d’abstentions aux premières élections européennes, les Traités européens se sont appliqués plein pot quand même !
                        Les Mamamouchis europathes se fichent complètement de l’abstention.

                        L’UPR présente des listes dans les 8 circonscriptions.


                        • taktak 24 avril 2014 11:49

                          Bonjour FbA

                          1) en 2009 votre mouvement appelait à l’abstention et au boycott avec de solides arguments de fond. Aujourd’hui, afin de préparer la présidentielle nous dites vous, vous vous présentez. Soit. ce n’est pas très cohérent. C’est votre choix d’essayer de vous donner un petit coup de pub et de servir en premier votre interet partisan plutôt que de mener frontalement le premier combat, le plus urgent celui pour sortir de l’UE et sortir de l’Euro et reconquerir la souveraineté populaire.

                          2) Force est de constater que votre stratégie est un echec. Le fait de vous présenter ne vous apporte AUCUNE visibilité supplémentaire. A l’inverse, la campagne pour le boycott des européenne menée par le PRCF de façon unitaire dans un large rassemblement citoyen avec le CNR-RUE est bien plus visible (notamment nous avons réussi quelque percées dans la presse). Car c’est une démarche rassembleuse, fédératrice, non partisane, et surtout une démarche juste et désintéressé qui est cohérente à la fois avec l’objectif politique (pourquoi se présenter à une élection dont on dit qu’elle ne peut rien changer, pour un poste dans une élection illégitime) et avec le choix des français de refuser d’être dupe, et donc de s’abstenir massivement

                          3) Vous vous comparez à Farage. Au passage, vous revendiquez donc- et c’est nouveau - d’être un parti de droite populiste. C’est plutôt pour cela que Farage a accès aux médias. il est utile à la City pour garder un pouvoir de nuisance et de négociation au sein de l’UE dans la stratégie dedans dehors du RU (vous ne pouvez ignorez par exemple que la classe capitaliste anglaise a refusé d’entrer dans l’Euro). D’autre part, Farage défend le systeme capitaliste. comme l’UPR. En gros changer (en sortant de l’UE) pour que rien ne change (rester sous la domination de l’oligarchie) en refusant de remettre en cause le système. Il n’a pas pu vous échapper que le parlement européen n’a strictement aucune audience médiatique. De ce point de vue, avoir des députés, des conseillé municipaux est bien plus pertinent !

                          4) Refuser de voter c’est démontrer que l’on sait que voter à CETTE élection ne changera rien. En vous présentant que vous le vouliez ou non vous faites passer en premier lieu le message que voter peut changer, que l’UE peut changer, vous faites croire que l’UE est démocratique. Vous tombez dans le piège que l’UE tend avec cette élection : créer une illusion de démocratie. Ce n’est pas pour rien que en masse les citoyens refusent de voter aux européenne, c’est parcequ’ils ont constaté qu’y participer c’est cautionner une farce et que ce parlement ne changera RIEN. Comme l’expliquait FA en 2009, participé c’est défendre le mensonge que l’UE est réformable

                          Ce qui est sûr par contre c’est que vous allez dépenser des sommes considérables, probablement pour un résultat insignifiant (à la fois en raison de la censure mais aussi en raison de l’incohérence de votre démarche partisane de vous présenter seul pour faire la promotion de votre parti). Mais soyez bien convaincu que le soir du 25, la médiacratie saura venir mettre en avant vos résultats après vous avoir totalement censuré - et pour le coup non ces élections ne sont donc pas sincères - pour dire que seul quelques % ont voté pour un parti pour la sortie de l’UE, preuve s’il en est que les français sont pour y rester...

                          5) vous donnez l’exemple de la Croatie... Mais pourquoi s’agissant de ce pays ne pas parler de l’abstention lors du référendum pour l’adhésion : ultra massive alors que les opposants dénoncait une campagne électorale inique avantageant outrageusement le oui ? Bref, oui les Croates se sont apperçus très vite que l’UE n’est pas démocratique ! Et en tire les conclusions en refusant de voter.

                          6) si vous voulez vous présentez à des élections pour convaincre les français, c’est pas les élections légitimes qui manquent. Avec l’argent et le nombre de militant que vous avez que ne vous êtes vous présentez partout aux législatives, aux municipales. Soit dit en passant se présenter aux municipales c’est le meilleurs moyen d’avoirs des élus pour pouvoir se présenter à la présidentielle. Foin de tous cela vous avez appelez à l’abstention !
                          Pour notre part au PRCF nous étions présent, et avons eu des élus d’ailleurs.


                        • taktak 24 avril 2014 12:05

                          @ F b A
                          Je me permet une petite remarque puisque vous êtes de passage sur ce fil de commentaire au sujet d’un article du PRCF montrant l’escroquerie du pacte de responsabilité contre les travailleurs, montrant en quoi ce pacte est le résultat direct des diktats de l’UE.

                          Une nouvelle fois votre mouvement ne fait rien pour combattre ce pacte, comme il n’a jamais rien fait pour lutter contre les offensives de l’UE du capital contre les travailleurs. j’ai été sur votre site, et là je ne suis même pas surpris de trouver une note qui indique que la baisse des charges est trop faible pour être efficace, sans avoir un mot pour indiquer qu’en fait c’est une nouvelle attaque contre la sécu, que c’est une baisse de salaire.
                          Les salaires et les droits des travailleurs, c’est pas la préocupation de l’UPR... dans la droite ligne de votre programme ni de gauche ni de gauche.

                          Pourtant c’est une attaque violente contre le CNR.... mais il est vrai que pour vous il ne faut rien faire pour combattre le système, l’oligarchie capitaliste. Pourtant l’UE que vous dénoncez, c’est bien le système, c’est bien la construction de cette oligarchie capitaliste.

                          A croire que dans la tradition des mouvements de droite dont vous êtes issu, il y a de grand discours pour que tout change... mais au fond que RIEN ne change en bon défenseurs du système que vous êtes.


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 avril 2014 17:30

                            En 2009, l’ UPR avait 2 ans et 90 adhérents. Elle a appelé à l’abstention, puisqu’il n’y avait aucun Parti qui appelait à la sortie de l’ UE.

                            Evidemment que l’ UPR se fait de la pub pour se construire, si on comptait sur vous, et les altermondialistes du M’PEP, on serait mal barrés ! Vous n’avez que le CNR à la bouche et vous refusez de vous allier à ceux qui veulent la sortie de l’ UE. Chercher la cohérence...

                            Il n’y a aucun besoin démontrer aux Français que l’ UE n’est pas démocratique, depuis le sort du referendum de 2005, ils ont parfaitement compris.

                            Félicitations pour vos succès électoraux aux Municipales, vous allez pouvoir appliquer l’austérité sur le terrain, une grande victoire...

                            Le seul but de l’ UPR est de sortir la France de l’ UE, non pas avec un programme de Droite, mais avec un programme copié sur celui du CNR.

                            Le meilleur moyen de combattre les accords transatlantiques, c’est de construire au plus vite l’ UPR pour sortir de l’ UE. Et pour cela, utiliser tous les moyens légaux qui permettent de faire connaître nos analyses et finir par crever le plafond de verre.

                            Si vous voulez éternellement rester un groupuscule d’opposition, c’est votre affaire ! C’est surtout la croissance rapide de l’ UPR malgré la censure, qui vous énerve. La jalousie est un vilain défaut !

                            Vous nous aviez annoncé des fiançailles avec le FDG, bien plus à Gôche, sans doute avec son programme de « refondation de l’ Europe », que l’ UPR ....

                            Alors , vous allez bientôt vous pacser avec Méluche, qui traite de « maréchalistes », ceux qui veulent sortir de l’ UE ?


                            • taktak 24 avril 2014 18:53

                              oula oula, faut pas s’énerver comme cela. Je vous ai pas agressé, juste posé une question, de manière franche et directe : pourquoi l’UPR ne fait rien pour combattre le pacte Hollande euro Medef. Qu’il ne fait rien pour défendre les salaires des français et la sécu ce qui serait le minimum puisque vous prétendez défendre le programme du CNR.

                              Visiblement ma question a déplu. Il ne s’agissait pas de vous « attaquer » mais de vous inviter à l’action.

                              Pour le reste, je vais répondre à votre commentaire, parceque moi militant du PRCF je ne crains pas la remise en question.

                              En 2009, l’ UPR avait 2 ans et 90 adhérents. Elle a appelé à l’abstention, puisqu’il n’y avait aucun Parti qui appelait à la sortie de l’ UE.

                              => vous aviez un argumentaire bien plus étendu que cela. Passons, je ne vais pas vous faire l’affront de citer votre président qui avait pourtant d’excellent argument.

                              Evidemment que l’ UPR se fait de la pub pour se construire, si on comptait sur vous, et les altermondialistes du M’PEP, on serait mal barrés ! Vous n’avez que le CNR à la bouche et vous refusez de vous allier à ceux qui veulent la sortie de l’ UE. Chercher la cohérence...

                              => pas la peine d’être agressif. Gardez votre énergie pour votre campagne électorale smiley
                              Sinon vous êtes ingrat parceque justement quand l’UPR s’est créé les seuls qui vous ont tendu la main dans un esprit unitaire, vous invitant à des universités d’autonmne des conférence etc... c’est bien le PRCF et le M’PEP. Force est de constaté que dès que vous avez dépassé le stade du micro groupuscule vous avez refusé toute alliance. Refusant l’esprit du CNR.
                              Cela fait 100 fois que je vous pose à vous personnellement la question : Pourquoi l’UPR a refusé de participer au travail de rédaction de l’appel pour un nouveau CNR, puis refusé de le signer ? Le M’PEP, le PRCF et les CPF malgré leur différence font l’effort de se rassembler dans l’intéret de notre peuple. Pas vous. Qui ne m’avez donné aucune réponse.
                              Remarquez pas besoin que vous répondiez, votre silence confirme ce que je sais déjà : la réponse de votre groupuscule a été de dire que le M’PEP, les CPF et le PRCF devaient se rangerderrière votre programme ni de gauche ni de gauche... car vous étiez suffisament gros pour faire votre route tout seul. De vrais sectaires.....
                              Votre démarche pour les européennes a d’ailleurs été la même. Le chef a décidé que, du coup vous y allez et ensuite vous pleurnichez que ceux qui se sont concertés, ensemble en formant un rassemblement se range pas derrière vous....

                              Il n’y a aucun besoin démontrer aux Français que l’ UE n’est pas démocratique, depuis le sort du referendum de 2005, ils ont parfaitement compris.

                              => C’est pas tout à fait faux du coup, ils vont être tout à fait logique et refuser de voter à cette farce putride que sont ces pseudo « élections » européenne. dommage pour votre coup de pub.... Je vous souhaite quand même d’arriver à être rembourser de vos frais.

                              Félicitations pour vos succès électoraux aux Municipales, vous allez pouvoir appliquer l’austérité sur le terrain, une grande victoire...

                              => Ne soyez pas jaloux, vous aurriez aussi pu avoir des élus, mais pour cela il aurait fallu se présenter.... et faire campagne. Bon en 7 ans d’existance vous ne vous êtes jamais présenter qu’à une seule élection. Et encore c’était une législative partielle... Pour le coup, oui le PRCF fait le boulot de se faire connaitre et de convaincre à toutes les élections. Y compris les européennes où on fait une campagne active pour le boycott et la sortie de l’UE et de l’euro.

                              Le seul but de l’ UPR est de sortir la France de l’ UE, non pas avec un programme de Droite, mais avec un programme copié sur celui du CNR.

                              => Ca c’est le discours. Mon problème c’est que dans les actes, concret et politique, et bien vous ne faites rien pour défendre les conquis du CNR. Par exemple en combattant le pacte de responsabilité. RIEN. Et pourtant c’est quand même cela qui importe concrétement. C’est d’ailleurs en parlant de ces choses concrètes que l’on mobilise les français.
                              Pour le coup la défense des travailleurs qui était au coeur du CNR, et bien votre mouvement il fait rien pour. Ce qui confirme mon sentiment qu’au delà du discours votre mouvement c’est ni gauche ni gauche y compris en terme d’alliance avec les forces qui sont pour la sortie de l’UE

                              Le meilleur moyen de combattre les accords transatlantiques, c’est de construire au plus vite l’ UPR pour sortir de l’ UE. Et pour cela, utiliser tous les moyens légaux qui permettent de faire connaître nos analyses et finir par crever le plafond de verre.

                              => lol. C’est du bla bla. Non vu que par les moyens légaux vous ne serez pas en mesure d’occuper les postes legislatif et executif permettant d’empécher la signature, le seule moyen qu’il y a ce sera la pression de la mobilisation populaire. Et ca c’est pas la stratégie d’isolement sectaire de l’UPR qui va la faire grandir

                              Oui une abstention massive faisant sentir le vent de la colère populaire sur nos oligarques cela peut changer le rapport des forces !

                              Si vous voulez éternellement rester un groupuscule d’opposition, c’est votre affaire ! C’est surtout la croissance rapide de l’ UPR malgré la censure, qui vous énerve. La jalousie est un vilain défaut !

                              => Il faut arreter de penser que vous êtes le centre du monde. Perso je m’en fous un peu de votre groupuscule. Jamais vu un de vos militant sur le terrain. En dehors de vous et quelques autres pseudo sur le net vous comptez pas.

                              Quand à la croissance rapide, vous inquiétez pas pour nous, cela va très très bien

                              Et pour ce qui me concerne, je me désole juste que le PRCF et ses militants soit un parmi les rares sur agoravox a faire le boulot d’information au sujet de l’UE. Si on pouvait compter sur quelques articles du toujours même et unique auteur de votre mouvement..... et bien vous n’auriez pas besoin venir vendre la soupe partisane de votre groupuscale sur ce fil de commentaire. En 1 an, le PRCF a passé plus d’articles que FA depuis 4 ans....

                              Vous nous aviez annoncé des fiançailles avec le FDG, bien plus à Gôche, sans doute avec son programme de « refondation de l’ Europe », que l’ UPR ....

                              => mauvaise foi et mensonge patenté. Nous n’avons jamais annoncé que le PG a accepté de nous rencontrer et que ce serait l’occasion de faire bouger les positions sur la question de l’europe. C’est pas parceque vous faites le choix d’agir comme une secte en boudant tout seul dans votre coin que les autres mouvement on pas le droit de se parler, et d’essayer de le construire ce CNR 2.0, ce front du peuple pour la sortie de l’UE et de l’euro par la voie progressiste

                              Alors , vous allez bientôt vous pacser avec Méluche, qui traite de « maréchalistes », ceux qui veulent sortir de l’ UE ?

                              mais oui mais oui. Non on discute avec les camarades du FdG du PG. et vous savez quoi ? et bien ca fait avancer les choses, et c’est bien le boulot du PRCF qui fait que la sortie de l’UE et de l’euro fait son chemin au sein du FdG.

                              C’est à la fin du marché que l’on compte les bouses. On verra votre score à ce moment là. Je suis sûr que vous aurez alors l’occasion soit de vous feliciter de votre succès soit de revoir votre stratégie sectaire et personnelle en fonction des résultats lors de vos prochain congrés.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 avril 2014 19:51

                              taktak,
                              Vous ne comprenez décidément rien du tout...
                              Ce n’est pas le nombre de députés que nous compterons, mais le nombre d’adhérents que cette campagne aura fait adhérer à l’ UPR.


                            • taktak 24 avril 2014 20:48

                              c’est bien ce que je dis. Tout ce qui compte pour vous c’est l’UPR... l’interet du pays vous en avez rien à faire.
                              La sécu, nos retraites peuvent disparaitrent, les salaires être divisés par deux. Si l’UPR passe de 200 à 400 adhérents vous serez fier de vous... On comprend bien pourquoi vous avez refusé d’envisager le moindre rassemblement avec le PRCF, les CPF ou le M’PEP

                              Désolé, c’est pas pour cela que je fais de la politique. Moi c’est pour changer et améliorer les choses, c’est pour servir mon peuple. Pas une organisation...

                              Et quand à votre nombre d’adhérents, je me marre. C’est bien vous qui écriviez que quelques mois après sa création l’UPR avait déjà 300 adhérents ? bizarrement, en 2009 vous n’étiez plus que 90.... mais il s’est passé quoi dites moi ?
                              Bref j’arrète là, j’ai pas envie de polémiquer avec vous. Il y a mieux à faire et plus urgent ailleurs.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 2014 07:33

                              taktak,
                              Si on attend que le PRCF et le M’PEP veuillent bien décider de faire alliance, les Français pourront mourir 10 fois.
                              Occupez-vous donc du FDG, puisque tel est votre souci principal !


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 2014 07:50

                              taktak,
                              Vous inventez des chiffres. L’UPR a été crée en 2007, en 2009, il y avait 90 adhérents, je ne sais pas d’où vous sortez les 300.

                               Où avez -vous vu que le programme de l’ UPR ne s’occupe pas des problèmes que vous citez ? Programme de Libération Nationale

                              * Inscription dans la Constitution de la retraite par répartition, arrêt immédiat de l’augmentation du nombre d’annuités (41) et arrêt du report de l’âge légal.
                              * Interdire la privatisation des services publics stratégiques en matière de santé et d’éducation.
                              * Renationalisation d’ EDF, GDF, TF1, TDF et de tous les établissements bancaires secourus par les fonds publics.
                              *Annulation de la privatisation rampante de la Poste.
                              * Mise en chantier de 80 000 logements sociaux par an.
                              * Valorisation des bas salaires par rapport aux allocations chômage
                              * Syndicalisme indépendant
                              * La santé pour tous etc

                              Evidemment qu’il faut arriver au pouvoir pour sortir la France de l’UE et le mettre en place. En voilà une découverte ! Et pour cela, il faut avoir accès aux médias.
                              Et pour avoir accès aux médias, il faut avoir de plus en plus d’adhérents.

                              Et vous, vous comptez faire comment pour appliquer votre programme sans arriver au pouvoir ? Sans avoir davantage d’adhérents et sans accès aux médias ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès