Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Peugeot : La guerre est déclarée !

Peugeot : La guerre est déclarée !

J'entendais ce matin un représentant du personnel Peugeot déclarer à la direction de Peugeot la guerre sociale à partir de la rentrée, ambitionnant de devenir leur pire cauchemar...

Voilà 200 ans, qu'au travers de 7 générations, la famille Peugeot fait prospérer l'entreprise, ayant employé, ou indirectement fait vivre, plusieurs centaines de milliers de personnes. L'entreprise essuie désormais un sérieux revers.

C'est vraisemblablement à cause de mauvais choix stratégiques faits par la direction. C'est du moins l'analyse de certains. Et il y a certainement du vrai. C'est en partie en raison de la non qualité de fabrication qui perdure depuis des années analysent d'autres. Et ce n'est pas totalement faux.

Nous pourrions débattre pendant des heures de qui de l'oeuf ou de la poule... Mais le constat est triste et lourd : Des milliers d'emplois, directs et indirects vont être supprimés, plongeant dans la détresse autant de familles.

Le gouvernement répond aux abonnés absents. Comment d'ailleurs pourrait-il faire autrement ? Il ne peut avoir aucune emprise sur les choix d'une entreprise de droit privé dont il ne détient un minimum de capital. Les belles paroles de notre président potiche ou les gros yeux de ses ministres n'y changeront rien. Quelques mesurettes de plus pour donner un os à ronger aux plus crédules et, surtout, se faire frotter les mains à Toyota.

Alors les ouvriers ont décidé de déclarer la guerre sociale. La belle affaire.. ! Car, sous le terme de combat social, il faut surtout entendre débrayages et grèves à répétition. De quoi transformer rapidement les difficultés en chaos définitifs et étendre la vague de licenciements à bien plus de sites qu'il ne l'est initialement prévu.

Un vrai combat aurait du être mené par les salariés depuis des années en produisant de la qualité, faire en sorte que, à l'instar de Porsche, 100% des véhicules sortant des chaines puissent être livrés de suite aux clients au lieu d'en faire repartir 20 à 30% à la case départ pour "rectification".

Les salariés qui ne peuvent vivre sans Peugeot doivent être conscients que les Peugeot peuvent vivre sans les salariés. Pour plusieurs générations encore...

Si seulement cela pouvait servir d'exemple à tous ceux qui posent sur les épaules des patrons la seule responsabilité des déroutes, pensant qu'ils en font toujours suffisamment pour ce qu'ils reçoivent en salaire et oublient que les efforts quotidiens de chacun, la qualité du travail du plus humble des salariés sont ausi les garants de la prospérité et de la longévité des entreprises.


Moyenne des avis sur cet article :  2.09/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • manusan 28 juillet 2012 11:23

    Pourquoi 3 constructeurs automobile français pour un marché reposant uniquement sur le renouvellement du parc ?

    même question pour la dizaine de constructeurs européens.


    • jaja jaja 28 juillet 2012 11:49

      "Les salariés qui ne peuvent vivre sans Peugeot doivent être conscients que les Peugeot peuvent vivre sans les salariés. Pour plusieurs générations encore..."

      Le ton est donné par l’auteur... les salariés ne peuvent vivre sans leurs usines...Quelle découverte ! Qui justifie totalement de s’emparer de ce bien volé à la collectivité par la famille fasciste Peugeot... Comme l’a dit Mercier espérons que ces salopards auront la guerre dès la réouverture de l’usine...

      Ne pas oublier que les fascistes de la famille Peugeot ont été les instigateurs des milices anti-ouvrières ultraviolentes de la CFT et de la CSL (aidées par le SAC de Pasqua et par ordre nouveau) et que le mouvement ouvrier à finalement écrasé à l’usine de Poissy en 1982......

      http://www.union-communiste.org/?FR-print-x-2011-1-1480-6118-x.html

      Il faut bloquer PSA dès la rentrée et exiger l’expropriation de cette famille, sans indemnités ni rachat......

      Tout est à nous, rien n’est a eux, tout ce qu’ils ont ils l’ont volé....


      • Oliver HACHE Oliver HACHE 28 juillet 2012 19:15

        Alors vous aurez sur la conscience no pas 6 ou 8.000 chômeurs, mais au basmot 10 fois plus...


      • amipb amipb 29 juillet 2012 09:42

        @Olivier : j’ai beau chercher sur ce fil, je n’arrive pas à trouver le moindre soupçon de dialogue de votre part.

        Les contre-arguments à votre article sont pourtant légion et pas forcément teintés des syndicalisme et communisme dont vous avez fait vos ennemis.


      • Oliver HACHE Oliver HACHE 29 juillet 2012 21:56

        @ amipb

        Ne croyez pas cela. Les syndicalistes sont nos amis... Il faut les aimer aussi.. ! Les syndicalistes sont peut être aujourd’hui les meilleurs alliés de Peugeot. Que veulent les élus salariés ? Débrayer.. ? Alors qu’ils débrayent et soient accompagnés d’un maximum de salariés.. ! Les usines tournent à 60% de leur capacité et c’est encore trop. Plus il y aura de grêve, moins il y aura de (sur)production et moins il y aura de masse salariale.

        Pour les élus qui entrainent leurs camarades dans la débacle, il n’y aura pas de casse. Les heures de grêve passeront en heures de délégation, donc sans perte de salaire. Pour le « couillon » qui suit aveuglément, ce ne sera que retenu sur salaire et vache maigre à la fin du mois. Continuez le combat.. !

         


      • Mapaulo Mapaulo 28 juillet 2012 12:33
        Si Olivier a mis en avant quelques vérités « I ’ll be your worst nightmare » comme le dirait le camarade Mercier, l’analyse de la qualité, au travers du taux de bon direct ou même des prestations automobiles&client réalisées au centre d’essais de Belchamp me laisse plus que dubitatif (aprés 30 années passées dans le secteur de la construction automobile, dont 10 à l’international pour apprendre aux partenaires comment fabriquer (ou même construire) une automobile dans les règles de l’art). En conclusion, si la 1ére partie de cet article attire un certain nombre de commentaires ou réflexions, je m’érige contre la seconde et reconnait une certaine vérité dans la partie finale à l’égard de la restructuration à laquelle ce constructeur devra faire face suite aux surcapacités de production et à sa compétitivité interne , l’ensemble je le chiffre à 12500+2500=15000 postes en trop dans sa structure.
        « Petit poème » :
        J’imagine le grand de-Gaulle qui reviendrait aujourd’hui, en voyant tout ce »raffuge » au retour des congés, il convoquerait ses généraux pour leur demander « mais que veut le peuple français » et nos camarades du gouvernement de lui répondre à l’unisson « ils veulent acheter des voitures nationales vertueuses qui coûtent cher »...et bien donnez leur ce qu’ils veulent.
        Imaginons la même scène avec le Pr Léon Schwartzenberg qui demanderait « mais de quoi souffrent-ils, que veulent ils » et là nos délégués syndicaux de lui répondre « ils veulent du travail, mais Peugeot a attrapé un cancer, mal placé « …alors il faut opérer ce cancer, quel est-il exactement, 780 euros de charges sociales patronales au véhicule construit, alors rabaissons le à 600 euros et ce que nous donnerons de « la main gauche nous le reprendrons de la droite ». Mais il n’existe aucun des ministres actuels du gouvernement, aucun des représentants de la chambre des députés auxquels les 100 000 âmes de l’agglomération du pays de Montbéliard qui ont placé leur confiance dans ce nouveau gouvernement, pour en avoir « assez dans le pantalon » pour traiter ce cancer, et le camarade Pierre qui coule des vacances idylliques avec « sa petite montbéliardaise » n’en a que faire..lol

        • bigglop bigglop 28 juillet 2012 19:23

          Bonsoir à tous,

          Depuis bien longtemps, je n’ai de cesse de dire que Sarko et Hollande ne sont que les mains droite et gauche de l’oligarchie financière qui nous contrôle.
          Un exemple typique récent :
          Avant sa nomination comme ministre de l’économie, Moscovici était vice-président du Cercle de l’Industrie (lobby du CAC 40) créé en 1993 par D Strauss-Kanh et R Lévy (Pdt Renault) et a accueilli son nouveau président Philippe Varin, Président du directoire de Peugeot (PSA) nommé le 27/04/2012. Ce dernier, P Varin est le signataire d’un article « émouvant » sur la compétitivité française qu’il met en oeuvre contre les salariés de Peugeot. Liste des membres juillet 2011 à laquelle il faut rajouter Didier Migaud (Pdt Cour des Comptes).
          Les réseaux du Cercle : "Le Cercle s’inscrit dans une démarche d’ouverture en collaborant notamment avec le MEDEF, l’AFEP, l’European Round Table of Industrialists (ERT), le Transatlantic Policy Network (TPN), ou encore l’Institut de l’entreprise."

          A la suite des sanctions contre l’Iran, Peugeot a perdu un marché de l’ordre de 400 000 véhicules qui s’ajoute aux pertes de CA en Europe sur les marchés du Sud (Italie, Espagne, Portugal).


        • Mapaulo Mapaulo 28 juillet 2012 21:36

          Tout à fait bigglop, et ceci ne me surprend pas beaucoup.Mais au fait, qu’est devenue la confrérie des Franc Maçons et ses loges en France, car à en croire certains nombreux sont les ministres actuels à participer « aux réunions secrètes »...lol


        • Mapaulo Mapaulo 28 juillet 2012 21:49

          oups, j’oubliais pour IKCO, Peugeot c’est 33% de pénétration en Iran sur un marché de 1 600 000 véhicules/an soit 450 000 dans le zouk mais le trou d’air laissé par PSA sera vite comblé par les Runna et Dena locales basées sur des plateformes Peugeot et pour SAIPA (citroën) il ont leur « micrator »...hahaha
          Même avec une profitabilité de 500€ au véhicule assemblé en Iran (ce qui m’en boucherait un coin) ceci n’explique pas la perte de 200 Mio d’€ mensuels, tous des noob...
          Et comme le disait le grand Chirac, ça me touche la gauche sans faire bouger la droite.


        • Mapaulo Mapaulo 28 juillet 2012 21:30

          Merci Démostène, votre liste des sites de production est presque complète, vous pouvez juste y rajouter dans les « autre continents » le partenariat avec NAZA en Malaisie et le second Chinois Harbin-Hafei (Changan) à Shenzen. En Turquie il s’agit de Karsan et vous avez fait l’impasse sur la Somaca au Maroc. Il fut des temps ou les partenaires étaient aussi au Chili, au Zimbabwe, en Russie, ...,mais ces partenaires « faibles cadence » ont fini par disparaître.
          Aujourd’hui la plus grosse production doit se situer à Wuhan avec DPCA (Dongfeng) et juste derrière Vigo en Espagne.
          Maintenant si le Japon a choisi de produire en France, c’est justement pour contourner des droits de douane Euroipéens qui peuvent représenter jusqu’à 1500 € par véhicule..lol


        • amipb amipb 28 juillet 2012 18:04

          Un article qui viendra sûrement contrebalancer les deux articles d’AgoraVox qui encensent la famille Peugeot : http://reflets.info/comment-jai-decouvert-que-psa-fabriquait-des-automobiles/


          • jaja jaja 28 juillet 2012 18:18

            Excellent lien qui démontre que les capitalismes industriels et financiers sont aujourd’hui étroitement liés et que cette famille Peugeot est très symbolique de cette fusion.....

            A méditer par tous ceux qui aimeraient nous faire adorer le « bon » capitalisme industriel et mépriser le « mauvais » capitalisme financier des « banksters »......

            Il n’y a qu’un seul capitalisme et il est urgent de s’en débarrasser !


          • fcpgismo fcpgismo 28 juillet 2012 19:15

            Olivier Hache le chien de garde de la famille peugeot des prédateurs sociaux. Olivier Hache le laquais des puissants le larbin du capitalisme. Les travailleurs peuvent faire tourner n’ importe quelle entreprise sans les prédateurs du MEDEF. La guerre de 1945 entièrement financé par les familles de prédateurs les plus riches de l’ occident. Travailleurs unissons nous pour déloger les usurpateurs.


            • Oliver HACHE Oliver HACHE 28 juillet 2012 19:26

              Alors lâchez-vous... N’attendez plus... Prenez le pouvoir de la société.. ! Les actions ne sont pas chères en ce moement.

              Par ailleurs, puisqu’il semble que vous aimez l’histoire, voulez-vous que nous revenions sur les bienfaits du communisme.. ? Et puis, si le système dans le pays est tellement pourri... Demandez la nationalité chinoise.. !


            • foufouille foufouille 28 juillet 2012 21:01

              la zunie est tellement mieux
              33% de creve la dalle
              le pompier qui regardes ta baraque cramer ..........


            • Le péripate Le péripate 28 juillet 2012 21:30

              Ce ne sont pas les ouvriers qui partent en guerre. Mais des syndicalistes qui ne doivent pas leur existence à des adhérents, ce qui serait juste, mais à l’état prédateur. Des agités multicartes massivement subventionnés. Des agents du chaos.


              • foufouille foufouille 28 juillet 2012 23:14

                retournes tailler les vignes pour 500€
                bouffon libertaryen


              • Oliver HACHE Oliver HACHE 29 juillet 2012 01:24

                J’aime.. !

                On entend souvent parler les patrons voyous. Mais qui parle des indéboulonnables encartés, multi-élus vivant au crochet de la société qui les emploie, pour ne pas dire au crochet de leurs « camarades ». Car ils se battent pour ce qu’ils connaissent le moins : le travail...


              • arobase 28 juillet 2012 23:33

                personne n’a demandé à copé et sa clique, qui ont pris la défense des riches peugeot contre les ouvriers, leur demander donc ce que eux auraient fait concrètement dans ce conflit s’ils étaient restés au pouvoir.


                les millions d’ouvriers et de pauvres qui ont voté sarkosy et ont bien faillit le faire gagner seraient heureux de savoir.

                • jege117 29 juillet 2012 00:34

                  Il y aurait tant de choses à dire sur les agissements de la direction de Peugeot et de quelques autres, que l’on pourrait passer la nuit à pérorer sur ce phénomène de notre société je veux parler des licenciements. Pourquoi Peugeot, société privée, ferait il exception à la règle, je devrais dire à la mode. Prétextant de la sacrée bon sang de crise, qui je le rappelle, existe pour ces gens là seulement depuis le 6 mai 2012.
                  Depuis 2008, en bon gestionnaires d’une industrie de l’automobile, soutenue à bout de bras par les primes à la casse et autres artifices de l’État, la direction de Peugeot connaissait parfaitement l’usure du système en tous cas depuis disons mi 2010.
                  Pourquoi avoir attendu mai 2012 pour mettre d’un coup 10.000 salariés sur le tapis, pourquoi avoir continué d’investir par des prises de participations hypothétiques ( Opel par exemple), pourquoi avoir fait croire à l’ensemble du personnel que la pérennité de l’usine d’Aulnay était assurée.
                  Le scénario qui arrive avait en fait plusieurs objectifs, dans un premier temps préserver les dividendes des actionnaires ( ce malgré une chute vertigineuse du titre en bourse) de permettre à la famille Peugeot de continuer à se gaver, et enfin de ne faire aucune vague pendant la campagne présidentielle afin de laisser un certain Sarkozy raconter ses salades aux gogos de la droite soi disant démocratique. On verra dans les mois qui arrivent que quelques fourbes de l’UMP n’hésiteront pas à à faire porter le chapeau de cette catastrophe industrielle à François Hollande et à son gouvernement, ( la preuve cela a déjà commencé)
                  Dans l’état actuel de la situation, effectivement la seule chose possible pour « sauver les meubles » c’est de nationaliser l’entreprise. Oui ! c’est nous qui allons payer,mais par rapport à ce que nous ont coûté le renflouement des banques j’irai jusqu’à dire que c’est de la bricole, mais cela je ne crois pas que Hollande ait les c.. les pour le faire.
                  De toute façon, depuis la nuit des temps c’est toujours les ouvriers qui ont subi les contre coups des mutations industrielles. C’est comme les guerres ce ne sont pas ceux qui les décident qui eux se connaissent bien, mais bien les trouffions qui se font trouer la peau par des gars qu’ils ne connaissent pas.

                   


                  • alinea Alinea 31 juillet 2012 00:18

                    Lisez l’article de Frédrique Lordon, sue P S A justement, dans le monde diplomatique d’août !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Oliver HACHE

Oliver HACHE
Voir ses articles







Palmarès