Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Retraites : Le Medef propose de travailler plus... tout au long de la vie (...)

Retraites : Le Medef propose de travailler plus... tout au long de la vie et tout au long de l’année !

Dernière ligne droite pour Laurence Parisot avant de céder son siège de présidente du Medef. En forme de cadeau souvenir aux salariés, elle propose : « d'augmenter notre quantité de travail tout au long de la vie et tout au long de l'année ». Donc, travailler plus, sans la moindre garantie d'avoir le droit, un jour, à une retraite décente.

 
Dans quelques jours, Laurence Parisot va pouvoir passer plus de temps dans sa maison de Saint Barth et peut être un peu mieux justifier les 22 000 euro mensuels qu'elle se versait en tant que patronne de l'IFOP, en tant que : chargée de la veille stratégique de l'IFOP, le tout pour : « une demi-journée par semaine  ». Néanmoins, cela ne semble pas suffisant pour apaiser le dépit qu'elle doit ressentir à l'idée de laisser sa place, alors qu'elle espérait bien rempiler pour un nouveau mandat.
 
Est ce ce dépit qui l'a poussée à commenter de façon vindicative le rapport de Yannick Moreau sur les retraites qui doit servir de base de négociation aux partenaires sociaux pour la énième « réforme » des retraites ?
 
Laurence Parisot : « A court terme, les leviers d'action envisagés [dans le rapport Moreau] sont une fois de plus des pistes fiscales, de hausse des cotisations des employeurs et des salariés. C'est inacceptable, inenvisageable, irresponsable. C'est faire comme si personne n'avait entendu parler de la chute de la compétitivité des entreprises françaises, du décrochage de l'économie et de la régression du pouvoir d'achat des salariés ( ...) La piste de l'âge et celle de la durée de cotisation sont considérées marginalement. Notre message sera celui du travail. Nous ne sortirons des difficultés qu'à condition d'augmenter notre quantité de travail tout au long de la vie et tout au long de l'année  »
 
Les chômeurs actuels et futurs, de tous âges apprécieront !
 
Néanmoins, à y regarder de plus près, on constate que notre amie Laurence mélange allègrement les torchons et les serviettes. En effet, quel est le lien entre la durée légale du travail qu'elle n'a cessé de combattre en réclamant son abrogation, la compétitivité et l'avenir des régimes de retraites ?
 
Réponse : aucun. Si ce n'est une crise d'hystérie ultra libérale, due probablement à la frustration de ne pas avoir réussi à imposer aux salariés français des semaines de 48H00 payées au tarif de 35, licenciables à volonté et sans recours possible et, surtout, de ne pas avoir apporté aux banques et assureurs adhérents du Medef la rente de la retraite par capitalisation.
 
 
Analysons la situation par rapport à cette boulimie d'heures de travail réclamée par madame Parisot
 
Les carnets de commande des entreprises sont pleins à ce point qu'il soit nécessaire de faire travailler les salariés plus et plus longtemps ?
 
La réponse est non !
 
Les entreprises française relocalisent-elles au point qu'elles manquent de salariés ?
 
La réponse est non !
 
Les salariés sont-ils responsables d'une situation où les entreprises ont préféré ignorer l'innovation ou s'installer à l'étranger pour des raisons de normes sociales inexistantes ?
 
La réponse est non !
 
Les entreprises se battent-elles pour conserver à l'effectif les salariés de plus de 55 ans pour leur savoir-faire ?
 
La réponse est non !
 
Les entreprises recrutent-elles des chômeurs de plus de 55 ans ?
 
La réponse est non !
 
Dans ces conditions, comment exiger qu'on repousse la date de départ à la retraite. Et surtout pourquoi ?
 
Tout d'abord, par pure idéologie libérale. Ensuite, et surtout parce que le marché français de la capitalisation retraite est marginal. Il est clair qu'en allongeant et en déplaçant sans fin l'âge de départ à la retraite, les jeunes génération finiront par être demandeuses de plan retraites capitalisation leur permettant, de partir avant d'avoir obtenu le taux plein.
 
Ce qui vous diront les économistes proches du patronat sauvera définitivement notre système de retraites, puisqu'il ne versera quasiment plus que des pensions amputées par le fait que quasiment personne ne sera susceptible de cotiser au delà de 42, 43 ou 44 ans.
 
Conclusion de cette théorie fumeuse : Une paupérisation des retraités qui n'auront pas pu bénéficier d'un salaire décent pour épargner correctement sur un plan de capitalisation individuel. Or, lorsque l'INSSE indiquait  que : 50% des salariés gagnent moins de 1675 euros, et que les ouvriers sont payés en moyenne 1583 euros, on prend toute la mesure du désastre à venir. D'autant qu'il n'y a aucune raison pour que le loyer, les dépenses de nourriture ou d'habillement, les transports ou de santé diminuent.
 
Certes mais les banques et les assureurs qui ont tous laissé des plumes dans la crise des subprimes ou la crise des dettes des états ont besoin d'argent frais investi sur le long terme. Et dans la mesure où les plans de capitalisation retraite rendraient captive l'épargne des français sur des durées de 30 à 40 ans, cela représenterait une formidable aubaine et ... de beaux bénéfices pour les actionnaires de ces fonds de pension à la française. 
 
Alors, madame Parisot, arrêtez de vous servir de la compétitivité et de la régression du pouvoir d'achat pour justifier l'injustifiable en matière de retraites. A cause de la mondialisation, vous savez pertinemment que les emplois ne reviendront pas, à moins bien évidemment, que les salariés français acceptent d'être payés au tarif roumain, chinois ou Bengalis. Vous savez de toute façon que l'informatisation accrue des moyens de production réclamera toujours moins de personnel. Tout comme vous savez que le tout export initié par l'Allemagne prendra fin un jour faute d'acheteurs.
 
Expliquez plutôt aux salariés français que l'avenir de la retraite par répartition est probablement le cadet de vos soucis et que le rêve, partagé par de nombreux dirigeants de votre organisation patronale, d'éradiquer le programme du Conseil National de la Résistance reste un des objectifs prioritaire. Là au moins, vous serez crédible !

Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (75 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 19 juin 2013 09:37

    Le travail de sape commencé par Balladur en 1993 et poursuivi sans relâche par tous les gouvernements a visiblement porté ses fruits et a détruit même dans « les têtes » l’idée de retraite pour tous, les caisses sont vides on ne peut plus payer ! Précisons quand même que les « exonérations de charges patronales », la politique systématique de bas salaires, d’emplois précaires, les plans de licenciement entraînant un chômage massif sont responsables du manque à gagner pour les cotisations !

    Pour ne plus avoir d’illusion sur ce systeme, voir : LE NEO-LIBERALISME, C’EST QUOI ?


    • jef88 jef88 19 juin 2013 11:43

      ERREUR !
      le « travail de sape » a commencé en 1975 sous Giscard (mort aux canards boiteux : Barre) et s’est poursuivi sous tous les gouvernements depuis .....
      mais au début c’était pas grave (?) ils se contentaient de détruire les PME  ! ! !


    • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 19 juin 2013 14:42

      « le « travail de sape » a commencé en 1975 »

      Je dirais plus Pompidou, encore un poil avant par le biais de ce genre de déclarations. ( 1967 )


    • appoline appoline 20 juin 2013 11:29

      Quand vous aurez compris qu’ils n’ont à foutre de la masse, vous aurez tout compris. Nous sommes trop nombreux, chiants pour beaucoup (puisque nous osons revendiquer), bref, ce qu’il leur impose gagner plus et encore, peu importe s’il reste quelques poignées de milliers de personnes sur le carreau.


      Dans l’absolu, ce qu’il faudrait faire pour donner l’exemple, c’est que dans une grosse entreprise, une du CAC 40, tant qu’à faire pour que ce soit jouissif, est que poussés à bout et ce, sans syndicat aucun, tous les employés leur dire « on se casse, démerdez vous avec votre entreprise ». Cela serait jouissif et surtout c’est la seule chose qui pourrait les atteindre, le CA terminé, fini mais je rêve. Quoique un jour....

    • devphil30 devphil30 19 juin 2013 09:47

      Très bon article 


      Conclusion très juste 
      « Tout d’abord, par pure idéologie libérale. Ensuite, et surtout parce que le marché français de la capitalisation retraite est marginal. Il est clair qu’en allongeant et en déplaçant sans fin l’âge de départ à la retraite, les jeunes génération finiront par être demandeuses de plan retraites capitalisation leur permettant, de partir avant d’avoir obtenu le taux plein. »


      Comme l’a dis Denis Kessler , le but est de détruire les acquis sociaux du CNR , peu de Français savent ce que c’est , l’origine du CNR et peu savent que le régimes des retraites datent de 1945 mais par contre ces moutons votent sans comprendre pour la droite aux ordres du patronat qui n’aspirent qu’à réduire les cotisations patronales pour bénéficier de plus gros dividendes , c’est ce que l’on appelle la compétitivité en langage correct mais c’est de l’enfumage pour appauvrir les Français.

      Philippe



      • spartacus spartacus 19 juin 2013 12:42

        les acquis sociaux, faut se rendre à l’évidence ce n’est qu’un concept de l’injustice qui permet toujours à la génération précédente de payer moins que celle qui suit.


        Les acquis sociaux sont « plébiscité » par les privilégiés du système les « protégés » qui sont dans la bonne case du profit maximum du social sur le dos des autres, les bénéficiaires de régimes spéciaux.

        Un agriculteur reçoit 7 fois moins à la retraite qu’un enseignant. 

        Le pays est en train de crever de charges sociales ubuesques et stupides. 

        Aux USA la répartition est juste, pas aux mains du lobby des privilégiés des services public...

      • Gemini Gemini 19 juin 2013 14:01

        Ah ? Aux USA, la répartition est juste ? J’aimerais beaucoup que vous m’expliquiez en quoi elle est juste, car cette affirmation va à l’encontre de tout ce que j’ai pu lire de sérieux et de documenté à ce propos.

        Voir http://www.les-crises.fr/inegalites-revenus-usa-1/ et http://www.les-crises.fr/inegalites-patrimoine-usa-1/ (ainsi que les suites de ces articles) pour tous les détails.

        La répartition est tout sauf juste. Et contrairement à vous, ce ne sont pas de simples affirmations péremptoires non étayées.


      • Robert GIL ROBERT GIL 19 juin 2013 14:54

        a sparagus sur les agriculteurs et se que leur verse (entre autre ) les fonctionnaires...

        voir sur agoravox :
        http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/retraites-quels-regimes-profitent-137507
         


      • Awake Awake 19 juin 2013 15:26

        Je suis passé en France lorsque les Français manifestaient pour les retraites. Beaucoup ont caricaturé vos manifestations et les ont analysées comme une résistance au changement. C’est faux. C’était au contraire une lutte pour protéger un modèle solidaire. Je ne dis pas qu’il n’est pas extrêmement coûteux et perfectible. Mais les finances publiques américaines sont au moins autant en crise que les vôtres : avec quel résultat ? La flambée des inégalités et la crise financière qui est née chez nous.
        http://www.lepoint.fr/societe/joseph-stiglitz-vous-les-francais-vous-avez-raison-de-defendre-votre-modele-social-13-01-2011-129491_23.php
        J’imagine que Spartacus va nous expliquer que J.Stiglitz n’y connait rien...


      • tf1Goupie 19 juin 2013 16:08

        Spartacus,

        Un agriculteur est moins bien loti que la plupart des travailleurs : privé ou public confondu.

        Vos dénigrements favoris sont totalement inappropriés et même maladifs : faites-vous soigner !!


      • 1871-paris 1871-paris 19 juin 2013 17:05

        crazus toujours les memes malhonnetetees argumentaires ! 

        a coup de chocs avec 20% de vrais qui abusent (regimes speciaux) et le reste de contre verites !
        a quelle hauteurs cotisent t es agriculteus c ? c est peut etre une donnee importante pour ton exemple (mais tu la donnera pas bien sur) . puis ton modele americain honnetement arretes de nous prendre pour des ignars il y a pas que toi qui voyage... labas sache le donc tes baliverne sur le merveilleux pays de l oncle sam arretes aussi 5mn sa nous fera des vacances !(50 millions d americains a la soupe populaire c est un modele de reussite CA !)

      • alinea Alinea 19 juin 2013 23:47

        tf1 : a-t-il dit le contraire ? ( spartacus !)


      • Dzan 20 juin 2013 09:44

        Tiens v’la le galdiateur de carton pate !


      • appoline appoline 20 juin 2013 11:31

        @ Spartacus,


        A condition que les bankers ne se barrent pas avec la caisse, demandez aux ricains, beaucoup sourient encore jaune depuis quelques années et repartent au boulot à plus de 70 ans.

      • marco1960 20 juin 2013 16:40

        EVIDEMMENT que SPARTACUS n’a pas dit le contraire mais force est de constater que la compréhension ne semble pas être une discipline bien maîtrisée par tout le monde !!!

        d’autant que son propos est juste, et il n’est pas nécessaire de se rendre aux états unis pour savoir ça. (’’moi aussi je voyage’’) c’est comique


      • Lou Lou 21 juin 2013 16:04

        @Spartacus
        « Aux USA la répartition est juste, pas aux mains du lobby des privilégiés des services public... »
         
        Prenez un allez simple pour vos états unis adorés, bon il y a 50 millions de pauvres, Oblabla la marionnette de Wallstreet passe lois liberticides après lois liberticides, avec le complexe militaro industriel les guerres néo coloniales de l’ empire USraël s’ amplifient partout dans le monde ...
        A part ça business as usual la destruction de la classe moyenne se continue ...


      • JL JL 19 juin 2013 09:52

        Je ne comprends pas que ces deux discours, je parle de la fumeuse théorie de la ’fin du travail’ et son corolaire, la revendication d’un RU (Revenu universel) d’une part, et du prétendu nécessaire allongement de la durée du travail des employés d’autre part,

        je ne comprends pas dis-je, comment il se trouve encore des gens qui n’ont pas compris : le libéralisme nous emmène vers une société qui ressemble étrangement à l’ancien Régime : d’un coté les rentiers petits et gros, de l’autre les travailleurs esclaves.

        A tous ceux qui réclament un RU comme des enfants leur jouet au Père Noël, je leur dis : si RU il devait y avoir, ce serait en priorité pour tous ceux qui ne sont pas encore en âge de travailler (mais pour ça il y a les AF sur lesquelles nous devons tenir bon) et pour tous ceux qui ont dépassé l’âge de travailler. Plus évidemment, les personnes inemployables du fait d’un handicap.

        Pour les autres, aussi longtemps qu’il y aura des taux de chômage aussi indécents, la durée du temps de travail salarié sera trop grande.

        Travailler moins (de temps) pour travailler plus (nombreux) parce que l’argent qui fait de l’argent s’accumule et fait des bulles mortifères.

        ’’ L’argent c’est comme la merde ; si on l’entasse c’est une nuisance, il faut le répandre. Et si on le répand, ça fertilise’’ (Francis Bacon juriste du 17è siècle cité par Alain Supiot)


        • JL JL 19 juin 2013 18:15

          cogno5,

          quand je parle de travailleurs esclaves, je parle de ceux qui n’auront ni rentes ni patrimoine, et qui par le fait, devront travailler. Du travail, il y en aura toujours, n’en déplaise aux cassandres.


        • Gabriel Gabriel 19 juin 2013 10:05

          Et pendant ce temps des millions de jeunes de moins de 25 ans, diplômés ou pas, cherchent  désespérément un emploi. Et après on s’étonne de la montée de la délinquance, de la désespérance, de la violence, des commerces parallèles, du marché noir, du travail au black ect … Le système financier adoubé par nos dirigeants est entrain de sacrifier des sociétés entières sur l’autel des profits. Cependant, pendant que l’on demande des sacrifices à la majorité une minorité de petits malins (Ceux qui tirent les manettes et tentent de nous faire avaler des couleuvres) s’enrichissent honteusement, sans pudeur.

          La F.M.I.C. est la Fortune Minimum pour Intégrer le Classement des 500 premières fortunes de France. Le ticket d’entrée est à 60 millions d’euros en 2011, alors qu’il n’était qu’à 15 millions en 1996, une progression stupéfiante ! Rappelons qu’en 15 ans, pendant que les super riches voyaient leur fortune multipliée par 4, le P.I.B. n’augmentait que de 63% et le S.M.I.C. de 57%. Injuste, non ? 

          Seul paramètre à peu près invariable dans la période, les revenus. L’écart entre les 10% de foyers les plus pauvres et les 10% les plus riches est resté stable, avec un rapport de 1 à 5 qui tend même à diminuer légèrement. L’explosion vient de la grande hétérogénéité de la catégorie des 10% de Français les plus riches.

          Entre 1998 et 2005, les augmentations des revenus sont de :

          - 5% pour les 90% les moins riches ;

          - 20% pour les 1% les plus riches ;

          - 32% pour les 0,1% super riches

          - 43% pour les 0,01% méga riches (3500 foyers)

          A cela, une explication, plus vous êtes en haut de la pyramide, moins votre richesse provient de vos revenus. Les 3500 méga riches doivent leur position à leur patrimoine, pour les deux tiers : or, en France, les revenus du capital (revenus de capitaux mobiliers et fonciers, plus values…) ont non seulement augmenté plus vite que les revenus du travail, mais ils sont moins imposés !

          Voir le graphique joint, c’est assez révélateur.

          http://www.inegalites.fr/spip.php?article1393

          http://lexpansion.lexpress.fr/economie/niveau-de-vie-comment-les-inegalites-se-sont-creusees-en-france_381937.html


          • appoline appoline 20 juin 2013 11:33

            Oui il est grandement le temps que les citoyens lambda comprennent que les hommes politiques ne sont que des hommes de paille. Il faut taper plus haut, beaucoup plus haut si on veut avoir un simulacre de justice


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 20 juin 2013 13:07

            le MEDEF SANS PARISOT OU AVEC CE SONT UNE BANDE DE PUTES....ET DE MAQUEREAUX

            1 EURO JOUR POUR LES SALARIES VOIR ARTICLE DE TDK1 ESCLAVAGISTE...


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 juin 2013 09:40

            mme PARISOT A SUREMENT BESOIN D UN BON PSY CARIL EST TROP TARD POUR LUI GREFFER UN SEXE D HOMME :

            car elle a toujours revé d’etre un homme...... A .POIGNE ET COUILLUE


          • ZEN ZEN 19 juin 2013 10:55

            Mame Parisot a une excuse : elle regarde à côté...


            • Cocasse Cocasse 19 juin 2013 10:55

              Très bien le tee-shirt.

              Avec le taux de chômage actuel, obliger les gens à travailler plus n’a aucun sens. Ou alors, elle souhaite peut-être créer une société d’assistés, où une minorité travaille pour nourrir l’autre qui glande.


              • Gemini Gemini 19 juin 2013 14:03

                Mais ne serait-ce pas déjà le cas ? Et de plus en plus.

                La minorité d’assistant étant les patrons du genre de Parisot (22 000 € pour 1/2 journée par semaine ? C’est une blague ?), sans même parler des autres, et la minorité travaillant étant les salariés ayant encore un emploi …


              • kettner 19 juin 2013 10:56

                Le MEDEF propose

                Le PS appose .


                • germain 19 juin 2013 14:02

                  et la cfdt dans tout ca ?????ferat elle le bonheur des salariés encore une fois ??


                • Gemini Gemini 19 juin 2013 14:07

                  La CFDT ? Vous parlez de ce syndicat « réformiste », qui entend le mot réforme dans le même sens que l’entend la droite en général, à savoir, dans le sens « régression sociale » ?

                  La CFDT est au mieux un syndicat patronal, mais pas salarié. C’est vrai que c’est intéressant comme concept : un syndicat de salariés défendant les intérêts des patrons. Dit autrement, ça me fait plus penser à un syndicat des lopettes qui préfèrent se soumettre totalement à l’être supérieur, espérant ainsi sauver leur peau le plus longtemps possible.


                • Le printemps arrive Le printemps arrive 19 juin 2013 15:37

                  "Le MEDEF propose

                  Le PS appose .« 

                  Avec un zèle que l’UMP n’aurait même pas eu en rêve !

                  Mme Parisot, c’est tant que je gagne, je continue de jouer.

                  Même si l’on dit que »plus c’est gros plus cela passe", il doit y avoir une limite qui n’est pas loin d’être atteinte.

                  L’été sera chaud ! pendant les vacances, le gouvernement va passer en catimini les lois les plus scélérates, les licenciements vont continuer et à l’automne on pourra mesurer l’état de la léthargie du peuple qui se laissait, jusque là, enfumer par la com’ bien orchestrée depuis quelques lustres.


                • foufouille foufouille 19 juin 2013 11:11

                  « peut être un peu mieux justifier les 22 000 euro mensuels qu’elle se versait en tant que patronne de l’IFOP, en tant que : chargée de la veille stratégique de l’IFOP, le tout pour : « une demi-journée par semaine  » »

                  la vache !
                  si je propose 3000/mois, on m’embauche ?


                  • slipenfer 19 juin 2013 12:12

                    les futures retraités vont devenir des clodos qu’il faudra euthanasier ou pousser au suicide
                    pour ceux, tout du moins ceux qui aurons survécut aux mauvais traitement qu’ils subissent sur
                    leurs lieu de travail et les nouvelles maladies qui vous tuent avant 65 ans (cancer ).

                    ce qui est déjà le cas pour certain

                     
                     


                  • loph loph 20 juin 2013 15:24

                    Mais non slipenfer...


                    Vous allez voir que l’euthanasie va exciter ceux qui tiennent les cordons de la bourse de la sécu parce que ça va lui coûter et aggraver son trou.

                    Et puis, les cyniques vous diront qu’il n’est pas utile de payer quelque chose alors que la nature s’en chargera toute seule. Comme vous le dites, pousser au suicide aura leurs faveurs.

                    Quand je pense cependant qu’on s’échine à trimer pour un système qui ne nous empêche nullement d’y passer, mais nous plombe par contre la santé. Cancer, maladies liées au vieillissement, accidents mortels de la circulation (ce qui paradoxalement est mieux que d’être paralysé à vie !), j’en passe...

                    Et pendant ce temps, des personnes censées être intelligentes ou brillantes, et pleines de ressources s’en servent pour renforcer un système n’ayant de cesse d’imposer ces règles réputées légitimes mais ô combien imparfaites, alors que jamais nous n’échapperons à d’autres comme celle de notre terme physique.
                    Eh oui, quand le cœur cesse de battre, il n’y a plus rien à faire comme voudraient le croire quelques millions de croyants dont je ne fais pas partie. La mystification elle aussi contribue à la croissance, et entretient un idéal dont quelques entités religieuses tirent bien évidemment profit... Pourtant, la réalité ne ment pas, toute chose physique subit un processus depuis son apparition jusqu’à sa disparition.

                    Heureusement que je me fais une autre idée de l’existence, et que je vis non pas à l’époque des chasses aux sorcières (pas si lointaines !), mais actuellement où le fait religieux a perdu de sa vigueur (même s’il se porte encore bien vu les foules qu’il peut déplacer). L’humain donc dans sa majorité, abonde toujours à se prendre aux leurres qu’il crée lui même ! La civilisation présente me le confirme, puisque l’on croit pouvoir tout maîtriser smiley smiley smiley N’est-ce pas Mme PARISOT ?

                  • iris 19 juin 2013 11:18

                    avec toutes les automatisation et robots en tout genre il faudrati revoir la fiscalité sur les amortissements des matériels qui sont déductibles des impots des entreprises,et qui enlèvent travail au travailleurs et gagne pain, tout en maintenant les profits des entreprises ou actionnaires ou propriégaires
                    peut etre le medef désire t il amener à l’abattoir les travailleurs pauvres-il serait débarasser des jérémiades et des cotisations à payer ....mais aussi des clients.. alors ce sera la guerre des chefs...
                    ce raisonnement des patrons est suicidaire-mème si dans leur milieu on est très solidaire contre les travailleurs


                    • Hermes Hermes 19 juin 2013 14:55

                      Il y a aussi tous les programmes informatique et les gadgets interconnectés.... dont on a oublié qu’ils devraient nous servir et non nous asservir à la logique des intérêts qui les conçoivent.

                      Ce n’est pas sans conséquences : la robotique qui en découle est née sans incorporer le premier principe d’Azimov : ne jamais nuire à un être humain.


                    • jjwaDal jjwaDal 19 juin 2013 11:35

                      Cette dame a une logique frappée au coin du bon sens ne vous en déplaise. D’un côté une armée de chômeurs de plus en plus charnue, de l’autre des gens qui tirent l’essentiel de leurs revenus de leur travail (quel manque de savoir vivre !...) que l’on va cramer au point qu’on n’aura à l’aube de la retraite que trois catégories : ceux qui seront mort avant de solliciter la gentillesse des caisses de retraite, ceux qui seront tellement cramés qu’ils n’émargeront pas bien longtemps et les autres qui pour avoir un équivalent minimum vieillesse devront solliciter une « allocation de solidarité » bien sûr entièrement récupérable sur leur patrimoine à leur décès.
                        Vampiriser les gens par delà la mort, si ce n’est pas une amélioration du système je ne m’y connais plus en vampires.  smiley


                      • HerveM HerveM 19 juin 2013 11:41

                        Si les idées de cette « femme » vous dérangent, lisez « son » livre, Un piège bleu Marine et vous comprendrez enfin quelle formation politique dérange son association de malfaiteurs.


                        • marco1960 19 juin 2013 12:21

                          Et puis.... Travailler plus et plus longtemps c’est bien joli mais pour cela il faudrait du boulot !!!


                          Et ce n’est certainement pas avec les prévisions de croissance annoncées ajoutées des augmentations de cotisations, que le boulot viendra, car LE SEUL LEVIER est bien le pouvoir d’achat...
                          Imaginez 5 secondes l’image suivante ?!!?!?! Un charpentier par exemple, (boulot dur et dangereux comme bien d’autres d’ailleurs), à 65 ans sur les toits ?!????? 
                          ça promet des accidents du travail et des arrête maladies (justifiées) en pagaille !!! 
                          Quelle tristesse, quelle déchéance...
                          Nous allons vivre la réalité du film de SF ; SOLEIL VERT, voilà une solution efficace !!!

                          Dans le même registre, lisez bien, dans le cadre de la problématique économique de la zone euro, une députée européenne a déposé il y a qqes semaines un projet visant à stériliser les famille pauvres !!! Et oui ! les pauvres coûtent cher dans un pays où le dispositif social est efficace !!! Le pire est à craindre.... 





                          • Le printemps arrive Le printemps arrive 19 juin 2013 15:46

                            à 65 ans, c’est pur bonheur pour Mme Parisot quand le charpentier tombera du toit (il aura pas besoin de sa pension), surtout si c’est à côté du cimetière, il y aura moins de frais de déplacements donc plus rentable surtout s’il avait bien prévu son assurance décès pour épargner tout soucis à sa famille !

                            Sinon Marco, pour "Dans le même registre, lisez bien, dans le cadre de la problématique économique de la zone euro, une députée européenne a déposé il y a qqes semaines un projet visant à stériliser les famille pauvres !!! Et oui ! les pauvres coûtent cher dans un pays où le dispositif social est efficace !!! Le pire est à craindre...." références svp !


                          • marco1960 19 juin 2013 21:19

                            Salut le printemps

                            Ref ; Info relayée par WIKISTRIKE, Pierre JOVANOVIC et reuters, les sources ne manquent pas !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès