Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vrais chiffres chômage décembre 2013, 27700 demandeurs d’emploi de (...)

Vrais chiffres chômage décembre 2013, 27700 demandeurs d’emploi de plus, malgré 299600 radiations

324 500 demandeurs d'emploi de + en 1 an, soit une moyenne de +27 041 par mois.

+ 39,6 % de radiations administratives en 1 seul mois !! + 32,8% sur un an ! du jamais vu.

94 480 offres d'emplois (majoritairement précaires) pour environ 9 500 000 chômeurs et travailleurs précaires et intermittents, y compris les invisibles (détails en bas de page)

Toujours 1 inscrit sur 2 qui ne perçoit aucune indémnité de Pole emploi.

Seuls 2 chômeurs sur 10, sortent des listes pour "reprise d'emploi déclarée".

 

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, décembre 2013 :
 
- Défauts d'Actualisation : 193 300, 41,3 % des sorties des listes.

- Radiations Administratives (les punis) : 60 300, 12,9 % des sorties.

- Autres Cas ( les morts, suicidés, emprisonnés .. ) : 46 000 et 9,8 % des sorties.
 
soit 299 600 radiés des listes (64 %) pour autres motifs que :
 
- Stages parking : 41 800, 8,9 % des sorties.

- Arrêts maladie, maternité etc : 32 300, 6,9 % des sorties.
 
- Reprises d'emploi déclarées : 94 200, ne représentent que 20,1 % des sorties des listes de pôle emploi.
 
Demandeurs d'emploi par catégories :

A : 3 303 200 +0,3 % ( + 5,7 % sur 1 an )
B : 645 400 +0,8 % ( + 4,8 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures
C : 949 500 +0,7% ( + 8,1 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures
D : 281 700 -0,3 % ( + 6,9 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc
E : 384 700 +1,7% ( + 7,8 % sur 1 an ) contrats aidés etc

TOTAL : 5 563 700 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 6,2 % sur 1 an, soit 27 700 chômeurs de + par rapport à Novembre.
 
TOTAL, dom-tom compris : 5 961 600 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

Quelques chiffres qui parlent :


Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : + 17,3 % sur 1 an
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 18,1 % sur 1 an

Chômage des 50 ans et +, + 11,6 % sur 1 an

+ d'1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (51,7 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER ...)

Offres d'emploi dispo, dernier chiffre connu : 113 709.

Le + scandaleux, LES INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques
 
Ne sont pas comptés dans ces 5 961 600 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
1 417 800 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 290 000 environ de foyers (dernier chiffre connu) , seuls 872 200 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein, donc si on parle en nombre d'individus c'est pire.
 
+ 1 000 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d' accès à emploi adapté.
 
+ d'1 million de SANS-DROITS, principalement :
 
- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe)
 
- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d'allocation chomage, ou 790€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 621€ par mois, si vous ètes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions (veufs, veuves) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA, et qui n'ont pas encore l'age pour prendre la retraite ou encore percevoir le minimum vieillesse "ASPA" ( 67 ans) ASPA récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)
 
- on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parallèle.

 - on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable


Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 9,5 MILLIONS demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.
 
Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-RFGC17-2.pdf


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 28 janvier 2014 08:37

    Comme l’économie est moribonde et ne créé que peu d’emplois il n’y a plus que la radiation et la fin de droit pour faire baisser le nombre des chômeurs , elle est belle la France, même pas honnête sur la manière de comptabiliser les chômeurs qui sont au moins le double car il y a 3 millions de non ou plus inscrits


    • LE CHAT LE CHAT 28 janvier 2014 09:46

      et les chiffres vont être mauvais en janvier aussi , la 1ere dame vient d’être licenciée !
       smiley  smiley  smiley  smiley


      • Denzo75018 28 janvier 2014 16:57

        Tout faux : Elle était pas déclarée (pas de status 1ière Dame de France) !!!


      • zygzornifle zygzornifle 28 janvier 2014 10:18

        39,6 % de radiations administratives en 1 seul mois !! + 32,8% sur un an ! du jamais vu....On utilise la méthode Sarkozy ?


        • bleck 28 janvier 2014 10:54

          Tout cela pourrait être risible si il n’y avait pas derrière chaque unité des chiffres un drame humain , des familles jetées dans la misère et la peur du lendemain


          Mais de quoi sont fait ces dirigeants politiques pour ne pas en être conscients ?

          Ne pas en être obnubilés ? 

          Est- ce pour ne pas y penser que celui-là monte en passager sur un scooter aux aurores pour aller sauter une vulgaire starlette-groupie

          « Viens mon Coco , viens , je vais te les faire oublier moi tes soucis , te reposer de tes mensonges

          - Oh oui ; j’en ai bien des soucis en ce moment...mets ton déshabillé rouge ; c’est celui que je préfère » 

          Pauvre monde....

          • claude-michel claude-michel 28 janvier 2014 10:57

            Bon article sur la réalité des mafieux qui gouvernent en dépit du bon sens...le clan PS-Menteurs dans ses oeuvres... !

            Pitoyable

            • bleck 28 janvier 2014 11:21

              Et l’enfumage continue

              On aurait pu penser qu’au lendemain de la mise en évidence qu’Hollande ne fait que mentir : les médias auraient fait leurs choux gras de cette forfaiture

              Que nenni : Sapin fait d’un bois dont on ne peut même pas faire des flutes ; nous sort tranquillement : 


              On croit rêver : on se pince : c’est un cauchemar ?

              Non c’est pire : c’est Sapin



              • Yohan Yohan 28 janvier 2014 11:23

                De quoi vous plaignez vous. Hollande va vous sauver, c’est bien ça ?


                • Ecométa Ecométa 28 janvier 2014 11:54

                  Au titre 6 du budget de l’ETAT : dépenses d’intervention - Transferts aux entreprises :

                  LFI de 2012 : 75.141.324.009-€

                  PLFde 2013 : 85.306.183.047-€.

                  Si l’on divise ce chiffre de 85 Md€ par 20.000 €, un SMIC annuel avec ses charges, on obtient le chiffre de 4.265.000 personnes ; chiffre à rapprocher du nombre de chômeurs dans notre cher pays !


                  • spartacus spartacus 28 janvier 2014 15:54

                    Absurde car totalement faux.

                    90% des transferts sont des allègements de charges sociales, et sont reportés directement sur les feuilles de paye.

                    J’ai une BIEN meilleure idée

                    Les cotisations chômage sont à 6% soit le double ou triple de tous les pays qui nous entourent. (Allemagne 3%).
                    Mais en France 30% des travailleurs ne payent pas de cotisations UNEDIC (chômage). Les statutaires, les fonctionnaires, les agents EDF, GDF. 

                    Faisons les payer comme les autres les fonctionnaires. Comme dans les autres pays.

                    Vous savez ces gens qui nous réclament de la « solidarité » à longueur de temps.

                    Et maintenant amusez vous à regardez leur belles réactions de « solidarité » corporatiste.
                    Des idées pour faire payer les autres à leur place, beaucoup, mais demandons donc de payer comme les autres, y’a plus personne.

                    Alors ils ne veulent pas ? vous savez les privilèges, les droits sociaux différenciés...Vous savez les autres peuvent payer pour eux.

                  • foufouille foufouille 28 janvier 2014 12:03

                    avec le futur plan hartz, le chômage baissera bientôt


                    • talley2008 28 janvier 2014 12:40

                      La hausse du chômage est due à de multiples causes : les gains de productivités, la restructuration des entreprises, les délocalisations, la fermeture d’entreprises, la faiblesse des investissements au profit de placements financiers et la stagnation de la croissance du PIB consécutive à la stagnation des salaires et du pouvoir d’achat des ménages. 

                      A l’inverse des avis trop largement répandu, ce n’est pas la baisse des charges salariales qui motive un entrepreneur ou une entreprise à investir, et donc, à augmenter ses effectifs, mais une perspective de croissance de son activité et de ses profits. S’il n’y a pas de hausse de la demande, il n’y a pas d’augmentation de l’activité, de hausse de profit, et donc, pas de création d’emplois.

                      Pour en finir avec le chômage, le gouvernement de François Hollande a donc deux solutions : 

                       - la première consiste à relancer la croissance du PIB en augmentant les salaires et en régulant le prix du logement pour augmenter le pouvoir d’achat des ménages. A cause de la limite des ressources de la planète et du réchauffement climatique cette solution n’est plus envisageable.

                       - la seconde consiste à utiliser les gains de productivités générés par le progrès technique et l’organisation du travail pour réduire le temps de travail à 3 jours par semaine. Cette solution n’est pas un simple choix économique, mais un choix de société.

                      Pour approfondir vous pouvez consultez ces pages : 

                       - http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/quelles-sont-les-causes-et-consequences-du-chomage/

                       - http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/la-croissance-du-pib-peut-elle-supprimer-le-chomage/

                       - http://www.mouvementpourundeveloppementhumain.fr/nos-fondements-theoriques/la-reduction-du-temps-de-travail-peut-elle-supprimer-le-chomage/combien-dheures-devrions-nous-travailler-pour-supprimer-le-chomage/


                      • Darwinnair 28 janvier 2014 13:16

                        C’est une inversion de courbe inversée.


                        • ETTORE ETTORE 28 janvier 2014 13:24

                          Le chômeur inscrit chez PE est une bénédiction pour une kyrielle de sociétés plus fumeuses les unes que les autres. Et elles se chaperonnent pour garder le client à coup de prestations plus qu’inutiles 

                          -Stage d’une journée pour élaboration d’un CV [ mise en page et présentation, jugée plus que nulle par tous les organismes recruteurs
                          -12 heures d’entretien pour bilan de ....mi carrière !
                          lol après 35 ans d’activités la mi carrière est est bien loin sauf si la retraite se dessine dans les 35 prochaines années à venir.
                          - orientation vers un organisme pour un bilan de compétence 
                          En face de vous, une jeunette de 25 ans maxi qui en sait bien moins que vous sur la vie et le travail, mais qui elle est payée par tête de pipe reçue.
                          et j’en passe.....
                          Je ne leur en veux même pas, je les plains même car il est impossible de garder
                          foi en ce système perverti, à force de recevoir à longueur de journée la misère du monde.
                          Et encore, ceux qui arrivent aux guichets, ont encore la volonté du dialogue.
                          Les autres.....sont bien plus à craindre.


                          • TSS 28 janvier 2014 13:32

                            i l’on divise ce chiffre de 85 Md€ par 20.000 €, un SMIC annuel avec ses charges, on obtient le chiffre de 4.265.000 personnes ; chiffre à rapprocher du nombre de chômeurs dans notre cher pays !

                            De plus cet argent reviendrait dans les poches de l’etat par la consommation alors

                             qu’actuellement l’argent est donné aux actionnaires et part sur des comptes off-shores... !!


                            • LE CHAT LE CHAT 28 janvier 2014 13:57

                              et pendant ce temps Morin veut nous faire bosser 39h payées 35 !!!!!


                              • ETTORE ETTORE 28 janvier 2014 14:23

                                Il est venu le temps des..... bar..ri..ca..des ! [air connu de Notre Dame]

                                toutes ces mains levées, pour l’instant vides de matériaux, pourraient bien se charger
                                très prochainement de pavés bien carrés et offrir un vrai ballet..... balistique.
                                Si des pyromanes tel que Morin et consorts continuent avec leur tête de bois à vouloir nous clouer au pilori de leur déraison, il se pourrait bien que les prochains chantiers soient participatifs à la réfection des chaussées.

                                • spartacus spartacus 28 janvier 2014 15:32

                                  Les gauchistes ont fait croire que la masse de travail est fixe, et qu’elle se partageait.

                                  Les gauchistes ont fait croire que la masse de richesse est fixe, et qu’elle se partageait.

                                  Hélas c’est l’inverse. Le travail des uns entraîne le travail des autres et donc la masse générale, le partage du travail entraîne la diminution de sa masse.
                                  La richesse des uns se ruisselle sur les autres et donc sa masse augmente, son partage n’entraîne que sa diminution. 

                                  Mais allez faire comprendre ces bases de l’économie à des zozos qui croient encore au Marxisme.

                                  • LE CHAT LE CHAT 28 janvier 2014 16:03

                                    Sauf qu’on a remarqué que ça ruisselle du bas vers les poches de ceux du haut , défiant toutes les lois de la gravité !  smiley  smiley  smiley


                                  • hunter hunter 28 janvier 2014 18:10

                                    C’est l’effet europe, c’est comme la courbe, c’est le ruissellement inversé !

                                     smiley

                                    Ah c’est cool, avec le néolibéralisme, v’la t’y pas qu’on réinvente la physique newtonienne !

                                    Faut dire qu’il faut bien être inculte, pour croire en la croissance infinie, sur une planète finie !

                                    allez hop, on retourne bosser les maths ! surtout la fonction exponentielle ! 

                                    UMDR !

                                    Adishatz

                                    H/


                                  • Gauche Normale Gauche Normale 28 janvier 2014 18:47

                                    Oui spartacus, vive la croissance effrénée :

                                    -les arbres montent jusqu’au ciel,
                                    -les êtres humains grandissent toujours ; ils peuvent même toucher des nuages
                                    -les journées n’ont que 24 heures mais on peut très bien en mettre une 25è, 26è...

                                    1.  Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été pêché, alors on saura que l’argent ne se mange pas - Geromino, chef Apache

                                    En réalité, l’automatisation des taches fait disparaître un grand nombre d’emplois. Socialement et en l’état actuel des choses, cela se traduit pas une catastrophe sociale : chômage, misère, précarité...
                                    C’est un grand gâchis car cette hausse de la productivité signifie qu’il y a de moins en moins besoin de main-d’œuvre pour faire tourner l’économie.

                                    Vous hurlez contre les « gauchistes » (sic) qui pensent que l’emploi est partageable : mais les machines ont pris de plus en plus de place, c’est un fait ! elles n’ont pas attendu les vilains mangeurs d’enfants pour faire le boulot. D’autant plus que nous ne sommes plus dans une économie d’expansion, il n’y a plus tout un pays à reconstruire. Au début, frigos, télés, lave-vaisselle étaient des nouveautés : nous en sommes aujourd’hui saturés.

                                    Pour rétablir plein-emploi et croissance, il faudrait se mettre à porter 3/4/5 montres sur le bras, acheter 2 garages pour y loger 2 bagnoles... C’est d’ailleurs ce que l’on s’imagine avec les milliardaires : une fois qu’ils ont bien satisfait leur caprice de riches (yacht, croutes...), c’est comme si ils n’avaient rien dépensé, tant il leur reste de pognon !

                                    Un chômeur n’est en fait pas un assisté (y compris si il n’essaie plus de chercher un emploi) mais quelqu’un dont la force de travail ne trouve pas preneur. Ça m’étonnerait toutefois qu’il reste la journée sur son canapé. Mieux : je pense même qu’il travaille ! C’est juste qu’il n’est pas employé. Du coup, il n’a qu’à crever (ou être condamné au travail forcé comme le propose le charmant Wauqiez). 

                                    Alors maintenant que l’économie se fait de plus en plus sans nous, profitons-en tout au long de notre vie grâce au revenu universel sans condition. Ce serait dommage d’attendre l’âge de 60 ans pour cela. smiley

                                  • spartacus spartacus 28 janvier 2014 21:30

                                    La destruction créatrice de Schumpeter vous avez entendu parler ?

                                    L’automatisation n’est en rien responsable du chômage. Le progrès technique et économique entraîne des destructions d’emplois et la création de nouveaux emplois. 

                                    Le problème Français est que la création de nouveaux emplois est rendue impossible par l’interventionnisme étatique et les réglementations sur le travail.

                                    Plus les allocations chômage sont importantes, plus le taux de chômage est élevé et la durée de recherche est longue. 
                                    Source Diamand et Mortensen nobel économie 2010.

                                  • Gauche Normale Gauche Normale 28 janvier 2014 22:24

                                    La destruction créatrice de Schumpeter, vous avez entendu parler ?

                                    L’automatisation n’est en rien responsable du chômage
                                    Depuis trente ans, le besoin de travail a diminué de 10%. Source insee 2003
                                    Mais aussi, la productivité explose.
                                    Le problème français...
                                    Ça commence mal : le chômage n’a rien de franco-français. Aux USA ou au RU par exemple, le taux de chômage est tout aussi massif si ce n’est plus. Quant aux réglementations sur le travail qu’est-ce que ça doit être quand il y en a. En France, je vois Montebourg gesticuler contre les plans sociaux mais si il y en a tant, c’est bien la preuve que c’est très (trop) facile de licencier. Des lois pour y mettre un garrot ont-elles été adoptées ? Non.
                                    Plus les allocations chômage sont importantes, plus le taux de chômage est élevé.
                                    Totalement faux mais ça n’a plus vraiment d’importance. Comme vous l’avez très bien lu (du moins je suppose) dans mon précédent commentaire, le salaire universel supprimerait le concept de chômage donc plus besoin d’allocation du même nom.

                                  • talley2008 28 janvier 2014 22:41

                                    Bonsoir chère Spartacus,

                                    Personnellement, je suis comme vous, un adepte de la liberté. Je crois que chaque être humain porte au fond de lui des richesses qui ne sont pas qu’économiques.

                                    Être libre et être propriétaire de soi, c’est choisir sa vie et son mode de vie. Pour choisir sa vie, il est indispensable, d’une part, d’être autonome financièrement et matériellement, et, d’autre part, de satisfaire ses besoins essentiels et un minimum de confort matériel.

                                    Par conséquent, pour être libre et responsable de son choix de vie, un individu doit avoir la possibilité de choisir entre « travailler plus pour gagner plus » pour consommer plus ou de travailler 3 jours par semaine pour disposer de 4 jours de temps libre qualitatif.

                                    Pour que ce choix de vie soit viable et ne soit pas réservé à des rentiers, un revenu optimal de 1 000 € par mois doit être garanti à chaque individu et le prix de l’alimentation, du logement et de tous les biens et services destinés à satisfaire les besoins essentiels et un minimum de confort matériel doivent être régulé par la loi.

                                    Si ces conditions ne sont pas remplies, le concept de liberté que vous défendez n’a qu’un seul objectif : défendre la propriété privée, la soi-disant loi du marché, l’idéologie ultralibérale, la cupidité et la légitimité de leur autorité.

                                    Dans ce cas, la remise en cause radicale de l’autorité des élites économiques et de ce modèle de société par les cadres, les classes moyennes et l’ensemble de la population des pays industrialisés est parfaitement légitime.

                                    Sachez, que les valeurs que vous défendez (la réussite financière, matérielle et professionnelle) sont celles du passé. Le travail, la consommation et l’argent ne sont que de simples moyens, ce ne sont pas des finalités en soi. Sauf peut-être pour des croyants et des fanatiques.

                                     Comme vous êtes une personne intelligente, combative et digne d’intérêt, j’espère que vous trouverez les moyens de vous affranchir de votre aliénation aux valeurs de l’ultralibéralisme. 

                                    Cordialement

                                    Talleyrand


                                  • spartacus spartacus 29 janvier 2014 09:30
                                    J’espère qu’un jour vous sortirez de votre du collectivisme. La volonté de mise en dépendance de chacun à l’état. 

                                    L’aliénation n’est elle pas la mise sous tutelle et dépendance des individus ?
                                    L’inverse de la liberté individuelle ?

                                    Empêcher que la réussite existe parce que des bobos frustrés jaloux et pervers ont décrétés que c’était le passé est absurde. 
                                    Ces mêmes bobos qui s’ils critiquent aiment vivre de l’argent de la réussite des autres.

                                    Pour info le revenu universel a été au départ suggéré par Friedman (libéral). Comme quoi les clichés sur le libéralisme....

                                    Le revenu minimal possède en lui trop d’effet pervers. Le revenu arrive sans travailler. 
                                    Un revenu social implique aussi ceux qui savent (informés) et ceux qui ne savent pas. 
                                    Le monde n’est pas fait que de salariés mensualisés ni de rentiers à vie fonctionnaires. 
                                    L’importateur de sapin de Noel gagne 1 million en décembre et 0 les 11 autres mois de l’année. A t-il droit au salaire minimum ? etc etc..

                                    Avec 1000€ un jardin et une maison, certain vivent très très bien. D’autres locataires en région Parisienne seraient au resto du cœur chaque 15 du mois.

                                    Cameron vient d’inventer actuellement un impôt négatif (crédit d’impôt) universel qui regroupe toutes les aides sociales et plafonné. C’est certainement plus économique et universel. 
                                    L’Angleterre connait actuellement avec une baisse impressionnante du chômage et une croissance très forte, et un bien mieux vivre qu’en France.

                                  • Xenozoid Xenozoid 29 janvier 2014 10:34

                                    franchement Spartacus,a part les exemples de croissance,tu crois qu’on vas tous faire pousser des haricots geant ?et Apres ta croissance infini, qui ne grandi que le materialisme a court terme,tu fais quoi apres avec le neant ?tu fais de la cuisine avec tes chiffres ?tu oppose toute ta conception par rapport au « gauchisme »,tu sais que y a d’autre trucs dans la vie peut etre tu devrais essayé,une fois...relax ta haine de l’autre,va dans une grotte réfléchis la connerie n’est pas inévitable,va dans un troquet discuter avec les cons de pauvre,et rapporte moi la hausse de la courbe des mandales que tu te prendras,et apres on reparlera de croissance je pense que tu reverras tous ca a la baisse


                                  • spartacus spartacus 29 janvier 2014 11:10
                                    Que vous êtes hypocrites !

                                    Etre « décroissant » c’est renoncer aux plaisirs matériels et ne consommer que le strict minimum. 
                                    Le vérité implique aussi accepter de travailler pour des revenus inférieurs.

                                    La se trouve votre limite. 

                                    Renoncer à Internet, le téléphone, la plaquette de Milka, le lave linge et la tondeuse a gazon ?

                                    Personne n’est obligé d’adopter ce mode de vie, mais pourquoi ne l’adoptez vous pas vous mêmes ? Pourquoi voulez vous que tout le monde vive dans votre vision misérabiliste de la vie ?

                                    Démissionnez de la fonction publique, et vivez de vos carottes et navets de votre jardin, évitez la jardinerie, trop capitaliste !

                                  • Xenozoid Xenozoid 29 janvier 2014 11:32

                                    Pourquoi voulez vous que tout le monde vive dans votre vision misérabiliste de la vie ?
                                    pour ne pas partagé la tienne de vie ?hypocrite


                                  • lafleche 29 janvier 2014 12:26

                                    Cher Spartacus,

                                    Tes idées libérales du XIX siècle et de la seconde moitié du XXe siècle ne s’appliquent plus aujourd’hui comme ne s’appliquent également pas les idées marxistes.

                                    Il est totalement erroné de dire aujourd’hui que la richesse ruisselle sur les pauvres .Dans une planète globalisée il y a uniquement accroissement de la richesse des plus fortunés. Prends l’exemple des Etats Unis , 95% de la richesse excédentaire produite depuis la crise des subprimes en 2008 a été accaparé par 1% des plus riches aux USA et ce n’est qu’un exemple.

                                    Les principales causes du chômage en France c’est

                                    1.L’accroissement des inégalités de revenus .En 1960 en moyenne le salaire ( pas les dividendes) d’un patron c’est 10 fois le salaire d’un ouvrier , aujourd’hui c’est 100 fois .Facile à résoudre on met un « salary cap » plutôt que d’augmenter l’IR et on limite la distribution des dividendes ce qui encouragera les dépenses de R&D.

                                    2.Le taux de change €/$. On ne peut plus rien exporter hormis quelques Airbus .Il faut revenir à la parité 1 € = 1 .Cela encouragera en parallèle le développement des énergies renouvelables .

                                    3.Les dépenses de l’état dans sa représentation démocratique .

                                    Pour résoudre on élimine les département , on passe a 3600 communes , on supprime le sénat , on limite le nombre de ministres et sous ministres, on fait le ménage dans les comités Théodule......).Cela a aussi pour but l’exemplarité et l’arrêt des dépenses de représentativité.

                                    4.Manque de démocratie

                                    La France est mal géré car sur aucun des grands sujets les français ne s’expriment. Un chèque en blanc est donné que soit aux municipales , législatives ou présidentielles. La démagogie des politiques c’est dire que c’est le vote qui sanctionne mais le mal est fait et c’est totalement déresponsabilisant

                                    Il faut absolument mettre en place les referendums locaux et nationaux sur tous les sujets engageant les dépenses de l’état sinon on se retrouve aujourd’hui avec une montagne de dettes .

                                    5.La dette de l’Etat français

                                    Il va être nécessaire de l’effacer ( inflation ) et revenir à l’émission directe des emprunts par l’Etat afin d’éviter aux banques de ponctionner une partie de la richesse nationale .

                                    6.Une immigration incontrôlée et non qualifiée vecteur de dépenses que nous n’avons pas les moyens de financer

                                    Il y a également tout un tas de mesures secondaires ( dont aucune d’entre elles n impliquent des dépenses )à prendre pour accompagner un plan visant à créer des emplois pérennes sur des activités industrielles d’avenir .

                                    Il y aura alors naturellement une baisse des impôts qui entrainera une offre de la demande, croissance et réduction forte du chômage . 

                                    Ce qu’il ne faut absolument pas faire c’est prendre aux pauvres et aux chômeurs pour combler les trous .On va direct dans la récession en créant plus de chômage et plus de pauvres .Cela ne fait ( intentionnellement ??) que le jeu des extrêmes..

                                    Très cordialement


                                  • spartacus spartacus 29 janvier 2014 13:00

                                    1.La majorité des références des « patrons » qui vous servent de référence sont des revenus basé sur des CA mondiaux qui n’existaient pas à cette époque. Leurs revenus viennent d’un marché qui n’est pas Français et ils reflètent la prospérité intervenue entre 1960 et 2014 sur le monde.

                                    Ces cas particuliers faussent les statistiques des inégalités. Le patron traditionnel n’a absolument pas eu de différence de revenu de 1 à100, bien au contraire.

                                    2.Je suis contre l’encouragement étatiste d’énergies particulières fussent elles renouvelables. Je suis contre l’interventionnisme sur le marché libre, et que celle qui corresponde au besoin se positionne seule en face de la demande sans manipulation par ceux qui croient ce qui est bien pour les autres.

                                     Je suis même pour la baisse du prix du pétrole, Je trouve ridicule de fiscaliser celui ci comme actuellement, stupidité qui surenchérit l’énergie et nous pénalise, et laisse aux autres pays qui n’ont pas ces fumeux écolos en politique nous priver des soi-disant dernières gouttes.

                                    3.Représentation démocratique. Je pense qu’avant tout il faut supprimer les droits sociaux différenciés des fonctionnaires, les statuts et l’emploi à vie. Nous n’avons le choix qu’entre fonctionnaires de droite ou fonctionnaire de gauche, ignorants sociologiques de la valeur du risque.

                                    4.Manque de démocratie. Il existe un modèle, la votation Suisse.

                                    5.La dette de l’Etat français. Non ! l’inflation crée un appauvrissement du habitants du pays par rapport aux autres. La monnaie de singe entraîne la destruction des entremises. Vous voulez l’exemple vivant du Vénézuéla ? http://ordrespontane.blogspot.fr/2014/01/la-revolution-bolivarienne-ne-marche.html

                                    6.L’immigration ne doit pas être « contrôlée », mais pas encouragée. Je voyage beaucoup, dans les pays pauvres les gens sont toujours étonnés de leurs amis qui décrivent les avantages sans travailler à venir en France.


                                  • Gauche Normale Gauche Normale 30 janvier 2014 00:26

                                    L’aliénation n’est elle pas la mise sous tutelle et dépendance des individus ? L’inverse de la liberté individuelle ? 

                                    Au contraire il n’y a pas plus aliénant que la théorie du ruissellement, ruissellement qui n’arrivera jamais. Ça consiste à dire : « filez tout le pognon aux riches et attendez patiemment qu’ils aient la gentillesse de vous le rendre ». Rêvons...
                                    Pour info le revenu universel a été au départ suggéré par Friedman (libéral). Comme quoi les clichés sur le libéralisme.... 
                                    Pour info, le revenu universel a déjà été mentionné par un certain Karl Marx qui voyait les machines assurer la création de richesses. Il pourrait être financé en prenant sur les 50 milliards de fraudes fiscales que l’État ne veut surtout pas réprimer (des milliers d’emplois de contrôleurs supprimés depuis 2002). Keynes parlait aussi de la semaine de 15 heures. Comme quoi les clichés sur les vilains « gauchistes » (sic) smiley
                                    Ce qui est vraiment libéral (en tout cas labélisé par vos soins), c’est Hartz IV qui consiste à punir le chômeur par un travail forcé. Décidément la liberté se porte vraiment mal...
                                    Le revenu arrive sans travailler.
                                    Les retraités le touchent, en quelques sortes. Je suis sûr que vous en connaissez autour de vous qui sont à la retraite depuis un bon moment mais qui vous disent qu’ils n’ont jamais autant travaillé. C’est juste qu’ils ne sont pas employés.
                                    Quant à la baisse impressionnante du chômage on croirait entendre Marchais et son bilan « globalement positif ». Même les statistiques officielles biaisées par les contrats zéro heure (= zéro droit pour l’employé) font état d’un taux de chômage passé de 7,8% (mai 2010) à 7,3% actuellement. Impressionnant en effet. Pour lacroissance très forte, elle ne s’obtient qu’en claquant 6% du PIB en déficit. Ça fait cher => http://www.les-crises.fr/idee-recue-austerite-uk/
                                    Modèle de précarité recommandé par l’IFRAP, en plus... on se demande pourquoi smiley

                                  • Robert GIL ROBERT GIL 30 janvier 2014 13:55

                                    avant de repondre a sparagus, je crois qu’il faut cerner le personnage..................

                                    voir : QUI EST SPARAGUS ?


                                  • Poltergeist 28 janvier 2014 16:02

                                    Pourquoi à la lecture de : « Les vrais chiffres du chomage », j’ai explosé de rire ???????



                                    • c’est pas grave 28 janvier 2014 23:34

                                      qu’est-ce qui vous a le plus fait rire ?

                                      - que ce soit les chiffres réels  ?

                                      - ou que vous les ignoriez ?


                                    • Poltergeist 30 janvier 2014 02:31

                                      Il y a déjà un moment de ça, j’avais visionné une vidéo d’une jeune femme travaillant pour pole emploi qui dénonçait l’interprétation qui pouvait être faite des chiffres dits « du chômage. » (par exemple : 7% annoncé et pourtant 20% réel.) Elle dénonçait également les méthodes employées pour radier certains chômeurs. Depuis d’autres vidéos ont vu le jour...d’autres articles aussi. 

                                      Je me demande, d’ailleurs, si la dite vidéo n’a pas été supprimée.

                                      Après ça, quand j’ai lu les mots « les vrais chiffres du chômage », je n’ai pu m’empêcher de pouffer de rire.





                                    • c’est pas grave 2 février 2014 14:34

                                       je comprends mieux votre éclat de rire


                                    • Denzo75018 28 janvier 2014 16:55

                                      Oyé Oyé Français, dormez bien ! Hollande avec sa boîte à outil a inversé la courbe du chômage .......
                                      Enfin lui seul et Sapin croient cette fable !
                                      Comment peut-on impunément mentir au peuple ? Ils se croient dans un salon de l’Élysée à jouter verbalement alors même qu’ils jouent avec nos vies comme d’autres jouent au loto !
                                      Je crains que nous devions attendre la relance mondiale pour voir la relance arriver en France par osmose parce que Hollande n’a toujours pas vraiment l’intention que cela change vraiment ! Combien de Français seront morts socialement avant que tous ces foutus comités ne rendent des avis et qu’ils soient ensuite négociés et votés par le parlement ? Avant 2017 ? J’en doute...


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 janvier 2014 17:14

                                        Il y a bien une autre solution, c’est de se tirer vite fait de l’ UE et de la zone euro...

                                        « La Suède, hors zone euro et hors UE, tourne à plein régime »

                                        Pour 2013, le chômage dans l’ UE entière : 10,9%
                                        En zone euro : 12,1%

                                        Hors Titanic :

                                        *Islande : 5%
                                        * Suisse : 3,4%
                                        * Norvège : 3%
                                        * Turquie:8%
                                        * Russie : 6%

                                        Avant cette belle Europe de la prospérité, c’était comment la France ? 

                                        Petit retour en arrière..., ben, yavait 500 000 chômeurs.


                                        • smilodon smilodon 28 janvier 2014 21:14

                                          NOOOONNNN !.. Trop beau « L’europe » !... Avec les allemands et les anglais en « concertistes » sur le pont avant !... Quelle belle mort !.... Le bateau coule normalement aucun canot de sauvetage !... !... Vive la France !..... Mourir en musique, même coincé dans les cales, avec des grilles cadenassés au-dessus du crâne, c’est BEAU quand même !... Non ??!!.... L’eau est froide, certes !.. Mais l’image est belle !... Bloup, bloup !... Et Adishatz.


                                        • France Europe République Nelson Bonaparte 28 janvier 2014 22:03

                                          @Fifi : sauf pour l’Autriche où j’ai constaté un taux d’activité meilleur que chez nous, beaucoup moins de jeunes au chomdu... mais il est vrai que l’Autriche a un partenariat avec la Russie pour le pétrôle et le gaz !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès