Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Wall Street : la Chine et le pétrole en arbitres

Wall Street : la Chine et le pétrole en arbitres

La Chine est venue réveiller le marché avec la publication d’un bond de 48,5 % des exportations en rythme annuel au mois de mai.

L’excédent commercial ressort à 16,1 milliards d’euros contre à 1,4 Mds € seulement en avril (A titre de comparaison, cette performance se situe au-dessus de l’excédent commercial allemand qui avait un peu déçu avant-hier à 13,1 milliards €, mais pour le mois d’avril. La France accuse au contraire un déficit de 4,248 Mds € pour ce même mois)

 Ces chiffres rassurent sur la demande en provenance des principaux clients européens alors que dans le même temps, l’Agence Internationale de l’Energie (IAE) indique s’attendre à une demande de pétrole assez ferme, notamment en Chine.

Les inquiétudes sont donc quelque peu apaisées quant aux conséquences de la crise des risques souverains européens et sur la marche de l’économie mondiale avec une révision des prévisions de l’IAE de 60 000 barils/ jour à 86,4 millions barils / jour.

La demande sur 2010 est vue en augmentation de 1,7 millions barils / jour par rapport à 2009, soit environ une hausse de 2 %, émanant pratiquement en totalité des pays hors OCDE.

Le CAC 40 reprend 2,03 % et le Dow Jones 2,76 %. Pour la seconde fois en 11 séances, la Chine participe au regain du marché (après avoir ré-assurée sur la répartition de ses réserves de changes en euro fin mai) mais sur le plan graphique, l’évolution est nettement plus limitée dans des configurations qui restent assez identiques. Le CAC 40 doit encore s’extraire de ce courant vendeur (blanc) pour s’ouvrir le champ en direction de 3576-3600 puis les moyennes mobiles à MT et LT dont l’ascendant reste bien sûr baissier.

 

bourse-Paris-10-juin-2010.png

De même, si le score est important pour le Dow Jones, seul le secteur des valeurs énergétiques US ci-dessous -en pleine corrélation avec le baril de pétrole qui retrouve les 75 $- réussit un début de retournement haussier alors que le Dow Jones clôture toujours sous sa moyenne mobile à 20 jours.

petrole-en-arbitre.png

Proche d’une zone critique rappelée hier dans Dow Jones : attention à la marche, la Chine est venue re-donner un peu d’air au marché directeur mais l’effet d’entraînement à l’ensemble de la cote reste encore largement à valider demain, notamment sur les valeurs de consommation, avec la publication des ventes au détail à 14H30 attendues en hausse de 0,2 % pour mai et le sentiment du consommateur en ce mois de juin anticipé en moyenne en hausse de 0,9 points à 74,5 selon l’Université du Michigan (à 15H55)


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 12 juin 2010 23:28

    Soyons réaliste

    La Chine n’arrête pas d’acheter à beaucoup de pays des matières premières qu’elle n’est pas capable de produire pour son indépendance

    La Chine n’est que le sous-traitant en fin de chaine de production des multi-nationales

    En conséquence,le résultat à moyen terme est une explosion sociale ,car quand des paysans sont obliger de quitter la campagne chinoise pour chercher à gagner un meilleur revenu dans les villes pour se faire exploiter par une nomenclature corrompus de communistes dirigeants de sociétés ,il est clair que entre la crise du logement,des moyens de transports,du chomage,des allocations de substitutions pour vivre et de l’énorme richesse de cette nomenclature communiste,ce pays va exploser en vol

    Aucune créativité,que du clonage et de l’exploitation en interdisant des syndicats libres et indépendants,une presse libre et indépendantes et des partis politiques libres et indépendants

    Aucune politique d’indépendance énergétique car trop dépendant des clients que sont les multi-nationales

    A l’image d’un sous-traitant qui travaille QUE pour un constructeur automobile,ce pays n’a pas les marges nécessaires de devenir une puissance économique et politique

    http://www.tvargentine.com/tvargentine003.html


    • Christoff_M Christoff_M 15 juin 2010 03:46

      Elle vient de sortir son TGV au nez et à la barbe des français et allemands, ses premières centrales nucléaires... méfiez vous des pays que nos dirigeants européens considèrent à tort comme des zones de sous traitance et de marge...

      Les plus malins commencent déjà à aller vers d’autres pays asiatiques ou à l’Est de l’Europe...
      Avec une monnaie qui n’a pas la psycho rigidité de l’Euro des énarques, les Chinois s’en sortent beaucoup mieux et battent des records à l’export....

      l’Allemagne elle garde un bon chiffre d’export vers la Chine car elle continue à faire des produits et des machines de qualité, contrairement au n’importe quoi des entreprises françaises sous Sarkozy délocalisant en masse leur production et baissant en qualité, tout en augmentant tous les couts de transport et d’assemblage...


    • nightflight nightflight 13 juin 2010 10:49

      Il doit y avoir un facteur qui m’échappe :

      - L’Euro dégringole et donc la zone Euro paie ses importations (Libellées en $) 20 % plus cher
      - Les prix de vente semblent stables

      Et la Chine explose ses chiffres à l’exportation

      Si quelqu’un a la réponse ...


      • Patrice Lemitre Patrice Lemitre 13 juin 2010 20:15

        Considérer comme un signe positif que les importations européennes en provenance de Chine ont repris, voilà bien une réaction de banquier ! Le déficit commercial de l’UE avec la Chine était de 170 milliards en 2008 (voir mon article à ce sujet sur  le site), record très rassurant qui sera donc certainement battu en 2010. Ouf, la consommation repart ! Tout va pour le mieux.

        Il ya quelques années (c’était avant l’effondrement du système financier américain sous le poids de la dette des ménages) on attendait également comme un signe d’espoir la reprise de la consommation aux Etats-Unis. Le déficit commercial américain atteignait 400, 500, 600 puis 700 milliards de dollars annuel – dont la plus grande partie avec la Chine. Les banquiers se demandaient t-il comment cette dette allait être remboursée ? Non. Du moment que la consommation était au rendez-vous, ils étaient contents.

        Regarder en se félicitant les importations chinoises vers l’Union Européenne augmenter à nouveau, c’est un peu comme de s’enthousiasmer d’avoir obtenu une place en première classe sur le Titanic. 


        • zadig 14 juin 2010 07:12

          Lemitre,

          Totalement d’accord avec votre commentaire.

          Une petite nuance toutefois, à bord du titanic il était préférable d’avoir un billet
          de première classe.
          La chance de survivre était bien meilleure, avec embarquement en premier
          à bord des canaux.

          Pour rire (jaune).la compagnie propriétaire du titanic a cessée de compter
          les heures dues à l’équipage à l’heure du naufrage.

          Salutations


        • dom y loulou dom 13 juin 2010 20:44

          « le regain du marché » ???

          vous êtes un adepte de « la crise est finie » ? ce bon feuilleton qu’on nous ressert tous les deux mois ?

          mais qu’est-ce que vous racontez ? ce sont de voeux pieux ou quoi ?

          750 milliards volés ux européens, à se distribuer entre copains crapules et assassins de wall street les a requinqué pour deux semaines... ah elles sont déjà passées c’est vrais...

          pas pour rien qu’on vient nous parler de la faillite prochaine de l’espagne maintenant...


          veulent faire de nous des esclaves de dettes qu’il faudra REMBOURSER EN NATURE

          oui comme à Auschwitz qui jusqu’à la solution finale n’était qu’un camp de travail... ah oui... un camp d’esclaves, toutes mes excuses...

          mais je ne sais même plus pourquoi on continuerait à vous prévenir de ce que vous ne voulez manifestement pas entendre n’est-ce pas ?

          mais dites-moi quand même... c’est la mise à sac de l’europe que vous appelez « regain du marché » ?

          parce que les americains peuvent vous en raconter des mille et uns plans de hold up (superbement appelés plans de relance) sur leurs finances qui ont alors vraiment SAUVE ce pays libre... ils ne se relèveront JAMAIS les US et tout a été pompé, alors ils vont faire idem à l’europe, afin, précisément, que tous les pays les plus démocratiques ne leur soient plus une épine dans le pied dans leur plan de dictature planétaire.

          c’est tout, archi simple comme bonjour, mais enrobé de mille et un blabla très savants.


          • dom y loulou dom 13 juin 2010 21:01

            « Regarder en se félicitant les importations chinoises vers l’Union Européenne augmenter à nouveau, c’est un peu comme de s’enthousiasmer d’avoir obtenu une place en première classe sur le Titanic.  »

            E x a c t  ! ! ! 

            faut produire si on veut que l’argent vaille quelque chose, c’est pas le RMI qui va donner de la valeur à l’occident !! 

            et le but des banksters est bien de réduire la compétitivité de l’occident à NEANT en délocalisant toutes les productions vers l’Asie.

            nous devrions devenir ENTIEREMENT DEPENDANTS des multinationales, leurs longs bras au sein-même des gouvernements des nations qui se CROIENT encore indépendantes, mais qui ne le sont plus depuis longtemps.

            Une certaine ANGELA feignait de seulement s’en appercevoir dernièrement.


            • Christoff_M Christoff_M 15 juin 2010 04:26

              La consommation chez nous représente 70% voir plus de l’activité, mais le problème c’est que nous importons tout !! nous ne produisons presque plus rien, et le sarkozysme libéral a accentué un phénomène létal pour notre économie....

              la Chine la consommation intérieure est faible, 30% de la production qui est toute axée vers l’exportation, l’activité et la richesse vient de la production industrielle délocalisée d’Europe et des States en grande partie...

              En 2009, balance commerciale déficitaire de 53milliards en France record battu...
               balance commerciale excédentaire de 135milliards pour l’Allemagne record européen de tous les temps...
              Dans le même temps 19 milliards seulement excédent en Chine sur 1070milliards exportés

              18 pays européens déficitaires sur leur exports en 2009 sur 27 et pas qu’un peu !!!
              Faudra m’expliquer la richesse d’une zone qui laisse partir ses sites de production hors Europe, qui a une population qui vieillit bien plus que partout dans le monde, qui a une monnaie pour rentier et qui a une activité avec moins d’1% de croissance !!

              La crise mondiale a bon dos, il s’agit d’une crise bien provoquée par les agissements égoïstes de grands groupes et de spéculateurs qui leur reviendront ds la tronche un jour avec leur obnubilation du profit à court terme et le manque de réel projet ou de politique cohérente et courageuse... tout ceci avec la complicité des états et des régions, qui se sont bien faits mener en bateau, avec les ardoises à payer maintenant, les boites qui déposent, nous avons vu le résultat de cette politique de fantoches dans l’immobilier et le secteur bancaire et nous allons passer des dizaines d’années à payer les pots cassés...

              Mais ne me dites pas que les patrons du CAC40 français allant s’implanter en Chine ont pensé au développement, l’externalisation, encore un terme pompeux de nos « élites », était un moyen de se faire des marges tout en sacrifiant délibérément l’emploi en Europe, l’euro n’ayant servi qu’à engraisser les spéculateurs, les grands groupes, tout en coutant une fortune à nous, aux états et en massacrant notre tissu industriel et nos petites boites sous traitantes saignées comme toujours par les accumulateurs de profits à deux chiffres... les mettant ds une concurrence mortelle avec l’Asie ou les pays de l’Est...

              Le problème dans notre beau pays démocratique c’est que notre État plein de bonnes intentions de façade, financent ceux qui plantent un couteau dans le dos de notre activité nationale et notre tissu industriel, le bouclier fiscal et l’obsession de l’Euro fort pendant des années, n’étant que deux exemples de bêtises manifestes de grosses tètes de l’Europe psychorigide...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès