• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Canulars du Réchauffement Climatique : la fonte des glaces polaires et la « (...)

Canulars du Réchauffement Climatique : la fonte des glaces polaires et la « hausse catastrophique » du niveau des mers

Comme vous le savez, la presse classique a été plus que réticente à rapporter les nouvelles du Climategate (cf. ClimateGate 1, 2, 3, 4). Mais en matière de réchauffement climatique, certains journalistes restent intarissables dès qu’il s’agit de réveiller les peurs du grand public par des articles de pseudo-science très alarmistes dont certains sont des chefs d’oeuvre de désinformation.

Il est impossible d’être exhaustif, mais analysons, en termes aussi pédagogiques que possible, quelques biais mis en oeuvre par nombre d’articles de presse alarmistes, à travers l’exemple concret de la fonte des glaces polaires et du niveau des mers, dont bien des gens croient aujourd’hui de bonne foi qu’il pourrait augmenter de façon catastrophique.

I - Le raisonnement général du réchauffement et sa simplification abusive
La théorie du GIEC n’est valide que si chacun des axiomes de l’enchaînement logique ci après, est vérifié :

"Raisonnement Complet" 
  1. - La Terre se réchauffe ET
  2. - Ce Réchauffement est inhabituel ET
  3. - Ce Réchauffement inhabituel est dû essentiellement à nos rejets de CO2 ET
  4. - Ce Réchauffement inhabituel et anthropogénique a des conséquences catastrophiques pour l’avenir ET
  5. - La meilleure politique pour lutter contre ces catastrophes futures est de lutter contre les rejets de CO2 dès à présent

La totalité du processus mis en oeuvre à Copenhague n’a de validité que si chacune de ces cinq propositions est validée. Or, de nombreux scientifiques climato-réalistes de très haut niveau ont très abondamment argumenté les points 2 à 5 (voir ici 450 papiers scientifiques sur le sujet, non exhaustifs - Ah non, 500, la page vient d’être mise à jour !).

Cet enchainement logique et la nécessité qu’il soit intégralement validé pour que les thèses alarmistes le soient, devraient être constamment rappelés, car trop souvent de nombreux articles de presse nous servent des pseudo-raisonnements de ce type :

"Dé-raisonnement" :
  1. Exemple : "les pôles fondent" (variante : les glaciers reculent)
    DONC
  2. C’est bien la preuve qu’il y a réchauffement
    DONC
  3. "Il faut limiter les émissions de CO2"

Les raisonnements de ce type, courants de la part des organes de presse qui accréditent les thèses "réchauffistes", sont erronés : outre que leur prémisse (1) est souvent contestable (voir plus loin : la Fusion des Glaces polaires n’est pas pour demain), ils font l’impasse sur les questions 2, 3, 4 et 5 du "Raisonnement complet", et notamment son point n°3 :

==> Une CONSEQUENCE, réelle ou hypothétique, d’un réchauffement, ne peut pas être considérée comme une PREUVE que ce réchauffement est provoqué par nos rejets de CO2.
Cette faute logique, confondre "conséquence et causalité", est omniprésente dans le débat.


Ce préalable étant posé, ce simple rappel à la raison et à la logique ne suffira pas à calmer les grandes peurs instillées par les "climato-alarmistes". Il faut donc souvent répondre aussi sur le fond des grandes peurs qui nous sont servies en étape 1 du pseudo-raisonnement exposé ci-dessus.

Cet article se propose de le faire en prenant pour exemple la fonte des glaces polaires et leur relation avec le niveau des mers. Que faut il en penser ? Quelles qu’en seraient les bien hypothétiques causes  ? Y a-t-il danger ou pas ?



II - Le mythe de la fonte des glaces polaires et du niveau des mers


Ah, la fonte des glaces... Les catastrophistes nous abreuvent de métaphores effrayantes à ce sujet : New York sous 6 mètres d’eau, les images choc du film d’Al Gore, la submersion des iles Maldives, et tous les articles alarmistes des Huet et Foucart de notre presse de révérence qui veulent nous faire croire que "l’ouverture estivale régulière de la route maritime du nord sera une réalité" et que, bien sûr, c’est une catastrophe.

Il est temps de tordre le cou à ces superstitions dénuées du moindre fondement scientifique.

La fonte des glaces : ne pas confondre banquises et calottes polaires

Tout d’abord, rappelons que les glaces polaires se divisent en "banquise", composée d’eau de mer gelée, qui flotte, et en glaces terrestre, généralement appelées "calotte". Des cassures de la banquise ou de ces glaciers terrestres sous l’effet de leur poids, tendent à rejeter dans la mer de grands blocs, les Icebergs.

Questions subsidiaires - Nous négligerons ici les volumes des glaciers terrestres montagnards non polaires, qui représentent des volumes très inférieurs aux glaces polaires, même s’ils font beaucoup parler les journalistes. Leur fonte, si tant est que les problèmes qu’elle engendre soient supérieurs aux bénéfices de leur recul constaté en certains endroits (et pas en d’autres, mais ne compliquons pas), est une question distincte de celle qui nous occupe par rapport au niveau des mers.

La question de la très hypothétique fonte du permafrost sibérien, et des hydrates de méthane, a également fait couler beaucoup d’encre de presse ces dernières années : elle sera étudiée ultérieurement, afin de conserver le présent article dans des dimensions... Pas trop déraisonnables.

Comme vous le savez, la densité de la glace est moindre que celle de l’eau et encore moins que celle de l’eau de mer : la densité de la glace est de l’ordre de 917kg/m3, celle de l’eau douce est de 1000kg/m3, quant à l’eau de mer, elle culmine a environ 1025kg/m3* (variable selon la salinité).

Il résulte de cela que la partie immergée de l’Iceberg occupe le même volume que la totalité de l’eau dudit Iceberg une fois la glace intégralement fondue. Cela peut également se déduire par l’application du théorème d’Archimède, que tout élève de terminale scientifique normalement constitué doit maîtriser. Par conséquent, et ceux qui auraient de la peine à me croire pourront le lire sur le site de l’Ifremer, "La fonte de la banquise n’a aucune incidence sur le niveau de la mer."

Autrement dit, la fonte de la banquise n’est pas un problème en terme de niveau côtier des mers, et si les "routes du nord", au dessus des côtes russes ou canadiennes, venaient à être circulables de façon récurrente en été, cela n’aurait sans doute que des avantages et aucun inconvénient en matière de niveau des eaux.

Seule serait potentiellement gênante une fonte significative des glaces de la calotte glaciaire terrestre des pôles. Toujours selon l’Ifremer, une fonte intégrale pourrait augmenter le niveau des eaux de l’ordre de 70 mètres, plus précisément 67 selon les chiffres fournis par cet institut. Il n’y a aucune raison de douter des ordres de grandeur, la glace représentant 24 millions de km3, et l’océan 361 millions de km2. Une fonte de seulement 10% de cette calotte pourrait donc augmenter le niveau des mers de 6,7 mètres, et de 1% de 67 centimètres (valeurs surestimées ne tenant pas compte de ce que les côtes ne sont pas verticales...).

Mais quelle est la probabilité pour qu’une fusion si importante se produise dans un avenir discernable ?

Pour se faire une idée, revenons à la banquise : la plupart des terres émergées de l’antarctique et de l’arctique sont situées à une altitude significativement supérieure à celle du niveau de la mer. La température s’abaissant d’à peu près 6°C tous les 1000m, il apparait qu’une fonte significative des glaces terrestres serait précédée d’une réduction considérable de la banquise marine.

Donc, même si la fonte de la banquise n’a pas d’incidence directe sur le niveau des mers, ce peut être un bon "indicateur de danger".

Or, la presse nous le dit, "à ce train là, la banquise arctique aura bientôt disparu en été !" - Qu’en penser ?

Est-ce une hypothèse bien raisonnable ?

L’université d’Illinois maintient un graphe des variations mesurées de la surface arctique depuis 1978.

 

On s’aperçoit d’une part que la variation de la surface de glace pendant l’année est très importante, l’amplitude entre le point haut de l’hiver et le point bas de l’été, variant de 9 à 10 millions de km2, soit approximativement 16 à 18 fois la superficie de la France, ou la superficie du Canada. La surface des banquises est à peu près 3 fois plus importante en hiver qu’en été.

D’autre part, on aperçoit effectivement une baisse du point bas de l’été, de 5.5M km2 en 1978, à 3M en 2007. On peut également voir une reprise de ce point bas depuis 2008 et 2009, qui a regagné 500 000 km2. Mais pour une fois, j’abonderai dans le sens des alarmistes en observant qu’une reprise sur un intervalle de temps aussi faible ne peut pas être interprétée comme une certitude de retournement de tendance, ce peut aussi être une simple "oscillation" météorologique d’un phénomène climatique baissier. Ou peut-être pas. La lecture de la littérature sur le sujet montre que personne n’a de réelle certitude sur la question.

Toutefois, ce retournement, au minimum ponctuel, et en tout cas bien réel, nous indique clairement que les messages catastrophistes de ces derniers mois sur la fonte des glaces sont au minimum exagérés : la tendance n’est pas à une accélération de la fonte de la banquise.

La photo ci dessous, juxtaposant deux photos satellites de date à date (source des photos), montre que depuis 2 ans, à la même date (point bas du 15 septembre 2007 et 2009), la surface des glaces arctiques a commencé à ré-augmenter, notamment en direction du détroit de Bering, et ce même si, pour la première fois depuis longtemps, un étroit corridor de mer semble avoir été ouvert pour quelques jours à l’extrême Nord de la Sibérie. L’ouverture de cette route ne doit donc en aucun cas être considérée comme un signe "alarmant" de fonte anormale des glaces, mais comme une fluctuation normale de la forme générale prise par la banquise au cours de l’année, du fait de phénomènes météorologiques* par nature très peu prévisibles. En jouant avec les dates dans cette page, vous verrez qu’à date identique, la forme de la banquise peut varier de façon assez importante d’une année sur l’autre.


Ice-northpole-september2009

 

Mais au fait, la terre comporte deux pôles, et le maximum de la banquise arctique correspond peu ou prou au minimum de la banquise antarctique, et vice versa. Comment se comporte la banquise antarctique depuis la même période ?



Là encore, on constate que la déviation de la surface de la glace marine par rapport à sa moyenne observée entre 1979 et 2000 se situe dans un fuseau à peu près constant de +/- 1M km2, avec une période "chaude" (moins de glace) au début des années 80, et une période visiblement plus "froide" (plus de glace) ces dernières années, sans que cela ne trahisse autre chose, pour l’instant, que des aléas météorologiques. Bref, la banquise antarctique est remarquablement stable dans le temps depuis que l’on la mesure, c’est à dire, en fait, depuis très peu de temps.

Et que donne la somme des deux ? (cliquez pour agrandir l’image)






On voit qu’il y a au niveau de la planète un cycle assez régulier de la banquise, dont la surface varie chaque année entre 15 et 23 M de km2 (soit environ 19 en moyenne), bref,équivalente à la surface de la Russie (mini) et l’ex URSS (maxi), et ce, sans que la moindre variation saisonnière significative du niveau des mers sous les latitudes vivables ne soit observable, ni observée, Archimède oblige.

Les années récentes montrent une légère baisse d’environ -1M km2 de la valeur moyenne de la somme des banquises des pôles nord et sud. Comparé à la taille totale de la banquise N+S, représente une fluctuation de l’ordre de +/- 5% autour de la valeur moyenne qui ne saurait nous alarmer outre mesure. Ajoutons que les années récentes ont marqué une très nette pause dans le réchauffement global de la terre (et même une légère baisse si l’on tient compte de "l’accident" el Nino en 1998). L’anomalie négative observée est donc probablement liée à des phénomènes météo, voire au volcanisme sous-marin et sous glaciaire sur la petite péninsule de l’antarctique qui se réchauffe - et qui de se fait attire toutes les caméras alarmistes du monde entier - alors que tout le reste du continent blanc se refroidit.

Bref, la surface globale des glaces depuis que l’on sait la mesurer (années 70) est d’une remarquable stabilité, et rien ne permet d’affirmer que les variations de surface totale observées sortent d’une épure normale. Selon plusieurs historiens, le nom de "Groenland" vient de ce que la "terre verte" avait été colonisée par des vikings lors de l’optimum des températures médiéval : un tel phénomène n’est plus observé aujourd’hui.

"Oui, mais l’épaisseur de la glace ? "on dit" qu’elle serait plus fine" ?

Il est extrêmement difficile d’avoir des mesures continues d’épaisseur de la glace, car les satellites ne savent pas l’évaluer, et il n’est pas possible de maintenir des moyens d’observation terrestres en permanence sur l’Arctique avec un bon niveau de couverture. Toutefois, un certain nombre d’observations, notamment conduites par des sondes embarquées par un avion affrété par le Wegener Institute d’Allemagne, semble montrer que les craintes sur l’épaisseur des glaces arctiques ne sont pas fondées, et que par endroits, on mesurerait plutôt une augmentation. Ceci dit, il ne semble pas possible de tirer une tendance nette de mesures aussi difficiles à réaliser, et donnant comme résultat des variations aussi faibles.

Oui, mais plusieurs journaux viennent d’affirmer que la qualité de la glace se délitait, que "la glace devenait pourrie" ?

Dans la même veine, quelques scientifiques alarmistes tirent la sonnette d’alarme dans les journaux, et un certain D. Barber est actuellement souvent cité, car il affirme que la glace serait plus fine, employant le terme de "pourrie" (rotten). Selon lui, les satellites, du fait de leur incapacité à mesurer l’épaisseur de la glace (ce qui est vrai), ne seraient pas fiables.

Outre les recherches du Wegener Institute plus haut exposées, notons, comme le fait Anthony Watts, qu’aucun des grands organismes de surveillance de la banquise et de la calotte glaciaire ne reporte le même phénomène : ni l’université d’Illinois, ni celle d’Alaska, ni les organismes japonais d’observation des glaces, ni aucun autre organisme de référence en matière de mesures glaciaires. Cela ne constitue pas une preuve d’erreur de M. Barber, mais là encore, les journaux qui répercutent ce genre d’affirmation sans la moindre pondération ne rendent pas grâce à la méthode scientifique.

Et puis rappelons le une dernière fois : vis-à-vis du niveau des mers, l’épaisseur de la banquise n’a aucune importance. Seule une diminution significative du niveau des glaces des calottes terrestres aurait une incidence sur le niveau des mers.

"Certes, mais même si la fonte de la banquise est très minime, cela ne peut-il pas se traduire par une fonte légère mais suffisante des calottes pour submerger des côtes ?"

Mais la question principale demeure : de telles variations des volumes totaux de banquise sont elles susceptibles de nous alerter sur une fonte significative des glaces polaires terrestres, qui est la seule à pouvoir faire monter le niveau des océans de façon significative ? Après tout, une fonte de 1% du volume des glaces des calottes terrestres polaires pourrait augmenter le niveau des eaux de 67 cm. A 2%, nous atteindrions 1,30m (ces valeurs sont surévaluées, toutefois, du fait de la non prise en compte de l’effet "vase d’expansion" qui vient de ce que les côtes ne sont pas constituées de falaise dans la plupart des cas : la hausse du niveau de la mer s’accompagne d’une augmentation de sa surface). Et 2%, est-ce la mer à boire, si l’on peut dire ?

Les images de "glaciers terrestres qui se détachent dans la mer", pour spectaculaires qu’elles soient, et qui servent à effrayer le bon public, ne sont que la manifestation d’un phénomène tout à fait normal et récurrent : entrainés par leur poids, des blocs de glace se détachent des langues glaciaires du Groenland et de l’antarctique. Ce phénomène fut observé par les premiers navigateurs de l’ère post-renaissance qui réussirent à s’approcher des pôles.

Ce volume de glace perdu est plus ou moins compensé par les apports de précipitations sur les terres polaires.

L’Antarctique recèle 70% des glaces d’eau douce mondiales. L’épaisseur moyenne des glaces du continent antarctique est de 1600 mètres (source Wikipedia), d’autres sources citent 1800. L’essentiel de l’antarctique est donc situé à plus de 3000m d’altitude. La station Vostok, à 3480m, a enregistré des records de froid à -89°C et des records de "chaleur" à -12°C. A ces températures, aucune "fusion" de glace n’est possible. La température ne devient positive lors de l’été indien que près des côtes ou à faible altitude, ce qui constitue une part négligeable du continent blanc.

Par contre, une langue de 1600 mètres d’épaisseur moyenne de glace pèse très lourd. En présence de pente, il est normal que des blocs de glace, entrainés par leur poids, subissent d’énormes contraintes physiques, aux passages d’aspérités ou de changements de pente : ces blocs vont donc se fissurer, se crevasser, et ultimement, se casser.

Toutefois, tous ne se casseront pas dans la mer. Ni le Groenland ni l’antarctique ne sont des cônes parfaits. Il existe des vallées glaciaires pouvant accumuler la glace. Les zones de déversement glaciaires dans l’océan sont donc limitées. L’une de ces zones, le glacier de Wilkin, connaît un réchauffement localisé spectaculaire que l’on pense lié à un phénomène de volcanisme sub-glaciaire.

Le professeur Cliff Ollier, un des plus éminents connaisseur des glaciers polaires et montagnards, avec plus de 500 articles et 10 livres à son actif, explique que les 1600 mètres d’épaisseur de l’antarctique ont été alimentés par des précipitations faibles quelques mm/an). Le temps d’accumulation des glaces a donc été énorme. (cf.ce PDF)

Cette glace est formée en strates dont l’épaisseur et la compacité dépendent donc de précipitations dont certaines ont été gouvernées par le climat d’il y a des centaines de milliers d’années, qu’il est très difficile de reconstituer avec précision, malgré les progrès récents de la "glaciologie".

Or, C. Ollier explique que le glissement des glaces se produit d’une part par la partie en contact avec la roche de substrat, car la chaleur d’origine géothermique y réchauffe la glace, et d’autre part aux limites de couches de glace de compacité variables dépendant du régime de précipitations à une période donnée. La vitesse de glissement est très variable mais semble croitre avec la compacité de la glace. Par conséquent, la vitesse de chute de blocs de glace dans l’eau n’est pas gouvernée par les micro-variations des températures actuelles mais par les conditions climatiques qui présidaient à la formation des glaciers il y a plusieurs centaines de milliers d’années, à la surface du sol rocheux ou dans les épaisseurs intermédiaires.

Recherches historiques citées à l’appui, Cliff Ollier nous apprend que le détachement de blocs de glace a été observé par tous les navigateurs depuis que l’homme a su se rapprocher des pôles et décrire ce qu’il y voyait. Ces détachements de blocs ne sont donc en rien un phénomène inhabituel et lié au mini réchauffement observé** depuis 1850.

Ajoutons que ni le Groenland ni l’antarctique ne sont des cônes parfaits, et que le relief des roches sous la calotte glaciaire ne soit pas connu avec précision partout. Il y a donc dans les terres polaires des zones d’accumulation de glaces qui n’atteindront pas la mer de sitôt !

Ce document de vulgarisation du professeur Ollier (PDF) décrit tous les mouvements qui affectent la calotte glaciaire en plus ou en moins, et constate l’état de "quasi équilibre" des calottes glaciaires. Ce graphique obtenu a partir de mesures satellitaires, montre que la vitesse de progression des glaces est extrêmement faible sauf en de très rares points côtiers, ou elle peut atteindre 250m/an.

Ajoutons que des mesures satellitaires montrent que la glace antarctique, dans une période récente, aurait plutôt été en augmentation. Selon Davis & al., le volume de glaces antarctiques a augmenté entre 1992 et 2003 (partie Est, hors péninsule sus-mentionnée), pour une masse ajoutée d’environ 45 milliards de tonnes, du fait d’une hausse temporaire des précipitations neigeuses, alors que la température moyenne terrestre était en augmentation durant cette décennie.

45 milliards de tonnes (+/- 15%), cela peut paraitre énorme, mais rappelons que le volume total des glaces polaires (nord et sud), selon l’Ifremer, est de 24 millions de km3, soit 24 millions de milliards de m3, soit 22 millions de milliards de tonnes (masse volumique de 0.917T/m3). La variation mesurée correspond donc à un pourcentage de 45/22 000 000, soit un quatre-cent-quatre-vingt-huit millième, ou encore 0,0002%, ou, 2 pour un million.

Il est donc bel et bien exact de parler d’une très grande stabilité de la calotte glaciaire dans le temps, au moins aux échelles de temps historiquement concevables. On est donc très loin de variations de l’ordre de grandeur du 1% évoqué en début d’article, qui pourraient engendrer une hausse de 67cm des eaux ! L’inertie des calottes glaciaires, et l’absence de relation directe entre chute des blocs glaciaires et température, font que ce ne sont pas 1 ou même 5 degrés en plus ou en moins dans l’atmosphère qui peuvent en modifier considérablement le volume dans un laps de temps "humainement concevable" de plusieurs générations, toutes choses égales par ailleurs.

Un peu de physique : Les affirmations d’Al Gore ne résistent pas à un examen sérieux

Sans être climatologue, avoir quelques notions de physique et de chimie peut aider à comprendre pourquoi l’inertie des glaces polaires est si importante, et pourquoi, même si la terre venait à se réchauffer de, disons, 5°C, ce qui paraît hautement improbable au vu des plus récentes découvertes, (scientifiques ou relevant du fait divers !), la fonte des calottes glaciaires serait sans doute négligeable.

Vous n’êtes pas sans avoir remarqué que lorsque vous mettez un gros glaçon à fondre à l’air libre dans une pièce à température ambiante, il met, comme l’aurait dit Fernand Raynaud, "un certain temps" pour fondre. Ce certain temps correspond à ce qu’on appelle la "chaleur latente de fusion" : lorsqu’un glaçon est amené de -12°C à 0°C (par exemple), il faut lui amener une certaine quantité d’énergie. Mais pour que ce glaçon passe de l’état solide à l’état liquide, il reste strictement à 0°C, et pour le seul changement d’état solide vers l’état liquide, il faut alors lui amener une quantité d’énergie supplémentaire, appelée "chaleur latente de fusion". Pour faire fondre 1g de glace, 334 joules sont nécessaires (ou encore 334kJ/kg).

Al Gore et James Hansen affirment qu’une hausse de 5°C des températures terrestres conduirait à une augmentation du niveau des mers par fonte des glaces de 20 pieds, soit approximativement 6 mètres. Un calcul très simple permet de se rendre compte que la quantité d’énergie permettant de faire augmenter la température de toute l’atmosphère de 5°C est 28 fois inférieure à celle permettant de faire fondre le volume de glace nécessaire pour forcer une telle augmentation du niveau de la mer.

Energie nécessaire pour augmenter la température de 5°C (les valeurs obtenues sont arrondies pour plus de simplicité)

  • Masse de l’atmosphère (selon Kevin Trenberth, un pilier du GIEC - source officielle)
5,137 x 1018 kg
  • Energie spécifique de l’atmosphère
1.005 kJ/kg-°C
  • Energie nécessaire pour augmenter la température de toute l’atmosphère de 1°C :
 5,2 x 1018 kJ
  • Energie nécessaire pour augmenter la température de toute l’atmosphère de 5° C :
 2.6 x 1019 kJ

Energie nécessaire pour faire fondre suffisamment de glace pour faire monter la mer de 6m :

  • Surface des océans : 361 000 000 km2 soit 361.1012 m2
  • Quantité d’eau nécessaire pour augmenter le niveau moyen des mers de 6m :
    #2,2.1015 m3 (soit presque 1/10ème du volume de la calotte glaciaire, comme calculé plus haut)

Naturellement, ce calcul néglige totalement le fait que les côtes n’étant pas verticales, une hausse des eaux de 6m demanderait bien plus d’eau que la valeur calculée car cela augmenterait la surface des océans. Le calcul est donc encore "favorable" aux thèses du GIEC...

  • Masse d’eau nécessaire : #2,2*10E15*1000 soit 2,2.1018 kg
  • Chaleur latente de fusion de l’eau : 334 kj/kg.
  • Energie nécessaire pour faire fondre la masse de glace calculée ci-avant :
    7,4.1020 kJ.

     
  • Rapport entre les deux valeurs : 7,4.10^20 / 2,6.10^19 # 28.

Et encore le calcul est il une seconde fois exagérément "pro GIEC-optimiste", puisqu’il ne prend en compte que la chaleur latente de fusion, et pas l’énergie nécessaire pour amener une surface de glace sous une atmosphère oscillant entre -89 et -12°C à son point de fusion... En fait, seules les glaces du Groenland et de l’Antarctique près des zones côtières peuvent fondre un peu pendant l’été, et les mesures précédemment évoquées montrent que les précipitations sur l’antarctique, qui représente 70% du total, compensent à peu près les pertes.

Voilà pourquoi les variations de masse de la calotte glaciaire sont très faibles par rapport à sa masse globale malgré un ensoleillement continu de plusieurs mois en été des zones côtières et des températures au dessus de zéro près des côtes.

Dit autrement : si on amenait à la terre suffisamment d’énergie pour lui permettre de réchauffer son atmosphère de 5°C, cette énergie ne représenterait que 1/30ème (en étant "GIEC-optimiste", de surcroît) de celle nécessaire à la fusion des glaces polaires aux niveaux annoncés par Al Gore.

Les affirmations d’Al Gore et de James Hansen selon lesquelles une hausse de températures de 5°C permettrait une hausse du niveau des mers de 6m sont donc de pures absurdités.

 


Glaciations et phases chaudes

Pourtant, dans le passé, de très fortes variations de la calotte glaciaire ont eu lieu. Les responsables de ces variations sont aujourd’hui connus avec un bon degré de confiance. Il s’agit des variations d’excentricité de l’orbite terrestre et de l’inclinaison de l’axe de la planète. Ces variations sont connues sous le nom de Cycles de Milankovich, du nom du savant serbe qui les a modélisés, de façon incomplète.

La terre voit l’inclinaison de son axe de rotation varier d’environ 1°3 selon une période de 41 000 ans (source : Normale Sup Lyon). Cette variation d’inclinaison n’a que très peu d’incidence sur l’ensoleillement des zones équatoriales mais est tout à fait importante pour l’ensoleillement des pôles.

En outre, se produisent également des variations de l’excentricité de l’orbite terrestre (complexes), d’une période comprise entre 100 000 et 400 000 ans. Tous ces phénomènes sont liés aux interactions entre les planètes entre elles, qui introduisent de minuscules interférences avec l’interaction entre le soleil et chaque planète.

Plusieurs études, dont celle ci (Naish & Al., 22 co-signataires) montrent que des phénomènes de très forte évolution des volumes de glaces polaires, et donc des glaciations, ont été induites par ces variations il y a plusieurs millions d’années. Les cycles de Milankovich n’expliquent pas tous les phénomènes climatiques mais semblent avoir joué un rôle majeur dans toutes les grandes ruptures climatiques (passages d’ères chaudes aux époques glaciaires) qu’a connues le globe terrestre.

"Et à court terme, pourquoi le niveau des mers évolue-t-il ?"

La triste vérité est qu’aucun modèle ne sait prendre en compte l’ensemble des paramètres qui font varier le niveau des mers à un endroit donné. Les mesures satellitaires récentes font apparaître une légère hausse du niveau des mers, mais le mouvement général observé est celui d’un ralentissement de la hausse. Les trois quarts de la hausse récente, qui serait de l’ordre de 2.5mm/an (25cm/ siècle, pas de quoi faire lever les yeux au ciel !), proviendrait d’une fonte des glaces, le reste proviendrait de la dilatation de l’océan. D’autre part, le rythme de cette montée serait en train de se ralentir (source), et rien ne prouve qu’il n’existe pas là de phénomène cyclique qui occasionnerait une inversion de tendance. Mais rien ne prouve le contraire non plus.

En outre, le niveau de la mer ne suit en rien la courbure de la planète, des différences allant jusqu’à 100m entre l’ellipsoïde de référence et le niveau réel des océans. De plus, les observations satellites montrent qu’à certains endroits, le niveau monte, à d’autres, il baisse.



Les mesures satellitaires ont montré des différences de variations de hausse moyenne des eaux ces dernières années (moyennes 1982-2003, source C. Ollier) :

Chesapeake Bay, Virginia, at 6.05 ±1.14 mm/yr. Soit 60cm en 100 ans, pas de quoi paniquer.

Reykjavik, Iceland 2.34 mm/yr ;
Bermuda 2.04 mm/yr ;
Murmansk, Russia 3.92 mm/yr.

Il y a aussi des zones où le niveau baisse :

Goteborg, Sweden -1.3 mm/yr ;
Oslo, Norway -4.53 mm/yr.

Cette carte interactive montre toutes les tendances des principales côtes dans le monde. Les variations de niveau sont pour la plupart contenues entre 0 et +3mm/an, avec quelques mesures au dessus et quelques-unes en dessous.

Les dernières recherches semblent montrer que les variations de champ atmosphérique autour de certains points particuliers de l’océan, appelés "Gyres", jouent un rôle dans les variations relatives de niveau de la mer entre différentes aires géographiques. D’autres chercheurs voient une relation avec les oscillations décadales océaniques en certains points.

En tout état de cause, carl Wunsch, océanologue du MIT, estime dans ce papier (PDF) que les incertitudes des modèles sont tellement importantes qu’il est impossible à ce jour ni de décrire ni de prévoir les tendances longues.

Maldives et îles du pacifique sud

Certaines îles qui ne dépassent guère le niveau des mers pourraient être submergées même si le niveau de la mer montait très peu. Toutefois, là encore, il n’y a pas consensus : A. Watts synthétise ici une controverse entre un sceptique qui a étudié sur place des signes géologiques de la variation des niveaux marins passés, Niels Axl Mörner, et une étude basée sur des données informatisées... Parfois très ajustées, signée Church & Al.

Je ne prends pas parti ici, parce que c’est étude contre étude, et que le sujet me semble insuffisamment couvert pour permettre un jugement définitif. La précision des marégraphes arrimés aux installations portuaires me semble toutefois assez douteuse pour certifier des variations moyennes comprises entre 0 et 3mm...

Signalons simplement que la surveillance mise en place par le gouvernement australien des petites îles du pacifique sud (pdf, page 9) ne montre aucune tendance alarmante : 0,67 mm/an en moyenne ! et 0,8mm/an pour les données supérieures à 25 ans.

Conclusion

Bref, tous les fantasmes sur la submersion des côtes par fonte des glaces semblent totalement hors de propos dans un avenir prévisible sur plusieurs générations. On respire !

De telles fadaises véhiculées par des politiciens, tels Al Gore, ou des scientifiques politisés tels que James Hansen ou Stefan Rahmstorf, hors de tout réalisme scientifique, contribuent à polluer le débat sur le "réchauffement" climatique, en transformant une question purement scientifique sans conséquence pratique, en grande peur millénariste. De telles affirmations sont également faites par les alarmistes sur des sujets aussi divers que les ouragans, les ours polaires, les sécheresses, la malaria, l’acidification des océans (traitée ici), etc, etc, etc... A chaque fois, il apparaît que la terre et ses écosystèmes se montrent bien plus équilibrés, stables dans le temps, et résilients, que les alarmistes voudraient nous le faire croire.


* La météo désigne les variations à court terme du temps qu’il fait, et par convention, le climat désigne les caractères récurrents de la météorologie observables sur des périodes supérieures à 30 ans. Une des erreurs les plus répandues des deux camps, sceptiques et réchauffistes, est de faire passer des fluctuations purement météorologiques pour des manifestations de changement ou stabilité climatique.

** Plus les révélations sur les méthodes de correction des données "non conformes" par le CRU nous parviennent, et plus l’ampleur du réchauffement observé depuis 1850, tel qu’il est publié par ce même CRU, peut être remise en question...


Pour en savoir plus

Retrouvez le dossier "Réchauffement Climatique" d’Ob’Lib’

L’inévitable Papy Jako a également du très bon matériel pédagogique sur la question :

Arctique | Antarctique | Conclusion

Et le non moins indispensable Jean Martin



Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (102 votes)




Réagissez à l'article

200 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 18 décembre 2009 11:08

    c’est à cause de l’ours qui se défoule sexuellement sur le glaçon que la glace fond ! smiley


    • kitamissa kitamissa 18 décembre 2009 12:57

      salut le Chat ...

      c’est le même ours de l’autre fois .....

      il a du mal à bander apparemment ,normal avec ce froid et dans cette position,ça fait courant d’air avec le trou de balle et la bouche ouverte !


    • LE CHAT LE CHAT 18 décembre 2009 14:25

      ou peut être avait il les burnes après avoir voulu niquer une méduse ? 


    • Reinette Reinette 18 décembre 2009 17:25



      pioché sur le site de l’auteur :

      Achetez ce livre, empruntez le, volez le à un ami si nécessaire ... débrouillez vous, mais lisez le. Merci Monsieur Bélouve "



      c’est beau le libéralisme-libértarien !


    • geo63 18 décembre 2009 11:40

      Absolument d’accord avec la nécessité de mettre de l’ordre scientifiquement dans cette comédie climatique avec des effets de manche.
      Une simple remarque très anodine, dans la molécule CO2, le 2 est normalement en indice, C’est la nomenclature scientifique, ceci a disparu partout pour des raisons de claviers je suppose. Mais c’est agaçant.


      • Halman Halman 18 décembre 2009 11:53

        Balaise Vincent Benard, beaucoup plus fort que nos physiciens et climatologues qui ont eux de vrais formations en physique.

        Si les pecheurs Inuit me disent que ce n’était plus pareil qu’il y a 10 ans, je les crois un tantinet mieux qu’un technocrate qui se mêle de science.

        Vous appliquez exactement le même principe que les écolos à sensations fortes, mais dans l’autre sens.


        • pavlov 18 décembre 2009 15:00

          Ben Santer rédacteur du rapport du GIEC en 1995 (qui est à la base du mouvement réchauffiste actuel) a reconnu lors d’une émission télé aux US avoir supprimé dans son rapport final les conclusions qui remettaient en cause la responsabilité de l’homme par le CO2 dans les mouvements climatiques actuels.

          De plus Jouzel, vice-président du GIEC a aussi reconnu en direct dans l’émission C dans l’air sur la 5 qu’il y avait une « pause » dans le réchauffement de la planète depuis 10 ans...
          Alors un peu de doute cartésien ne peut faire qu’avancer le véritable problème qu’est la pollution de la terre, de l’air et de l’eau. 
          Rien que le fait que ce soit principalement les dirigeants des pays occidentaux (donc les responsables de la pollution - n’oublions pas que ce sont les usines des multinationales qui tournent en Chine) devrait rendre un minimum méfiant.

        • Pierre 18 décembre 2009 16:58

          Alors Wald, toujours dans les attaques « ad hominem » ? On n’a plus rien d’autre ?

          Vous avez oublié des trucs : Il ne serait pas créationniste aussi ? Ou encore un fan des OVNIS ?

          Mais si, je l’ai lu sur Contre-info, le site qui se vante d’avoir pour auteurs James Lovelock (Gaia), James Hansen (et.. Rocard l’homme qui fait des trous dans la couche d’ozone avec le CO2... !) et qui puise ses sources chez des sites américains spécialisés dans les attaques personnelles.

          Vous ne croyez pas qu’il doit y avoir aussi quelques lobbyistes chez Greenpeace, WWF and Co ?

          Lisez l’enquête de Pierre Kohler « Le vrai visage des guerriers verts »
          (http://www.amazon.fr/Greenpeace-vrai-visage-guerriers-verts/dp/2258073545/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1261151661&sr=1-1
          et vous serez surpris. C’est carrément du racket : Aboulez le fric sinon on vous emm..de !

          Ah ! les réchauffistes ne sont plus ce qu’ils étaient. Plus d’arguments scientifiques, rien que des attaques personnelles...
          Pouah !


        • chrac31 chrac31 18 décembre 2009 13:14

          tout a fait d’accord , il y a ici un nombre impressionnant de gens qui nous démontrent par A+B que ce que les scientifiques disent depuis des annees c’est des conneries... Franchement s’ils sont capable de faire mieux que les chercheurs je me demande vraiment ce qu’ils foutent là a poster leurs commentaires.... donc :

          - ou ces sgens là sont les vrais scientifiques, bâillonnés par la conspiration mondiale organisée (selon tout un tas de paranoiaques)

          -ou alors y a une desinformation impresionnate au cm2 sur ce theme dans les commentaires de ce site


        • abdelkader17 18 décembre 2009 16:19

          @Léon
          C’est ce qu’on appelle mettre ses compétences au service de sa foi,en l’occurrence le monothéisme du marché.


        • Le péripate Le péripate 18 décembre 2009 17:30

          Que ne croirait pas un économiste collectiviste pour imposer un gouvernement mondial. Par quel miracle un enseignant retraité est-il devenu climatologue ?

          Le stupide argument ad hominem est un boomerang. Paf, dans le nez.... smiley


        • Gizmal 18 décembre 2009 18:43

          voilà une remarque que je partage entièrement !


        • jcm jcm 18 décembre 2009 21:19

          Ah vraiment Léon je vous sais grâce de reconnaître les immenses qualités de ce M. Bénard qui sait nous régaler de (fa)bulleux articles truffés de références et de mm/yr (ce qui est très savant) et dont le mérite n’est pas justement reconnu.

          J’aimerais qu’il soit un jour proposé pour recevoir le Grand Pris de la Voiture Balai, lui qui balaye en quelques lignes les travaux de nombreux, et éminents, scientifiques !

          Quel tas lent !

          Jusqu’à me faire douter de mon orthographe....

          Plus encore il pourrait être candidat au Prix Bordel de Laper (laper la raie des ultra-l..., en fidèle disciple de Fred Singer) !

          Et nous devrions tous le soutenir !

          Non... je suis ému...


        • sisyphe sisyphe 19 décembre 2009 08:43

          Par Le péripate (xxx.xxx.xxx.61) 18 décembre 17:30

          Que ne croirait pas un économiste collectiviste pour imposer un gouvernement mondial. Par quel miracle un enseignant retraité est-il devenu climatologue ?

          Le stupide argument ad hominem est un boomerang. Paf, dans le nez.... 

          Sauf que le boomerang, c’est à toi qu’il revient en plein nez, parce que ni Léon, ni personne d’autre ici, à part l’auteur bidon, ne se permet de publier une cohorte d’ articles pseudo-scientifiques, affirmant une thèse, dans un domaine où il ne connait rien ;les autres s’en tiennent aux VRAIS scientifiques, qui y travaillent depuis des années, et qui ont largement apporté les preuves concrètes du réchauffement.

          Contrairement au membre éminent de l’Institut Hayek, qui s’est brusquement transformé en climatologue, avec ses pétards mouillés (pschitttt.. le pseudo « climategate »...) et ses articles à rallonge, avec un tas de données tronquées et bidon...

          Encore un sophisme raté ; ça fait mal le boomerang ?


        • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 20 décembre 2009 12:26

          même pas drôle vos conn.... remarques !


        • Francis JL 18 décembre 2009 11:58

          Cet article très technique est assez bien construit.

          J’ai relevé un passage qui ne me paraît pas rigoureux : « Après tout, une fonte de 1% du volume des glaces des calottes terrestres polaires pourrait augmenter le niveau des eaux de 67 cm. A 2%, nous atteindrions 1,30m (...). Et 2%, est-ce la mer à boire, si l’on peut dire ? » Un mélange des genres ?

          A part cela, je suis moi aussi sceptique sur le discours officiel. Néanmoins, je suis également sceptique quant à l’optimisme affiché par l’auteur.

          J’ai remarqué sur les images vues à la télé que la banquise et les calottes glaciaires étaient noircies par endroits. Je pose la question : est-ce que la pollution pourrait être responsable d’un changement de teinte des glaces et par conséquent, de leur absorption inhabituelle de chaleur conduisant à une fonte anormalement accélérée ?


          • pépé 18 décembre 2009 12:06

            trouvé ça sur le net à propos des glaciers du Groenland
            http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gTbh17zztvULt7R2oGXHv13N RfUw


            • Mohammed MADJOUR Mohammed 18 décembre 2009 12:07

              Je renvoi ici la suite de mon article qui ne veut pas passer sur l’autre article suite à une méchante obstruction...


              Un petit degré de plus sur le thermomètre, un pas de trop dans le réchauffement des esprits… Colonisons le Cosmos ! Autant l’OTAN emporte au loin ou vend ses gadgets au généreux effet de souffle capable et coupable de disperser constamment les efforts et même les peuples des contrées barbares, la Paix des braves est encore loin


              • Marc.M Marc.M 18 décembre 2009 12:12

                Après la « Grande Menace Communiste » et la « Grande Menace Terroriste » ayant une fâcheuse tendance à s’essouffler, la « Grande Menace Climatique » vient prendre le relais pour psychoser le peuple et lui faire accepter de gré ou de force - le plus généralement de force - toutes les lois liberticides et répressives les plus scélérates possibles et attentatoires aux Droits de l’Homme que les deux précédentes « Grandes Menaces » n’auraient pas justifié.

                Et en attendant la prochaine « Grande Menace ».


                • leypanou 18 décembre 2009 16:01

                  Elle est déjà présente l’autre Grande Menace : la grippe A/H1N1. Cela étant, l’auteur est du « Hayek », donc ce n’est pas exactement ma conviction. Mais, chacun prêche pour sa paroisse.Il y a aussi des « catastrophistes » qui ont intérêt à ce que des mesures soient prises pour améliorer leurs « affaires », toujours bien sûr derrière de « vérités scientifiques ».


                • Mohammed MADJOUR Mohammed 18 décembre 2009 12:18

                  Suite et fin sans véritable fin de mon article que j’ai du hâcher en quotas quanitiques pour le faire passer dans les tuyauteries bien gardées mais aussi pour vous faciliter l’indigestion !

                  Pour rassembler les bribes et en faire un plat de Noël avec ou sans foie gras, allez sur l’article « Quelque chose de pourri à Kopenhague » publié aujourd’hui et qui j’espère tiendra toute la journée pour une ample consultation !

                  En attendant...

                  Pleure Ö Zeus la colère de Celui ;
                  Plus Grand et plus Sage...
                  Colère fatale qui ferait fondre les glaciers...

                  Mohammed. Chômeur des temps ultra-modernes !


                  • ZEN ZEN 18 décembre 2009 12:25

                    L’offensive continue...
                    A fond le lobbying !
                    Totalement désintéressé, on vous dit..
                    Un exemple !

                    International Policy Network, une organisation lobbyiste britannique, reprend la thématique des mythes environnementaux, si chère à Fred Singer et publie « Environment & Health : Myths & Realities » (Environnement et Santé : Mythes et Réalités). Notons au passage que IPN est un nom de marque. La raison sociale réelle de cette organisation est Atlas Economic Research Foundation UK, identique au think tank de Fairfax qui a généreusement hébergé gratuitement le SEPP en 1995. IPN est financé à 75% par les entreprises, avec 450 000 livres sur les 600 000 livres de son budget total 2001. .Entre 1998 et 2005, IPN a reçu du pétrolier ExxonMobil 295 000 dollars, dont 45 000 en 2004 spécifiquement destinés à soutenir son action sur les « questions du changement climatique et de l’énergie  ».En 2005, la contribution d’ExxonMobil représentait de l’ordre de 30% du budget total de l’IPN. Le communiqué de presse d’IPN énumère les thèmes abordés : Les pesticides sont bénéfiques pour l’homme___La dangerosité des produits chimiques perturbateurs endocriniens (qui modifient l’équilibre hormonal et les fonctions reproductives) n’est pas établie. (Sur l’état des connaissances scientifiques en la matière, voir Wikipedia Modulateur Endocrinien)___Les nitrates ne sont pas dangereux pour la santé humaine__Les efforts visant à prévenir les irradiations à bas niveau sont inutiles.Les craintes sur la toxicité de la dioxine sont totalement injustifiées.__Le réchauffement climatique aura des effets bénéfiques et l’on ne doit pas s’inquiéter d’éventuelles surmortalités dues aux canicules.."


                    • ZEN ZEN 18 décembre 2009 12:41

                      @ Chanteclerc
                      Exactement !
                      Rien n’est simple...chacun tire la couverture à soi

                      « McDonald’s et ses partenaires s’engagent dans la lutte contre le réchauffement climatique. A l’occasion de la conférence de l’Onu à Copenhague, nous pensons que c’est notre responsabilité de chefs d’entreprise et de citoyens de prendre position clairement contre le réchauffement climatique. »La chaîne de fast-food, qui réfléchit déjà à comment réduire les rots des vaches pour polluer moins, rappelle son « bilan depuis 1992 » et annonce ses propres objectifs de réduction pour 2020, en précisant :« Réduire de 60% nos émissions de gaz à effet dans nos restaurants et de 20% sur le périmètre global de nos activités »... on découvre la pub de Renault pour sa nouvelle voiture électrique (Z.E.) annoncée pour 2012, un sujet qui fait polémique parmi les écolos. On tourne encore la page, et EDF Suez nous parle de Cofely, son système de chauffage par le sol qui nous promet 30% d’économies d’énergie..."


                    • Francis JL 18 décembre 2009 12:37

                      La montagne est en train d’accoucher d’une souris : A Copenhague on va se quitter sur l’engagement de limiter le réchauffement climatique à 2°C ! Voilà ! C’est pas beau ça ? Merci les réchauffistes !

                      C’est une incantation. Peut-être dieu fera-t-il le nécéssaire !


                      • Radix Radix 18 décembre 2009 19:37

                        Bonsoir JL

                        Soit le réchauffement est du au CO2 et la limitation annoncée à 2° est une arnaque car il est impossible d’être certain de l’arrêter pile poil sur le bon chiffre avec l’inertie du réchauffement.

                        Soit tout cela est un gros mensonge pour que les pauvres arrêtent de vouloir vivre comme les riches car il n’y a pas assez de ressources pour tout le monde !

                        J’aurais une furieuse tendance a pencher pour la seconde solution !

                        Radix


                      • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 20 décembre 2009 12:29

                        Et vous n’avez pas tort !


                      • Francis JL 20 décembre 2009 12:33

                        Jean-Michel Bélouve, que pensez-vous de mon post précédent là  ?


                      • jefounet 18 décembre 2009 12:44

                        @ vincent benard
                        que répondez-vous à cet article de vincent moron :
                        "Il y a quelques jours, Le Monde avait mis en ligne un sondage sur la question du changement climatique, notamment sur l’exagération ou pas par les scientifiques sur cette question. Sans surprises, approximativement un tiers des personnes sondées répondaient qu’effectivement les scientifiques exagéraient sur cette question. Par ailleurs, il suffit de visiter les blogs et les forums consacrés au sommet de Copenhague pour faire l’hypothèse que cette proportion semble être une limite basse de la fraction de l’opinion publique qui pense que, d’une façon ou d’une autre, le changement climatique est un faux problème, ou bien que si on admet que la température moyenne de la Terre augmente, cette variation n’est pas principalement le fait des activités anthropiques. Si on posait ce genre de questions à la communauté des climatologues, le consensus serait d’au moins 95 % pour dire que

                        (1) la température moyenne a augmenté au cours du XXe siècle et que le niveau désormais atteint est sans doute sans commune mesure depuis au moins mille ans ;

                        (2) que cette hausse, au moins depuis les années 70, est induite majoritairement par la hausse de la concentration atmosphérique en gaz à effet de serre associée avec les activités humaines, et ne peut pas être imputée à des éléments naturels comme la variation de l’énergie que nous recevons du Soleil ou les éruptions volcaniques ;

                        (3) la température moyenne de la Terre va augmenter au cours des prochains siècles. Quels éléments peuvent expliquer cette inconsistance entre opinion publique et expertise scientifique ?"

                        http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/12/16/le-changement-climatique-pourquoi-l-information-est-elle-aussi-brouillee-dans-l-opinion-publique-par-vincent-moron_1281607_3232.html

                        merci


                        • Freebird 18 décembre 2009 13:00

                          Ce que dit Moron est invérifiable : comment peut-il affirmer que 95% des climatologues sont d’accord sur ces trois points ? Ces « sondages » au doigt levé ne prouvent rien, ils servent simplement à faire passer un fantasme pour une réalité. Si je vous dis que 95% des climatologues pensent le contraire, qu’est-ce que qui vous permettrait de me contredire ? Rien. Et pourtant je n’en sais absolument rien, je parle sans savoir et j’ai probablement tord.

                          Deuxième point : quand bien même 95% des climatologues seraient d’accord sur ces trois points, cela ne signifie pas pour autant qu’ils auraient raison. Ce genre d’argument est d’ailleurs totalement anti-scientifique, car il suggère que toutes les recherches des 5% ne valent rien et que face à un tel consensus, il devient même inutile de continuer à chercher. Or les plus grandes avancées scientifiques de l’histoire sont pour la plupart le fait des 5% de « marginaux », pas des 95% restants. Continuer à remettre en cause ce pseudo-consensus est donc essentiel, ne serait-ce que d’un point de vue d’hygiène intellectuelle.


                        • PapyJako PapyJako 18 décembre 2009 15:51

                          @jefounet
                          Un sondage fameux de la grande époque de Charlie Hebdo avait établi que :

                            99 % des lapins sont contre la chasse

                          Pourquoi Monsier Moron ne fait-il pas son sondage ?

                          Il se heuterait immédiatement à la question :

                          C’est quoi exactement un CLIMATOLOGUE ?

                          Si quelqu’un connaît la réponse, elle m’intéresse !


                        • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 20 décembre 2009 12:48

                          Vincent étant probablement trop occupé pour vous réponde, souffrez que je le fasse, moi :

                          1 - Les températures du Moyen Age, il y a moins de 1000 ans, étaient AU MOINS AUSSI ELEVEES QU’AUJOURD ’HUI.

                          2 - Les hausses de température du XXème siècle : RIEN NE PROUVE QU’ELLES SOIENT DUES AU CO2 OU A UN QUELCONQUE GAZ, ET ENCORE MOINS A L’ACTION DES HOMMES. Et le récent « climategate » vient confirmer le tripatouillages scientifiques que je subodorais déjà dans mon livre « la Servitude Climatique ».

                          3 - Expertise scientifique ???? Lisez donc les mails échangés entre Phil Jones, Michael Mann, Briffa, Whitley et consorts. Lisez les ânneries de James Hansen sur la hausse des niveaux des océans. Pauvre climatologie !!!!

                          D’où sortez vous votre consensus de 95 % ? 31000 scientifiques diplômés dénoncent les conclusions pseudo-scientifiques du GIEC dans la pétition de l’Orégon. Contre combien de scientifiques (pas Hulot, Al Gore et tutti quanti, de véritables scientifiques) qui approuvent explicitement, en saturant des médias complaisants ?

                          Ouvrez les yeux. A moins que vous même n’ayez des intérêts dans la manipulation dont l’humanité fait l’objet !


                        • Annie 18 décembre 2009 12:48

                          Où est le commentaire de Sisyphe ?


                          • PhilVite PhilVite 18 décembre 2009 13:10

                            Hier c’est un article complet qui a disparu après quelques heures. Il s’appelait « Si la connerie était cotée en bourse... »
                            Il se passe des trucs bizarres sur AV... smiley


                          • Annie 18 décembre 2009 13:34

                            Si en fait j’ai peur parce que je suis rarement régulièrement les fils et je ne m’aperçois pas toujours de la disparition des commentaires. Mais deux commentaires au moins faisaient référence au commentaire de Sisyphe, c’est pour cela que je posais la question et maintenant ces références ont à leur tour disparues. Que se passe-t-il ?


                          • Annie 18 décembre 2009 14:17

                            Le Furtif,
                            Puisque vous abordez le sujet, je ne suis jamais venue en protection de qui que ce soit. J’ai uniquement marqué ma désapprobation concernant le traitement collectif d’un intervenant, en l’occurence de Gül, non pas parce que c’était Gül, mais à cause du phénomène de meute auquel j’ai assisté en direct. Je ne connais pas tous les tenants et les aboutissants d’AV, je ne sais pas ce qui se passe en modération et je suis perdue avec tous les changements d’avatar. Cela dit, il y a des choses qui me choquent quel que soit le contexte, et cela a été le cas ce jour là.


                          • Annie 18 décembre 2009 14:42

                            Non, non, non le Furtif. J’ai fait un commentaire trois jours après en disant que le traitement était « innommable » (faute de trouver un autre qualificatif). Je ne suis pas intervenue sur le fil en question, et je ne me suis pas interposée.
                            Maintenant je viens de recevoir un courriel de la modération d’AV m’expliquant que le commentaire de Sysiphe avait été supprimé et les raisons pour cela. Puisque vous faites partie de la modération, puis-je faire une suggestion ? pourquoi ne pas réclamer à ce qu’on laisse l’intervention avec le nom et l’heure et la mention « commentaire supprimé pour telle ou telle raison » à une fin de transparence ? Il serait ainsi possible de connaître le degré d’intervention de la modération et peut-être aussi de dissiper les allégations que certains commentateurs sont plus visés que d’autres.


                          • Annie 18 décembre 2009 14:55

                            Osons !
                            Cela fait peut-être deux ans, mais je ne suis pas régulièrement AV et en général (pas toujours) j’aime mieux les fils consensuels, ce qui fait que je ne remarque pas toujours les fils supprimés. Sinon, comme aujourd’hui je pose la question.
                            Mais de recevoir un courriel comme cela de la modération juste après avoir posé la question, cela fait un peu et même beaucoup Big Brother.


                          • Francis JL 18 décembre 2009 15:00

                            @ Annie, j’interviens parce que j’étais l’un des auteurs des deux commentaires sous Sisyphe. Je dois dire que je ne me formalise pas, bien que je regrette mon intervention. Je me souviens bien du propos de Sisyphe et de l’autre commentaire qui était insultant.

                            Je pense que Sisyphe lui-même a approuvé cette censure, mais aussi l’auteur de l’article. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat.


                          • Francis JL 18 décembre 2009 15:04

                            @ Annie, quand je dis que je regrette mon intervention, je veux dire « la disparition de mon intervention ». Mais c’est une goutte d’eau dans l’océan de tout ce qu’il se dit sur ce sujet.


                          • Francis JL 18 décembre 2009 15:21

                            furtif, pauvre con !  smiley


                          • sisyphe sisyphe 18 décembre 2009 15:46

                            Bon.

                            On a supprimé mon commentaire pour un terme (abruti) que je juge beaucoup moins injurieux que la dégueulasse campagne d’intox de désinformation menée par l’auteur, mais ok.

                            Je le reposte donc, sans le terme en question.

                            J’invite donc l’auteur, qui considère comme un « canular » le réchauffement climatique, à aller vivre quelques temps dans les pays subtropicaux, et à y subir la sécheresse qui met en danger de mort des millions de gens, avant de venir la ramener avec ses mensonges, et ses dénis de réalité, appuyés de dizaines de schémas foireux, pour noyer sa désinformation constante.

                            Ca va, là ; j’ai bon ?

                            p.s. : quant à furtif, j’espère que les messieurs-dames en blouse blanche lui ont administré ses calmants ; làààààà ; tout va bien..


                          • PapyJako PapyJako 18 décembre 2009 16:16

                            @sisyphe (commentaire du 18 décembre 15:46)

                            C’est extrêmement facile d’attribuer tous les événements qui frappent le monde au réchauffement climatique, et donc au CO2. Il y a un site web qui répertorie l’ensemble des « choses » qui ont pu être dites sur le réchauffement climatique. Allez voir, c’est une liste de liens. On y trouve, bien sûr, tout et son contraire.

                            Dans le cas d’espèce qui est cité par sisyphe, l’attribution des sécheresses du Sahel au réchauffement climatique et au CO2 est ... un mythe.

                            Voici un article collectif, dirigé par Lennart Olsson, et publié dans « The Encyclopedia of Earth », qui établit sur la base de relevés satellitaires, que, sur les 20 dernières années,

                            1) le Sahel a tendance à reverdir.

                            2) Que l’une des causes envisagées est ... l’accroissement des concentrations de CO2 ... tiens tiens !...

                            Si vous préférez voir ce que j’en avais dit dans un post de février dernier, vous y trouveriez aussi quelques commentaires pas inintéressants.

                            Maintenant, en échange, donnez-moi une étude scientifique (pas de Gr€€np€ac€ svp) qui dise le contraire, cela équilibrera.


                          • Annie 18 décembre 2009 16:40

                            Sisyphe,
                            Je n’ai pas lu votre première intervention, mais je suis tout à fait d’accord avec ce que vous venez de dire. 5 années de sécheresse en Afrique de l’Est, des inondations qui sévissent de plus en plus fréquemment en Asie du Sud et de l’Est etc. etc. Une partie des fonds qui seront débloqués à Copenhague devrait aider les pays en développement à se protéger contre ces aléas, à s’adapter aux variations du climat, et cela englobe notamment l’agriculture, les logements, et le développement qui j’en conviens est le point épineux. Les sceptiques nous disent qu’1 ou 2 degrés ne feront aucune différence, et c’est faire bien peu de cas des catastrophes qui frappent déjà et de plus en plus fréquemment le monde en développement.


                          • Francis JL 18 décembre 2009 18:03

                            Ce ne sont ni les réchauffistes ni les anti-réchauffistes qui ont raison sur le problème de l’eau, mais ni les uns ni les autres ne diront la vérité : ce sont les multinationales qui pillent et polluent l’eau partout : vive le libéralisme, et les gouvernements complices ! smiley

                            Les multinationales sur liste noire pour leur pollution

                            Pollutions ◦la pollution des eaux par les nitrates en Bretagne (et ailleurs),◦les rejets d’eau non-taritées dans les mers,◦la surpêche,◦les pesticides,◦les rejets de PCB ,◦le nucléaire,◦la dioxine,◦le bisphénol A,◦l’amiante,◦les ondes des téléphones portables,◦la déforestation en Asie & en Amérique du sud,◦le bruit,

                            Même le choeur des pleureuses pessimistes, des « aquoibonistes » pétrifiés par la logique du marché, y trouvera matière à espérer : à Cochabamba, début 2000, un peuple a mis en déroute une multinationale et un gouvernement. Refusant la privatisation de « leur » eau, les habitants ont mené la plus belle des batailles. Retour sur une victoire qui en annonçait d’autres.

                            etc. etc.



                          • jean-michel Bélouve jean-michel Bélouve 20 décembre 2009 12:58

                            Mais la sècheresse n’a RIEN à voir avec les gaz à effet dits de serre ! La sècheresse est un déficit d’eau par rapport aux besoins des êtres (humains, animaux, végétaux) vivant dans un endroit donné. Elle dépend un peu des variations climatiques (en 1313 en traversait le Rhin à pied !), et beaucoup des gaspillages, des techniques agricoles imparfaites, et de la surpopulation qui sévissent dans certains coins du globe. Existe-t-il une étude scientifique qui prouve la relation de causalité entre effet dit de serre et sècheresse ? AUCUNE.

                            Et puis, le pluviosité a augmenté légèrement dans le Sahel, au cours du XXème siècle, ce qui n’a pas empêché la désertification de s’étendre.


                          • Cogno2 18 décembre 2009 12:50

                            Il faut vraiment être inculte pour ne pas voir que les modifications brutales de composition atmosphériques auront des conséquences tout aussi brutales.
                            Il faut être inculte pour ne pas savoir que les extinctions de masses sont corrélées à des modifications climatiques.

                            Pour moi, ce genre d’article est de la même veine que la remise en cause de l’évolution des espéces.


                            • Cogno2 18 décembre 2009 12:56

                              Vincent Bénard est depuis mai 2008 président de l’institut Hayek (Bruxelles) et depuis 2005 collaborateur de l’institut Turgot (Paris), think tanks dédiés à la diffusion de la pensée humaniste libérale en langue Française.

                              Après avoir lu ça, je comprends beaucoup mieux à quel genre de personnage nous avons affaire, et je comprends aussi pourquoi l’article est aussi nauséabond et fait l’impasse sur des fondamentaux physico-chimiques.

                              J’adore le concept « humaniste libérale », faudra m’expliquer pour le coup, je suis avide d’entendre la définition de ce machin.
                              Dans le genre hors sujet et paradoxal, on a rarement fait mieux.
                              Après la gamelle des idées promues par ce monsieur et son lobby, il est normal qu’il dise que « tout va bien », prétendre le contraire l’obligerai à ouvrir les yeux et à sa conscience.


                            • Eloi Eloi 18 décembre 2009 19:24

                              Il faut vraiment être inculte pour ne pas voir que les modifications brutales de composition atmosphériques auront des conséquences tout aussi brutales.

                              Pas vraiment.
                              Une grosse partie du débat sur le CO2 repose sur le « pouvoir de réchauffement » du CO2 :
                              * 1°C pour le doublement de la concentration ?
                              * 0.001 °C pour un doublement de la concentration ?

                              (la réponse à cette question n’est justement pas simple)


                            • armand armand 18 décembre 2009 12:55

                              Une remarque de bon sens serait : quel est l’intérêt de batailler ferme pour permettre aux pollueurs, gros et petits, de continuer à polluer ; l’industrie automobile de démultiplier ses effets mortifères à travers le monde, et ainsi de suite ad nauseam.

                              Si des intérêts économiques du côté « réchauffiste » existent - sans parler du marketing écolo qui fait un tabac (pas fait exprès...), ils sont insignifiants aux côtés de l’alliance sacrée des gros industriels, des pétroliers, et des tenants d’un Tiers-Monde-qui-a-le-droit de-bouziller-son-environnement-comme-tout-le-monde.

                              Les premiers, comme par hasard, son également des fervents défenseurs de la finance débridée au nom de la « liberté d’innovation ».


                              • armand armand 18 décembre 2009 12:59

                                Sans parler du principe de précaution...
                                Quand bien même on n’aurait pas prouvé à 100% la responsabilité de l’homme dans le réchauffement, est-ce une raison de continuer de pousser les feux dans le sens du toujours-plus, comme des lemmings qui courent au gouffre ?

                                Et ceux qui seront responsables de cela, comme ceux qui les auront soutenus, ne seraient-ils pas les plus grands criminels de l’humanité ? Voulez-vous (je parle aux « deniers ») vraiment courir ce risque ?


                                • ZEN ZEN 18 décembre 2009 13:41

                                  Chanteclerc
                                  Armand est parisien, il faut le comprendre...
                                  Va respirer Bd St Michel...
                                  Ce n’est pas la campagne picarde
                                  De chez lui à la Sorbonne : vélo
                                  (C’est un des -rares -points communs que j’ai avec lui, en tant que cycliste fervent et ancien sorbonnard)


                                • Le péripate Le péripate 18 décembre 2009 17:35

                                  Et si c’était les vaches ? Boum, application du stupide « principe de précaution », éliminons les vaches.
                                  Et si la responsable était ma belle-mère ?

                                   smiley

                                  Ridicule.


                                • armand armand 18 décembre 2009 17:54

                                  chantecler,

                                  Mais je ne dis pas le contraire-toutes les sources de pollution que vous énumérez sont sans doute aussi graves.


                                • armand armand 18 décembre 2009 17:58

                                  Zen,

                                  Ancien sorbonnard,certes, mais je prends le vélo pour aller de la Porte de Vanves à la Gare du Nord et ensuite me rendre dans le Pas de Calais, où je séjourne une partie de la semaine. Cela nous fait un point commun de plus....


                                • Eloi Eloi 18 décembre 2009 19:27

                                  Le risque de la lutte anti-CO2, c’est de se tromper d’ennemi

                                  * si le RC est anthropique, oui, utilisons les centaines de milliards pour limiter le CO2
                                  * si le RC est naturel, les centaines de milliards seront dépensés en pure perte alors qu’ils auraient pu servir à aider les réfugiés climatiques...


                                • armand armand 18 décembre 2009 13:02

                                  Cogno,

                                  Vous venez de remarquer, l’orientation de ces « instituts » ?
                                  Qu’un organisme voué au capialisme intégral prenne fait et cause contre toute entrave à l’enrichissement de certains, quoi de plus normal.

                                  Mais cela permet de mieux comprendre le sens de son « engagement ».


                                  • Le péripate Le péripate 18 décembre 2009 17:36

                                    Mort de rire.


                                  • armand armand 18 décembre 2009 18:05

                                    Bonsoir Wald,

                                    Trop de bonté - je suis parfois (souvent ?) teigneux et emporté. Sans doute mes origines Scots-Irish.

                                    Merci du lien. Ce qui m’amuse avec les monétaristes et autres descendants de Von Mises (que j’ai connu aussi - non, ce n’est pas une plaisanterie, mais je ne l’ai su qu’après, je n’avais que neuf ans à l’époque) et Hayek, c’est qu’ils ne gardent qu’une partie de l’équation. Les penseurs (vraiment) libéraux partent de l’existence d’une monnaie saine et tangible, qui impose de facto la mesure et la vertu aux financiers. A partir de là, effectivement, on peut laisser s’autoréguler le marché (jusqu’à un certain point). Quand les financiers sont également ceux qui créent la monnaie, alors toutes les dérives sont possibles.


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 19 décembre 2009 09:17

                                    Wald,
                                     J’attends aussi votre article.
                                     Moi, a tout je me demande à qui le crime profite.
                                     Puis je remonte le fil jusqu’à la source.
                                     J’ai eu aussi mes articles plus généralistes sur le sujet. le dernier
                                     


                                  • PhilVite PhilVite 18 décembre 2009 13:02

                                    « Faut laisser fondre les glaçons, c’est bien meilleur ! »

                                    Paul Ricard (ou Charles Pasqua, j’sais plus smiley )


                                    • ZEN ZEN 18 décembre 2009 13:55

                                      II est vrai que l’auteur joue parfois sur du velours en utilisant habilement les faiblesses de certaines thèses :
                                      Al Gore, c’est vrai, hyperdramatise, non sans arrière-pensées, ; comme N.Hulot fait parfois du prophétisme discutable sous le haut patronage de Tf1 et de généreux sponsors...
                                      Les prévisions sur l’évolution du climat à l’échelle planétaire et sur le long terme sont un exercice périlleux, voire même impossible (voir l’article d’hier faisant la promotion d’un livre ainsi que les commentaires )...


                                      • Francis JL 18 décembre 2009 14:43

                                        La clique au furtif a trouvé sa Vérité : les comportements de ceux auxquels elle a été confrontée sur des sujets comme le 11/9 ou les vaccins lui ont appris tout ce que dont esprits malins et malains sont capables et comment ils fonctionnent : depuis léon renève et furtif utilisent ces connaissances sociologiques pour stigmatiser tous ceux qui ne pensent pas comme eux.

                                        Désormais le monde sur Agoravox se divise en deux : ceux qui sont du même avis que léon renève et furtif, et les autres, ceux qui pensent de travers. Amen.


                                      • ZEN ZEN 18 décembre 2009 14:45

                                        Ne mélangez pas tout !

                                        « vous avez visiblement bien étudié les mécanismes des Reopen »
                                        Mouaih...
                                        Il a prétendu n’avoir même pas lu le rapport de la Commission d’enquête, alors... ?


                                      • ZEN ZEN 18 décembre 2009 17:35

                                        Cette obscure clarté qui tombe furtivement...


                                      • Gollum Gollum 18 décembre 2009 18:14

                                        Désormais le monde sur Agoravox se divise en deux : ceux qui sont du même avis que léon renève et furtif, et les autres, ceux qui pensent de travers. Amen.



                                        Amen, en effet... Le trio a réussi cette gageure de réinventer la Très Sainte Inquisition sur un mode pseudo-laïc, vu que la laïcité (la vraie) c’est le respect de toutes les opinions..

                                      • sisyphe sisyphe 19 décembre 2009 02:23

                                        Pour répondre à furtif (je sais que ça ne changera rien, parce qu’on ne guérit pas un obsessionnel de ses idées fixes avec des arguments, mais bon....)
                                        je trouve LOGIQUE que certains posts soient SUPPRIMES ; notamment, ceux particulièrement injurieux ou entachés de racisme, d’appel à la haine, à l’exclusion, etc.

                                        Pour moi, ce n’est pas de la censure ; c’est le fonctionnement normal de tout site public, où il ne doit pas être permis de dire n’importe quoi, d’insulter, ou de faire oeuvre de racisme (entre autres).

                                        J’ai eu moi-même de nombreux posts censurés, et je n’en fais pas un drame ; pour certains, c’était justifié, m’étant laissé aller à des injures.
                                        J’ai, par ailleurs, demandé à plusieurs reprises, moi-même, que certains posts racistes soient supprimés ; toujours en avertissant leurs auteurs.

                                        La confusion censure-légitime modération n’est le fait que d’esprits obsessionnels hantés par leur propre paranoia ; il n’y a guère que la psychiatrie lourde pour essayer d’y remédier.

                                        Le confusionnisme-amalgamisme ; complotisme- pensée magique vs dénonciation de lobbying ou de propagandes officielles est, également, le fait d’esprits psychopathes à tendance paranoiaque, incapables de faire la différence entre de légitimes questions sur certains sujets, et l’absurde de pensées systématiquement complotistes (donc paranoiaques, elles aussi).
                                        Il rejoint donc ce qu’il dénonce ; en adoptant également une attitude qui consiste à voir des complots partout.

                                        Furtif fait partie de ces cas, avec l’aggravation d’idées fixes récurrentes, qui viennent parasiter toute appréhension lucide des choses, des faits et des gens ; ce doit être, à part ça, un gentil garçon, mais cette tendance pathologique lourde le tire, évidemment du côté d’une confusion de type obsessionnel, qui empêche tout vrai échange avec lui.

                                        Dommage, mais on n’est pas là, non plus, pour faire de la thérapie, surtout que ses propos virent systématiquement à la calomnie et à la délirante dénonciation.
                                        Donc, qu’il se fasse soigner ; c’est la seule chose qu’on peut lui conseiller.

                                        Pour mon post supprimé pour le terme « d’abruti d’auteur », j’en ai, pour la première fois, été avisé par mail ; dont acte. Je l’ai donc reformulé, avec l’essentiel de l’argumentaire ; rien de méchant, finalement, puisque le message est passé.

                                        Pour le reste, on en reste à la dénonciation du lobbying forcené mené par l’auteur, accumulant les mensonges, la désinformation, les contre-vérités, les analyses partielles et partiales, dans le seul but, on le sait, et comme l’a dit Léon et d’autres, de ne surtout rien changer au système mortifère qu’il défend, à l’aide de tous les dénis de réalité possibles.
                                        La suppression de mon post était donc justifiée ; l’auteur n’est pas un abruti, c’est un dangereux lobbyiste, parfaitement conscient, actif, de la promotion et de la défense de son système de dépouillement de la planète, de dépeçage du vivant, d’éradication de la biodiversité, de privatisation des ressources naturelles, de mise à mort de la planète, au profit de ses petits maîtres ; exploiteurs et spéculateurs ultra-libéraux.

                                        Un être donc particulièrement nuisible, qu’il convient de mettre hors d’état de nuire, dès que possible.


                                      • sisyphe sisyphe 20 décembre 2009 01:18

                                        @ Furtif

                                        Je ne suis pas au courant de l’intervention du « coupeur » dont tu parles.

                                        Par ailleurs, je n’ai pas, non plus, la vocation à faire la police pour tout le monde ; comme je l’ai dit, je me contente d’intervenir sur des posts manifestement racistes, excluants, calomniateurs, ou pour des attaques ad hominem sur ma personne.

                                        A chacun de le faire pour soi-même.

                                        J’ai, d’ailleurs, pour ma part, subi un certain nombre d’attaques, de ton fait même, sans jamais en demander la censure, que je sache (soucoupiste, épicier thérapeute, Nicoud, et j’en passe...) ; j’y ai répondu, c’est tout.

                                        Quant à « abruti », je n’ai exprimé aucune « repentance » ; j’ai accepté (comment faire autrement  ; je n’ai pas le pouvoir de restaurer des posts supprimés) ; j’ai contourné l’histoire en disant, malgré tout, ce que j’avais à dire sur l’auteur.

                                        Je ne suis pas connu là-dessus pour avoir spécialement mon clavier dans ma poche, et quand j’ai des choses à dire, je les dis sans détour.
                                        Je n’ai rien ni personne à épargner, ni à gagner quoi que ce soit.
                                        J’ai, toute ma vie, fait preuve de ma totale indépendance d’esprit et d’expression (ce qui ne m’a pas fait que des amis), et ce n’est pas aujourd’hui que j’en changerai ; je n’ai peur de rien, ni de personne, quand j’estime avoir des choses à dire, et je m’élèverai toujours contre un sentiment d’injustice.
                                        Donc, cette critique de ta part est une nouvelle manifestation de ton esprit calomniateur, totalement infondé.

                                        Quand tu feras montre d’un peu plus de sens de la nuance, de moins de paranoia globalisante et systématique, et que tu te seras débarrassé de tes récurrentes idées fixes, un dialogue sera peut-être possible.

                                        A voir...


                                      • Francis JL 20 décembre 2009 18:20

                                        le furtif a la rancune obsessionnelle. Pauvre garçon.

                                        Bravo Sisyphe, pour ce post doublement lucide et qui fait mouche.


                                      • Francis JL 20 décembre 2009 18:23

                                        Si j’ai bonne mémoire, le disqualificatif (!) d’anti-dreyfusard qu’il s’était vu décerné, peut-être bien par moi, j’assume (!), l’a mortifié à plus d’un titre. Je n’ai pas besoin d’y revenir, mais s’il le demande ...  smiley


                                      • sisyphe sisyphe 21 décembre 2009 00:55

                                        C’est ça.

                                        Allez, calme...

                                        Prends tes médicaments, et ça va aller mieux.

                                        Allez, une tisane et au lit...


                                      • sisyphe sisyphe 21 décembre 2009 06:47

                                        Par Le furtif (xxx.xxx.xxx.205) 19 décembre 15:56

                                        Sisyphe
                                        Je serais presque d’accord avec toi si je ne disposais , en précieuse archive, d’une reconnaissance par Coupeur Himself de son intervention partisane

                                        (blablabla, cendre de mulot, soucoupiste, galerie marchande, blablabla...)

                                        Sois rassuré , j’ai aussi des archives sur ces insultes tolérées...

                                        (blablabla, soucoupiste, galerie marchande, cendre de mulot, etc....)

                                        Ah, oui ; quand même !!

                                        C’est à ce point là !!

                                        Exclusivité  ; une photo de furtif en buste !!

                                        Allez, courage...


                                      • herve33 18 décembre 2009 14:14

                                        Certes , l’auteur a raison de s’attaquer au catastrophique des médias qu’en haut niveau des mers , mais cela ne discréte en rien la thèse du réchauffement climatique d’origine anthropomorphique .

                                        Tout le monde sait que la banquise n’influe pas sur le niveau des mers et même l’inertie de la fonte des calottes glaciaires du groenland et de l’Antartique prendrait des siècles avant de faire monter le niveau des mers de manière perceptible . En revanche , l’auteur ne souffle aucun mot sur la dilation des océans qui elle est réelle et cela a un impact immédiat . Quant au fait que la diminution de l’épaisseur de la banquise n’est pas mesurable , c’est evidemment totalement faux , cela se fait par altimétrie ou par satellite .

                                        Maintenant l’auteur ne vit sans doute pas dans les Alpes , où la mer de glace a reculé de plusieurs kms .

                                        http://www.glaciers-climat.fr/Argentiere/Glacier_d_Argentiere.html

                                         



                                        • Pierre 18 décembre 2009 16:24

                                          @herve33

                                          Non, il ne doit pas vivre dans les Alpes mais les chercheurs Suisses, si !

                                          Voyez leurs derniers résultats vulgarisés dans cette analyse de leur article publié au GRL

                                          « Il y a 60 ans les glaciers suisses fondaient plus vite »
                                          Les glaciers suisses ont subi au cours des années 1940 une fonte plus rapide que celle actuellement observée alors même que les températures étaient inférieures.

                                          http://www.24heures.ch/60-ans-glaciers-suisses-fondaient-vite-2009-12-14

                                          C’est peut-être un peu plus subtil que vous le croyez !


                                        • projetX projetX 18 décembre 2009 14:23

                                          « l’institut Hayek (Bruxelles) et depuis 2005 collaborateur de l’institut Turgot (Paris), think tanks dédiés à la diffusion de la pensée humaniste libérale  »


                                          Le profil de l’auteur explique bien son approche dénuée de la moindre considération écologique ou humaniste.

                                          je veux une audi A8
                                          DONC
                                          j’ai besoin de pognon
                                          DONC
                                          je dois augmenter les profits au max
                                          DONC
                                          tant pis pour l’environnement (la terre ne se plaint pas, donc ca ne la dérange pas)
                                          DONC
                                          je continue à polluer comme un porc


                                          • bigoudi7 18 décembre 2009 14:38

                                            En tous cas le réchauffement prétendu c’est une bonne affaire pour les pollueurs ;comme l’ozone autrefois ça permet de taire les véritables problèmes de pollution ;et tous les profiteurs de Copenhague font de beaux voyages en avion par centaines de milliers par an pour nous inciter à ne pas en faire ;bravo


                                            • ZEN ZEN 18 décembre 2009 14:58

                                              Déjà lors du G8
                                              Là au moins les choses sont claires...

                                              "...si on laisse de côté les grands discours politiques et parascientifiques, qui ne manquent pas, le retour permanent de la « question du réchauffement », ces dernières années, lors de tous les forums internationaux possibles, a d’abord des raisons très pragmatiques. Le vif intérêt que manifeste aujourd’hui l’élite du monde des affaires pour le développement des « écotechnologies » est le reflet direct du besoin d’un changement de modèle économique global, qui devient évident en ce début de XXIe siècle. Ces patrons eux-mêmes le reconnaissent volontiers : "Notre volonté de lutter contre les modifications que subit le climat de la planète est aussi liée au fait que ce défi écologique a des chances de donner un puissant coup d’accélérateur à des innovations technologiques qui seront massivement diffusées, ce qui fera monter le cours des actions des grandes sociétés industrielles."

                                              Le « business de l’écologie », qui capitalise le passage rapide à une économie qui se détourne des hydrocarbures, recèle un potentiel énorme, capable d’inaugurer un nouveau chapitre du développement technologique de la planète et d’engager la troisième révolution industrielle : la révolution « verte ». (Courrier International)


                                              • Internaute Internaute 18 décembre 2009 15:14

                                                Le brave petit peuple n’est pas effrayé du tout par le réchauffement climatique. La trouille se limite au petit milieu journalistique et politique.

                                                Le problème mondial majeur actuel est celui des ressources, pas de la pollution. Il est clair que les surfaces agricoles ne permettront pas la croissance de l’humanité au-delà d’un plafond qu’on atteindra bientôt. Le mode de vie des occidentaux est irréalisable pour une population plus grande à cause de la pénurie d’un tas de matériaux - pétrole, nickel, lanthanes, argent et même eau douce.

                                                Le défi est scientifique, technique et démographique.


                                                • morice morice 18 décembre 2009 15:18

                                                  Son article est bourré d’erreurs, d’approximations et de sources qui l’arrangent car elles ont été corrigées depuis


                                                  EXACT !! 

                                                  on devrait changer le mot Think Thank en Bad Think...


                                                  • clodius clodius 18 décembre 2009 15:20
                                                    Avez-vous pensé aux milliers de caissons / antennes relais
                                                    qui fonctionnent avec des fréquences entre 2 et 2.5 Ghz 
                                                    (comme les micro-ondes), c’est à dire sensibles aux molécules
                                                    d’eau. C’est impossible qu’il fonctionnent sans influences 
                                                    sur l’environnement.

                                                    • jolebo 18 décembre 2009 15:24

                                                      Ce sommet n’est qu’une farce dont les mérdias sont complice, car tout avis ou analyse divergente a été censurée, on a vu des journalistes se faire sortir par des forces de l’ordre pour des questions dérangeant la pensée unique.
                                                      Attention bientôt nous seront tous susceptible d’être des TERRORISTES ÉCOLOGIQUE !

                                                      Et voila que sa majesté tape du pied et gesticule dans un formidable discours qui n’a rien a envié a un régime totalitaire.

                                                      « On cours a la CATASTROPHE !!! » (sous-entendu) Les banques s’effondrent il faut les sauvés !

                                                      La taxe carbone va en effet crée une formidable spéculation boursière, d’ailleurs c’est Blythe Masters « of puppets » qui est chargé de mettre en place un système pour en tiré un profit maximum.
                                                      Le cheval est presque mort une piqure d’adrénaline et c’est reparti pour finir dans le mur.


                                                      • finael finael 18 décembre 2009 15:47

                                                        Je me suis déjà présenté, lors d’un autre article, comme « climato-sceptique » :
                                                         
                                                        - Je pense en effet que les connaissances actuelles, trop partielles et trop récentes, ne permettent pas d’envisager avec certitude les scénarios catastrophiques que l’on nous présente à longueur de média.

                                                        - Je pense aussi qu« à se focaliser sur un phénomène (la teneur en CO2 de l’atmosphère), on évite de parler de bien d’autres formes de pollution dont les effets - eux - sont bien réels et mesurables : empoisonnement des sols et nappes phréatiques, gaspillage insensé de ressources, etc ...

                                                        - Et enfin (et comme beaucoup de scientifiques - encore faut-il lire des revues ou articles assez rébarbatifs) que l’on ne connait tout simplement pas le degré d’influence des activités humaines dans un réchauffement dont l’ampleur fait toujours l’objet de débat.

                                                        Mais sceptique ne veut pas dire négationiste.

                                                        Je constate que les débats sont âpres entre différents groupes de recherche. Que des gens beaucoup plus qualifiés que moi ne sont pas d’accord entre eux. En conséquence j’évite de me prononcer avec certitude et définitivement, dans un sens ou dans l’autre

                                                        Donc je ne peux être d’accord avec l’auteur, même si de nombreuses mises au point dans son article sont exactes, même s’il a raison de dénoncer un phénomène de »climato-terrorisme« , mais qui nie purement et simplement l’existence de problèmes.

                                                         »business as usual".


                                                        • oLouv 18 décembre 2009 17:30

                                                          Je suis du même avis, mon avis est loin d’être tranché sur la question.

                                                          Par contre le fait que les médias véhiculent une pensée clairement uniforme & homogène me dérange profondément, je suis convaincu que le climat est un problème complexe qui mérite plus que la simplification « abrutissante » et « émotive » à laquelle on assiste aujourd’hui.

                                                          Je suis aussi convaincu qu’il y a plus d’argent (et donc de pouvoir) du côté des réchauffistes.

                                                          Les nouveaux marchés environnementaux sont des enjeux colossaux pour les sociétés & entreprises occidentales, sans même parler de la financiarisation criante & globale des crédits carbones.

                                                          Au delà de la soif/faim dans le monde qui cause des dizaines de millions de décès par an et dont tout le monde se contre-fout... car ce n’est pas rentable... Je pense que le vrai problème est au fait celui des ressources... Le pétrole, il en reste pour quelques années à des prix abordables... Les occidentaux ont beaucoup à perdre.

                                                          Mais les USA ne sont pas prêt de renoncer à leur train de vie, et c’est ce qui se joue, je pense, à Copenhague... Cette vidéo montre bien que les intérêts sont bien plus complexes : http://www.france24.com/fr/20091207-satellites-CIA-climat-espionnage

                                                          Pour ces raisons dissimulées, et dont j’ai l’intime conviction qu’elles ne sont pas si prioritaires qu’on veut nous le faire croire... J’ai honte.


                                                        • stephdelyon 18 décembre 2009 15:51

                                                          Ouch ! Ca faisait longtemps que je n’avais rien lu d’aussi idiot ! C’est le 1er Avril ou quoi, la fête du slip ? Voici quelques idées pour vos prochains « posts » :

                                                          - La bombe atomique n’est pas dangereuse. En effet, il est impossible de démontrer que les dégats de Yoshima sont liés à la bombe. En fait, il y a eu un coup de vent et tout est tombé, patatras

                                                          - Les pitbuls ne sont pas dangereux. En fait, les propriétaires de pitbuls leur donnent souvent du Cranigou, des croquettes qui contiennent malheureusement un produit chimique qui détraque le cerveau de ces pauvres bêtes. Il suffit de changer leur alimentation et de leur donner exclusivement du thon rouge fourré au caviar. La preuve, aucun pitbul nourri de cette façon n’est agressif.

                                                          - La Reine d’Angleterre et le Monstre du Loch Ness ne font qu’un. La preuve, on ne les a jamais vus ensemble.

                                                          - La crise des subprimes n’est pas liée à la prise de risques de traders. La preuve, je n’ai rien compris aux explications, donc elles sont sûrement fausses.

                                                          - Il n’y a jamais eu de poilus pendant la guerre 14-18. La preuve, personne n’est capable d’en faire témoigner un. La bataille de Verdun est d’ailleur un conte des frère Grimm.

                                                          Non mais... ça va pas ? Quelle est cette mode d’aligner des arguments complètement idiots, emballés avec des termes scientifiques que visiblement vous ne comprenez pas ? La première qualité du bon scientifique, c’est sa capacité à réfléchir. Il ne faut pas se contenter de vider sa caisse à outils pour réparer un truc cassé ; il faut prendre le bon outil et l’utiliser correctement.

                                                          Au moins vous aurez réussi à mettre certaines personnes un peu crédule dans le doute. Et ce comportement est criminel. C’est très mal, j’espère que vous avez honte.

                                                          Juste pour le plaisir, une bête question : quand un bout de glace accroché à la Terre se détache, et dérive vers des courants plus chauds, une fois arrivé aux températures positives, est-ce son instinct de conservation qui lui dicte de faire demi-tour ?


                                                          • Eloi Eloi 18 décembre 2009 19:33

                                                            Juste pour le plaisir, une bête question : quand un bout de glace accroché à la Terre se détache, et dérive vers des courants plus chauds, une fois arrivé aux températures positives, est-ce son instinct de conservation qui lui dicte de faire demi-tour ?

                                                            On ne parle pas du fait qu’un glaçon fonde, mais de la différence entre la quantité de glaçons qui se forment et ceux qui fondent.

                                                            Vous devriez avoir honte d’essayer de convaincre ainsi des personnes crédules...


                                                          • Dudule 18 décembre 2009 16:08

                                                            Turgot, c’est pas le ministre de Louis XVI dont les « réformes » libéralisant (déja !) le prix du marché agricole ont provoqué des émeutes de la faim (en quelques jours : le libéralisme, c’est vachement efficace : il n’a fallu que quelques jours pour que les prix explosent !).

                                                            Turgot, c’est pas le gars qui a fait pendre des types qui manifestaient contre ses « réformes » ?

                                                            C’est pas celui dont la cours de Louis XVI moquait la complète fermeture d’esprit en appelant la communauté de se supporters physiocrates (Condorcet en tête) « la Secte » ?

                                                            Ça ne serait pas le type dont les réformes « libérales », mises en place pour que « les marchés reflètent la vérité des prix », avaient plongées tout le ryaume dans une merde noire, au bord de la famine et de la révolution ?

                                                            Ça doit pas être le même : les libéraux ne sont pas assez stupides pour donner un tel nom à un de leur institut... Il doit y avoir un autre Turgot que je ne connais pas.


                                                            • Dudule 18 décembre 2009 21:05

                                                              Ne pas confondre la loi de Le Chapelier (disciple de notre décidément très cher ami Turgo, et grand Physiocrate devant l’Éternel), immonde sous-merde libérale du XVIIIième siècle (comme quoi cette théorie et résolument moderne), et la loi de Le Châtelier, thermodynamicien honnête.

                                                              (*) Loi de Le Chapelier de 1791 sur l’interdiction des syndicats ouvriers, paysans et de toute forme de regroupement « corporatiste », y compris les manifestations. Ce type avait dû garder un souvenir cuisant de la Guerre des Farines...


                                                            • Dudule 18 décembre 2009 21:11

                                                              « théorie EST résolument moderne », toutes mes confuses.

                                                              Oui, Le Chapelier était bien un ami de ce grand démocrate qu’était Turgo...

                                                              Pourquoi les libéraux ne nomment t-ils pas un de leur institut « Institut Pinochet » ? Ça aurait de la gueule...


                                                            • lesdiguières lesdiguières 18 décembre 2009 16:31

                                                              Et pour vous détendre après ces démonstrations exemplaires, rien de tel qu’une saine lecture :

                                                              L’Apocalypse de Jean

                                                              sur :

                                                              http://sites.google.com/site/sflesdiguieres/home

                                                              Où tout est dit mais dans un langage compréhensible par vous et moi  !

                                                              HL


                                                              • fred 18 décembre 2009 17:40

                                                                Effectivement, il y a des parallèles avec le 11 septembre. A la télé. Et des politiques. Des déclarations qui n’ont ni queue ni tête, des insultes de négationnistes, des profits gigantesques, des GPS placés dans les bagnoles pour mesurer la consommation de CO², des cartes de crédit CO² personnelles et à la clé une institution internationale qui a les pleins pouvoirs sur les nations et les citoyens. N’empêche... La première institution du genre crée à l’ONU fût pour le bug de l’an 2000... Et la personne qui travailel sur la taxe Carbone est la même que celle qui a créée les CDS. Avant, j’étais furax sur Bush qu’il ait nié Kyoto. Maintenant, j’ai complètement changé d’avis quand je vois ce qu’ils en font. Soit c’est lié à l’activité humaine et ces politichiens sont des assassins en puissance et des Jean-Foutre, soit c’est faux et une fois de plus ils se foutent de notre gueule. Quand je vois un scientifique reconnu comme Courtillot qui a recommencé le travail des mesures, qui met sa carrière en jeu et joue sa réputation, en justifiant avec des graphes et des chiffres, en expliquant pourquoi la façon de récolter les données est criticable, je me fie à son avis plutôt qu’à l’avis de ceux qui ne sont PAS scientifiques. J’ajoute qu’en Science, ce n’est pas la majorité qui a raison. Concernant le 11 septembre, il faut être aveugle pour ne pas voir la manipulation. Le H1N1 aussi. La crise des subprimes a été tellement encouragée, les banques font tellement tout pour que ça recraque, l’opacité est telle, la manipulation est tellement visible que je n’ai aucun mal à croire qu’ils nous possèdent encore. Je trouve que la réaction citoyenne est brave. Ces liens disparates que vous dénoncez prouvent que le peuple cherche à s’informer et c’est un grand pas en avant. Pour qui travaillez-vous Leon ? Que souhaiteriez-vous ? Qu’on la ferme, qu’on baisse la tête et qu’on ferme les yeux en faisant confiance à votre parole ? Quelles sont vos motivations au fond ?


                                                              • Gizmal 18 décembre 2009 19:01

                                                                Faut arrêter deux minutes des fois des jouers les paranos de service. non, il n’y a pas 10 petits vieux dans une soucoupe au dessus du monde qui vous mentent sur le 11/09 , le climat et la crise des subprime. la paranoia et les fantasmes sont tels, qu’on voudrait nous faire avaler n’importe quoi. les théories du complot, depuis tout temps, alimentent les polémiques.
                                                                ayant un peu de bon sens, ne tombons pas dans le panneau à chaque fois.

                                                                c’est facile de déverser des diatribes sur la tronche des autres, mais il est beaucoup plus difficile de construire / proposer / évoluer / créer !

                                                                Et quand je dis ça, je ne dis pas de suivre aveuglément, mais faut arrêter de voir des éléphants roses partout...


                                                              • Dudule 18 décembre 2009 22:13

                                                                Parce que, bien sûr, le terme de « réchauffiste » n’a rien de paranoïaque.

                                                                Et les grandes compagnies pétrolières sont menées par des philanthropes qui veulent le bonheur de l’humanité souffrante.

                                                                Et demain, au coin de votre rue, il y distribution à gogo de billets de 500€. Si, si, je vous jure !


                                                              • PapyJako PapyJako 18 décembre 2009 17:12

                                                                Je viens de lire l’article de Vincent Bénard. Je savais que, bien sûr, il ne laisserait pas indifférent.

                                                                Je viens aussi de me « coltiner » la lecture intégrale de tous les « commentaires » ... et il faut le faire !

                                                                1) J’ai vu beaucoup d’attaques personnelles contre l’auteur.
                                                                2) On a beaucoup glosé sur le thinktank auquel il ne se cache pas d’appartenir
                                                                3) J’ai trouvé beaucoup d’attaques sur le « libéralisme » qui n’a pourtant pas le pouvoir de faire fondre les pôles, ni de les en empêcher.
                                                                4) J’ai lu beaucoup d’affirmations selon lesquelles tout cela n’était qu’un tissu de conneries, d’idioties ...

                                                                5) Mais, même en cherchant bien, je n’ai trouvé QU’UN SEUL ARGUMENT

                                                                Celui de Waldgänger (xxx.xxx.xxx.232) 18 décembre 13:01

                                                                qui dit :

                                                                « ... Son article est bourré d’ereurs, d’approximations et de sources qui l’arrangent car elles ont été corrigées depuis. Un simple exemple, le volcanisme antarctique dont il parle ne se passe pas vers la plate forme glaciaire Wilkins mais a eu lieu il y a plus de 2000 ans vers le glacier Pine Island ... »

                                                                Il est dommage que la démonstration du « bourré d’erreurs » ... se réduise à UN SEUL exemple. Surtout que cet exemple est pour le moins curieux. Il suffit de demander à google la carte des volcans de l’antarctique pour y trouver pas loin de 17 volcans dans les environs immédiats de « la petite péninsule qui se réchauffe » . Le fait qu’il en existe aussi quelques uns ailleurs n’est en aucun cas une contradiction.

                                                                En définitive, beaucoup de fiel, d’attaques ad hominem et de procès d’intention, un seul argument contre, et qui se trouve être foireux.

                                                                Si je n’étais pas déjà parfaitement au courant de tout cela, si je débarquais dans le débat en parfaite candeur, pour « marquer les points » ... j’en déduirais que les arguments de Vincent Bénard doivent être « en béton » puisque personne n’a pu même les écorner, malgré la charge de haine que l’auteur a accumulé contre lui.

                                                                Ceux qui souhaiteraient chercher ici des « arguments » pour répondre à leurs interrogations peuvent passer leur chemin, il n’en trouveront pas ... le débat est inexistant.

                                                                Ceux qui, par contre, se complaisent dans le triste tableau de la sottise, de la bêtise et de l’intolérance la plus moyenâgeuse sont les bienvenus. Ils y trouveront leur compte.


                                                                • Le péripate Le péripate 18 décembre 2009 17:40

                                                                  Rien à ajouter.


                                                                • Reinette Reinette 18 décembre 2009 17:42


                                                                  pioché sur le site de l’auteur libéral-libértarien :

                                                                  L’inévitable Papy Jako a également du très bon matériel pédagogique sur la question :

                                                                  Arctique | Antarctique | Conclusion

                                                                  Et le non moins indispensable Jean Martin


                                                                  c’est beau l’amitié, mais attention à vos livres. (voir plus haut)


                                                                • ZEN ZEN 18 décembre 2009 17:52

                                                                  Papy parle d’attaques là où se trouvent des arguments qui le dérangent , comme hier dans son article promotionnel où il s’est bien gardé de répondre aux interventions les plus consistantes

                                                                  L’information sur ce sujet finit par être brouillée par des outrances, d’un côté comme de l’autre


                                                                • Atlantis Atlantis 18 décembre 2009 17:55

                                                                  pas le temps (ni l’envie) de participer à critiquer/améliorer tout le texte de l’auteur, mais comparer (on va dire "juxtaposer, c’est plus révélateur ...) une température (moyenne sur la surface qui plus est) avec une énergie (celle pour réchauffer la glace puis la liquéfier, et on parlera pas des enthalpies de mélange avec les eaux salées ...) c’est juste pas honnète (euphémisme).

                                                                  Mais c’est encore une fois une superbe démonstration du fait que les lobbys, quels qu’ils soient (pro ou anti GES), tentent des manipulations grossières qui, à la lumière d’internet (=mise en communs des savoirs) ne fait que se retourner contre eux. Question de temps : la balançoire finit toujours par revenir dans la tronche de l’agitateur, tôt ou tard.


                                                                • Manu Manu 18 décembre 2009 21:54

                                                                  Amusant ! Je viens juste de poster un commentaire en ce sens !


                                                                • Atlantis Atlantis 18 décembre 2009 17:44

                                                                  ouais bof, ça reste du texte au niveau de celui d’algore.
                                                                  Pour moi rien que le fait que les données originelles aient été « corrigées », puis « refusées de diffusion », puis « perdues » est de loin la plus grosse loupiotte rouge clignotante au panneau (entre autres parce que je suis issu de la sphère *ù^$*ù scientifique et que je connais trop les méthodes internes)


                                                                  • djibi 18 décembre 2009 17:45

                                                                    Magnifique démonstration, très bien étayée, remarquable et époustouflante de vérités.
                                                                    Si notre démystificateur de service a un intérêt financier quelconque à écrire (très bien) de telles niaiseries, alors on peut comprendre facilement.

                                                                    Si sa pensée est gratuite, une consultation auprès de spécialistes du mental s’impose d’elle-même parce que quelque chose a fondu ou trop chauffé quelque part.

                                                                    C’est sans méchanceté, avec le but de rendre service : la santé avant tout.


                                                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed 18 décembre 2009 17:48

                                                                      C’est plus qu’un canular, c’est une aberration politico-scientifique qui marque bien une étape dans l’évolution humaine ; c’est sans doute le culmen de la désinformation !
                                                                      Hier, j’ai entendu sur Antenne2, ladéclaration la plus révélatrice du haut degré d’intelligence du genre humain de ces dix derniers millénnaires...affichée par un Ministre et pas n’importe lequel en l’occurrence : « Nous allons, dit-il compenser la pollution provoquée par le rassemlement à Kopenhague (estimée à 46 mille tonne de CO2) en construisant une usine moins polluante au Bangladesh » !
                                                                      Messieurs les scientifiques accomplis et complices, peut-on stopper les effets pervers de la pollution chimique provoqués par les ingrédients coupables dès leur première intention de nuire, en les anésthésiant par la magie de l’acunpuncture chinoise et ce en attendant de confectionner un antidote qui adoucirait leurs effets nocifs afin de soulager notre pauvre environnement ... Et de quelle façon scientifique, je vous le demande ? Est-ce en annulant le temps des équations et donc celui qui gère les réactions chimiques ou bien en l’endormant le temps que l’on prenne les dispositions nécessaires... Serait-on déjà dans la science fictionéchappée des frictions des nombreuses théories invérifiables ? Sinon, que veut bien dire la « compensation » du Danemark que ne comprend pas l’esprit rationnel noyé malgré lui dans la mondialisation bâtarde de l’argent ?

                                                                      Mohammed.


                                                                      • pissefroid pissefroid 18 décembre 2009 18:00

                                                                        J’ai lu rapidement ce texte.
                                                                        Je ne m’intéresse pas à la qualité de l’auteur.
                                                                        Ce que je constate, c’est que les arguments qu’il présente sont probants.
                                                                        Le plus important, que j’ignorais, c’est la question de l’énergie qu’il faut pour pour fondre la glace et faire monter les océans.
                                                                        Cela me conforte dans l’opinion que le GIEC raconte des histoires (c’est un euphémisme).


                                                                        • ZEN ZEN 18 décembre 2009 18:22

                                                                          Avec votre pseudo, on comprend votre position smiley


                                                                          • spearit 18 décembre 2009 23:27

                                                                            He ben dites donc, vous devez en comprendre des choses alors...
                                                                            Cartomancienne, vous avez déjà essayer ??


                                                                          • abdelkader17 18 décembre 2009 18:24

                                                                            Pourquoi ne parle on jamais des armes climatiques ?
                                                                            le projet haarp ça ne parle à personne ?

                                                                            Exclues de l’ordre du jour à Copenhague, les techniques de modification de l’environnement et d’altération du climat
                                                                            La manipulation du climat à usage militaire


                                                                            • abdelkader17 18 décembre 2009 18:29

                                                                              "La disparition de la nature est inévitable, car elle est voulue par le nouveau pouvoir économique. Pourquoi ?

                                                                              Pour 3 raisons :

                                                                              1- La disparition de la nature et l’augmentation de la pollution vont rendre les individus encore plus dépendants du système économique pour leur survie, et vont permettre de générer de nouveaux profits (avec notamment une consommation accrue de médicaments et de prestations médicales...).

                                                                              2- Par ailleurs, la nature constitue une référence d’un autre ordre, celui de l’univers. La contemplation de la beauté et de la perfection de cet ordre est subversive : elle amène l’individu à rejeter la laideur des environnements urbanisés, et à douter de l’ordre social qui doit demeurer la seule référence.
                                                                              L’urbanisation de l’environnement permet de placer les populations dans un espace totalement controlé, surveillé, et où l’individu est totalement immergé dans une projection de l’ordre social.

                                                                              3 - Enfin, la contemplation de la nature incite au rêve et intensifie la vie intérieure des individus, développant leur sensibilité propre, et donc leur libre-arbitre.
                                                                              Ils cessent dès lors d’être fascinés par les marchandises, ils se détournent des programmes télévisés destinés à les abrutir et à contrôler leur esprit. Délivrés de leurs chaînes, ils commencent à imaginer une autre société possible, fondée sur d’autres valeurs que le profit et l’argent.

                                                                              Tout ce qui peut amener les individus à penser et à vivre par eux-mêmes est potentiellement subversif. Le plus grand danger pour l’ordre social est la spiritualité car elle amène l’individu à bouleverser son système de valeurs et donc son comportement, au détriment des valeurs et comportements précédemment implantés par le conditionnement social.

                                                                              Pour la stabilité du « nouvel ordre social », tout ce qui peut stimuler l’éveil spirituel doit être éliminé."

                                                                              http://www.syti.net/Topics2.html


                                                                              • Reinette Reinette 18 décembre 2009 18:35

                                                                                il est « mondial » ou il est « social » votre nouvel ordre ?


                                                                                il faudrait vous mettre d’accord tout de même...


                                                                              • abdelkader17 18 décembre 2009 18:39

                                                                                @Reinette
                                                                                New world order, vous comprenez ?


                                                                              • armand armand 18 décembre 2009 18:56

                                                                                abdel,

                                                                                Mais.... c’est que t’es parfois sensé et poétique...
                                                                                Dommage que tu sois buté sur une question que je ne nommerai pas.

                                                                                Même si je ne pense pas à un plan d’ensemble de la part de méchants gouvernants, mais tout simplement le fait qu’ils estiment que la nature ne pèse pas lourd à côté de leurs intérêts.
                                                                                Comme quand le maire de mon arrondissement a fait couper un magnifique arbre en face de mon immeuble, en parfait état de santé, parce que les riverains d’en face (certains) estimaient que l’intrus non répertorié (un arbre sans-papiers quoi....) menaçaient les fondations de leur sacro-saint parking).


                                                                              • abdelkader17 18 décembre 2009 19:16

                                                                                @Armand
                                                                                salut
                                                                                Tout cette propagande est une vaste fumisterie organisée par les mêmes prédateurs qui vandalisent le monde,détruisent les emplois, les existences,réalisent le casse du siècle à travers le gangstérisme financier,il faut faire culpabiliser le petit peuple,lui imposer de nouvelles taxes, lui réduire encore et toujours la liberté,les mondialistes procèdent par petites touches,un jour les déréglementations des marchés financiers,le démontage du code du travail , un autre la généralisation de la surveillance,ensuite la généralisation de la précarité,les délocalisations....maintenant la farce écolo....Je ne comprends pas comment des individus pourtant informés du plan de ces gangsters plongent tête baissée.On crée des faux besoins à travers la multiplication de tas de gadgets et on prétend préserver la nature quelle bonne blague ! ,il existe des énergies alternatives naturelles,penses tu vraiment qu’on à pas exploité les travaux de Nicolas Tesla,ils serviront uniquement à des fins militaires et de domination.
                                                                                Le marché toujours le marché il n’y a que ça qui importe et l’écologie sera le business du 21 e siècle.


                                                                              • ZEN ZEN 18 décembre 2009 19:53

                                                                                Chapeau Abdel !


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 19:58

                                                                                « Chapeau Abdel ! »

                                                                                Non mais n’importe quoi. Et vous êtes socialiste, Zen ? La gauche française est vraiment mal barrée, si dans les sections locales on en vient à applaudir l’idée délirante selon laquelle l’Antéchrist entouré de ses démoniaques prophètes (et succubes) œuvre en secret, aux plans climatique, économique, financier, culturel, sanitaire et social, pour réduire 95 % de l’humanité en esclavage.


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 20:07

                                                                                « Articles » les plus lus : « Taser, la mort en direct », Besancenot, Morano, Morano, Rihanna... Et les mots clés « boucherie sociale » et « exilés afghans ». Waouh.


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 20:08

                                                                                Mais... J’y pense... C’est pas les thèmes du JT de TF1 ? smiley


                                                                              • abdelkader17 18 décembre 2009 20:13

                                                                                @Cosmic
                                                                                C’est très bien de vouloir discréditer les autres encore faut il apporter quelques éléments.
                                                                                Les complots sont partout mais la théorie du complot est une hérésie,c’est amusant !

                                                                                « Dans son livre  »Entre deux époques« , Zbigniew Brzezinski écrit : »la technologie mettra à la disposition des grandes nations des procédés qui leur permettront de mener des guerres furtives, dont seule une infime partie des forces de sécurité auront connaissance. Nous disposons de méthodes capables de provoquer des changements climatiques, de créer des sécheresses et des tempêtes, ce qui peut affaiblir les capacités d’un ennemi potentiel et le pousser à accepter nos conditions. Le contrôle de l’espace et du climat ont remplacé Suez et Gibraltar comme enjeux stratégiques majeurs.« 

                                                                                 »Skull and Bones, l’élite de l’Empire Au sein de la très élitiste et puritaine université de Yale sont co-optés chaque année quinze fils de très bonne famille. Ils forment une société secrète aux rituels morbides : les Skull and Bones (Crâne et os). Tout au long de leur vie, ils se soutiennent et s’entraident face aux velléités démocratiques d’une plèbe qu’ils abhorrent. Les deux candidats à la dernière élection présidentielle, George W. Bush et John Kerry, loin d’être des adversaires, s’y côtoyaient en secret depuis trente-six ans. Alexandra Robbins a consacré aux Booners une enquête qui fait référence. Son livre est maintenant disponible en français"


                                                                              • ZEN ZEN 18 décembre 2009 20:14

                                                                                Non mais n’importe quoi. Et vous êtes socialiste, Zen ?

                                                                                Non, mais la Comique ;..tu suis ?
                                                                                Socialiste ?où t’as vu ça... ?
                                                                                Je répondais à une intervention d’Abdel, elle-même approuvée par Armand
                                                                                Alors , il faudrait être manichéen ?
                                                                                Prends un cachet et ...au lit ma belle !
                                                                                C’est la grippe ? smiley


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 20:17

                                                                                Scuze, hein, Abdel. Je ne passe ma vie sur le Net.

                                                                                Et ce n’est pas du Net que je tire mes analyses et mes pensées. Les noms que tu cites, cette loghorrée interminable, je la croise sur Internet seulement depuis deux ou trois ans. Vertige de l’inflation d’une forme crisique de « name-dropping ».

                                                                                Et rien, rien d’autre qu’une vacuité désespérante.

                                                                                L’appel du néant de la pensée, c’est pas mon truc. C’est pas mon choix, si tu préfères.


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 20:19

                                                                                Pyrée, Zen, vous baissez...

                                                                                Internet c’est coule, vous savez, mais à petites doses...


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 20:21

                                                                                Bah ? Et que venez-vous ici justifier votre acclamation en convoquant Armand ?

                                                                                Armand a le cœur tendre, que voulez-vous, et l’espoir chevillé à l’âme. Aussi parfois fait-il preuve d’enthousiasmes que je ne partage pas.


                                                                              • Reinette Reinette 18 décembre 2009 20:22


                                                                                article le plus lu du jour (150 commentaires)

                                                                                le zizi ... de Paul Villach
                                                                                (avec photo)


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 20:23

                                                                                Hé ! En plus il m’appelle « la Comique », le vieux NEZ.

                                                                                La démocratie est malade...


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 20:25

                                                                                Salut Reinette

                                                                                Un intérêt pour Pierre Perret ? ...


                                                                              • italiasempre 18 décembre 2009 20:34

                                                                                Salut ma belle

                                                                                Zen est athée.
                                                                                Mais de cette athéitude qui applaudit au fait que sans réligion il n’y a point de salut.


                                                                              • abdelkader17 18 décembre 2009 20:34

                                                                                @Cosmic
                                                                                Il m’arrive de lire des bouquins aussi et pas seulement ceux de « quelques illuminés. »
                                                                                Le grand bon en arrière de Serge Halimi excellent. Robert Fisk ,Chauprade, Emmanuel Todd, René guenon,Sophie bessis....
                                                                                Seulement moi contrairement à notre discipliné cosmic je me pose certaines questions qui me taraudent l’esprit,le pouvoir qu’on nous présente est il réellement le véritable pouvoir ?
                                                                                Comment se fait il que des membres influents de l’élite politique, économique, financière occidentale se livrent à de drôles de rituels et sont membres de société secrètes ?
                                                                                Tenter de porter le discrédit sur tout ceux qui ne partagent pas nos opinions et voir en eux le symptôme du développement des théories du complot fruit de l’imagination débordante de quelques illuminés ça fait pas beaucoup avancer la compréhension du monde,je ne prétends pas détenir la vérité,je m’interroge face à l’ampleur du mensonge et de la désinformation.


                                                                              • abdelkader17 18 décembre 2009 20:42

                                                                                @Cosmic
                                                                                On attend tes contributions avec impatience,c’est vrai qu’en matière de désinformation tu en connais un rayon,un étalage de supermarché même,ton dernier article avec ton ami Zélote était un chef d’œuvre en la matière,je préfère suivre mes intuitions que la mauvaise propagande que tu nous imposes.


                                                                              • lejardindesdelices lejardindesdelices 18 décembre 2009 20:43

                                                                                Bonsoir Cosmic, Coucou Italia,

                                                                                Vous arrivez bien tard. En tête de gondole paradait toute la journée, je ne sais quel article sur les dernières mésaventures de Loana.
                                                                                Et ça même à TF1, ils n’osent pas...


                                                                              • abdelkader17 18 décembre 2009 20:48

                                                                                @Jardindesdélices
                                                                                un nouveau faussaire dans l’équipe,la famille s’agrandit.
                                                                                Je m’en vais regarder Thalassa émission à ne pas rater ce soir au menu Egypte Bande Gaza.


                                                                              • italiasempre 18 décembre 2009 20:50

                                                                                Coucou lejardindesdélices,

                                                                                entre désinformation et états d’âme, on dirait presque un blog.

                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 20:52

                                                                                Salut mon amie

                                                                                Remarque fort pertinente, comme toujours. Tu soulèves en une phrase définitive et bien tournée la réalité complexe du « fait religieux », qui n’a pas nécessairement à voir avec le « fait sacré ». Car le vieux NEZ, si athée se proclame-t-il, n’en est pas moins un cul-bénit.
                                                                                Je préfère tant à ces totems ton catholicisme assumé dans l’intimité, quand bien même j’en suis si éloignée.


                                                                              • lejardindesdelices lejardindesdelices 18 décembre 2009 20:52

                                                                                Je suis une femme mon cher Abdel.

                                                                                Et comme faussaire vous vous posez là !


                                                                              • ZEN ZEN 18 décembre 2009 20:55

                                                                                ça y est c’est le club des concierges... smiley


                                                                              • ZEN ZEN 18 décembre 2009 20:58

                                                                                Car le vieux NEZ, si athée se proclame-t-il, n’en est pas moins un cul-bénit.
                                                                                Je préfère tant à ces totems ton catholicisme assumé dans l’intimité, quand bien même j’en suis si éloignée.

                                                                                Parler pour ne rien dire et sans souci des contradictions... smiley
                                                                                words !words !


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 20:59

                                                                                Welcome back, Jardindesdélices !


                                                                              • italiasempre 18 décembre 2009 21:02

                                                                                Athée pratiquant et militant macho.

                                                                                Zen, vous êtes tip-top.

                                                                              • lejardindesdelices lejardindesdelices 18 décembre 2009 21:09

                                                                                @ Cosmic,

                                                                                Vous savez je ne fais que passer.

                                                                                Manque de temps, d’envie, de plus je n’ai pas votre résistance face à la haine qui parfois se dégage ici. Je fatigue vite.

                                                                                Les articles de Waldgänger m’ont fait sortir de mon mutisme et de mon état contemplatif d’Avox.


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 21:15

                                                                                Jardin... Si vous m’autorisez cette réductio ad jardinum...

                                                                                Le manque de temps est un paramètre que nous partageons... Le manque d’envie aussi... Précisément parce que ces manifestations hystériques sont décourageantes... Et de résistance à cela, si j’en bénéficie, elle n’est pas éternelle...

                                                                                Wald se réjouira sans doute que vous soyez sortie de votre silence parce que ses articles vous y auront encouragée.

                                                                                Et moi aussi. Car ses articles sont sérieux (et moi, face au Sérieux, je suis... comique smiley )


                                                                              • Jojo 18 décembre 2009 21:27

                                                                                Par italiasempre (xxx.xxx.xxx.68) 18 décembre 20:34
                                                                                Zen est athée.
                                                                                Mais de cette athéitude qui applaudit au fait que sans réligion il n’y a point de salut.

                                                                                Pour les durs de la comprenette (pour les distraits aussi), je résume un ch’tit bout :

                                                                                ItaliaSempre censée être une catholique, vient de dire d’un athée dont … disons la tronche ne lui revient pas, que c’était comme ça le genre d’athée qui applaudirait au fait que sans religion il n’y ait point salut (Discréditer un contradicteur par des sous-entendus dont on sait qu’ils sont mensongers dès fois qu’il en resterait quelque trace, rien que du très banal sur AV je sais).

                                                                                Seulement voilà, venant de la part … d’une croyante qui a une religion ça ... fait un peu désordre… ça commence à rentrer ? alors admirez le sauvetage : 

                                                                                Par Cosmic Dancer (xxx.xxx.xxx.149) 18 décembre 20:52
                                                                                Remarque fort pertinente, comme toujours. Tu soulèves en une phrase définitive et bien tournée la réalité complexe du « fait religieux », qui n’a pas nécessairement à voir avec le « fait sacré ». Car le vieux NEZ, si athée se proclame-t-il, n’en est pas moins un cul-bénit.
                                                                                Je préfère tant à ces totems ton catholicisme assumé dans l’intimité, quand bien même j’en suis si éloignée.

                                                                                Tellement bon que même Zen n’y a vu que du feu… Bonne nuit les guignol(e)s


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 21:29

                                                                                Et bing.

                                                                                V’là Jojo le millénariste qui croit au Diable ainsi que l’islam orthodoxe à minima le prescrit, et s’en vient prendre la défense de Zen.
                                                                                Espérons que cela déscille celui-ci...


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 21:34

                                                                                Continuez, Wald, continuez...

                                                                                Quand bien même j’aurais sur la forme à redire smiley


                                                                              • lejardindesdelices lejardindesdelices 18 décembre 2009 21:35

                                                                                Cosmic,

                                                                                J’espère que, pour vous, l’écriture restera une motivation suffisante.

                                                                                A bientôt et bon courage !


                                                                              • italiasempre 18 décembre 2009 21:37

                                                                                @commis d’office

                                                                                c’est kooâââ ce truc ? On dirait les explications de texte de Djanel...

                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 21:37

                                                                                Je l’espère aussi, Jardindesdélices... Merci smiley
                                                                                A bientôt.


                                                                              • lejardindesdelices lejardindesdelices 18 décembre 2009 21:37

                                                                                Bonsoir Wald,

                                                                                Je me réjouis d’avance et par ailleurs j’attends également celui sur le réchauffement climatique.


                                                                              • italiasempre 18 décembre 2009 21:55

                                                                                Salut frangin

                                                                                ceci dit, c’est super flatteur pour jojo.


                                                                              • ZEN ZEN 18 décembre 2009 21:55

                                                                                Que de sollicitude !
                                                                                Merci Mamie Cosmic !


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 22:00

                                                                                Pôv Zen, qui pourrait être mon grand-père (que celui-ci me pardonne l’aberration d’une telle hypothèse). A cela réduit...


                                                                              • Dudule 18 décembre 2009 22:27

                                                                                Les allumés du bulbes se sentent moins seuls. Ils s’entre-congratulent, s’épouillent comme des chimpanzés repus et se tiennent chaud, et s’entre-donnent l’impression d’être appréciés... Du donnant-donnant, une sorte de rituel de don/contre-don comme il en existe chez les animaux et les sociétés primitives.

                                                                                C’est beau, quelque part, une bande de débiles mentaux d’extrême droite... Ne boudons pas notre plaisir...


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 22:40

                                                                                Tu dis vrai, Ranta, et je n’ai pas dit le contraire (je ne m’appelle pas momo)... Zen et Jojo sont socialistes. Jojo est millénariste (relis son papier) et Zen est conspi-friendly. Ca n’en fait pas pour autant des sympathisants de l’extrême-droite française telle qu’elle a pu être étudiée et définie en sa capacité transformiste par les historiens Milza, Rémond ou Camus.


                                                                              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 décembre 2009 22:48

                                                                                 smiley

                                                                                Bonne nuit Ranta, bonne nuit Wald.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès