Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > CO2 et réchauffement climatique : pas si simple

CO2 et réchauffement climatique : pas si simple

Depuis quelques années, les médias et les politiques de tous bords n’ont de cesse de nous rabâcher que le réchauffement climatique terrestre actuel est imputable à notre société de consommation, boulimique d’énergie.
 
Mais qu’en est-il vraiment, qui croire ?
 
Oser réfuter la thèse du CO2 devient une hérésie et cela est en soi inquiétant.
 
A bien y regarder, toutes les soi-disant preuves fournie par les plus et les moins éminents scientifiques, du GIEC notamment, se débalonnent assez rapidement par la confrontation d’indices et d’observations simples, mais réel.
 
Tout d’abord, il suffit de faire une recherche sur la toile, pour constater que Mars se réchauffe elle aussi. Quid du genre humain sur cette planête ?
 
Ensuite quelques scientifiques, Russes notament comme Khabiboullo Abdoussamatov, estiment que le réchauffement global du climat de la Terre que l’on observe est dû non pas au rejet des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, mais à un niveau particulièrement élevé et à un essor prolongé, pendant pratiquement la totalité du siècle dernier, de l’intensité de l’énergie diffusée par le Soleil.
 
Et que l’augmentation de la concentration de gaz carbonique que l’on observe dans l’atmosphère est la conséquence, essentiellement, de l’élévation de la température de l’océan mondial, due à l’augmentation de l’intensité du rayonnement solaire.
 
Par conséquent, l’idée, largement répandue, du rôle déterminant de l’activité industrielle de l’homme dans le réchauffement climatique global, est due au fait que l’on a pris la conséquence pour la cause”, explique le chercheur.
 
Les russes ne sont pas les seules à réfuter une la thèse du GIEC, élevée au rang de dogme, il existe un site http://www.pensee-unique.fr/index.html entretenu par un ancien scientifique à la retraite, qui est très détaillé et très instructif, je vous conseille de vous y rendre car apparemment il commencerait à être mis sur liste noire par certains FAI.
 
Une dernière analyse, cette fois personnelle mais partagée par quasiment toutes mes connaissances, familles et amis, et qui se révèle subjective évidemment, mais que l’on constate depuis les années 1999-2000, un soleil plus chaud, qui se remarque surtout l’hiver, je vous laisse juge ...
 
Alors si ce n’est pas le CO2 qui nous réchauffe, et les politiques comme les scientifiques du GIEC doivent pertinemment le savoir, à qui profite le crime ?
 
Eh bien comme dans toute chose, il y a le bon et le mauvais coté.
 
Commençons par le bon.
 
Le fait d’entretenir une culpabilité et une peur au sein d’une population sur une écologie future potentiellement moribonde, peut permettre de développer des technologies écologiques et respectueuses de l’environnement qui n’auraient jamais vu le jour autrement.
 
Mais le revers de la médaille, permet aussi de taxer encore plus et d’imposer ses idées politiques, par des médias entièrement dévoués au pouvoir en place, au nom du sauvetage de l’humanité.
 
Mais aussi et surtout de manipuler la population mondiale par le biais de cette vieille connaissance qui côtoie l’homme depuis ses premiers pas : La peur
 
On peut se permettre aussi nous "riches" occidentaux de dicter la conduite des pays pauvres, il ne faudrait pas qu’ils nous rattrapent !
 
Je vous laisse réfléchir sur les bienfaits et les méfaits d’un dogme pareil...car il y aurait sans doute beaucoup à dire, mais une réflexion est plus salutaire qu’une litanies de preuves et de chiffres.
 
CO2 et crise économique, deux peurs pour l’uniformisation mondiale...
 
ALARIC
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • chria chria 27 mai 2009 10:26

    Quels sont vos sources ? Ce chercheur russe ? Un seul chercheur qui doit faire parti des lobby pétroliers ? Alors qu’il existe des milliers (voir des millions) de VRAIS scientifique qui sont tous d’accord sur le fait que c’est l’homme qui est responsable du réchauffement actuel qui est le plus fort et le plus intense que la Terre ait connu depuis des milliards d’années ? Tous les modèles le démontrent, les catastrophes vont s’enchaîner dans le futur : lorsque vos enfants mourront sous la canicule (+7°C en 2100 !) ou que l’humanité disparaitra avec la 6e exctinction, vous aurez l’air malin non ? Tout ça simplement pour pouvoir continuer à utiliser des 4X4, c’est affligeant.
    REVISIONNISTE ! Tu finiras au goulag !

    Bon c’était une farce, sinon bravo pour votre article, il n’est pas si facile de s’opposer aux politiques verdâtre qui sous couvert de sauver le monde nous font avaler les plus grosses couleuvres possibles.
    Quand la protection de l’environnement enfante la bourse du carbone et autres énergies renouvelables qui ne le sont pas, on peut se poser des questions légitimes...
    Enfin bon c’est dommage qu’un sujet scientifique si complexe ait été récupéré par les politiques pour des raisons obscures. Le Giec devrait être démantelé et il faut laisser faire la recherche sans y introduire de la politique, l’objectivité n’en sera que plus grande.


    • Totor 27 mai 2009 10:54

      Bonjour

      pour ce qui est du chercheur Russe ,ils sont nombreux : un article trouvé rapidement :

      http://fr.rian.ru/science/20090516/121600906.html

      "Le professeur Lev Karline, recteur de l’Université d’hydrométéorologie de Saint-Pétersbourg, qui est également un Centre régional de formation de l’Organisation météorologique mondiale, estime que le réchauffement climatique touche à sa fin.« 
      ....
       »Il y a tout lieu de penser que les prévisions augurant un réchauffement climatique ne vont pas se justifier : dans les prochaines décennies, nous retrouverons les normes climatiques que nous avons connues dans les années 70 du XXe siècle, affirme le chercheur pétersbourgeois".


    • parousnik 27 mai 2009 23:45

      Consultez donc l’avis de ce sqite scientifique honnête et pas cupide..

      http://www.pensee-unique.fr/


    • ph11 14 juin 2009 18:26

      Rien que le nom du site discrédite leur message.


    • mistergaga68 mistergaga68 19 août 2009 13:04

      +7 °C en 2100 ??? On est même pas capable de prévoir le temps correctement d’ici 3 jours, alors vos prévisions pour moi sont obsolètes...


    • Julius Julius 27 mai 2009 10:30

      Qui sont aujourd’hui les prêtres du anti-réchauffement alors ? Vous voyez les mêmes personnes qui ont été les communistes d’hier. Je veux dire, les plus intelligents d’entre eux. Ils ont toujours la même idée - ils savent comment le monde doit être organisée et tous les autres devraient suivre. Ils ont juste changé un peu : ils ont compris, qu’ils ne sont pas capables de créer la richesse. Ils ont donc trouvé un nouveau Dieu. Maintenant, ils veulent créer la pauvreté. Et c’est là où ils sont bien.


      • ALARIC ALARIC 27 mai 2009 10:49

        Vos reactions démontrent une fois de plus s’il en était besoin le dogme, quant au réchauffement donc la cause serait antropologique, faites vous une idée par vous même et faites un peu plus confiance à vos impressions et vos intuitions, ensuite chercher et réfléchisser, moi cela fait depuis L’an 2000 que j’ai remarquer que le soleil avait changer, puis convaincu de ce que je resentais, j’ai decouvert que la communauté scientifique n’avait pas que des partisans du CO2 causal du réchauffement, enfin bref la critique est facile et répetez comme des perroquets encore plus facile, mais se servir de ses sens et de son cerveau l’est beaucoup moins...

        Je ne cherche à convaincre personne, juste faire réfléchir, et à ce propos il ya d’autres personnalités que le fameux chercheur russe attaqués, mais bon seul la recherche personnel peut convaincre.

        A bon entendeur ...

        ALARIC


      • Julius Julius 27 mai 2009 11:07

        Les théories sur le réchauffement de la planète semblent plausibles. Mais il ya des faits, qui sont au moins troublant avec ces théories. Juste un exemple : récemment, j’ai été dans les Rocheuses canadiennes. Il ya beaucoup de glaciers. À la frontière de ces glaciers, il ya de petites tables montrant comment le glacier est en diminution. Seulement :
        1) Ces tableaux commencent à 1830. Cela signifie que les glaciers se rétrécissent au moins depuis 1830. Il n’y avait pas beaucoup de CO2 dans l’atmosphère à 1830.
        2) Il ya une forêt ancienne (6000 ans) dessous des glaciers à la frontière actuelle. Cela signifie, que les glaciers étaient plus petits il ya 6000 ans. Cet réchauffement n’a pas été sans doute la conséquence du fait du CO2 par l’homme.


      • herve33 27 mai 2009 10:44

        Le fait que certaines planètes se réchauffent surtout celles les plus éloignées du système solaire est vraiment très troublant , cependant il parait évident que le rejet massif de CO2 dans l’atmosphère ne peut pas etre sans conséquences sur notre biosphère . .

        Il est difficile à croire à une manipulation des milieux scientifiques sur le réchauffement climatique .

        En revanche , il est évident que les politiques s’en servent pour culpabiliser la population afin d’imposer des taxes et des restrictions , alors que la transition vers des sources d’énergies alternatives auraient dû être entreprises depuis des décennies , car la pollution liée aux carburants fossiles ont un impact direct sur notre santé et les ressources dépendent du contexte géopolitique , et celles ci ne sont pas illimités . 

        Mais les lobbies du pétrole avec les états comme complices ont tout fait pour étouffer les études sur des énergies alternatives , la bête noire des Etats serait la découverte d’une énergie libre et gratuite , ils perdraient alors tout pouvoir sur la population .


        • chria chria 27 mai 2009 11:09

          Les scientifiques ne sont pas manipulés, mais certains trouvent leur compte car ce sont les politiques qui lâchent les sous et si on veut des sous il suffit de lier sa thématique de recherche avec le changement climatique et hop. Faire tourner les modèles ce n’est pas interdit au contraire, mais faire de l’incertitude des certitudes c’est de la manipulation que certains n’ont pas hésité à pratiquer.
          La France s’est réchauffée depuis les années 80, mais pourquoi ? C’est la seule question.


        • ALARIC ALARIC 27 mai 2009 10:53

          Désolé pour la reaction, je n’avait lu que la première partie de votre article.
          vraiment désolé
          vraiment désolé
          vraiment désolé
          vraiment désolé
           ALARIC


          • Cartman 27 mai 2009 10:57

            Le tabou sur ce sujet est effectivement surprenant. J’ai entendu hier Corinne Lepage traiter Claude Allègre de négationniste à ce sujet.

            Mais même en admettant que le CO2 ne soit pas responsable du réchauffement climatique, la pollution humaine (chimique et nucléaire) reste inacceptable. Ne pas oublier que brûler du pétrole, du gaz, du charbon ne crée pas que du CO2.


            • chria chria 27 mai 2009 11:09

              On est justement parfaitement d’accord.


            • Julius Julius 27 mai 2009 11:18

              Bien sûr que la limitation de la pollution est nécessaire. Regardez des villes en Chine ou en Inde ! C’est exactement le problème avec la religion du réchauffement :
              1) Cette religion cache les vrai problèmes écologique. La pollution de l’eau, la disparition des animaux et des plantes, à la pollution atmosphérique (CO, SO2, la poussière, les métaux lourds, ...),...
              2) Le soi-disant écologistes utiliser le réchauffement pour passer leurs projets qui ont souvent rien à voir avec l’écologie. Ils sont souvent anti-écologique. Eoliens, prime à la casse, biopetrol, ...


            • parousnik 27 mai 2009 23:52

              Certe c’est de ces pollutions là qu’il faudrait parler mais la les pouvoirs ploutocratiques ne sont pas d’accord car c’est de la pollution intellectuelle, de la mal bouffe etc que ces parasites tirent leur fric... L’Asparthame est un danger pourtant il est dans dce nombreuse boissons et aliments... Faites asparthame sur google et voyez par vous même...


            • ph11 14 juin 2009 18:45

              Difficile d’avoir un avis tranché sur la question. Je ne crois pas au complot d’une caste scientifique, politico-industrielle, mais certains détails sont intrigants : Il faut savoir que l’activité solaire est en baisse constante depuis les années 60, ce qui serait contradictoire avec le fait que le Soleil provoque le réchauffement, mais il faut savoir que le cycle d’activité solaire avait atteint un pic d’activité sans précédent depuis que l’on prend les mesures, L’activité en croissance depuis 1900.

              Y-aurait’il une sorte d’inertie retardant les effets de l’activité sur les températures ?

              Difficile à croire lorsqu’on sait que les IR se déplacent à la vitesse de la lumière et que l’on sait que le 20 eme cycle, plus froid que les autres avait provoqué des hivers rude à la même période.

              On sait aussi que le champs magnétique terrestre a baissé de 5 % ces 150 dernières années
              http://science.nasa.gov/headlines/y2008/images/solarcycleupdate/ssn_yearlyN ew2_strip3.jpg
              http://www.sciencemag.org/cgi/content/full/312/5775/900


            • LE CHAT LE CHAT 27 mai 2009 11:14

              le méthane a 23 fois plus d’effet sur le réchauffement que le CO2 ;
              de même , les poussières de charbon dans l’athmosphères contribuent plus au réchauffement que le CO2 .

              il y a beaucoup de bourrage de mou avec le CO2 , qui est aussi un pretexte à un business lucratif !


              • Pierrot Pierrot 28 mai 2009 09:37

                à @ Le Chat,

                Il est exact que chaque molécule de CH4 a un effet d’absorption du rayonnement IR est 23 fois plus important que celle de la molécule de CO2.

                Mais il faut multiplier l’effet de chaque molécule par le nombre de molécule soit grossièrement la masse présente dans l’atmosphère.

                Le CO2 c’est environ 375 ppm (parties par millions), le CH4 c’est quelques ppb (parties par milliard).

                C’est la raison qui explique que globalement le CO2 atmosphérique a une contribution plus grande à l’effet de serre globale.

                idem pour l’ozone O3, les CFC, N2O, SF6 ...

                Est-ce clair ?

                Bonne journée.


              • ph11 14 juin 2009 18:16

                Oui, mais il y a aussi nettement moins de methane dans l’athmosphère et les poussières de charbon créent plus d’albedo que d’effet de serre.


              • mistergaga68 mistergaga68 19 août 2009 13:07

                Et la vapeur d’eau ? Elle constitue 80% des gaz dits « à effet de serre », autant dire que notre CO2 à côté est ridicule...


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 27 mai 2009 11:35

                Bonjour,

                Je confirme, le soleil semble plus chaud, notamment selon des dires de mon amie, elle est très sensible, le soleil à partir d’avril jusqu’en juin.

                Merci pour ce billet, je suis comme vous un hérétique, je ne crois pas aux thèses du GIEC


                • chria chria 27 mai 2009 11:50

                  Le printemps est la saison où les températures ont le plus augmenté en france depuis 1985. Votre amie est donc un bon indicateur, il faudrait appeler l’ONERC pour la mettre dans la base :
                  http://onerc.org/listAllIndicators.jsf


                • Trashon Trashon 27 mai 2009 11:45

                  Ce que j’ai compris du réchauffement climatique c’est que nous somme dans une période de réchauffement naturel et qu’on ne sait pas trop ou on en est (pente ascendante ou descendante).

                  Par dessus cela se rajoute un siècle de production massif de gaz à effet de serre pour lequel on ne sait pas trop quel en sera l’incidence sur l’évolution climatique.
                  Il y a quand même fort à penser que cet impact sera loin d’être négligeable...

                  Pour finir nous avons les enjeux économiques et politiques qui viennent pimenter tout ça.
                  Conclusion : on est pas sortit de l’auberge........


                  • ZEN ZEN 27 mai 2009 12:12

                    Mon épouse a de plus en plus froid au fur et à mesure des années
                    Donc nous allons vers une nouvelle glaciation
                    CQFD
                    Merci Allègre !


                    • Pierrot Pierrot 28 mai 2009 09:40

                      Merci Zen pour votre humour.

                      Cet article est tellement ridicule et obscurantiste avec son pseudo scientifique russe qu’il me semble inutile de le critiquer.

                      Son auteur est n’a manifestement aucune culture scientifique ni le moindre esprit critique.

                      Bonne journée.


                    • boris boris 27 mai 2009 12:15

                      La pollution engendre l’obscurcissement planétaire (tapez dans google, merci) et cet obscurcissement entrainerait plutôt un refroidissement qu’un réchauffement, ce refroidissement ne serait pas global i l y aurait des disparités entre certaines régions du globe.

                      Ce qui expliquerait peut être que la banquise antarticque augmente significativement depuis plusieurs années déjà.

                      Nous constatons aussi une élévation du niveau d’enneigements et ce sur tous les massifs de l’hémisphére nord depuis deux ans, la pluviométrie n’est pas en reste, en France cette année on ne nous bassine plus avec la sécheresse et pour cause !

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Obscurcissement_global


                      • ph11 14 juin 2009 18:51

                        Tu fais des erreurs : La pollution. certes, mais des particules fines, pas des gaz, qui le font dans une mesure nettement moindre, qui ne compensent pas leur effet de serre.

                        On parle de réchauffement global. ça ne veut pas dire que tout endroit sur terre se réchauffe, mais la température moyenne globale. Certains endroits peuvent même refroidir, cela ne change rien.


                      • joletaxi 27 mai 2009 12:23

                        Cet article est le bienvenu au moment où les tenants de la thèse catastrophiste mettent les bouchées doubles pour graver dans le marbre à Copenhague des mesures éminament politiques.Un hiver froid a fait plus pour déstabiliser cette clique que les protestations de milliers de scientifiques qui ont osé braver le dogme.

                        A tout hasard, bien que le site de pensée unique soit une bonne approche, je vous joints une série de liens sur des sites, tous en anglais malheureusement,qui permettent de se forger une opinion plus nuancée.

                        Le site Wattsupwiththat est remarquable quant à son examens de la façon dont la t° moyenne est relevée aux USA,un must à lire absolument
                        Le site de Monsieur(et la majuscule n’est pas de trop) MacIntyre est à lire absolument,car il est à l’origine du « démontage » de la fameuse courbe de Hockey
                        Le site de Pielke est je crois(mais ce n’est qu’un avis) le plus nuancé .
                        Bonne lecture et si après cela vous croyez encore au RCA,vous êtes de bon candidats à entrer en secte.

                        • parousnik 27 mai 2009 23:55

                          Ce site mérite aussi d’être nommé ...


                          http://www.pensee-unique.fr/


                        • Marianne Marianne 27 mai 2009 12:27

                          Bonjour l’auteur,

                          J’ai comme vous moi aussi prêté un temps crédit à ceux qui expliquent que l’activité humaine n’est pas déterminante dans le réchauffement climatique. Les cycles du soleil sont aussi, certainement à prendre en compte.

                          Cependant, on ne peut écarter d’un revers de main les conséquences de l’activité humaine et surtout de ces excès sur les changements observés du climat mais aussi sur l’évolution des espèces ou simplement sur les pollutions innombrables des écosystèmes - des mers, fleuves et rivières (90% des rivières françaises sont polluées), déforestation à grande échelle (Amazonie), pollution aux hydrocarbures du delta du Niger pour ne citer que ces exemples - ainsi que sur l’air que nous respirons (recrudescence des allergies de toute sorte notamment...).

                          Aussi, puisque nous sommes appelés à nous prononcer prochainement sur les politiques européennes, posons-nous la question : que fait l’Europe en matière de lutte contre le réchauffement climatique ?

                          Voici un exemple de l’application de l’ETS (droits de polluer) censé pénaliser les gros pollueurs :

                          Bourse carbone : ArcelorMittal, pollueur très bien payé

                          http://eco.rue89.com/2009/05/25/bourse-carbone-arcelormittal-pollueur-tres-bien-paye?page=0

                          Extrait :

                          C’est le monde à l’envers. Alors que les émissions de dioxyde de carbone d’ArcelorMittal sont en hausse depuis 2005, le système européen d’échange de quotas d’émissions, censé pénaliser les gros pollueurs, aurait rapporté plus de 1,2 milliard d’euros en cash et en titres au numéro un mondial de l’acier ces quatre dernières années.

                          A l’origine de ce hold-up environnemental qui carbonise le principe du « pollueur-payeur », il y a le lancement, le 1er janvier 2005, de l’ETS (Emission Trading Scheme), censée être l’« arme fatal » de Bruxelles pour endiguer le réchauffement climatique.

                          Avec ce système, les quelque 12 000 sites industriels (électricité, sidérurgie, ciment, papier, verre…) responsables d’environ 40% des émissions totales des Vingt-Sept peuvent acheter et vendre des « droits à polluer », selon qu’ils dépassent ou non leur quota annuel d’émissions attribué par les pouvoirs publics.

                          Par ailleurs : 

                          Onze ONG lancent une pétition pour exiger des pays industrialisés qu’ils réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici à 2020.

                          Elles comptent recueillir un million de signatures avant le sommet sur le climat de Copenhague en décembre de cette année (Faîtes passer)

                          http://www.copenhague-2009.com/copenhague-2009

                          Et voici un autre lien du Réseau Action Climat France cette fois qui fait le point sur la politique européenne en matière de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et sur le « paquet énergie-climat » :

                          Bilan du RAC-F de la Présidence française de l’Union européenne sur les aspects énergie-climat : le diable se cache dans les détails

                          http://www.rac-f.org/article.php3?id_article=1456&var_recherche=giec


                          • boris boris 27 mai 2009 12:31

                            BAh les élections européennes ne vont pas changer grand chose et le score des écolos sera comme toujours trés faiblard.


                            • Marianne Marianne 28 mai 2009 09:00

                              Et la fonte des glaciers, vous connaissez ?

                              http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1167.htm


                              ou encore : Le climat change les océans en témoignent :

                              http://www2.cnrs.fr/presse/journal/2985.htm

                              Et de nombreux articles scientifiques sur le sujet du changement climatique. Selon les régions il peut s’agir d’un réchauffement ou d’un refroidissement mais globalement, il s’agit d’un réchauffement.

                              http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/actu.htm

                              Enfin un dossier très récent (toujours du CNRS) sur les interactions océans-climat où je pense il est possible de poser des questions aux scientifiques (en tout cas un forum est ouvert) :

                              http://www.actu-environnement.com/ae/news/decouvertes_CNRS_climat_7452.php4


                            • David Meyers 27 mai 2009 14:27

                              Ah ben cela fait plaisir de lire quelques commentaires qui s’éloignent du politiquement correct.

                              « Les certitudes rendent les hommes aveugles » disait je sais plus qui.

                              En effet, le (pseudo) réchauffement climatique version Giec (rappelons qu’il s’agit d’un réchauffement de 1/10e de degré tout au plus en un siècle et sans tenir compte des artefacts de mesures !) est devenu une « certitude acceptée par tout le monde... »

                              Hum oui sauf pour les scicentifiques qui n’adhèrent pas à cette thèse comme vous le faites justement remarquer en donnant un lien très interessant puisqu’il pointe sur diverses « hérésies » de chercheurs et scientifiques moins aveugles que notre Hulot National.

                              A qui profite le crime ?
                              Je m’étais « essayé » à un article il y a quelque mois, où je definissais les bénéficiaires de ce scénario catastrophe. En bref :
                              Puisque le pétrole va venir à manquer dans 20 ou 30 ans, qui va payer le renouvellement de la production et de la distribution des nouvelles énergies tout autour du monde ? Total ? Exxon ? Tous ceux qui se sont gavés en surexploitant les ressources ?
                              Mauvaise pioche.

                              En balançant « citoyennement » ces idées pseudo écolo, en visualisant les faces de politicards recouvertes d’herbes posidoniennes, c’est finalement le contribuable qui réglera, bouche bée, les « milliards de milliards » d’une restructuration aussi fondamentale du marché de l’énergie.

                              Alors, à vos porte-monnaies...


                              • David Meyers 28 mai 2009 09:47

                                Il est très frustrant et inadmissible de remettre en question le scénario du réchauffement climatique version Giec, avec donc le CO2 et l’activité humaine comme principal responsable d’un réchauffement qui « serait » forcément cataclismique (notez le conditionnel et l’affirmatoire dans la même phrase, une constante dans les rapports du Giec).

                                Pour se faire sa propre opinion, plutôt que d’écouter JP Pernaut, il est préférable quand même de faire l’effort (et ça c’est difficile) de se tourner vers des opinions « scientifiques » opposées à cette belle histoire de « sauvons notre planète ».

                                Et là, on se rend compte que les arguments « adverses » (comme s’il fallait une guerre des pour et des contre) sont sacrément puissants. On remarque aussi la parfaite mauvaise fois et les méthodologies douteuses employées pour mettre en musique le grand carnaval (paramètres pifomètriques des simulations informatiques manipulés pour démontrer ce qu’on cherche à démontrer).

                                N’oublions pas non plus que la météo, et pire, la fumeuse climatologie, est loin d’être une science mais plutôt un grand recueil de recettes qui ne « marchent » pas à tous les coups (un peu comme le hasard quoi). La machine atmosphérique est d’une complexité qui dépasses nos malheureuses capacités, intellecuelles et informatiques. De plus, nous ne savons pratiquement rien de sa réactivité à un réchauffement ou à un refroidissement (ce qui est d’ailleurs pareil selon le Giec puisque le Global Warming peut entrainer des refroidissements importants).

                                Enfin, cette remarque concernant les 4x4 est symptomatique du bourrage de crâne effectué par les média, les mêmes qui confondent allègre-ment la canicule et le réchauffement climatique. Ce n’est pas parce qu’un véhicule est « 4x4 » qu’il pollue plus qu’un autre. Les rejets dépendent de la technologie du moteur, de ses conditions d’utilisation, et surtout du kilomètrage parcouru (un paramètre qui n’est nullement pris en compte dans la taxe écoborlo).


                              • ph11 14 juin 2009 19:04

                                Oula. Vos propos tiennent plus du conspirationnisme de blogueurs que du scientifique.

                                Pouvez-vous me dire votre formation en tant que climatologue, astronome, votre expérience sur le terrain, les infos que vous avez traitées ?
                                En quoi un internaute glanant ses données sur des sites qui regroupent seulement les infos qui confortent leur idéologie peut-il estimer apprendre le métier d’un scientifique sur la base de sa croyance ?

                                Faire ça, c’est appliquer les mêmes méthodes obscurantistes que les créationistes.

                                Je ne dis pas qu’il ne faille pas remettre en question le RC, mais pas de cette façon.

                                Allei. Sans rancune, hein ?


                              • chria chria 27 mai 2009 15:14

                                Et aujourd’hui on rend le changement climatique responsable de tout et de rien, ce qui fait qu’au lieu de chercher de solutions adaptées aux problèmes rencontrés, on se repose sur la réduction des émissions de CO2. Alors quand on traite les sceptiques d’irresponsables, ça me fait bien rire. Le CO2 a bon dos.

                                Un beau fourre-tout : http://www.romandie.com/infos/news2/090526112121.mw350byi.asp


                                • Bill Grodé 27 mai 2009 15:38

                                  Article courageux, parce que pas vraiment dans le droit fil de la pensée unique.

                                  Le climatologue français le plus réputé, Marcel Leroux, décédé en 2008, a beaucoup souffert de cette indifférence médiatique. Il affirmait qu’aucun réchauffement actuel n’était « anormal », que ce qu’on pouvait observer avec certitude s’inscrivait parfaitement dans la sortie du « petit age glaciaire » , entre les 15è et 18è siècles.

                                  Il attribuait la campagne actuelle contre le CO2 à un subtil noyautage des médias et des instituts de recherche par l’industrie nucléaire, qui a bien sûr tout intérêt à faire deu catastrophisme dans ce sens.
                                  Et comme les politiques sont ravis de trouver une nouvelle source de taxe, à quoi bon se priver.


                                  • _Ulysse_ _Ulysse_ 27 mai 2009 16:58

                                    Surprenant de lire ce genre d’article sur un site très visité !

                                    Attention toutefois à ne pas rejeter en bloc les énergies alternatives dont certaines sont tout à fait viables. Par ex le solaire thermodynamique pour la production d’électricité est prometteur. Cette énergie renouvelable est très peu connue et très peu médiatisée et pour cause ! Voir plus bas

                                    A la question « A qui profite le crime ? » peu de réponses sont ici apportées.
                                    Je me suis moi-même interrogé à ce sujet il y a quelques temps déjà et j’ai rédigé un article à ce sujet intitulé « Le réchauffement climatique : une convergence d’intérêts »

                                    Comme l’article est long, plutôt que de faire un copié-collé qui polluerais ce forum, vous trouverez l’article ici :

                                    http://eco-sceptique.over-blog.fr/article-26805687.html

                                    Idem Pour l’énergie solaire :

                                    http://eco-sceptique.over-blog.fr/article-27492707.html

                                    Désolé de faire la « pub » de la sorte mais il n’y a pas de publicité sur mon blog et cela est plus propre que de faire de gros « copiés-collés ».


                                    • Julius Julius 27 mai 2009 17:16
                                      > Par ex le solaire thermodynamique pour la production d’électricité est prometteur.

                                      Exact.

                                      Le problème est qu’il ya beaucoup d’argent dans tout cela. Et beaucoup de groupes de pression. Le lobby du charbon, du petrol, du eolien, nucléaire, ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès