Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Coup d’accélérateur nucléaire

Coup d’accélérateur nucléaire

A Fukushima la plus puissante source permanente de radioactivité, de mémoire de civilisation, est émise en continu dans l’atmosphère, dans les sols et dans l’océan. Ces émissions ne sont pas un accident temporaire auquel nous allons pouvoir remédier rapidement car aucune technologie humaine contemporaine n’est susceptible d’interrompre un processus de fusion nucléaire lorsqu’il est enclenché !

Comprenons bien les choses, il ne s’agit pas d’un nuage radioactif consécutif à une explosion ponctuelle qui passe en ce moment sur le pacifique, l’Amérique du nord, l’Europe et enfin l’hémisphère nord tout entier. Il s’agit d’une émission permanente et de plus en plus concentrée d’un cocktail de substances radioactives qui se disperse en continu dans l’atmosphère de la planète et dont la durée de vie dépasse de loin celle d’une génération humaine. A cause de la contamination aérienne, l’hémisphère Nord sera, en l’espace d’un an tout au plus, le premier à être entièrement impropre à une grande partie de la vie telle que nous la connaissons aujourd’hui sur terre. L’hémisphère Sud finira lui aussi par être contaminé par la voie des airs mais le sera plus sûrement par la circulation océanique. La grande proximité de la source radioactive et de la mer assure un contact direct et continu et, à la différence des courants aériens, les courants marins se répartissent rapidement dans la masse océanique qui baigne les deux hémisphères.

Cette vision lucide des faits peut paraître inacceptable, désespérée et violente mais la vérité crue est toujours tranchante et n’est pas sujette au compromis. Que faire avec cette information radicale et avec cet état de fait que nous n’avons pas véritablement voulu mais que notre inconscience, notre cupidité et notre passivité ont manifesté comme expérience à vivre maintenant.

Certains, parmi les plus riches et les plus puissants, envisagent dors et déjà de quitter rapidement et pour quelques générations notre planète ce qui devrait, nous allons le voir dans les jours qui viennent, relancer frénétiquement les programmes de conquête habité de l’espace. Cependant au vue des retards de développement spatiaux provoqués par le détournement des fonds publics par la mafia financière et les accros au casino de la bourse, les places seront très rares et le coût du ticket de départ inaccessible à la quasi-totalité de l’humanité. D’autres programment un enfouissement dans des abris souterrains et de ce côté, bien que les « possibilités d’hébergement » soient plus grande, nombre des cavités profondes sont déjà peuplées et leurs habitants, à la manière des Européens faces aux migrations provenant des troubles actuels révolutionnaires du monde arabe, ne voient pas du tout d’un bon œil l’invasion de leur sanctuaire par des hordes d’humains agités, instables et violents. Comme les rats quittant le navire, « courage fuyons » semble le mot d’ordre des plus riches, des puissants et des mieux informés. Effectivement ce sont eux qui ont le plus à perdre car l’opulence de leurs avoirs virtuels les a coupé depuis trop longtemps de la conscience de leur être véritable.

Mais pour les autres, pour l’immense masse des habitants de notre planète, face à l’irruption maintenant évidente de cette apocalypse nucléaire c'est-à-dire face à l’overdose rapide de vibration artificielle de fréquence lumineuse, seules deux attitudes se présentent.

Soit nous continuons, tête baissée dans le divertissement et l’oubli de qui nous sommes et de ce que nous faisons ici et maintenant. C’est sans doute, au vue de ce que j’observe, la solution qui sera adoptée consciemment ou non par le plus grand nombre et qui sera relayée puissamment par tous nos médias somnifères et nos technologies analgésiques. La politique de l’autruche jusqu’au bout, pour éviter tout mouvement de panique nous dit on, mais surtout pour garder le contrôle sur l’énergie du plus grand nombre que l’élite courageuse tient encore à manipuler à ses fins. Je reste sidéré, malgré l’ampleur du désastre en cours, de voir les hordes de journalistes « sportifs » qui s’inquiètent avec passion de la composition de l’équipe de France, d’entendre les politiques se battre pour d’improbables prises de pouvoir à venir et se lancer dans de nouvelles conquêtes militaires. Tout ceci est combiné pour nous maintenir à distance de nous même afin que la grande majorité continue encore à servir le système croulant et bon nombre n’y verront jusqu’au bout, que du feu.

L’autre alternative est de sortir la tête du sable maintenant et de dévisager avec grande attention et grande passion la réalité en face. Les pires évènements ont toujours leur beauté propre. Les chambres noires sont le meilleur révélateur de toute lumière. S’il ne nous restait qu’une année à vivre dans notre moule physique actuel, comment aimerions-nous la passer, avec qui aimerions nous la vivre, qu’aimerions expérimenter, qu’aimerions-nous faire ou ne pas faire. La peur est notre seule véritable ennemie et si nous vivions dans la certitude de l’échéance, alors la peur n’aurait plus de prise et notre liberté serait retrouvée. La conscience qui émergerait de cette certitude serait un roc, un appui indéfectible qui nous libérerait du passé ou de ses projections futures. La nature magique de l’instant présent apparaîtrait dans toute sa splendeur nous rendant à notre lucidité originelle. Tout serait neuf et la vie s’accomplirait soudain, unique, personnelle et complète. La formidable puissance générée par cet éveil collectif aurait des conséquences insoupçonnées qu’il nous appartient d’expérimenter ou non !

Erik Gruchet, Saint Pierre


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 29 mars 2011 12:03

    Je ne pense pas que le monde ait pris encore pleinement conscience de l’étendu de la catastrophe en cours et à venir. Une grande partie du pays et de son écosystème est foutu, des eaux et des nuages radioactifs incontrôlables et incontrôlés qui vont se balader à travers la planète. De la nourriture inconsommable, des terres souillées pour 50 ans minimum voir plus ! Conclusion, le nucléaire c’est la roulette russe avec 5 balles sur 6 dans le barillet. Non seulement un pays qui continu dans la voie du nucléaire met sa nation en danger mais aussi celle de ses voisins ! L’urgence est au développement des énergies vertes et à l’arrêt de ces bombes à retardement. Continuer dans la voie du nucléaire et son expansion doit être considéré comme crime contre l’humanité. Il n’est pas question ici de bord politique ou d’un quelconque calcul financier mais de la sauvegarde de nos vies et rien, mais c’est une évidence, n’est plus prioritaire que sa préservation, n’en déplaise aux actionnaires !


    • Laury 29 mars 2011 21:27

      Oui Gabriel je suis d’accord avec vous ,le problème du nucléaire ce situe justement dans votre
      dernière phrase « les actionnaires » ???? voila le mal.
      Bien sur que les centrales nucléaire ne sont pas faite pour durer aussi longtemps et les investissements serait bien plus rentables dans des centrales nouvelles générations plus rentable
      et moins dangereuse ,mais les actionnaires « bouffes » l’argent a investir dans la sécurités et le renouvellements.
      Les Japonais troisième puissances mondial ,qui sous-traite ses centrales complètement dépasser
      et obsolètes voila ce qui arrive ,la France ferait bien de prendre exemple ,nous prenons le même chemin !!! 


    • tinga 29 mars 2011 12:21

      Il est trop tard pour changer le monde, on ne peut lutter contre cette force d’inertie qui remonte à l’origine de la civilisation, la mondialisation telle qu’elle a été imposée par les rapaces qui ruinent cette planète a échoué, la mondialisation, celle des peuples se fera sur les ruines du monde qui s’écroule devant nos yeux incrédules, espérons qu’elles ne seront pas trop radioactives.


      • apopi apopi 29 mars 2011 12:40

         C’est vrai qu’à la différence de Tchernobyl ou les autorités de l’ex URSS avaient mobilisé des milliers de personnes pour faire face à la défaillance d’un réacteur, ici c’est toute une centrale qui est dévastée et que font les responsables ? Rien ou du moins pas grand chose de très efficace pour le moment. Peuvent-ils réellement faire quelque chose, voilà la bonne question à laquelle personne ne veut répondre.

         Les Mayas plus perspicaces que Nostradamus ? En attendant d’avoir des certitudes ayons une pensée émue pour les malheureux touristes qui, cet été, risquent de bronzer deux fois pour le même prix....


        • Hermes Hermes 29 mars 2011 13:21

          Et pendant ce temps on va faire la guéguerre en Lybie. L’humanité devrait rassembler TOUTES ses capacités pour endiguer la catastrophe, tant qu’il est encore temps.

          Lu ailleurs sur le net  :

          "Imaginons
          Le réacteur n° 3 alimenté en mox fond totalement
          Les matières fondues se stratifient (comme l’eau et l’huile )
          10 des 100 Kg de plutonium deviennent une masse compacte
          Seuil critique « boum »
          Les centaines de tonnes de matière radioactive des 7 réacteurs sont
          dispersées dans l’air"

          Merci Areva et les autres .......


          • Francky la Hache Francky la Hache 29 mars 2011 19:14

            Je suis outré par cette catastrophe, mais je voudrais aussi stopper les délires impossibles.


            Pour obtenir une masse critique, elle doit être compacte, en forme de boule.
            Vos 10kg étalés ne sont pas compacts.

            Et si ça chauffe, il y aura de la convection et donc ça brasse...

            Bref, l’explosion nucléaire au sens propre est impossible, le feu nucléaire l’est en revanche, et c’est presque aussi grave.

          • Hermes Hermes 30 mars 2011 22:52

            Bonsoir,

            le scénario est en effet très improbable mais pas impossible. Ce qui est vraisemblablement en train de se passer n’est en réalité guère mieux, car la diffusion de radioactivité continue peut aboutir a des quantités enormes, même si on n’a pas l’effet explosif.

            A suivre....


          • slipenplomb 29 mars 2011 13:21

            C’est vrai que si les pompiers otages condamnés à mort se sauvent , et que les 4 réacteurs se transforment en graisse a roulement. je suis pas certain du résultat. mais bon se sera pas du Tiramisu au dessert.


            • Hermes Hermes 29 mars 2011 13:23

              Ecrire aux politiques : adresses ici.


              • Ariane Walter Ariane Walter 29 mars 2011 16:21

                merci. je viens d’écrire à Michel Vaxes. j’ai signé plusieurs pétitions sur cyber-acteur.
                Il faudrait créer des mouvements de foule, contacter la jeunesse des lycées et des facultés.
                Demander à ce que la seule priorité en ce moment soit une action sur Fukushima et non sur la Lybie !

                Il faut que la masse prenne la parole !


              • Hermes Hermes 30 mars 2011 22:54

                OUI !!!! Je me sens un peu moins seul soudain. Merci


              • Kalevala 29 mars 2011 14:04

                il est malheureux de le dire, seul celui qui aspire à la vérité serra sauver.Et dans cette affaire cela va se confirmer, ceux qui vont suivre fidèlement les mensonges vont se perdre. Vous aurais beau les mettre en garde , Ils continuerons à vous jetez des pierres .


                • Kalevala 30 mars 2011 15:55

                  merci.


                • tchoo 29 mars 2011 14:10

                  Je partage en totalité votre point de vue, sur le point de non retour atteint.

                  Mais par référence à votre dernier paragraphe (parfois je me demande si nos politques n’ont conscience de cela et agissent en conséquences : se gaver sur l’instant et profiter un max, après eux le déluge) imaginons que nous ayons tous conscience de notre fin proche, alors plus rien n’existe, plus aucune barrière morale, sociale n’est valable
                  c’est l’anarchie totale, avec le désir de vivre le plus intensément possible les derniers instant

                  le nihilisme à l’état pur !


                  • Alex 29 mars 2011 14:27

                    Quel article apocalyptiste ! La fin du monde en 2012 ? non ! Pas comme ça ! Ca manque de classe pour un scénario de fin du monde. Du genre : les hommes ont fait la bêtise de trop. C’est leur punition. Bouh !...

                    Le site est maintenant une source de radioactivité permanente c’est vrai mais le vecteur de contamination atmosphérique peut-être « assez » facilement annulé par un confinement extérieur. Côté sous sol : si le chorium a traversé la dalle de béton et qu’il se trouve dans le sous sol, soit il est dans une zone sèche et imperméabilisable ; dans ce cas le site est condamné ad vitam eternam mais la contamination ne se propage pas ailleurs. Soit il se retrouve soumis au lessivage ou migre dans une nappe d’eau et là il risque de contaminer effectivement loin et longtemps.
                    D’un autre côté, plus il migre, moins on risque d’assister à un rassemblement de masse critique. Pas de masse critique donc pas d’explosion ; scénario de contamination mondiale.

                    Par contre tout à fait d’accord sur le fait qu’il y ait urgence à voir la réalité en face, que notre mode de vie et d’exploitation de notre biotope n’est pas durable, quoiqu’en disent Areva, Total et autres grands amateur de green washing.
                    Concernant le nucléaire en particulier, la question n’est pas « est il possible de sortir du nucléaire ? » mais « comment trouver des solutions pour en sortir ? »
                    idem pour les besoins excessifs en énergie plus généralement, le libéralisme, le consumérisme, le capitalisme, la politique-mascarade et autres activités médiatico débilitantes.

                    Mais j’ai peur d’être d’accord aussi sur le fait que seul un événement grave pourrait servir de déclencheur. En tout cas quand tout va bien il ne se passe rien.

                    Le bonjour à St-Pierre smiley


                    • desmotscratie 29 mars 2011 22:16

                      « Comment sortir du nucléaire » ? ne surestimons pas l’ampleur de la tâche, sans parler de la nécessité impérieuse de cette sortie qui tend à reléguer au second, au troisième voire au dernier plan la question des moyens !

                      Souvenons-nous tout simplement que le nucléaire représente à peine 3% de l’énergie mondiale ! Alors pas de quoi bouleverser notre organisation !

                      Et quand bien même : la préservation de conditions de vie durable vaut bien quelques sacrifices temporaires plus ou moins durables en terme de niveau de vie. Ou sinon, c’est vraiment que nous sommes pires que des veaux !!!


                    • Julien Julien 29 mars 2011 14:32

                      Bonjour, 


                      Il me semble que vous confondez la fusion d’un réacteur (la fusion de son combustible en fait) avec le processus de fusion nucléaire (fusion de deux noyaux légers pour en donner un plus lourd). La première est effectivement le pire accident qu’on peut connaitre lors de l’exploitation civile d’un réacteur nucléaire. La deuxième est, contrairement à la fission, une réaction que l’homme est incapable de maitriser à l’heure actuelle et qui ne sert donc, pour l’instant, qu’à fabriquer des bombes. 

                      Que Fukushima ait un impact sur le système écologique global de la planète, cela semble acquis, mais de là à dire que la vie va devenir impossible dans les deux hémisphères... Depuis 1945, les grandes puissances nucléaire testent sans vergogne leurs nouvelles armes, parfois de façon sous-terraine ou sous-marine mais également en surface pendant de longues années (dont une de 70Mt, soit 4000 fois Hiroshima, en 1961). Vous imaginez bien que les émissions radioactives d’alors étaient largement plus élevées que ce que les réacteurs de Fukushima pourraient jamais produire.

                      Vous pouvez ranger votre calendrier Maya. Nous serons toujours là en 2013... ;)


                      • JL JL 29 mars 2011 14:48

                        Julien,

                        la fusion nucléaire dégage de l’énergie mécanique, thermique et rayonnante. Il semble que lors d’une explosion, la presque totalité est dispersée sous forme mécanique (souffle) et aussi, thermique : c’est l’explosion ! En revanche, une centrale en fonctionnement normal converti la presque totalité de l’énergie sous forme thermique. Une centrale qui a le ventre à l’air est la situation qui produit le maximum de radioactivité, sans commune mesure avec une bombe, pour cette raison, mais aussi parce qu’il y a davantage de matière : quelques kilos pour une bombe, quelques centaines pour une centrale.


                      • Julien Julien 29 mars 2011 15:36

                        JL, relisez ma réponse : à Fukushima, la réaction de fission (certe non maitrisée) a provoqué la fusion du combustible mais en aucun cas une fusion nucléaire ! Ce sont deux concepts bien différents. Dans le premier cas, la réaction de fission s’est emballée, le combustible a fondu sous forme d’un magma radioactif mais cela n’a rien à voir avec une fusion nucléaire (fusion de deux noyaux légers en un noyau plus lourd). C’est exactement l’inverse en fait puisqu’à Fukushima, les barres de combustibles sont constituées de noyaux lourds qui sont « cassés » pour en former des plus petits. Comme la réaction n’est plus maitrisée, les barres d’uranium (qui est un métal) ont fondu sous l’effet de l’énegie qu’elles dégagent, mais ça ne veut pas dire que les noyaux d’Uranium ont fusionné pour donner un noyau plus lourd.


                        Les explosions qui ont eu lieu à Fukushima sont des explosions chimiques (dûes à la rencontre de l’eau avec le combustible très probablement) mais en aucun cas des explosions nucléaires et encore moins des fusions !



                      • JL JL 29 mars 2011 19:24

                        Julien,

                        vous jouez sur les mots. Et semblez ne lire que vous même.

                        Vous écrivez : « les émissions radioactives ’des bombes) étaient largement plus élevées que ce que les réacteurs de Fukushima pourraient jamais produire »

                        Je soutiens que c’est une contrevérité, et ce sont des spécialistes du nucléaire qui l’ont affirmé ici. Oui il y en a qui parlent vrai !


                      • eugène wermelinger eugène wermelinger 29 mars 2011 16:00

                        voilà ce que je reçois de japonais par mail :

                        Pour toutes les personnes autour du monde

                        S’il vous plaît envoyez vos prières d’amour et de gratitude à l’eau des centrales nucléaires à Fukushima, Japon ! 

                        Après le séisme de magnitude 9 massive et le surréaliste tsunami, plus de 10.000 personnes sont toujours portées disparues ... même maintenant ... 16 jours ont passé déjà depuis la catastrophe. Le pire est que l’eau dans les réacteurs des centrales nucléaires Fukushima a commencé à fuir, et à contaminer l’océan, l’air et les molécules d’eau des zones environnantes.

                        La sagesse humaine n’a pas été en mesure de faire beaucoup pour résoudre le problème, mais nous essayons seulement de refroidir la colère des matières radioactives dans les réacteurs en évacuant l’eau à leur disposition. 

                        N’y a-t-il vraiment rien d’autre à faire ? 

                        Je pense que si ! Pendant plus de vingt années de recherche à mesurer le hado et la technologie des cristaux d’eau photographique, j’ai été témoin de ce que l’eau peut devenir positive quand elle reçoit la vibration pure de la prière de l’homme, peu importe comment elle est loin.
                        La formule de l’énergie d’Albert Einstein, E = MC2 signifie en réalité que de l’énergie = nombre de personnes et de la place de la conscience des gens. 

                        Il est maintenant temps de comprendre le vrai sens. Joignons-nous tous la cérémonie de prière en tant que citoyens de la planète Terre. Je voudrais demander à toutes les personnes, pas seulement au Japon, mais partout dans le monde s’il vous plaît de nous aider à trouver une issue à la crise de cette planète !

                        La procédure de la prière est la suivante. 

                        Nom de la cérémonie :

                        "Envoyons nos pensées d’amour et de gratitude à toutes les eaux dans les centrales nucléaires à Fukushima"

                         

                        Jour et heure :

                        31 mars 2011 (jeudi)

                        12:00 midi dans chaque fuseau horaire 

                        S’il vous plaît dire la phrase suivante :

                        "L’eau de la centrale nucléaire de Fukushima, nous sommes désolés de vous faire souffrir. S’il vous plaît pardonnez-nous. Nous vous remercions, et nous vous aimons. "S’il vous plaît dites à haute voix ou dans votre tête. Répétez trois fois en joignant les mains dans une position de prière. S’il vous plaît offrez votre prière sincère.

                         

                        Merci beaucoup du fond du cœur.

                         

                        Avec amour et de gratitude,

                        Masaru Emoto

                        Messager de l’eau
                         
                         

                         

                        To All People Around the World

                         

                        Please send your prayers of love and gratitude to water at the nuclear plants in Fukushima, Japan !

                         

                         

                        By the massive earthquakes of Magnitude 9 and surreal massive tsunamis, more than 10,000 people are still missing…even now… It has been 16 days already since the disaster happened. What makes it worse is that water at the reactors of Fukushima Nuclear Plants started to leak, and it’s contaminating the ocean, air and water molecule of surrounding areas. ......
                        voir aussi mon blog ici : http://www.ipernity.com/blog/65306




                        • Ariane Walter Ariane Walter 29 mars 2011 16:26

                          Toutes mes larmes pour eux. Toutes mes prières, jeudi, leur seront acquises.

                          mais n’est-ce pas le jour où arrive Sarkozy ?
                          Oh ! Putain, j’ai déjà honte.
                          Quoi que...Sarkozy au pays des pieds nickelés avec le gouvernement japonais et Tepco, ça fait une bonne équipe....


                        • eugène wermelinger eugène wermelinger 29 mars 2011 16:39

                          Bonjour Ariane,

                          ne penses-tu pas qu’il serait temps que nous ayons des relations épistolaires directes ?
                          Je ne peux pas tout donner ici.
                          Cordialement.

                        • 65beve 29 mars 2011 18:40

                          Eugene,

                          + une petite prière ou deux pour mon tiercé de dimanche ?......


                        • Ariane Walter Ariane Walter 29 mars 2011 23:00

                          demande mon mail à la modération ! A bientôt !


                        • Gérard JOYON Gérard JOYON 29 mars 2011 17:34

                          Pour Erick GRUCHET


                          Il n’y a pas de fusion nucléaire dans cette centrale .

                          Il ne faut pas confondre.

                          La fusion nucléaire ce sont 2 noyaux qui se mélangent exemple deutérium et tritium pour former un plus lourd. 

                          C’est le thermonucléaire.

                          Les bombes thermonucléaires .Le soleil. C’est de la fusion.

                          Mais ce n’est pas le cas ici.

                          La fission n’a rien à voir avec, et inverse .

                          Ce sont deux principes totalement différents. 

                          Il ne faut pas confondre une fusion « normale » fonte d’un produit, d’un matériel ,matériau d’un coeur de réacteur avec une fusion nucléaire .

                          J’essaie de faire dans le simple, pardonnez moi.

                          Par contre pour le reste  ,vous savez ce que j’en pense  pour nous nos enfants et la planète.

                          Gérard JOYON


                          • joletaxi 29 mars 2011 17:37

                            « Certains, parmi les plus riches et les plus puissants, envisagent dors et déjà de quitter rapidement et pour quelques générations notre planète ce qui devrait, nous allons le voir dans les jours qui viennent, relancer frénétiquement les programmes de conquête habité de l’espace. Cependant au vue des retards de développement spatiaux provoqués par le détournement des fonds publics par la mafia financière et les accros au casino de la bourse, les places seront très rares et le coût du ticket de départ inaccessible à la quasi-totalité de l’humanité. »


                            Mince, plus fort que Cabanel
                            Je n’ai pas lu l’article, cela m’a sauté aux yeux,c’est du grandiose.
                            Rien que cela vaut la peine de jeter de temps à autre un oeil sur Agoravox
                            Je vais faire attention à ne pas rater d’autres articles de cet auteur,il mérite vraiment le détour.La même si tu dors, pour le coup t’es réveillé....

                            • 65beve 29 mars 2011 18:43

                              @Joletaxi,

                              C’est quand même plus cool que toutes ces conneries avec MLP, non ?
                              C’est pas dans ce genre d’article qu’on va trouver les habituels thuriféraires du FN.

                              cdlt


                            • 65beve 29 mars 2011 18:35

                              Bonsoir,
                              Ave cesar,
                              Morituri te salutant !

                              Dans les années qui viennent, tout le monde aura son cancer de la tyroide.
                              Sans tyroide, les gens seront incontrôlables.
                              Déjà qu’il en faut pas beaucoup pour qu’ils se foutent sur la gueule......

                              En attendant, qui va nous sortir le cul des ronces ?

                              cdlt


                              • Nomade 29 mars 2011 21:47

                                Ca y est ! Les allumés du grand cataclysme sont lâchés !!!!
                                J’ai jamais lu sur Avox un tissu de conneries pareilles et je suis de loin pas pro-nuc !
                                Vous n’en savez rien Erik, vous ne savez pas ce qui va se passer dans les semaines, les mois à venir !
                                Personne ne le sait encore précisément et encore moins vous !
                                Alors de là à déclarer tout de go que la moitié de la planète sera invivable d’ici une année démontre une belle parano !
                                Vous préparez votre déménagement pour l’Australie je suppose ?


                                • Alex 30 mars 2011 00:20

                                  Oui mais 2012 approche ! Cette raison se suffit à elle même non ?

                                  Bonjour à st-Pierre :D


                                  • Giraf Giraf 30 mars 2011 02:39

                                    Encore un autre article apocalyptique sans aucune référence...
                                    Que c’est triste !


                                    • Grasyop 30 mars 2011 09:34

                                      « l’hémisphère Nord sera, en l’espace d’un an tout au plus, le premier à être entièrement impropre à une grande partie de la vie telle que nous la connaissons aujourd’hui sur terre »

                                      Non mais vous avez pas honte de proférer des insanités pareilles !!!


                                      • Kleber 30 mars 2011 10:48

                                        Oulahhh !!! Mais c’est le début de l’apocalypse que l’on nous annonce ici !...
                                        L’ancien testament n’était donc pas un vulgaire livre de SF ?...

                                        Soyons sérieux, allons !... Vous imaginez bien que ceux qui ont beaucoup à perdre sont sur le qui-vive !... Et « l’espace » (vital) ne suffirait pas pour engranger toutes leurs possessions... et croyais moi, ils ont eu vite fait d’y réfléchir... Ils veillent au grain, croyez-moi !!!
                                        Et que deviendrait un puissant sans ses esclaves, un riche sans ses pauvres, un menteur sans ses crédules !... Rien !!! Il ne serait rien !... sans comparaison, pas de raison !!!

                                        C’est catastrophique, bien évidemment !!! et principalement pour la nature... la vraie, l’innocente !... La nature humaine m’importe bien moins, telle que je la perçois de mon petit monde écolo-rigolo... Le nucléaire est une invention humaine, donc néfaste !... Et je pouffe de voir cette montée de boucliers verdâtre contre un ennemi qui n’a fait jusqu’alors que très peu de victime, comparé à ce que peut assassiner quotidiennement le pétrole, l’omc, le fmi, l’indifférence et la cupidité contemporaine !... ... ...

                                        Je pouffe mais ne vous y trompez pas, je compatis !!! pour les animaux, en premier lieux, et pour nous, bien évidemment !!! Pauvre de nous !!! ... ... ... ... ... ...


                                        • yvesduc 30 mars 2011 19:58

                                          On aimerait avoir la source de vos affirmations à l’emporte-pièce, comme : « l’hémisphère Nord sera, en l’espace d’un an tout au plus, le premier à être entièrement impropre à une grande partie de la vie »...


                                          • yvanstanislas 31 mars 2011 13:12

                                            Et vous Mr,

                                            on aimerait savoir qu’elle est la sourse qui vous permet dans douter ?

                                          • yvanstanislas 31 mars 2011 13:36


                                            Simple question ! 

                                            Car personnellement, je n’ai aucun avis sur la question.
                                            Mais par contre (et sans preuve),
                                             je pense que même les« experts » n’en savent foutre rien du niveau de radioactivité futur .
                                            Une chose est sûr ,vu la tournure des choses cela va pas être jolie, jolie.. ...

                                          • s666s666s 31 mars 2011 11:58

                                            Agoravox ne pratique donc aucun filtrage dans les publication ? Ce monsieur a déjà son blog pour étaler son mysticisme. Cela devrait amplement suffire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Erik Gruchet


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès