Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Désherber avec Monsanto est dangereux pour ma santé...

Désherber avec Monsanto est dangereux pour ma santé...

 Il y a cinquante ans, un insecticide de l’entreprise américaine Monsanto, le DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane) était utilisé partout dans le monde jusqu’à ce que le livre “Printemps silencieux”, écrit en 1962 par le biologiste Rachel Carson, démontre qu’il était cancérigène. Une décennie plus tard, ce produit était interdit aux Etats-Unis. 

Aujourd’hui, les meilleurs spécialistes mondiaux du cancer lancent un cri d’alerte à propos d’un autre désherbant, le Roundup, fabriqué encore par Monsanto et qui est probablement cancérigène... 

Le Roundup est le nom commercial de l’herbicide produit et commercialisé par Monsanto dont l’élément de base est le glyphosate. Il est couramment utilisé comme désherbant agricole, domestique et urbain. Sur de grandes surfaces cultivées, dans les pays où cela est autorisé, il peut être diffusé par épandage aérien.

On retrouve des traces de ce produit dans les champs, les jardins, les rues, les aires de jeux d’enfants et bien sûr dans la nourriture. Près de 50% des fruits et des légumes produits par l’agriculture intensive contiennent en effet des résidus qui finissent dans nos organismes, apportés par les aliments consommés mais aussi par l’eau et l’air. De plus, son usage massif par les agriculteurs depuis la fin des années 1990 a conduit à l'apparition de mauvaises herbes résistantes au glyphosate.

Aux Etats-Unis, une étude publiée en 2011 par l’US Geological Survey a montré que dans certaines régions, le glyphosate était présent à des niveaux mesurables dans les trois quarts des échantillons analysés d’air et d’eau de pluie.

En Colombie, le glyphosate est notamment utilisé par le gouvernement pour détruire les champs de coca produisant de la drogue. Ces actions détruisent aussi des milliers d'hectares de forêt tropicale, parfois classés réserves naturelles, comme la forêt du Putumayo, et des exploitations agricoles légales.

En France, c’est le pesticide de synthèse le plus utilisé. Il s’en est répandu plus de 8 000 tonnes en 2011, loin devant les 2 700 tonnes du deuxième fongicide le plus populaire, le mancozèbe. Selon le rapport rendu en 2010 par l’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), «  le glyphosate est en France le principal responsable du déclassement de la qualité des eaux »

Mais en plus de ses propriétés toxiques et irritantes déjà connues, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a publié en mars 2015 une monographie classant le glyphosate parmi les « cancérogènes probables ou possibles » pour l’Homme. Cette classification repose sur des indications limitées de cancérogénicité chez l’homme et des indications suffisantes de cancérogénicité chez l’animal de laboratoire. L’évaluation des risques a été faite à partir d’études sur les expositions agricoles menées aux États-Unis, au Canada et en Suède. Les chercheurs ont méticuleusement passé en revue des publications indépendantes, en éliminant toutes les études commanditées par les multinationales en quête d’une validation de leur produit. 

Depuis, la firme Monsanto fait tout pour que l’agence de l’OMS retire ce rapport, déclarant que le CIRC ignorait des études qui considèrent le glyphosate sans danger. Dans un communiqué, la société, basée dans le Missouri, a protesté, en termes crus, contre l’avis du CIRC et fustigé la « science poubelle » (junk science, dans le texte) de l’agence intergouvernementale. Et dans une lettre datée du 20 mars dernier, Monsanto intime même à Margaret Chan, la directrice générale de l’OMS, de faire « rectifier  » l’opinion du CIRC.

Certains pays ont déjà interdit le glyphosate. L’UE, les États-Unis, le Canada et le Brésil sont en train de réévaluer son autorisation. De leur côté, les Pays-Bas, le Sri Lanka et le Salvador envisagent une interdiction totale pure et simple. 

En France, deux ONG, France nature environnement (FNE) et Générations futures ont réclamé le retrait de la vente du Roundup, certaines que les experts européens et allemands ne pourront pas ignorer l’avis du CIRC, pas plus que d’autres travaux récents sur des risques autres que le cancer. 

Mais l’interdiction totale du glyphosate sera longue et difficile. La plupart du temps les autorités de réglementation s’en remettent à des évaluations réalisées par les multinationales et 58% des groupes scientifiques de l’Agence européenne de sécurité des aliments entretiennent des relations avec le secteur privé. La composition particulière par exemple du groupe d’experts « Pesticides » de l’agence allemande est significative : le tiers des membres de ce comité sont directement salariés… par des géants de l’agrochimie ou des biotechnologies !

Aujourd’hui, il faut avant tout protéger la santé des citoyens européens, s’assurer que les consommateurs ne sont pas utilisés comme cobayes et continuer le combat pour une agriculture raisonnable et durable dont le monde a besoin.

Si le glyphosate peut être nocif, il faut faire valoir le principe de précaution dès maintenant et ne pas tolérer ce produit sur nos étalages pendant encore dix ans ! 

 

 

Lire la suite du blog :

> Tous les articles

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 26 mai 2015 08:48

    Après les « CHARLOTS » de janvier de l’Elysée..voilà les jobards de MAI avec les lois de Bruxelles sur Mosanto.. ?
    Si vous ne voulez pas de cette merde allez dans la rue par millions..ça sera plus utile que la manif de janvier..(mais j’en doute..les millions sont sur les autoroutes pour aller en vacances...)
    La majorité des Français sont des « PLOUCS »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 mai 2015 20:26

      @Le p’tit Charles
      On vous a déjà demandé votre avis par referendum sur quelle sorte de productions agricoles vous souhaitiez ? Jamais. Et les autres Français, pas davantage. C’est pourtant un sujet essentiel, comme celui des médicaments. Mais on se passe de votre avis, demandez-vous pourquoi ?


    • smilodon smilodon 26 mai 2015 22:26

      @Le p’tit Charles : Dommage que les « ploucs » ne soient pas considérés comme « insectes nuisibles » !.... Au même titre que les « charançons » et tant d’autres !.. MONSANTO pourrait s’en occuper !... Garez vos fesses !... Je gare mes antennes !.. Et mes ratiches !... Adishatz.


    • joletaxi 26 mai 2015 10:45

      ça commence tout de suite bien

      jusqu’à ce que le livre “Printemps silencieux”, écrit en 1962 par le biologiste Rachel Carson, démontre qu’il était cancérigène. Une décennie plus tard, ce produit était interdit aux Etats-Unis.

      celivre n’a jamais rien démontré du tout comme les « études » à la Seralini
      tous les pseudo arguments de ce torchon ont été depuis longtemps « démontés »

      par contre ce qu’il y a de certain, c’est que l’embargo sur ce produit peu cher et très efficace a causé indirectement la mort de millions de gens , mais qu’importe, ce sont des pauvres....

      toujours les mêmes fredaines

      l’agriculture intensive a réussi à diminuer de manière significative la malnutrition dans le monde, et en diminuant les surfaces nécessaires.
      me demande quelle sera la performance des cultures du futur

      http://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more%20%3Chttp://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more%3E


      • Pyrathome Pyrathome 26 mai 2015 18:14

        @joletaxi
        Toi le collabo, quand on va te chopper, on t’en faire boire, des litres de roundmerde....
        Et glou et glou et glouglouglou......


      • sarcastelle 26 mai 2015 18:29

        Pyrathome a écrit : 


        Toi le collabo on va t’en faire boire des litres...

        En lisant les premières lignes de l’article sur le DDT j’allais me replonger dans l’histoire de la fin de ce produit pour en dire quelque chose, mais Joletaxi l’a plus ou moins fait et ainsi m’en dispense.

        Vous comptez sans doute me tondre ? 

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 mai 2015 20:21

        @joletaxi
        L’agriculture sans pesticides donne d’aussi bons rendements, sans pourrir la santé des gens...


      • Albert Ricchi Albert Ricchi 26 mai 2015 22:07

        @joletaxi

        C’est donc parce que le livre de Rachel Carson n’a rien démontré que le DDT a été interdit par la suite...

        N’avez-vous pas l’impression quelquefois de raisonner à l’envers ?


      • joletaxi 26 mai 2015 22:28

        @Fifi Brind_acier

        parfois, et le plus souvent concernant les liens donnés par le Mage, j’ouvre une des références
         et en lisant en diagonale je tombe sur ce morceau de bravoure, qui en dit long sur l’orientation du reste
        . Les produits chimiques ont fait leur entrée dans l’agriculture après la seconde guerre mondiale de façon accidentelle, quand les entreprises d’armement perçurent en elle un nouveau marché pour maintenir et faire fructifier une industrie alors en péril.
        ça vaut pas la sortie d’une autre illuminée qui expliquait le plus sérieusement du monde, que si on avait obligé les agriculteurs à acheter des tracteurs, c’est parce que au sortir de la guerre, on ne savait que faire des blindés désaffectés sic

        Vous en avez d’autres comme ça à l’ UPR
         les occasions de rire sont tellement rares


      • joletaxi 26 mai 2015 22:47

        @Albert Ricchi

        vous voulez d’autres exemples de grands combats citoyens menés par la mouvance, à l’instigation de « chercheurs », de « donneurs d’alertes » dont l’expertise est généralement autoproclamée, et qui ont réussi à mobiliser Mme Michu et les politiques qui sont toujours prêts à se donner un vernis de sauveur ?
        Les pluies acides par exemple, avec leurs cohortes de zozos qui s’enchaînaient aux arbres, et dont le responsable d’une des sectes particulièrement actives a fini , 40 ans plus tard, par avouer que cela ne reposait sur rien
        Par curiosité, donnez-vous la peine de chercher comment ont été fixées les ormes sur les nitrates que les mouvances « citoyennes » dénoncent régulièrement.
        Concernant le DDT ; toutes les allégations annoncées dans le torchon de Carlson ont été infirmées, mais cela n’a pas empêcher les bien pensants verts de se déchaîner,aboutissant au bannissement et ce qui est terrible, c’est que la malaria, qui dans certaines régions d’Afrique était en passe d’être éradiquée, est revenue en force, au point que devant le désastre, certains gouvernement africains ont repris le traitement au DDT

         Concernant les pesticides, il est vrai que à une certaine époque, on a fait un peu n’importe quoi, mais contrairement à toutes vos allégations, (je n’ai pas lu votre article, ce qui dès l’intro me paraissait inutile,l’usage raisonné de ces produits permet de mettre sur le marché des produits sans dangers, et à des prix imbattables
        Une étude, une de plus, a montré que sur un panier de légumes typique de >Mme Michu, on a trouvé
        98 % de molécules apparentées à un pesticide secrétées naturellement par les plantes, et quelques « trucs » pas tristes du tout.

        Mais si c’est chimique ....


      • smilodon smilodon 26 mai 2015 22:51

        @Fifi Brind_acier : Les premiers insectes seraient apparus sur terre il y a 450.000.000 d« années !.. Et les premiers »hominidés« il y a 4,5 millions d’années ! Au mieux !.. Les »insectes« sont donc ici chez eux depuis 450 fois plus longtemps que nous !... Le descendant de »gaulois« qui défend la terre de ses ancêtres, tout comme le ’juif » qui défend « Israël », ou « l’algérien » son Algérie, ou tous les « autres », partout sur cette planète, ont moins de droit, en terme de « temps passé » qu’une mouche ou qu’une fourmi !... Ni même qu’un cloporte ou un hanneton !... Ca laisse rêveur, non ??...Ca nous remet à « nos places » !... Au moins de manière « chronologique » !.. Non ??.. A moi, Il me semble !... Adishatz.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mai 2015 07:41

        @joletaxi
        Vous avez acheté des actions chez Monsanto and Co ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mai 2015 08:10

        @joletaxi
        Oui, on a d’autres comme ça à l’ UPR. Par exemple tous les mensonges économiques sur l’ UE :
        « Les illusions économiques de l’ Union européenne ». Comme toutes les analyses de l’ UPR s’appuient sur des sources vérifiables, ne vous gênez pas pour en faire une analyse critique... et démontrer que l’ UPR se trompe. Merci d’avance !


      • grosso grosso 26 mai 2015 11:48

        Pourtant moi j’en ai besoin d’un désherbant totale pour enlever les mauvaises herbes devant ma maison,je prend pas monsanto je prend une autre marque.


        • cathy30 cathy30 26 mai 2015 13:13

          @alinea
          merci beaucoup pour ce site.


        • alinea alinea 26 mai 2015 14:06

          @cathy30
          Celui-ci est bien mieux Cathy :

          http://www.mce-info.org/Pdf/expo_mauvaisesherbes.pdf


        • Sarah Sarah 26 mai 2015 12:50

          @l’auteur


          Outre sa nocivité pour les humains (tout produit chimique utilisé en agriculture ou en jardinage se retrouve inévitablement dans vos aliments et dans l’eau), vous auriez pu ajouter que ces produits tuent non seulement les végétaux et les insectes de surface mais aussi la faune qui vit dans la terre. Celle-ci devenant stérile et compacte finit par être incultivable.


          • Albert Ricchi Albert Ricchi 26 mai 2015 22:11

            @Sarah

            Merci pour ces précisions, vous avez mille fois raison (ajouts apportés sur mon blog)

            Cordialement,

            Albert


          • cathy30 cathy30 26 mai 2015 13:09

            Si, il faut le dire et le redire. Car beaucoup de jardiniers en herbe se servent de ces produits sans connaitre leurs nocivités. Nous sommes le bout de la chaîne. 

            Dans votre jardin recréer une symbiose pour les insectes, ils font le meilleur boulot du monde. Bon vous n’aurez pas votre photo dans Arts et jardins...
            L’eau bouillante désherbe admirablement bien. Salée, cuisson des pommes de terre etc. 

            • Spartacus Spartacus 26 mai 2015 18:40

              @cathy30
              « symbiose pour les insectes ».....


              Mais voyons c’était tellement mieux à Panama quand ils vivaient en harmonie avec nous. 
              Palu Chicungunia, Dingue, Fièvre jaune, et autre dons de la nature qu’il faut absolument.

              Poux, morpions, tiques et puces sont vos amis......

              Il y a toujours de la place pour eux pour se reposer dans les jolies barbes fleuries des écolos et se remettre des émotions causées par les herbicides.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mai 2015 07:50

              @Spartacus
              Les insectes s’adaptent... Mauvaise nouvelle, à force de mettre des insecticides sur les animaux domestiques, les puces sont devenues insensibles à tout forme de traitements, les piqures de puces provoquent des dermites. On est obligés de revenir à des traitements naturels à base d’huiles essentielles.


            • Loatse Loatse 26 mai 2015 16:36

              De la sal... perie ces désherbants chimiques ! Chez nous, le bailleur a décidé de désherber les ruelles bétonnées, le macadam s’y soulevait par endroit, et le végétal tentait d’y reprendre ses droits...


              Pulvérisations... les deux maisons en face de la mienne malgré des rebords de béton, y laissèrent leurs haies d’épineux qui mouriru... deuxième pulvérisation, ce fut ma vigne (une trentaine de mètres tout de même) qui rendit l’âme, puis un de mes 4 arbres, (des callistemons citrinus de 5 mètres tout de même !)

              Les fruits de cette vigne servaient pendant de long mois de réfectoire aux oiseaux.jusqu’aux portes de l’hiver ou je leur mettait à disposition des boules de graisses et des graines.. Mes piafs depuis sont partis ailleurs.

              Je n’ose même pas imaginer non plus le miel des abeilles qui par centaines, viennent butiner au printemps mes callistemons, (les 3 survivants sont ils sains ou vont ils aussi succomber ainsi que mes abeilles ?)

              Bref ceci pour dire que l’action de ces produits ne peuvent être localisées, restreintes aux quelques petits végétaux que l’on veut détruire (en l’occurence quelques graminées) mais bien qu’ils dévastent un large périmètre..en longueur, largeur, profondeur..

              Ceci pour les inconscients qui pensent ne traiter que les quelques mètres de gazon entourant leur villa !

              Cette m...e a zigouillé également l’espèce de fourmis qui venait manger les pucerons de mon rosier... lequel depuis cette hécatombe est littéralement dévoré...

              Je frémis à l’idée que mon chat et mon chien, en se purgeant dans mon jardin jadis sain, boulottent des herbes empoisonnées....

              et nous ne buvons plus que de l’eau de source conscients que la pratique généralisée de ces herbicides affectent ou affecteront inévitablement les nappes phréatiques....

              ces firmes feraient mieux d’orienter leurs recherches vers des produits inoffensifs pour l’environnement... A quoi leur servira leur argent si les abeilles disparaissent, si les sols et les nappes phréatiques sont polluées et que par voie de conséquences, leurs enfants et petits enfants en soient également affectés ?

              Ce n’est pas une question de marques..













              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mai 2015 07:54

                @Loatse
                Il faut aussi se méfier des plantes vendues en jardineries. Elles poussent dans des substrats plein d’insecticides, et tuent les abeilles ou les papillons qui s’aventurent sur les fleurs.


              • izarn 26 mai 2015 16:38

                On pourrait pas mettre Mosanto en taule à coté de Madoff ?
                Au moins Madoff, lui, il volait les riches, comme Arsène Lupin...


                • Spartacus Spartacus 26 mai 2015 18:34

                  Mais c’est terrifiant !!!!!!!

                  C’est trop horrible !!!!!
                  Nous allons tous mourir !!!!

                  OOOaaaaaaaahhhhh nous mourrons Dans d’affreuses souffrances....

                  Mince j’ai acheté une grosse salade au supermarché. 

                  Quelle découverte !
                  L’herbicide n’a pas le gout de la limonade.....et il ne faut pas le respirer, et il ne se boit pas. 

                  Imaginez ma bonne dame avaler un litre d’herbicide Mosanto rend extrêmement malade, vous pouvez même attraper le cancer......

                  Et rendez vous compte l’herbicide tue les pauv’ herbes qui poussent....

                  En plus ce sont des études relevant d’associations qui s’occupent de « bio »...

                  C’est dire si ils ne sont pas partie prenante et neutres pour critiquer leurs vils concurrents qui osent faire des salades sans limaces, de belles tomates bine rouges qui ne puent pas le fumier.

                  • Nina K Nina K 27 mai 2015 21:13

                    @Spartacus
                     
                    fausses-couches, malformations des nourrissons, cancer, lupus...
                    Argentine : OGM et pesticide, un tandem toxique ?
                     
                    Les fanatiques libertariens sont toujours au rendez-vous pour cracher sur les victimes des multinationales comme Monsanto... C’est même à ça qu’on reconnait les libertariens d’agoravox : défense systématique des multinationales les plus néfastes (Monsanto, Coca Cola, ou des firmes qui font confectionner leurs produits par des esclaves en Asie ou en Afrique. Oui, le libertarien d’agoravox est favorable à l’esclavage, du moment qu’au bout de la chaîne une firme anglo-saxonne en tire de juteux profits...) et attaque en règle de toutes les victimes de ces multinationales...
                     
                    Les larbins de l’oligarchie criminelle mondialisée, comme Spartacus, sont vraiment des gens détestables... minables porte-flingues des pires mafias internationales !
                     


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 mai 2015 20:13

                    Les choses ne vont pas s’arranger...Les décisions qui concernent l’agriculture ne dépendent plus des Etats, mais font partie des « Compétences exclusives de l’ UE ».


                    La Commission européenne, cernée par les lobbies de l’agrochimie et de l’agriculture intensive, a baissé les seuils des résidus de pesticides de +10 à + 40%. Rendements obligent. Bon appétit !

                    D’après un article du Guardian, la Commission aurait renoncé à interdire 31 pesticides, pour faciliter les négociations de TAFTA....

                    Si vous viviez dans un pays indépendant, où existerait le referendum d’initiative populaire, voteriez-vous l’interdiction des pesticides et des OGM ? Oui, probablement et plutôt deux fois qu’une...

                    C’est ce que propose l’ UPR. Les citoyens pourront donner leur avis par referendum, après la sortie de ce bouzin européen où les lobbies font la loi : sur les OGM, sur les pesticides, sur l’agriculture industrielle, sur les médicaments etc. Bref sur tout ce qui concerne votre santé.

                    Mais comme nous vivons dans une colonie des USA, on ne vous demande pas votre avis.
                    Ni sur les pesticides, ni sur TAFTA.

                    • smilodon smilodon 26 mai 2015 20:41

                      @ l’auteur : Monsanto à créé « l’agent orange », comme IG Farben avait crée le Zyklon-B. Ces « sociétés » vendent des produits qui tuent les mauvaises herbes, les mauvais insectes et à peu près tout ce qui pousse, qui marche, qui nage, vole et respire !.... Mais elles vendent aussi les médicaments qui permettent de sauver tout ce petit monde !.... Si on a les sous !... Elles sont souvent liées entre elles, vu que ce n’est qu’une histoire de gros sous. Ce serait bien long à développer ici. Mais j’ai tellement lu de choses sur ce « monde-là » !.... En fait ils sont tous liés à un moment ou à un autre....Les financiers, les politiques, les « industriels » !... IG farben est devenue BASF, BAYER (pour les plus connues)..... Les « boss » ont été jugés à Nuremberg ??.. Et non !... Après ils ont même produits de l’aspirine et des médocs pour les dépressifs !... Pour se faire pardonner peut-être !..... Ces « sociétés » sont une des pièces du « pouvoir ». A un niveau mondial. Elles font ce qu’elles veulent !..... Faut juste comprendre que le « pouvoir » est constitué de « gens » qui n’ont pas obligatoirement grand chose en commun. Si ce n’est l’ARGENT !.... Tout est tellement imbriqué !.... Et « tout » n’a pas commencé hier !..... Y’en aurait des choses à découvrir, si on voulait se creuser un peu les méninges !...... Mais le veut-on vraiment ???? A notre tout petit niveau, sommes-nous même assez « tordus » pour y comprendre quoi que ce soit ???..... Même moi qui suis curieux de nature, j’y perd mon latin !.... Qui parle encore du « chlordècone » ?? Qui sait même ce que c’est ????... Elle sont bonnes les bananes des antilles, Non ??? .... Après tout les sols de là-bas ne sont contaminés que 3 ou 400 ans encore. Ca passera vite. C’est déjà passé presque. Allez. Bonda piti . Adishatz.


                      • sirocco sirocco 26 mai 2015 22:34

                        "Si le glyphosate peut être nocif, il faut faire valoir le principe de précaution dès maintenant et ne pas tolérer ce produit sur nos étalages pendant encore dix ans !"

                        -

                        C’est bien joli ce que vous dites mais les moyens que vous envisagez pour y parvenir sont irréalistes. Dans ce domaine, le gouvernement français se plie aux contraintes de Bruxelles. Et la Commission européenne - j’espère que chacun en a conscience maintenant - est vendue aux multinationales. La situation sera encore plus désespérée dans quelques mois quand on nous aura imposé le TAFTA et placé sous la tutelle des lois commerciales américaines.

                        -

                        Les manifs, les pétitions, les gesticulations de tel(le) ou tel(le) élu(e), on voit bien que ça ne sert pas à grand chose, le gouvernement s’en fiche, il fait ce qu’il veut. La seule chose qu’il comprenne, c’est l’épreuve de force, la résistance physique, les actions de commando. Ceux qui s’opposent ici à la réalisation d’un barrage, là à la construction d’un nouvel aéroport ne s’y trompent pas. Si on veut lutter contre le glyphosate cancérigène et contre la déferlante des OGM qui vont avec et qui annoncent la mort de l’agriculture indépendante, on n’a pas d’autre choix que de devenir violents. Les premiers résistants nous ont montré la voie avec le fauchage des premiers champs transgéniques. Il est temps de passer à la vitesse supérieure en sortant le feu et la hache.

                        -
                         
                        Pour être efficace, il faut s’en prendre directement aux vendeurs de semences OGM et aux vendeurs de pesticides (ce sont souvent les mêmes). Il faut saccager leurs commerces, mettre le feu à leurs entrepôts. Où qu’ils se trouvent, il faut les contraindre à jeter l’éponge et à fermer boutique. Il faut obliger le gouvernement à placer une escouade de flics en faction devant tous ces vendeurs de mort. Si la lutte n’est pas à ce point violente, il n’y aura pas de lutte et nous serons vaincus d’avance.
                        Reste à mettre en place un ou plusieurs sites sur lesquels chacun pourra donner des informations sur la localisation de ces revendeurs de semences transgéniques et de Roundup. Cela fait "chasse aux sorcières", c’est sûr, mais c’est la seule façon de ne pas en être réduits, à brève échéance, à ne plus trouver que des OGM dans nos assiettes.


                        • alinea alinea 26 mai 2015 22:56

                          @sirocco
                          Ah là oui ! on en rêve ; mais il semble que parmi tous les combats à mener, celui-ci ne soit pas prioritaire, tandis que les autres ne sont pas menés non plus !! Il faut dire qu’on ne sait pas où regarder pour voir un rayon de soleil ! et à moins d’avoir une âme de chef à lever les foules, on se sent bien impuissant ; aujourd’hui, les « chefs », ils préfèrent le fric, les fans, la gloire !!! Quant aux mouvements spontanés, « on » a fait ce qu’il fallait pour ensuquer les foules.
                          Oui, je suis très pessimiste.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mai 2015 08:04

                          @sirocco
                          Que faisons nous dans ce système européen dévoué aux multinationales ?
                          Il existe des milliers de lobbies à Bruxelles qui défendent les intérêts des multinationales.
                          Autant vouloir vider la mer avec une petite cuillère. Pourquoi tenez -vous tant à rester dans cette machine de guerre contre les intérêts vitaux des peuples ? Vous êtes maso ?


                          Le plus simple pour éviter TAFTA et redonner aux Français leur pouvoir de décision, c’est de sortir de l’ UE. Un pays comme l’ Inde, pays souverain, a décidé de cesser l’agriculture conventionnelle.
                          Faisons-en autant !

                        • Spartacus Spartacus 27 mai 2015 08:31

                          @Fifi Brind_acier

                          Amusant des étatistes qui se plaignent de l’Europe alors que les symptômes sont la modification du marché libre au profit des multinationales.......

                          C’est pas l’europe, c’est le socialisme, l’étatisme et le Keynésianisme qui promettent à tous que des hommes d’état peuvent intervenir sur le marché libre pour le bien de tous......

                          S’étonner d’une inflation de passe droit pour le compte des plus structurés, et accuser l’europe. Comme si on laissait a des énarques en France le pouvoir changerait la situation.

                          Pas besoin d’europe pour faire avancer les multinationales. L’état Francias est le pire manipulatueur du marché libre pour le compte des groupes de pression.

                          Mais quand même les groupuscules politiques comme les plus grands sont sous la coupe du cartel des anciens de l’ena. Le groupuscule des intouchables et des privilégiés en droits sociaux. 
                          Asselineau, il renoncera à sa « disponibilité » ?
                          Politicien fonctionnarisé en situation de dépendance à l’état, il a conscience du conflit d’intérêt de sa position d’étatiste ?

                        • rotule 27 mai 2015 13:53

                          @Spartacus
                          La loi du marché, actuellement c’est uniquement la loi du plus fort. Vous pouvez trouver ça super. Mais c’est d’un niveau minable. Les sociétés peuvent se donner des règles de vie communes.Mais vous y verrez sans doute des relents de communisme ...


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mai 2015 18:37

                          @Spartacus
                          L’Etat n’est plus partie prenante dans les décisions qui concernent l’agriculture.
                          La majorité des pays a rejeté le maïs OGM 1707, la Commission est passée outre.


                          Pas davantage dans le domaine économique où l’article 121 permet à la Commission européenne de décider des politiques économiques des 28 pays.

                          Vos obsessions anti Etat seraient guéries, si vous preniez le temps de lire les Traités européens.
                          Ils ont enlevé aux Etats leurs capacités de décisions.
                          Vous serez le dernier à vous en rendre compte ?

                        • smilodon smilodon 27 mai 2015 21:03

                          @Fifi Brind_acier : On peut encore ??? Je crois pas !.. Adishatz.


                        • smilodon smilodon 27 mai 2015 21:08

                          @Fifi Brind_acier : Tous les cinq ans on vote pour une girouette qui nous dira que le « nord » est vers « bruxelles » !.. Géographiquement approximatif !... Le pire étant qu’on vote encore !... En fait, le « nord » n’est qu’au « nord » !.. Regardons-mieux nos boussoles !...Ni à gauche et ni à droite !.... C’est « magnétique » !...Adishatz.


                        • Jack_Hilton Jack_Hilton 29 mai 2015 23:18

                          Bonjour,

                          Désherber avec Monsanto ! Je vois encore cette PUB - TV, dont le gentil petit Chien cachait son os dans un coin de terre, et venait le déterrer ensuite. Le désherbant Monsanto était alors inoffensif, on se serait presque baigné dedans. Ah ! Sacré firme Mansonto, pour vendre la mort, Monsanto avait besoin d’un chien innocent, dont personne ne se méfiait ne serait-ce qu’un instant, mais que faisait le Bureau de vérification de la publicité (BVP) ?

                          Ça m’étonne, que personne n’ait encore porté plainte contre cette PUB - TV ultra dangereuse et mensongère qui a dû créer ensuite des malades avec ce produit mortel. Beaucoup de médecins se sont fait bluffer, lors de la déclaration de la maladie dont le déseherbant coupable se trouvait tout simplement dans le cabanon au fond du jardin. 


                          • bakerstreet bakerstreet 31 mai 2015 19:32

                            Immense travail de lobbying que l’on voit ici à l’oeuvre chez certains internautes pour défendre l’intolérable ; comme ils ont défendu la dioxine à une époque, l’amiante à une autre. C’est assez risible et cela montre leur maître, qui tient la plume, et le pulvérisateur. : Cancers, maladies dégénératives, celà est pris même au sérieux aux states, qui ont des zones de sécurité autour des champs épandés, supérieurs dix fois au moins à ceux de la France. Nos agriculteurs ont maintenant pris conscience du danger : C’est pas vraiment qu’ils ont modifié leurs pratiques, ils sont habillés en cosmonaute sur leur tracteur.

                            J’ai acheté du vin biologique à caunes minervois il y a un mois. Le paysan m’a confié qu’en fait il ne traitait plus depuis 20 ans, car malade, il avait du trouver des solutions alternatives. « 
                            C’était ça, ou tout arrêter, m’a t’il dit.. »
                            A vendu son vin, comme un autre pendant une dizaine d’années, avant que le vin bio soit porteur, et qu’il se fasse labellisé. Un exemple parmi d’autres, mais le vent est porteur : Le consommateur est de plus en plus informé des risques, et les jardiniers du dimanche lachent de plus en plus leur pulvérisateur à soloperies, pour la binette.

                            • Jack_Hilton Jack_Hilton 3 juin 2015 14:16

                              Avec la firme Monsanto, soit disant indispensable à une culture d’avenir équilibrée, on devine sous ces mots formulés par des mécréants, que ce n’est que << Mensonge et Trahison >>. Pour vendre de la mort et se remplir les poches.

                              Même Bruxelles a été soudoyé par Monsanto, comme quoi les filous qui nous gouvernent et qui dépendent de Bruxelles sont partout et ils n’ont aucun remord, seul l’épaisseur de leur porte-monnaie compte à leurs yeux.

                              On se demande comment faisaient nos Anciens des années 1800 à 1900 pour cultiver leur terre, récolter et se nourrir sainement. Une terre saine a toujours fait pousser des légumes sains. Nos Agriculteurs et tous ceux qui travaillent la terre, auront des soucis de santé à se faire, pulvérisant des angrais chimiques et autres pesticides, il se vouent eux-mêmes à une mort lente qui ne leur permettra pas de profiter d’une longue retraite. Un dicton dit : << A force de jouer avec le feu, on se brûle forcément >>.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès