Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Grenelle de l’Environnement : poudres aux yeux ce sont le pétroliers (...)

Grenelle de l’Environnement : poudres aux yeux ce sont le pétroliers qui décident !

Le grenelle de l’environnement à pris bien soin de ne pas déranger le marché juteux des pétroliers

Un exemple parmis d’autre avec l’agriculture.

grenelle.jpg

 

Le grenelle de l’environnement à pris bien soin de ne pas déranger le marché juteux des pétroliers

Un exemple parmi d’autre avec l’agriculture.

Vous avez certainement entendu parlé de ces petits agriculteurs qui produisant du colza, utilisait son huile pour faire tourner leurs moteurs diesel, de plus directement sans aucune modification de motorisation.

Ces agriculteurs sont toujours sous le coup d’un arrêté des impôts interdisant au simple quidam de produire et d’utiliser son carburant.

Mais depuis les agro-carburants ont pris leur envol, et vous mettez dans vos voitures diesel un peu de bio-carburant, seulement voila les agriculteurs ne sont toujours pas autorisés à produire leur propre carburant, le grenelle de l’environnement est passé par là et a bien sûr évité de soulever la question :

Preuve à l’appui : extrait du CHANTIER 15 :
"AGRICULTURE ECOLOGIQUE ET PRODUCTIVE"

C’est un PDF voir page 18 de celui-ci

"PLAN DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE 2008 - 2013
DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

PROPOSITIONS DU COMOP

RAPPORT FINAL DU 20 MARS 200

Passage de ce texte sur les " Tracteurs agricoles"

AXE 2 : ECONOMIES D’ENERGIE

La consommation de fioul par les tracteurs est la principale source de dépense d’énergie directe
dans les exploitations agricoles (2 Mtep/an)
.

Les actions proposées consistent à développer les
diagnostics des tracteurs avec banc d’essai moteur et d’étudier la possibilité de mettre en place
des indicateurs d’efficacité énergétique et d’accompagner le développement de formation des
chauffeurs d’engins agricoles. "


Edifiant non ! rien mais absolument rien sur la possibilité donné aux agriculteurs de produire leur propre carburant, ils peuvent acheter du biodiesel chez Total, mais utiliser leur production NIET.

Mesures : nous allons tester les tracteurs et former les chauffeurs à l’éco conduite, mais vraiment c’est se moquer du monde agricole et se moquer de la société tout cours, car interdire aux agriculteurs français d’utiliser leurs productions agricoles pour faire rouler leurs tracteurs c’est, comme il est bien précisé, rejeter 2 Mtep/an d’énergies fossiles dans l’atmosphère.

-----------------------------------------------------

Constat amer :

L’Etat subventionne l’industrie automobile et de plus délivre des labels "CO2" : résultat on continue comme avant, la consommation de pétrole ne fléchit que très peu, et le nombre de voitures s’accroit pour satisfaire le ’Dieu Croissance"

Aucune mesure fiscale forte pour inciter d’une à consommer moins, et aucune mesure pour dissuader de prendre sa voiture, aucune mesure pour transformer les transports de bus routier en énergies propres.

Encore une fois la Stratégie Sarkozy est passée par là, on fait illusion, il se tape sur le bide en se vantant d’avoir fait changer les choses mais en réalité rien de vraiment concret, aucun signal fort, indiquant le virage nécessaire que doivent prendre nos sociétés en terme de consommation d’énergie fossile.

-------------------------------------

En fait le discours tenu est assez pervers : on sait qu’il faut faire quelque chose, d’ailleurs on réunit des gens de bonne volonté, on accouche péniblement de mesures, lois, on se congratule, mais réellement on touche surtout pas aux bénéfices des pétroliers, dont ceux de Total, pour financer de vrais mesures et amorcer un vrai virage énergétique ( décroissance énergétique, développement du solaire, économies d’énergie, isolation du bâti ancien, etc...)

De plus la crise économique arrive opportunément : désolé mais vu l’endettement réalisé pour sauver les banques on va attendre un peu pour les mesurettes du Grenelle.

JUSQU’A QUAND AUTORISERONS-NOUS NOS DECIDEURS, ELUS OU NON, A NOUS PRENDRE POUR CONS ?

QUAND COMMENCERONS-NOUS A COMPRENDRE QUE NOS REPRESENTANTS POLITIQUES N’ONT QUE POUR UTILITE D’AMUSER LE BON PEUPLE ET LES VEAUX QUE NOUS SOMMES (qualification généreusement attribuée au peuple français par le Général de Gaulle vénéré des Français ! )

Nous vivons depuis des dizaines d’années dans une illusion de démocratie, et l’actualité le montre chaque jour, des gens "normaux" n’ont plus le choix que de prendre les armes pour réclamer leur dû ( mais qui n’est la encore qu’une illusion, d’ailleurs ils obtiendront ce qu’ils demandent), leur salaire volé, leur vie brisée, par le dictat du "Dieu Profit".


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • jakback jakback 17 juillet 2009 11:52

    Chine + USA = 40% de la pollution mondiale, les reste blabla...., l’écologie nouveau système de taxation du peuple, le reste blabla....., vert, de rage, assurément !!!!


    • plancherDesVaches 17 juillet 2009 13:26

      Trés bon article.

      Et ne reste plus, en effet, que la violence pour obtenir ne serait-ce que 3 fois rien. Désolant.


      • plancherDesVaches 18 juillet 2009 18:36

        Et EN VOILA DE L’ECOLOGIE :

        http://www.lesechos.fr/info/energie/afp_00167379-edf-va-etre-indemnise-pour-les-economies-d-energie-realisees-par-ses-clients.htm
        "L’opérateur Voltalis, qui commercialise des boîtiers permettant de réduire la consommation d’électricité, va devoir verser une indemnisation à EDF pour compenser le manque à gagner, a-t-on appris samedi auprès du fabricant, confirmant une information du Parisien."

        Alors, bien évidemment, le titre est trompeur : car si le boitier sert à faire baisser le cos phi, le compteur EDF tourne simplement moins vite.

        Mais sur le principe, c’est ça : il ne faut surtout pas qu’EDF perde de l’argent.
        Alors, parlez qu’ils plaident pour la réduction de consommation : au contraire.


      • Croa Croa 17 juillet 2009 14:45

        Bémol : Dans la mesure où ils ne sortent pas de l’exploitation, les agriculteurs peuvent utiliser ce qu’il veulent pour leurs tracteurs. C’est par ailleurs la même chose en ce qui concerne les moteurs fixes (Groupes électrogènes par exemple.)

        Ceux qui ne produisent pas d’huile végétale ne se gènent d’ailleurs pas pour utiliser du fuel domestique.

        Ceci dit sur le fond tu as raison, l’auto-production est une solution à encourager. Ce d’autant plus que cet usage des agrocarburant est bien le seul qui soit véritablement écologique.


        • Traum_von_Afrika Traum_von_Afrika 17 juillet 2009 17:28

          En principe rien n’empêche d’utiliser de l’huile dans son moteur à condition de payer la taxe de la TIPP, chose que personne ne veux acquiter.


        • jymb 17 juillet 2009 15:02

          « ...aucune mesure pour dissuader de prendre a voiture »

          c’est une plaisanterie ?

          mettez le nez dehors et vous verrez : la chasse est ouverte et l’automobiliste désigné comme le salaud à mettre au pas et à l’amende par tous les moyens
          , c’est pour son bien d’ailleurs on nous le répète à l’envie

          en revanche il reste aussi un pigeon à plumer. D’ou le monopole féroce sur les carburants


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 juillet 2009 18:03

            Excellent, Christian,

            La promotion indécente pour les « bio » carburants qui viennent de l’autre bout du monde à grand frais de réseaux extrêmement polluants ne peut s’installer dans les esprits irréfléchis que par une interdiction aux producteurs agricoles de presser eux même leur huile de colza pour en alimenter leurs flotte de tracteurs...c’est la meilleure de l’année !

            Yaka renommer cette énergie en « lococarburant » et l’encourager par un dégrèvement total...

            On peut encore faire naitre un nouveau marché en autorisant ces producteurs locaux à exporter leurs production vers l’Arabie Séoudite...La valeur du produit ne sera qu’inversement proportionnelle au nombre de taxeurs intermédiaires...

            Non, sérieusement, l’Etat n’a de cesse que d’organiser les dépendances mondiales externes juste pour mieux taxer au passage et se moque complètement du « Quenelle de l’Environnement » en décourageant toutes les petites productions locales au profit du grand marché mondial.

            Merci pour cet article qui met le doigt là où ça fait mal !


            • seredenpide seredenpide 20 juillet 2009 09:24

              tu as des hémmoroïdes ?


            • beneolentia beneolentia 18 juillet 2009 07:51

              grenelle, rien que ce mot me fait rire
              il n’y a pas assez de mots français ? qu’il faille en inventer de nouveaux ?
              faudra que je vérifie dans le dictionnaire, si quelqu’un a eu l’idée de le rajouter.

              bon, tout ça pour dire que l’on se fou de vous, que l’écologie actuelle c’est bidon.

              un exemple :
              les voitures au GPL roulaient déjà quand j’avais 10 ans.
              il suffisait a cette époque de faire une loi afin d’interdire les autres carburants, et hop tout le monde serait au GPL depuis 30 ans, mais bon ça doit pas rapporter, vu que ça pollue moins, donc c’est plus dur a taxer.

              un autre exemple :
              les panneaux solaires sur les toits, ça existait déjà aussi quand j’étais petit.
              les rendres obligatoires par une loi, ça aurait pû aussi se faire, mais bon ça doit pas rapporter non plus, parce que ça pollue moins aussi.

              etc... etc...
              qu’on ne me parle pas d’écologie, quand on force le citoyen a trier ses déchets !

              la vraie écologie c’est de ne pas produire de déchets !

              exemple : quand j’étais petit, les bouteilles en verre étaient consignées, on les ramenaient et on obtenais des sous :)

              maintenant on produit des bouteilles en plastique...faut pas se foutre de ma gueule.

              le tri ça me sort par les oreilles, d’abord c’est inefficace...
              que l’on me montre des produits recyclés, a par le verre, le papier et le « plastique »,
              (et pour ça aussi il y’a avait déjà des conteneurs quand j’étais petit)

              vous en voyez beaucoups ? vous savez qu’elle pollution engendre le recyclage, par rapport a une incinération ? vous savez combien de fois on peu recycler ses matériaux ?
              réfléchissez.

              écologie de merde.

              un citoyen qui en marre qu’on se foute de sa gueule.
              ps : l’écologie doit rester sur la base du volontariat, comme quand j’étais petit.
              rapport au peu de liberté qu’il nous reste.

              et si l’état doit s’en mêler, faudrait élire des gens plus intelligents et qui soient honnêtes, je pense que si ceux qui nous gouvernent étaient payés au smic, ça changerais bien des choses.

              *




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès