Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’invention d’un chercheur japonais va révolutionner le (...)

L’invention d’un chercheur japonais va révolutionner le rendement, facteur 3, des éoliennes !

L’invention d’un chercheur japonais, Yuji Ohyav, travaillant à l’Université de Kyushu, a permis de faire un grand pas en avant car elle permet de multiplier le rendement des éoliennes d’une nouvelle génération capable de produire de 2 à 3 fois plus d’énergie.

 

L’invention d’un chercheur japonais, Yuji Ohyav, travaillant à l’Université de Kyushu, a permis de faire un grand pas en avant car elle permet de multiplier le rendement des éoliennes d’une nouvelle génération capable de produire de 2 à 3 fois plus d’énergie. L’invention est aussi simpliste que génial. Il suffit d’ajouter une paroi, une sorte de court cylindre de forme conique appelle « lentille » positionné autour des palles.

L’ajout de cette « lentille » ( "Wind Lens" ou « Wind Lens Turbine » en anglais) permet de créer une zone de dépression qui aspire le vent, concentrant et accélérant le flux à travers les hélices. À l’instar d’une lentille optique qui a pour caractéristique de faire converger les rayons lumineux, la lentille à éolienne agrège les flux de vent.





Source : http://www.youtube.com/watch?v=vQexzNg_e9A

Les opposants reprochent aux éoliennes classiques d’être bruyantes, or l’ajout de la lentille contribue à réduire le bruit de manière significative permettant ainsi leur utilisation même dans les zones urbaines (comme cela a été déjà fait à Saint Sébastien - Espagne en 2010) !

Pour rappel :
La Navarre a produit (en début 2012) 81,1% de son électricité à partir des renouvelables et va passer à 100% dès 2020 ! << vidéo à regarder >>

Outre le gain en énergie produite, l’éolienne à “lentille” permettrait aussi de faire baisser le coût de production. Les promoteurs de la technologie parlent de ramener directement ce coût à hauteur du charbon, sans subventions.

Une éolienne est capable de capter maximal 59,3% de l'énergie cinétique (Loi de Betz).

Suite à l’accident de Fukushima le gouvernement japonais a lancé un grand plan de fermeture des différentes centrales nucléaires qui sont installées sur l'archipel nippon.

Les éoliennes avec « lentille » sont particulièrement efficace avec des vents faibles comparé aux éoliennes classiques, grâce à la lentille qui crée une zone de dépression qui aspire le vent, concentrant et accélérant le flux à travers les hélices.

Forte de ce succès, l’équipe de M. Ohya planche actuellement sur la création d’un champ d’éoliennes, capable de produire jusqu’à 500 MW d’électricité, soit l’équivalent de la production énergétique d’un réacteur nucléaire.



Des brevets ont été déposé



20120086216 - Fluid machine, wind turbine, and method for increasing velocity of internal flow of fluid machine, utilizing unsteady flow

Brevet en format PDF 

Brevet 3621975 Name : Wind Power Generator
Japon, Etats-Unis, Chine et Hong Kong ainsi en Europe

Mes recherches m’ont amené à découvrir un autre modèle d’éolienne, également breveté, reposent sur un concept assez proche. Ce modèle inventé par une société américaine à l’inconvénient d’être bien plus encombrant par rapport au modèle développé par le chercheur japonais Yuji Ohyav .



Source : http://www.youtube.com/watch?v=mpUPlHx_2gw

Pourquoi ne pas utiliser ses nouvelles éoliennes en France ?

Les gens qui souhaitent investir dans l’énergie éolienne (taille industrielle) en France sont confrontés à un parcours d’obstacles administratifs et législatifs invraisemblable !

http://parlonsenergie.wordpress.com/tag/eolienne/
Le Grenelle II été source d’inquiétude pour les professionnels de l’éolien.
En plus de différentes contraintes administratives et financières, deux points particuliers risquent d’entraîner un frein brutal à l’éolien.

Premièrement : l’interdiction d’exploitation de l’éolien à moins de 500m d’une zone destinée à l’habitation. Il est très surprenant qu’il n’ait pas été laissé plus de flexibilité aux communautés pour définir elles-mêmes leurs limites. D’autant que l’appellation « destiné à l’habitation » est un terme très vague. Cela va éliminer un grand nombre de sites possibles, notamment dans les secteurs à habitats dispersés.

Deuxièmement, un parc éolien ne pourrait pas être installé s’il comprend moins de 5 éoliennes. Là encore, l’inflexibilité de cette mesure est incompréhensible.

Pour nombre de professionnels et associations, l’avis est unanime : « Une règlementation doit exister, mais dans un cadre cohérent et adapté. Ce n’est pas le cas ici. »

Le potentiel pour augmenter le rendement de éoliennes ne semble pas encore épuisé comme démontre la vidéo suivante dans la quelle on évoque le facteur 4 avec une « FloDesign Wind Turbine » comparé aux éoliennes classiques (facteur 1). http://youtu.be/8AMvwXaQ2y0

Es un hasard que la grande presse ne parle pas des éoliennes à « lentilles » ?

A quand la transition énergétique vers les énergies renouvelables en France ?

Le gouvernement doit agir, enfin !

Fin d'article.

Autres sources :

http://www.youtube.com/watch?v=vQexzNg_e9A

http://www.riam.kyushu-u.ac.jp/windeng/en_aboutus_detail04_03.html

sources : http://www.zegreenweb.com/sinformer/energie-eolienne-un-nouveau-design-pour-un-nouveau-souffle,39256

http://www.techthefuture.com/energy/wind-lens-wind-turbine-could-boost-energy-generation-300/

http://www.ud2012.net/speaker/en_speaker-ohya.html

http://www.youtube.com/watch?v=mpUPlHx_2gw

http://www.youtube.com/watch?v=8AMvwXaQ2y0

http://zeilloc.fr/blog/2011/10/des-lentilles-pour-augmenter-la-rentabilite-des-eoliennes/

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_%C3%A9olienne

http://parlonsenergie.wordpress.com/tag/eolienne/


Les réactions les plus appréciées

  • Jean-Louis CHARPAL (---.---.---.172) 10 décembre 2012 11:08

    Morale de l’Histoire : c’est un universitaire qui a trouvé cette amélioration.

    Les crédits publics sont nécessaires à la recherche.

    En Europe et en France l’austérité ultra libérale de droit divin massacre la recherche ! 

  • Romain Desbois (---.---.---.186) 10 décembre 2012 12:11

    mais le petit éolien et en général l’autonomie énergétique n’est pas incompatible avec la connexion au réseau.

    Bien au contraire !

    D’ailleurs des milliers de petits producteurs sont raccordés au réseau national.

    Ce qui n’exclut pas non plus quelques centrales régionales pour les grosses entreprises.

    Faut arrêter le manichéisme, on ne va pas retomber dans l’erreur du tout nucléaire. Les énergies renouvelables sont multiples et complémentaires.

    Faisons déjà ce qui est possible de faire ; Et il y a déjà énormément de possibilités aujourd’hui , des hydroliennes au fil de l’eau (moins invasives que les barrages et déplaçables en dix minutes) à la couverture de cellules photovoltaïque des parking de supermarché et des facades des bulding (peinture transparentes photovoltaïques) en passant par l’éclairage des rues et le remplacement des montres à piles boutons par des montres solaires (j’en ai une depuis 10 ans qui marche toujours), on a déjà de quoi voir venir et produire.

    Des minis éoliennes sur les toits , c’est aussi possible que des antennes télé non ?

  • Shawford34 (---.---.---.224) 10 décembre 2012 10:35
    Shawford43

    Si, et je dis bien si :

    - la multiplication par 3 du rendement est prouvée en condition normale d’exploitation,
    - le coût de l’électricité ainsi produite arrive à prix égal du charbon,
    - la diminution sensible du bruit est avérée....

    ...la non prolifération du procédé serait un crime définitif contre la nature et surtout la démonstration crasse pour ce qui concerne la France du lobby à tendance mafioso que constitue la filière nucléaire.

    Vivement que l’on en sache plus !

  • Romain Desbois (---.---.---.186) 10 décembre 2012 11:16

    c’est tellement plus beau les lignes à haute tension et pas nocif du tout.

    Je ne vous ai pas vu dénoncer les atteintes au paysages ?

    Par contre je vois moi les saignées dans les forêts et les bois de ces saloperies.

    Alors franchement les éoliennes à côté c’est Aldous qui se moque de Hukley


Réagissez à l'article

137 réactions à cet article

  • Shawford34 (---.---.---.224) 10 décembre 2012 10:35
    Shawford43

    Si, et je dis bien si :

    - la multiplication par 3 du rendement est prouvée en condition normale d’exploitation,
    - le coût de l’électricité ainsi produite arrive à prix égal du charbon,
    - la diminution sensible du bruit est avérée....

    ...la non prolifération du procédé serait un crime définitif contre la nature et surtout la démonstration crasse pour ce qui concerne la France du lobby à tendance mafioso que constitue la filière nucléaire.

    Vivement que l’on en sache plus !

    • Onecinikiou (---.---.---.237) 11 décembre 2012 01:56

      Ces « lobbys mafieux » comme vous semblez le croire vous permettent d’émettre moins de CO2 par habitant que tous vos voisins européens (et oui, la France est définitivement plus écolos que l’Allemagne par exemple). En plus de payer votre électricité 30% moins cher que ces derniers.


      Une mafia étrangement bienveillante tout de même...


  • joletaxi (---.---.---.196) 10 décembre 2012 10:48

    n’importe quoi comme d’hab

    par contre ce qui est certain, c’est que l’éolien ne sert strictement à rien

    je vous invite à écouter cette déposition devant un comité du sénat d’un ingénieur

    http://videos.senat.fr/video/videos/2012/video12508.html

    si je ne partage certainement pas ses vues sur le RCA, il n’empêche que l’analyse technique corroborée par les constations sur le terrain sont sans appel.
    Ce n’est pas la première fois que des ingénieurs mettent en garde contre les bonimenteurs,genre arbre à vent , machines à vague et autres « inventions géniales » qui ne sont rien d’autre que des pompes à fric.
    La transition énergétqiue pour sortir du nucléaire, c’est soit du charbon et du gaz, option allemande, qui a des réserves et qui contrôle le gazoduc alimentant l’europe, soit du gaz comme en Espagne, qui a construit autant de capacité de production gaz qu’éolien.

    Je vous l’ai déjà dit, votre volonté de sortir du nucléaire ne doit pas vous conduire à nous enfumer sur la réalité que je viens d’évoquer.

    Si on parle coûts, alors là cela devient indécent.

    • joletaxi (---.---.---.196) 10 décembre 2012 11:29

      bah oui, on supposait de parler sérieusement.

      mais tant qu’il aura des clients pour gober vos discours de charlatan, les lobby du renovelable auront de beaux jours(et EDF est le plus gros acteur du secteur, marrant hein ?)

    • jacques lemiere (---.---.---.26) 10 décembre 2012 11:46

      avec votre exemple on voit une chose, c’est le réseau qui importe, d’ailleurs vos amis si ils veulent avoir de l’électricité « comme ils veulent » doivent disposer soit d’un dispositif de stockage soit de groupes électrogènes...


      On voit aussi une chose c’est que l’e renouvelable n’est pas a priori une mauvaise solution pour fournir de l’électricité, si on doit tirer 20 km de câble pour alimenter une yourte au milieu de nulle part, c’est fort cher . Pareil pour le soleil...

      Mais on doit toujours rappeler que le passage au renouvelable implique de modifier aussi notre mode de vie, difficile d’imaginer des trams ou des trains, une industrie énergivore sans parler aussi des frigo, voire des chauffages électriques à bannir..
      Cela implique aussi de repenser les réseaux...
      L’intermittence à un coût !!! et pas seulement sur le prix de l’électricité..

      J’ajouterais encore un commentaire...si je comprends bien, on nous explique qu’il faut subventionner des installations d’éoliennes ou de panneaux photovoltaïques mais pourtant leurs zélateurs nous expliquent qu’on doit s’attendre à une révolution sur les rendements...
      Un peu comme si l’état payaient des bagnoles électriques à tout le monde qui l’année suivante seraient complètement obsolètes....En outre si brusquement l’électricité éolienne ou solaire devient peu chère comment justifier le rachat à prix fort des gens qui ont déjà des installations ??????
      Subventionner n’est pas forcement une mauvaise chose , mais les raisons pour lesquelles on accorde des subventions doivent être très claires et non économiques.

      Il nous suffit de regarder l’Allemagne...


    • jacques lemiere (---.---.---.26) 10 décembre 2012 12:05

      bonne vidéo de jancovici...à ce point je partage tout à fait ses opinions !

    • Romain Desbois (---.---.---.186) 10 décembre 2012 12:20

      Jancovici le Allègre de l’énergie, le pro nuc obsédé par le CO2 qui comme Allègre bosse pour des boites qui veulent faire du fric avec l’arnaque de la captation et le stockage de CO2.

      C’est du genre avion renifleur.

      Soyons sérieux et méfions nous des intérêts persos de ces experts... en communication.

    • Aldous (---.---.---.209) 10 décembre 2012 12:46
      Aldous

      ici le pro nuke integriste c’est Joeletaxi

    • 1871-paris (---.---.---.131) 10 décembre 2012 12:53
      1871-paris

      soyons SERIEUX c est cela parler du Co2 a charge contre les automobiles et l eluder dans la question de la gestion des energies renouvelable... soyons serieux ! 

      le plan style negawatt avec sa partie ecologie punitive ne passerai pas 15% d avis favorable lors d un referundum !!! 
      soyons serieux et planchons sur un vrais scenario viable et ecologique depourvu de pensee blasphematoire pour un camps ou pour l autre ! car resultat actuellement pour rappel nous avons 54 reacteurs sur notre sol ! pourquoi vouloir obstinement un zero sur ce point qui fige les lignes !!! arretons cette confrontation limite religieuse !
    • Croa (---.---.---.66) 10 décembre 2012 13:21
      Croa

      Cette vidéo déborde du présent sujet. Je suggère à Joletaxi une publication à part dans Agoravox.tv.

    • jacques lemiere (---.---.---.26) 10 décembre 2012 13:30

      en ce qui concerne la partie energetique ..

    • joletaxi (---.---.---.196) 10 décembre 2012 13:46

      ici le pro nuke integriste c’est Joeletaxi

      lisez mon commentaire plus haut.

      Et croyez bien que lors du choc pétrolier, on s’est pas mal creusé les méninges pour trouver des solutions.

      Et dans cette optique, la solution du tout électrique et tout nucléaire était la plus viable.

      Quand je lis certains commentaires, que l’on invite des gens comme C. lepage à des forums sur l’énergie, je me dis que la faillite vers laquelle on va dangereusement, vous l’aurez bien méritée

    • Onecinikiou (---.---.---.237) 11 décembre 2012 02:24

      Bravo sincèrement pour votre lucidité et honnêteté intellectuelle. C’est comme cela qu’il faut réagir et non de façon épidermique et irrationnelle. 

      Car je pose une question aux partisans du tout « renouvelables » : si le gouvernement respecte (ce que je ne crois) son engagement de réduire la production électro-nucléaire de 75% à 50% du total d’ici 2025, par quoi comptez-vous remplacer ces 25% ?

      Quelle(s) énergie(s) et avec quel bilan chiffré, en terme d’investissement financier, de rentabilité globale, et d’émission de gaz à effet de serre ?

      Le cas échéant comment fait-on pour assurer la stabilité du réseau avec 25 ou 30% de production électrique intermittente ? Sauf précisément à doubler les investissement en faveur de centrales thermiques à démarrage rapide et qui sont de surcroit grosses pourvoyeuses de GES ?

      Je suis tout ouïe.
    • Jr.Bupp (---.---.---.80) 12 décembre 2012 10:53
      Jr.Bupp

      @ Onecinikiou

      Excellente question !
       
      En fait, les réponses, on les connais ! Passer à 50% la part du nuc va coûter environ 240 milliards d’€.
      Cette somme correspond aux investissements nécessaire pour :
       - diminuer les pertes énergétiques (bâtiments),
       - Investir dans des nouvelles centrales (géothermie, gaz, fuel ou charbon)
       - Financer le démentellement des centrales qui ne seront pas aller au bout de leur durée de fonctionnement puisque la part démentellement est un % du total produit sur la durée de vie de la centrale,
       - Payer à d’autres pays, l’energie que nous ne pourrons plus produire en France
       - Financer la CSPE qui je le rappelle est la part payée par nous tous sur notre facture EDF (en théorie) entre le prix d’achat par EDF (environ 85€ le MWh)et le tarif du MWh sur le marché européen. Il faut rappeler qu’actuellement, ce gouvernement occulte plus de la moitie de la par CSPE ce qui revient à augmenter d’autant la dette de la France !
       - Financer l’extension du réseau filaire pour limiter les pertes en ligne (PV) et renforcer ou modifier le réseau actuel pour l’adapter à ces milliers de producteurs.
       - Financer les études et recherches pour de nouveaux types de centrales (type G4) dont les écologistes ont gâché tout le savoir antérieur...
       Etc... Etc... Etc...

      Quant à l’article de l’auteur, une idiotie de plus que de comparer ce qui pourrait s’adapter pour une maison en isolée (1 à 3 KW) à une éolienne de 5 MW.

      Décidément après les arbres à vent.... voila les éoliennes à collerettes !!!!
      A quand le solaire à 100% de rendement ?

  • joletaxi (---.---.---.196) 10 décembre 2012 11:00

    tiens il y a encore des plus illuminés(pourtant ici on fait fort)

    http://france.eternelle.over-blog.com/article-le-japon-negocie-avec-la-russie-l-evacuation-de-40-millions-de-personnes-113279019.html

    allons les gars, ne vous laissez pas déborder, vous pouvez faire mieux non ?

  • Aldous (---.---.---.209) 10 décembre 2012 11:02
    Aldous

    Et une augmentation de la pollution visuelle de 500% à vue de nez...

    Décorons les paysages avec des tuboreateurs geants...

    • Romain Desbois (---.---.---.186) 10 décembre 2012 11:16

      c’est tellement plus beau les lignes à haute tension et pas nocif du tout.

      Je ne vous ai pas vu dénoncer les atteintes au paysages ?

      Par contre je vois moi les saignées dans les forêts et les bois de ces saloperies.

      Alors franchement les éoliennes à côté c’est Aldous qui se moque de Hukley

    • joletaxi (---.---.---.196) 10 décembre 2012 11:30

      bah oui, mais sans ces saloperies de poteaux THT,pas d’éolien non plus.
      les allemands vont devoir construire 3.000 kms de ligne THT pour acheminer le courant éolien, et se heurtent aux enclumes habituelles.

    • Romain Desbois (---.---.---.186) 10 décembre 2012 11:37

      evidemment si on continue cette connerie de centraliser la production pour la répartir.

      Alors que l’éolien permet de répartir la production.

      Ca permet en plus de ne pas surdimensionner les éoliennes, ces monstres ne sont pas l’avenir.

      L’avenir c’est le petit éolien à domicile !!!

    • joletaxi (---.---.---.196) 10 décembre 2012 11:50

      on aurait tort de s’évertuer à garder un soupçon de rationnalité avec des « poètes » dans votre genre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès