Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’obsolescence programmée ou le meurtre prémédité de la (...)

L’obsolescence programmée ou le meurtre prémédité de la planète

Elle a 110 ans, elle est californienne, travaille dans la caserne de pompiers de Livermore et ne dort jamais. Elle aurait du être la grande chance de survie de notre planète. Mais voilà, la société de consommation a fait en sorte qu’elle ne puisse ni se multiplier ni donner d’idée à personne.

C’est une ampoule de 60 Watts à incandescence améliorée fonctionnant à quatre Watts pour fournir un éclairage nocturne à des pompes à incendie. Elle a été conçue par Adolphe A. Chaillet et fabriquée par la firme américaine Shelby Electric Co.

Son filament, constitué de carbone, est huit fois plus épais que celui d’une ampoule traditionnelle. Du coup, elle semble éternelle. Durable. Inusable. Gênante.

Elle ne fut pas la seule dans son genre immortel. Des articles furent également conçus au vingtième siècle, conçus pour durer. Des bas nylon qui ne filent jamais. Sauf entre les doigts des industriels qui voient alors le renouvellement des stocks et donc de la ressource financière repoussée aux calendes grecques.

Il est facile, plus de cent ans plus tard, de comprendre à quel point cette situation était économiquement insupportable. Donc, le Profit s’organisa pour ne pas mourir ou ne pas stopper sa croissance, ce qui revient, pour ses grands prêtres, à la même chose.

Naquit alors un courant, celui de « l’obsolescence programmée ». Une bande de joyeux drilles, issue de ce que l’Amérique comptait de petits malins avides, nommée le « Cartel de Phébus » fît des pieds et des mains pour que la durée de vie maximum des ampoules soit techniquement limitées à 1.000 heures.

DRILLES

Cette doctrine s’appliqua bien entendu à la gamme sans fin - elle - des produits sortis de l’imagination, également infinie, des ingénieurs dopés par les génies du marketing.

Un passionnant reportage diffusé il y a quelques temps sur la chaîne de télévision franco-allemande Arte, intitulé « prêt à jeter » met en évidence que le système a cru en force et en beauté et qu’il est devenu implacable. Pire : totalement accepté par l’immense majorité de la population des consommateurs. Ou presque.

Ainsi, nous pénétrons dans l’intimité d’une imprimante qui ne veut plus rien faire. Morte ? Non blessée seulement ! L’appareil détient en son sein une petite puce qui, comme les "répliquants" de Blade Runner, programme sans état d’âme le trépas de son fonctionnement.

Son propriétaire, un forcené jusqu’auboutiste, n’abdique pas et fini par trouver auprès d’un ingénieur russe un logiciel qui neutralise la puce et hop ! L’imprimante se remet à galoper. Magique. Sauf pour le fabricant…

L’obsolescence programmée ne remplit pas, alors, les poubelles. Ce qui est providentiel. L’imprimante est donc prête à fêter ses anniversaires. Comme la sainte ampoule de Livermore.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article


  • colza 23 février 2013 10:14

    Où peut-on se procurer le petit logiciel sauveur des imprimantes, ça m’intéresse...


    • BOBW BOBW 23 février 2013 11:31

      Bonjour colza : je viens de trouver ceci sur internet smiley


    • velosolex velosolex 23 février 2013 10:20

      J’ai encore un grille-pain et une cafetière fabriquée dans feu l’Allemagne de l’est....Deux appareils robustes, tout comme la MZ , une motocyclette à un cylindre, consommant à peine trois litres au cent, et qui m’avait fait faire toute un tour de compteur sans pratiquement la moindre réparation.

      Si les ex pays de l’est avaient bien des défauts, ils avaient aussi des qualités, qu’on a nié à l’époque, pour mieux imposer notre modèle
      C’était la gratuité des études pour les enfants, l’accès au soin pour tous, un travail aussi
      .
      Le matériel fabriqué n’était pas confronté aux nécessites du marché, et de la loi du renouvellement, ce qui permettait la fabrication d’objets peut être pas très flashy, mais souvent inusables, en tout cas très facilement réparables.


      • Loup Rebel Loup Rebel 23 février 2013 11:33

        « Un produit qui ne s’use pas est une tragédie pour les affaires » (1928, un chargé d’affaire anonyme)

        Encore un paradoxe de l’humanité...

        La science au service du meilleurs et du pire : améliorer le confort de vie des Hommes pour en prolonger la durée, mais réduire celle des objets utiles à son confort.

        Cherchez l’erreur !

        Merci, Denis Thomas, de contribuer au réveil des consciences assoupies par le gavage imposé par les forcenés du profit à tout prix.


        • BOBW BOBW 23 février 2013 11:40

          Exactement et qui pollue , pourrit la Nature par des Millions de rejets de produits qui auraient pu être réparés ou recyclés, au profit d’entreprises et d’actionnaires voraces.


        • alinea Alinea 23 février 2013 11:43

          Oui mais que faire ?


          • BOBW BOBW 23 février 2013 11:50

            Essayer de « fureter et bidouiller », de réparer ou de trouver des rares artisans consciencieux qui le font encore bien.( Automobiles-Appareils ménagers- Informatique et logiciels (libres)...


          • Croa Croa 24 février 2013 22:53

            Pour les cas d’usure il n’y a rien à faire : Allez prouver que c’est fait exprès !

            Par contre dans les cas ressemblant à celle de l’imprimante il y a là  vices cachés :

            Art. 1641 du code civil : - Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l’usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l’acheteur ne l’aurait pas acquise ou n’en aurait donné qu’un moindre prix s’il les avait connus.

             En ce qui concerne les vices cachés il n’y a jamais prescription ( C’est très différent de la garantie contractuelle.)

            Ce truc là se plaide, à défaut de règlement amiable smiley


          • Montagnais Montagnais 23 février 2013 12:27

            Excellent article, excellents commentaires.


            C’est exactement le thème du jour d’Abdbusters :

            What are the maxims of the Financial diktat ? Destroy life

            .. là, on va même plus loin que les ampoules et les printers ..


          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 23 février 2013 13:17

            Excellent, Musima !


          • Loup Rebel Loup Rebel 23 février 2013 14:12

            @ Musima

            Il faut aussi prévoir le « recyclage »...

            Dans la médecine chinoise traditionnelle, le médecin était rémunéré par ses non-malades, qui suspendaient leur obole quand ils avaient besoin de soins.

            Exactement le contraire de notre système de santé :

            Plus les gens sont malades, plus grands sont les profits de « l’industrie de la santé ».


          • maxime 23 février 2013 16:56

            excellent commentaire, vous avez fait la description parfaite du monde d’aujourd’hui. Il manque encore l’obsolescence programmée pour les chômeurs, les vieux, les handicapés, tous considérés comme parasites non productifs, donc inutiles dans le monde merveilleux du capitalisme dévergondé et dérégulé.


          • scorpiusx7 23 février 2013 22:32

            Je ne suis pas complètement d’accord avec vous :

            1. Tout d’abord à propos des facteurs pronostiques, il y a de nombreuses études qui montrent un bénéfice à diminuer le taux de cholesterol et le taux d’Hb glyqué (moyenne sur 3 mois du taux de sucre sanguin chez les diabetiques) sur les récidives de’AVC, ou d’infarctus... (contrairement à la polémique qu’il y a eu sur les Statines...)

            2. Ensuite, clarifions les choses, le DSM V sortira 13ans après le DSM 4 révisé, la biochimie a évolué, la psychiatrie aussi... ( rappelons que ce DSM repertorie les troubles psychiatriques et leur définition... parfois controversé mais en ce moment débattu pour la sortie prévu en mai 2013)

            3. Les médecins ne sont plus corrompus par les visiteurs médicaux ; les cadeaux luxueux... Ils n’ont même plus droit de nous donner des abaisses langues ni de stylo... un repas lors des FMC ( formation médicale continue), il est loin l’époque des voyages organisés par les labos sur les îles ( + de 15ans au moins...). De plus, les restrictions de budget fait que ces visiteurs médicaux sont voués a disparaître alors qu’ils permettent tout de même d’informer les médecins sur de nouvelles molécules... libre ensuite au médecin de la prescrire ou laisser le générique s’il existe. Enfin, c’est malheureux à dire mais le systeme fait que ce sont les laboratoires pharmaceutiques qui investissent en priorité dans la recherche de nouveaux traitements et non pas l’État.

            4. d’abord, savez-vous combien de patients un médecin doit voir chaque jour... Pour une maison de santé, avec 3 secretaires temps plein, le logiciel informatique, le boitier de lecture de carte vitale, internet et le téléphone, le loyer et l’electricité du local : 2500 € de charge par médecin. et ça sans compter les impôts et les charges annexes de la vie courante.
            Ensuite, après un certain nombre de patients, on se retrouve dans la tranche d’imposition supérieur, donc ce n’est vraiment pas l’interet du medecin de faire du nombre, bien au contraire, d’autant plus que pour trouver un médecin remplaçant c’est la misère... faire 8:30-12h30 13h- 20:00 est quotidien, d’autant plus si on fait des visites. Mais, refuser les patients n’est pas possible !! C’est quand même votre santé... alors, on est obligé de limité la durée des consultations non pas pour une raison financière mais surtout pour une raison physique : voir tous les patients. Bien entendu, les consultations qui nécessitent du temps seront plus longue, mais celle de la énième grippe écourtée.

            5. Quoiqu’on dise, la durée de vie en bonne santé augmente encore chaque année malgré notre malbouffe et tous les médicaments que vous dites écourter la vie...

            6. Enfin, le déficit de la sécurité sociale, c’est aussi le refus des patients aux génériques, les consultations aux urgences inutiles, l’absence de transparence des comptes de gestion de la sécurité sociale toute puissante ( alors qu’en Belgique, il en existe 3 donc competition entr’elles)...

            N’oublions pas que la santé a un coût, Que les comptes de la SS doivent forcément être déficitaires, et ce n’est pas parce que vous semblez ne rien payer lors de votre consultation que c’est gratuit, on est bien taxé sur nos fiches de paies :)


          • Martinyuk Martinyuk 23 février 2013 12:11

            J’ai eu exactement ce genre de problème avec mon imprimante (Canon MP 610). D’un coup, les impressions étaient « vierges », et rien n’apparaissait alors que tout semblait normal. J’ai tenté le coup de la réinitialisation(http://imprimante-en-question.blogspot.fr/2007/09/remise-zro-des-compteurs-dimprimantes.html), mais au final, ce qui a fonctionné, c’est de sélectionner « papier photo » au lieu de « papier normal » avant une impression, et hop, c’est reparti. Ca consomme plus d’encre, mais au moins, je n’ai pas eu à racheter une imprimante.

            On a en effet vraiment l’impression qu’au bout d’un certain temps, un élément de la machine lui dit d’arrêter de fonctionner normalement. Aberrant.


            • Stof Stof 23 février 2013 12:18

              C’est ça le « progrès ».


              • Tall 23 février 2013 12:27

                Cet article met effectivement le doigt sur un grave défaut systémique de l’économie actuelle qui est basée sur la nécessité de devoir produire pour survivre.


                C’est ce principe de devoir produire/travailler pour « gagner sa vie » qu’il va falloir progressivement amender ou réguler de manière à éviter ce genre de mécanisme de production/consommation tout-à-fait artificiel.

                Exemple personnel : j’ai envoyé mon dentiste sur les roses car il insistait bien trop lourdement pour faire des détartrages pluri-annuels. Or, j’ai assez vite senti que ça rendait ma dentition + sensible. De plus, ce dentiste est un fan d’équipement high-tech dernier cri qui coûte cher et qu’il doit donc amortir.

                • Pyrathome Pyrathome 23 février 2013 14:26

                  Talchounet,

                  D’où la fameuse maxime « mentir comme un arracheur de dent »......


                • Ecométa Ecométa 24 février 2013 11:58

                  Il ne s’agit pas d’un grave défaut systémique mais d’une manipulation systémique... ce qui n’est pas tout à fait la même chose !


                • Slift Slift 23 février 2013 12:30

                  C’est un sabotage de la quête de perfection du génie humain,pendant des millénaire nos ancêtres ont élaborés des techniques de plus en plus perfectionnées pour fabriquer des outils durables et fonctionnels,aujourd’hui ce génie est au service d’un capitalisme sans morale.
                  Il y a donc un abandon de la valorisation du travail bien fait.
                  La vrai richesse est le savoir-faire,
                  un ingénieur qui met la richesse de sont génie au service d’un travail volontairement bâclé pour faire du profit,fait honte au génie humain.


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 février 2013 18:25

                    « C’est un sabotage de la quête de perfection du génie humain. »

                    On appelle ça le néolibéralisme.


                  • jymb 23 février 2013 12:41

                    Même affaire avec une imprimante multifonction Epson. Le logiciel russe n’a hélas permis que quelque semaines supplémentaires de fonctionnement.

                    Elle était d’allure neuve, brillante, sans une égratignure...partie pour la déchetterie avec un sentiment de gachis écoeurant. Cette marque là pour moi c’est fini. mais laquelle choisir ?


                    • BOBW BOBW 23 février 2013 13:25

                      J’utilise une « brother à laser » DCP-7030 avec photocopies automatiques(publicité non payée) qui fonctionne correctement depuis quelques années pour une consommation peu onéreuse. (et même avec linux si vous êtes apte à la configurer avec) . 


                    • jymb 24 février 2013 14:33

                      Merci pour cette info !


                    • Robert GIL ROBERT GIL 23 février 2013 12:45

                      voici sous une forme humoristique les reflexions d’une vieille dame, mais qui rejoignent parfaitement le probleme soulevé par l’article.

                      Voir : EN CE TEMPS LA …


                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 23 février 2013 13:20

                        Encore un article complotiste !! Mais que fait Caroline Fourrée ?


                        • Pyrathome Pyrathome 23 février 2013 14:28

                          Elle se fait fourrer au sex toy. ?... smiley..


                        • BOBW BOBW 23 février 2013 15:12

                          Et encore avec l’obsolescence ,il faut les alimenter au Viagra !


                        • jacques lemiere 23 février 2013 13:49

                          Une remarque..

                          quand on prétend détenir la formule pour avoir un produit outrageusement meilleurs que celui proposé par les concurrents...et hop..on monte une usine ( il suffit de faire appel à l’argent des futurs consommateurs)....
                          c’est une constante chez beaucoup d’agoravoxiens qui voudraient qu’une force étrange ( un peu gouvernemental mais pas trop) les obligent à adopter les solutions qu’ils préfèrent..curieux...
                          Il est difficile de ne pas lier l’obsolescence programmée à publicité faites pour les nouveaux produits et à se désir bien ancré maintenant chez la majeure partie des gens de détenir des produits nouveaux pour des raisons diverses et non objectives...et se poser la question de savoir pourquoi les gens jettent du matériel qui marche encore, qui n’a pas récupéré le vieux frigo la vielle gazinière de gens plus aisés ou plus versatiles dans leur choix, sans parler des fringues.
                          Sans parler des progrès technologiques qui rendent obsolètes la majeure partie des produits...on arrive dons naturellement à se poser la question devant un produit à acheter...combien de temps je pense m’en servir ? Or sans savoir quelle va être l’évolution du monde ..point de solution et souvent on achète le moins cher... 

                          Un problème de ces articles est la dénonciation des autres, nous sommes des « complices » .

                          Un des autres et de penser un autre monde à partir du monde existant : si les usines produisaient des produits inusables...ben vous ne seriez pas ce que serait le monde ?
                          On peut imaginer que les usines fermant assez vite, les gens auraient un masse énorme de temps libre et que feraient ils ?
                          Feraient ont plus de m^mes ? mais alors ne faudrait il pas ré ouvrir des usines pour eux pour produire les nouveaux objets inusables ??


                           
                          Les civilisations qui pour une raison ou une autre ont eu du temps libre se sont occupées à construire des trucs à l’utilité contestable. Pyramide, statues de l’île de pâques cathédrales..et ce à un coût environnemental assez élevé pour l’époque !
                           
                          Vous rendez vous compte qu’adopter une approche perturbation du monde pour en penser un nouveau est illusoire ? On ne peut pas penser ampoule électrique à filament, sans penser lampe à huile de baleine, à pétrole, à led et comprendre ce qui fait que le monde change et pourquoi...on aura l’air fin avec des ampoules inusables..dans les greniers comme finit la majeure partie de ce qu’on produit !

                          Si les consommateurs dans la masse le veulent à nouveau , et sans doute contraint par la baisse de leur niveau de vie peu probablement par une prise de conscience planétaire, ils adopteront des produits qui durent plus.Et alors ..ce sera super pour la planète....mon oeil... !!!!!!!

                          Baratin quoi. Comme toujours quand une personne nous parle du sauvetage de la planète.

                          En pratique cette glose ne vous sert qu’à justifier des actions « anti-consumméristes » symboliques choisies de façon assez obscure reposant d’ailleurs sur une stratégie de communication émotionnelle. ça vous occupe et vous auto absout de votre péché consumériste personnel !


                          Les discours planétaires sont le plus souvent nombrilistes.

                           



                          • mac 24 février 2013 12:20

                            @Jacques Lemiere


                            De toute façon, le système actuel conduit déjà à la fermeture des usines et à un taux de chômage réel (pas celui des médias) qui atteint entre 20% pour les pays les plus chanceux et 50 % pour les autres.
                            Conclusion : ce système tel qu’il est ne fonctionne pas et ne profite probablement qu’à quelques escrocs et à leurs sbires mais comme le régime communiste, il pourrait bien se maintenir par la force militaire s’il le faut.


                          • Hermes Hermes 25 février 2013 11:45

                            Acuuser des personnes de ne rien faire, sans avoir aucune information sur ce qu’ils font ou pas en réalité dans leur vie, qu’est-ce que c’est ? Une projection ?


                          • Loup Rebel Loup Rebel 23 février 2013 14:23

                            Bon, on est bien tous d’accord pour dénoncer ce système qui marche sur la tête.

                            Mais comme l’a très justement dit Alinea : que faire pour mettre ce système en panne et le... remplacer !

                            La fabrique du jetable jetée aux ordures et remplacée par celle de l’impérissable.

                            L’arroseur arrosé  smiley


                            • Pyrathome Pyrathome 23 février 2013 14:24
                              L’obsolescence programmée :

                              C’est exactement le même modèle que le système crapuleux et mortifère actuellement en place.....

                              sa fin est prévisible à très court terme.....


                              • foufouille foufouille 23 février 2013 14:31

                                l’avantage des vieilles epson est que la cartouche est facile a remplir


                                • Marc Chinal Marc Chinal 23 février 2013 14:48

                                  L’obsolescence programmée sert à donner du travail (en bas) et à faire des bénéfices (en haut).
                                  Si vous ne voulez plus d’obsolescence programmée, vous détruisez le monde monétiste fait de flux incessants (incessants car si cela s’arrête, le monde monétiste s’écroule : fini les taxes, fini les moyens de payer sa bouffe, son loyer, son emprunt, etc).
                                  .
                                  Alors bande de guignols (excusez ou pas cette provoc, mais à un moment il faut une claque) quand est-ce que vous allez vous décoloniser l’imaginaire et commencer à imaginer, à construire une civilisation de l’après monnaie ?


                                  • Ricquet Ricquet 23 février 2013 15:16

                                    Ton argument de « guignol » me fait penser à une emission sur les shadoks.

                                    (qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez)
                                    Donc pour résumer : Polluons, c’est bon pour le commerce.
                                    Si c’est du travail que tu veux : tu fais un trou dans ton jardin et avec la terre de ce trou, tu rebouches le précédent trou et ainsi de suite.
                                    Au moins ça aérera la terre et ça t’oxygénera le cerveau.
                                    L’économie ne se donne même plus la peine de répondre à des besoins avec des logiques vertueuses et pérennes. 
                                    La consommation touche à son paroxysme de non sens.

                                  • Detoxinfo.fr Detoxinfo.fr 23 février 2013 15:48

                                    Il est confondant de voir que l’insulte est .... monnaie courante dans les commentaires d’Agoravox. Quel que soit l’argument que celle-ci est censée conforter, elle le décrédibilise a contrario totalement. Bizarre que cette habitude perdure.

                                    Petite précision : je ne commente jamais un de mes articles. Pas plus que je ne répondrai à une réaction à mes présents propos.


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 23 février 2013 18:21

                                    @ Detoxinfo.fr
                                    @ Ricquet
                                    @ Bobw
                                    .
                                    Il est effectivement confondant de voir à quelle vitesse sont lus les commentaires et les argumentaires, et de voir que certains s’arrête à ce qu’ils comprennent le mieux : l’insulte (relative).
                                    .
                                    Aussi, je re-précise que l’obsolescence programmée est une merde rendue OBLIGATOIRE par le système de la monnaie.
                                    Si vous ne voulez plus avoir à remplir vos poubelles de produits programmés pour dépérir rapidement, il va falloir changer de paradigme.
                                    Mais se plaindre d’un marteau alors que c’est vous-même qui tenez le marteau et vous frappez la main, c’est un peu...


                                  • Lancelot 25 février 2013 18:36

                                    Tiens François pignon et de sortis ! Le monde actuel s’effondreras pauvre tache ça fait longtemps que nous nous dirigeons vers une impasse a tu penser aux conséquences pour les générations futurs aux animaux qui souffrent de la connerie humaine la terre nous appartient pas ! Ont extrais actuellement l’équivalent de 500 tour effeil de métaux de la terre dans 100 ans ce seras un retour a l’age de fer ! Les humains sont devenu un fléau pour la planète car trop nombreux ! http://www.bastamag.net/article2635.html


                                  • Fred94 23 février 2013 16:03

                                    Le problème n’est pas la monnaie comme semble croire l’idiot du village mais ce que nous en faisons. Ayant grandi à l’époque des jeux videos, je plebisictais les nouvelles consoles car elles permettaient d’avoir une meilleure qualité. Aujourd’ui on atteint une qualité d’image que notre oeil ne peut voir, nous pourrions donc croire que ce serait la fin de cette course en avant... Mais non, car apres avoir assisté au développemnt des machines, nous allons assisté au développement de l’etre humain... Ex : un oeil bionique va etre commercialisé pour des personnes souffrant de dégénérescence en outre atlantique.

                                    Il ne faut pas compter sur l’entropie pour que cette obsolescence programmée s’arrette. Cela devra venir d’une prise de conscience collective et vu, ce qui est plébiscité de nos jours, je ne pense pas que cela soit demain la veille.

                                    Pour info, je crois que c’est au Brésil que des gens ont porté plainte contre Apple pour obsolescence programmé suite à la sortie de deux IPAD à quelques mois d’intervalles.

                                    Ajouter une réaction

                                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                                    FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès