Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le Burkina lance le projet ECOSAN UE3

Le Burkina lance le projet ECOSAN UE3

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques, Adama Compaoré, à procédé le 27 février 2010 à Tenkodogo au lancement officiel du projet « Réduction de l’insécurité alimentaire par l’utilisation des excréta humains hygiénisés comme fertilisants dans les régions du Centre Est et du Centre Ouest » dénommé ECOSAN UE 3.

Ce projet d’un coût global de 1 milliard 400 000 F CFA, a été financé par l’Union Européenne à hauteur de 90% et par le Centre régional pour l’eau potable et l’assainissement a faible coût (CREPA) à hauteur de 10%. Il a pour objectif de contribuer à réduire l’insécurité alimentaire par l’utilisation de fèces et d’urines humains hygiénisés dans les régions du Centre -Est et du Centre- Ouest du Burkina.

Il s’étendra sur une période d’exécution de 22 mois et vise à terme la construction de près de 2 000 latrines ECOSAN et Centres d’hygiénisation dans 24 villages cibles (12 villages par région) et devrait toucher au moins 370 000 producteurs. Il devrait permettre augmenter de 30% la production agricole sur l’ensemble des cultures.

Les activités à mener sont l’organisation des sessions d’information et de sensibilisation des groupes cibles et de l’autorité locale sur les vertus des fecès et urine hygiénisés et leurs effets sur les cultures, l’installation et la construction d’urinoirs simples et de latrines ECOSAN pour la collecte et l’hygiénisation des excréta humains pour en faire des engrais, la formation des producteurs, des agents techniques publics, des agents des services de santé ainsi que des agents des ONG travaillant dans le domaine de la sécurité alimentaire de la zone du projet, la maîtrise de l’itinéraire technique de production et d’utilisation des excréta humains hygiénisés comme engrais et conduire de façon participative les tests agronomiques sur les céréales et les cultures maraîchères.

Le secrétaire général de la région du Centre-Est, Ernest Tiendrébéogo représentant le gouverneur a exprimé toute sa satisfaction pour la mise en place du projet qui selon lui, va contribuer à régler durablement la question de l’accès des producteurs à l’engrais particulièrement dans la région.
Pour le directeur général du CREPA, Cheick Tidiane Tandia :
la réussite du programme dépendra de l’engagement de tous les partenaires techniques et financiers qui ont marqué leur intérêt pour l’assainissement écologique et la sécurité alimentaire » a-t-il dit.
Sa majesté Naba Saaga, roi de Tenkodogo, parrain de la cérémonie a quant à lui dit qu’il ne ménagera aucun effort pour soutenir ce projet à travers la sensibilisation des populations à la base.

Procédant au lancement officiel du projet le secrétaire général du ministère de l’agriculture de l’hydraulique et des Ressources halieutiques, Adama Compaoré , a au nom des populations bénéficiaires remercié l’Union européenne et le CREPA pour leur appui inestimable. Il a ensuite lancé un appel à la population de la région du Centre -Est à soutenir fortement ce projet afin qu’il connaisse une parfaite réussite.
En rappel, le CREPA avec l’appui financière de l’Union européenne avait déjà mis en oeuvre deux programmes. ECOSAN- UE 1 dans quatre secteurs de la périphérie de Ouagadougou et ECOSAN -UE 2 dans trente villages de la province du Kouritenga.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • curieux curieux 23 mars 2010 14:42

    Il serait intéressant de savoir combien, sur les 1milliard 400 millions de Francs CFA, vont revenir à certains. Voilà où atterrissent nos impôts (tva, impôts,etc...) qui, payés par tous, reviennent à quelques-uns. Belle manipulation


    • joletaxi 23 mars 2010 18:34

      A mourir de rire.... ils réinventent la cabane au fond du jardin de nos grand-parents à coup de millions ponctionnés dans nos poches,millions qui ne seront pas perdus pour tout le monde.



      • Bigre Bigre 24 mars 2010 11:53

        Hé bé, ... se font pas chier les Burkinabés !


        • Croa Croa 24 mars 2010 19:26

          1 400 000 Francs CFA = 2 133,5 euros

           smiley Autrement dit rien pour un projet astucieux smiley


          • ZZGONGO 22 septembre 2010 21:56

            Bonjour,
            vous avez écrit 1 400 000 Francs CFA ce qui veut dire 1 million 400 000 FCFA
            l’article parle de 1 milliard 400 000 FCFA ce qui équivaut à 1 525 100 (1 million 525 100) euros.
            Cordialement,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès