Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Le développement durable, c’est quoi ?

Le développement durable, c’est quoi ?

Actuellement, dans toute la France, a lieu la Semaine du développement durable (29 mai au 4 juin 2006), une initiative du ministère de l’écologie et du développement durable. Mais au fait, c’est quoi, le développement durable ?

Vous vous êtes toujours demandé ce qu’était le développement durable ? Ou vous aimeriez en expliquer le concept à des proches de manière simple et rapide ?

A l’occasion de la semaine du développement durable (29 mai au 4 juin 2006) organisée par le ministère de l’écologie et du développement durable, l’entreprise verte et citoyenne “Tout allant vert” diffuse un livret gratuit et téléchargeable sur Internet, qui explique de manière simple, rapide et illustrée ce qu’est le développement durable, une notion qui reste encore assez floue pour la majorité des Français.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans le demander dans ce livret intitulé : "Papa, maman, c’est quoi le développement durable ?" à destination des néophytes en la matière, un sorte de développement durable pour les nuls.

Ses auteurs ont tenté de vulgariser un sujet aussi complexe dans ce livret avec pour intention de sensibiliser des personnes qui ne se sentent pas encore concernées. L’autre objectif pour les auteurs était de montrer que le développement durable n’est pas uniquement une question d’environnement.

Vous pouvez télécharger librement le livret ci-joint dans l’article, ou bien sur le site : http://www.toutallantvert.com/sdd2006/

Retrouvez toutes les actions durant la Semaine du développement durable sur le site du ministère de l’écologie et du développement durable :

http://www.semainedudeveloppementdurable.gouv.fr

Si vous trouvez ce guide utile, n’hésitez pas à le diffuser par E-mail, sur vos blogs, sites Web et en P2P.


Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Scipion (---.---.139.25) 2 juin 2006 11:02

    "Le développement durable, c’est quoi ?

    Une tarte à la crème du XXIe siècle tendant à la masturbation bio... smiley)


    • Antoine (---.---.17.198) 2 juin 2006 11:09

      Scipion part avec son ami à la chasse à la tarte à la crème.


      • pingouin perplexe (---.---.189.201) 2 juin 2006 11:48

        L’initiative est à encourager. La doc est originale o)


        • Marc P (---.---.193.22) 2 juin 2006 12:01

          Info très intéressante, seulement le regard inquiet ou effaré du bébé en 1ere page du doc me laisse perplexe : choix délibéré ?

          Cordialement...

          Marc P


          • romG (---.---.255.72) 2 juin 2006 12:17

            L’initiative est en effet à encourager et la présentation sympathique. Cela étant dit, je ne suis pas certain qu’un tel niveau d’action soit suffisant face aux enjeux énormes auquels nous devons faire face. Par ailleurs, parler de l’émergence d’un mouvement invisible" est franchement injuste vis-à-vis des chercheurs qui mettent en avant les dangers dun développement avec une croissance exponentielle depuis le début des années 70 (MIT, Joël de Rosnay ...). L’action est à mener, semble-t-il, à différents niveaux :
            - sensibilisation des plus jeunes, afin que les actions menées soient poursuivies après nous ;
            - prise de responsabilité et actions volontaristes par les décideurs actuels (transports, énergie, gestion des déchets ...), soutenus en cela par des études scientifiquement fondées et des citoyens engagés ;
            - modification des modes de consommation des citoyens des pays développés en leur faisant prendre conscience de l’impact systémique de leur comportement et en favorisant les modes participatifs de citoyenneté ;
            - réflexion prospective sur l’avenir, mêlant toutes les disciplines scientifiques, et diffusion massive du résultat de ces recherches pour que chacun participe aux choix de société.

            Merci en tout cas de participer à ce mouvement de fond et à viser la sensibilisation du plus grand nombre. Bon courage.


            • zen (---.---.143.14) 2 juin 2006 14:02

              tot cela est fort beau et nécessaire mais singulièrement limité et à courte vue. C’est la notion même de croissance économique,telle qu’elle a été conçue jusqu’ici, qu’il faut interroger et remettre en question... Cette notion de « développenment durable » est récupérée par les industriels et les responsables politiques pour se donner bonne conscience...

              A L’ECHELLE PLANETAIRE et à long terme, la croissance économique ne peut nous mener qu’à des catastrophes écologiques, énergétiques, démographiques...


            • romG (---.---.255.72) 2 juin 2006 15:29

              Zen, Ce n’est pas la croissance économique en tant que telle qui nous (les citoyens du monde) mènent droit dans le mur, mais la croyance en une nécessaire croissance exponentielle. Il est possible de faire progresser la société en changeant de modèle économique (voir les travaux de chercheurs sur le Facteur 4). Avant de faire le procés de la croissance, il ne faut pas oublier qu’elle a permis de sortir des millions de personnes, asiatiques en particulier, de la très grande pauvreté. Tout est une question de partage et de soutenabilité. Et attention aux potentielles victimes collatérales de la décroissance ... Entièrement d’accord pour ce qui est de la récupération du concept par les entreprises. En revanche, heureusement que les responsables politiques le reprennent ! Pas assez d’ailleurs à mon avis.


            • Adolphos (---.---.59.170) 4 juin 2006 12:12

              C’est bien pour ca qu’il faut arreter de redistribuer et d’aider les ratés, car ca favorise la polution.


            • Adolphos (---.---.59.170) 4 juin 2006 12:15

              « Il est possible de faire progresser la société en changeant de modèle économique »

              Comme si quelqu’un pouvait maîtriser la société ! Ah AH AH AH !


            • (---.---.81.9) 2 juin 2006 17:01

              « Le développement durable, c’est quoi ? »

              Un oxymore.


              • faxtronic (---.---.183.158) 2 juin 2006 19:28

                « Le développement durable, c’est quoi ? »

                - C’etait un concept interessant alliant perennité et présent
                - C’est en effet devenu une tarte a la creme, un argument marketing

                Antoine, j’adore ton image de scipion, ce coté clown de « ça »


                • vieux bob (---.---.159.20) 2 juin 2006 22:03

                  Merci pour cet article ; le livret est remarquable : il est temps pour chacun d’entre nous de prendre conscience des enjeux et des risques du taux de croissance sans bornes et sans limites.

                  L’humanité aura-t-elle l’âge de raison à temps ?


                  • Adolphos (---.---.59.170) 4 juin 2006 12:14

                    « des risques du taux de croissance sans bornes et sans limites. »

                    N’importe quoi. Vous devez ne pas savoir ce qu’est un taux de croissance pour écrire des aneries pareil..


                  • romG (---.---.255.72) 6 juin 2006 13:41

                    Je pense qu’au contraire il le sait. Si vous voulez des renseignements sur la question, voir le site http://www.decroissance.org/ ou lire les livres d’André Lebeau (L’engrenage de la technique) et de Joël de Rosnay (Le macroscope), tous deux scientifiques de renom.

                    Cordialement.


                  • candidat 007 (---.---.122.128) 2 juin 2006 23:19

                    C’est un slogan du même tonneau que la démocratie participative.


                    • Adolphos (---.---.59.170) 3 juin 2006 01:51

                      La semaine du dévol..

                      Nous vivons décidement de plus en plus dans une atmosphére « 1984 ». Il ne se passe pas une semaine, pas un jour sans que l’Etat nous explique bien à quoi nous devons penser.

                      Rien à foutre du développ truc.


                      • (---.---.162.15) 3 juin 2006 08:12

                        Le « développement durable », c’est pour ceux qui ne veulent pas comprendre l’étendue du mot « écologie ».

                        Am.


                      • Aurélien (---.---.199.108) 4 juin 2006 12:35

                        Vue par e- libre insurgé

                        CONTRE LE NANOMONDE TOTALITAIRE CONTRE L’ALIENATION CAPITALISTE CONTRE LES MAFIAS D’ETAT CONTRE MINATEC

                        APPEL A CONSTRUIRE LA GREVE GENERALE

                        Communiqué d’un membre insurgé du Collectif des Résistances de Lyon depuis La Bifurk, centre d’informations alternatives et de convergence de Grenoble en lutte.

                        Suite à la manifestation du 1° juin à Grenoble, événement central de la 1° convergence européene cette semaine contre Minatec et son monde, (1° pôle européen des nécrotechnologies, voir www.ogn.ouvaton.org)...

                        ... au jour de la publication d’une étude réalisée par le CDRPC (Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Conflits, voir www.obsarm.org), confirmant la connivence avérée politique-recherche-médical-armement-industrie pour la mise en oeuvre d’un vaste projet d’artificialisation de la vie, de militarisation, et de contrôle social global...

                        ... un électron libre anonyme, citoyen du monde en pleine possession de ses droits à l’initiative, insurgé du Collectif des Résistances et des Alternatives de Lyon, réseau d’individus et de groupes antiautoritaires en lutte contre Minatec depuis 8 mois, aux côtés de l’Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies :

                        Dénonce les mafias d’états dont l’affaire Clearstream en France n’est que l’arbre qui cache la forêt,

                        accuse Mrs CHIRAC-VILLEPIN-SARKOZY, tous leurs sbires, et tous ceux qui les soutiennent ou participent directement ou indirectement jusque dans les plus hautes sphères internationnales, de mener incontestablement, par le détournement massif des fonds publics, la corruption généralisée, la manipulation de l’information, la violence sociale et la répréssion, des politiques mortifères de développement de l’industrie de la guerre aux seules fins de profits et de pouvoirs,

                        dénonce la conservation despotique du pouvoir par ce gouvernement malgré un scandale d’Etat sans précédent et l’opposition massive de la population française (fin mars en plein coeur de la grève étudiante contre la précarité, 70 % de l’opinion publique étaient défavorables aux politiques antisociales menées, selon les principaux sondages pourtant officiels),

                        dénonce la commercialisation, en l’absence de toute réglementation et de tout débat public, de plus de 700 produits nanos, dans le plus grand mépris du principe de précaution et malgré les recommandations en 2004 de la Comission de l’industrie, de la recherche, et de l’énergie du Parlement Européen (selon le « Petit guide d’introduction aux technologies à échelle nanométrique » de ETCGROUP, voir www.etcgroup.org ),

                        réclame le retrait immédiat de ces produits du marché et un moratoire sur les nanotechnolgies,

                        dénonce la répression violente et le muselage des opposants à Minatec lors des journées du 1° et 2 Juin,

                        appelle à construire la grève générale et à préparer le blocage de la ville de Grenoble et de la région Rhône - Alpes, carrefour majeur des activités commerciales intra et extra nationales, et 1° centre européen des activités bio-micro-nano-technologiques. Pas de déblocage sans démission massive !

                        réclame l’arrêt et le retrait immédiat de la totalité des mesures législatives antisociales mises en oeuvre par ce gouvernement illégitime ainsi que par les précédents de la dynastie chiraquienne,

                        réclame la levée immédiate du secret d’Etat et la publication de toutes les données confidentielles concernant l’Etat français et ses ramifications internationales, détenues par les différents services internationnaux de renseignement, de police, de justice, et de sécurité publique, et réclame l’ouverture d’une enquête déterminée à faire toute la lumière sur les conditions de la construction de Minatec,

                        encourage les populations, européenes et autres, à combattre les gouvernements qui sont engagés dans des politiques similaires, et entretiennent des relations privilégiées avec l’Etat français dans les domaines technologiques,

                        réclame l’évaluation de l’ensemble des politiques de développement de la V° république française, l’organisation d’un référendum national et européen, l’élaboration par la base au consensus d’un projet d’avenir soutenable et équitable pour le grand nombre,

                        réclame l’amnistie de tous les inculpés français et étrangers des révoltes de novembre et du printemps.

                        appelle à l’union des forces pour faire face à ce défi inédit en organisant les modalités de réappropriation par le peuple de son droit à la paix, à la justice, et à l’équité,

                        dénonce la falsification de la réalité par les mass medias, au quotidien pour maintenir les consciences en état de sommeil et de désinformation - en particulier concernant les nanotechnologies - et dans une actualité ou le monde s’enfonce pourtant dans « l’accélération de la crise systémique globale », selon les termes de LEAP/EUROPE 2020 (ce groupe d’anticipation politique indépendant avait, dès février 2006, prévu l’arrêt de publication du M3 par les US, seul indicateur fiable permettant l’évaluation du dollar dans le monde, plongeant ainsi l’ensemble des finances publiques américaines et l’ensemble des marchés internationnaux dans l’obscurité la plus totale, ce qui laissait présager, selon les experts, ’’une crise internationale majeure avec l’Iran sur le dossier du pétrole et du nucléaire, déstabilisant l’échiquier international pour une durée indéterminée« . La 3° phase de cette crise sera celle »d’impact, constituée par la transformation radicale du système lui-même (implosion et/ou explosion) sous l’effet des facteurs cumulés, et qui affectera simultanément l’intégralité du système. voir www.europe2020.org),

                        réclame le démentèlement de l’appareil capitaliste et l’abolition des mécanismes de pouvoirs confiés aveuglement à ces irresponsables en puissance qui mettent incensément l’humanité en danger,

                        invite chaque individuE, .à s’informer (pour des infos alternatives consulter par exemple www.rebellyon.info et les nombreux médias locaux du réseau internet Indymedia), .à remettre en questions pour soi-même et toute la société, passé, présent, et avenir, .à prendre conscience de tous les tenants et les aboutissants de l’individualisme, responsable de toutes les déviances du monde occidental et de tous les maux de la Terre provoquées par le capitalisme, .à cesser d’avoir peur et de croire que la liberté absolue se trouve dans le confort et la sécurité maximun, .à refuser sa propre aliénation au système consumériste, tous rapports de domination, et tout conditionnement, qu’ils soient culturels, religieux, professionnels, économique, sociaux, environnementaux... .à se libérer de tout le connu issu de ce même conditionnement, qui nous enferme inéluctablement dans des mondes factices et égoistes, .à s’éveiller dans l’énergie au monde uni, à la vie, et à l’infini. .à participer au développelement d’un mode de vie alternatif (consulter par exemple www.terresacree.org ) .à traduire, reproduire, et diffuser partout cet appel.

                        affirme que l’Homme est un être d’énergie et de lumière, que son destin n’est autre que la Paix dans l’équilibre.

                        « Une fausse réalité est maintenue en permanence sur la vraie réalité du monde, en suspension depuis tous les temps dans un vide insaissisable emplit d’une énergie incommensurable. Retirez le voile de cette fausse réalité, sans effort et sans à-priori, et toute l’énergie du monde s’écoulera bientôt en vous. Alors la Vie, vous, et nous, ne formeront plus qu’un, tout autant que l’ensemble des étoiles et des galaxies forment l’Univers. » DG.

                        « L’Homme est trop avide, trop pressé, de faire l’expérience d’une chose dont il ignore tout ». « Nous avons soif de mystère, et nous ne voyons pas l’immense mystère de la vie, de cet amour de la vie. Cela, nous ne le voyons pas, nous nous épuisons donc en futilités sans importance ». « Seul un esprit tout à fait silencieux sait - ou plutôt sent - si elle existe ou non, cette chose qui est au delà de toute mesure. Seule cette chose est sacrée - contrairement aux images, aux rituels, aux sauveurs, aux gourous, aux visions, qui, eux, ne le sont point. Seule cette chose est sacrée, et si l’esprit l’a rencontrée, sans l’avoir demandé, c’est parce qu’il est vide, absolument vide. Et seul ce qui a cette vacuité peu être le théatre d’un avénément nouveau... » Krishnamurti, « Cette lumière en nous », poète anti-messie.

                        TOUS ET TOUS CONTRE MINATEC ET SON NANOMONDE TOTALITAIRE !!!

                        L’électron libre insurgé du Collectif des Résistances de Lyon souhaite à tous de la joie, de l’optimisme, et de la sérénité, pour tenter d’enrayer la fuite en avant nécro-technologique, et de mener à bien cette ultime action de libération humaine. L’électron libre insurgé invite tous les sounds-systems qui le peuvent des scènes alternatives, et se reconnaissent dans cette action comme dans les valeurs de paix et de respect, à rejoindre la région Rhône-Alpes pour préparer une fête libre spontanée d’envergure. L’électron libre insurgé déclare sa détermination sans failles à lutter jusqu’à satisfaction de la totalité de ses revendications.

                        FERMEZ MINATEC !!! CHIRAC - VILLEPIN - SARKO MAFIAS D’ETAT DEGAGEZ !!!

                        « A force d’égoisme, fruit de tous les rapports de domination, l’Homme s’est produit par la pensée, dans le connu de tout son conditionnement, des dieux à l’image de lui-même, qu’il recherche sans cesse au plus profond de la Vie. Pourtant, s’il regardait au plus profond de lui-même, il verrait que l’énergie qui fait vivre son corps est la même que celle qui fait tourner la planète sur elle même depuis la nuit des temps. Alors il comprendrait que Dieu vit en lui, que lui-même vit en Dieu ». DG inspiré de Khalil GIBRAN, poète libanais du 19°s.

                        Contact : Resistances-lyon@no-log.org

                        Concernant les OGM :

                        http://www.cyberacteurs.org/forum/viewtopic.php?t=2066


                        • pingouin perplexe (---.---.254.234) 4 juin 2006 14:12

                          le développement durable, à titre d’enjeu fondamental, ceci à mon avis au même titre que la recherche et la culture, peut très bien désigner quelque chose qui se tient. Il s’agit d’un enjeu planétaire. La doc rappelle un proverbe indien, qui peut éventuellement inviter à sortir de sa réserve, enfin, je l’espère. A savoir, la notion d’une planète empruntée aux générations futures. Eh bien, n’y aurait-il pas quelque chose de tout à fait sensé dans cet aspect de la dette symbolique ?

                          Un humanisme conséquent a, à mon avis, beaucoup à voir avec le refus des « inéluctables », et de leur prétentions au « trop tard ». Ras le bol, aussi, des commentaires nihilistes trop tournés vers Thanatos.

                          Le pingouin


                          • plo (---.---.135.110) 4 juin 2006 16:09

                            le developpement durable c’est une invention « tarte à la crème » des bobos, pour se donner bonne conscience, quand ils achètent des trucs inutiles, ils se disent « je particippe au dev durabe), tandis que la majeure partie des habitants de cette planete manque de l’essenciel. cela ne serait pas génant si on ne devait pas payer ces conneries, de communication marketing, avec nos impôts. Exemple le plus flagrant de la démarche dev durable : remplacer les sac plastic des supermarcher, qui sont les temples de la surconsommation, par des cabas réutilisables ; ça, c’est une démarche »developpement durable". Ne trouvez vous pas cela complétement ridicule ?! Cela pourrait me faire rire si nous n’étions pas au bord de l’abime .... Il ne faut pas oublier que les 2 seules choses que tolère le sytème neo libéral ; c’est la production et la consommation ...., pour le sytème, le reste c’est de la littérature.


                            • marie (---.---.173.62) 4 juin 2006 17:10

                              Tiens, revoila ma grand mère :

                              Eteindre la lumière en sortant de la pièce, fermer le robinet, ne pas gacher la nouriture, acheter des produits solides, prendre un panier pour faire les courses : elle était adepte du développement durable, comme tout humain raisonnable jusqu’à l’arrivée du capitalisme débridé, il y a 40 ans (environ). Qu’est ce qu’elle a pu nous gonfler, jusqu’à ce que ça redevienne à la mode.

                              Elle n’avait pas eu besoin de faire des études pour comprendre que ce qui n’est pas inépuisable doit être utilisé raisonnablement.

                              Elle avait aussi des avis très pertinents (et tout aussi chiants) sur la morale et la politesse qui permettent aux gens de vivre ensemble quotidiennement sans se taper dessus.

                              J’attends donc dans les prochains mois le retour de la politesse avec un look plus branché :

                              on pourrait lancer un concours pour lui trouver un nouveau nom en s’inspirant de « développement durable », je propose « communication conviviale ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès