Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Les véhicules électriques émettent plus de CO2 selon une étude

Les véhicules électriques émettent plus de CO2 selon une étude

Une étude britannique comparant les émissions en dioxyde de carbone des voitures traditionnelles et des voitures électriques conclut que ces dernières émettent plus de CO2 que les premières. La fabrication de la batterie est principalement responsable de cet écart.

Pour un véhicule électrique de taille moyenne, la consommation sur la durée de vie du véhicule s’élève à 23,1 tonnes de CO2, contre 24 tonnes pour un véhicule avec moteur à explosion. En effet, il faut prendre en compte le CO2 généré pour produire l’électricité utilisée par le véhicule. Il faudrait que le possesseur d’une voiture électrique roule au minimum 129 000 kilomètres pour que la consommation en CO2 soit équivalent à celle d’un véhicule à essence. Même s’il conduisait 160 000 kilomètres, il n’économiserait sur la durée de vie du véhicule que une tonne de carbone. Ces niveaux sont très improbables car la batterie des véhicules électriques permet généralement de couvrir moins de 150 kilomètres avec une charge complète et ne sont pas adaptées pour des longs trajets.

Ceci ne prend pas compte la production du véhicule et le changement de batterie nécessaire après quelques années pour la majorité des véhicules électriques. Si on la prend en compte, le coût de production en tonnes de CO2 s’élève à 12,6 tonnes pour un véhicule électrique, contre 5,6 pour un véhicule à essence. Cela compense plus que largement la modeste économie faite sur la consommation. Le recyclage des véhicules électriques coûte également sensiblement plus cher en raison de la présence de métaux lourds dans la batterie.

Cette étude britannique a été commandée par le gouvernement britannique avec l’industrie automobile britannique, associés dans le Low Carbon Vehicle Partnership. Le but de cet organisation est d’accélérer la transition vers des véhicules à faibles émissions de CO2, ce qui écarte le risque de conflit d’intérêt.

Aucune étude n’avait jusque là analysé les émissions sur l’ensemble de la durée de vie des véhicules, en incluant la production. Ses résultats pourraient impacter les politiques menées puisqu’il est avéré que la promotion des véhicules électriques n’est, à ce jour, pas une bonne chose pour les gaz à effet de serre.

Gageons cependant que les industriels dépendant des subventions tenteront d’éviter la réduction des aides massives sur le secteur. En 2010, le ministère des transports britannique a ainsi subventionné à hauteur de plus de 5000€ chaque achat de véhicule électrique pour 8 600 acheteurs. Coût total : près de 50 millions €.

Information trouvée par l’intermédiaire d’Antagoniste.net. Article paru initialement sur Contrepoints.org


Moyenne des avis sur cet article :  2.55/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • jako jako 23 juin 2011 12:09

    Bien sur que le véhicule éléctrique est la fausse bonne solution type.
    Si le même type d’étude , en plus, était mené sur les centrales nukleaires on arriverait
    au même résultat, donc revenir urgement à une provincialisation de la vie/production et
    le moins possible de transports.


    • Imhotep Imhotep 23 juin 2011 12:10

      Tout ceci est fort étrange. Il faudra m’expliquer :

      1 comment la fabrication d’une voiture, ayant, et combien, moins de pièces à fabriquer (boîte de vitesse, différentiel, pistons, pot d’échappement etc.) consommerait pour l’unique fabrication de la batterie 7 tonnes et plus de CO2 quand seulement 5,6 pour toutes la fabrication d’une voiture à essence. C’est d’une absurdité totale
      2 des voitures comme la Tesla n’ont pas 150 km d’autonomie mais 350
      3 de nombreuses recherches sont en cours notamment avec les nanotechnologies permettant de fabriquer des super-condensateurs à partir de produits non polluants pouvant assurer 1 million de charges
      4 dans un pays comme la France avec 80 % d’énergie nucléaire, le bilan CO2 ne peut en aucun cas être comme celui de cette étude. De plus si on utilise une part croissante d’éolien, d’hydrolien et autres énergies sans ou avec peu d’émission de CO2 on se dirige vers un tout autre constat.

      Ceci me semble être d’une fumisterie gigantesque.

      • Croa Croa 23 juin 2011 22:09

        L’auteur a repris une étude en anglais dont il ne rapporte que ce qu’il a bien comprit. Les batteries constituent une charge incontournable mais en fait le fond du problème vient de ce que l’électricité n’est pas une énergie primaire.


      • sto sto 24 juin 2011 08:12

        AHMA, 5,6T de CO2 pour la fabrication d’une voiture traditionnelle est largement sous-evalue.

        Travaillant dans l’automobile, j’ai vu pa mal d’etudes portant sur une unique piece (metal ou plastique). L’etude comptabilisant l’impact TOTAL de la fabrication de cette piece.
        En general, 30x le poids de la piece est relache en CO2 rien que pour la fabrication ....
        ce qui ferait plustot 35T pour une petite voiture.

        Maintenant il est vrai que l’utilisation de voitures electriques a grande echelle est envisageable uniquement avec un deploiement massif d’energie solaire thermique...
        Ni le charbon, ni le nucleaire, ni le gaz, energies toutes declinantes, ne peuvent assurer les enormes besoins supplementaires a venir.


      • sto sto 24 juin 2011 08:16

        Par contre, il est vrai que la generalisation de voitures tout electriques pose pas mal de problemes.

        Pollution, duree de vie, prix des batteries, tout d’abord.
        Reseau electrique, ensuite.


      • Redrogers 24 juin 2011 10:49

        Le résultat de cette étude ne me surprend pas vraiment.


        Une voiture électrique moderne a peut être moins de pièces mécaniques mais la place l’électronique est encore plus importante et les processus de fabrication se complexifient énormément, ce qui implique une dépense croissante d’énergie à tous les stades de la fabrication.
        Il y a quelques années, j’avais entendu parler d’une étude similaire faite aux USA entre un Hummer et une toyota prius et il ressortait que le Hummer émettait moins de CO2 sur tout le cycle de vie. Je n’ai pas vu cette étude de près ni de qui elle venait mais ce résultat est tout à fait plausible pour la raison que j’ai mentionné ci-dessus. Le hummer n’est qu’une grosse enclume facile à fabriquer et encore plus facile à démanteler tandis qu’une prius est d’une énorme complexité.

      • robin 23 juin 2011 15:23

        Compte tenu de la complexité technologique bien moindre des motorisations électriques et de la durée de vie bien supérieure du moteur électrique je suis très sceptique sur cette étude et quand bien même elle serait vraie, la pollution en question se limite aux usines de fabrication contrairement aux voitures thermiques qui la disperse partout et donc la rende totalement incontrôlable.


        • Croa Croa 23 juin 2011 22:12

          Et la pollution (ou les risques) autour des centrales ?

          Elle n’existe pas ?


        • Croa Croa 23 juin 2011 22:15

          J’oubliais,

          T’as une idée de la durée de vie des batteries ? (Très faible comparé aux moteurs, tous types confondus !)


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 juin 2011 16:40

          Tricheurs,

          pour être comparables les voitures électriques doivent d’abord pouvoir exister.
          Pour être compatibles avec autres roulants 1.2 à 40 tonnes sur le même réseau
          Leurs modes de charges promu en local de toiture solaire de garage.
          L’autonomie double quand le poids est divisé par deux.
          http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/le-progres-du-futur-d-aujourd-hui-60268
          N’héstez pas à donner votre avis, la concession est ouverte.


          • Croa Croa 23 juin 2011 22:23

            Mon avis est que la voiturette électrique peut avoir une place pour la ville et pour quelques usages incontournables.

            Elle ne peut pas remplacer les vrais voitures ! (Raisonnables : je ne parle même pas des grosses voitures qui sont un non-sens écologique.)


          • rafalitor 23 juin 2011 17:15

            et alors je comprends toujours pas pourquoi on en veut autant au C02 pourquoi pas l’ AIR ( j’ écris pas la formule chimique c’est trop compliqué )
            en fait si je comprends que l’ on veut au meme titre que l’ EAU etc nous le faire payer donc dans ce cas on nous faire croire que soit c ’est rare ( H2O ) soit infini mais dangereux CO2 soit disant polluant mais savais vous que ce gaz est l’ un des plus rependu sur terre c’est donc une aberration de dire que c’est un polluant non ? c ’est comme dire l’ eau Hum pas bien sa pollue, la Terre pas bien sa pollue en fait tout pollue à vous entendre, mais comment fait on pour y vivre alors expliquez moi ?
            à force de raconter des salades , et de nous répéter 100 , 1000 fois le même chose , sa devient la vérité
            demain on vous dira que boire de l’ eau sa tue vous allez donc vous arrêter de boire bande mouton ?
            je sais vous allez me dire oui mais le C02 sa pollue parce que sa réchauffe la planete 
            ( gaz à effet de serre )
            savez vous d’ ailleur quel est le gaz qui produit le plus d’ effet de serre ? ( au vu des dires de chacun scientifique politique citoyens etc.... et ceux depuis déjà une bonne dizaine d’ année , vous serais surpris , je pense !!


            • Le matou 24 juin 2011 20:42

              Rafalitor, personne ne dit que le CO2 est un polluant. En revanche le CO2 est un gaz à effet de serre. Tu étudieras ça quand tu seras au lycée.


            • rafalitor 23 juin 2011 17:20

              je donne la réponse ..... c’est l’ eau sous forme gazeuse , la vapeur d’ eau et que fait une centrale nucléaire à part produire de l’ électricité  ? elle produit également énormément de vapeur d’ eau + ( de la radioactivité )
              donc conclusion la voiture électrique ( construction + utilisation ) produit bcp plus d’ effet de serre qu’ une voiture au charbon !!
               


              • Croa Croa 23 juin 2011 22:33

                 smiley N’importe quoi ! smiley

                L’eau sous forme gazeuse étant porteuse de chaleur latente il y aurait emballement ! Or il y a régulation en fonction de l’énergie solaire reçue et heureusement !


              • rafalitor 23 juin 2011 23:14

                « chaleur latente » il est vrai que la chaleur ca refroidi :) :) :) et le reste je vois pas le rapport avec l’ effet de serre et les rayons solaire m’enfin tu vas m’ explique ca


              • Redrogers 24 juin 2011 10:57

                Effectivement, la vapeur d’eau est un puissant gaz à effet de serre mais tu oublies de préciser que sa durée de résidence dans l’atmosphère est extrêmement courte par rapport à du CO2 (quelques jours contre une centaine d’années...). Donc l’eau en question est rapidement réintégrer dans d’autres compartiments de son cycle naturel.

                Après, il reste le rôle des nuages mais là ça se complique sérieusement et je ne suis pas sûr que quelqu’un est une réponse définitive pour l’instant...

                Enfin, je ne vois pas pourquoi on serait obligé de faire pousser des centrales partout pour brancher des voitures électriques. On a qu’à favoriser la production domestique !

              • Redrogers 24 juin 2011 10:59

                « rapidement réintégrée » of course...


              • Jean Lasson 24 juin 2011 13:42

                @ Redrogers,

                "Effectivement, la vapeur d’eau est un puissant gaz à effet de serre mais tu oublies de préciser que sa durée de résidence dans l’atmosphère est extrêmement courte par rapport à du CO2 (quelques jours contre une centaine d’années...)."

                Il ne faut pas dire ça, parce que c’est tout simplement faux. C’est un énorme bidonnage du GIEC. Les études (et il y en a eu beaucoup) montrent que la demi-vie(*) du CO2 dans l’atmosphère est d’environ 7 ans (moyenne de 40 études) et non 100 ou 200 ans comme l’affirme - sans aucune démonstration - le GIEC dans son rapport de 2007 (AR4).

                (*) La demi-vie est le temps au bout duquel la moitié d’une substance (ou son activité) a disparu.


              • Robert GIL ROBERT GIL 23 juin 2011 17:32

                il y a dans les alpes maritimes (a carros) une entreprise (MDI) qui fafrique des vehicules a air comprimé mais dont on ne parle jamais, pouquoi, est-ce une arnaque ?


                • wawa wawa 23 juin 2011 19:53

                  absolument
                  à 400 bars et 500l d’air comprimé (ce qui est vraiement le maxs que l’on peut mettre dans une voiture) et en considerant la détente isotherme( ce qui est faux sauf si on rechauffe avec une pzetite bouteille de gaz ) 

                  on a un quart d’heure d’autonomie pour la puissance d’une doche !!!!!


                • Emmanuel Aguéra LeManu 24 juin 2011 11:10

                  Roberto : Comptez le nombre de procès que MDI et M.Nègre trimballent dans ses tablettes et vous verrez...


                • guinness 23 juin 2011 19:59

                  Tout d’abord ce qui est écrit en Français sur agoravox ne reflète en rien l’article original en anglais (dont heureusement le lien est dans la première phrase), en effet, le second paragraphe du site anglais dit ceci :

                  Electric and hybrid cars create more carbon emissions during their production than standard vehicles – but are still greener overall, according to the report.
                  Ce qui contredit le titre de l’article en Français.

                  Ensuite si l’on veut faire une vraie étude du puits à la roue, alors il faut tenir compte non seulement de la production des deux véhicules (électrique et thermique) mais aussi de la source d’énergie électrique (pour les premiers) et des rejets de forage et de raffinement du carburant pour les véhicules thermiques !
                  Je vous invite à vous documenter sur le coût en CO2 de raffinage du diesel par exemple.
                  Pour finir le CO2 n’est pas un polluant et j’invite le rédacteur de l’article à faire 40km de vélo (ou d’embouteillage en voiture d’ailleurs) au cul d’un véhicule diesel et au cul d’un véhicule électrique et de revenir nous donner ses impressions.

                  • Croa Croa 23 juin 2011 22:45

                    « de raffinage du diesel »

                    Tu veux dire du gazole ? 

                     smiley Soyez sérieux les gars pour parler techniques ! smiley

                    Non, le CO2 n’est pas polluant, ce qui ne veut pas dire non nuisible, évidemment ! Au cul du camion ce n’est pas le CO2 qui te gêne mais divers oxydes.


                  • Emmanuel Aguéra LeManu 24 juin 2011 11:16

                    Exactement, Guinness, tu me l’a volée...
                    J’avais moi-même fait ce ctrl-C ctrl-V et charchait à le placer quand j’ai vu ton commentaire...

                    "Electric and hybrid cars create more carbon emissions during their production than standard vehicles but are still greener overall, according to the report"

                    Cet auteur retourne ledit rapport en une expression de titre, c’est un peu gonflé et carrément malhonnête...

                    Après, bien sur, il aurait pu nous parler de la production de jus (nucléaire) nécessaire aux chargements des batteries, mais il n’a pas...


                  • Maninme 29 juin 2011 14:57

                    Très juste !


                  • Croa Croa 23 juin 2011 23:04

                    Cet article ne nous dit pas tout et c’est sûrement pour ça qu’il est mal comprit, car il nous dit une vérité évidente !

                    Même en prenant en compte 60% d’électricité renouvelable ou nucléaire le bilan carbone des voitures électriques est loin d’être nul !  L’auteur a cependant exagéré la brièveté de la vie de la voiture mais est-ce une grosse faute sachant que le problème principal vient des batteries, organes dont il n’a par contre pas exagéré la brièveté de la vie ? D’un autre coté il a oublié d’expliquer ce que coûte en énergie primaire 1 kWh d’électricité, pertes en ligne comprises !


                    • LE CHAT LE CHAT 23 juin 2011 23:40

                      cette histoire de voiture électrique n’est que de la poudre aux yeux pour emerveiller quelques bobos gogos , à 40 000 € la borne pour recharger les bagnoles , le coût de celles ci , l’électricité nécessaire pour alimenter un parc comme le notre ( notre parc de centrales nucléaires x10 ) , c’est de la science fiction comme dans l’âge de cristal . que penserait le bobo si on lui disait qu’’il faudra ravager les paysages boliviens pour extraire le lithium des batteries pour lui permettre de rouler en polluant propre ?


                      • Redrogers 24 juin 2011 11:06

                        « que penserait le bobo si on lui disait qu’’il faudra ravager les paysages boliviens pour extraire le lithium des batteries pour lui permettre de rouler en polluant propre ? »


                        Malheureusement, je pense que beaucoup n’en aurait rien à battre, « bobos » ou « prolos »...

                      • dup 24 juin 2011 09:07

                        une étude montre que les études démontrent n’importe quoi .


                        • agfo 6 juillet 2011 10:20

                          Toute nouvelle techno peut avoir des inconveniants au démarrage et qui ne tente rien n’a rien.
                          Gageons que les évolutions techniques permettront de rendre la production moins polluante.
                          Cela fait 50 ans qu’on roule au mazout mais finalement peu de progrès ont été fait sur le moteur à explosion. On maintien coûte que coûte la rente pétrolière.
                          Une AX des années 80 consomme autant qu’une twingo des années 2000. C’est déplorable.
                          Une tonne de plus pour améliorer la qualité de l’air et l’ambiance sonore des villes, avec un truc qui roule sans entretien (à part les batteries), le bilan est quasi positif. Dans 10 ans, on pourra juger sans tuer le poussin dans l’oeuf.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès