Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Une nouvelle poubelle radioactive en Rhône Alpes, par EDF

Une nouvelle poubelle radioactive en Rhône Alpes, par EDF

Dans la région Rhône Alpes, et plus précisément sur le site de la centrale nucléaire de BUGEY, aux portes de Lyon, EDF est en train de construire un centre d’entreposage de déchets radioactifs, le projet ICEDA :

Les caractéristiques de l'installation

• ICEDA permettra de conditionner et d'entreposer les déchets moyennement radioactifs à vie longue (période radioactive supérieure à 30 ans) provenant des neuf centrales nucléaires EDF en déconstruction. Ces déchets représentent moins de 0,1% du total des déchets de déconstruction soit environ 500 tonnes.

• ICEDA accueillera aussi des déchets métalliques issus de l'exploitation des centrales en fonctionnement (1500 tonnes environ), qui seront eux aussi évacués ensuite vers le centre de stockage définitif ( qui pour l’heure n’existe pas).

• ICEDA permettra aussi de faire transiter les déchets graphites issus de la déconstruction du réacteur de Bugey 1 avant leur évacuation vers le futur centre de stockage de l'ANDRA.

ICEDA en quelques chiffres :

2000 tonnes de déchets entreposés ! 

10 convois de déchets en moyenne par mois ! /

8000 m² de surface au sol ! /

Seulement 20 employés permanents….

lien edf ici : http://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/centrale-nucleaire-du-bugey/projet-iceda-82086.html


La construction est pour l’heure suspendue, le tribunal administratif ayant annulé le permis de construire d’EDF, estimant que ce projet n’est pas en conformité avec le plan local d’urbanisme de la commune concernée, St Vulbas.

Qu’à cela ne tienne, cette dernière projette la modification du PLU afin qu’ EDF puisse poursuivre les travaux !


L’enquête publique a lieu en ce moment et ce jusqu’au 20 juillet et les registres sont visibles et ouverts aux signatures en mairie de St Vulbas.

Rappel : L'enquête publique est un des lieux et outils de régulation de la démocratie, où tous et chacun peuvent et/ou doivent s’exprimer (en France, la Charte de l'environnement précise qu'il est du devoir de chaque citoyen de protéger son environnement.)

La radioactivité ne connait pas de frontière !

Non seulement ces déchets traverseront la France entière mais ils seront entreposés, sans expérience éprouvée, sur le site d’une des plus vieilles centrales françaises, en zone inondable, dans un bassin de population de plus de 6 millions de personnes (pour ne prendre en compte que la région…).

Il faut arrêter de disséminer les tonnes de déchets radioactifs français, un peu partout sur le territoire, et ce sans parler des déchets que la France envoie en Russie et qu'elle ne récupère quasiment pas !

il convient de gérer ces déchets sur leur site d'origine, sous surveillance constante et renforcée.

Ceci afin de :

- Arrêter la multiplication des transports radioactifs à travers tout le pays : Ces transports sont à hauts risques : voir ce qu'en dit l'irsn lui-même ici :

http://www.irsn.fr/FR/base_de_connaissances/Installations_nucleaires/transport/transport-matiere-radioactive/Pages/2-Risques-transports.aspx?dId=cf0298bb-d410-4c85-a897-b562a3ac66b4&dwId=885b1a3b-1ebc-40c8-aa7e-ecc0163b7eda

- Ne pas polluer de nouveaux sites sur le sol français : il suffit de jeter un oeil à cette carte pour se rendre compte de l'étendue des dégats actuels : La France est une véritable poubelle nucléaire.

http://www.sortirdunucleaire.org/carte/

 

Une petite anecdote en passant :

Sur le site d'EDF on peut lire ceci à propos du projet ICEDA  :

" ICEDA assurera le confinement de la radioactivité et garantira l'absence d'impact sur le public et sur l'environnement"

Or, l'année dernière voilà ce qui s'est produit sur le site même de la centrale de Bugey  :

Un camion qui transportait des gravats a été en mesure de sortir de l'enceinte de la centrale alors que les détecteurs avaient relevé des traces de radioactivité dans son chargement. Première anomalie dans la mesure où ces gravats provenaient d'une zone pourtant non exposée.

Alors que la sécurité aurait dû empêcher l'engin de quitter les lieux, les techniciens d'EDF ont dû suivre sa trace jusqu'à une carrière, située près de Pérouges, au lieu-dit Les Communaux. Le camion a même eu le temps de déverser son chargement, lequel présentait bien un niveau de radioactivité anormal d'après les mesures effectuées sur place.

Les gravats en question ont été rapatriés ce matin. La direction ignore encore pour le moment leur provenance. Elle ignore également comment une telle erreur a pu se produire au sein des équipes de sécurité.

source : http://www.leprogres.fr/ain/2011/08/10/incident-a-la-centrale-nucleaire-du-bugey-un-camion-sort-avec-un-chargement-radioactif


Vous avez la possibilité de vous opposer à ce projet :

- soit en vous rendant en mairie de St Vulbas afin de consigner votre opposition dans le registre d'enquête publique.

Mairie de Saint-Vulbas
A l'attention de Mr le commissaire enquêteur George Clerc
Espace Charles de Gaulle
403, rue Claires Fontaines 01150 - SAINT-VULBAS
Tél. : 04.74.61.52.09 Fax. : 04.74.61.57.96
Courriel : mairie.saint-vulbas@wanadoo.fr


Signez et diffusez également en ligne ici : http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/dites-projet-poubelle-radioactive-iceda-rhone/9021

Nous remettrons les signatures accompagnant le texte ci-dessous à l’enquêteur public à la fin de l’enquête, soit le 20 juillet prochain.

Prenez bien soin de confirmer votre signature, via le mail que vous enverra mesopinions.com : vérifiez dans le dossier spam

_________________________________________________________________________

Signatures d'opposition à la modification simplifiée du Plan Local d'Urbanisme de St vulbas en vue de la reprise du projet EDF ICEDA


- Je ne veux pas d'une nouvelle poubelle nucléaire.

- Je désapprouve cette modification simplifiée du PLU de St Vulbas et demande à l’enquêteur publique de prendre en considération ma position et de la transmettre à la municipalité de St Vulbas.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


    • gogoRat gogoRat 19 juillet 2012 11:15

      « ... (période radioactive supérieure à 30 ans ... »


      Encore un conflit entre la légitimité morale et une légitimité toute procédurière !
       Comment des « représentants » locaux, dont le mandat ne tient que quelques années, peuvent-ils se permettre d’engager une prise de risque environnementale (bien au-delà de St Vulbas ! ...) sur plusieurs trentaines d’années ? !!

      Pour que « L’enquête publique » qui a lieu en ce moment et ce jusqu’au 20 juillet ... en mairie de St Vulbas ... soit autre chose qu’un simulaccre, il eût fallu que l’ensemble de la population Française y soit conviée en mettant en oeuvre des moyens adéquats pour la diffusion de cette information et pour permettre la participation de chacun ...


      • Txotxock Txotxock 19 juillet 2012 13:01

        Tu parles d’une pétition qui t’envoie directement sur Facebook...


        • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 19 juillet 2012 13:07

          ? ?????????????
          je ne vois pas ce que tu veux dire

          nombre de signataires ne viennent pas de facebook et il n’est pas non plus nécessaire d’avoir un compte sur cette plate-forme pour pouvoir signer...

          peux-tu être plus clair ?


        • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 19 juillet 2012 13:15

          Bien d’accord, il s’agit véritablement d’un problème national, a minima...., l’avocat de la sté Roozen l’avait d’ailleurs bien scandé au début de la procédure et ça date...
          l’information sur iceda et sur cette affaire est bien malheureusement traité en catamini localement....
          nombre de citoyens ne connaissent pas ce projet d’edf qui pourtant est de longue date....

          l’enquête publique se termine demain midi, le 20 juillet mais la décision n’interviendra que cet automne.... nous allons mener campagne d’ici là

          à noter ce dernier épisode :

          EDF, dont le sens de l’humour semble très développé ( ou pas....) a décidé d’attaquer le permis de construire des sociétés Roozen ( qui projetaient d’étendre leurs serres)avec les motifs juridiques suivants :

          la mauvaise insertion des serres dans le paysage et un problème écologique.

          EDF estime en effet, entre autres griefs, que l’entreprise, qui cultive pour l’essentiel des plantes vertes d’agrément, aurait dû fournir une étude environnementale sur les conséquences de son usage d’eau.....

          Elle est poubelle la vie hein !?

          Rions c’est tout ce qu’il nous reste : le rire et nos droits citoyens tout de même !
          aux armes, à vos clics, marchons, marchons jusqu’à la mairie de St Vulbas

          sources :
          rue89 lyon source : http://www.rue89lyon.fr/2012/07/17/edf-attaque-le-petit-horticulteur-de-saint-vulbas/#comment-3217

          France 3 rhône Alpes : http://rhone-alpes.france3.fr/info/ain-l-horticulteur-de-st-vulbas-attaque-par-edf-74927382.html


          • hans 19 juillet 2012 17:52

            Merci Gaiga, cela n’a surement rien à voir avec le doublement de nos factures à venir, il parrait évident que ce petit monde prend conscience du coût du démentélement , jamais encore réalisé mais qu’il faudra bien un jour réaliser sinon tout le monde disparait.....


            • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 19 juillet 2012 18:51

              edf et areva ne savent que faire de ces déchets.... c’est ça la réalité....

              et c’est un véritable cercle vicieux, plus on s’entêtera à consommer nucléaire, plus on en produira et plus il faudra trouver de nouveaux sites de stockage !
              ça n’est plus possible !!!

              la seule chose à faire c’est s’opposer à la dissémination de ceux-ci un peu partout , revendiquer l’entreposage sur site,refaire des actions type stop castors, informer à tout va les citoyens ( nous l’avons vu avec iceda traité en catamini localement alors qu’il s’agit a minima d’un problème national) .....  : la place et et le tonnage étant limité sur un même site, ils n’auront pas d’autres choix que d’envisager l’arrêt...dénoncer dans le même temps ce qu’ils envoient en Russie et dont ils ne récupèrent qu’un tout petit pourcentage....

              nous allons lancé une campagne massive là-dessus et espérons trouver échos auprès des citoyens..
              nous sommes tous concernés !


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 19 juillet 2012 18:19

              Bonjour,

              j’ai ouvert le lien vers la plainte Edf pour non insertion de serres dans l’environnement visuel à St Vulbas «  la mauvaise insertion des serres dans le paysage est un problème écologique. » et la photo qui tue derrière les pylônes, les palmiers . D’ailleurs maintenant, les serres industrielles, moches certes, ont une face photovoltaïque. Edf est vraiment génératrice d’énergie sanctuaire...


              • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 19 juillet 2012 18:41

                oui,tout à fait !

                 un ami est en train d’en faire un article dans son bêtisier nucléaire...
                on a ri toute la soirée avec hier soir.... sont trop forts chez edf....

                en attendant l’article, je te laisse le lien du blog de mon ami
                Quand il ne reste plus que le rire pour ne pas devenir fou et tout laisser choir ....
                rire emprunt d’autres émotions tu verras
                http://lebetisierdunucleaire.wordpress.com/


              • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 19 juillet 2012 19:27
                Alternative

                Il est possible d’imaginer une alternative au démantèlement conventionnel qui serait moins coûteuse et plus rapide à mettre en œuvre. Elle serait la suivante :

                • Remplir de béton tout ou partie de l’intérieur de l’enceinte (ce peut être fait sans risque avec un béton fluide)
                • Remblayer 10 mètres au-dessus de cette enceinte, soit une colline de 60 m au-dessus du terrain naturel, d’une emprise totale de 10 hectares, moins importante que des terrils du Nord.
                • Engazonner et arborer la zone remblayée.

                Tous ces travaux sont simples et peuvent être réalisés en deux ans. Cette solution permet de gagner 60% à 80% du coût de démantèlement (qui est peut-être sous-estimé). L’économie pourrait être partagée entre E.D.F. et la population locale, ainsi compensée pour les conséquences économiques de l’arrêt de la centrale.

                Les radiations extérieures résiduelles seront faibles et n’empêcheront probablement pas l’accès sur la colline ainsi créée. Au pire, on dissuaderait à long terme l’accès d’un site boisé de 10 hectares au lieu d’interdire pendant 10 ou 20 ans l’accès d’un chantier de surface supérieure. Tout risque pour la nappe phréatique peut être évité.

                article complet ici

                http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/environnement-securite-energie-thematique_191/demantelement-des-centrales-nucleaires-pourrait-on-faire-simple-article_73649/


                • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 19 juillet 2012 19:50

                  un autre article très complet ici
                  par Cabanel smiley

                  http://www.centpapiers.com/palmiers-contre-nucleaire/99561


                  • chmoll chmoll 20 juillet 2012 07:53

                    on est entouré de 50 volcans nucléaires prêt à péter, j’pense pas qu’on auras le temps de s’barrer


                    • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 20 juillet 2012 10:46
                      Dernier rappel :
                      dans 1H les signatures recueillies seront remises à Mr le commissaire enquêteur, à St Vulbas, Bugey...
                      Il est encore temps de vous opposez au projet d’EDF de poubelle radioactive aux portes de Lyon
                      http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/dites-projet-poubelle-radioactive-iceda-rhone/9021

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Gaiga Kaunta

Gaiga Kaunta
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès