Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Europe > Ce que révèle l’effarant accord sur les migrants entre l’UE et (...)

Ce que révèle l’effarant accord sur les migrants entre l’UE et la Turquie

Il y a deux semaines, Angela Merkel avait fait un hold up sur un énième sommet européen consacré à la question des migrants en sortant de son chapeau une proposition d’accord avec la Turquie. Les dirigeants européens, après des négociations difficiles, ont fini par s’entendre et accepter, sans grandes modifications, les propositions de l’Allemagne et du Premier ministre Turc.

 
Une pure logique de rapports de force
 
L’accord est le suivant : tous les migrants illégaux arrivés en Grèce seront renvoyés en Turquie, mais pour chaque Syrien reconduit, un Syrien réfugié en Turquie sera accueilli dans un pays de l’UE, dans la limite de 72 000 places. En contre-partie, Ankara devrait obtenir des aides supplémentaires après les 3 milliards d’euros promis par l’UE, les visas vers l’Europe seront libéralisés pour les citoyens Turcs et le processus d’adhésion du pays à l’UE sera accéléré. L’aide de la Turquie pour gérer les flux énormes de migrants n’est pas une aide négligeable. Renvoyer les migrants dans ce pays pourrait être un moyen de réduire les flux qui arrivent en Grèce (environ un million de personnes en 2015, 10% de la population du pays), que le pays, qui a été essoré par les plans européens, n’a pas les moyens de gérer.
 
Mais cet accord pose de nombreux problèmes. Il montre les failles de Schengen : sans frontières intérieures, les migrants ne dirigent en masse en Grèce puisque c’est une porte d’entrée à toute l’UE et au pays de leur choix, même si cela est moins vrai aujourd’hui avec le retour de certaines frontières intérieures. Ensuite, il est très compliqué, avec son mécanisme d’accueil automatique de Syriens, ce qui devrait imposer un mécanisme d’attribution kafkaïen par pays. Puis, ceci aura un coût pour des pays européens dont les poches ne sont pas pleines. La libéralisation de la circulation des 80 millions de Turcs dans l’UE n’est pas vraiment une idée particulièrement attrayante à l’heure du djihadisme globalisé. Enfin, il est effarant de négocier l’adhésion de la Turquie, qui n’a rien à faire dans l’UE.
 
Ce faisant, cet accord révèle que cette UE, outre le fait d’être un acide pour les démocraties des pays européens, en imposant des négociations globales kafkaïennes, fait régner la loi du plus fort. Et les plus forts ici, ce sont les Allemands et les Turcs, qui ont pu imposer leur solution aux autres pays européens. Angela Merkel reste la dirigeante de fait de cette tour de Babel européenne, malgré ses prises de position fluctuantes sur la question, et qui ont généré une grande partie des problèmes de l’an dernier, en créant un immense appel d’air qui a encore empiré la situation en Grèce. Et la Turquie a sauté sur l’occasion offerte par les dysfonctionnements de l’UE pour obtenir beaucoup de choses des pays européens. Il est probable que rien n’a été résolu, comme souvent avec cette Europe.
 

Encore une fois, ce sommet européen n’a rien résolu. Après des montagnes de sommets sur la crise des migrants, après ceux sur la crise de la zone euro, difficile de ne pas comprendre que le fonctionnement de l’UE est totalement disfonctionnelle et que c’est cette Europe, qui, outre le fait de créer des problèmes, en empêche directement leur résolution. A quand le clap de fin ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


    • taktak 21 mars 11:59

      @M de Sourcessure

      pour que ce soit les peuples qui décident, signez et faites signer la pétition pour un referendum sur la sortie de l’UE et de l’Euro :

      https://www.change.org/p/pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-pour-un-referendum-sur-la-sortie-de-l-union-europ%C3%A9enne-et-de-l-euro-democratie


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mars 12:40

      @M de Sourcessure
      Ce n’est pas seulement la Grèce qui est dans le collimateur, mais la plupart des pays européens...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 mars 23:49

      @M de Sourcessure

      Une analyse froide de la situation montre que l’UE a joué le rôle suicidaire pour lequel elle a été conçue par le Systeme de créer une infinie zizanie qui équivaut a une castration de l’Europe. Pour les détails, voyez Asselineau. 

      Pour que renaisse une Europe avec un avenir, il faut d’abord avoir le courage de dire - et que le citoyen comprenne - que la démocratie est un piège a cons, qui permet à quiconque a un plan et du fric d’acheter le pouvoir d’une masse d’individus sans principes et sans idéaux qui se fichent de tout sauf d’avoir quelques lentilles de plus dans leurs bols de mendiant. 

      Il faut que Quidam Lambda en Occident trouve un autre sens a sa vie que d’accumuler et de consommer. Helas, il n’a plus la force de le faire. L’ISLAM a un projet. Ce projet est la négation de notre civilisation et de toutes nos valeurs, mais IL EXISTE !.... et c’est pourquoi tant de jeunes Occidentaux passe a l’Ennemi. IL NOUS FAUT UN CHEF ET UN PROJET.  Un Chef qui ne soit pas élu à la magouille et a la corruption, mais qui s’impose et soit accepté. Un projet pour lequel on soit prêt a mourir, parce qu’il est un bonne raison de vivre.

      Je sais que mon discours est blasphématoire. Je l’assume.  Je dis que s’il ne se lève pas en Europe, un Homme de Vision qui inspire une action généreuse il faudra choisir entre un Poutine, un Trump ou l’équivalent, qui nous viendra alors d’ailleurs parce que le terreau de l’Europe n’aura plus été fertile. D’ici ou d’ailleurs.... mais d’Occident. Sinon, ON FERME. L’avenir qu’on propose n’en vaut plus la peine. 

      Pierre JC Allard

       
        

       ;

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mars 22:18

      @ Tous 


      Un petit épilogue de Shakespeare....
      « I pause for a reply »....« Then none have I offended »Alors un peu terre sur la fosse de la fausse démocratie que personne ne s’est levé pour défendre
      PJCA 

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mars 10:37

      « A quand le clap de fin ? »

      Quand les souverainistes se réuniront sans sectarisme ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mars 12:36

        @Olivier Perriet
        Bonne question !
        Les souverainistes sont ceux qui qui veulent « Une Autre Europe » et veulent renégocier les Traités.
        ( FN- Dupont Aignan- PDG- PCF - Chevènement - Sapir, NPA, LO etc)


        Sinon, c’est le PRCF et l’ UPR qui veulent sortir définitivement de l’ UE, mais qui divergent sur l’ article 50 pour en sortir. Si vous voulez servir de médiateur, c’est quand vous voulez....

      • jaja jaja 21 mars 12:46

        @Fifi Brind_acier

        Pour le Npa, qui a déja affirmé que l’UE n’était pas réformable, à quoi bon répéter le mensonge de votre mentor, l’énarque de droite. Il est impossible de négocier une sortie en douceur de l’UE avec la bourgeoisie par l’article 50, le cul dans un fauteuil en bouffant des petits fours dans les salons dorés du Capital... C’est en force que la rupture avec les institutions nationales et européennes se fera :
        La Conférence nationale du Npa qui s’est achevée hier l’a encore affirmé :

        « En Grèce, la capitulation et la faillite du gouvernement Tsipras attestent de l’échec de la gauche antilibérale et de sa politique. En France, les députés du Front de gauche ont voté en faveur de l’état d’urgence, renforçant la légitimité des politiques sécuritaires de Hollande, et ses élus participent à des majorités de gestion avec le Parti socialiste dans les exécutifs locaux et régionaux, acceptant de cogérer l’austérité. Cela démontre cruellement que la lutte pour en finir avec l’austérité implique la rupture avec les institutions de la bourgeoisie, tant à l’échelle nationale qu’européenne.
        Pour changer les choses, il faut donc imposer la réquisition des banques pour créer un monopole public bancaire, l’annulation de la dette, l’interdiction des licenciements, une augmentation générale des salaires, l’expropriation des grands groupes capitalistes. »
        http://www.revolutionpermanente.fr/Philippe-Poutou-Candidat-pour-le-NPA-a-la-presidentielle

        Répéter 100 fois la calomnie de votre parti complotiste de menteurs n’en fait pas une vérité !


      • HELIOS HELIOS 21 mars 13:15

        @Fifi Brind_acier

        A lire ce que vous venez d’ecrire, on comprend tout de suite que le vrai objectuf de l’UPR, dogmatiquement simple, est bien de tuer dans l’oeuf toute velleité de changement de l’Europe, y compris la sortie de la France, si elle le souhaitait !

        La conclusion est simple... vous etes clairement pour le suicide de notre pays, vous etes un vrai enthousiaste du modele americain transposé a l’Europe... car sur le fond, au lieu d’accepter de plier sous le vent pour mieux vous redresser ensuite, votre attitude de « chêne » sans intelligence, entraine comme dans la fable, la rupture et sa consequence ultime....

      • Robert GIL Robert GIL 21 mars 15:19

        @Fifi Brind_acier
        "La dénonciation stérile et répétitive de l’Europe par l’UPR s’apparente à de la manipulation et de la propagande, il s’agit en fait de protéger le système capitaliste par des gesticulation qui ne le remette pas en cause"... C.PAFO


      • franc tireur 21 mars 15:32

        @Olivier Perriet


        Vous pouvez attendre longtemps .
        J’aime a rappeller cette boutage d’un diplomate britannique : « Mettez trois francais sur une ile déserte,ils formeront 3 clans ».


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mars 20:50

        @jaja
        Et si votre Grand soir, tant attendu, n’arrive pas, votre plan B, c’est quoi ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mars 20:53

        @HELIOS
        Mais c’est bien sûr, l’ UPR est pour le suicide de la France...

        « tuer dans l’oeuf toute velleité de changement de l’Europe ». Exact.
        L’UPR n’a pas pour objectif de changer l’ Union européenne, mais d’en sortir définitivement.
        Vous devez confondre avec le FN, qui veut renégocier les Traités.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mars 21:01

        @Robert G
        Même remarque qu’à Jaja.
        Votre plan B, c’est quoi ?


      • jaja jaja 21 mars 21:11

        @Fifi Brind_acier

        La stupidité, la trahison d’un plan B qui renverrait notre programme aux oubliettes ne m’effleure pas un seul instant...
        Le plan B c’est pour les politiciens...D’ailleurs le vôtre c’est quoi ? Abandonner le retrait de l’UE et de l’OTAN par l’article 50 à condition de placer pépère à la Commission européenne ? smiley


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mars 21:57

        @jaja
        Où avez vous vu que l’ UPR abandonne le retrait de l’ UE et de l’ OTAN ?
        Asselineau n’avait pas besoin d’argent, avec son CV, il pouvait diriger une grande banque et partir avec une retraite chapeau de plusieurs millions d’euros.

        Créer l’ UPR ne lui a rien rapporté, placardisé par Sarkozy, il a perdu sa carrière.
        Vous ne savez plus quoi inventer, la jalousie est un vilain défaut.


      • jaja jaja 21 mars 22:15

        @Fifi Brind_acier

        Jaloux d’un type qui fait conférence chez Ayoub le néo-nazi faut pas déconner smiley d’autre part je vous faisais simplement remarquer que le plan B est une arnaque, quel que soit le parti. C’est mettre un mouchoir sur son programme... C’est tout !!!

        Donc ne me parlez plus jamais de plan B...


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mars 07:06

        @jaja
        Vos arguments sont au ras des pâquerettes... Asselineau ignorait à qui appartenait le lieu de réunion.
        Vous ne vous honorez pas avec ce genre d’arguments antifas.


      • jakem jakem 22 mars 09:36

        @jaja Cher Monsieur Jaja ( permettez-moi de vous interpeller ainsi de façon aussi bourgeoise ), si vous n’étiez pas là, il faudrait vous créer.

        Je ne veux pas défendre Mme. d_Acier qui sait faire ça toute seule, mais juste vous répondre.

        Dites-moi, comment vous allez la faire votre révolution ? avec qui ? combien ? comment ?

        Combien de gens ( y compris issus du prolétariat et ayant appris certaines choses ) chez vous sont capables de diriger une émeute ? d’argumenter de façon claire et compréhensible, en utilisant différents registres de langage pour expliquer ce qu’il faut faire et pourquoi, et aussi pour convaincre, sauf si vous prévoyez de zigouiller des millions de personnes ?

        Et APRES ??? ça sera LA dictature du prolétariat ? mais qui vous dit qu’ils sont d’accord les prolos ??? 
        Mon père en était un, originaire de Hongrie, et il pouvait pas blairer les cocos.
        A son arrivée en France, il avait trouvé du boulot dans une ferme ; il connaissait ça. Ensuite il était manoeuvre sur des chantiers, puis maçon, travaillant en haut des clochers parce qu’il n’avait pas le vertige. Puis ouvrier spécialisé ds la métallurgie.
        Et il s’est renseigné pour apprendre mieux le français et son métier. Et c’est pas les syndicats rouges qui l’ont aidé. Il est devenu ouvrier qualifié.

        Son ambition s’est arrêtée là, et c’était suffisant au niveau pognon et responsabilités et temps libre.
        Je lui dis merci. On n’était pas riches, on n’avait pas de voiture, mais c’était pas grave, on vivait !

        Comment vivra-t-on dans VOTRE dictature ? En se prosternant devant le facteur et le Poutou ? qui a l’air bien sympa, mais je doute qu’il soit capable d’être ministre ou président.

        Vous n’aimez pas les énarques. C’est vrai qu’il-y-a de sacrés connards ds le lot. Mais sans doute aussi des gens NORMAUX, corrects, qui ne sont pas prêts à faire n’importe quelle saloperie au profit de leur carrière, et qui savent des choses.
        Vous préférez aussi des médecins directement issus d’une ligne de production qui pratiquent les soins approximatifs et intuitifs ?

        Dans votre monde ce sera comme chez Mao, n’est-ce-pas ?

        Trouvez-vous une sorte de zoo où vous serez nourris et logés ; on viendra vous voir et vous pourrez déclamer tous vos mantras.

        Repeignez votre oreille gauche, elle est déteinte.


      • jaja jaja 22 mars 11:54

        @jakem

        Je veux bien discuter politique...Pour les clowneries voyez ailleurs !


      • jakem jakem 22 mars 12:30

        @jaja Réponse exacte de notre candidat représentant le kil de rouge et qui pourra donc revenir au prochain cortège !

        (PS : le gars qui a aidé mon père c’était l’ignoble patron capitaliste qui dirigeait l’usine)


      • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 21 mars 10:39
         Accord sur les migrants entre l’UE et la Turquie ?..non accord entre Merkel et Erdogan...les autres sont les larbins du IV Reich...les nouveaux collabos.. !

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mars 10:48

          @Le p’tit Charles

          certes, mais dans une négociation, celui qui vient les mains vides et qui ne propose rien se fait toujours avoir, par définition.


        • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 21 mars 10:51

          @Olivier Perriet

          ... et celui qui ne participe pas aux négociations en croyant que celle à qui il a donné procuration défendrait ses intérêts encore plus !

        • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 21 mars 10:55

          @Olivier Perriet..Depuis le temps, vous devriez savoir que l’UE c’est l’Allemagne uniquement qui fait la pluie et le mauvais temps..Merkel est aux commandes.. !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mars 07:09

          @Le p’tit Charles
          Pas seulement, depuis 2012, les sanctions pleuvent contre la Syrie.
          Apparemment, il n’est nullement question de les lever.


        • Gabriel Gabriel 21 mars 11:59

          Chantage turc à l’émigration. Donnez moi des milliards, faites moi entrer dans ce grand bordel qu’est l’Europe et c’est 82 millions de nouveaux Européens qui n’auront plus besoin de passeport. Marché du travail en vrac, dérégulation amplifiée etc… Ajoutez à cela, un blanc seing pour massacrer en douce les kurdes et autres arméniens afin de commercer tranquillement avec les islamistes et vous avez devant vous l’idyllique tableau turc du peintre fou Erdogan.


          • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 21 mars 12:03

            @Gabriel


            « l’idyllique tableau turc du peintre fou Erdogan. »

            E madame Merkel, elle fait quoi ?
            Elle tient l’échelle ou elle achète la peinture ?

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mars 12:31

            @Gabriel
            Ce sont les USA qui poussent depuis des années pour que la Turquie entre dans l’UE, afin que l’OTAN ait le même périmètre que l’ UE.


          • Gabriel Gabriel 21 mars 15:32

            @M de Sourcessure

            Si j’ai bonne mémoire il me semble qu’un de ses prédécesseurs était, ayant raté l’école des beaux arts, peintre en carte postale avant de foutre le feu à l’Europe. Décidément, chez eux c’est une sale manie...


          • Gabriel Gabriel 21 mars 15:36

            @Fifi Brind_acier
            Seriez vous entrain de dire qu’après nous avoir mis les anglais dans les pattes, le ricains essayent de nous refourguer les turcs ? Non pas les champions du monde de la démocratie et de la liberté, j’ai du mal à y croire (Humour, évidement....)


              

          • Laurent 47 21 mars 12:05

            Pourquoi a-t-on combattu Hitler et le nazisme en 39-45, pour finalement s’acoquiner avec les nazis ukrainiens en 2012 et leurs homologues turcs en 2016 ?
            Erdogan, ce fasciste qui est l’un des instigateurs de la guerre en Syrie ( gazoduc du Qatar oblige ), qui approvisionne les djihadistes en armes et munitions, qui bombarde les kurdes syriens qui se battent contre Daesh, veut maintenant régner sur l’Europe !
            Si nous sommes envahis de vagues successives de réfugiés syriens, nous le devons au président turc, et à personne d’autre !
            Alors, nous ne sommes pas là pour nettoyer la merde qu’il a provoquée ( les WC à la turque ont été inventés pour ça ) !
            Quand la Turquie sera vraiment une démocratie ( et à mon avis, ce n’est pas demain la veille ), elle pourra prétendre à intégrer la Communauté Européenne, mais pas avant d’avoir libéré la moitié de l’île de Chypre occupée par son armée au mépris du Droit international !
            Je rappelle que Chypre est l’un des états de ladite Communauté Européenne, ce qui donne une idée assez navrante de la solidarité entre ses états membres !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mars 12:27

              @Laurent 47
              L’Union européenne a été concoctée par les nazis, les industriels et financiers allemands dès 1944. C’est dans un document américain déclassifié sous le titre de « Rapport Maison Rouge ». Il a été publié dans le Daily Mail en 2009.


              Merkel aurait sans doute mieux fait, maintenant que l’armée syrienne reconquiert le territoire, de verser les 6 milliards aux associations humanitaires syriennes pour loger, nourrir et soigner les réfugiés syriens, et en finançant des avions ou des bateaux pour que les réfugiés puissent retourner chez eux...

            • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 21 mars 13:07

              @Fifi Brind_acier

              Les syriens qui émigrent (réfugiés...) sont pour la plupart des gens des « classes moyennes » qui avaient parié sur la destitution, le départ ou la neutralisation de Bachar al Assad et avaient choisi le camp adverse. Après l’intervention russe et la stabilisation de l’homme à abattre, ils ont craint de subir quelques représailles et ont voté avec leurs pieds. Ils n’ont pas du tout envie de rentrer chez eux.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mars 21:06

              @M de Sourcessure
              Je crois plutôt qu’ils se sont lassés, au bout de 5 ans, de prendre sur la tête les bombes démocratiques occidentales...
              Vous avez vu dans quel état se trouve la Syrie ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mars 07:11

              @M de Sourcessure
              Pour disposer de plusieurs milliers d’euros pour payer les passeurs et autres gangsters qui profitent de la situation, il ne peut pas s’agir des pauvres.


            • Habana Habana 21 mars 13:56

              C’est juste incroyable de voir tous ces cons qui nous gouvernent, nous dire à longueur de journée (la grosse truffe de Merkel en premier) qu’il faut accueillir les gens dont le pays est en guerre et les voir dilapider 3 ou 6 milliards chez les Turcs pour les faire bloquer derrière un grillage et les regarder se faire descendre !!

              Et à côté de ça, plus de 70% des migrants viennent du Pakistan, Afghanistan, Soudan, Nigeria, Iran et j’en passe...
              Mais bordel, arrêtez de vous foutre de notre gueule !
              STOP A CETTE EUROPE DE MERDE.

              • Elliot Elliot 21 mars 14:02

                Quel est l’intérêt de cette diatribe à propos d’un accord dont rien ne dit qu’il sera appliqué dans l’état de déliquescence actuel de l’UE ?

                Reprocher à Madame Merkel d’avoir fait prévaloir les intérêts der l’Allemagne !

                Il faudrait au contraire la féliciter voire l’admirer et condamner la médiocrité de ses partenaires.

                Depuis quand un boxeur sur le ring est-il coupable de la faiblesse de son adversaire ?

                Les Turcs pourront venir en Europe sans visa, la belle affaire comme si l’Europe n’était pas déjà une passoire, faute d’une législation sociale commune.

                Le seul bénéfice de cette construction de bric et de broc est et ce n’est pas mince qu’elle nous a préservé sur notre sol de nos traditions guerrières.

                Il est d’ailleurs fort inconséquent de se réjouir par esprit souverainiste de son effacement progressif et en même temps jouer les vierges effarouchées quand l’ectoplasme en devenir passe des accords bidons.

                Aujourd’hui l’Europe est en voie de désintégration et pour moi ce sera la juste conséquence d’un échec prévisible quand les intérêts des peuples sont soumis à ceux des marchands.

                Cependant il fait beau s’offusquer de la dérive autoritaire du régime en Turquie, un régime qui est peut-être davantage aux abois que l’on ne le pense, qui est à l’origine avec d’autres mais plutôt plus qu’eux de la déstabilisation de la Syrie et qui goûte aujourd’hui sur son propre territoire le retour de l’onde de choc qu’il a déclenchée.

                L’AKP a longtemps engrangé des résultats économiques encourageants qui lui valurent la reconnaissance électorale du peuple, aujourd’hui le tourisme est sinistré, les perspectives économiques sont maussades, la Turquie a essayé d’instrumentaliser les printemps arabes avec pour résultat d’être globalement rejetée par le monde arabe où le souvenir de l’oppression ottomane a été réactivé : demandez donc aux entrepreneurs turcs évincés des marchés qu’on leur avait fait miroiter.

                Bref pour Erdogan, passés les premiers succès à l’aube du millélaire, c’est un zéro pointé qui se profile.

                L’ouverture de nouveaux chapitres d’adhésion à l’UE n’engage en fait personne dès lors que cette perspective est subordonnée à des conditions auxquelles la Turquie, pays souverain et qui entend le rester, ne se pliera jamais ( d’autant mieux d’ailleurs que quelques pays de l’espace Schengen ne les respectent pas ou plus ).

                Ce n’est qu’un hochet accordé à Erdogan à usage intérieur et rares devraient être les Turcs à être longtemps dupes.

                Ajoutons tout de même que la Turquie n’a pas pour vocation de contrôler les frontières européennes. En application des conventions internationales, elle ne peut pas non plus retenir sur son territoire 3 millions de réfugiés contre leur gré et encore moins boucler ses frontières pour les forcer à rester dans des pays en guerre.

                Alors je veux bien que cet accord ressemble à un odieux marchandage mais une France qui n’est même pas capable sans être gravement perturbée mentalement ( voilà ce qui est effarant ! ) d’accueillir le nombre minime de réfugiés ( 0,25 pour mille de sa population ) qu’elle s’était pourtant engagée à recevoir est bien mal placée pour donner des leçons au monde entier.


                • roby 21 mars 15:33
                  La Turquie va avoir une aide d’argent fictif ne profitant pas au peuple mais à 95% à la finance et au politiciens complices cet argent volé aux familles de tous les autres pays de cette europe de l’abondance, de la sécurité, de la démocratie, de la morale...
                  Les occidentaux sortent les autres peuples de la misère et de la barbarie, leur apportent l’eau courante, les commerces, les soins médicaux, des hôpitaux, du travail, de la sécurité…à des peuples totalement incapables de le faire eux-mêmes...
                  Puis les occidentaux se font mordre les mains qui nourrissent, se font poignarder dans le dos, décapiter, puis traiter de racistes, et même harceler en justice dans leur propre pays.
                  Si vous n’êtes pas de mauvaise foi, vous savez que c’est vrai.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès