Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Doit-on sacrifier les Français pour sauver l’euro ?

Doit-on sacrifier les Français pour sauver l’euro ?

Le maintien de l'euro pénaliserait durement les plus modestes...

Au fond, j'en viens à me demander si l'Europe politique telle qu'on nous l'a vendu a réellement existé. C'est vrai, reconnaissons que les intérêts sont si divergeants entre chefs d'Etat européens sur la plupart des sujets, qu'on en vient même à se demander s'ils pourraient se mettre d'accord sur quoi que ce soit.

Bien sûr, la pensée unique ne cesse de dire qu'il faut toujours plus d'Europe, voire même que l'Europe devienne un Etat fédéral, alors qu'aucun pays européen n'y tient réellement et préfère garder sa souveraineté. Nous en avons encore une preuve avec le Danemark qui récemment vient de rétablir se frontières pour se prémunir d'une éventuelle immigration venant des pays arabes qui se sont libérés de leur joug totalitaire.

Au fond, nos élites politiques ont mis en place un système technocratique européen qui ne cesse de nous plomber, de nous ruiner depuis des années. 500 000 emplois industriels perdus, des agriculteurs qui se suicident ( ce sont même ceux qui le font le plus ) un monde rural qui se désertifie intégralement, des industries qui périclitent et n'ont d'autre choix que de délocaliser...

Par ailleurs, comment concilier une Allemagne qui depuis un sièle, est un pays tourné vers l'exportation, très industriel, qui souhaite un euro à 1,80 voire 2 €, avec une France qui est un pays tourné vers la consommation, et qui au contraire, a besoin d'un euro à 1,10 €... et nous nous laissons faire sans nous rendre compte que ce sont les allemands qui gagnent le plus, qui réalisent les meilleurs performances, alors que les notres ne cessent de s'amenuiser... voire le déficit de notre balance commerciale.

Il faut que les élites politiques et médiatiques qui ne cessent de défendre l'euro disent la vérité : parti comme c'est parti, si l'on veut garder l'euro à tout prix, il faudra augmenter fortement les impôts de tout le monde, baisser les pensions, les salaires, supprimer des aides sociales, brader ce qui reste de nos entreprises publiques, si encore cela est suffisant... autrement dit, sacrifier notre peuple sous l'autel d'un euro qui n'aura plus de raison d'être, déjà condamné. Rappelons juste que depuis 1999, le pouvoir d'achat les salaires des plus modestes, des milieux populaires, n'a plus progressé, contrairement à celui des plus favorisés... comme par hasard, les premiers ont voté contre la monnaie unique. Alors, oui, qui a réellement profité de l'euro ? Qui est prêt à faire des sacrifices immenses pour assurer son maintien, envers et contre tout ? Grande question !
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 14 juillet 2011 10:10

    A la question de l’auteur, le bon sens commanderait de répondre « NON » et pourtant c’est bien ce qu’ils sont en train de faire.
    Aveuglement ? Autisme ? Fuite en avant ... ou plan prémédité ? La dernière réponse est la plus probable.

    Tout le monde peut maintenant constater, y compris seulement en regardant les faits concrets, que l’europe et l’euro sont un système conçu au seul profit des financiers et des « rentiers-actionnaires ». La mainmise, le pillage et la paupérisation de la société pour le profit de 0,01% d’entre nous. Ajoutons les 10% de profiteurs.

    Dans cette formidable période de l’histoire où se construit le Destin de l’humanité -esclavage ou liberté retrouvée- il appartient aux individus -les pro-actifs d’abord- de se rassembler, prendre conscience de leur nombre et force et commencer à concevoir ... autre chose.
    La course de vitesse est lancée, or il n’y a qu’une seule course et le perdant perd tout.

    « Ils ne sont puissants que parce que nous vivons à genoux ».


    • NON IL FAUT SACRIFIER 90% DES ELUS....ET LES 0.5 % DE LEURS AMIS RICHES...TRES RICHES.

      TOUT MANDAT NATIONAL DOIT ETRE INTERDIT AUX AVOCATS ...HOMMES D AFFAIRES...BANQUIERS ET GERANT DES SCI......


    • Robert GIL ROBERT GIL 14 juillet 2011 10:17

      Je ne sais pas si quitter l’euro est realiste, par contre je crois qu’il faut se pencher sur la possibilité de creer une monnaie alternative nationale en parralele :

      http://2ccr.unblog.fr/2011/03/13/une-monnaie-alternative-le-franc/


      • Cro Magnon Cro Magnon 14 juillet 2011 11:08

        Je vous conseille de lire cet article :
        http://www.lepoint.fr/economie/la-france-sera-le-prochain-pays-touche-par-la-crise-de-la-dette-13-07-2011-1352517_28.php
        On comprend vite où « ils » veulent en venir....


        • JL JL 14 juillet 2011 11:26

          Vous écrivez : « ... qui souhaite un euro à 1,80 voire 2 €, avec une France qui est un pays tourné vers la consommation, et qui au contraire, a besoin d’un euro à 1,10 € »

          Je suppose que vous voulez dire « $ » et non pas « € » ?

          D’accord avec Cro Magnon ci-dessus : la dette n’est pas une conséquence historique, mais le moyen d’asservir les peuples et les dépouiller de leurs patrimoines.


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 14 juillet 2011 14:44

            Oui, il fallait lire $ et pas €. Un euro faible pour avantager la France contre une monnaie forte pour l’Allemagne.


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 14 juillet 2011 14:50

            + Même réflexion concernant la dette. D’ailleurs demandez-vous pourquoi Total, par exemple, paye zéro euro d’impôt sur les sociétés sinon pour organiser une faillite des Etats qui ferait triompher le néolibéralisme.


          • latortue latortue 14 juillet 2011 11:29

            le seul président capable de sacrifier son peuple est Sarkozy ,et ,il sera élue car les autres lui laisserons se salir les mains ,et,si le peuple se révolte il lui mettra l’armée aux fesses ,seul Sarkozy est capable de ça, la démocratie il ne connait pas, le vote du peuple il ne connait pas, meilleure preuve notre votre contre la constitution il c’est tout bonnement assis dessus .
            Et si le peuple dans la rue frise la Révolution alors vous verrez de quoi il est capable et Kadhafi lui ne viendra pas nous envoyer des bombes pour aider la révolution.
            de toutes les façons le dindon de la farce ce sera nous le peuple et toujours nous tant que nous n’aurons pas compris qu’il faut virer ces morpions suceur de sang que sont les membres de la politique, nous en serons les seuls je dis bien les seuls bénéficiaires de leur mesures drastiques . les fautifs ce sont eux tout ces profiteurs de politicards droite gauche confondues les parlementaires, les députes européens ,les senateurs ,les ministres,et dans les régions les président de région ,les conseillers régionnaux toutes cette clique de profiteur aucun pays autre que la France n’a autant de politicard qui vivent du système dehors tout ce beau monde et mettons a la place des gestionnaires salariés et payés aux rendement comme dans le privé .


            • JL JL 14 juillet 2011 11:35

              latortue, si j’approuve dans le fond votre commentaire, en revanche, détrompez-vous : Sarkozy n’est pas « le seul président capable de sacrifier son peuple »

              Voyez en Grèce, et probablement aux USA, Obama va céder et rehausser le niveau de la dette.

              http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/juillet-2011-debut-de-la-debacle-97444#forum2982372 


            • latortue latortue 14 juillet 2011 13:46

              JL merci de votre commentaire moinssé mais pas par moi .
              pour ce qui est de Mr Obama il doit relevé le montant de la dette c’est le seul moyen ,sans ça les USA sont dégradé ,et de plus relever le montant de la dette a long terme je te rappel que sans ça il sont en défaut le 2 aout ,ce qui me fait bien rire classé AAA il sont a la limite d’être en défaut et la grèce CCC n’est pas en défaut pantalonnade que tout ça ,les républicains majoritaires à la Chambre des représentants qui refusent de relever le plafond de la dette fédérale sans coupes drastiques dans les dépenses afin de s’attaquer à un déficit sans précédent. Obama souhaite accompagner ces mesures d’une hausse de la fiscalité pour les plus riches, un chiffon rouge pour ses adversaires.
              que fera Sarko dans son cas taxer les plus riches j’en doute fort du moins ce n’est pas ce qu’il a fait depuis qu’il est au pouvoir .Quand je dit seul président je parle de la France je ne fait pas du tout l’impasse sur la Grèce et les autres dirigeants des pays en difficultés .
              bonne journée


            • Cro Magnon Cro Magnon 14 juillet 2011 12:12

              Je crois qu’il est grand temps pour nous, gens du peuple, de redevenir lucides. Cette « crise », n’est pas le « bordel » que l’on imagine. Elle est organisée, étape par étape par les EU et l’Europe.
              Comment pourrait-on imaginer autrement, que des agences privées de notation aient le pouvoir de liquider des États, asservir des peuples.... ? Que des Chefs d’État, des Élus (ce terme n’est-il que coïncidence ?) soient à ce point privés de Pouvoir, s’ils ne servaient pas le plan machiavélique de l’une ou l’autre secte à laquelle ils appartiennent et dont le but semble bien être de rétablir le servage et provoquer une guerre mondiale ?Une recette hélas aussi vieille que notre monde ! Comment régler la surpopulation, le chômage... et tout ce que cela induit en besoins, en ressources... ? L’Europe devait être le remède miracle par lequel il n’y aurait plus de guerres !? En mettant les peuples à genoux ils tentent de les faire changer d’avis. Les « suivrons-nous » ou demandera-t-on à ces « brillants » héros de s’entretuer eux-mêmes pour voir lequel est le plus fort ?


              • Gargantua 14 juillet 2011 13:20

                La question ne serrait t’ il pas, sacrifions Sarkozy pour sauver la France ?


                • latortue latortue 14 juillet 2011 13:48

                  je vote oui des deux mains


                • Cro Magnon Cro Magnon 14 juillet 2011 14:57

                  Je prends !


                • desmotscratie 14 juillet 2011 16:53

                  Oui extradons-le vers Tripoli, avec BHLB(otul) - son éminent conseiller es affaires étrangères - en prime !


                • PhilVite PhilVite 14 juillet 2011 15:05

                  « Doit-on sacrifier les Français pour sauver l’euro ?  »

                  Autre façon de le dire :

                  Etes-vous prêts à crever la gueule ouverte pour que certains puissent continuer à s’empiffrer ?

                  Vous voulez vraiment connaître ma réponse ?


                  • Talion Talion 15 juillet 2011 01:41

                    C’est assez bien reformulé je trouve  smiley


                  • meyves 14 juillet 2011 16:00

                    Regardez cette vidéo :

                    http://www.dailymotion.com/video/x6s90y_europe-mythe-et-realites_news

                    Pour ma part, je la trouve assez convaincante...


                    • LE CHAT LE CHAT 14 juillet 2011 16:05

                      Après s’être bien fait mettre pendant les dix ans de l’euro , supporterez vous d’être sodomisé avec un séquoia ? smiley


                      • papi 14 juillet 2011 19:18

                        @ le chat

                        Plus c’est gros mieux ça passe !! donc nous accepterons avec l’aide de nos amis volontaires et amateurs d’essences rares , de tenter cette douteuse et douloureuse expérience, chacun sait que l’umps est trés attaché à la nature..


                      • Ruut Ruut 14 juillet 2011 17:22

                        ..
                        Il existe une alternative.
                        Il suffit que l’état (président ou élus (Maire)) n’ait pas le droit de faire de dettes sans accord d’un référendum populaire direct.
                        ..


                        • Miaw Miaw 14 juillet 2011 18:24

                          avec une monnaie forte il faut baisser les salaires : problème les intérêt des prêt qui doit être réajuste sinon défaut , les prix devraient se réajuster (ce n’est pas le cas depuis l’euro)

                          le problème actuellement c’est les prix sont devenue délirant les commerçant sont devenus voleur ...(comme si on avait une monnaie inflationniste ...)
                          l’euro est une erreur avant de mettre l’euro en place l’Europe devait avoir le même fonctionnement que les USA un président , gouverneur , etc... après on met une monnaie commune en place.

                          les états s’endettent au lieu d’équilibrer leur budget a des fins électorales (et népotisme)
                          la balance des payements des pays devraient être équilibré ....

                          • lloreen 14 juillet 2011 19:21

                            En ce qui me concerne je sacrifierais plutôt les banquiers, non ??
                            Et encore, vu le patrimoine qu’ils ont extorqué, peut-on parler de sacrifice ?

                            http://www.youtube.com/watch?v=FxzQrPmTClg&feature=player_embedded

                            Il faudrait surtout (appel à tous les Indignés) porter plainte auprès du procureur de la République pour escroquerie et association de malfaiteurs.Si chaque citoyen le fait, cela changera la donne.


                            • Cro Magnon Cro Magnon 14 juillet 2011 19:58

                              Une plainte ne servirait à rien ! Ils ont agit et agissent encore sous couvert de la protection de l’europe...Vous savez le fameux traité de Lisbonne pour lequel notre empereur nous a évité de perdre un dimanche pour aller nous exprimer dans les urnes... !!! C’est cette escroquerie là qu’il faut dénoncer.... !!!!


                            •  C BARRATIER C BARRATIER 14 juillet 2011 20:33

                              Très bonne question, oui il faut quitter l’Europe et l’euro.
                              Ils ont réussi par ce biais à faire revenir en force le libéralisme, les privatisations, et même à nous imposer un drapeau catholique avec le bleu dit marial et les douze étoiles des dits apôtres (il n’y a jamais eu 12 états dans l’Europe unie)....Depuis les lois européennes et françaises se font après consultation des religions monothéistes exclusivement.
                              Sait on que nous payons nos élus à l’assemblée et au Sénat pour qu’ils fassent à 80 % des lois qui sont des mises en conformlité avec les lois et traités européens (dont l’un bénéficia d’un refus massif des Français par référendum)


                              • lloreen 14 juillet 2011 21:37

                                Par Cro Magnon
                                « Une plainte...rien ».
                                C’est là où vous vous trompez.
                                Cela a commencé en 1973 en France (sous Pompidou-Giscard).
                                Ces « représentants » ont déjà failli à leur mission .Ils sont juridiquement irresponsables tant qu’ils sont présidents.
                                Je ne parle même pas des lois qu’ils font (le parlement) qui sont une insulte au peuple français.
                                Je ne parle même pas non plus du traité de Lisbonne qui est l’instauration de l’eurodictature des eurocrates de Bruxelles.
                                Ces gens son illégitimes, ni plus ni moins.Leur lois sont illégitimes.Nulles et non avenues.
                                Inopposables.

                                C’est ce qu’il faut dire à haute et intelligible voix à tous ceux qui prétendent encore vouloir nous
                                « représenter ».
                                Nous sommes adultes et libres.Il est temps que cela se sache !


                                • Cro Magnon Cro Magnon 14 juillet 2011 22:16

                                  Cela a commencé bien avant 1973 ! Avant même la première guerre mondiale (14/18). Leurs magouilles ayant échouées, ils ont remis ça lors de la deuxième guerre. Et c’est à partir de 1940 puis des années 52/53/54 qu’ils ont réellement mis en place leur projet d’aliénation des peuples.
                                  Je suis d’accord avec vous : ce qu’ils font est une insulte à notre peuple mais.... nous ne sommes plus en démocratie, mais bien en dictature française, européenne, allemande, américaine.....Pensez-vous sérieusement que la justice éjectera des dictateurs ? J’admire votre naïveté, moi, je ne fais même plus confiance aux urnes....


                                • lloreen 14 juillet 2011 21:45

                                  On se demande à quoi sert un président.
                                  Puisque c’est 27 eurocrates qui font les lois.
                                  Voilà la réalité.
                                  Le « président » de l’Europe (eurodictature serait le terme exact à employer) est van Rompuy.
                                  Voilà la réalité.
                                  Les lois « européennes » (eurodictatoriales) supplantent les lois nationales.
                                  Voilà la réalité.
                                  L’euro (et le dollar) sont de la monnaie de singe.
                                  Voilà la réalité.

                                  Alors annoncer à coups de trompe qu’on veut se présenter comme « candidat aux présidentielles de 2012 » , que cela veut-il dire ???
                                  Une traduction possible : faire que le cirque continue, pour le plus gros bénéfice des pourris qui dirigent le tout dans leur poche.
                                  Avec le soutien de ceux qui continuent à revendiquer leur part de gâteau...
                                  Pitoyable .


                                  • Cro Magnon Cro Magnon 14 juillet 2011 22:24

                                    Bien sûr qu’ils sont tous prêts à ce que ce cirque continue ! Où voyez vous une réelle opposition en France ? Tout s’achète, hélas ! Et les pourris comme vous dites, se fichent pas mal du sort même qui pourrait leur être réservé, mais pire encore à leurs descendants !! Car j’ose espérer que notre peuple osera un jour se révolter pour de vrai !!
                                    Ni nous-mêmes ni nos descendants n’ont à faire les frais de la veulerie, de l’avidité....des allemands, américains et des « français » corrompus.Liberté, démocratie, laïcité ne sont-elles pas nos valeurs ?


                                  • Marco07 15 juillet 2011 07:43

                                    On a tendance à trop associer l’europe et l’euro, et à dire que si l’euro tombe, l’europe tombera aussi. alors que c’est faux, ils ont existés distinctement.

                                    L’europe, elle, ne joue pas son rôle : nous n’avons même pas le droit de véto au FMI comme les Américains, on cumule tous les inconvénients sans les avantages. (et on cherche à en rajouter)

                                    • neurone 15 juillet 2011 08:53

                                      ../...

                                      Même pas 10ans (aura duré) pour la monnaie de singe de l’Europe ... celle qui devait amener la richesse et le pouvoir d’achat !!! Ah c’est sans doute parce qu’il n’y a pas eu assez d’Europe ou je ne sais ... ? Mais quelle claque pour tous ceux qui votèrent « Masstrique » ! Quant à l’Europe vecteur de paix ... on voit ô combien la paix règne en Grèce !!! Allez encore un p’tit effort et ce sera partout la pagaille ... & on finira par devoir découper les bons alimentaires dans les journaux !!!

                                      ABe Neurone


                                      • Salamanca Salamanca 16 juillet 2011 16:35

                                        On est à l’évidence mal barrés... lorsque l’économiste Sapir a participé à un colloque au sujet de l’euro, et qu’il a démontré par A + B qu’il fallait en sortir, que jamais les pays de l’Est notamment auraient la même législation que la française ( car n’en voulant pas ) il s’est fait littéralement conspué lors d’une interview par voie de presse. Sa position n’étant pas celle du PS, on ne pouvait reprendre ses propos. Cela aurait embêté, selon les dires de l’interviewer, les leaders du PS. Bref, comment mieux dire que ces gens refusent le débat démocratique et surtout, préfèrent défendre les puissants contre les petits !


                                        • thomthom 18 juillet 2011 15:26

                                          l’euro est PEUT ETRE à l’orignie d’UNE PARTIE de nos difficultés, mais pourquoi ?

                                          Le vrai problème n’est-il pas que l’euro est trop fort pour nous comme pour pas mal de pays d’europe (notament europe du SUD) ?

                                          Plutot que de quitter l’euros, et de faire éclater une monnaie unique quand même bien pratique, pourquoi ne pas virer de la zone euro la minorité de pays qui ont besoin d’une monnaie forte et nous l’impose.

                                          Gardons l’euro avec l’espagne, la grece, l’italie, le portugal, et tous ceux qui veulent un euro moins fort et faisons le nécessaire pour le dévaluer.
                                          Si l’allemagne a besoin d’une monnaie forte, qu’elle se la créé sa monnaie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès