Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Enigme suédoise

Enigme suédoise

Séisme politique ou coup de fièvre passager ?

Hier soir, l’émission C’est dans l’air sur France5 s’est efforcée d’éclairer un événement singulier, difficilement compréhensible pour nous, habitués à une certaine image idéalisée de la Suède, qui a frappé les esprits surtout dans l’Europe du Nord : la montée de l’extrême droite aux élections de dimanche dernier. Des leaders à la Haider, plutôt jeunes et décomplexés, dont le discours est ouvertement raciste, ont contribué à faire d’un petit groupuscule une force montante.Le pays est sous le choc, mais ne reste pas sans réactions.

[ "A l’issue des élections législatives, l’extrême droite fait une entrée historique au Parlement de Stockholm. Cette percée spectaculaire provoque un séisme politique dans le pays inventeur de l’Etat-providence et confirme l’essor des mouvements populistes en Europe. _Depuis dimanche 19 septembre 2010 et les élections législatives suédoises, l’échiquier politique de ce petit pays scandinave, berceau de la social-démocratie moderne, est bouleversé. Pour la première fois de son histoire, l’extrême droite va faire son entrée dans l’arène parlementaire. _Le parti Sverigedemokraterna (Démocrates de Suède), une formation issue de groupuscules néonazies, a obtenu 5,7 % des suffrages, ce qui est certes bien loin du record européen obtenu, en avril dernier, par l’extrême droite hongroise (16,7 % des voix). Mais dans un pays où la droite populiste a longtemps été cantonnée à des résultats inférieurs à 1,5 %, l’évènement est de taille. _D’autant qu’avec 20 députés sur les 349 sièges du Riksdag suédois, le parti Démocrates de Suède (SD) trouble les tractations pour la formation d’un gouvernement. En effet, ni l’opposition social-démocrate, qui enregistre son plus mauvais score depuis 1914, ni les gagnants du scrutin, les conservateurs sortants, ne disposent d’une majorité absolue..".]

- Pour le première fois, l’extrême droite est au parlement, signe d’une xénophobie qui monte dans le pays, même si c’est de manière limitée par rapport à d’autres pays européens, comme le Danemark ou la Hollande. A la faveur de la crise, de la faillite du modèle néolibéral et de l’absence de solution alternative de la part d’une gauche anesthésiée, l’ethnicisme gagne du terrain.

Certes, la Suède est en crise, comme le reste du monde , mais les conséquences en sont moins dures que partout ailleurs, malgré des restructurations douloureuses dans les années 80, des groupes industriels sont encore très importants, le chômage, phénomène assez nouveau, reste relativement limité, les inégalités moins importantes qu’ailleurs, la politique sociale très favorable, le niveau d’éducation assez bon, la santé bien assurée, le pays semble attaché à un service public en rénovation, mais toujours important.

La population vieillit, le recours à une certaine immigration a été rendue nécessaire et l’accueil des nouveaux immigrants (Irakiens catholiques, Libanais, Syriens,etc...) se fait dans des conditions plutôt positives (voir les témoignages dans le document de F5). La situation relativement privilégiée de le Suède rend difficilement compréhensible un changement si brutal, même si des signes avant-coureurs semblaient l’annoncer.

Il est vrai que la population est relativement homogène et n’a pas été constituée comme d’autres par des apports démographiques extérieurs multiples au cours de son histoire. L’arrivée récente de la main d’oeuvre demandée par l’industrie aurait-elle dérangé le douillet confort de l’"entre-soi" ? La sociale démocratie, qui n’a pas peu contribué à rendre le pays prospère, serait-elle en fin de course, déclinante, sans réponse face à une crise qui affecte le pays, qui exporte beaucoup ? La restructuration du service public l’a laissée sans réaction, provoquant une certaine colère des classes moyennes.

Resterait-il aussi des traces d’un racisme et d’un eugénisme ancien ?...Un poids lourd à porter.

Situation politique inédite donc, moins simple qu’on ne pourrait le penser...
« L’ironie, c’est que ce déclin de la gauche coïncide avec le moment où l’ensemble des partis politiques et de la société acceptent le modèle qu’elle a construit depuis les années 1930. Pendant des années, la droite faisait campagne contre le socialisme. Aujourd’hui, plus question de tenir un tel discours. Au contraire, ils acceptent l’héritage des sociaux démocrates, tout en proposant de le moderniser par petites touches »
 
 
 
NDLR : Dominique Reynié, professeur à Sciences-Po, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique, tente, sur Europe1, d’expliquer la montée de l’extrême droite en Suède. S’ensuit une intervention de Louis Aliot, conseiller régional FN de Languedoc-Roussillon, proche de Marine Le Pen.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

177 réactions à cet article    


  • Talion Talion 23 septembre 2010 10:14

    En cas de crise économique c’est toujours la même chose : Certains politicards peu scrupuleux surfent sur la vague du nationalisme et du populisme et désigne celui qui est différent comme victime expiatoire des malheurs de la nation.

    Et c’est ainsi que le racisme resurgit...

    Néanmoins, cette histoire possède une fin morale, car l’apprenti-sorcier qui par opportunisme ou stupidité a usé de cette solution de simplicité fini toujours par perdre le contrôle du monstre qu’il a réveillé.

    C’est pourquoi je peux d’avance vous dire que pour les aspirants Robespierre ayant soif du sang de nos élites politiques, il ne leur reste plus qu’a attendre : Le fruit est bientôt mûr...


    • non666 non666 23 septembre 2010 18:42

      Je suis d’accord avec toi talion, le fruit est bientot mur....

      J’espere que les listes de chacun sont pretes ?
      Ben oui, quoi, ils ont joué avec le feu, il est juste et bon qu’ils paient leur trahison.
      La bonne nouvelle c’es tque TOUS les clignotants sont au rouge, que les signes de la complicité des médias, des « elites » ( auto-proclamées...) sont patent 
      La bonne nouvelle c’est que la validation des pires critiques du capitalisme liberal, que ce soit par la vision marxiste ou par la lecture nationaliste soit validé pour tous au meme moment.
      La bonne nouvelle , c’est que la façon dont Sarkozy , avec l’aide de Bouyghes, Lagardere, Dassault, Rottschild, Weil et toute la racaille soit arrivé au pouvoir est desormais comprise.
      La bonne nouvelle , c’est que la complicité de l’Eglise parisienne médiatique et sondagière avec les Grands patrons, les exilés fiscaux, les politiques corrompus soit etalée maintenant.

      Il reste la petite flamme, les revelations sur le 11 septembre et le fait que nos chers medias se soient montrés complices d’un crime contre l’humanité, aient contribué a faire accuser des innocents et a couvrir les coupables...

      Miam, miam, le sang va couler
      Comme le dit l’hymne national , il sera impur de toute façon.
      Aucun ne pourra pretendre ne pas etre complice , ne pas avoir été au courant
      Referendum de 2005 , traité de Lisbonne, election de sarkozy, mensonge sur le 11 septembre :
      ils croyaient justement avoir gagné....

      Pas de quartier.
      Il parait que Dieu reconnaitra les siens....alors inutile de faire le tri.



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 septembre 2010 01:16

      Moi, j’aimais bien les vendeurs devant la mosquée, à Toumbouctou ; aussi devant le temple de Jagannath a Puri. Devant la Tour et le Baptistère, à Pise, beaucoup moins et, dans la rue qui mène à la Basilique à St-Denis, ça m’agace vraiment…


      J« aime les étrangers. J’ai vécu la plus grande partie de ma vie avec des gens d’autres cultures. Chez eux. Parce que j’aimais bien, je me suis rendu aussi transparent que possible…. Il semblerait raisonnable que chaque culture puisse se développer sans venir emmerder les autres. 

      On s’étonne que les Suédois veulent une Suède suédoise… Comme s’il était inconcevable de vouloir rester ce qu’on est, si on n’y est pas contraint par une pression économique. Quels cuistres ils font, nos analystes… ! 

      Et quand ils parleront, pour la millième fois, de »choses nauséabondes« , ces gens s’étonneront que tant de gens réagissent un jour en leur demandant un peu plus de »cet excellent Camembert "


      Pierre JC Allard

      ...

    • Yvance77 23 septembre 2010 10:19

      Salut,

      Si dans nombre de pays de la vielle Europe, l’extrème droite ou la droite que l’on qualifiera de dure ou nationaliste monte en flèche c’est tout simplement car nombre de gouvernements chapeautés par la plaie de Bruxelles ouvertement NWO, ne remplissent plus le rôle qui devrait être le leur à savoir :

      - servir les intérêts des peuples et non les intérêts des financiers.

      Remember 2005 !!!

      L’exemple est à prendre du côté de la Grèce qui s’est mise en gre générale il y a peu. Il faut aller jusqu’au bot et tout descendre. Quitte à en souffrir.

      Car souffrir pour souffrir autant que ce soit pour notre liberté !

      Je ne blamerai pas ces extrèmes ... s’ils sont au « gout du jour » c’est par conséquence et non par cause.

      A peluche


      • LE CHAT LE CHAT 23 septembre 2010 10:42

        salut Yvance ,

        je suis entiérement d’accord avec toi !
        contrairement à certains qui persistent à voir des nazis partout , il faut traduire le vote FN par un vote de rejet des autres partis qui comme tu ne dis ne servent plus que les financiers en se désinteressant du sort des gens ! comment expliquer les scores massifs du FN chez les ouvriers , employés , chômeurs ?


      • Yvance77 23 septembre 2010 11:36

        Salut minou ca boom smiley

        On est bien d’accord il y a des oprobres qui ne sont pas nécessaires à jeter. Il faut savoir rester lucide. Quant aux momo et consorts parfois je les trouve lunaires.

        Le pardoxe et je n’en fais pas mystère est que je suis de gauche, et toi de droite ... mais j’ai plus d’atomes crochus avec des gens comme toi (avec qui je prendrais une bonne bibine) qu’avec des personnes prétendument de gauche mais tellement satéllisés.

        J’arrive à dépasser mes convictions et comprendre ainsi ce qui peut vous motiver dans vos choix (et je respecte cela) ... quand bien même les miens divergent.

        A peluche


      • LE CHAT LE CHAT 23 septembre 2010 12:30

        @yvance

        quand tu veux , mon pote ! et on écoutera quelques bons vieux tubes de Bon Scott..


      • Echo16 23 septembre 2010 16:51

        Yvance77 

        "J’arrive à dépasser mes convictions et comprendre ainsi ce qui peut vous motiver dans vos choix (et je respecte cela) ... quand bien même les miens divergent."

        ---------
        Bravo. C’est tout à votre honneur.
        Avec cette élévation de vues, vous laissez dans leur trou les momoïstes béats.

        Espérons qu’il y ait suffisamment de gens sincères tant de votre côté que de l’autre (dont moi)
        pour essayer de reconstruire ensemble et sans a-priori ni tabous quelque chose de vivable.

        Sinon... Le pire est devant nous (TOUS).

        sur ce, à votre santé LECHAT et Yvance77 .


      • Gabriel Gabriel 23 septembre 2010 10:19

        L’extrême droite gagne du terrain dans tous les pays européens. Cela est le résultat des politiques libérales désastreuses menées depuis de nombreuses années. Ces politiques ne pratiquent plus de véritable démocratie avec leurs peuples mais se font gérer comme des salles de marchés ou seul le saint Graal de la finance règne avec sa minorité de nantis qui dirige réellement notre monde actuel. Le recours à la solution des partis extrêmes est un pari hyper dangereux car derrière leurs vitrines et présentoirs démagogiques se cache une abolition des libertés et un mépris pour l’humanisme à peine voilé. Il suffit de relire notre histoire et de voir la trace laissée dans les endroits ou ils ont sévi (Allemagne, URSS, Amérique du sud etc…) J’espère en un sursaut citoyen et à la mise en place d’un système de démocratie participative résultat de la fusion de vrais consciences républicaines.


        • Fergus Fergus 23 septembre 2010 10:21

          Salut, Zen.

          Ces résultats étaient prévisibles, quoi que l’on puisse en penser. Comment la Suède aurait-elle pu échapper à un phénomène qui est en train de gagner toute l’Europe du Nord, effrayée de voir sa culture bousculée, voire localement remise en question, par des apports exogènes (notamment musulmans) très éloignés de la pensée et des modes de vie locaux ? Cela n’explique pourtant pas tout car les problèmes d’emploi sont bien réels dans des villes industrielles comme Sundsvall ou Landskrona où les salariés locaux sont désormais en concurrence directe avec des travailleurs immigrés, avec les conséquences que l’on constate partout ailleurs.

          Culture d’un côté, emploi de l’autre, les ingrédients sont là pour expliquer cette montée nationaliste. Les Scandinaves sont pourtant naturellement tolérants et parmi les meilleurs en Europe pour l’accueil des étrangers. Mais ils commencent à se poser des questions que l’on ne peut comprendre si l’on ne se met pas à leur place. Contrairement aux pays du sud de l’Europe, ils n’ont pas été habitués, au fil du temps, à l’arrivée progressive de populations et de cultures très différentes des leurs. Il en résulte une sorte de choc plutôt mal vécu par une partie grandissante de la population. Comment cela se résoudra-t-il ? Impossible de le dire. Mais la situation est inquiétante, d’autant plus que la plupart des partis d’extrême-droite scandinaves, et c’est notamment vrai en Suède, puisent leurs racines dans le terreau néo-nazi.

          Bonne journée.


          • Fergus Fergus 23 septembre 2010 10:28

            Quoi qu’il en soit, cette évolution est périlleuse car elle est contagieuse. A cet égard, la politique irresponsable qui est conduite actuellement chez nous par Sarkozy et ses valets ne fait que valider les thèses et les idées du FN au lieu de siphonner ses électeurs, pour reprendre un terme de notre dangereux président. Le plus grave est qu’il semble déterminer à poursuivre sa fuite en avant, au mépris de svaleurs de notre pays et au risque de créer de graves affrontements. Mais de cela, il n’a cure : seul compte son intérêt personnel !


          • Rounga Roungalashinga 23 septembre 2010 14:23

            Le plus grave est que l’immense majorité du peuple français persiste à prendre les dires de Sarko pour des actes, alors qu’il a su prouver qu’il n’en fait rien.

            Alors ça c’est exact. Sarkozy a besoin de faire croire qu’il est sécuritaire, c’est sa seule chance d’être réélu. Tous ceux qui hurlent à la « politique sécuritaire » roulent pour lui sans même le savoir.


          • jako jako 23 septembre 2010 10:22

            Bonjour Zen, malheureusement cela semble se réveiller un peu partout.
            Vieux reflexe de se diriger vers le père fouettard, souffler sur les braises de la xenophobie etc...
            A la crise s’ajoute le fait que l’Europe soit de plus en plus mal perçue, mal comprise, opaque, cela me rend plutôt inquiet.


            • birdy 23 septembre 2010 10:30

              Le point commun de tous les pays d’Europe : Raz le bol de l’invasion islamique et de la criminalité correspondante, le résultat de ce raz le bol : Montée de l’XDroite.


              Les autres explications données ne sont que des leurres destinés à détourner l’attention des vrais problèmes.


              • birdy 23 septembre 2010 10:50

                C’est d’ailleurs rigolo que si le mot catholique est présent dans l’article il n’y a pas une seule occurence du mot musulman ou islam. smiley smiley smiley


                L’art et la manière de parler de tout sauf du centre du problème.

                Un peu comme si en parlant de la WW2 on accusait toute l’Europe de racisme anti Allemand et on vantait le nazisme, politique de paix d’amour et de tolérance. smiley smiley smiley

              • ZEN ZEN 23 septembre 2010 10:52

                Les vrais problèmes ?
                Informez-vous
                L’industrie suédoise , encore vaillante, a un impérieux besoin de main d’oeuvre.
                Les jeunes Suédois délaissent les métiers manuels, la population vieillit...
                D’où l’appel à une main d’oeuvre étrangère, qui ne pose guère de problème en Suède -revoyez les liens_ (beaucoup d’Irakiens , de Libanais et de Palestiniens chrétiens...)
                Où est l’invasion ?
                Les amalgames habituels... tenaces !


              • danielle 23 septembre 2010 10:53

                à birdy

                tout à fait d accord le peuple français en a ras le bol de l invasion islamique quant à sarko il n opère pas une fuite en avant comme certains le disent mais il court derirère une opinion publique beaucoup plus radicale et majoritaire
                nous allons effectivement vers des affrontements sanglants qui seront la conséquence d une politique de l autruche de la gauche et d une politique pas assez volontariste de sarko


              • LE CHAT LE CHAT 23 septembre 2010 11:04

                @zen

                la Suède a aussi acceuilli des tas de citoyens de l’ex yougoslavie dont certains se sont bien intégrés , mais pas tous ...


              • birdy 23 septembre 2010 11:17
                Allez encore quelques petits liens :
                 



                Mais Zen vous affirme que les musulmans ne causent aucun problème en Suède !



              • ZEN ZEN 23 septembre 2010 11:25

                mcm alias birdy peut rire...

                Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas de problèmes d’intégration des mususlmans, somaliens ou autres, en Suède...Je suis même opposé au projet d’ouverture d’une école privée de confession musulmane dans ce pays
                Mais, à force de balancer des liens de bivouac ou de fds, sans mises en perspective et analyses,on oublie que ce sont les industriels qui vont chercher la main d’oeuvre la moins chère, bien sûr !) et que les autorités font depuis peu de gros efforts d’éducation et d’intégration
                On oublie aussi de dire que l’extême-droite suédoise diffuse aussi un certain antisémitisme


              • birdy 23 septembre 2010 11:34

                Autre extrait du même lien :



                En fait dans ce lien censée prouver l’antisémitisme de l’XDroite Suédoise, le mot droit ou extrême droite est totalement absent !

                Zen adopte les pratiques de désinformation propre à Morice et autres islamophiles !

              • birdy 23 septembre 2010 12:08

                Zen nous affirme : « D’où l’appel à une main d’oeuvre étrangère, qui ne pose guère de problème en Suède -revoyez les liens_ (beaucoup d’Irakiens , de Libanais et de Palestiniens chrétiens...) »

                Mais un très rapide coup d’oeil sur wiki informe exactement du contraire : 

                L’islam est la seconde religion en termes de nombres de croyants en Suède après le christianisme luthérien. Les Tatars sont les premiers musulmans ayant vécu dans la Suède moderne. La religion musulmane y est apparue récemment par l’immigration issue de pays à majorité musulmane comme la Bosnie-Herzégovine, la Turquie, l’Irak, l’Iran, laSomalie et le Liban) etc. La plupart des musulmans suédois sont des immigrés ou descendant d’immigrés. La communauté musulmane est principalement composée d’Arabes originaires d’Irak, en second sont les musulmans originaires des Balkans, comme les Albanais et les Bosniaques. Le pays compte aussi des musulmans berbères venu du Maroc, et desKurdes venu d’Irak et de Turquie.

                Zen tout comme Morice est un spécialiste de la désinformation pro-musulmane. 

              • birdy 23 septembre 2010 12:13

                En plus beaucoup de « palestiniens chrétiens » quand on sait que les chrétiens en Palestine ne sont plus que 1,7% sur 6,5 millions, c’est à dire une centaine de millier, c’est vraiment prendre les lecteurs pour des imbéciles.


              • ZEN ZEN 23 septembre 2010 12:28

                Oui, Mr birdy
                Les chrétiens palestiniens ne sont peut-être pas nombreux, mais un certain nombre ont dù s’exiler par suite de pressions trop fortes du Hamas. Et il y a des intellectuels, comme aux USA, qui ne voyaient pas d’avenir dans leur pays...
                ça vous va comme ça ? voilà qui devrait vous faire plaisir...
                Qui est « l’imbécile » ?
                Mais dites-moi, à part les imprécations, à quoi se réduit votre vie ?


              • birdy 23 septembre 2010 14:04

                Eh ben dites donc vous ne manquez pas d’air Zen !


                J’ai démontré que vous aviez aviez asséné plusieurs mensonges en un seul post en renvoyant sur un lien qui dit l’exact contraire de vos assertions.

                Ce que vous appelez imprécations n’est rien d’autre que le rectificatif apporté à vos manipulations. 

                Mais qu’importe, occulter les faits aura l’effet contraire de celui escompté à savoir un tsunami de votes à l’extrême droite et une colère accrue contre la gauche complice de l’invasion islamiste. 

                Alors je vous prie, faites donc, occultez et désinformez tant que vous voulez !

              • ZEN ZEN 23 septembre 2010 15:00

                Je reconnais que le lien que j’ai donné est plein d’ambigüité
                Comment faire confiance aux propos de l’auteur ?
                Que l’antisémitisme soit aussi une donnée de l’extrême droite suédoise n’est pas très difficile à vérifier.
                Je renvoie au passé sombre, prénazi de ce pays, évoqué à la fin de mon article, auquel personne n’a fait allusion.


              • Jma Jma 23 septembre 2010 15:48

                L’article fait état de nouveaux venus de confession catholique.. Or le reportage sur la 5 représente bien des citoyens en burqa ce me semble..

                D’autre part pour une population naturelle -faible- de 9 millions d’habitants, la population immigrée représente un million environ de personnes. Ce qui est gigantesque si on compare avec les chiffres en france.
                 
                Il n’a pas été dit en revanche dans ce reportage si ces populations nouvelles, revendiquent, comme elles le font en france, à tout bout de champs, si elles s’assimilent, se font discrètes, etc..

                Ainsi nous aurions pu faire un parallèle avec la situation en france, faire des comparaisons par exemple.


              • LeGus LeGus 23 septembre 2010 15:49

                Bonjour Zen,

                Je fais une petite exception à mon silence sur avox pour apporter une petite précision.

                Saviez vous que le Danemark a soustrait la totalité de sa population juive au destin funeste que leur réservaient les nazis ? Et où ont ils été cachés ? En Suède.
                http://www.maisondesjustes.com/monde_danemark.html

                @birdy,

                Marrant un vandale a saccagé de sa haine raciste la page wiki sur Malmô cette nuit, heureusement que je passais par là. Je dis ça vu que vous en parliez et donc le mérite de cette saine rectification vous revient. Hehehehe.


              • ZEN ZEN 23 septembre 2010 16:14

                Jma
                Dans l’article, je parlais de catholique (uniquement associé à Irakien !), j’aurais dû dire chrétien
                Si vous avez vraiment visionné le documentaire, cela n’aurait pas dû vous échapper...


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 septembre 2010 10:33

                On pourrait penser qu’ en Suède mais aussi dans la majorité des pays Européens ce qu’ on devrait voir le plus dans la rue c ’est des Suédois en Suède , des Français en France des Allemands en Allemagne des Anglais en Angleterre .

                Traversez une rue populaire à Paris , il y a cinquante ans il y avait une majorité de gens ressemblant à des Français . Aujourdhui ce n’ est plus le cas .

                Si ça ne vous pose pas de question ne cherchez pas de réponse .


                • oncle archibald 23 septembre 2010 12:00

                  En gros,le capitaine, il dit la même chose que Hortefeux : c’est quand ils sont nombreux que ca pose un problème ... Mais lui il a +6 et Hortefeux - 600 .. va comprendre, Charles !


                • ZEN ZEN 23 septembre 2010 12:08

                  Bravo rocla
                  Très beau score !
                  Vous voilà consacré analyste politiquele plus fin de son époque
                  Je vais en parler à Tf1, on embauche
                  Ne me remerciez pas, c’est tout naturel... smiley


                • Fergus Fergus 23 septembre 2010 17:27

                  Salut, Capitaine.

                  Je crains que vous n’ayez dans ce domaine une vision quelque peu idyllique de ce qu’est la population d’une ville ou d’un pays. De tous temps, il y a eu des mouvements et des brassages de population. Et lorsque vous écrivez qu’« il y a 50 ans, il y avait une majorité de gens ressemblant à des Français », c’est oublier qu’à Lille beaucoup dans ces qaurtiers populaires se nommaient Boniek ou Kowalski et à Marseille Calvino ou Mantovani.

                  C’est oublier qu’un quart à un tiers de la population française est, selon les régions, étrangère ou d’origine étrangère. Mais peut-être faites-vous allusion à l’immigration africaine nord ou centre-africaine ?

                  Bonne journée.


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 septembre 2010 18:05

                  Salut Fergus ,

                  Quand j’ étais petit à Mulhouse il y avait en effet pas mal de Polonais ( surtout dans les mines de potasse , des gens charmants qui avaient des coutumes un peu comme les nôtres ) des Ritals et c’ est vrai qu’ on les charriait , ils nous ressemblaient en plus pauvres , on est devenus copains , quelques espagnols ( qui rasaient les murs ) quand on voyait un arabe c ’était un pauvre gars qui avait des tapis sur l’ épaule et qui faisait la ville de long en large avec sa camelote , un autre qui vendait des claclaouètes qui nous faisait rire avec son accent , l’ était malin il nous en donnait une de temps en temps jusqu’ à finalement on lui en achetait . Un noir  ? j’ en ai pas vu jusqu’ à l’ âge de dix ans ....

                  A l’ époque pour la Saint Sylvestre on faisait péter quelques pétards .

                  Maintenant dans les técis on brûle des centaines de bagnoles .Quand un jeune fait du rodéo , sans casque ou avec , s’ il tombe sur les flics et que pour le jeunne ça se passe mal c ’est l’ émeute dans l’ endroit . Rebrûlage de bagnoles etc...

                  L’ autre jour j’ étais à Versailles pour visiter les merveilles de l’ architechture , ben devant le chateau des Doudous Sénégalais vendaient à la sauvette des colifichets , pareil vers le Trocadéro .

                  Ma vision du pays où je suis né , serait d’ une part que les autochtones soient majoritaires . 

                  Les brûleurs de bagnoles , les tenants de religions lapidantes , mettant des femmes dans des trous et  leur lançant des cailloux , les ceux qui se mettent des genres de serpillères à la Yasser Arafat sur la cheutron , les allumeurs du drapeau français , qu’ ils restent dans leurs pays d’ origine , on a nos propres délinquants bien français , les autres on en a pas besoin .

                  D’ autre part bienvenue aux personnes étrangères ( mais en nombre raisonnable )  respectant les codes du pays où ils viennent pour une vie meilleure .

                  Bien à vous .


                • panpan 26 septembre 2010 14:09

                  Je ne vois pas où est l’énigme...
                  Les gens en ont plein le dos, c’est tout


                • Anonymous Republic Punisher Rigel 6 octobre 2010 03:14

                  De nos jours on voit même des noirs dans la rue !! si si si ! c’est dinguuuee !!


                • Anonymous Republic Punisher Rigel 6 octobre 2010 03:16

                  De nos jours on peut même croiser des noirs dans la rue !!! si si si je vous assure c’est completement dingue !


                • LE CHAT LE CHAT 23 septembre 2010 10:34

                  j’ai regardé la redif ce matin , pas de quoi en faire un plat , la Suède est en Europe ...

                  quand un être humain est attaqué par des bactéries ou des virus , il se forme des anticorps ; les parti nationalistes ou souverainistes jouent un peu la même fonction dans la représentation politique . l’Europe subit un flot ininterrompu d’immigrants qui ne veulent plus s’assimiler et qui conccurencent les couches les plus fragilisées des populations européennes , pas étonnant que cela se traduit au niveau electoral ! la politique de l’auruche n’est pas une solution.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès