• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Grèce : l’UE, la BCE et le FMI préparent le pillage du (...)

Grèce : l’UE, la BCE et le FMI préparent le pillage du patrimoine

Samedi 12 février, le gouvernement socialiste grec a jugé « inacceptable la conduite » du Fonds Monétaire International (FMI, dirigé par le « socialiste » Strauss-Kahn), de l’Union européenne et de la Banque centrale européenne. Ces trois institutions (totalement non démocratiques) n’ont en effet accepté, vendredi 11 février, de verser la quatrième tranche d’un prêt accordé en mai 2010 par la zone euro et le FMI que sous des conditions de plus en plus spoliatrices pour la Grèce.

Elles ont versé ce prêt en déclarant que les très gros efforts budgétaires déjà réalisés par le gouvernement grec n’étaient pas encore suffisants et qu’il fallait désormais passer à une « accélération significative » et à un « élargissement » des « réformes structurelles ».

L’annonce qui a le plus scandalisé les Grecs concerne la révision à la hausse de l’objectif de privatisations souhaité par la « troïka » FMI-UE-BCE : 50 milliards d’euros d’ici à 2015, au lieu de 7 milliards sur trois ans initialement annoncés.

LE GOUVERNEMENT GREC : « NOUS NE NÉGOCIERONS LES LIMITES DE NOTRE DIGNITÉ AVEC PERSONNE »

Dans un premier temps, le ministère grec des Finances a diffusé un document informel semblant avaliser la création d’un portefeuille d’actifs promis à une privatisation et pouvant rapporter « au moins 50 milliards d’euros ». Mais samedi, le gouvernement a fait volte-face et fait réagir son porte-parole, George Petalotis.

« Nous sommes dans le besoin, mais nous avons aussi des limites (…) Nous ne négocierons les limites de notre dignité avec personne. Nous prenons des ordres seulement auprès du peuple grec », a déclaré M. Petalotis, en soulignant notamment qu’aucune terre appartenant à l’Etat ne serait vendue.

Tandis que la presse grecque, y compris celle proche des socialistes au pouvoir, se déchaînait, le Premier ministre George Papandreou a fait savoir qu’il s’était plaint personnellement auprès du FMI et de la Commission européenne.

LA COMMISSION EUROPÉENNE ET LE FMI VEULENT FORCER LA GRÈCE À VENDRE DES PLAGES ET L’ANCIEN AÉROPORT D’ATHÈNES À DES SOCIÉTÉS PRIVÉES

De son côté, le représentant de la Commission européenne Servaas Deroose a alimenté la fureur grecque en proposant dans le quotidien To Vilma, de « vendre les plages pour développer le tourisme et le marché des propriétés touristiques ». « La Grèce pourrait facilement lever cinq milliards d’euros en vendant l’ancien aéroport d’Athènes, situé dans une zone côtière lucrative », a-t-il suggéré dans une autre interview à Proto Thema, préconisant la vente de terrains, d’aéroports régionaux et de ports pour un bénéfice de 35 milliards d’euros.

Le chef de la mission du FMI Poul Thomsen y est allé lui aussi de ses encouragements à « vendre des terrains, y compris l’ancien aéroport » d’Athènes. « Nous sommes à un point crucial où nous avons besoin d’une accélération des réformes », a encore déclaré M. Thomsen, cité par le quotidien Kathimerini.

Papandreou enclume

A ce rythme, on se demande combien de semaines il reste encore avant que la Commission européenne exige du gouvernement grec qu’elle privatise le Parthénon ou l’Île de Santorin. Nul doute que les « réformes indispensables » consisteront à les vendre à JP Morgan ou Goldman Sachs pour en faire des lieux de villégiature, évidemment fermés au public, et réaménagés en penthouses avec jacuzzis pour quelques banquiers américains ou golden boys de la City londonienne.

CONCLUSION : IL EST DE PLUS EN PLUS URGENT DE SORTIR DE L’EURO ET DE L’UE

Il faut ne se faire aucune illusion : la Grèce n’est nullement un cas isolé. Le Portugal, l’Italie, l’Espagne, mais aussi la France et d’autres, sont aussi au programme du pillage en règle des patrimoines publics, un pillage organisé par l’UE, la BCE et le FMI au profit d’une petite oligarchie financière.

Il suffit de songer au scandale de l’adoption très récente de la loi NOME en France : le seul objectif de cette loi est de priver les Français de la rente d’EDF pour l’offrir sur un plateau à des établissements bancaires prédateurs étrangers (de type JP Morgan ou Goldman Sachs, déjà autorisés à intervenir sur le marché du gaz français) .

Chaque mois qui passe dévoile ainsi un peu plus la monstruosité du véritable projet de domination et de pillage qui se cache, depuis 1950, sous l’aimable vocable de « construction européenne ».

Non seulement l’Union européenne et l’euro nous apportent la baisse du niveau de vie, la dictature politique, et la mise sous tutelle étrangère, mais les mots truqués de la « langue de bois » européiste révèlent peu à peu leur véritable signification.

Les « indispensables réformes de structure » sont une expression d’un cynisme effroyable. Cette expression ne désigne rien d’autre que l’organisation d’un pillage généralisé des patrimoines publics au profit d’une oligarchie bancaire qui ne tire son pouvoir que de l’émission d’une monnaie de singe et de la mainmise sur l’ensemble des médias de masse.

Les Grecs seraient bien inspirés de décider, eux aussi, de sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN, comme le propose l’UPR depuis bientôt 4 ans.

François ASSELINEAU
www.u-p-r.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (156 votes)




Réagissez à l'article

126 réactions à cet article    


  • Capone13000 Capone13000 15 février 2011 08:51

    Qui sera le prochain, le portugal, l’espagne, l’italie, la france ?


    • BOBW BOBW 15 février 2011 09:07

      Tous ensemble, ou l’un aprés l’autre (plus sournoisement)


    • BOBW BOBW 15 février 2011 09:05

      Dans notre pays,il existe des idées communes chez des militants ou sympathisants de nombreux partis :

      Sans être étroitement nationalistes avec des oeillères, défendons un programme « commun » qui

      - Nous émancipe de ce pouvoir des banques multinationales et européennes
      -Condamne ce saccage des biens et services publics bradés à des prix dérisoires, à des gros possédants
      -Encourage la mobilisations des énergies qui favorise la création, la production et la consommation de bons produits locaux (ou de services tels les hotlines délocalisées ) équitablement,au lieu de commercialiser en abondance des objets, aliments ,vêtements trés médiocres et peu fiables,importés de l’étranger qui ne rapportent pratiquement rien aux petits et moyens producteurs français(agriculteurs-pêcheurs-artisans)mais enrichissent énormément les grandes surfaces et les négociants intermédiaires.
      À ce sujet de nombreux consommateurs peuvent constater que les fruits, légumes,viandes,volailles... s’avèrent supèrieurs, plus beaux et de meilleure présentation, de meilleur goût et qualité,sur les marchés régionaux ,locaux que dans les magasins de grande distribution de plus en plus décevants.

      Mais aussi arrêtons ce racket des grandes banques et compagnies qui nous appauvrissent littéralement au détriment de leurs propriétaires et actionnaires.


      • Jaco 15 février 2011 11:24

        @ BOBW

        Je suis absolument d’accord avec toi. Qui a des yeux pour voir et qui se renseigne aux bonnes sources, se rend compte que les patrimoines public et privé français se font actuellement rackettés par :
         - les grands fonds d’investissement (anglo-saxons, fortunes pétrolières du golfe) « gentillement » accueillis en France. Les entreprises publiques, les marchés de l’eau, de l’électricité, du gaz, du pétrole sont petit à petit vendus à Goldman Sachs et consorts.
         - l’inflation. Les prix montent, montent, montent pendant que les Etats-Unis sont entrés dans une phase d’impression tous azimuths de billets (« Quantitative Easing ») par la Federal Reserve.
         - ...
        Notre alimentation, initialement de qualité, ancrée depuis des siècles dans la culture française, dérive de plus en plus en une alimentation malsaine, issue de la très grande industrie, empestée de produits chimiques, d’OGM...
        On pourrait écrire des pages de tels constats.

        La question que soulève l’auteur de l’article est : qui décide tout ça ? Ou qui laisse faire tout ça ? Qui veut amener la France dans une situation de chaos social du type Soleil Vert ?
        Sur ces questions, le constat de François Asselineau est très clair :
        LES MINISTRES FRANCAIS NE DECIDENT PLUS DE RIEN !!!
        Toutes les grandes décisions, par traités successifs, ont été cédées à l’Union Européenne et ses commissaires européens non élus de fait beaucoup plus puissants que nos ministres.

        L’idée de l’UPR : fonder un parti de rassemblement national pour 2012, convaincre les 55% (notamment) du NON au référendum européen de 2005, sur une base programmatique du retour à la souveraineté française se justifie à mon sens totalement.
        http://www.u-p-r.fr/charte-fondatrice
        http://www.u-p-r.fr/le-programme-de-l-upr

        Cordialement


      • le naif le naif 15 février 2011 11:43

        Bonjour BOBW

        "L’idée de l’UPR : fonder un parti de rassemblement national pour 2012, convaincre les 55% (notamment) du NON au référendum européen de 2005"

        Très utopique comme idée, les partisans du NON se trouvaient de l’extrême, droite à l’extrême gauche en clivant également tous les autres partis...

        Résultat des courses Sarkozy avant son élection avait clairement énoncé qu’il ferai passer aux forceps ce traité et ça ne l’a pas empêché d’être élu.... Un consensus électoral sur cette base me semble donc plus qu’aléatoire

        cordialement


      • sisyphe sisyphe 15 février 2011 12:11

        @ bobw 


        Pas mieux ; entièrement d’accord, amique...

      • Croa Croa 15 février 2011 12:11

        « à des gros possédants »

        Non, à de gros escrocs !  smiley

        Si nous en sommes là c’est à cause d’une énorme production de monnaie de singe dans un système financier contrôlé par quelques-uns, lesquels n’ont jamais été foutus de produire la moindre véritable richesse ! 


      • Gabriel Gabriel 15 février 2011 09:14

        Qu’ils se méfient car des feux déclenchés par les peuples d’Afrique du nord (Tunisie, Egypte ...), il se pourrait que de rebelles étincelles volent jusqu’au dessus de l’Europe et embrasent ses peuples. 


        • Croa Croa 15 février 2011 12:19

          Tout à fait, d’ailleurs ils se méfient déjà et bien plus, des révolutions des peuples du nord ! Ce n’est pas un hasard s’il y a silence radio sur la révolution Islandaise ! (Qui n’a fait aucun mort il est vrai.)

          Les désignés « dictateurs » d’Afrique du Nord sont traités en fusibles par l’oligarchie. C’est un choix risqué car les peuples concernés, qui ne sont pas spécialement des imbéciles, ne se laisseront pas voler leur révolution.


        • kéké02360 15 février 2011 18:01

          @ gel one

          çà t’enmerde la démocratie en Islande, çà te décoiffe gel one , tu préfères la bonne vielle dictature européenne smiley


        • Croa Croa 15 février 2011 19:21

          Marc, d’où tu tiens ça : «  en demandant l’adhésion du pays à l’U.E. ?  »

          En admettant que ce soit vrai, ils vont alors vite renoncer car il y aurait un non sens par rapport aux mesures déjà prises (et sur lesquelles ils devraient donc revenir) comme la nationalisation des banques ! smiley  smiley  smiley


        • kéké02360 15 février 2011 19:49

          @ gel one

           arrêtes de lire ce que tu penses << Quelle dictature européenne ? Celle à laquelle l’actuel pouvoir islandais veut se soumettre en demandant l’adhésion du pays à l’U.E. ? >>

          et lis au moins le contenu de ton lien çà va stopper ton délire , tu verras que le peuple Islandais n’est pas prêt à adhérer à la dictature européenne ( je te parle du peuple qui va être consulté par référendum et non des gouvernants qui en Islande sont démocrates, enfin plus que chez nous !!! )

          la dictature européenne c’est ici :

          http://www.dailymotion.com/video/xcfivb_nicolas-sarkozy-vs-nigel-farage-s-t_news

          et là au cas où t’aurais pas compris !!!!!

          http://www.dailymotion.com/video/xcegsk_sarko-personne-ne-pourra-s-opposer_news


        • J-J-R 15 février 2011 21:04

          Certains ici prétendent que la révolution islandaise ne serait qu’une fumisterie alimentée par les partis proches de l’idéologie communiste. C’est entièrement faux. Ces partis n’ont jamais relayé la révolutions silencieuse islandaise qu’ils dénigrent tout autant que les grands médias de la presse aux ordres. Pour preuve, le NPA a attendu ce 11 février dernier pour aborder cette info qui circule sur le net depuis le moi de décembre 2010 ! Pire encore, le site officiel du NPA a décidé d’aborder la question parce que le dénigrement de rue89 sur le nouveau contrat social islandais n’a pas suffit à étouffer la flemme qui s’est emparée des internautes. citation révélatrice du NPA : « la rumeur a continué de se répandre et c’est pourquoi nous revenons sur le sujet. »


        • Amada 2 mars 2011 19:37

          Rien n’est moins sûr, nous sommes encore « assis » (si ce n’est couchés).

          D’autre part, je crois qu’il nous faut « penser ».
          Cordialement
          Amada

        • Augustule Augustule 15 février 2011 09:24

          François Asselineau vient de donner un interview sur une radio Canadienne, ou il expose la situation RÉELLE de la France, de l’Europe et du monde.

          A ne pas manquer !

          http://www.u-p-r.fr/events/montreal-francois-asselineau-invite-sur-choq-fm


          • La fille du croquant La fille du croquant 15 février 2011 12:37

            Bonjour,

            Serait-il possible à l’équipe de l’UPR de mettre en ligne la conférence passionnante, édifiante et ultra instructive du 21 janvier 2011 à Montpellier ?

            Celle-ci s’intitulait « Pourquoi l’Europe est comme elle est ».

            Vu qu’elle a été filmée j’espère vivement qu’elle pourra être vue par beaucoup de personnes !

            Merci smiley


          • PASDUPE 15 février 2011 21:49

            j’ai écouté cette entrevue dans son intégralité (2 heures). C’est toujours un plaisir d’écouter cet homme digne et cultivé.
            Un mouvement de libération nationale, voilà ce qu’il propose, voilà ce qu’il nous faut.

            Je ne me suis jamais « encarté », libre penseur que je suis. Franchir le pas est donc pour moi ni facile ni anodin. Des mois que j’hésite à le faire : adhérer à son parti politique, l’UPR.
            Il me reste encore à surmonter quelques réticences, héritage d’un long et profond dégoût de la chose politique auquel les partis traditionnels m’ont habitué. Monsieur Asselineau pourra, probablement dans un avenir proche, s’enorgueillir d être parvenu à me faire faire une chose pour laquelle je pensais ne jamais vouloir céder.


          • La Botte secrète 16 février 2011 09:56

            @PASDUPE

            Beaucoup d’adhérents sont dans ton cas, ce matin même sur la page FB :

            « Voilà j’ai franchi le pas ! Félicitations parce que franchement, me faire adhérer à un parti politique, fallait le faire ! :) »
            http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau

          • La Botte secrète 15 février 2011 09:58

            J’espère que les grecs se mobiliseront pour sortir de cet engrenage infernal. Il semblerait qu’ils puissent porter un coup à la construction européenne !


            • Croa Croa 15 février 2011 19:27

              Botte secrète, ne connaîtrais-tu pas une locution alternative à « construction européenne » ? (Ce truc ne construit pas grand chose à part une dictature collective.)


            • La Botte secrète 16 février 2011 09:57

              hummm l’eurocrature bruxelloise crypto-totalitaire ?


            • foufouille foufouille 15 février 2011 10:33

              les ploutocrates grec ont peur que ca pete


              • l'Ami Ricoré l’Ami Ricoré 15 février 2011 10:41

                @Augustule

                +100 ! A ne pas manquer


                • daniel paulmohaddhib 15 février 2011 10:47

                  La tres bonne nouvelle..c’est que la finance est batie sur du vent.....certes ca achete des soldats....
                  mais un vent tres fort peu faire totalement s’ecrouler ce chateau de cartes entierement bati sur une illusion...en un jours....

                  prenez un billet dans vos mains et attendez qu’il fasse quelque chose....
                  voyez vous ou je veux en venir ??? ou pas du tout ?


                  • Croa Croa 15 février 2011 12:24

                    Non la bonne nouvelle c’est que ça commence à se savoir ! smiley

                    Car en réalité c’est là la source de tous nos maux !


                  • daniel paulmohaddhib 15 février 2011 14:11

                    salut Croa.....
                    non je ne crois pas que la majorite voient ce qu’est l’argent...rien , un leurre , une illusion ...
                    mais comme tu dis ca commence a se voir que c’est un probleme , mais pour moi ce n’est pas l’origine du probleme millenaire des humains..
                    chaque clan humain est dans la technique du bouc emissaire...c’est pas moi c’est les autres bien sur, facile,enfantin...

                    Globalement un humain ca a peur de vivre et ca cherche la securite absolue, en gros c’est un truc de ce genre......
                    ca ne voit pas plus grand que cela un humain....alors tout ce qu’il fait est initie par la peur...c’est la peur qui domine , y compris chez les elites....pauvres et riches enfin solidaires dans.....la peur de vivre en fait, car c’est de cela dont il s’agit..
                    on a peur de la vie qui est impermanente....j’ai peur ouh la la ! ca veut dire quoi avoir peur ?

                    je dis que fuir cette impermanence cree ce qu’on appelle la peur, la peur est fuite, on fuit d’abord ca donne que j’ai peur....refuser de vivre ce qu’est la vie impermanente , insecurise , cree la fuite de ce qui est vrai donc la peur...
                    notre partie du cerveau qui est imaginative va alors substituer une vie revee ideale a la vraie vie.....et la tous les humains sont concernes...
                    et toutes les societes humaines ne sont que la resultante du rapport de force des humains qui TOUS essayent de vivre leur vie revee....en opposition les uns aux autres....
                    a ce jeux bien evidemment les plus filous, les plus menteurs, les plus violents etc gagnent toujours.....
                    il y a une solution : arreter de vivre une illusion ideale pour recoler a ce qu’est le fait de vivre que l’humain a reduit a un truc impensablement violent , vulgaire , petit......parce que mort de trouille...
                    recoler a la vie implique le refus intelligent et categorique de la competition , du profit, du business , donc des guerres, du chomage, de la violence ordinaire , des privileges , de la valeur donnee a un enfant puis a un adulte.( regardez nos petits entraines a la competition si petit , certains deja mis au rebut.c’est infecte non ? )....seule la cooperation volontaire va radicalement changer ou pas cette planete....mais ce n’est surement pas avec une idee intellectuelle donc superficiele de plus que ca va bouger , pas du tout...
                    chaque humain est concerne bien sur....
                    la vie est le miracle, on ne fera pas mieux..... !! tout est deja la, il faut juste accepter et comprendre notre condition impermanente....et voir ce qui se passe....le reste est combat,des fois necessaire certes..pour ne pas perir derriere des bareaux...
                    mais nous sommes le probleme...
                    la , reside la faute majeur de tous..et pas seulement du financier...
                    on a choisit un monde qui a comme fondement ce que je veux moi/toi,eux....on abandonne l’impermanence pour une quete impossible de securite qui va venir se heurter a la mort systematiquement.....la se trouve la finance, les possessions ,toute quete d’absolu a jamais impossible a atteindre....

                    voila en vite dit c’est ca dont je parle....
                    je te le disait tres amicalement, je tiens a le preciser t ce n’est pas un mensonge.
                    mais bien sur dans le concret concret la de suite , il va falloir faire un sort a cette finance..et c’est bien sur possible voir probable....


                  • la_gata la_gata 15 février 2011 21:52

                    tout a fait d’accord avec vous Daniel ..
                     
                    c’est entre autres je pense la principale raison des élites pour interdire les enthéogénes ...

                    car une société des gens sans peur , pas même de la mort , n’est plus controlable .


                  • le naif le naif 15 février 2011 10:50

                    Bonjour Monsieur Asselineau

                    J’avoue que j’ai du mal à comprendre le sens de vos articles actuellement.
                    - Alors que dans vos conférences vous dénoncez à juste titre le réforme de la Banque de France, empêchant à l’Etat d’emprunter auprès de cette dernière sans intérêt.
                    - Que vous démontrez que la dette actuel de la France en est directement le résultat de cette « réforme »,

                    Je m’attendais logiquement de votre part à une prise de position en faveur de la répudiation de cette dette illégitime.... De cela, vous n’en parlez pas, et pourtant, c’est une solution comme l’ont démontré récemment les Islandais, ou comme les partis d’opposition Irlandais actuellement en campagne l’envisagent....

                    Mais de cette solution pas un mot ?!?

                    A propos de la dette dont on nous rabat les oreilles, un article très intéressant

                    Eric Toussaint : « C’est parfaitement possible pour un pays de refuser de payer sa dette »
                    Publié le : dimanche 13 février
                    Source : legrandsoir.info

                    Le Comité pour l’annulation de la dette du Tiers monde (CADTM) invite les gouvernements africains à suivre l’exemple de certains pays de l’Amérique du Sud qui ont refusé de payer la dette illégitime, réclamée aux pays en développement. De l’avis de Eric Toussaint, ‘c’est parfaitement possible pour un pays de refuser de payer sa dette’. Et les exemples sont légion dans le monde.

                    ...../ Eric Toussaint révèle que ‘l’Equateur, et vous n’en avez pas entendu parler, a expulsé le représentant permanent de la Banque mondiale. Parce que la Banque mondiale ne veut pas qu’on sache qu’on peut expulser ses représentants. L’Equateur a mis dehors le FMI qui avait ses locaux au sein de la banque centrale. L’Equateur a quitté le tribunal de la banque mondiale qui est le Centre international de règlement des différends. Ce que la Bolivie a fait, deux ans auparavant. Donc nous pensons que cet exemple, qui s’est passé en Equateur, peut parfaitement se passer dans la majorité des pays en Afrique. Cela devrait être reproductible en Grèce, par exemple, qui est confronté à une crise terrible de la dette’.

                    Ce qui lui fait dire que cela peut inspirer les pays africains à qui on réclame une ‘dette illégitime et illégale’. Parmi toutes ces expériences, sources d’inspiration en Amérique latine, le plus intéressant, c’est l’Equateur où le Cadtm a directement participé à l’audit de la dette. ‘Un nouveau président a été élu fin 2006 qui s’appelle Raphaël Corréa à la tête d’un processus qu’il appelle lui-même révolution citoyenne. Immédiatement il s’est engagé à faire l’audit de l’endettement de l’équateur de 1976 à 2006 par une commission de dix-huit experts en dette dont moi-même. Après quatorze mois de travaux, après avoir épluché des dizaines de milliers de dossiers et des centaines de contrats, nous avons soumis nos recommandations au gouvernement. Et après avoir identifié que 80 % de la dette publique de l’Equateur était de la dette illégitime, et sur la base de nos recommandations, le gouvernement a unilatéralement décidé de suspendre le paiement de la dette sous forme de bons.

                    Le temps des audits de la dette

                    Il s’agit, des titres de la dette publique vendus sous forme de bons sur les marchés financiers, en particulier à Wall Street. Des bons qui venaient à échéance entre 2012 et 2030 pour un montant de 3 230 millions de dollars. ‘Il y a eu donc un acte souverain unilatéral de suspension du paiement de la dette. Du coup, les détenteurs de ces titres de la dette, qui étaient des banquiers nord-américains, se sont mis à les vendre sur le marché à 20 % de leur valeur. Finalement, le gouvernement équatorien est arrivé à racheter 91 % des titres pour un coup total de 900 millions de dollars. Ce qui fait une économie, si on calcule le stock de capital racheté à bas prix et les intérêts qui ne sont pas payés jusqu’en 2030, d’où un bénéfice de plus de 7000 millions de dollars. Ce qui a permis au gouvernement très concrètement de faire passer dans le budget de l’Etat le service de la dette qui était de 32 % à 15 % et de faire passer les dépenses sociales qui représentaient 12% à 25% du budget. Donc, il y a une inversion des priorités’, informe-t-il. /......

                    Article complet ICI

                    Le paiement ou non de le dette est donc bien un choix politique. Si les gouvernements font le choix de sauver le système financier au détriment des peuples, c’est également un choix politique.....

                    Cordialement


                    • JL JL 15 février 2011 10:58

                      Au sujet de cette dette : il serait intéressant de savoir si l’Egypte a une dette, et de quel montant : il parait que la fortune de Moubarak est estimée à 50 mds US$


                    • Yvance77 15 février 2011 11:03

                      Salut,

                      Bon elle arrive cette révolution contre les oligarques F.M.Istes, fumistes de la finance et, contre toutes ces politiques libérales.

                      Tous ne nous conduisent plus dans le mur... on a déjà percuté ce putain de mur.

                      On n’a pas besoin d’arme, on peut se débarasser d’eux... les arabes viennent de nous montrer que c’est juste de courage dont nous avons besoin.

                      Debout citoyens de France et de Navarre !!!!


                      • roro46 15 février 2011 11:51

                        + 1000  !!!!!


                      • zany 15 février 2011 20:38

                        Lance une date mon pigeon

                        j’en ai marre de cette bande de mafieu


                      • sisyphe sisyphe 15 février 2011 11:10

                        Eh oui ; la privatisation du monde continue, grâce aux bras armés du capitalisme néolibéral ; FMI, OMC, Banque Mondiale, Agences de cotation ; tous des organismes privés, jamais soumis à élections....


                        Après les plages grecques, bientôt, les côtes françaises vendues aux fonds de pension et traders cosmopolites...

                        Solidarité avec les citoyens grecs, dans leur résistance aux prédateurs financiers

                        • BOBW BOBW 15 février 2011 12:15

                           Ilol,s’ils vendent les côtes« Corsus, » Nous allons Bien Rigoler :« Va péta » smiley


                        • Le péripate Le péripate 15 février 2011 17:56

                          Ce qui prouve bien que Mélanchon est un ultra-libéral. On n’en sortira jamais !

                          Il faudrait traquer impitoyablement la moindre trace d’esprit libéral chez tous les candidats. Le type qui ne bat pas sa femme est d’avance suspect de libéralisme larvé, méfiez vous de tout le monde.

                          Bref, soyez cohérent.


                        • Croa Croa 15 février 2011 19:38

                          « les citoyens grecs »

                          Pour le moment ce serait plutôt des mauvais sujets... Dans l’attente d’une vraie révolution !



                          • le journal de personne le journal de personne 15 février 2011 11:42

                            S’immoler par le feu

                            Je m’appelle Hélène…Je suis grecque… la Grèce… quelle étrange tendresse ?
                            Ma ville natale ne s’écrit plus en lettres capitales
                            Athènes mère, marraine !
                            J’ai décidé sous l’œil de cette caméra
                            De mettre fin à mes jours
                            De m’arroser d’essence et de m’immoler par le feu
                            Parce que je n’ai pas envie de te céder
                            Pour une poignée d’euros

                            http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/simmoler-par-le-feu/


                            • Croa Croa 15 février 2011 19:42

                              Es-tu folle ?

                              Des comme toi, il nous en faudra pour reconstruire un avenir  smiley


                            • Dempy 15 février 2011 11:55

                              ah oui les Français, vous rechigner pour travailler maintenant ?

                              bon eh bien, qu’à cela ne tienne, on fait venir des gens qui veulent bosser eux, bande de fainéants :

                              http://www.immigration.gouv.fr/IMG/pdf/livretaccueil.pdf


                              • goc goc 15 février 2011 12:14

                                On ne peut qu’être d’accord avec l’auteur sur la première partie de son article, par contre je ne pense pas que l’idée de sortir de l’euro et de l’UE soit la meilleure solution

                                en effet, il ne faut pas oublier le « proverbe » bancaire bien connu :
                                quand un client doit 1000 € a sa banque, il a un problème, quand il doit 1 million c’est la banque qui a un problème

                                donc la Grèce est en fait en position de force, il lui suffit de menacer de ne plus rien rembourser, et vous verrez, les banquiers et le fmi viendront en rampant jusqu’à Athènes


                                • kiouty 16 février 2011 10:53

                                  Ce n’est pas si simple que ça, car si seule la Grèce refuse de payer sa dette souveraine de façon isolée, elle se mettra en position d’autarcie totale, elle ne pourra plus rien financer et s’auto-asphyxiera.
                                  Car le problème, c’est que tout aujourd’hui fonctionne à l’endettement et aux obligations et que plus personne ne voudra d’obligations grecques.

                                  Après, on peut aussi se dire « ok, on va en chier pendant quelques années, mais on va devenir auto-suffisants ». Malheureusement, on a toujours besoin d’importation, ne serait-ce, pour commencer, que pour le pétrole dont on a besoin pour les transports pour pouvoir se développer...

                                  Après, tu peux dire « on va battre monnaie nous meme », mais c’est pas forcément viable de faire de la photocopieuse et de la planche a billet, si tout l’argent du pays ne peut meme plus payer un litre de petrole à l’import cause du taux de change en chute libre.

                                  Ce n’est pas aussi simple que de « ne pas payer » la dette, je pense...


                                • cathy30 cathy30 15 février 2011 12:33

                                  Il y a quelques mois le peuple grecque sur l’Acropole lançait une invitation au peuple européen de les rejoindre dans la résistance. Il ne s’est rien passé, complète indifférence. Ils ne pourront y arriver seuls. Alors a qui le tour ?


                                  • dom y loulou dom y loulou 15 février 2011 13:08


                                    à la place d’une europe citoyenne c’est les tories britaniques, ceux qui ont toujours craché sur l’europe, qui prétendent tout régenter.

                                    GET OUT


                                  • La Botte secrète 15 février 2011 13:56

                                    Ils peuvent y arriver seuls. Qu’ils sortent de l’UE et soient à l’origine d’un processus glorieux qui les feront entrer dans l’Histoire en tant que précursseurs de la révolte des peuples européens !


                                  • Croa Croa 15 février 2011 19:51

                                    Ils le voient mais plus la fête durera plus leurs positions seront solides par rapport au partage dont ils ne voudraient en aucun cas parler ni maintenant ni après le crash à venir. Pour le moment ces gens continuent à entasser, ce qui n’est pas anodin.

                                    Donc ils ne sont pas bêtes, ce sont juste des brutes !


                                  • Croa Croa 15 février 2011 19:55

                                    Ils font comme dit la télé, laquelle appartient aux lobbies.


                                  • dom y loulou dom y loulou 15 février 2011 13:11

                                    c’est ce qu’on va finir par se dire des sionistes oui, eux qui aiment tant singer l’humanité en la détestant

                                    gavé de faux programmes paranoïaques et de mystifications qu’ils sont


                                  • dom y loulou dom y loulou 15 février 2011 12:59

                                    qu’ils viennent faire une station villégiature et nuits berlusconiennes dans les forêts du Jorat et je leur prépare des surprises à la Rambo ;)


                                    • papi 15 février 2011 13:11


                                      Monsieur Asselineau..

                                      Votre article est malheureusement pour nous une vérité amère..


                                      • kéké02360 15 février 2011 13:48

                                        Le FN , l’UMP et le PS çà nous fait quand même trois gros partis de droite , pas beaucoup de pays pour en dire autant !!! je vous le dis on est les meilleurs , on est riche , la vie est belle Cocoricoooooooooooo !!!!!!  smiley 


                                        • kéké02360 15 février 2011 13:53

                                          êtes vous Franc-maçon Mr Asselineau !! ???????


                                          • La Botte secrète 15 février 2011 13:54

                                            D’après ses propres dires et car la question lui a été posée, il ne l’est pas.


                                          • kéké02360 15 février 2011 13:56

                                            une fois élu ,seriez vous prêt Mr Asselineau par voie référendaire à nous consulter sur le principe de constituante Islandaise !!?????


                                            • kéké02360 15 février 2011 13:57

                                              Y-a-t-il des candidats UPR aux élections cantonales Mr Asselineau !!????


                                              • kéké02360 15 février 2011 14:01

                                                Vos propositions de sortir de l’euros et de l’europe vont à contre sens des autres chapelles politiques Mr Asselineau , pensez vous que les trois gros partis de droite FN UMP et PS vont vous accorder les 500 signatures !!!????

                                                Si malheureusement non , qu’elle est votre plan B


                                                • Croa Croa 15 février 2011 20:23

                                                  Parlons-en des 500 signatures en effet ! smiley

                                                  Asselineau ne sera pas le seul candidat hors « chapelles ». Une entente entre ceux-ci est donc requise et ainsi la chose n’est pas impossible, tous les maires n’étant pas en « chapelle » ou discipliné. Même à ce stade c’est pas gagné en effet car la mafia des chapelles est capable de tout comme elle l’a déjà prouvé !

                                                  Quant au plan B, ce sera l’affaire du peuple lorsqu’ enfin les choses seront claires !

                                                   smiley C’est pas gagné d’avance, hélas ! smiley
                                                  Les médias qui devraient dénoncer ces états de fait sont complices !

                                                  Qui, à ce jour, parle de vous, Monsieur Asselineau ?

                                                  Bon courage quant même  smiley


                                                • La Botte secrète 16 février 2011 10:03


                                                  Qui, à ce jour, parle de vous, Monsieur Asselineau ?

                                                  Les citoyens de la République Française ! Le peuple doit se bouger , il ne faut pas attendre de voir passer Asselineau à la télévision ! Bouche à oreille, internet, discussions politiques ! C’est comme ça que l’UPR avance ! :)


                                                • kéké02360 15 février 2011 14:06

                                                  Dans le cas de figure où vous seriez élu et où nous serions mis en demeure de rembourser notre dette, seriez vous favorable pour ce faire à céder la Corse !!!???? ( comprenez la question comme il vous plaira smiley )


                                                  • kéké02360 15 février 2011 14:17

                                                    Si nous les français sortons de l’euro et de l’europe, nous allons faire tomber l’europe et par effet boule de neige les USA aussi, en fait tout le système ultra libéral actuel !!!!!! smiley

                                                    Rien que pour cela l’UPR devrait rassembler pas mal de français(e)s et je dois vous avouer que cette solution pour nous sortir de la merde me plait bien !!!! smiley

                                                    A coup sûr une fois cette révolution pacifique faite nous aurons la gratitude de tous les peuples du monde qui seront d’autant soulager de leur dette virtuelle smiley


                                                    • La Botte secrète 15 février 2011 17:01

                                                      Amen

                                                      Sinon, venez faire un tour sur le site internet et le groupe facebook pour trouver vos réponses et/ou poser vos questions ;)

                                                      http://www.u-p-r.fr/

                                                      http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau?v=wall


                                                    • sdzdz 15 février 2011 14:25

                                                      L’annulation de la dette publique pour un pays riche, c’est la ruine (partielle) des épargnants et futurs électeurs... et sans parler d’autres acteurs qui en répercuteraient les coûts, avec toutes sortes d’effets en cascade. Tous les échanges sont basés sur la confiance... Il est donc préférable d’abord prendre le contrôle des banques, et d’y aller avec des pincettes. Cependant, l’ IRC fait mention de la législation anti-terroriste qui s’appliquerait sans coup férir à leurs dirigeants...

                                                      http://www.la-france-contre-la-crise.over-blog.com


                                                      • kéké02360 15 février 2011 14:47

                                                        Les peuples sont vaccinés contre les faiseurs de peur , il n’y a pas à prendre de pincettes , au contraire il faut accélérer l’effondrement du sytème ultra-libéral !!!! Les peuples sont déjà ruinés, le système pour gagner du temps et se mettre à l’abri tente de faire croire aux petits épargnants que leurs actions vont remonter ................. mais tout çà c’est du vent ........
                                                         

                                                        le vent du désert commence à souffler ...................................................................... .................


                                                      • Croa Croa 15 février 2011 20:33

                                                        C’est faux dans la mesure où le crédit est aussi renationalisé. Bref, il suffit de ne pas faire les choses à moitié. D’ailleurs l’épargne ne constitue qu’une faible proportion des capitaux (c’est justement le problème !)


                                                      • Tristan Valmour 15 février 2011 15:01

                                                        Bonsoir

                                                        Quel est le problème ? Qu’une coterie de malfrats composée d’hommes politiques et de businessmen s’approprie les richesses de cette planète. Les premiers font voter des lois pour légaliser le pillage par les seconds. Les seconds financent ensuite les premiers. Et le peuple ferme sa gueule.

                                                        Rien de nouveau. Au haut Moyen-âge, les nobles tant chantés par les contes de fée n’étaient en réalité que d’horribles voleurs et violeurs, sans foi ni loi, qui s’approprièrent les terres cultivées par les honnêtes paysans. Ils prirent ensuite le nom desdites terres.

                                                        En l’espèce, le problème ne vient pas de l’UE. En France, les hommes politiques de tout bord favorisent également leurs amis, vendant tel ou tel bien (cf les autoroutes), offrant tel ou tel contrat ou poste.

                                                        Tant que le secteur public et privé ne seront pas hermétiquement coupés l’un de l’autre ; tant que les élus ne seront pas surveillés et considérés comme des justiciables ordinaires ; tant que la démocratie véritable ne sera pas installée, les gens continueront à être tondus.

                                                        Tant qu’on n’aura pas instauré une fortune individuelle maximale, une limite à la taille et aux activités des entreprises, il n’y aura pas de concurrence, et la rapacité des uns conduira les autres, le plus grand nombre à caresser les chaînes.

                                                        J’étais jusqu’à présent opposé à une révolution violente, par principe, mais aussi parce que je pensais certains dirigeants lucides. Je le suis moins.


                                                        • La Botte secrète 15 février 2011 16:57

                                                          C’est dingue le degré de dogmatisme pro-européen de certaines personnes.

                                                          « Le problème ne vient pas de l’UE »

                                                          mdr


                                                        • Croa Croa 15 février 2011 20:40

                                                          Avec une révolution violente le peuple est sûr de perdre, à tous les coups !

                                                          Une révolution doit être ferme,
                                                           smiley ce qui n’est pas la même chose smiley

                                                          Réfléchis encore smiley


                                                        • dom y loulou dom y loulou 20 février 2011 19:06

                                                          Le problème vient de l’égotisme maladif et forcené des gloires stupides que chaque occidental pourchasse en rêve et en descendant dans le cercueil que les rothschild lui ont fabriqué

                                                          en plastique et, très avantageux, des trois-places made in china

                                                          c’est pas beau the glorious imperial war-machine ?

                                                          La grande fierté de ceux dont on espère que c’est vite lundi tellement ils s’enmerdent le dimanche


                                                        • Amada 2 mars 2011 19:33

                                                          Bonsoir tout le monde.


                                                          Tout d’abord merci pour cet article qui en dit long sur ce qu’« on » nous réserve, et sur ce qui se passe « en vrai ».
                                                          Et cher Tristan Valmour :
                                                          Je crains que vous n’ayez raison. Nous les occidentaux bien assis, allons devoir nous lever. Ce n’est pas de gaieté de coeur, certes (du moins pour l’instant). Mais d’évidence nous n’avons ou n’aurons plus le choix. La question est : pour faire quoi à la place ?
                                                          Je vous invite cordialement à lire mon « regard artistique » sur le sujet :
                                                          Amada

                                                        • COVADONGA722 COVADONGA722 15 février 2011 15:31

                                                          yep on rappeleras aux electeurs de gauche que le patron de l ’organisme spoliateur et liquidateur est leur futur candidat aux présidentielles.


                                                          • byle 15 février 2011 15:37

                                                            FMI : A qui l’tour ?

                                                            100% des perdants n’ont rien demandé a personne...


                                                            • Marc Bruxman 15 février 2011 19:25

                                                              Ah si, les perdants ont demandés du fric parce qu’ils n’en avaient plus ! Quand les gens comprendront qu’un état n’est pas la pour régler toute la misére du monde et que ses finances doivent être à l’équilibre, il y aura un grand pas de fait.

                                                              Si vous ne voulez pas que le FMI vous enmerde, gérez bien vos finances et il ne viendra jamais chez vous ! ! !


                                                            • Ronald Thatcher rienafoutiste 20 février 2011 07:05

                                                              tout a fait Marc

                                                              voila ce qui arrive a jouer les riches lorsqu’on a pas le sou...
                                                              et cette conjoncture economique pend au nez de la France,
                                                              mais c’est ca fait plisser les yeux de beaucoup de monde la lumiere aveuglante de la verite !


                                                            • El Nasl El Nasl 20 février 2011 15:33

                                                              Marc Bruxman :«  Si vous ne voulez pas que le FMI vous enmerde, gérez bien vos finances et il ne viendra jamais chez vous ! ! ! »

                                                               Sur un terrain de rugby il y a un arbitre + deux juges de touches , 30 joueurs , une même règle du jeu pour tous ,la même dans le monde . Quand un joueur enfreint les règles , l’arbitre siffle la faute , voire donne un carton jaune ou rouge et il y en général acceptation par tous .
                                                               L’économie et la finance mondialisée (ajouté à la vitesse où elles evoluent de nos jours ) , c’est un match de rugby qui se joue sur plusieurs terrain simultanément ,avec des règles différentes sur chaque terrain et des arbitres dont le pouvoir n’excèdent pas la surface sur laquelle ils se trouvent (sauf pour ceux dont le bras est assez armé et mobile pour taper ailleurs sur ceux qui ne plairaient pas ) . Faudra expliquer dans ces conditions ,comment gagner et gerer sereinement un pays sans être plus tricheur que les concurrents , la triche étant la norme , la règle l’exception . 
                                                               
                                                                 
                                                                
                                                                


                                                            • non667 15 février 2011 15:41

                                                              ok pour le constat
                                                              maintenant action !
                                                               d abord 2012 virer les boubarak -ali umpsmodem ee mondialo-capitalistes a la présidentielle et aux législatives 
                                                              après au boulot entre antimondialistes sincères face au rouleau compresseur capitaliste toutes les forces seront nécessaires, exclure le F N équivaut a voter mondialo-capitaliste .


                                                              • Domino Domino 15 février 2011 15:52

                                                                D’ici que le FMI nous installe quelques dictatures en Europe comme dans les années 60/70 en Amérique latine.


                                                                • Marc Bruxman 15 février 2011 19:22

                                                                  Cela n’a rien à voir avec l’Islande. L’islande a pris cher à cause de dettes privées et a avec raison laissé ces entreprises faire faillite. (C’est le capitalisme, tu joues, tu gagnes ou tu perds). Les institutions islandaise ne sont pas malades et il est possible de gouverner le pays.

                                                                  La grêce est elle malade de sa dette publique, Comme on ne peut pas laisser l’état faire faillite, c’est un problème beaucoup plus grave.


                                                                • La Botte secrète 16 février 2011 10:08

                                                                  Non le problème de la Grèce est de savoir pourquoi sa dette publique est tellement immense.

                                                                  Et c’est en grande partie dû à son écrasement économique directement lié à l’euro.


                                                                • dom y loulou dom y loulou 20 février 2011 19:35

                                                                  mais Bruxman, vous avez bien appri la leçon que vous ont enseigné les journaux Rothschilds alors, bravo.

                                                                  mais désolé il y a un terme qui est utilisé, que vous semblez oublier (peut-être parce qu’il vous obligerait à voir la réalité en face ?) et qui fut apporté généreusement par les lords britaniques COMPLETEMENT FAILLITES POUR CAUSE DE GUERRE INCESSANTE, pour désigner les pays qui oeuvraient beaucoup trop bien à pousser la démocratie directe vers la commission europenne :

                                                                  les PIGS

                                                                  les COCHONS donc

                                                                  toujours pas une étincelle de lucidité qui s’allume ?


                                                                • Marc Bruxman 15 février 2011 19:19

                                                                  En général quand on prête de l’argent on s’attend à ce qu’il soit rembousé sinon on ne prête pas.

                                                                  Le FMI demande juste à ce que la bouée de sauvetage serve à quelque chose et pas juste à retarder de six mois l’inévitable.

                                                                  Les grecs doivent donc faire maintenant les réformes qu’ils n’ont jamais fait. C’est ce qui nous pend à le geule en France si on continue à ne pas régler nos dificits publics.

                                                                  Si les réformes avaient été faites plus tot la facture aurait été largement moins douloureuse pour la grece. C’est la leçon que nous français devrions retenir. L’argent ne pousse pas sur les arbres. A trop dépenser, on finit par le regretter. Lorsque l’on est financièrement dépendent de quelqu’un on doit accepter qu’il pose ses conditions.

                                                                  Et sinon, ils peuvent touijours tenter de faire défaut sur leur dette mais vu que plus personne ne voudra leur préter de l’argent, ils devront équilibrer leur budget « d’un coup ». Et même en sortant de l’euro, cela risque de faire tellement mal que personne de censé ne prendra le risque.


                                                                  • Croa Croa 15 février 2011 22:36

                                                                    « En général quand on prête de l’argent on s’attend à ce qu’il soit rembousé sinon on ne prête pas. »

                                                                    « En général » en effet ! 
                                                                     L’exception c’est quand il s’agit d’asservir. Du moment que la victime paye les intérêts... Voire seulement ce qu’il peut payer, qu’exiger de plus ? smiley

                                                                    N’oublions pas qu’au départ il n’y avait rien, l’économie reposant sur la « confiance »,

                                                                     smiley c’est eux qui le disent (!), smiley

                                                                    « Confiance » qui n’engage que l’endetté,

                                                                     smiley évidemment. smiley


                                                                  • le poulpe entartré 15 février 2011 22:44

                                                                    Vous ne comprenez pas grand chose à la comptabilité nationale (d’une nation s’entend). Reportez vous donc aux publications du parlement européen et plus particulièrement à la finalité des emprunts contractés par les précédents gouvernements grecs. Bonnes lectures.


                                                                  • Antoine Diederick 15 février 2011 22:48

                                                                    oui d’accord Poulpe, mais un lien internet sur ces textes serait utiles....parce que sur les comptes nationaux que serait la philosophie européenne..... ?


                                                                  • dom y loulou dom y loulou 20 février 2011 19:41

                                                                    vous ne comprendrez décidément jamais rien Bruxman

                                                                    la Grèce n’a jamais été plus faillite que les autres pays d’europe, mais il se trouve qu’elle est le berceau de la démocratie et les lords sont friands de symboles

                                                                    tout n’est que vaudou en occident, faudrait voir à le remarquer, non ?

                                                                     les satanistes producteurs d’armes de destruction massive QUE VOUS CACHEZ DERRIERE VOTRE DOCILITE et qui vous servent vos journaux à lobotomie quoitidienne, vous croyez toujours encore aux vertus supposées de leur CRUAUTE SANS EGALE CONTRE LES ETRES HUMAINS ?

                                                                    torchez-vous avec cela vaudrait encore mieux que de les lire !!!


                                                                  • Nums Nums 15 février 2011 19:30

                                                                    Merci à l’auteur pour cet article, ainsi que pour votre engagement.

                                                                    A tous,

                                                                    S’il vous plait, j’ai 33 ans et j’veux des gamins MAIS PAS DANS CE MONDE LA !

                                                                    Ils nous exploitent, nous pillent, nous broient, nous musèlent.

                                                                    Agissons ! Il s’agit pour le moment de réveiller les consciences. J’ai bien peur que le changement radical ne soit pas pour demain. Tant que les gens auront quelque chose à perdre, ils ne bougeront pas. C’est pour ça qu’ils faut les réveiller.

                                                                    Ca devient urgent !


                                                                    • Croa Croa 16 février 2011 09:29

                                                                      FAIRE DES ENFANTS TUE  smiley

                                                                      Ceci dit, de toute façons, c’est « Elle » qui en décidera !

                                                                       smiley C’est toujours comme ça ! smiley

                                                                      Crois-en un mec plus vieux ! smiley


                                                                    • kéké02360 16 février 2011 10:30

                                                                      @ croa ,

                                                                      pour paraphraser un dicton bien connu, je dirai même mieux : il est préférable que les corbeaux ne couvent pas de pigeons smiley


                                                                    • dom y loulou dom y loulou 20 février 2011 19:54

                                                                      oui

                                                                      Elle y sa bête

                                                                      symbole royal des Rothschild... rotes Schild ...

                                                                      le bouclier rouge du martyr des juifs

                                                                      à répétition

                                                                      derrière lesquels se planquent les bourreaux de ce monde

                                                                      et ils nous parlent de boucliers humains en Palestine, après 4000 ans qu’ils ne lâchent jamais les juifs de leur velléitié sadique qu’ils soient « leur » peuple chéri et qu’ils puissent les mettre devant eux quand les sources tournent au vinaigre, tiens donc !!!

                                                                      oui, le premier peuple à se faire asservir et mettre en chaines sur ce monde, les jiufs de Kazarie après la prise de Babylone !!

                                                                      et ensuite on leur file un merveilleux Talmud où il est question de violer et de décapiter les goys qui serait un grand plaisir à Dieu car ils ne sont que des animaux...

                                                                      oui, la vérité exprimée est LE MAL EN PERSONNE POUR LEURS CRIMES SANS FIN

                                                                      et bienheureuse de l’être !!!


                                                                    • parousnik 15 février 2011 19:36

                                                                       Voilà pourquoi les banques ont organisé le pillage de 2008( la crise) qui leur a permis d’engranger des centaines de milliards... qui leur sert maintenant a tenter de priatiser la Grèce... En Angleterre c’est toutes les forêts qu’ils tentent de privatiser... Et dire que certains pensent encore que DSK est un socialiste...


                                                                      • Nums Nums 15 février 2011 19:57

                                                                        « Voilà pourquoi les banques ont organisé le pillage de 2008 »

                                                                        Je suis d’accord avec toi.

                                                                        C’est à se demander si tout ceci n’a pas été organisé, fomenté...


                                                                      • Antoine Diederick 15 février 2011 22:49

                                                                        bien avant dès 1994


                                                                      • pastori 15 février 2011 20:30

                                                                        en tout cas tout ce tintouin montre une chose essentielle et importantissime, pour ne pas dire essentielle :

                                                                        plus personne ne parle de voter pour Sarkosy ! ça devient un gros mot 

                                                                        ses centaines de députés godillots vont pointer au chômage. tellement prisonniers de leurs godillots qu’ils ne vont même pas tenter de quitter le navire avant le naufrage.

                                                                        alléluia !

                                                                        Sarkosy va finir avec les 3% des français les plus riches qui vont devoir se cotiser pour rembourser ses frais de campagne.

                                                                        à moins voyant qu’il devient inutile, n’écoutant que leur coeur, pardon, leur portefeuille, ils lui disent « casse toi p c » .

                                                                        pour le reste, aucun souci, le gouvernement sera de gauche, quelque soit le pilote, et nous on sera là pour veiller à ce que :
                                                                        - les salaires soient équitables et plafonnés
                                                                        -exit bouclier et niches fiscales de tout ordre
                                                                        -exit loi sur les retraites
                                                                        -taxation des plus- values de la spéculation
                                                                        -préparation de l’assemblée constituante
                                                                        -participation du peuple aux grandes décisions.

                                                                        juste pour se mettre en boucle. le reste suivra.

                                                                         et nous on sera là aussi pour veiller à ce que, cette fois, personne ne détourne « l’évolution » à défaut de révolution.
                                                                        les députés peuvent être godillots, pas le peuple.

                                                                        quelqu’un n’est pas d’accord ?

                                                                        • brieli67 15 février 2011 20:48

                                                                          Fortiche notre nationalisant F.A.

                                                                          pas un mot sur les JO imposés et sa folie immobilière et de BTP

                                                                          pas un mot sur la Grèce en flammes. Qui a miT le feu ?
                                                                          ca s’allume tout seul ? Qu’en dit notre berrger corse ?

                                                                          En ce mois de décembre notre Hongrois voulait prêter son mix GIGN -Police - Armée, ce cocktail qu’il a développé place Beauvau ce corps d’armée spécialisé dans la guerilla urbaine.
                                                                          Cette proposition par Mam a également été rejettée en Tunisie...

                                                                          Suivez les rues de Grèce


                                                                        • pastori 15 février 2011 22:11

                                                                          sans dictionnaire de traduction, impossible de comprendre ta prose ! smiley


                                                                        • brieli67 15 février 2011 22:20

                                                                          les incendies d’été en végétation méditerranéenne

                                                                          criminels ou pas en Grèce ? et ailleurs ?

                                                                          Les Italiens, Français, et autres voisins ont tardé pour proposer leur aide par Canadairs.
                                                                          Il fallait que ça crame !!


                                                                        • Croa Croa 15 février 2011 22:46

                                                                          Mon petit Pastori,

                                                                           smiley J’ai fait le même rêve idiot,

                                                                          c’était en 1981...  smiley


                                                                        • LE CHAT LE CHAT 15 février 2011 22:57

                                                                          @croa

                                                                          je crois qu’il y est resté en 1981 , il croit encore à l’union de la gauche et son programme commun , contre les méchants de droite ! 
                                                                          il n’a pas compris les nouveaux clivages souverainistes / mondialistes et riches oligarques/pauvres diables


                                                                        • kéké02360 16 février 2011 10:45

                                                                          Ouais !!!! le pauvre Pas storry nous fait une grosse amnésie sur l’histoire de France contemporaine , il rêve encore d’une gôôôôôche plurielle avec le parti de droite PS s’entend , il est à la fois touchant et démoralisant, en fait il n’a jamais envisagé une seconde d’enrayer le système, il marche depuis toujours au pas en somme : droite gauche , droite gauche , droite gauche ..................

                                                                          Après, faute de perspectives de changements on s’étonne que les jeunes se suicident !!!! smiley

                                                                          Pauvre France !!!!! smiley


                                                                        • zany 15 février 2011 20:43

                                                                          Et sarko qui veut supprimer l’ISF, mais nom de dieu !

                                                                          Plus ça vas plus il met en pratique l’ancien programme du FN


                                                                          • Loatse Loatse 21 février 2011 14:14

                                                                            « Plus ça vas plus il met en pratique l’ancien programme du FN »

                                                                            Je le crois capable de faire pire..... :(


                                                                          • Antoine Diederick 15 février 2011 22:01

                                                                            Aujourd’hui l’europe est morte !


                                                                            • Antoine Diederick 15 février 2011 22:08

                                                                              la bourse allemande va rejoindre NYSE Euronext...

                                                                              la place de Paris est quasi morte.

                                                                              bien sûr, il y a la concurence des places éléctroniques, mais l’Europe n’a pas réussi à créer un place financière européenne continentale valable...(là où se trouve le levier financier, là se trouve l’indépendance).

                                                                              Où sera concentré le « cash européen » ?

                                                                              L’euro risque bien de se casser la figure....

                                                                              Je ne suis pas de ceux à hurler avec les loups contre l’Europe, mais force est de constater que cela risque biende foirer...

                                                                              Continuez ,François, il faut des « poil à gratter » comme vous et vos amis pour réfléchir à notre avenir d’européens de culture française, alors que tout semble aller dans le mauvais sens...en ce domaine.


                                                                            • zany 16 février 2011 01:06

                                                                              Où sera concentré le « cRash européen » ?

                                                                              Chez nous ma poule, le choc des civilisations, les anglois nous aime tellement. 


                                                                            • BA 15 février 2011 22:08
                                                                              Pourquoi la survie à long terme de l’euro est improbable.

                                                                              Dans un long entretien à La Tribune, Niall Ferguson, professeur d’histoire à l’université de Harvard, porte un regard pessimiste sur l’Europe.

                                                                              La Tribune : La crise de la dette souveraine semble s’être calmée en Europe, et pourtant vous restez pessimiste. Pourquoi ?

                                                                              Niall Ferguson : Il y a déjà dix ans, j’avais annoncé que la zone euro serait une entité instable parce qu’une union monétaire sans une union fiscale n’est pas durable. Cette analyse a été validée par la crise. Actuellement, je crois que la situation reste très fragile, et peut aisément se résumer par une question : l’électeur chrétien démocrate allemand est-il prêt à accepter un changement institutionnel conduisant à des transferts de revenus de l’Allemagne vers la périphérie de l’Europe ? La réponse est non ! Jusqu’à la réunification du pays, il était admis que l’Allemagne était le financier du processus d’intégration européenne. Elle devait fournir la première contribution au budget européen : pour la génération d’Helmut Kohl, il s’agissait d’une sorte de réparation après la deuxième guerre mondiale. Les nouvelles générations allemandes ne ressentent pas la même obligation. Ce qui pose un problème majeur, parce que s’il n’y a plus personne pour faire des chèques, le processus d’intégration européenne ne peut pas continuer. En fait, il pourrait même aller à rebours. Donc le premier problème est cet obstacle politique, Angela Merkel ne peut pas ou ne veut pas expliquer aux citoyens allemands ordinaires pourquoi ils doivent continuer à financer ce processus. Il y aurait pourtant une réponse très simple : si les Allemands refusent de continuer à payer, les banques des Landers allemands vont couler. Car il ne s’agit pas d’une crise de la dette souveraine, mais d’une crise bancaire, dont l’épicentre se situe en Allemagne. Mais ce raisonnement échappe complètement à l’opinion allemande, qui pense qu’elle travaille dure et doit payer pour ses voisins paresseux.

                                                                              Pourquoi dites vous que la construction européenne peut même aller à rebours ?

                                                                              Nous vivons une période de désintégration économique, qui est très profonde et structurelle. Si vous regardez les coûts unitaires du travail, depuis la création de la zone euro en 1999, vous constatez une divergence, et non une convergence, ce qui est très problématique. Dans la période précédente, on aurait résolu le problème avec des dévaluations dans les pays trop chers. Aujourd’hui, le seul ajustement possible passerait par des réductions nominales de salaires aux travailleurs Grecs, Irlandais, Portugais ou Espagnols, ce qui semble très difficile. 

                                                                              Vous voyez un risque d’éclatement de la zone euro ?

                                                                              Ce risque est réel et je pense que ce serait une grande erreur de croire que simplement parce que l’Euro existe maintenant, il sera toujours là dans 10 ans. Le manque de volonté politique en Allemagne, et la désintégration structurelle à l’œuvre dans la zone euro, sont les deux facteurs qui rendent la survie à long terme de l’euro improbable. Parallèlement, du point de vue allemand, l’euro est un mal nécessaire, parce que sans lui, ils auraient les mêmes problèmes que la suisse d’une monnaie trop forte. Le meilleur argument pour la survie de la zone euro est qu’elle sert très efficacement les intérêts de l’industrie allemande.

                                                                              Vous voulez dire à cause de son taux de change ?

                                                                              Exactement ! Rappelez vous de la signification de la zone euro : il s’agit d’un accord qui donnait aux pays excessivement endettés comme la Belgique ou l’Italie les taux d’intérêt bas allemands, l’Allemagne bénéficiant en retour d’un taux de change plus faible. C’était le deal ! Mais le problème aujourd’hui, est qu’en l’absence de transferts du centre vers la périphérie sans une véritable intégration du marché du travail, le seul moyen de maintenir la zone euro dans sa forme actuelle passe par la déflation dans les pays périphériques, ou alors il faudrait que la banque centrale européenne introduise des assouplissements quantitatifs, du type QE2 et se montre beaucoup plus agressive dans la monétisation de la dette. 

                                                                              Ca vous parait possible ?

                                                                              La solution la plus simple pour résoudre la crise de la zone euro serait que Trichet se transforme en Bernanke, et adopte le QE2 et achète des obligations, et affaiblisse un peu l’euro. Les chinois pourraient répondre favorablement à cela en achetant encore plus de la dette des Pigs. L’autre solution, plus dure, serait de demander aux Grecs ou au Irlandais de transformer leur déficit de 10 % du PIB en un excédent de 5 % du PIB, et c’est impossible ! D’autant qu’il y a un facteur qu’il ne faut jamais sous estimer en période d’après crise, ce sont les conséquences politiques. 

                                                                              Jusqu’à présent, on est plutôt parvenu à les éviter...

                                                                              Oui, mais il s’agit d’une combustion lente ! Les gens ont souvent du mal à réaliser que l’histoire ne se déroule pas au rythme d’un match de football. Les événements vont à leur rythme, mais déjà nous voyons dans de nombreux pays européens des tournants politiques majeurs, brisant de façon irréversible le consensus qui existait entre les chrétiens et sociaux démocrates depuis l’après guerre. Je suis convaincu que le populisme va devenir de plus en plus puissant en europe. Or il est difficile de croire que les populistes seront de vibrants défenseurs du projet européen, car leur fonds de commerce c’est le nationalisme et la xénophobie.

                                                                              Quand on regarde l’Histoire, quelle est la meilleure solution pour sortir d’une crise de la dette ? Et combien de temps cela peut prendre ?

                                                                              Il y a bien eu un pays qui avait une dette dépassant 200 % de son PIB, qui n’a pas fait défaut, et qui n’a pas connu l’inflation. Il s’agit de la Grande Bretagne après la bataille de Waterloo. Entre 1815 et 1914, la dette britannique a été réduite, grâce à une croissance forte, grâce à des excédents du budget primaire et grâce enfin à des taux d’intérêts bas. La Grande Bretagne pouvait, c’est vrai, compter sur deux avantages : la révolution industrielle et l’apport de son empire colonial. Malheureusement c’est le seul cas que je connaisse. Et en dehors de cette exception, tous les pays ayant accumulé des dettes trop importantes au regard de leur PIB ont été conduits au défaut ou à l’inflation, selon que la dette était libellée dans leur propre monnaie ou dans une devise étrangère. Nous voyons donc bien ce qui risque de se passer : les pays qui ne peuvent pas imprimer de la monnaie vont faire défaut, comme l’Irlande, la Grèce et peut-être d’autres ? Les autres, qui peuvent créer de la monnaie, à commencer par les Etats-Unis, connaitront l’inflation et des dépréciations monétaires. C’est ça la leçon de l’histoire.


                                                                              Propos recueillis par Eric Chol et François Lenglet - 15/02/2011



                                                                              • Antoine Diederick 15 février 2011 22:20

                                                                                l’Europe va éclater, pour moi c’est certain maintenant.....nous avons bradé nos chances....


                                                                              • Antoine Diederick 15 février 2011 22:29

                                                                                nous ne rembourserons pas les dettes publiques quitte à faire couler les banques, tant pis...sauf à considérer la protection du patrimoine des citoyens et des entreprises privées....mais hors cela, aucune raison d’hypothèquer l’avenir .


                                                                              • pastori 15 février 2011 22:25

                                                                                ah bon ? et alors ?


                                                                                • romaniel 15 février 2011 22:34

                                                                                  Dans ce monde qui vient, l’homme est une marchandise comme les autres, les pays sont également une marchandise comme les autres pour les prédateurs aux pouvoir, avides de trésors et de sang.

                                                                                  Le sens profond de cet article est là.

                                                                                  Le drame Grec n’est qu’un avant goût de ce qui attend les pays de cette monstrueuse Europe coiffée des étoiles aux 5 branche du projet global de l’élite :

                                                                                  - Dictature
                                                                                  - Soumission
                                                                                  - Uniformité
                                                                                  - Contrôle
                                                                                  - Monopole
                                                                                  - déshumanisation

                                                                                  Le temps est venu pour ceux qui sont encore en mesure de voir, de s’unir pour que vive nos histoires respective dans le respect de nos différences qui sont la richesse de nos existences et l’étendard de notre héritage aux nouvelles génération.


                                                                                  • LE CHAT LE CHAT 15 février 2011 22:53

                                                                                    Les grecs vont aussi se révolter ,ce n’est pas un peuple docile , loin de là ! ils ont leur fierté et ils ont raison !


                                                                                    • Sachant Sachant 16 février 2011 00:32

                                                                                      C’est l’organisation mondiale du commerce (OMC)
                                                                                      Qui a déjà planifié le pillage du patrimoine

                                                                                      L’OMC et son accord général sur le commerce des services (AGCS)
                                                                                      Signé à la fin des années 90 par Domi nique STRAUSS- KAHN
                                                                                      (La valse des étiquettes)
                                                                                      Entériné en 2003 sous Jean-Pierre RAFFARIN

                                                                                      L’idée générale était qu’en 2010, aucun service public
                                                                                      Ne serait autorisé à ne pas être en concurrence avec un service privé
                                                                                      Honnête libéralisme, rien à redire
                                                                                      Un retard semble tolérable
                                                                                      Une pause, non

                                                                                      Dans les faits, déjà bien avancé, presque atteint, sinon gagné
                                                                                      La sécurité sociale (Guillaume SARKOZY. si tu nous entends...)
                                                                                      Le système de retraite
                                                                                      Les réserves des musées
                                                                                      (
                                                                                      Quels entrepôts privés ont recueillis les fonds de « catalogue »
                                                                                      Du Musée de l’Homme
                                                                                      Finalement
                                                                                      Le savez vous ?
                                                                                      )
                                                                                      La recherche d’emplois
                                                                                      EDF
                                                                                      GDF
                                                                                      La distribution d’eau potable
                                                                                      (Là, j’ai pas suivi, je suis perdu, honte à moi... l’eau POTABLE)
                                                                                      La BNP
                                                                                      LCL
                                                                                      Le groupe La Poste
                                                                                      Orange (ex France Télécom)
                                                                                      La Banque Postale
                                                                                      La SNCF
                                                                                      La RATP
                                                                                      Le CNC
                                                                                      La magistrature
                                                                                      Le Louvre

                                                                                      Dans les faits, à venir, parfois déjà bien avancé
                                                                                      L’assurance chômage
                                                                                      L’assistance sociale
                                                                                      Les hôpitaux publics
                                                                                      La DGCCRF
                                                                                      Les prud’homme

                                                                                      Dans les faits, à venir
                                                                                      L’éducation (C’est qu’ils résistent, les bougres)
                                                                                      La police
                                                                                      L’armée
                                                                                      Les médiathèques

                                                                                      Dans les faits, déjà morts ou de si peu
                                                                                      Les douannes
                                                                                      La gendarmerie
                                                                                      Le juge d’instruction
                                                                                      La denfenseure des enfants
                                                                                      La petite enfance

                                                                                      Dans les faits, mortes et enterrées
                                                                                      Liberté
                                                                                      Egalité
                                                                                      Fraternité

                                                                                      Jean-Luc MELENCHON n’est pas autant populiste qu’on le prétend
                                                                                      Que se vayan todos ?

                                                                                      Moi, populiste, j’aurais proposé une solution plus... 1793
                                                                                      J’me comprend...


                                                                                      • La Botte secrète 16 février 2011 10:18

                                                                                        Mélenchon se dit « fédéraliste européen », tout ce que dit Mélenchon est irréalisable dans la mesure où il est favorable à l’UE.

                                                                                        CQFD. Ce type c’est l’arnaque du siècle pour les gens de gauche. Et il appellera au deuxième tour de la présidentielle de 2012 à voter DSK.


                                                                                      • Jean Lannes Chris Lefebvre 16 février 2011 01:05

                                                                                        Il ne faut pas oublier que, en plus de la troïka FMI-BCE-UE, la Grèce est aussi pillée par la Chine qui rachète ses ports et fait rentrer toutes ses saloperies de produits en Europe !

                                                                                        > http://chrislefebvre.over-blog.com


                                                                                        • zany 16 février 2011 01:14

                                                                                          Non seulement les ricain, mais aussi les chinois, faut appeler les russes au secours !

                                                                                          Et merde, on est assez grand pour s’occuper seul des traîtres, je m’en vais aller leurs briser les reins

                                                                                          Cantona....Cantona..... REMISE A ZERO DES COMPTEURS


                                                                                        • La Botte secrète 16 février 2011 10:20

                                                                                          Nan mais attendez. La Chine a des dollars pourris dont il faut qu’elle se débarrasse. Comme l’UE lui ouvre la porte, pourquoi se gênerait-elle à acheter le patrimoine des grecs ?

                                                                                          En fait vous dénoncez le fait que la Chine ait de l’argent et qu’elle s’en serve. Vous dénoncez également le fait qu’elle déverse ses produits en Europe, mais qui la laisse faire ?


                                                                                        • Jean Lannes Chris Lefebvre 16 février 2011 16:02

                                                                                          Oui c’est l’Europe. Ne vous imaginez pas que je défend l’UE. Je voulais simplement rappeler que la Grèce est attaquée de tous les côtés


                                                                                        • fredleborgne fredleborgne 16 février 2011 02:40

                                                                                          La Grèce appartient encore aux grecs ? Il faut dire qu’ils sont dans l’Europe depuis bien moins longtemps que nous.
                                                                                          Tiens, on tire à boulet rouges sur les chèques ces derniers temps.
                                                                                          Il faut dire qu’on est passé du chèque en blanc au jack pot toujours gagnant pour les politocards


                                                                                          • suumcuique suumcuique 18 février 2011 13:24

                                                                                            Sortir de l’euro émis par une banque centrale européenne dirigée par la haute finance apatride n’est pas une panacée, si c’est pour revenir à un Franc émis par une Banque de France soumise à la haute finance apatride.


                                                                                            Quant à la Grèce et à sa « dignité », ou, plutôt, à la « dignité » des politicards socialo-libéraux qui l’ont amenée dans la situation dans laquelle elle se trouve aujourd’huii, l me semble qu’elle ne fait pas autant de manières pour se faire racheter par la Chine.

                                                                                            • Ferdinand_Pecora 20 février 2011 00:59

                                                                                              C’est marrant de voir certains sucer la roue sans l’assumer :)

                                                                                              Soyez à la hauteur d’un Phil Angelides  :)


                                                                                              • agent orange agent orange 20 février 2011 04:27

                                                                                                Donc les français pourraient élire (DSK) celui qui organise le pillage des pays endettés et les rend exsangue ? C’est ce que le peuple veut comme modèle ?
                                                                                                Pauvre France !


                                                                                                • kéké02360 20 février 2011 12:28

                                                                                                  L’eurodictature est cuite !!!! smiley

                                                                                                  un peu de musique pour vous détendre smiley

                                                                                                  http://www.sitesquibuzz.com/2010/06/12492-faire-de-la-musique-avec-un-tracteur.html
                                                                                                   


                                                                                                  • kemilein 20 février 2011 13:01

                                                                                                    il y a plus de 200 ans un cri martiale s’entendit résonné

                                                                                                    « Amour sacré de la Patrie,
                                                                                                    Conduis, soutiens nos bras vengeurs
                                                                                                    Liberté, Liberté chérie,
                                                                                                    Combats avec tes défenseurs ! (bis)
                                                                                                    Sous nos drapeaux que la victoire
                                                                                                    Accoure à tes mâles accents,
                                                                                                    Que tes ennemis expirants
                                                                                                    Voient ton triomphe et notre gloire ! »

                                                                                                    la marseillaise.


                                                                                                    • BA 20 février 2011 22:49
                                                                                                      Après la Grèce, après l’Irlande, c’est le tour du Portugal.

                                                                                                      Le Portugal emprunte à des taux d’intérêt qui deviennent de plus en plus exorbitants.

                                                                                                      Pour le Portugal, tous les records historiques sont battus.

                                                                                                      Vendredi 18 février 2011 :

                                                                                                      Emprunts portugais à 5 ans au plus haut.

                                                                                                      Le rendement des obligations portugaises à cinq ans a atteint un nouveau record depuis la création de l’euro vendredi, toujours sous pression des investisseurs qui craignent que Lisbonne ne soit contraint de faire appel à une aide internationale.

                                                                                                      « C’est tout simplement une situation d’incertitude générale vis-à-vis du Portugal. Ces tout derniers jours, les Bunds ont monté, et nous avons observé un report vers des actifs jugés moins risqués aux dépens des pays périphériques », commente un trader. 



                                                                                                      Portugal : taux des obligations à 5 ans : 7,128 %.


                                                                                                      Portugal : taux des obligations à 10 ans : 7,497 %.


                                                                                                      • Arthur 123 20 février 2011 23:51

                                                                                                        Bonsoir Me François ASSELINEAU, dans la haute administration donc vous êtes issue, dans leurs ensembles y a t ’il une inquiétude à que la France se trouve dans cette même situation que la Gréce, si oui pourquoi il y a silence ?


                                                                                                        • yves92 21 février 2011 07:20

                                                                                                          Et voilà que le patron du FMI se présente comme la futur patron de la France. Il faut faire connaitre ce qui arrive au grecs et aux autres pris dans l’étau de ces messieurs pour comprendre ce qu’il va falloir combattre tant qu’il en est temps avant de basculer en 2012.
                                                                                                          C’est un mouvement populaire qui doit se lever, à l’exemple de ce qui se pase dans les dictatures arabes, pour renverser l’oligarchie financière qui fait la loi dans nos pays.


                                                                                                          • Loatse Loatse 21 février 2011 16:02

                                                                                                            je découvre sur youtube le discours de monsieur asselineau sur la crise... et je suis tout à fait d’accord avec ce monsieur sur un point notamment : il serait temps de dépasser le clivage gauche droite et de faire front tous ensemble pour sortir de cette europe qui sert les requins de la finance au détriment des peuples...

                                                                                                            dehors, ceux qui (je reprend ses mots) font de la captation d’heritage et piquent le sac à main des vieilles dames (lol)..

                                                                                                            Ce garcon m’est sympathique, ne me semble pas inféodé à la « pieuvre » qui de ses tentacules s’est emparée de nos candidats qui me semblaient les plus combattifs et qui moulinent du vent pour nous enfumer...

                                                                                                            Pas de grands gestes, de gesticulations, de bla bla inutile... direct au coeur du problème...

                                                                                                            Une déçue du front de gauche.


                                                                                                            • ubotugy ubotugy 28 avril 2011 20:27

                                                                                                              Mais qui a fait ces hommes puissants si ce n’est nous tous par nos actes et usages ?

                                                                                                              N’en rejetez pas uniquement la faute sur ceux qui vous ont trompés et trahit leurs mandats - quand ils en avaient - mais demandez vous plutôt pourquoi à l’annonce de telle ou telle forfaiture, un million ou plus de manifestants venus de toute l’europe ne se sont pas réunis autours des institutions : parlement, commission, fmi, etc. pour secouer tout ce beau linge...

                                                                                                              Encore trop souvent les êtres humains ont les tyrans qu’ils méritent (...jusqu’à ce qu’ils les remplacent par d’autres). Les ancêtres des grecs nés libres en leur temps préféraient la mort à la perte de leur liberté. Leurs descendants leur font honneur, puissent-ils remporter la victoire ! Et les autres pays s’inspirer de leur décision.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès