Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’effondrement moral sélectif de David Cameron

L’effondrement moral sélectif de David Cameron

David Cameron a une théorie aussi simple que solide pour expliquer les émeutes qui ont agité la Grande-Bretagne la semaine dernière. Le Premier ministre britannique a évoqué le 15 août "l'effondrement moral à petit feu" de la société britannique et désigné les fautifs : "les enfants sans père, les écoles sans discipline, les récompenses accordées sans effort". La liste mériterait pourtant d'être complétée.

Le jeune Premier ministre britannique illustre parfaitement le proverbe selon lequel on voit plus facilement la paille dans l'oeil de son voisin que la poutre dans le sien.

David Cameron pose un bon diagnostic : réparer ce qu'il définit comme la "broken society", la société cassée, mais il omet de s'attaquer aux racines du mal : un capitalisme financier amoral, coupé de la vraie vie, qui produit de fortes inégalités et suscite, par l'avidité et la cupidité qu'il porte, une généralisation de la corruption.

Si la Grande Bretagne est aujourd'hui malade, c'est de s'être abandonnée corps et âme aux dieux de la City et de s'être choisie une nouvelle aristocratie où les quartiers de noblesse ont été remplacés par le nombre de millions sur le compte en banque.

Ed Miliband (42 ans), le nouveau chef des travaillistes, a pour sa part balayé devant sa porte. Il rejette les années Blair et le New Labour et prône le retour au Labour traditionnel. Un positionnement à gauche qui lui a valu le qualificatif de "Red Ed" (Ed le Rouge). Si le l'opposition travailliste a condamné avec fermeté les émeutes, elle dénonce les réponses simplistes et toutes faites du gouvernement.

Le Labour estime que le "comportement malade" n'est pas confiné au sous-prolétariat et souligne la déviance de toute une société, des banquiers "goulus, égoïstes et immoraux" jusqu'aux députés qui ont "magouillé leurs notes de frais". Pourtant, le Labour lui-même est profondément miné.

Dans le quotidien The Telegraph, Peter Oborne pique un coup de sang devant le deux poids deux mesures d'une classe politique britannique atteinte de cécité partielle. "Je crois que la criminalité dans nos rues ne peut pas être dissociée de la désintégration morale dans les plus hauts rangs de la société britannique moderne. Les deux dernières décennies ont vu une baisse terrifiante dans les normes de l’élite britannique au pouvoir. Il est devenu acceptable pour nos politiciens de mentir et de tricher. Une culture quasi universelle de l’égoïsme et de la cupidité a grandi" écrit-il.

"Ce ne sont pas seulement les jeunes pauvres de Tottenham qui ont oublié qu’ils ont des devoirs ainsi que des droits. Il en est de même pour le sauvage riche de Chelsea et de Kensington" relève le journaliste qui multiplie dans son article l'absence d'exemplarité de la classe politique dans son ensemble qui abuse des notes de frais.

Le député travailliste Denis MacShane stigmatise ainsi le consumérisme des émeutiers alors qu'il dépense 5900 livres sterling pour acheter huit ordinateurs portables passés en note de frais réglée par le contribuable. Idem pour son homologue travailliste, le député Gerald Kaufman qui demande au Premier ministre d’examiner comment les émeutiers peuvent être « récupérés » par la société mais qui n'hésite pas à se faire rembourser 14,301.60 livres sterling dont 8865 livres sterling pour une télévision haut de gamme.

Et Peter Oborne de conclure "La culture de la cupidité et de l’impunité à laquelle nous assistons sur nos écrans de télévision s’étend jusque dans les conseils d’administration des grandes entreprises et à l’intérieur du Gouvernement. Cette culture touche la police et de grandes parties de nos médias. Ce n’est pas seulement sa jeunesse abîmée, mais la Grande-Bretagne elle-même qui a besoin d’une réforme morale".


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Yvance77 16 août 2011 14:26

    Salut,

    Bien fait pour ces cons de criminels en col blanc... et s’ils peuvent mettre le feu à la City ce serait déjà cela de gagner


    • Winston Smith 16 août 2011 14:29

      « Si la Grande Bretagne est aujourd’hui malade, c’est de s’être abandonnée corps et âme aux dieux de la City et de s’être choisie une nouvelle aristocratie où les quartiers de noblesse ont été remplacés par le nombre de millions sur le compte en banque. »



      Ridicule. La situation actuelle est le résultat de 10 année de socialisme.

      Par ailleurs, la GB VIE de la City, pour votre information. Personne ne considère es gens là autrement que comme des bienfaiteurs du peuple !


      « Si la Grande Bretagne est aujourd’hui malade, c’est de s’être abandonnée corps et âme aux dieux de la City et de s’être choisie une nouvelle aristocratie où les quartiers de noblesse ont été remplacés par le nombre de millions sur le compte en banque. »

      Pas du tout : la noblesse (d’origine française..1066) existe toujours, rassurez vous !


      «  »Je crois que la criminalité dans nos rues ne peut pas être dissociée de la désintégration morale dans les plus hauts rangs de la société britannique moderne. Les deux dernières décennies ont vu une baisse terrifiante dans les normes de l’élite britannique au pouvoir. Il est devenu acceptable pour nos politiciens de mentir et de tricher. Une culture quasi universelle de l’égoïsme et de la cupidité a grandi«  »

      Salaud de Blair et de Brown ! Heureusement, la Droite est là maintenant.


      «  l’absence d’exemplarité de la classe politique dans son ensemble qui abuse des notes de frais. »

      Trop d’Etat, évidement. C’est toujours indispensable de le répéter, vu que les gens l’oublie et se scandalise après des résultat foireux. Pas de redistribution, pas de scandale.


      • Yvance77 16 août 2011 15:01

        Pauvre tâche va ... j’ai vécu à leurs côtés et c’est bien d’avoir tout sacrifier au « Dieu Pognon » qui a conduit dans le mur ce pays estimable par ailleurs.


      • Winston Smith 16 août 2011 15:51

        « c’est bien d’avoir tout sacrifier au « Dieu Pognon » qui a conduit dans le mur ce pays estimable par ailleurs. »


        Tu n’aimes pas le pognon : félicitations qualité indispensable pour vivre en France dans la décennie qui vient !



      • xbrossard 16 août 2011 16:11

        @winston smith


        alors combien vous avez été payé ce mois ci pour votre propagande néolib ? parce qu’il y a pas à dire, vous commentez sec à ce que je vois...

        dommage que la gauche n’ai pas assez d’argent pour se payer un petit Gobbels comme vous...

      • slimo 16 août 2011 16:32

        Une société qui pour exister a besoin d’abrutir (télé réalité et autres dont télé tout cour.) ses enfants
        s’expose à ce type de débordements.
        la totalité des émeutiers n’ai certes pas uniquement cela, mais c’est comme ça que la majorité se la représente.
        Finalement plus la fabrique à éduquer marche moins bien, (éducation,protection sociale,...) plus La fabrique à frique se repait.(gouvernement,finance...)
        Domage qu’on ai pas le choix à la naissance smiley


      • Redj Redj 16 août 2011 16:59

        Il ne faut pas répondre à Smith.


        C’est un gros con néo conservateur tendance extrême droite, pas du tout libéral pour un sou (sauf pour sa gueule), et qui passe son temps à vouloir donner des leçons à tout le monde alors qu’il n’a même pas une once d’intelligence à redistribuer.



      • himmelgien 17 août 2011 03:40

         Quel « socialisme »  ?... Tony Blair n’a pas fait longtemps illusion : il n’a fait que reprendre le thatchérisme de John Major , et passez muscade !... La richesse a été transférée aux réseaux boursicoteurs ... qui ont ruiné le pays dans les krachs successifs !... Les citoyens ont été abandonnés et les bulles de haine et de désespoir explosent !...


      • LE CHAT LE CHAT 16 août 2011 14:45

        les travaillistes sont comme nos socialos , il n’ont de gauche que le pognon qu’ils y mettent !


        • boris boris 16 août 2011 17:58

          Et ta marine remue du fion devant ces messieurs dames aussi.


        • Pyrathome Pyrathome 16 août 2011 14:48

          Bien vu l’auteur,
          Camelotte dénonce l’effondrement moral de la société.....
          Manque pas de culot le guignol, c’est le résultat de son idéologie néo-libérale décomplexée !
          Les gens qui pillent directement la société de consommation sont des voleurs de poule par rapport au pillage financier en cours..... 


          • Winston Smith 16 août 2011 15:21

            Aucun « pillage » en cours : on vous demande juste de rendre ce que vous leur avez emprunter.



            c’est tout de même un monde d’aller accuser ceux qui vous on rendu service !

          • xbrossard 16 août 2011 16:14

            @Winston smith


            « Aucun »pillage« en cours : on vous demande juste de rendre ce que vous leur avez emprunter. »

            emprunter, voyons....ce que l’on autait dû normalement leur prendre s’ils avaient payés des impôts, qu’ils ont réussis à éviter en corrompant les politiques à leur bottes ?

            « c’est tout de même un monde d’aller accuser ceux qui vous on rendu service ! »

            continue bien à lécher, et n’oublie pas sous la semelle non plus

          • Winston Smith 17 août 2011 11:54

            « emprunter, voyons....ce que l’on autait dû normalement leur prendre s’ils avaient payés des impôts, qu’ils ont réussis à éviter en corrompant les politiques à leur bottes ? »



            Très drôle. On voit que les impôts pour toi son un simple mots, alors qu’ils sont écrasant comme jamais dans l’histoire de France.
            Du reste, puisque les riches se barrent, tu dois ou réduire tes dépenses, ou emprunter, pas trop le choix..


            « Sauf qu’on leur a rien demandé, tête de noeud ! »

            Mais si : tous les 15 jours, la France lance un emprunt, tête de noeud.
            Car sinon, comment payer quoique ce soit, vu que les impôts rentre surtout à la fin de l’année, hum ?
            Du reste, c’est bien l’Etat qui est venu sur les marchés financiers !


            Vous les inférieurs, vous êtes d’une ignorance terrible. Pas étonnant que vous en soyez reduit à la thèse du Grand Complot Judéo-maçonnique..




          • OuVaton OuVaton 16 août 2011 15:14

            « La culture de la cupidité et de l’impunité à laquelle nous assistons sur nos écrans de télévision s’étend jusque dans les conseils d’administration des grandes entreprises et à l’intérieur du Gouvernement. Cette culture touche la police et de grandes parties de nos médias. Ce n’est pas seulement sa jeunesse abîmée, mais la Grande-Bretagne elle-même qui a besoin d’une réforme morale ».


            Il est bien ce Peter Oborne. Espérons que Ed Miliband, qui a heureusement battu son frère David sur le fil, vire rapidement le Cameron puis face appel à Oborne pour nettoyer les écuries néolibérales cochonnées par 15 ans de newlabour. Y a du boulot ! Faut commencer par le haut.

            • hand87 16 août 2011 15:21

              C’est vrai, lorsqu’on balaye la merde dans un escalier, il faut commnecer par le haut.


            • Winston Smith 16 août 2011 15:28

              Enfin, ca fait toujours plaisir d’entendre que pour les gens inférieurs, nous sommes leur modèle.

              Du reste, ne nous le répètent ils pas toute la journée, avec leur discours sur l’égalité ?
              Il y a du reste une certaine noblesse à vouloir être nos égaux, mais on sait bien que cette route est rarement suivit, et que les inférieurs préfèrent une exaltation de leur médiocrité dans une « contre culture » à la con.. Il est certain que ca demande moins de travail !




              • xbrossard 16 août 2011 16:17

                @winston smith


                « Enfin, ca fait toujours plaisir d’entendre que pour les gens inférieurs, nous sommes leur modèle. »

                et vous leur promettez quoi aux inférieurs ? les camps de travail comme bois de chauffage ?

                vous êtes une vermine qui mériterait d’être écrasé sous le talon

              • Gasty Gasty 16 août 2011 18:02

                @ xbrossard

                C’est bien ce que xinston smith tente de faire passer avec ses provocations.

                Est-ce une vermine qui mériterait ou une vermine qui doit etre écrasé ?

                Puisqu’ils le savent et vous aussi et ben va falloir.... !


              • Cug Cug 16 août 2011 16:07

                Elle a bon dos la ’racaille" d’outre-manche !


                • Winston Smith 16 août 2011 16:10

                  « Elle a bon dos la ’racaille » d’outre-manche !"


                  Forcément : tu leur donne ca, ils exige ca !

                  Déja, comment ca se fait qu’ils vivent à Londres, ces pouilleux ???


                • voxagora voxagora 16 août 2011 16:14

                  Le mieux, c’est 

                  d’aller sur le site du Daily Telegraph lire Peter Osborne
                  qui fait un démontage magistral des postures des uns et des autres,

                  ou de lire son commentaire d’hier sur l’article « l’art de la guerre selon CMOS ».


                  • FritzTheCat FritzTheCat 16 août 2011 16:17

                    Constat sinistre d’une civilisation en bout de course, à bout de souffle, à bout d’idéaux, en perte totale de repères avec comme seule tentation, la tentation des extrêmes.


                    • devphil30 devphil30 16 août 2011 16:27

                      100% d’accord avec l’article 


                      Le discours de Cameron va dans le sens du système financier en place mais pour maintenir ce système il faudra de plus en plus de lois liberticides.

                      Les gens ne voient pas aujourd’hui que nous nous dirigeons vers une société liberticide et hyper controlée , les films d’anticipation et de science fiction ont le mérite de présenter un futur avec des gens sous contrôle électronique avec des cartes de controle qui contiennent toutes les informations les concernant , il suffit de détruire informatiquement la carte pour les détruire.

                      Petit à petit nous allons vers ce type de société mais on nous préviens que c’est pour notre bien ....

                      Philippe

                      • sparte sparte 16 août 2011 16:34

                        Il faut pas tout mélanger ! L’attitude de Cameron est une trahison de plus, comme les « cadeaux » que s’offrent quelques politiciens et journaleux, sont les remerciements de la part des M. D. M. pour autoriser activement la destruction de l’occident, grâce aux lois qui autorisent l’invasion en Grande Bretagne par des immigrés.

                        Trahison de ne pas avoir suivi ENCOH POWELL dans son avertissement  : ” Nous devons être fous à lier pour autoriser chaque année l’entrée de 50.000 personnes, qui seront à l’origine de la future augmentation de la population d’origine immigrée. J’ai l’impression de regarder ce pays construire frénétiquement son bûcher funéraire.” 
                        C’était en 1968 

                        Les Brittons ne m’inspirent aucune sympathie étant donné l’histoire, mais nous aussi on a eu nos « Powell » et ils ont aussi été exclus du jeu politique.
                        S.


                        • suumcuique suumcuique 17 août 2011 09:55
                          ” Nous devons être fous à lier pour autoriser chaque année l’entrée de 50.000 personnes, qui seront à l’origine de la future augmentation de la population d’origine immigrée. J’ai l’impression de regarder ce pays construire frénétiquement son bûcher funéraire.” 

                          On aura noté à quel point les politicards et les journaleux font tout pour cacher que le facteur déterminant dans les émeutes est le communautarisme engendré par le multiculturalisme. 

                        • joelim joelim 16 août 2011 17:14

                          Même réaction que l’auteur, j’ai halluciné aussi en parcourant ça : http://www.lepoint.fr/monde/david-cameron-lance-l-operation-tolerance-zero-14-08-2011-1362710_24.php,&nbsp ;en me disant que la tolérance zéro de Cameron c’est pour les petites frappes qui bouzillent une vitre (je ne suis pas contre remarquez), et qu’il n’arrive pas à connecter ses neurones pour appliquer le même principe aux hooligans de la finance, dont les destructions sont bien plus dévastatrices.

                          « les délits mineurs [...] doivent être punis de façon stricte » mais pas en finance spéculative bien entendu,

                          « les « petits » actes de délinquance peuvent déboucher sur des délits plus « graves », voire des crimes en l’absence d’une première sanction sévère » mais pas en finance spéculative bien entendu

                          « la stratégie [...] s’articule autour d’une lutte vigoureuse à l’encontre des chefs de gang, combinée à une politique de soutien et d’aide sur le terrain aux jeunes adolescents susceptibles d’être recrutés » mais il n’a pas le temps d’articuler une stratégie de lutte vigoureuse à l’encontre de la spéculation et de la triche fiscale. Sans parler d’aide sur le terrain aux victimes de cette spéculation. smiley Quel bouffon ce Cameron...

                          « Tous les aspects de leur existence seront ainsi examinés : la plus petite infraction - telle que le non-paiement de la taxe sur la télévision ou d’amendes de la circulation - » mais pour les financiers ce serait compliqué sûrement. smiley 

                          Cerise sur le cake, il embauche un cowboy travaillant - non, dirigeant - la société de consulting en risque global Kroll (ou : firme privée de renseignement) à New York (http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/08/15/bras-de-fer-bill-bratton-superflic-americain-contre-les-emeutiers-londoniens/). Kroll, parfois nommée la « CIA de Wall-Street », fut partie prenante dans les « problèmes » de sécurité des tours du WTC en 1993 et en 2001.

                          Donc.... mon petit David (Cameron), un conseil : 

                          — embauche la société Black-Water et ses mercenaires pour résoudre les difficultés économiques dans les quartiers « chauds »,

                          — trouve le grand méchant loup, et persuade-le de régler le problème de la délinquance financière. smiley 

                          • Wazix23 16 août 2011 17:39

                            Le communisme est mort, vive le communisme. Tous égaux par le bas ! !


                            • bercav bercav 16 août 2011 17:55

                              La racaille d’en haut conditionne la racaille d’en bas, matérialiste toutes les deux...

                              Mais que voulez-vous David Cameron est un serviteur intégral de la Banque et un inconditionnel fanatique d’Israël et de la communauté organisée. Envoyer des gamins de 12 ans en prison ne lui posera pas de problème du moment que l’oligarchie est préservée même si le peuple doit entrer en guerre civile. Son grand-père Emile Levita était un juif allemand banquier... Que voulez-vous attendre de ces gens là ?

                              Citations de l’intéressé :

                              « En moi, vous avez un Premier ministre dont la croyance en Israël est indestructible. Je serai toujours un ardent défenseur du peuple juif, un soutien de l’Etat d’Israël et je ne demeurerai jamais passif pendant que la communauté juive en Grande-Bretagne est sous la menace. »

                              « Sur la flotille, Israël avait raison ! »

                              Si ce ne sont pas les paroles d’un fanatique, qu’est-ce donc ?...


                              • Samuel Moleaud 16 août 2011 18:04

                                Ils vont réussir à leur (nous) pondre un traitement de choc...
                                Si le chaos continue et s’amplifie, les gens seront plus dociles et accepteront mieux les stigmatisations faciles pour ainsi démanteler encore plus l’Etat de ses rôles.


                                • slimo 16 août 2011 18:14

                                  niveler par le bas !
                                  Les fonctionnaires ont des avantages : a : supprimons leurs
                                   b:réclamons les mêmes
                                  Edf offre de prix à ses agents : a:c’est pas normal,qu’ils paies le même tarif que les autres
                                   b:faisons une moyenne afin que tout le monde paie au +juste
                                   c:que toute les professions béneficient de leur avantages.

                                  Mettez se sondage en ligne, vous verrez une majorité de à.
                                  Peut-être pas sur Ago, bien que les trolls de service nous prouveraient que les b et c sont bon pour notre santé et pour le bien collectif smiley)


                                  • sparte sparte 16 août 2011 18:19

                                    Par bercav (xxx.xxx.xxx.248) 16 août 17:55 David Cameron est un serviteur ... de la Banque et un ... fanatique d’Israël et de la communauté ... Son grand-père Emile Levita était un juif allemand banquier...« En moi, vous avez un Premier ministre dont la croyance en Israël est indestructible. Je serai toujours un ardent défenseur du peuple juif, un soutien de l’Etat d’Israël et je ne demeurerai jamais passif pendant que la communauté juive en Grande-Bretagne est sous la menace. » ....« Sur la flotille, Israël avait raison ! »
                                    ******************
                                    Avez vous les sources de ce que vous avancez sur ce serviteur des M .D. M. ?
                                    Le peuple britannique réagit il ?

                                    S.


                                      • bigglop bigglop 16 août 2011 23:30

                                        The Queen, Elisabeth II, says :
                                        "OH ! MY GODE, A POPULIST PRIME MINISTER. I LOVE HIM


                                        • himmelgien 17 août 2011 04:14

                                           Cet « effondrement moral », les Français en ont connu un, un ralbol généralisé au printemps 1940, quand ils perdirent toute cohésion sociale face à l’offensive des armées allemandes !... « Quelque chose » était brisé en eux ... depuis novembre 1938 : ce mois-là, Daladier, trahissant le Font Populaire ( et violant ses idéaux les plus élémentaires : le Droit aux vacances !!!!...) lançait ses troupes ( police et Armée ) contre les partis d’extrême-gauche et les syndicats !.... Une vague de terreur a régné sur la France pendant plusieurs mois, et sans « Staliniens » pour la besogne !... Arrestations en masse, procès truqués à la chaîne ( comme avec Staline ... ou soi-disant ! ) , licenciements arbitraires, flics et patronat qui prennent leur revanche sur ces faignasses qui ont osé polluer les plages de la bonne Société !...

                                           L’ennui, c’est que lorsqu’on scie la poutre maîtresse d’une maison, elle s’écroule !... La classe ouvrière était le vrai pilier de la Société ( et l’est sans doute toujours !...)  : les mécanismes sociaux sont lents à s’exprimer : les Français ont essayé de tenir sous le « poids » du contentieux, mais comme un plafond, même le Géant Atlas finit par s’effondrer !... 


                                          • suumcuique suumcuique 17 août 2011 13:43
                                            David Cameron est un serviteur ... de la Banque et un ... fanatique d’Israël et de la communauté ... Son grand-père Emile Levita était un juif allemand banquier...« En moi, vous avez un Premier ministre dont la croyance en Israël est indestructible. Je serai toujours un ardent défenseur du peuple juif, un soutien de l’Etat d’Israël et je ne demeurerai jamais passif pendant que la communauté juive en Grande-Bretagne est sous la menace. » ....« Sur la flotille, Israël avait raison ! »

                                            Cameron n’est certes pas le seul parmi les politicards contemporains en vue à avoir de la famille dans cette communauté. On peut mentionner aussi, au hasard, Blair, Poutine, Merkel. 
                                            Plus cette communauté a de pouvoir en Europe, plus l’immigration extra-européenne augmente, qu’elle soit d’origine africaine ou asiatique. Plus cette communauté a de pouvoir en Europe, plus l’islam est reconnu officiellement comme une force politique - tout le monde sait, par exemple, qui a créé le Conseil des Musulmans de France. 
                                            Autre paradoxe, tout aussi apparent : reniant et trahissant leurs prédécesseurs, un bon nombre de partis européens dits d’extrême droite, le Vlams Belang, les Identitaires et le FPÖ en tête, sont, comme Breivik, pro-israéliens et, du coup, anti-musulmans. La palme du déshonneur et de la duplicité revient certainement à G. Fini qui, devant les caméras à Lampedusa, éructe : « Qu’ils se cassent ! Qu’ils retournent chez eux ! » et qui, le lendemain, fait pression pour qu’un nombre de plus en plus important d’immigrés extra-européens soient accueillis en Italie et reçoivent des titres de séjour.
                                            Comment expliquer ce reniement, cette trahison - cette duplicité ? Pour reprendre l’exemple de Fini, il est extrêmement intéressant de constater que sa carrière politique a vraiment commencé le jour où il a renié publiquement le fascisme et où il s’est rendu devant le mur des lamentations. Il semble bien que cet exemple funeste ait donné des idées aux carriéristes de tout poil, y compris aux carriéristes de partis dits d’extrême droite. En faisant de Fini un exemple, le Likoud envoyait, comme on dit aujourd’hui, un message très fort aux petits chefs des mouvements européens dits d’extrême droite : consentez à venir vous recueillir devant le mur des lamentations et votre carrière est assurée, votre fortune est faite. Les hommes, ça s’achète, particulièrement les girouettes, les arrivistes, ceux qui n’ont aucun caractère et aucune culture. Moyennant quoi l’anti-islamisme est devenu un métier, où l’avancement vient vite, quand on sait se montrer docile.
                                            Prenez Gouillon, le candidat des Identitaires aux présidentielles. L’UMP, par les voies les plus discrètes, vient de lui assurer qu’il aura les 500 signatures nécessaires à sa candidature. Il ne sera sans doute jamais président de la république, mais, en revanche, sa candidature, comme celle de Boutin, de de Villiers, des chasseurs et des pêcheurs de voies, d’Asselineau, de Dupont d’Aignan, etc., permettra très probablement à l’UMPS de prendre au FN un ou deux pour cent des suffrages. Et c’est là tout ce que l’UMPS et le lobby qui n’existe pas demandent. En échange de quoi Gouillon et quelques autres cadres se verront proposer un jour ou l’autre des postes rémunérateurs - pour services rendus. 

                                            Le fait que Le Pen elle-même cherche tant à se faire inviter en Israël démontre qu’elle est parfaitement consciente que la fonction suprême en République ne peut revenir qu’à un politicard qui se sera couché au préalable devant le lobby qui n’existe pas. Le fait qu’elle n’y soit toujours pas invitée et qu’elle soit même le seul chef d’un parti européen dit d’extrême droite à ne pas être autorisé à mettre les pieds en Israël à titre officiel tendrait à montrer que le FN constitue véritablement une épine dans le pied de ceux qui, dans les coulisses, gèrent la France et l’Europe.

                                            • zarathoustra zarathoustra 22 août 2011 01:38

                                              Une théorie me titille les neurones a propos des ces émeutes londonienne , connaissant le pouvoir et tout ce qui ci rattache (l’histoire est pleine d’enseignement !!) .Je me suis dit comme ça que ci j’étais un de ces malades qui règne sur le système planétaire ou global ,et que j’avais moi et mes acolytes l’intention de faire une OPA violente sur l’Europe il nous faudrait assurément user et même abuser de l’argument sécuritaire et bien nous déclencherions des émeutes a tout va .Le bon peuple prendrait peur comme il ce doit (ca ne vous rappel rien ? les banlieues Parisiennes il y a quelques années !!) restriction des libertés individuelles, surveillance a tout va ,fichage ,vidéo surveillance la total quoi et bien sur personne ni trouve rien a redire ,la sécurité avant tout hein ! .La police (moi je dirait plus les mercenaires du capitalisme ) a tout les droits !!! entre temps les mesures de dépouillements des acquis sociaux vont bon train , ils privatisent tout ce qui peut leurs rapporter ,ils mettent en pièces toutes les protections sociales et comme ces mesures ne peuvent être qu’impopulaires ci les moutons ce rebiffent et bien on les fait passer pour des casseurs ou des terroristes ,rien de bien nouveaux dans tout ce mic mac mais la combine marche !    

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès