• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’Europe sombre

L’Europe sombre

C’est avec des sourires béats et des propos apaisants que les ministres des finances de l’eurozone, réunis au Canada dans le désintérêt général pour le G7, ont assuré pouvoir « surmonter la crise budgétaires que connaissent certains pays européens », et se sont donnés rendez-vous le 20 mai à Berlin. Le souci ? Non pas le sort des pays en difficultés, mais bien rassurer les marchés, et établir le coût de la confiance, pour ce faire : 20 à 25 milliards de dollars (1).

Il faut dire que le mauvais élève du moment, la Grèce, en proposant spontanément son auto-flagellation pour rester dans la cour des grands, avait de quoi rassurer la commission européenne, qui a immédiatement accepté sa mise sous tutelle : « Elle va devoir quantifier et préciser le calendrier de mise en oeuvre des mesures annoncées pour 2010 qui devraient permettre de réduire de 4 points son déficit pour le ramener à 8,7% à la fin de l’année, puis à 5,6% en 2011 et à 2,8% en 2012 » (2).

Après s’être fait taper sur les doigts pour ne pas avoir fourni de chiffres fiables - La Grèce n’est pas une banque, et ne peut se prévaloir du droit de masquer des actifs toxiques -, c’est « la Commission a qui engagé une procédure en infraction contre elle ». Indépendamment, un plan d’austérité drastique sans précédent va être mis en œuvre, renforcé par une surveillance quotidienne, a indiqué  Joaquin Almunia, le commissaire européen chargé des Affaires économiques et monétaires, qui pourraient aboutir le cas échéant à des « mesures supplémentaires ».

Cette chape de plomb posée sur la Grèce, porte d’entrée d’un futur fascisme financier destiné aux pays membres, selon Larouche (3), aurait dû calmer tous les doutes. Mais les marchés financiers ne l’ont pas entendu de cette oreille : « Les inquiétudes sont mondiales, le sentiment des investisseurs est plombé par les problèmes de dette de la Grèce, de l’Espagne et du Portugal, a commenté Marcus Droga, directeur associé à Macquarie Private Wealth à Sydney, cité par Dow Jones Newswires […] Les dettes européennes et l’emploi aux Etats-Unis ont créé une atmosphère fébrile sur les marchés, prompts à guetter le moindre signe de rechute de l’économie mondiale à peine sortie de la récession. "Ce que nous voyons est un vent de panique", a jugé Francis Lun, gestionnaire à Fulbright Securities à Hong Kong » (4)

Pourtant, selon Charles Wyplosz (5), professeur d’économie à l’institut de hautes études internationales à Genève, les réactions boursières relatives à la dette souveraine n’ont pas de sens. Pire, l’austérité exigée par le marché reste, selon lui, totalement contre-productif : « Cette exigence est l’élément le plus pénible de la situation actuelle. La pression des marchés financiers arrive à un moment où il est effectivement trop tôt pour se lancer dans des politiques restrictives ».

Si les marchés sortent de ce très psychologique « effet de masse », à laquelle se réfère l’économiste, ce ne sera que pour appuyer la décision européenne à serrer le garrot autour du cou grec, une sorte de troc revendiquant un retour de la confiance contre des mesures qui paralyseront toutes chances de reprise, reportant l’essentiel du problème aux … calendes grecques. Une reprise indispensable pour ce phénomène presque normal qu’est l’augmentation de la dette, selon Wyplosz, qui pourrait être résorbée, dit-il, reprise à l’appui, sur les 30 ou 50 prochaines années. Mais sans la sainte reprise, bénie soit-elle, faut-il compter en siècles ?

Quelle est la mesure de la gravité ? Grandes divergences sur le sujet : selon les analystes bancaires du Crédit agricole (5), « à court terme, la Grèce est de loin le pays le plus risqué : elle cumule un fort endettement public et une situation budgétaire initiale très dégradée. L’Irlande et l’Espagne sont, elles, des pays à risque. La détérioration de leurs finances est rapide mais elle se fait à partir de niveaux d’endettement public initiaux moins lourds ». Ce n’est pas l’avis de Roubini qui voit plutôt le danger venir de l’Espagne et du Royaume-Uni. LaRouche, pour qui la Grèce ne sert qu’à attirer l’attention, voit aussi l’Espagne en premier lieu, qui pourrait faire chuter le Royaume-Uni, de part les actifs détenus par la RBS (plus grande société du monde en terme d’actifs) en Espagne (6)

Si le critère retenu est l’endettement total (dette publique et privée), c’est, selon le Guardian (6) la Hollande qui rafle le Jackpot avec 234% du PIB, talonnée de près par l’Irlande (222%), puis la Belgique (219%), l’Espagne (207%), le Portugal (197%), l’Italie (194%) et enfin la Grèce (179%) qui est dans la moyenne européenne (175%).

Par quel biais l’effet domino pourrait-il atteindre les pays les plus solides d’Europe ? Pour la même raison qui va laisser la Grèce au fond du trou : l’absence de reprise. Wyplosz se montre très préoccupé par l’état des banques franco-allemandes  : « Je suis très inquiet pour les banques, en particulier en France et en Allemagne. Elles possèdent encore beaucoup d’actifs toxiques dans leurs comptes. Je crains qu’elles se montrent incapables de prêter au moment de la reprise. Or, sans crédit, pas de reprise ! ».

La France et l’Allemagne en ligne de mire, c’est aussi ce que laissait sous-entendre le rapport N° 350 de Natixis, quoique pour des raisons différentes, car là où Wyplosz voit dans la réaction des marchés une attitude irrationnelle, c’est bel et bien le couple franco-allemand qui est directement menacé par les banquiers (7)  : « Pour Natixis, pas de doute. Pour les pays riches de la zone euro (France et Allemagne), le prix à payer pour sauver les pays en difficulté sera nettement inférieur à celui à payer en cas d’une explosion de la zone euro qui résulterait de la faillite des PIGS ! En réalité, c’est une fois de plus la même oligarchie financière qui a poussé ces pays dans des opérations à haut risque, qui demande aux contribuables de sauver, non pas les PIGS, mais les cochons qui se sont engraissés sur leur dos ! […] Par divers calculs, les économistes de Natixis concluent qu’il faut au moins 331 milliards d’euros annuellement pendant 15 ans pour éviter des défauts de paiement ».

Traduction : Eviter la sortie de la zone Euro nécessite la mise en place d’un tonneau des Danaïdes de 5.000 milliards d’euros, par quête publique adressée aux pays locomotives européens. Des chiffres qui donnent le vertige, au point que l’expulsion des cinquièmes roues du carrosse hors de la zone euro a été sérieusement envisagée par les juristes de l’union, donnant lieu à la censure de l’éditorialiste du Daily Telegraph (8), Evans-Pritchard. Une sortie de la zone Euro a aussi été envisagée techniquement par Roubini (7).

L’effet domino pourrait également, et de manière complètement indépendante, venir de l’Est, comme le suggérait cet ancien article (9) d’Evans-Pritchard, dont l’acuité de l’époque prend maintenant tout son sens, qu’on en juge par ces propos qui datent d’il y a un an ; « Que cela prenne quelques mois ou quelques semaines, le monde va bientôt s’apercevoir que le système financier européen est coulé, et qu’il n’existe pas encore pour l’Union Européenne un équivalent de la Réserve Fédérale américaine qui soit prêt à agir comme prêteur de dernier recours ou d’inonder les marchés avec des fonds débloqués en urgence […] La quasi totalité des dettes du bloc de l’Est sont dues à l’Europe de l’Ouest, en particulier en Autriche, Suède, Grèce, Italie, et aux banques belges. En plus de cela, les Européens détiennent un étonnant 74% sur l’ensemble des 4 900 milliards de créances sur les marchés émergents. Ils sont cinq fois plus exposés à ce secteur que les banques américaines ou japonaises, et leur effet de levier est supérieur de 50% selon les données du FMI ».

Les possibilités de contagion étant multiples, l’Union européenne pourrait être amenée à faire valoir « les pouvoirs de situation d’urgence », en particulier le très abscons article 122, faute de quoi la situation pourrait dégénérer en « un tsunami de type Lehman qui se répandrait sur l’Europe » (10). Cet article 122, basé autour de la très vague notion d’ « événements exceptionnels hors du contrôle d’un Etat membre », autour de laquelle devrait se jouer l’adoption, ou non, de la notion de moralité appliquée au contribuable (« cet article a pour enjeu de se prémunir contre l’aléa moral. Il donne corps au principe selon lequel il n’est ni raisonnable ni démocratique de laisser les contribuables d’un pays payer pour les erreurs des gouvernements d’un autre pays, sur lesquels ils n’ont aucun contrôle démocratique »), pourrait aider l’UE à biaiser le principe du « no bail-out » (« interdisant expressément aux Etats membres de prendre à leur charge les engagements financiers d’un gouvernement national »). Si ce n’est que la Suède et la Finlande ont déjà indiqué que cette possibilité était juridiquement illégale (11).

Il est hautement probable que ce soit la main anglo-saxonne qui pilote cette déstabilisation de l’Euro, et notamment le bras armé de Washington, Goldman Sachs (12). Une spéculation de grande ampleur, avec les mêmes agents déjà présents lors de la faillite de Lehman brothers : « Après la Grèce, l’Espagne et le Portugal sont désormais sur la sellette et leurs emprunts d’Etat sont considérés comme risqués par les investisseurs. Pour emprunter, ces pays doivent augmenter leurs taux d’intérêt ce qui se traduit par une perte de confiance sur l’ensemble des marchés financiers. La baisse de l’euro face au dollar en est d’ailleurs une illustration. Certains voient derrière ces mouvements sur les rendements des emprunts d’Etat, la main des "hedges funds" (fonds alternatifs notamment anglo-saxons). Déjà montrés du doigt lors de la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008, ils organiseraient la spéculation sur les taux d’intérêt, en créant un mouvement de panique pour réaliser, grâce à des opérations décalées dans le temps, de juteux bénéfices ». (13)

Un effondrement organisé par les banques ? Une hypothèse très sérieuse, reprise sur le blog de Jorion (14) : « Il devient de plus en plus clair que ce sont les banques elles-mêmes qui ont occasionné cette débâcle ». Des opérations ponctuelles juteuses, sur le dos des PIGS, dont la déliquescence sera facturée via leur dette publique, ou au contribuable européen (si l’article 122 était activé), voire aux deux. Les Etats-Unis y trouvent leur compte, en redorant le dollar, l’euro ayant chuté vendredi à 1,36 dollar …  « les investisseurs fuyant les actifs risqués au profit de la sécurité relative que représente le dollar", a commenté Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, à Londres ». (4). Evans-Pritchard conclut de la même manière : « La hausse du dollar va s’accélérer. L’économie américaine - bien que malade - brillera au sein du club de l’OCDE, qui est encore plus mal en point ». (15)

La déstabilisation de l’Euro n’est qu’un faux problème. La Grèce ne constitue en fait que le point d’entrée d’une dictature financière qui va d’abord s’étendre aux PIGS, puis au contribuable européen, qui sera sollicité, si l’on se réfère au rapport Natixis, soit pour maintenir la cohésion de l’Eurozone, soit, pire encore, pour son éclatement : « Pour les pays riches de la zone euro (France et Allemagne), le prix à payer pour sauver les pays en difficulté sera nettement inférieure à celui à payer en cas d’une explosion de la zone euro qui résulterait de la faillite des PIGS ! », ce que confirme Evans-Pritchard  : « La Banque centrale européenne s’en tiendra à son choix crépusculaire wagnérien, restant impassible alors que les prêts en difficulté déclencheront la deuxième vague frappant le système bancaire européen. La Bundesbank mettra son veto à la solution QE jusqu’à ce qu’il soit trop tard, car elle la  considère comme une caution implicite de l’Allemagne pour un renflouement du Club Med » (ndlr : QE = Quantitative Easing (planche à billets) – Club Med = Appellation péjorative instituée par la City, désignant les pays déficitaires de l’Europe du sud, autrement appelé club des cochons, en référence aux P.I.G.S.).

Les banques, dopées par l’abrogation du Glass-Steagall act, et gonflées par l’alimentation illimitée, touchée à 0%, que leur fournit le contribuable, poursuivront leurs spéculations sur le carry trade, tout en coupant les robinets des crédits aux entreprises à l’insolvabilité croissante dans cette morosité savamment entretenue. Les plans d’austérité s’étendront à l’ensemble de l’Europe, enrayant à la source toute chance de croissance, et sacrifiant sur l’autel du système financier, qui tourne en circuit fermé, l’économie réelle : réductions budgétaires drastiques, fiscalités accrues, déliquescence des acquis sociaux, explosion du chômage, avec des mouvements sociaux qui iront grandissant. Mais que seront des mouvements sociaux devant l’ampleur de ce holp-up européen ? Un appareil répressif taillé en conséquence, et payé par le contribuable lui-même, et l’affaire est jouée.

Le mot de la fin sera pour Evans-Pritchard  : « De plus en plus de fonds spéculatifs vont jouer sur les forces centrifuges au sein de l’Union Monétaire européenne, en prenant le pari que le clivage Nord-Sud a dépassé le point de non retour pour une union monétaire […] En fin de compte, le sort de l’euro sera déterminé par les grèves, les manifestations de rue et les attentats à la voiture piégée, marquant un retour de la primauté du politique. Je doute que le dénouement ait lieu en 2010, mais l’humeur et l’ambiance générale seront suffisamment mauvaises pour ébranler l’euro » (15).

 

 LIENS :

 

(1) http://www.lexpress.fr/actualites/2/au-sommet-du-g7-les-dirigeants-europeens-se-veulent-rassurants_847181.html

(2) http://www.lesechos.fr/info/inter/300407875.htm

(3) http://www.solidariteetprogres.org/article6297.html

 (4) http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/561112/l-espagne-le-portugal-et-la-grece-inquietent-les-bourses.html

 (5) http://www.tdg.ch/actu/economie/charles-wyplosz-reaction-marche-risque-dette-souveraine-injustifiee-2010-02-05

 (6) http://www.solidariteetprogres.org/article6288.html

(7) http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-la-zone-euro-est-menacee-selon-roubini—43916832-comments.html

(8) http://www.solidariteetprogres.org/article6273.html

(9) http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2558

(10) http://www.telegraph.co.uk/finance/financetopics/financialcrisis/7159456/Fears-of-Lehman-style-tsunami-as-crisis-hits-Spain-and-Portugal.html

(11) http://lupus1.wordpress.com/2010/02/04/droit-l%E2%80%99ue-est-elle-autorisee-a-renflouer-la-grece/

(12) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/01/30/04016-20100130ARTFIG00764-crise-grecque-le-role-mysterieux-de-goldman-sachs-.php

(13) http://www.francebourse.com/fiche_news_59464.fb

(14) http://www.pauljorion.com/blog/?p=7680#more-7680

(15) http://infosanonyme.blog.ca/2010/01/06/crise-2010-l-annee-de-tous-les-perils-par-ambrose-evans-pritchard-7703339/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

227 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 8 février 2010 10:18

    La question principale est « L’Europe sombre parce qu’il y a trop ou trop peu d’Europe ».
    Investir dans l’Europe, jusqu’ici, c’est pas le style de la France. Le nombril avait plus d’attraits.
    Regarder qui sont les plus fervent et vous comprendrez ceux qui aiment et ceux qui vont dans le sens d’une meilleure réponse aux assauts qui viennent de l’extérieur de l’Europe.
    Paul Jorion que je suis très souvent, est-il trop ou trop peu pessimiste ?
    Une question à cinq francs anciens ou à 5 euros ?  smiley


    • Reinette Reinette 8 février 2010 10:54


      salut aux enfants gatés remontés des limbes smiley

      http://www.youtube.com/watch?v=3jMBNesc-8k&feature=related


    • le naif le naif 8 février 2010 11:11

      @ L’enfoiré

      "Paul Jorion que je suis très souvent, est-il trop ou trop peu pessimiste ?« 

      Nos »éminent" hommes et femmes politiques ne sont-ils pas trop optimiste ??? Il est où le retour de la croissance ?? Elle est où la reprise ?? elles sont où les créations d’emploi etc......

      Un système capitaliste sans consommateurs solvables, c’est comme un moteur sans essence.

      Paul Jorion serait même plutôt optimiste à mon sens, puisqu’il croyait encore jusqu’à ces derniers temps que le système était sauvable, moyennant quelques aménagement de fond. Seulement ce qui était encore possible à l’été 2008 ne l’est plus en 2010 transformer la dette privée des banques en dette publique des états ne pouvait constituer une solution. Le problème à juste été déplacé et accentué, mais nullement résolu contrairement à ce que toutes les gesticulations des G7, G20, et autres raouts tentent de nous faire croire depuis des mois.


    • L'enfoiré L’enfoiré 8 février 2010 14:17

      Cher naif,
       J’ai déjà répondu à cela.
       Cela s’appelait « L’avant d’après ».
       Mais cela a dû vous échapper.
      Bonne journée


    • L'enfoiré L’enfoiré 8 février 2010 14:22

      Reinette,

       Très bien cette vidéo dominearth. C’est exactement mon sentiment.
       Même vu des limbes.

      Cordialement


    • heliogabale boug14 8 février 2010 17:43

      Si la France chute alors l’Allemagne chutera de façon irrémédiable...les risques des deux pays sont très fortement corrélés et apparemment l’Allemagne a aussi des problèmes avec ses communes qui sont pour beaucoup proche de la banqueroute...le problème est vraiment global...à part la Chine (jusqu’à l’éclatement de sa bulle de crédit) et quelques pays pétroliers (et encore...), tous les pays ont plus ou moins la tête dans l’eau...on assiste plus ou moins à la fin de la mondialisation telle que nous la connaissions...dans de pareils circonstances, les pays au lieu de chercher des solutions communes, à s’unir contre les banquiers qui n’arrêtent pas de se foutre de la gueule du monde, privilégieront le repli sur soi, ou l’union dans des blocs plus homogènes...


    • zadig 8 février 2010 10:45

      Je ne suis pas un expert dans le domaine financier. (loin de la)
      Mais je pense que la baisse de l’euro a de multiples avantages :
      .Exportations plus faciles.
      .Importations freinées
      .Délocalisations moins intéressantes
      Alors (comme les autres) honneur à la planche à billets.

      Bien sur il y a l’inflation, mais nous connaissons pendant les 30 « glorieuses » 
      nous avons vécu avec.
      De toute façon pour résorber toutes ces dettes et gommer ces fortunes amassées
      il faudra bien un « zeste » d’inflation


      • Lemiamat 8 février 2010 10:58

        Bien sûr que l’on peut faire l’inflation, attention tout de même à la gueule de bois de trente ans (comme après les 30 glorieuses).
        De plus l’INFLATION NE SE DECRETE PAS.

        « De toute façon pour résorber toutes ces dettes et gommer ces fortunes amassées
        il faudra bien un »zeste«  d’inflation »
        C’est tellement plus simple de ne pas tenir ses engagements, çà fait très adulte responsable non ?
        Enfin si on arnaque les prêteurs, les futurs emprunteurs en pairont le prix (taux plus élevés).
        Ce n’est pas simple l’nflation, en plus pendant les 30 glorieuses, les gains de productivité étaient énormes.


      • Yaka Yaka 8 février 2010 11:32

        La BCE veille à désamorcer tout début d’inflation, car ses copains les grands financiers sont les créanciers qui ne voudraient pas que la dette des gens soient effacée.
        Ils préfèrent au contraire préter facilement dans le premier temps, puis une fois que le montant est elevé ils reviennent en disant :
        « Dis-donc va falloir penser à payer, vous n’avez pas d’argent ? bon ben on va se servir dans votre patrimoine.
        Et puis faudra arrêter avec les politiques sociales, ca arrange pas mon business. »

        Un système où l’argent rapporte de l’argent va obligatoirement aller dans le mur, l’inflation n’est pas la bonne solution.
        La solution c’est le partage des richesse.
        Comme le demande Paul Jorion : « pourquoi cet argent que les riches ont en trop, qui leur permet d’acheter des obligations d’Etat, n’est-il pas pris par l’impôt ? »


      • Lemiamat 8 février 2010 11:44

        @ YAKA

        « La solution c’est le partage des richesse. »
        Plutôt qu’un partage des richesses je préfère la remise en marche de l’ascenseur social. Ceux d’en haut ils ont fait en sorte qu’il soit en rade, (veulent pas le faire marcher, parce qu’ils savent qu’ils y perdraient, trop cons), YAKA le remettre en marche donc mise en concurrence et suppression des protections des emplois.
        Je sais pas ce que c’est le partage des richesses. Parce que si c’est prendre l’argent à qq uns pour le donner à d’autres alors c’est un VOL. Alors ce sera peut être un vol en bande organisée, peut être même un vol en bande organisée majoritaire (voir démocratie). Certes il y a de l’égalite dans vos propositions mais çà manque sérieusement de justice. Et venez pas me parlez de justice sociale, vu les prélèvements que l’ON paie, il ne devrait plus y avoir de pauvres en France, m’ait d’avis que qq uns se remplissent les poches au passage, mais bon ils sont élus hein smiley


      • foufouille foufouille 8 février 2010 11:55

        suppression du smic..........
        tu demarres a 300 dans le bidonville et tu prend l« ascenceur liberal » pour le reve des 1200


      • sisyphe sisyphe 8 février 2010 12:33

        Par Lemiamat (xxx.xxx.xxx.53) 8 février 11:44

        @ YAKA

        Je sais pas ce que c’est le partage des richesses. Parce que si c’est prendre l’argent à qq uns pour le donner à d’autres alors c’est un VOL

        Exact !

        C’est la définition même du capitalisme libéral ; prendre l’argent au maximum de citoyens, au profit de quelques uns.

        Soustraire les richesses réelles à ceux qui les produisent, et spéculer dessus, en en retirant d’énormes bénéfices

        Ce n’est effectivement pas un « partage des richesses », mais une captation, un vol.


      • Yaka Yaka 8 février 2010 13:52

        @ Lemamiat

        Merci pour ton commentaire, il y a tellement de gens qui pensent comme toi que je suis content d’avoir l’opportunité de répondre à cet argumentaire !

        On reprend

        «  »La solution c’est le partage des richesse."
        Plutôt qu’un partage des richesses je préfère la remise en marche de l’ascenseur social. Ceux d’en haut ils ont fait en sorte qu’il soit en rade, (veulent pas le faire marcher, parce qu’ils savent qu’ils y perdraient, trop cons), YAKA le remettre en marche donc mise en concurrence et suppression des protections des emplois.« 

        La suppression des protections des emplois donnent le pouvoir aux employeurs, et aux actionnaires qui sont au-dessus. Ca boosterai la production d’une part, et ca remettrait une couche de pression aux salariés, ce qui permettrait de faire diminuer les salaires.
        Les salaires diminués, la part des profits augmente, et l’argent est de plus en plus concentré.

        Tout ca nous mène droit dans le mur : crise de surproduction.
        Ton ascenseur social ne marchera pas puisque les riches seront toujours de plus en plus riches.
        Bien sur quelques cerveaux pourront être utiles aux détenteurs de capitaux, qui les paieront bien (mais bien moins que ce qu’ils se paient eux-même).

         »Je sais pas ce que c’est le partage des richesses. Parce que si c’est prendre l’argent à qq uns pour le donner à d’autres alors c’est un VOL. Alors ce sera peut être un vol en bande organisée, peut être même un vol en bande organisée majoritaire (voir démocratie). Certes il y a de l’égalite dans vos propositions mais çà manque sérieusement de justice. Et venez pas me parlez de justice sociale, vu les prélèvements que l’ON paie, il ne devrait plus y avoir de pauvres en France,"

        Je parle de partage, toi tu parles de redistrubition.
        Le partage, cela consiste, une fois les profits réalisés, à se les partager justement.
        Comme ce n’est jamais le cas, on met en place des systèmes de redistributions.
        Pour le moment les salariés ne peuvent pas demander une plus grosse part du gateau, car ils sont mis constamment en concurrence avec les chômeurs qui, pour la pluparts, ne demandent qu’à trouver un emploi.
        Et je ne parle même pas de la mise en concurrence INTERNATIONALE qui est de plus en plus efficace.
        Tu parles de VOL, mais d’où la richesse des riches provient ? la méritent-ils vraiment ? comment peut-on mériter un salaire équivalent à 400 SMIC ? Ces gens là ne travaillent pas 400 fois plus.

        Le système est fait de telle sorte que les riches sont de plus en plus riches, et ne me dis pas que la richesse se répand dans toute la population après, je t’attends au tournant avec une grosse batte :)


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 2010 15:06

        @ Kalon :


        Il serait raisonnable de penser que cette histoire est finie, mais il n’y a plus rien de prévu pour prendre la suite. Les vieilles querelles de dominance gardaient toujours une parcelle d’idéalisme bien dangereux. On est maintenant dans un jeu coopératif à somme nulle de pure corruption où il y en a pour tout le monde puisqu’on imprime les billets à demande. 

        Comment retrouver un sens à l’économie quand 184 milliards de dollars de faux-vrais bons du tresor apparaissent et disparaissent à la frontiere italo-suisse, sans que personne n’en parle plus la semaine suivante ? Un sens à la politique, avec cette pandémie bidon... et un Republicain au Massachusetts, pour faire durer le plaisir.... ? 

        Jadis. ces situations menaient à une invasion des Barbares... mais n’y a plus de Barbares aux frontières. En fait, il n’y a plus de frontières... Alors on a inventé le « terrorisme », des Barbares parmi nous.... Mais cette histoire de fous peut devenir une terrible réalité, avec chacun qui saute à la gorge de son voisin sans raison quand il comprend que la situation n’a plus AUCUN sens.


         Pierre JC Allard

      • ddacoudre ddacoudre 8 février 2010 17:13

        bonjour pierre

        j’ai aimé ton expression les terroristes sont parmi nous.

        nous pourrions à l’aise remplacer les frontierre politiques par des frontières commerciale, les anciennes seignerie sont devenus des marchés que se répartissent les seigneurs du commerce, les politiciens se limitant à organiser les conditions d’emploi des serfs volant dans leur ignorance consumériste qui les attache inexorablement à leur condition de démocrate élisant leur seigneur et maitre.

        cordialement


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 2010 23:23

        @ ddacoudre


         Le comiquement lamentable, c’est que l’immense majorité des gens ne voient pas que nous avons un gouvernement global parfaitement opérationnel de banquiers cooptés qui s’occupe des choses sérieuses - la monnaie, le crédit, les termes d’échanges - laissant à des bouffons locaux médiatiquement choisis les trivialités comme l’éducation, la santé et le bonheur des gens.... Et on en jase.... Mais est-ce qu’il y a mieux à proposer ?

        Voir en liens un texte court... ou un texte long,



        Pierre JC Allard


      • le naif le naif 8 février 2010 10:53

        Excellent article

        Pour compléter, une source un peu moins orientée que solidarité & progrès
        Une analyse fort intéressante et intructive du Leap 2020.

        http://www.leap2020.eu/Printemps-2010-Nouveau-point-d-inflexion-de-la-crise-systemique-globale-Quand-le-noeud-coulant-des-deficits-publics-va_a4083.html

        Ou il apparait que le problème Grecque est vraiment peanuts par rapport au déficits du Royaume-Unis ou simplement de la Californie ( 7eme ou 8 eme puissance économique) La Différence étant que US et GB ont toute latitude pour faire fonctionner la planche à billets, ce que la zone euro ne peut pas faire....

        Question subsidiaire, l’Euro était sensé protéger les pays du risque d’attaque de leur monnaies, Alors comment se fait-il que la GB hors zone euro ne soit pas le premier pays attaqué par la spéculation ????


        • Yaka Yaka 8 février 2010 11:36

          L’euro garantit la pérennité de la rente, en contrôlant drastiquement l’inflation.
          Les Etats-membres n’ont aucun moyen de se défendre, voilà pourquoi ils sont attaqués en priorité.

          De plus, les banques rapaces sont anglaises et américaines, et sont probablement plus enclines à croire à la chute de la Grèce qu’à la chute de leur propre pays.


        • sisyphe sisyphe 8 février 2010 10:56

          Les pays européens et l’€uro sont pris à la gorge par les dettes et la spéculation autour, organisée par les hedge funds, et les banques.

          La seule solution, pour éviter les plans drastiques, genre FMI, qui vont mettre les citoyens européens à genoux, pour des problèmes créés uniquement par les banques, est l’annulation des dettes privées des pays, et la vitale réforme monétaire, retirant le pouvoir de création de l’argent aux banksters, et le redonnant à un organisme central sous la tutelle des états.

          Mais, derrière les rodomontades, effets de manche et déclarations indignées de vouloir « réformer le capitalisme » de Sarkozy et autres pantins de la finance, personne n’osera s’y attaquer, et le dépeçage des pays et des citoyens va continuer au profit des mafias financières.

          Vive le capitalisme libéral, et la spéculation ; on vit une époque formidable !


          • le naif le naif 8 février 2010 11:39

            "La seule solution, pour éviter les plans drastiques, genre FMI, qui vont mettre les citoyens européens à genoux, pour des problèmes créés uniquement par les banques, est l’annulation des dettes privées des pays, et la vitale réforme monétaire, retirant le pouvoir de création de l’argent aux banksters, et le redonnant à un organisme central sous la tutelle des états."

            Le problème, c’est justement que la BCE est indépendante des États et n’as pas le pouvoir de créer de la monnaie comme la banque d’Angleterre ou la Fed, les États de la zone Euro se sont privés du pouvoir régalien de créer la monnaie. Revenir aux monnaies nationales est également impossible dans l’urgence, par conséquent pas d’autres solutions que de rester solidaires les uns des autres comme dans une cordée encore faudrait-il un chef de cordée qui sache par ou passer et c’est vraiment là que le bas blesse.
            La décision d’Obama de snober la prochaine conférence européenne en dit long sur le sujet.... Ce traité de Lisbonne arraché au forceps et qui devait permettre a l’Europe de parler d’une seule voix, nous dote en réalité d’une hydre à trois tête..... de ce côté là non plus point de salut !!!


          • Terran 8 février 2010 13:29

            Pourquoi c’est impossible de revenir à frapper notre monnaie ?
            c’est une image, on peut conserver l’€.

            Tout est dans la manière d’en indexer la valeur.

            Le tour de passe passe formidable des escrocs de wall street la city fed bce est de faire croire qu’on peut indexer la valeur de l’argent, sur de l’argent !!!
            Alors que la valeur de l’argent représente une quantité de travail normalement dans un système capitaliste, ce n’est pas le capitalisme responsable.

            Il faudra bien qu’un jour vous vous rendiez compte que l’argent doit avoir une valeur pour être quelque chose, c’est une notion basique qui est occultée.

            wake up !!!


          • beethoven32 beethoven32 9 février 2010 01:19

            "Il faudra bien qu’un jour vous vous rendiez compte que l’argent doit avoir une valeur pour être quelque chose, c’est une notion basique qui est occultée."

            Hum oui c’est un débat... mais si on fonde la valeur de l’argent sur le travail... sur quoi fonde-t-on la valeur du travail... comment côte-t-on le travail...
            On a pris l’habitude de côter un travail par l’argent, si on tente l’inverse, le serpent va se mordre la queue. Mais vous avez peut-être un hypothèse ?


          • Terran 9 février 2010 01:39

            Oui, indexer la valeur sur les grands projets à long terme, onts, trains, etc...
            Des choses utiles à tout le monde, qui font gagner de l’argent à tout le monde sans que même nous n’ayons besoin de confiance.


          • beethoven32 beethoven32 9 février 2010 01:52

            Mais même la valeur de ces grands projets est variable en fonction du pays, en fonction de la disponibilité en matières premières, et varie au cours du temps...


          • Terran 9 février 2010 02:17

            Et alors ? ou est le problème ?

            Cela peu s’ajuster, il y a au moins quelque chose.
            Nous connaissons la valeur de la marchandise et nous pouvons modéliser les gains, ce serait plus utile que de modéliser le climat.


          • Terran 9 février 2010 02:19


            Regardez, il suffit de réfléchir un peu et de se pencher sur le problème, et vous en avez soulevé les principales variables !!!

            Il n’y a plus qu’a mettre cela en équation, et nous aurons une règle générale viable.
            Ce n’est pas compliqué, de simple ajustements qui correspondent à la réalité.

            Il y a matière à l’étude pour une vraie science économique. Tenir compte de la richesse produite, pour en indexer la valeur.
            C’est simple, et efficace.


          • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 10:58

            @L’enfoiré & Chantclerc

            Jorion a parfaitement mis le doigt là où ça fait mal : des déficits, incompréhensibles, qui n’existaient auparavant qu’en temps de guerre, et qui mèneront à la destruction sociale.

            Voir cet excellent passage où il attaque Eric Worth qui s’accroche aux branches : « Néron joue de la lyre pendant que Rome brûle ». Oui, Rome brûle, et pendant ce temps, les merdias complices nous endorment avec des conneries, l’identité nationale, la burqa, les risques d’avalanche dans les Alpes (10mn au JT de 20h) ...


            • Lemiamat 8 février 2010 11:00

              « Voir cet excellent passage où il attaque Eric Worth qui s’accroche aux branches : »Néron joue de la lyre pendant que Rome brûle« . Oui, Rome brûle, et pendant ce temps, les merdias complices nous endorment avec des conneries, l’identité nationale, la burqa, les risques d’avalanche dans les Alpes (10mn au JT de 20h) ... »

              Avec çà +100000. C’est tellement plus simple d’endormir le bon peuple....


            • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 11:19

              Tellement bien copié -collé qu’aucun article récent ne conclut que la Grèce est le point d’entrée d’une imminente dictature qui va sétendre à l’Europe entière. Léon qui peste quand les articles ne sont pas référencés, et qui re-peste quand ils le sont. Mon grognon la piquouse t’as pas arrangé smiley Non seulement t’es un perdant, Léon, tu t’es gourré l’année dernière en disant que l’économie allait bien, tu t’es gourrer en te précipitant dans un centre de vaccination pour une maladie fantôme, mais en plus t’es un mauvais joueur.


            • Pyrathome pyralene 8 février 2010 12:58

              Mais c’est le fond de commerce à trolléon  ! la dictature d’extrème droite.....


            • Terran 8 février 2010 13:32

              Trolleon

              Tu veux pas redevenir Leon s’il te plais ?
              Ne veux tu peux te ranger à mes cotés et émettre des doutes sur tout, en prenant une position constructive après avoir regarder les causes, en déduire les effets probables, possibles, il n’est pas interdit de spéculer !


            • L'enfoiré L’enfoiré 9 février 2010 10:23

              John,
               Merci, pour la vidéo, que je n’avais pas vue. Dommage qu’elle a été écourtée.
               Si je suis Paul Jorion depuis quelques temps, c’est que j’aime ce qu’il dit.
               Les déficits sont la plaie de beaucoup de pays.
               Tant que les pays prêteurs garderont encore une confiance, cela tiendra.
               Je crois que même ces derniers ont intérêts à faire semblant qu’ils le sont.
               Le « to big to fail » est encore plus vrai.
               La destruction sociale en est le prix. Je suis d’accord.
               Rome brûle, exact. Pourtant Rome existe toujours.
               Ce sont des cycles comme toutes les civilisations l’ont été. 
               Quant à l’endormissement par les conneries dont vous parlez, je le fais aussi ressentir dans mon dernier article sur l’Identification à l’indienne, paru ce matin.
               A vous lire, je vous sais très pessimiste.
               Ce que mon commentaire précédent voulait ajouter, et je le faisais ressentir dans mon analyse « L’avant d’après », c’est qu’il y a des raisons dans le passé de nos déconvenues d’aujourd’hui et que s’endormir sur ses lauriers, avec une impression que tout est inéluctable, c’est s’endormir sur une bombe.
               J’espère m’être mieux fait comprendre. smiley


            • bionet bionet 9 février 2010 18:43

              Tout à fait d’accord avec vous, l’enfumage est la règle mais il faut reconnaître que si la vérité était criée sur les toits ce serait la panique générale donc chuutttttttttt........tout ne va pas si mal madame la marquise, patience ça ira mieux demain.


            • bionet bionet 9 février 2010 18:48

              le monde est à l’heure du dépôt de bilan.......


            • L'enfoiré L’enfoiré 9 février 2010 23:08

              Bionet,
               Dépôt de bilan, le monde ?
               Mais vis-à-vis de qui ? Des martiens ?.
               N’oublions pas que les règles si elles sont mondiales, cela change tout.
               Les règles, ce sont les hommes qui les font.
               Les dettes, c’est aussi le cas.
               En fait, il y a de bonnes dettes et de mauvaises.
               Celles qui sont là pour détruire et les autres pour construire.


            • ZEN ZEN 8 février 2010 12:02

              Chantecler
              Mais Léon va nous faire des articles originaux sur ce sujet, c’est sûr...
              Quand il sera sorti de la villachmachie


            • JL JL 8 février 2010 13:03

              La villachmachie, c’est un effet secondaire du squalène ?

              Ni l’un ni l’autre, trolléon en bon aurtoritarien est victime de sa pensée binaire : John Lloyds n’étant pas son pote, trolléon est condamné soit à manger son chapeau en silence, soit à le faire sans vergogne. Son ego n’admettant pas la premières solution ...


            • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 14:01

              Mais mon pauvre Léon, c’est pas toi qui appelait soucoupiste tous ceux qui défendaient la théorie d’un effondrement économique organisé ? La fin du monde est déjà là, tu seras sûrement un des derniers à ne pas t’en apercevoir, et que ça s’effondre maintenant ou dans deux ans n’a aucune importance en regard de la montagne qu’on va se prendre sur les tronches, les instigateurs ont les moyens de prolonger l’agonie sans qu’on sache ce qu’ils ont exactement derrière la tête : le désastre sera tellement majeur qu’on en oubliera les analyses qui l’avaient prévu, et qu’on en oubliera encore plus les mouches qui venaient troller autour.


            • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 16:40

              Les imbécilités t’attirent en tous cas, moi tes articles « play-list » d’ados attardés, il ne me viendrait même pas à l’idée d’aller les lire. Le 21 décembre 2012, aucune chance que ça soit moi, la piquouse et la retraite, ça a fini par te ronger la cervelle. La grippe, c’est toi qui en a eu une trouille verte, et qui s’est rushé pour se faire empoisonner, pas moi, ça en dit long sur ta capacité de discernement. Ancien professeur d’économie, le Léon, ben putain les mômes ils sont formés aux doctrines d’enfumage maintenant, j’espère pour eux qu’il y en aura avec moins de merde dans les yeux.


            • ZEN ZEN 8 février 2010 18:13

              @ Trolléon
              Je comprends , car cet article est exagérément apocalyptique, conformément aux dogmes de l’auteur
              Mais il y a lieu de se faire du souci, le pire n’étant jamais sûr, si tu lis Roubini, qui ne s’était pas trompé en annonçant la crise qui rebondit, alors que personne n’y croyait
              Quand l’affaire Enron est arrivé, je suis tombé sur le c*, quand l’Irlande a flanché, idem,etc...Je crois que l’on n’est pas au bout de nos (mauvaises) surprises
              Etre pessimiste (raisonnablement ) est la moins mauvaise attitude par les temps qui courent
              Mais libre à toi de faire un article plus mesuré


            • Augustule pipo 8 février 2010 19:59

              @Léon

              Voila un os à ronger, un article comme vous les aimez !

              http://www.marianne2.fr/Effroyables-complotistes_a185045.html


            • Terran 9 février 2010 00:27

              « j’espère pour eux qu’il y en aura avec moins de merde dans les yeux. »

              Il y en a John, le filière technologique et technique et pas dupe.
              Le message suit son cours smiley


            • bobbygre bobbygre 9 février 2010 11:37

              Au fait, on attend toujours la faillite généralisée des banques, l’effondrement du dollar

              Ouvre les yeux !

              Pour ce qui est du vaccin, la thèse la plus défendue sur le net, c’était que tout ça n’était qu’une histoire de pognon et que l’épidémie n’existait que dans les rêves des corrompus de l’OMS.
              Bah, le net avait raison une fois de plus.


            • L'enfoiré L’enfoiré 10 février 2010 10:06

              John,
               Rassurez-moi, vous ne jouez pas à ça.
               Regardez la mise en avant des premières images avant le film.
               Cela met les choses au point. smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 10 février 2010 10:13

              John,
               L’Europe sombre ? Et si vous faisiez la même chose qu’Hengxi ?
               Il n’a pas l’impression de sombrer. smiley



            • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 11:07

              "Question subsidiaire, l’Euro était sensé protéger les pays du risque d’attaque de leur monnaies, Alors comment se fait-il que la GB hors zone euro ne soit pas le premier pays attaqué par la spéculation ????« 

              Parce que ce sont eux qui spéculent (sous le terme »anglo-saxon" dans l’analyse cité par l’article, on doit entendre les US et la City), outre le QE qu’ils pratiquent sans demander d’autorisation, puisque hors de la zone Euro. La GB ne vit que par le tertiaire, ou plutôt, comme le disait Jim Rogers, elle na plus rien à vendre. La destabilisation de l’Euro est pour elle une manne inespérée.


              • non666 non666 8 février 2010 11:52

                Plusieurs remarques :

                1) Les ministres de la zone EURO se reunissent ...au Canada !
                Au niveau international, il n’est pas neutre du tout de regler des problèmes interieur à l’etranger.
                C’est meme un interdit diplomatique.
                Ce n’est meme pas le probleme du commonwealth puisque la grande Bretagne n’EST PAS MEMBRE de l’Eurogroup.
                Avouer une supposée faiblesse en Amerique du nord, alors que le dollar s’effondre victime de son emission massive explosive sans contrepartie richesse produite n’est assurement pas neutre.
                Il s’agit tres clairement d’envoyer des signaux a l’amerique du Nord.
                Le dollar ne pouvant plus etre sauver, on torpille publiquement l’euro, seul alternative opour preparer la fusion des deux monnaies.

                2) « La faillite des Etats » (europeens) est un mensonge.
                Comparé a l’endettement global (menage, + Banques + Etats + collectivités territoriales (ce qui comprends les etats membres aux etats unis) les europeens (meme les grecs et les espagnols) sont beaucoup moins endettés que les etats unis.
                On montre du doigt le plus faible, le moins rigoureux , mais on oublie de dire que la Grece ce n’est que 10 millions d’habitants pour 370 millions d’europeens.
                Le « surendettement » grec coute moins a la stabilité europeenne que« l’emprunt Giscard », les années socialistes et sa distributions des « excedents budgetaires » , la gabegie des années Chirac et surtout l’effondrement depuis sarkozy.
                On ramene toujours le deficit budgetaire au PNB, par exemple avec la limite officiele de Masstricht de 3%.
                En realité ces 3% (par rapport au PNB) representait 20 % de deficit du budget par rraport a lui-meme.
                Depuis Lagarde/Sarkozy , nous avons franchi les 40 %....
                L’Etat français depense 10 et recoit 6 en impot !
                Mais meme ainsi, avec l’endettement inveitable de l’Etat qui s’enfle, l’endettement total de la société française (collectivité + menage + entreprise) est TRES inferieure a ce qui existe aux etats unis.
                Rapporter au budget global de l’Europe , l’effondrement grec est une goutte d’eau.


                Les seuls gagnants ce sont les banques qui s’offrent des rendements delirants en pretant a des Etats montrés du doigt.
                Or avec les emprunts d’etats , les règles comptables « internationales » (en fait des normes comptables anglo-saxonnes) permettent de miser sur les marchés jusqu’a 12,5 fois ce qu’ils ont « prété » (pour du AAA comme la France).
                Les banquiers aux doigts crochus sont donc les seuls gagnants de ce montage publicitaire pour nous convaincre de notre « surendettement » collectif« 


                3) En vérrouillant les bourses europeennes (rachat de la bourse de paris par celle de wall street ) on supprime deja un grand nombre de controle »indigenes" chez nous.
                En invitant la Banque de grande bretagne dans l’eurogroupe, on lui donnne TOUS les renseignements de guerre economique dont ils ont besoin pour nous neutraliser.
                Pour ne pas tomber seuls, les anglo-saxons qui avaient impose le dollar etalon (avec un cours fixe dollar-livre au depart) Bretton wood, puis l’abandon de la couverture Or (apres les demandes de remboursement de DeGaulle...) sont en train d’essayer de s’accrocher a nous pour eviter la noyade seul.
                Pourtant ils ont été impitoyable avec les pays d’amerique du sud au moment de leurs hyperinflation, avec la turquie, la Corée....avec tous le monde en fait.
                Le francs, la lire avaient été attaqués par des speculateurs (Soros) renseignés directement par leurs contacts au sein meme du SME (serpent monnaitaire europeen)
                Aujourd’hui, le dollar et toute sa zone s’effondre( la grande bretagne aussi donc....)
                Ils utilisent donc tous leurs leviers, tous leurs controles pour nous faire croire que le probleme est chez nous , ce qui evite de regarder chez eux....
                La Grece , l’espagne, l’irlande sont des CONTREFEUX mediatiques, ni plus, ni moins.


                Effectivement une dictature financiere est en train de se mettre en place.
                On peut meme parler d’une dime imperiale , d’une taxe americana.

                4) Et l’OR ?
                Ou est il ?
                Qui en a des reserves  ?
                Pourquoi Sarkozy, quand il etait ministre des finances a t’il essayé de vendre les stocks de la banque de france (les deuxieme du monde...)
                Que se passera t’il quand les monnaies vont exploser.
                Qu’est devenu le stock de la banque de France depuis que le duo d’agent des etats unis (Lagarde/Sarkozy) est au pouvoir ?
                Qui’est devenu le stock des etats unis ?
                Ou sont passé les stocks qui etaient SOUS le WTC ?




              • plancherDesVaches 8 février 2010 17:54

                Non666, tu délires complètement.

                Depuis quand un financier ou un de ses servants ne se sauve pas dans un autre pays pour « protéger ses intérêts ».... ???

                Et même mieux, car dans le cas présent, c’est le ministre des finances des US qui a dit ce qu’avait exprimé les politiques européens.

                Ca, ça s’appelle de la transparence.


              • appoline appoline 8 février 2010 19:26

                @ Non
                @ Johnny,

                Ce qui est sûr, c’est que d’ici quelques temps nous allons subir l’effet secondaire des frasques d’une partie (pourtant si petite) de l’humanité. Nous devons bien comprendre que le marasme dans lequel nous pataugeons ne peut perdurer, il y aura une cassure, une grande cassure. Beaucoup d’entre nous n’osent y croire mais nous voyons bien que cela nous échappe maintenant, l’être humain est ainsi fait, sans se faire taper sur les doigts, il continue ses conneries. On a joué, on a perdu, maintenant on va récolter.


              • L'enfoiré L’enfoiré 10 février 2010 14:38

                John,
                 Le taux de la livre sterling par rapport à l’euro était de 0,94 en octobre 2009, et de 0,86 fin janvier 2010. 
                 Des chiffres quand on avance des idées. Merci. smiley


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 février 2010 11:13

                L’Europe sombre, oui, mais elle ne finira jamais de sombrer. Ce n’est pas à cause « des mauvais élèves » mais à cause de la France qui avait enrôlé l’Allemagne. Le couple insolite frano-allemand, dont l’idéologie consiste à créer un monde d’opulence (chez eux ) en associant les pays du fragment occidental de l’Europe et en dominant le reste du Monde, a introduit le cheval de bois (Euro) concurrent du Dollar dans l’économie mondiale et dont les conséquences sont ces crises insurmontables !

                Jusqu’à présent la France a réussi à noyer son chagrin en exploitant les petits pays européens et surtout ceux « enlevés » au bloc de l’Est, mais le dernier résultat sera la prise de conscience générale que l’idéologie française est synonyme de mal absolu. 

                Lorsque les 27 (les peuples et non leurs dirigeants corrompus par les mirages de Bruxelles) seront face à l’impossible, ils comprendront ce qu’il y’a lieu de faire !

                Mohammed MADJOUR.


                • Terran 8 février 2010 18:27

                  @ Chanteclerc

                  Génial, tu résumes tout.
                  Je suis content de te voir tenir ce discours.
                  C’est le bon. Continues.

                   smiley smiley smiley smiley smiley

                  ça fait plaisir !!!


                • TSS 8 février 2010 11:14


                  les banques avec leur avidité nous ont foutu dans la m...e(2 fois avec le renflouement) !!

                  Comment Nescabot 1er(le sauveur) et ses copains européens peuvent ils laisser ces banques

                   preter de l’argent à des taux prohibitifs, à la Grèce notamment,argent qui neredressera en rien la

                   situation mais qui ne servira qu’à mettrele pays un peu plus sous le joug... !!

                   


                  • zelectron zelectron 8 février 2010 11:25

                    On peut aussi considérer qu’elle n’est plus aussi lumineuse, elle devient de plus en plus sombre.


                    • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 11:39

                      Pour reprendre le commentaire que j’ai fais sur l’autre post :

                      Oui l’UE devait construire l’Europe sociale. Mais le traité de Lisbonne en a fait une dictature. On comprend cette ténacité des dirigeants à vendre l’Europe à tous prix : les pays sont devenus des comtés à la merci d’une magistrature supra-nationale, elle-même en collusion étroite avec le grand capital. Le régime féodal revu et corrigé, avec le retour en masse de la servitude.


                    • Leviathan Leviathan 8 février 2010 11:35

                      Pour en savoir plus, écoutez la Revue de Presse internationale de Pierre Jovanovic du 02 février 2010 :
                      http://www.megaupload.com/?d=G027OZ56


                      • Flo Flo 8 février 2010 11:41

                        Des citations de Larouche et des liens vers solidarité et progrès ?
                        Je ne vous croyais pas comme ça, John...


                        • Yaka Yaka 8 février 2010 11:47

                          Si Solidarités et Progrès dit des choses justes, je ne voit pas pourquoi on ne s’y referrerait pas.


                        • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 11:53

                          Dois-je entendre un reproche concernant des accointances politiques que vous présupposez ? S’il était important de vous rassurer, je vous répondrais que je nai jamais voté de ma vie, considérant tous bords politicaille comme de la racaille, la cravate en plus.

                          Maintenant oui, j’aime bien LaRouche, je pense qu’il a bien établi les tenants et aboutissants du système financier actuel. Mais il ne vous aura pas échappé qu’il y en a d’autres que j’aime bien aussi.


                        • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 11:54

                          Msg adressé à Flo, bien entendu


                        • Terran 8 février 2010 14:42

                          Il y a quelque chose dans les propos de Larouche qui est plus qu’une analyse.

                          Il y a aussi un grand espoir pour réconcilier l’humanité avec elle-même.
                          Aussi nous devons défendre de toutes nos forces le secteur nucléaire et en prendre le contrôle total.
                          Car là est la clef de la réussite de la civilisation Terre.
                          Les Curie l’avait bien compris.


                        • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 8 février 2010 18:53

                          Ca a d’ailleurs beaucoup réussi à Marie Curie...


                        • rastapopulo rastapopulo 8 février 2010 21:55

                          Ceux qui traite le nucléaire comme de la merde sont des pourris-guatés !

                          Remerciez moi de vous le dire, c’est gratuit pas comme l’éolien ou le photovoltaique Ahahaha

                          Comme pour TOUT il y a des inconvénients mais ne pas reconnaître que l’atome a été domestiqué et que c’est le tandem écolo-rétrograde et multinationale-grippe-sous qui freine la transmutation des déchets nucléaire est révélateur de la SOUSINFORMATION.


                        • Terran 8 février 2010 22:09

                          Juste !!!

                           smiley

                          Si juste !!!

                          Cela ne résiste pas à l’analyse !!!


                        • Yaka Yaka 8 février 2010 11:51

                          Merci pour cet article bien renseigné et bien référencé.

                          Les seuls qui ont prévus la crise prévoient une rechute imminente, cette fois-ci des Etats, qui subiront l’effet domino dont le premier sera la Grèce, puis le Portugal et l’Espagne.


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 février 2010 11:57

                            @L’Auteur

                            « Oui l’UE devait construire l’Europe sociale. Mais le traité de Lisbonne en a fait une dictature. »

                            Je ne suis pas d’accord pour cette excuse politicienne de tous les politicards Gôchistes ! L’Europe sociale était en marche avant la création de « L’Empire-fantoche-Europe-des-27-en attendant... »

                            C’est précisément aujourd’hui et à cause de l’administration de Bruxelles que les acquis sociaux des Européens s’évaporent un par un tout en permettant le foisonnement des fortunes privées. « L’Europe » est devenue l’excuse de tous les dirigeants incompétents ou complices.

                            Quand le concept fondamental est biscornu, il ne peut mener à bon port : L’Europe impériale est une idée nazie qu’il faut maintenant corriger en remettant à chaque Nation européenne, envoûtée malgré elle et enrôlée par la machinerie franco-allemande, son destin et ses pleines prérogatives !

                            La Vielle Europe avait déja enfanté un « Nouveau Monde » sur des terres étrangères en créant la Supercolonieaméricaine, elle ne pourra jamais « faire mieux ou plus », c’est fini !

                            Mohammed MADJOUR.


                            • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 14:03

                              Mohammed, vous avez du mal me lire, ou moi mal m’exprimer, mais je suis dans l’ensemble en phase avec votre commentaire.


                            • ZEN ZEN 8 février 2010 12:06

                              L’Europe est sur le fil du rasoir...
                              J’ai appris depuis peu seulement qui notait les Etats. Instructif !

                              -Qui note les Etats ? :
                              ["L’arbitrage comprend (alors) une grande part d’arbitraire. Les pays riches peuvent compter sur de bonnes notes, tandis que les plus pauvres - et donc ceux qui ont souvent les besoins les plus pressants - sont pénalisés. Mieux vaut coopérer, c’est-à-dire fournir tous les documents demandés et recevoir la visite d’« examinateurs », que se voir décerner une note non sollicitée. Le système renforce les inégalités et regorge d’effets pervers. Le plus spectaculaire étant celui que les Anglo-Saxons appellent « self-fulfilling prophecy » : le simple fait de prévoir, même à tort, une déconfiture amène la déconfiture. Tout gouvernement qui dépend pour son financement des marchés internationaux se trouve à la merci des agences de notation. Un pays peut voir sa note modifiée du jour au lendemain, ou se trouver placé « sous surveillance  », en anticipation d’une éventuelle rétrogradation. De tels «  avertissements » conduisent souvent à un changement de politique, histoire d’éviter la sanction financière des « marchés ». Tels des potaches nerveux, les gouvernements guettent les changements d’humeur des agences...Très sourcilleuses en matière de transparence lorsqu’il s’agit des notés, les agences de notation restent elles-mêmes bien mystérieuses. Leur pouvoir exorbitant et leurs abus appellent à un contrôle plus strict de leurs pratiques ou du moins à l’adoption d’un code de déontologie. De telles initiatives sont à l’étude, mais on peut douter de leurs succès. Les agences ne peuvent en effet être contrôlées que par ces mêmes gouvernements qu’elles tiennent sous haute surveillance."]
                              -Mais,qui contrôlera les agences notatrices ?...-
                              ______L’arbitraire des agences de notation
                              __Les agences de notation ont accentué la crise financière _
                              ______L’Europe veut mieux contrôler les agences de notation


                              • jymb 8 février 2010 12:13

                                On s’est bien f... de nous en affirmant que le dollar était en cours d’effondrement terminal because l’endettement américain.

                                Je retiens surtout de tout ceci que les grands « experts » sont capables de prédictions aussi pertinentes que celles de Mme Michu lorsqu’elle discute avec sa boulangère.

                                Statistiques faussées, déclarations à l’emporte pièce, interprétations vaseuses ou partisanes, la seule traduction pratique est de justifier plus d’impôts, de coercition, d’interdits et d’amendes, de rémunérations en baisse et de retraites reportées à la mise en bière.


                                • FritzTheCat FritzTheCat 8 février 2010 12:39

                                  Rien a redire, un bon résumé de la situation actuelle et des interrogations qui vont avec.

                                  Avec un commentaire, de ZEN, donné plus haut sur les agences de notation qui donne un éclairage complémentaire permettant de comprendre le dessous des cartes.


                                  • bonnes idees 8 février 2010 12:48

                                    Si les très nombreux Européens ne payent plus leurs impôts et n’engraissent plus le monstre en déposant de l’argent sur des comptes qui rapportent des queues de cerises la purge sera « endiguée ». Le citoyen n’est pas une vache à lait. Quel manque de courage que de laissez faire sans bouger le petit doigt.
                                    Las analyses sont nombreuses à la différence des actes qui sont étouffés dans l’oeuf. Voyez-vous les financiers ne mettront pas toute L’Europe en prison car cela est mathématiquement impossible.
                                    L’autre solution est de voir venir sans broncher. Comme on nous l’a si bien « martelé ».


                                    • Terran 8 février 2010 13:02

                                      Il y a 3 idées à retenir pour sauver nos culs.

                                      1/ Frapper notre monnaie

                                      2/ Pousser notre capacité de production nucléaire pour exporter plus et maintenir notre niveau de vie. Le nucléaire apporte aux peuples le minimum d’énergie vital à chaque humain.

                                      3/ Renforcer les liens économiques et le développement avec les pays émergés et nous unir avec eux.

                                      Sans cela point de salut pour l’Europe et l’Occident en général. Les peuples sont pris en otages par la city et wall street qui pillent les états souverains en maintenant les hommes dans une forme d’esclavage moderne avec rationnement de l’énergie. En utilisant les banques , l’argent de la corruption, l’escroquerie monétariste.

                                      Ce n’est pas le libéralisme qui responsable du naufrage.


                                      • rastapopulo rastapopulo 8 février 2010 22:08

                                        Le potentiel est immense, les besoins en électricité immenses.

                                        Dans la culture de masse, tout le monde ignore que soutenir le nucléaire veut dire progresser, transmuter les déchets et finir la mise au point de nouvelles technologie plus propre dans moins de 30 ans.

                                        Technologiquement c’est le bonheur, pourquoi cette haine de l’industrie ? Avec un minimum de richesse produite nationalement, les marges de manoeuvres serait dégagée pour la vrai protection de l’envirronement au lieu de s’embuer dans le CO2.

                                        L’indépendance face à l’empire de la finance anglosaxonne (ex-empire esclavagiste) passe par l’INDUSTRIE NATIONAL et les « grands » financiers l’ont bien compris. Après avoir détruit les états-unis qui était devenu avec Lincoln et Roosevelt le symbole d’une nation anti-empire, le même sort nous est réservé.

                                        Qui va racheter pour rien l’europe = Rotschild’s et Rockfeller’s

                                        Merci Ashton, Blair, Schroder, Obama, Bush, Laguarde,... Tous vendu à la finance anglosaxonne.


                                      • Terran 8 février 2010 22:11

                                        ++++++++++++++++++++++++

                                        ++++++++++++++++++++++++

                                        Je déclare la chasse aux souris verte, ouverte !!!!

                                         smiley smiley

                                        Et qu’elle soie bonne !


                                      • Julien Julien 8 février 2010 13:28

                                        Cet article est un amas de chiffres plus ou moins fiables.
                                        Il ne s’intéresse pas à la vraie question : pourquoi les pays sont endettés. Réponse : parce que les banques pretent de l’argent qu’*elles n’ont pas* (elles peuvent preter beaucoup plus que ce qu’elles ont en depot) *avec intéret*. Elles finissent donc par endetter tout le monde, tout en amassant des fortunes.

                                        Quand elles accordent un crédit, elles créent de l’argent. Lorsque la personne rembourse le crédit, il y a destruction d’argent. Mais la banque récupère les intérets qui doivent bien venir de quelque part ; réponse : à la masse monétaire en circulation, ou bien d’autres crédits. Les banques finissent donc par tout posséder. L’Etat a contribué indirectement à fournir les intérets (via le chomage, les aides diverses, la paie des fonctionnaires, etc), mais nécessairement s’endette via des emprunts, car il faut bien que l’argent vienne de quelque part. Et l’Etat a perdu le droit de créer l’argent. Aujourd’hui, plus de 90% de l’argent est créé par les banques.

                                        Voir :
                                        www.bankster.tv
                                        www.fauxmonnayeurs.org
                                        manuscritdepot.com/livres-gratuits/pdf-livres/n.david-millet.1.pdf


                                        • Pyrathome pyralene 8 février 2010 13:30

                                          Billet pertinent , John , le sursis touche bientôt à sa fin........les états se mis dans le rouge pour renflouer les banksters , et maintenant, ce sont ces mêmes ordures qui hurlent au déficit....si ce n’est pas de la manip , qu’on m’explique pourquoi !!....ça va très très mal finir en tout cas....


                                          • BABAYAYA BABAYAYA 8 février 2010 16:39

                                            Ouaip, bien d’accord avec toi pyr.
                                            On va mal finir, et surtout ils auront tout perdu......
                                            Au moins on peut reconnaitre ça aux français, ils aiment bien tout foutre en l’air sur leur passage quand ils ralent......


                                          • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 17:08

                                            La seule chose qui m’inquiète vraiment, c’est qu’ils peuvent prendre leur temps pour serrer le noeud


                                          • ddacoudre ddacoudre 8 février 2010 13:35

                                            bonjour loyds

                                            merci pour cette analyse, et la conclusion, la dictature des marchés, il faut virer tous ces fous du marché du pouvoir, mais encore faudrait-il que ceux qui votent pour eux le comprennent.

                                            je te joins un article ou j’essaye de faire saisir cela..

                                            http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=69498

                                            cordialement.


                                            • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 17:05

                                              Approuvé smiley


                                            • Soma Soma 8 février 2010 13:38

                                              Tres bon article John. Pertinent et assez direct =]

                                              Le fait est que les US n’ont que faire de l’economie Euro et ce depuis le debut..
                                              Preuve en est.. on ne parle pratiquement JAMAIS d’economie europeene ici meme aux US..

                                              Ca va mal finir ca c’est sure.. mais combien de temps avant nous avant que nous soyons definitivement dans le rouge...


                                              • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 17:10

                                                Avant ça je crois que c’est l’Iran qui va très rapidement revenir au devant de la scène. Je pense plutôt à un article ... enrichissant smiley sur l’Iran


                                              • « O » 8 février 2010 13:59

                                                Encore une annonce de catastrophe qui n’arrivera pas : c’est comme ça tous les jours sur Agoravox. Car la peur attire l’audience des moins éduqués. MDR !


                                                • « O » 8 février 2010 14:58

                                                  Je confirme...IcI sur Agoravox, les mêmes prédisaient la faillite du dollar américain. Et ils prédisent le contraire aujourd’hui, sur le même ton. C’est du café du commerce, et le pire... MDR ! Faut vraiment être paumé pour perdre son temps à lire ces articles débiles et faux du début à la fin.



                                                • TSS 8 février 2010 15:23


                                                  Vu les rotations de planches à billets aux USA ,cela fait bien longtemps que le dollar ne vaut plus

                                                   rien et n’est qu’une monnaie virtuelle elle ne tient debout que parce cela arrange tous les

                                                  escrocs speculateurs de la planete !!

                                                  la soi disant reprise n’est qu’un artifice pour calmer les esprits, momentanement !

                                                  les banques (françaises notamment) ont encore un nombre consequent « d’actifs

                                                   toxiques »cachés dans leurs comptes et avant que la bulle explose les etats auront trouvé

                                                  le pretexte adequat pour envahir l’Iran... !!


                                                • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 16:45

                                                  Il faut être un ignorant patenté pour ne pas savoir que le dollar ne vaut vrtuellement plus rien, et n’est maintenu sous perfusion par toute une batterie de machiavélismes ... dont précisemment la tentative de déstabilisation de l’Euro smiley Expliquez-nous, docte Kronfi, en quoi cela vous semble incompatible.


                                                • Pyrathome pyralene 8 février 2010 17:50

                                                  Oh si , le dollar vaut au moins 12 000 milliards de dette ( sans compter le reste sous le tapis...)....on est dans l’obligation de demander un prêt aux martiens !
                                                  Sinon , c’est l’interdiction banquaire..... smiley
                                                   La question n’est pas de savoir si on va s’en sortir , mais de savoir combien de temps le système va t-il pouvoir tenir.....à mon avis on fini actuellement les fonds de tiroir avant liquidation totale !!
                                                  Alors kronfilbrassov , tu peux toujours venir faire le fanfaron , il n’y aura que la fin de triste......ou de joyeuse d’ailleurs , la fin du capitalisme , ça s’arrose !!! smiley


                                                • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 18:07

                                                  Tsss Tsss Tsss, Léon, tu t’es bien gardé de mettre la fin, et encore plus gardé d’y répondre. Tronquer sournoisement comme ça, c’est même plus de la malhonnêteté intellectuelle, c’est du petit découpage d’écolier qui cherche à falsifier ses notes. T’as vraiment le cerveau bien pourri.


                                                • Pyrathome pyralene 8 février 2010 18:18

                                                  Trolléon , je me demande comment il peut faire tous les matins pour se regarder dans une glace......je me suicide illico avec son mode de pensée aussi nauséabond....une véritable anomalie génétique !!!


                                                • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 19:48

                                                  Ben oui, l’ Euro est descendue vendredi à 1,36 par l’opération du Saint-Esprit. Et ça se dit ancien Prof en économie. Très ancien alors.


                                                • Le péripate Le péripate 8 février 2010 21:51

                                                  Il y aurait des mécanismes du marché, Léon ? Basés sur les rapports de force ou sur le don et le contre- don, base de toute civilisation ?
                                                  Pas très clair tout ça.

                                                  Bon, c’est une discussion entre macro-économistes néo-keynesiens, je retourne à mes chers « autrichiens ».

                                                  Bonne soirée.


                                                • ZEN ZEN 8 février 2010 22:04

                                                  Léon
                                                  D’accord pour l’Europe, mais on peut s’interroger sur le caractère pervers de ces institutions de cotation, qui échappent au contrôle politique (voir mes liens plus haut). L’Europe n’a pas le choix : résoudre le problème en interne. Mais d’autres pays cachent beaucoup de failles sous le tapis : l’Espagne, l’Italie, le R.U...Il y a là de grosses difficultés à venir pour éponger. L’Allemagne ne se résoudra pas à le faire toute seule
                                                  Pour le dollar,monnaie de référence, les problèmes sont à venir. La défiance est grande, pas seulement en Chine. Il ne tient que par la confiance déclinante qu’il inspire encore, par nécessité.

                                                  Ce qui apparaissait insensé hier, pourrait se réaliser plus tôt qu’on ne le dit, avec toutes les conséquences prévisibles, pour l’euro aussi

                                                  Ce n’est pas qu’une affaire américaine.
                                                  Tout cela se préparait depuis des années et avait été prévu par les plus lucides
                                                  La « monnaie de référence »ne résistera sans doute pas longtemps
                                                  Les USA sont pris dans une nasse qu’ils ont fabriquée eux-mêmes.
                                                  Ils ne sont pas prêts à penser à un autre monde possible
                                                  "Les Etats-Unis ont décidé de financer leur plan de relance par des « moyens non conventionnels » recherchant un « assouplissement quantitatif » comme on dit en langage des banquiers centraux, ou pour le dire plus vulgairement, par de la monnaie de singe ou la planche à billet. La crise financière est désormais en passe se muer en crise monétaire mondiale...."(Malakine)

                                                  -«  L’éclatement de la crise et son débordement dans le monde entier reflètent les vulnérabilités inhérentes et les risques systémiques dans le système monétaire international », écrit le gouverneur de la Banque centrale de Chine, Zhou Xiaochuan, dans une tribune publiée lundi sur le site de l’institution. Le gouverneur de la Banque centrale chinoise ne mentionne pas spécifiquement le dollar, mais souligne que la crise actuelle a montré les dangers qu’il y avait à dépendre de la devise d’un seul pays pour les échanges internationaux. Une allusion claire au billet vert.Cette proposition sonne principalement comme un avertissement envoyé aux Etats-Unis après que la Réserve fédérale américaine a annoncé le lancement d’un programme d’achat pour 300 milliards de dollars d’obligations du Trésor. Pour y parvenir, la Fed va faire tourner la planche à billets, donc à terme relancer l’inflation et faire baisser la valeur du dollar. La Chine, dont 70% des réserves de change sont libellés en dollars - soit environ 1.400 milliards -, s’inquiète donc du risque de dilution de la valeur de ses avoirs, explique Françoise Lemoine, économiste au CEPII." (L’expansion)

                                                  L’insolvabilité américaine : une extravagance bientôt banale


                                                • Big Mac 8 février 2010 22:07

                                                  Philbrasov,

                                                  Encore une analyse impeccable à laquelle je souscris totalement, j’ai moi-même fait le pari sur un article de AV que les USA se relèveraient mieux de la crise que les Européens.

                                                  Pourtant je suis nul en économie mais il n’y avait pas besoin d’être un mage pour savoir que l’Europe seraient bien plus touchés par cette crise que les USA.

                                                  Ah ce que je me marre en lisant ici tous les articles anti-américains, je me dis que les bouseux d’ici qui les critiquent feraient mieux d’avoir la moitié de leur intelligence.

                                                  Un seul regret : je n’ai pas acheté du dollar alors que j’étais sûr qu’il allait monter !

                                                  God bless America ! smiley smiley smiley


                                                • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 22:29

                                                  Léon, inutile de copier un cours général comme rideau de fumée, je te joins ici l’analyse d’un cabinet spécialisé, c’est bel et bien la situation des PIGS qui sont à l’origine de la chute de l’Euro, va vendre tes salades aux petits enfants à la sortie des écoles, pauvre mec, t’es juste bon qu’à radoter tes anciens cours :

                                                  "L’euro était tombé vendredi à 1,3586 dollars, son plus bas niveau depuis le 20 mai 2009, pénalisé par des craintes persistantes que certains membres de l’union monétaire, comme la Grèce, le Portugal ou l’Espagne, ne puissent régler seuls leur problème de dette.

                                                  Les cambistes étaient déçus par les commentaires des ministres des Finances du G7, réunis au Canada vendredi et samedi, qui "ne sont pas parvenus à apporter des mesures concrètes pour gérer les problèmes persistants de dette en Europe", a noté Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

                                                  "Les participants sur les marchés qui attendaient des signes d’un renflouement de la Grèce ont dû être déçus", ont commenté de leur côté les analystes de Commerzbank à l’issue de cette réunion."


                                                • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 23:23

                                                  « Je n’ai pas dit autrechose mon brave »

                                                  Alors pourquoi me reprendre ? Ha oui, le troll, joubliais


                                                • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 23:30

                                                  Lisez donc ça

                                                  Mais oui, Léon, Le Monde, le canard à Sarko, celui qu’ils n’arrivent pas vendre tellement il se rapproche de la Pravda, le canard qui n’avait jamais prévu la crise. Tu as bien conscience qu’il ne reste que les cons comme toi pour le lire ?


                                                • Terran 9 février 2010 00:35

                                                  C’est un tas de merde que Leon a sur les yeux !!!
                                                  Il s’en sortira pas !

                                                  Même aidé, j’y crois pas...
                                                   smiley smiley


                                                • rastapopulo rastapopulo 9 février 2010 23:52

                                                  Obama se prend des taules à cause de son attitudes mondialistes alors ça va 2 seconde l’Obamania.

                                                  Pour le reste j’abonde mais comment accepter que les USA et l’Angleterre ne soit pas blacklisté ?

                                                  eux aussi trafiquent tous les chiffres !!!!!

                                                  Je voudrais bien connaître les vrais chiffres, moi et j’en appelle au controle démocratique ou à la mise en banqueroute.


                                                • Gollum Gollum 8 février 2010 14:43

                                                  Au fait vous avez pas remarqué comme Al-Quaida qui était en état de torpeur avancée resurgit bizarrement maintenant, voulant attaquer les US partout, même que les services secrets US prévoient un nouvel attentat majeur pour bientôt, et tout cela, comme par hasard, au moment même où les signes d’un effondrement économique sans précédent sont de plus en plus visibles ?


                                                  Profitez de vos derniers jours paisibles, braves gens... smiley

                                                  • Pyrathome pyralene 8 février 2010 18:22

                                                    La racaille choisira , avant tout , la fuite en avant.....ils ne leur reste que ça !!!! 


                                                  • Terran 8 février 2010 14:47

                                                    Peut-on dire que l’Europe s’est construite grâce aux nucléaire Français ?
                                                    Avons-nous brillé en Europe ?

                                                    Je réponds oui aux deux questions.

                                                    La troisième, que voulons-nous faire de cette Europe ?


                                                    • Pyrathome pyralene 8 février 2010 17:52

                                                      La troisième, que voulons-nous faire de cette Europe ?....

                                                      C’est pas « nous » mais « eux » , ils veulent en faire un empire de totalitarisme......si « on » les laisse faire....


                                                    • Terran 8 février 2010 18:31

                                                      Alors ne les laissons pas faire !!!!

                                                      « Rien ne peut arrêter une idée lorsqu’elle elle est arrivée à terme »

                                                      Se dis-t-on !!!


                                                    • Ernester 8 février 2010 15:28

                                                      Merci John,

                                                      une solution pour sortir de l’euro sans attendre quoi que ce soit de nos crânes d’oeufs campés à Bruxelles :

                                                      http://jeanzin.fr/index.php?post/2006/10/18/68-revenu-garanti-cooperatives-municipales-et-monnaies-locales

                                                      et pour ça, avoir un minimum de lattitude de production en se barrant des villes, bientôt mortifères, anticiper avant de trop subir

                                                      http://forum.permacultureweb.fr/


                                                      • Terran 8 février 2010 15:44

                                                        Une monnaie locale...

                                                        Bonjour le retour en arrière !!!
                                                        Nimp...
                                                        Bonjour les conversions de devises...


                                                      • Terran 8 février 2010 17:17

                                                        Ce paniers est un système transitoire en attendant que Main Street se réveille.

                                                        Je comprends cela ainsi car le BRIC tends l’oreille aux propositions de LL.



                                                      • Ernester 8 février 2010 21:14

                                                        Pas « une » mais « des » monnaies locales, de préférence « fondantes », non-spéculables, pour redonner le vrai sens à la monnaie : l’échange et non l’accumulation.

                                                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_compl%C3%A9mentaire 


                                                      • Soma Soma 8 février 2010 16:40

                                                        l’euro reste [ pour le moment ] plus fort que le dollar comme vous le savez. Mais a quoi bon avoir uen monnaie plus forte si c’est pour payer plus cher ?

                                                        Ici 20 dollar un jean levis. [que je porte en ce moment meme =P ] ( et achete dans une enseigne reconnus dans les US « Kohls » )
                                                        En france = 90 euros, pour le meme Jean.

                                                        Crise Economique ?

                                                        Monnaie plus forte ? S’en vanter pour constater que nos produits sont EXCESSIVEMENT cher... useless..


                                                        • 3°oeil 8 février 2010 16:54

                                                          il est ou l’or de la france,pas celui papier,celui qui brille j’en’ai comme une idée...


                                                          • Traroth Traroth 8 février 2010 17:04

                                                            Celui dont on a vendu une partie sous le quinquennat de Chirac ? Encore une idée splendide du ministre de l’économie et des finances de l’époque ! Mais qui c’était, déjà...


                                                          • Traroth Traroth 8 février 2010 17:03

                                                            Par un double tour de passe-passe, la dette cyclopéenne des banques étasuniennes est devenue la dette cyclopéenne des états européens. Ni vu ni connu, je t’embrouille !


                                                            • iciailleurs 8 février 2010 17:23

                                                              Je crois que je vais supprimer l’argent !
                                                              Mais, il est fou ce type, alors on supprime la dette mondiale par un jeu d’écriture.
                                                              Sur, il est complétement malade ce type.


                                                              • Pyrathome pyralene 8 février 2010 18:03

                                                                Il reste deux solutions , abolir la monnaie et les dettes pour refonder la société , ou se battre comme des chiffonniers , pour revenir quand-même à la première solution irrémédiablement...


                                                              • Croa Croa 8 février 2010 19:17

                                                                Il ne faut pas supprimer l’argent mais le sortir des mains des escrocs qui gouvernent en coulisse.

                                                                En clair la création monétaire étant un devoir d’état, il faut rétablir cette prérogative. Il faut aussi abolir l’usure.


                                                              • Terran 8 février 2010 21:07

                                                                Exact smiley

                                                                Et fournir le minimum vital d’énergie à tous les humains de la planète, afin qu’ils ne soient pas des esclaves de leurs vies de tous les jours.

                                                                Il faut donc des systèmes énergétiques denses et créer de la richesse utile.


                                                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 février 2010 17:26

                                                                @vilistia (xxx.xxx.xxx.59) 8 février 16:21 

                                                                « Vous adorez faire des analyses mais aucune proposition ! »

                                                                Ce n’est pas juste d’ignorer toutes les propositions que j’ai émises depuis des années : La meilleure étant « LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS » qui changera le Monde.

                                                                Mais c’est surtout votre précedent commentaire qui me plait.vilistia (xxx.xxx.xxx.59) 8 février 16:07 ! Quand la chose sort directement du coeur, on y peut rien n’est-ce pas !

                                                                Mohammed MADJOUR.


                                                                • Terran 8 février 2010 21:09

                                                                  «  »« Ce n’est pas juste d’ignorer toutes les propositions que j’ai émises depuis des années : La meilleure étant »LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS«  qui changera le Monde. »«  »"

                                                                  Non en effet, et c’est l’énergie nucléaire qui va changer la face du monde.

                                                                   smiley smiley

                                                                  Enjoy


                                                                • PhilVite PhilVite 8 février 2010 18:43

                                                                  Quoi ?? Un lien de Chantecler qui fonctionne ?

                                                                  Qu’est-ce qui se passe ??  smiley


                                                                • Terran 8 février 2010 21:10

                                                                  Peut-être que des gens sérieux se cachent derrière ce lien !!! Allez savoir smiley


                                                                • BA 8 février 2010 17:59

                                                                  C’est de la comédie, tout ça.

                                                                  Les dirigeants politiques européens ne font que jouer la comédie.

                                                                  Mais je ne comprends pas une chose.

                                                                  Que voulez-vous qu’il sorte de la réunion de jeudi ?

                                                                  A mon humble avis, il ne peut rien sortir de la réunion de jeudi.

                                                                  Cela fait 20 ans que la Grèce diffuse des statistiques truquées. Le bouquet final, ça a été la semaine dernière. Vous vous rappelez ?

                                                                  Le programme d’assainissement de ses finances publiques présenté par la Grèce est encourageant et il est important qu’Athènes prenne toutes les mesures nécessaires pour atteindre ces objectifs, a déclaré jeudi le président de la Banque centrale européenne.
                                                                  Le gouvernement grec a remis à la Commission européenne une nouvelle mise à jour de son programme de stabilité et de croissance prévoyant de ramener le déficit public à 2,8 % du PIB en 2012, et l’exécutif européen l’a approuvé mercredi.

                                                                  http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE6130M420100204

                                                                  Autrement dit : tout le monde a joué la comédie.

                                                                  1- Le gouvernement grec a joué la comédie en affirmant (le plus sérieusement du monde) qu’il allait faire passer le déficit grec de 12,7 % aujourd’hui … à 2,8 % en 2012 ! J’éclate de rire ! Avouez qu’il y a de quoi rigoler ! 2,8 % en 2012 !

                                                                  2- Le président de la Banque Centrale Européenne a joué la comédie (en restant sérieux, comme d’habitude : il garde toujours un air sérieux ; ça impressionne les gogos) en approuvant ce plan du gouvernement grec.

                                                                  3- La Commission Européenne a joué la comédie en approuvant ce plan du gouvernement grec.

                                                                  4- Pendant le G7, les 7 ministres des Finances ont joué la comédie en approuvant ce plan du gouvernement grec.

                                                                  Conclusion :

                                                                  - tous ces gens mentent,

                                                                  - ils savent qu’ils sont en train de mentir,

                                                                  - ils savent que le déficit grec NE sera PAS ramené de 12,7 % à 2,8 % en 2012,

                                                                  - mais ils continuent quand même de faire semblant d’y croire.

                                                                  Ce sont des comédiens, mais ce sont des comédiens qui nous conduisent vers des tragédies.


                                                                  • Pyrathome pyralene 8 février 2010 18:13

                                                                    Des beaux comédiens , en effet....ils mentent comme ils respirent , mais le pire c’est qu’ils savent qu’on le sait....pour le 11 sept , pour les guerres illégales , pour l’escroquerie des banques , pour les mensonges médiatiques , et pour tout le reste.......le contentieux est très lourd.....
                                                                     Ils pensent s’en sortir par le mensonge , très grave erreur !! Ils vont payer très cher leurs actes , j’en ai la certitude absolue !!!!!!


                                                                  • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 18:18

                                                                    Parfaitement exact, encore que vous ayez oublié la comédie directrice principale : un terrorisme international bidon, relayé en une guerre bidon contre la terreur, et un déploiement répressif massif, tant martial que juridique, qui sera in fine utilisé contre le citoyen, quand il , sentant le manche bien profond lui remonter l’intestin.


                                                                  • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 18:20

                                                                    quand il ... commencera à gesticuler, ...


                                                                  • Terran 8 février 2010 18:20

                                                                    Le système financier et monétaire international actuel, celui du FMI et de la Réserve fédérale américaine (Fed), est un système de monnaie privée sous la coupe de l’oligarchie financière internationale. Un conglomérat mondial d’intérêts financiers, de banques et de compagnies d’assurance fait prévaloir ses spéculations contre tout investissement à long terme : ainsi, alors que la masse monétaire mondiale a été multipliée par quarante au cours de ces trente dernières années, la masse de biens et de services mondiaux n’a que quadruplé. Environ 500 000 milliards de créances financières de toute sorte constituent, dans le monde, dix fois plus que le total de la production mondiale de biens et de services.


                                                                    • Terran 8 février 2010 18:23
                                                                      LES DEUX PILIERS D’UN
                                                                      NOUVEL ORDRE ECONOMIQUE ET MONETAIRE INTERNATIONAL
                                                                      http://www.cheminade-le-sursaut.org/II-Pont-terrestre-eurasiatique-et.html PONT TERRESTRE EURASIATIQUE
                                                                      ET NOUVEAU BRETTON WOODS

                                                                      • Flo Flo 8 février 2010 18:26

                                                                        Solidarité et progrès est un mouvement signalé par plusieurs organisme comme sectaire, compte tenu de ses méthodes d’embrigadement et de certaines prises de position pour le moins farfelues.

                                                                        Quelques avertissements :

                                                                        Prévensectes (très orienté catholique mais à peu près fiable tout de même, tant qu’il ne s’agit pas de délirer sur Harry Potter).

                                                                        ConspiracyWatch (degré de crédibilité à vérifier).

                                                                        Infosectes (mêmes réserve que pour prévensectes).

                                                                        Unadfi.

                                                                        Bellaciao (oui, bon, je sais et vous aussi).

                                                                        PublicEye, dans la langue de Shakespeare.

                                                                        Jacques Cheminade, représentant français de Larouche et dirigeant de s&p, faisant tribune commune avec alain soral (pas de majuscules) dans une instructive petite vidéo (en bas de page).
                                                                        Je suis à la recherche de documents établissant clairement le soutien financier des larouchistes au parti nazi américain. Si quelqu’un les a, merci de me contacter.
                                                                        Sankukaï aurait sûrement pu en dire un peu plus ; où est-il passé ?


                                                                        • Terran 8 février 2010 18:38

                                                                          Appronfondi tes recherches et tu verras que Cheminade a été harcelé, S&P aussi, par les gens qu’il dénonce.

                                                                          Et bizarrement pas mal à l’ump, les mêmes pratiques d’intimidation que pour les maîres rebelles, ils crient à l’inceste, à la pédophilie, la chasse aux sectes, etc..blablabla

                                                                          Tu découvriras le cynisme des gens que tu as mis au pouvoir.
                                                                          Et tu auras envies de dégueuler, ou de pleurer, parce que tu es passé à coté du bon candidat, à cause d’eux.

                                                                          S&P n’est pas une secte.
                                                                          Tu l’as profond, alors enlève le pieu au lieu de gémir, et relève la tête.
                                                                          On a des idées à défendre.

                                                                          Pas toi !


                                                                        • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 18:40

                                                                          "Solidarité et progrès est un mouvement signalé par plusieurs organisme comme sectaire, compte tenu de ses méthodes d’embrigadement et de certaines prises de position pour le moins farfelues"

                                                                          Farfelues !? Simple jugement de valeur. Sectaire, parce qu’il a correctement disséqué le système financier international ? Sectaire ... tout comme les interdictions de conférences, comme celle de Julien Teil, pour ses affinités avec le réseau Voltaire - une secte, aussi, le réseau Voltaire, non ? smiley

                                                                          Flo, vous êtes complice des escroqueries intellectuelles en vogue visant à baillonner ceux qui pensent contre le système, en d’autres temps on appelait ça des collabos.


                                                                        • Flo Flo 8 février 2010 18:59

                                                                          Collabo ?
                                                                          Comme vous y allez.
                                                                          Complice d’une escroquerie intellectuelle...
                                                                          De la part de quelqu’un qui vient régulièrement évoquer des prophéties millénaires et nous donner des nouvelles du plan astral, c’est crédible comme argumentaire.

                                                                          Mais vous devez avoir raison : je suis certainement complice. Bon, allez, je retourne à l’agartha pour faire mon rapport aux illuminatis. Je leur dirais de mettre sur votre dos d’autres décrédibiliseurs professionnels comme moi, car vous savez trop de choses maintenant.
                                                                          On a été obligé d’annuler la loi martiale aux US à cause de vous ; ça commence à bien faire.


                                                                        • Flo Flo 8 février 2010 19:00

                                                                          Je note avec retard que la vidéo de cheminade copinant avec soral ne vous inspire aucun commentaire. Instructif.


                                                                        • Terran 8 février 2010 19:10

                                                                          «  »« Collabo ?
                                                                          Comme vous y allez. »«  »"

                                                                          Tu es quoi d’autre alors ?

                                                                          Tu trahis ta nation au quotidien, l’idéal Gaulliste !
                                                                          Tu préfères pétainiste peut-être !!!
                                                                           


                                                                        • Flo Flo 8 février 2010 19:11

                                                                          Heu là ça va plus le faire.
                                                                          Toi mon petit gars je te signale à la modo, bien que ce ne soit pas dans mes habitudes.


                                                                        • Terran 8 février 2010 19:16

                                                                          le réveil est si cruel !!!

                                                                           smiley smiley


                                                                        • 3°oeil 8 février 2010 19:17

                                                                          comme Pierre Hillard taxé d’extrèmedroitiste 


                                                                        • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 19:21

                                                                          Ben oui, Flo, collabo, il faut appeler un chat un chat, je vous reconnaîs si bien dans la petite intro du lien que j’ai mis à votre attention :

                                                                          "C’est par une mode nouvelle, mais déjà largement rependue, que toutes sortes d’individus, ou groupe d’individus, prétendument antifascistes voudraient disqualifier les auteurs des analyses les plus percutantes sur le mondialisme en les accusant d’être liés à des groupuscules d’extrême droite"

                                                                          Je vous l’ai déjà dit, mais devant les idées préconçues il faut se répéter, le politique Cheminade ne m’interesse pas, c’est l’analyste financier LaRouche qui m’interesse, il avait prévu la crise des subprimes 2 ans avant sa réalisation, je ne vois pas pourquoi il faudrait se passer de son avis.

                                                                          Cheminade - Soral ... il fallait finir sur Hitler. Ou mieux, mettre les approches dites conspirationnistes dans le purgatoire révisionniste, où furent mis les Bigard et autres Kassovitz.

                                                                          Je confirme, donc, collabo à la dictature bien installée de la pensée, celle qui précède toujours la dictature tout court.


                                                                        • Flo Flo 8 février 2010 19:23

                                                                          Toi, le parano au sens des réalités défaillant, t’as épuisé ma réserve de compassion.
                                                                          T’as gagné un troll officiel.


                                                                        • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 19:41

                                                                          Mais, Flo, que vaut la compassion de quelqu’un qui ne sent pas à quelle profondeur le manche du système qu’il défend a été enfoncé ? Moi j’en ai beaucoup à ton égard, c’est triste de ne pas sentir à quel point on s’est fait enfler, y a que les porcs focalisés dans leur enclos sur leur pitance qui ont si peu de niveau de conscience.

                                                                          Le troll, ça va, je suis immunisé, Léon a été un bon vaccin, c’est plus l’argumentaire réflechi qui me faisait peur.


                                                                        • Flo Flo 8 février 2010 19:56

                                                                          De la part d’un individu en proie à un délire hallucinatoire bien avancé, ce genre d’accusation n’a qu’une portée relativement limitée.
                                                                          Ce qui me pose problème, c’est que vous êtes considéré ici comme le gentil soucoupiste allumé mais pertinent, alors qu’en réalité vous cherchez à recruter pour votre chapelle.
                                                                          J’entends bien le faire savoir.


                                                                        • John Lloyds John Lloyds 8 février 2010 20:25

                                                                          Merci de vous inquiéter de l’influence de ma ... chapelle smiley quel honneur de découvrir la crainte que vous nourrissez à mon égard. Pertinent ? Mais je n’ai même pas besoin. Il me suffit de surfer sur l’actualité. Et croyez-moi, ça va devenir de plus en plus facile, ceux qui ont la tronche dans le sable auront bientôt une position intenable, et je crois que c’est surtout cette persective qui les énerve, d’avoir à reconnaître que les « soucoupistes » avaient raison. Déjà tous les conspirationnistes sont tenus au silence par des gens comme vous, c’est une victoire, quels individus sensés bailloneraient des gens qui délirent et se discréditeraient par leurs délires ? Si vous avez peur, Flo, car la censure que vous supportez reflète votre trouille, c’est une reconnaissance implicite de votre tort.


                                                                        • Flo Flo 8 février 2010 20:55

                                                                          Vous voulez dire que vous pensez que tout le monde va reconnaître unanimement la véracité des « théories du roi du monde » de saint-moncul ou que l’idolâtrie des puissants pour des êtres occultes de l’astral va apparaître au grand jour ?
                                                                          Mais peut-être sous-entendez vous que le monde stupéfait va découvrir que la loi martiale a été proclamée aux états-unis depuis l’an dernier à l’insu de la population, grâce à la complicité des médias contrôlés depuis l’agartha ?
                                                                          A moins que le cent onzième pape n’arrive puis s’en aille après trois petits tours (dont la signification mystique n’échappera qu’aux imbéciles comme moi), laissant place à la fin du monde, pendant laquelle ce nazi notoire de Barack Obama (seuls les crétins ne perçoivent pas qu’il s’agit de l’Antéchrist, de Shub-Niggurath, de Galactus, rayez la mention inutile) lancera sur la planète une armée de soldats astraux vêtus d’un collant moulant noir dont le torse s’ornera d’une pyramide, conformément aux prophéties contenues dans les manuscrits de la mer morte que si on peut pas les lire c’est un coup du lobby pro-israëlien dont les agissements souterrains n’échappent qu’aux cons finis.
                                                                          Je pense que c’est à ce moment précis que les banquiers à la solde de la reine d’angleterre, maîtres secrets du monde selon votre économiste de référence, invoqueront les mannes d’occultistes médiévaux pour porter le coup de grâce à l’humanité en dévaluant l’euro.
                                                                          Il y a des gens pour soigner ce que vous avez, mais je crois que vous les connaissez déjà.


                                                                        • truffe puante truffe puante 8 février 2010 21:23

                                                                          Effectivement, Flo se distingue mieux par son troll creux que sa pertinence. Avec des contradicteurs pareils, les théories de la conspiration vont se tailler un bel avenir.


                                                                        • Flo Flo 8 février 2010 21:29

                                                                          Heureux de constater que la publicité faite par un malade pour une secte reconnue sur un site fréquenté ne vous gêne pas.
                                                                          Des arguments, vous en avez tout en haut de ce fil, dans les nombreux liens que j’ai donné, arguments auxquels messieurs loyds et terran n’ont répondu que par des insultes. Vous considérez que le fait d’être traité de tous les noms pour avoir dénoncé une secte pour ce qu’elle est est une chose normale ? Vous pensez que c’est moi qui suis en tort de faire ce que je fais maintenant ?
                                                                          Je trouve assez rassurant le fait de ne pas partager les valeurs d’un porc.


                                                                        • Terran 8 février 2010 18:42

                                                                          C’est proprement dégeulâsse de traiter de secte des gens qui veulent sortir le monde de sa merde grâce au progrès de l’atome.

                                                                          Je gerbe sur ce genre de comportement, un genre qui ne réfléchit pas et tire des conclusions hâtives.

                                                                          Beuuuuuuuuuuuuuuuuuurrrrrrrrrrrrrrrkkkkk !!!!!!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès