Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La City de Londres est très agacée par François Hollande

La City de Londres est très agacée par François Hollande

JPEG - 26.5 ko
La City de Londres

Hier, vendredi, le très conservateur journal britannique "The Times" publiait une double page sous le titre "French poll puts City in firing line" ("Les sondages français mettent la City en ligne de mire") un article rédigé par Charles Bremner et David Robertson.

Le quotidien relève l'inquiétude du Premier ministre David Cameron et du maire de Londres, le conservateur Boris Johnson, ainsi que les chefs d'entreprises britanniques. Selon le journal ils sont horrifiés par les projets de François Hollande, le favori dans l'élection présidentielle française, ils affirment qu'ils risquent de porter atteinte aux places financières et surtout à la City de Londres.

Selon The Times il déclare la guerre aux services financiers et promet de jeter aux oubliettes le traité fiscal de l'UE (censé introduire plus de discipline budgétaire), qui doit être approuvé lors du sommet européen du 30 janvier.

Boris Johnson, accuse François Hollande d'être "vindicatif" lorsqu'il déclare le monde de la finance comme son véritable adversaire. Le quotidien britannique relate les paroles du maire de Londres : "Je ne veux pas m'ingérer dans la politique intérieure française, mais je veux éviter que les Français fassent une erreur qui porte atteinte à l'économie britannique. Il est essentiel qu'un élément vital du secteur britannique des services ne soit pas endommagé par des questions de vindicte politique à court terme".

The Times relève que le candidat de la gauche prévoit une séparation des activités de banque de détail et de banque d'investissement, qui est également programmé par le gouvernement britannique. D'ailleurs Terry Smith, directeur général du courtier Tullet Prebon, a déclaré que certaines des propositions de celui-ci sont tout à fait raisonnables, notamment celle-ci.

Le quotidien évoque aussi le projet socialiste dans lequel est prévu 'une sur-taxation de 15 % des bénéfices des banques, l'interdiction des produits financiers "toxiques", la création dune "agence publique de notation" européenne et une "véritble" taxe sur les transactions financières. David Cameron, jeudi à Davos, a vivement fustigé le projet franco-allemand de cette taxe dite "taxe Robin des Bois" qu'il a qualifié de "folie pure". Selon lui elle compromettrait la croissance et mettrait en danger des milliers d'emplois.

Pour "The Times" le retour au pouvoir d'un gouvernement de centre gauche en France changerait l'équilibre d'une Europe dominée par des gouvernements de centre droit !

 

SOURCES : Le Courrier International, Le Point,


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • pissefroid pissefroid 28 janvier 2012 11:22

    Comme j’aimerais que les craintes de la city de londres soient confirmées par hollande, si il est élu.


    • velosolex velosolex 28 janvier 2012 12:11

      Si la city commence à s’inquiéter, c’est un bon point pour Hollande.
      Pas forcément un plat pays
      Horrifiés, seraient-ils, les britishs, isn’t it ? 

      Horrifiés, tous ces types en costards qui passent sans un regard pour toutes les victimes, assises sur le trottoir !

      Nous voilà ravis de leur connaitre un sentiment humain !
      L’année 2012 serait-elle une année horribilis pour ce monde abject de la finance spéculative, coupée totalement de l’économie vraie.

      On se plairait à l’espérer, après cette descente aux enfers commencée voilà il y a déjà trente ans, l’ère Thatcher, la désindustrialisation, le casino de l’économie virtuelle à tout va...

      Pour en arriver là où nous sommes, avec les cuirassés envoyés par les états unis pour nous tirer dessus maintenant au large des côtes.
      Je parle bien sur des agences de notation.
      Si compatissante avec leur allié saxon, car partageant les mêmes intérêts.
      Celui ci n’est pas prêt d’être dégradé, au dépit de ses résultats catas !.

      Que voulez-vous !
       A t’on déjà mis le bonnet d’âne au fils du directeur de l’école ?


    • Emmanuel Aguéra LeManu 28 janvier 2012 13:16

      Boris Johnson est le maire de Londres. S’attaquer à la City c’est s’attaquer à son porte-monnaie. On peut le comprendre.
      La city n’est pas seulement un quartier d’affaire, poumon économique avéré de la capitale, mais aussi et surtout elle est le consulat des paradis fiscaux dans l’univers de la finance officielle, la finance respectable en melon et parapluie. Elle est l’alibi et la complice, avec ses têtes de pont anglo-normandes, luxembourgeoise, suisse ou monégasque, d’un écran de fumée financier élevé par une mafia hyper fermée où le ticket d’entrée n’est fixé que par un nombre de zéros sur les comptes à gérer.
      Et de questions on ne pose pas. Inutile et hautement suspect, les questions.
      Boris a peur, oh... pas de Hollande... mais quand-même, ce qui est dit est dit, se dit de plus en plus, et finira bien par laisser des traces.
      L’Angleterre a refusé de faire fait le lien entre les émeutes de « racaille » de l’année dernière et l’extraordinaire différence de niveau de vie entre, par exemple, Brixton (Banlieue sud, chaud) et Canary Warf (City, brillant). Inattaquable système social, Insoupçonnable City, peuple aveugle... L’Angleterre hésite à réaliser qu’elle n’est plus un empire global, le Commonwealth s’effrite, la fierté industrielle a vécu, les réserves de la mer du nord baissent, la liste est longue... ne restent que les services, la finance, et les... services financiers.
      Remettre en question la City sera bientôt remettre en question, non seulement le « poumon économique de la capitale », mais aussi la clef de voûte de l’empire déliquescent, garant de la grandeur et de l’éternité de la britishness... la fin d’une civilisation, juste comme celle de ces damned papistes continentaux.

      Oui, il faut s’attaquer à la City comme à tous les paradis fiscaux, militairement s’il faut, mais ce serait plutôt vers Eva Joly que je voterais si je pensais que cela avait une chance d’arriver...


      • Ariane Walter Ariane Walter 28 janvier 2012 15:12

        Bonjour Kerjean,

        Vous croyez vraiment qu’un abruti qui laisse son staff , pour une présidentielle, lui marquer des milliers de Tshirts avec une maxime EN ANGLAIS « H is for hope » va essayer de remettre en cause la suprématie anglo-saxonne ?

        Ahahahahahah !!! Celle-là, il faut reconnaître qu’elle est gratinée ! H for Hope ! Mais quel couillon cet Hollande ! Mais quel guignol !! J’en parlais à des amis qui ne voulaient pas le croire !!

        nos amis américains !! On va aller à L’otan pour demander si on peut quitter l’afghanistant 15 jours avant ! Ahahahahah !!!
        Et ben -Laden est bien mort en 2010 !!!

        Un des points que j’aime chez Mélenchon est son attitude sans ambiguité vis à vis de l’Otan qu’il veut larguer.
        Il faut au moins que tout le monde sache ce qu’est l’OTAN !

        Quant à la City, le ecntre de toute malédiction, je suppose que c’est clafouti de potes de sarkozy...


      • Emmanuel Aguéra LeManu 28 janvier 2012 15:41

        Abruti... couillon... Qu’est-ce que ce sera après l’élection ?...


      • Emmanuel Aguéra LeManu 28 janvier 2012 17:41

        ... je vois je vois...
        Charmant.
        Et pour les paradis fiscaux, par exemple, vous proposez quoi ?
        J’ai pour habitude de préférer celles des critiques qui incluent ou induisent des propositions.
        Nous somme à la veille d’élections : J’en suis pour ma part à essayer d’éviter ceux que je considère comme le pire et le pis, l’un d’entre eux étant déjà d’actualité. Et malgré ce que j’ai écrit plus haut, je ne voterai pas pour ma candidate favorite en la matière (cette matière étant la lutte anti-pouvoir de la finance, rappelons-le...) pour éviter ce pire.
        On verra ce que pourra faire Hollande dans le contexte que vous décrivez.
        Remettre comme nous l’espérons tous les banques sous la coupe des états ou autres institutions PUBLIQUES sera la gageure des nouveaux pouvoirs, et pas seulement en France. Ni en Espagne ou en Grèce... ni ailleurs, ni partout...
        Car je souhaite bien du plaisir aux Allemands (je viens de voir que Merkel soutient Sarko, avant qu’il soit déclaré, d’ailleurs... belle gaffe !). La maigreur des salaires de nos amis d’outre Rhin présage de sombres lendemains. L’ Angleterre s’inquiète d’entendre Hollande viser la finance même si vous n’en croyez pas un mot...
        En fait la panique est totale et le ton de certains sur ce fil en particulier le prouve plus à chaque commentaire.
        Inutile de se transformer en cocotte minute devant des évènements que nous ne maitriserons pas à coup d’idéaux mais d’actions productives, de visions constructives et de projets de société. Ce ne sont pas des orientations ni économiques ni politiques, mais sociétales que nous devons élaborer et choisir. Les articles de Bernard Dugué, qui nous fait partager sa vision de moment-charnière dans l’histoire de notre civilisation, sur ce site-même, sont instructifs à ce sujet (je l’en remercie).
        Simplement et pour résumer, calme et sang froid : qu’avons-nous à nous proposer à nous-mêmes ?
        Qu’avez-vous à me proposer et qu’ai-je à proposer à la société que je puisse moi-même réaliser ?
        Mieux des insultes ou des invectives ?


      • cousin 28 janvier 2012 17:49

        HE HE même en disant merde à tout (L’euro, l’europe, les traités OMC, les dettes aux financiers-banquiers) la françe serait male très male, mais en THEORIE, sur le papier, pourrait essayer de faire quelque chose comme reprendre son destin en main, mais là FLANBY veut s’attaquer à la finance sans renverser le tapis (L’euro, l’Europe, les traités OMC, les dettes aux financiers-banquiers) : il se fiche de notre gueule ... Aucune de ses promesses n’est possible, c’est un guignol qui roule pour les cartels et pour une place au soleil, le pouvoir est ailleurs.

        ouaf ouaf, SUPER-FLAMBY va étriller le FINANCE, ouaf, d’un coup d’épée laser, HOUIAOUI, ça alors

        Quand le roi des cons perdra son trône, il y aura 65 millions de prétendants (Hexagone - Renaud)


      • le poulpe entartré 28 janvier 2012 22:32

        Bsr Marianne,

        Après l’opération : « Restore Dope » pourquoi pas le « H is hope » après tout ? Dans la fumée, l’espoir ? Il pourrait même copier un artiste pour le nom de sa campagne électorale sur celle du fameux Tristan Edern Vaquette qui s’appelait, de mémoire  : « Le suce-moi-la-bite-tour ».
        http://www.vaquette.org/non/smlb.html

        Nan ! C’est trop horrible. Jaurès fini une fois de plus en salami. Hollande est de gauche comme Marine Lepen est gracieuse et subtile.

        Salutations.


      • cathya cathya 29 janvier 2012 11:45

        Exact ! Le système n’a absolument pas peur de Holland, Mais à travers leurs déclarations ils veulent nous faire croire que celui-ci est un réel danger afin de lui donner une stature. C’est une des manipulations de base pour encore mieux le mettre sur le devant de la scène. Pour ceux qui en doute encore, je leur conseille le classique des classiques déjà maintes fois cité sur Agoravox :Propaganda, « Comment manipuler l’opinion en démocratie ». De Edward Bernays. Editions :ZONES.
        Il est également possible de réécouter une émission qui en parle sur France Inter : « Là bas si j’y suis », du mardi 10 janvier 2012 à 15h., de Daniel Mermet, qui invite Normand Baillargeon, le préfaceur du livre précédemment cité

        http://www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-j-y-suis-propaganda-d-edward-bernays-ou-comment-manipuler-l-opinion-en-democratie


      • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 29 janvier 2012 16:00

        Exactement ! Hollande fait semblant d’agacer (ça va c’est pas trop agressif...) mais a déjà été choisi par le Bilderberg group dirigé par ? La finance internationale pardi !


      • lebreton 29 janvier 2012 17:31

        hoo stop ,cesser de fumer la moquette ,vous etes sans doute l’ange béni de la sarkosie hahahaha


      • Scual 28 janvier 2012 14:08

        ça parle ça parle mais... je trouve curieuses ces déclarations de Hollande qui vont à l’encontre de tout ce qu’il a bien pu dire ces 20 dernières années. Il a remis en route son hémisphère gauche ? Ou est-ce que ce sont de gros bobards ?

        A chacun de se renseigner sur le personnage pour savoir s’il peut lui accorder sa confiance. Pour moi les choses sont claires, il faut vraiment être naïf pour croire une seule secondes à ces paroles dans le vent. Il fera l’inverse c’est à dire ce qu’il racontait au primaires il y a trois mois : rassurer les marchés. Je veux bien que les français aient la mémoire courte, mais là ça fait vraiment pas longtemps quand même.


        • Ariane Walter Ariane Walter 28 janvier 2012 15:15

          Bonjour Scual,
          Bien évidemment qu’il fait de la politique selon le vent...
          Après les progrès de mélenchon qui a fait entendre ce qu’est un homme de gauche il est passé chez « Relooking extrême » pour tenter de ressembler à ça... Avec Valls, adoubé par le Bilderberg, comme porte-parole, on est en effet en pleine gauche !

          Ils prennent les gens pour des crétins et certains le sont en effet...


        • Scual 28 janvier 2012 20:30

          Malheureusement c’est pas des crétins, ils sont juste trop occupés dans leur vie de tout les jours pour suivre attentivement les idées et discours de telle ou telle personnalité. Alors ils se fient à l’étiquette.

          C’est à nous, ceux qui sont bien informés pour une raison ou pour une autre de faire passer le message autour de nous, et avant ça il faut déjà se convaincre entre nous.

          Avant c’était facile de convaincre, quand « PS » était seulement l’étiquette du produit, mais maintenant qu’il tient un discours de gauche, il y a aussi l’odeur... ça va être beaucoup plus difficile de démontrer aux gens ordinaires que ça n’en aura pas le gout.


        • appoline appoline 28 janvier 2012 14:55

          La City est agacée, elle n’est pas la seule, moi aussi. Préparons nous à des temps de disette quand il aura mis l’économie à genou, s’il est élu, ce qui est loin d’être fait


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 28 janvier 2012 16:18

            ... alors que Sarko, lui, n’a pas mis à sac l’économie du pays. Ben voyons. La disette elle est déjà là.


          • appoline appoline 29 janvier 2012 12:32

            @ Peachy,


            Je parlais de François Hollande, sans dire pour cela que Nicolas Sarkosy est un grand stratège ; c’est un bon à rien mais cela ne donne pas pour autant des qualités à Hollande. Voilà le choix qui risque de se présenter à nous : choisir entre la peste et le choléra.

          • lebreton 29 janvier 2012 17:50

            apopoline
            vous et vos amis ,vous nous casser les c ;; ;; ;; ;; avec vos critiques a deux balle ,pas etonnant que notre pays soit réduit a ce que l’on sait ,grace au nain bac a sable au ratrapage mais petit macro mafieu avec ses amis du fouquets ,Hollande vous fait peur hein ? et oui je souhaite que la gauche prenne le pouvoir afin d’éradiquer toute la vermine de droite qui nous pourrit la vie depuis des années ,qui nous vole nos retraites ,la potence ou le peloton d’exécution pour haute trahison vous aurez le choix bientot !!!!!


          • appoline appoline 30 janvier 2012 12:53

            @ Lebreton 


            Les c......, celles que j’ai dans la tête et que vous devriez avoir entre les jambes ? Inutile de vous rappeler les grosses bourdes de la gauche comme la 5ème semaine et les 35 heures, pour ne citer qu’elles. Sûr que cela fait plaisir de glander au frais du patron mais voilà, pouvaient ils tous se le permettre, non, Miterrant le savait mais pour se flatter l’ego, il l’a fait quand même. Maintenant, je doute d’Hollande pourquoi, il me fait l’effet de quelqu’un qui va au charbon parce que les copains comptent sur lui, mais il n’a pas le courage dans les tripes, voilà le problème et ça ne me fait pas plaisir de voir mon pays aller au casse pipe.

          • surfin 28 janvier 2012 15:07

            Hollande, « young leader » de la French American foundation, menacerait la City, c’est irréel


            • Ariane Walter Ariane Walter 28 janvier 2012 15:16

              Au même titre que Montebourg, le rouge des roses ! Ah ! Ils nous auront fait rire ceux-là !!!


            • Emmanuel Aguéra LeManu 28 janvier 2012 16:11

              Tu bosses pour le Pen, Ariane ?


            • Ariane Walter Ariane Walter 28 janvier 2012 17:47

              Le manu,

              Je suis de gauche, je vote Mélenchon.

              Et la gauche centro-néo-libérale du PS je la vomis.
              Quant à cet argument : « si on ne vote pas pour Hollande, on vote pour Le pen, » il sent son gaz de la dernière guerre.

              Voter pour Hollande ou Le Pen, c’est pareil.


            • surfin 28 janvier 2012 19:29

              Montebourg est un populiste mondain

              quant à Mélenchon, s’il veut obtenir un score décisif, il est nécessaire qu’il dise que l’appel à voter PS au second tour est non automatique (même si in fine il appellera à battre la droite)

              sinon, de nombreux électeurs le considèreront comme un rabatteur et s’abstiendront


            • lebreton 29 janvier 2012 17:56

              Je te suis sur ago ,je suis moi aussi de gauche ,de la a dire que hollande ou le pen c’est pareil alors argumente ,peu de gens vont comprendre 

              salut 


            • Ariane Walter Ariane Walter 29 janvier 2012 20:08

              Ils font partie tous les deux du clan néo-libéral.


            • ottomatic 28 janvier 2012 15:11

              Hollande qui fait peur à la city, LOL. Y a des gens qui y croient franchement ?

              Un petit rafraichissement de mémoire serait nécessaire : http://www.michelcollon.info/Francois-Hollande-et-le-monde-des.html

              • velosolex velosolex 28 janvier 2012 18:14

                L’idée d’une taxation sur les transactions a été rejeté avec force par les économistes anglais

                Ils reconnaissaient pourtant que ce pourcentage infime était sans répercussion notable sur les bénéfices et les mouvements, mais ce qui les horrifier, c’était l’amorce d’un contrôle, si infime soit -il. .

                On en est là, pour ceux qui doutaient de l’implacabilité du système, et font de l’ironie sur Holland, croyant que ces mesurettes n’irritent pas la City. (Système de pensée suicidaire d’aileurs, car ayant mené à la révolution française, les nobles ne voulant rien céder, ne serait-ce comme ici, rien qu’au niveau du symbole)

                Où sont donc les naïfs ?

                Ce totalitarisme économique est tel qu’on peut le rapprocher du MacCarthysme, qui transformait en révolutionnaire communistes même les fraises des bois, au prétexte qu’elles étaient rouges. 

                Alors oui, je me réjouis d’entendre tout de même son bémol, sans doute en phase avec le moment, et les gens qui réalisent toute la pathologie de cette économie prédatrice.
                Un début quand même.
                Avant d’inverser la vapeur, il faut que le train commence à freiner, ça ne se fait pas en disant qu’on ferait mieux de prendre l’avion.


              • Scorsonère noire géante de Russie 28 janvier 2012 15:12

                Hollande fait trembler la City. Ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha hou hou hou hou ha ha ha ha !!!!!


                • bakerstreet bakerstreet 28 janvier 2012 18:25

                  Scorso......Vous semblez avoir plus d’arguments dans votre nom que dans votre message !


                • Vipère Vipère 28 janvier 2012 15:17

                  Agacé, comme on le serait d’une mouche qu’on peut éliminer d’une petite tape ??? smiley

                  Une autre bonne blague ???


                  • Ptetmai 28 janvier 2012 15:20

                    Et qu’en pensent les bookmakers ?


                    • menou69 menou69 28 janvier 2012 18:27

                      @ Nicole CHEVERNAY

                      La dernière ponctuation de mon billet indique ce que je pense !

                      Bonne soirée


                    • velosolex velosolex 28 janvier 2012 16:59

                      C’est pas vraiment que Holland fasse rêver, mais après cinq ans de purge, la promesse d’une petite boite de sardines à l’huile fait rêver.
                      Ceux qui mangent du caviar tous les jours ont un déficit de compréhension, c’est normal.


                    • Richard Schneider Richard Schneider 28 janvier 2012 17:10

                      à Velosolex :

                      Bien d’accord avec vous : bien sur, il ne fait pas rêver Hollande ... Mais il est le seul, jusqu’à la preuve du contraire, à pouvoir nous débarrasser de cette clique malfaisante qui gouverne le pays depuis 2007 ! 

                    • rmusic Mahler 28 janvier 2012 17:35

                      Parce que ça va changer quelque chose de virer ce gouvernement ? Une fois le prochain candidat élu la franche va morfler, il vaudrait mieux profiter des quelques mois avant l’élection après ça va être la destruction. Comment peut on encore croire que le PS vaut mieux que l’UMP ? Je crois que la haine anti sarko rend les gens irrationnels. Une fois élu on va avoir droit aux même politiques que ne Grèce, en Espagne et aux Portugal où les socialos y étaient. Au lieu de croire à des slogans ils faudrait voir les faits. Sarkozy aussi promettait des trucs et ? Bah rien, les politiques se sont rendus compte que les gens regardent d’un mauvais oeil la finance et le système pour faire croire à la démocratie laisse certaines critiques envers lui passer(mais pas trop faut pas déconner).

                      Une fois que le gouvernement Hollande nous mettra droit dans le fond du trou, vous direz sur le prochain candidat de l’ump « qu’il est le seul, jusqu’à la preuve du contraire, à pouvoir nous débarrasser de cette clique malfaisante qui gouverne le pays depuis » 2012 ?. Les gens attendent trop des politiciens au lieux de détruire ce système et d’en fonder un autre


                    • velosolex velosolex 28 janvier 2012 17:52

                      Richard Shneider, je suis assez d’accord avec vous.

                      Dire comme beaucoup « tous dans le même sac » est un discours qui accommode tout à fait le pouvoir en place, qui joue sur la désespérance, le dégout, et la montée des extrêmes.

                      On peut se complaire en une position hautaine, revenue de tout, mais qui au bout du compte laissera le jeu à ceux qui ont fini de rêver pour les autres, mais continus de le faire pour eux.

                      A défaut des lendemains qui chantent
                      Évitons ceux qui déchantent à fond !


                    • Annie 28 janvier 2012 18:23

                      Que la Cité soit agacée par Hollande, je la comprends. Après tout elle a opéré jusqu’ici dans la plus profonde des opacités, dans laquelle elle ne demande qu’à rester. Hollande ne changera pas ce système parce qu’aucun politicien ne pourra lutter à lui seul contre une entité qui a son propre maire (ce n’est pas Boris Johnson) sa propre police, ses propres lois, qui ne publie pas ses comptes, et dont le poids électoral est plus lourd que celui des résidents de ce quartier, puisqu’il est proportionnel au nombre d’employés de chaque société, sans oublier les médias britanniques qui sont tous plus ou moins arrosés par la Cité ou qui ont placé leur argent off-shore (dont le Guardian hé oui) et les politiciens qui ont presque tous une place aux conseils d’administration des banques ou de sociétés. Il est intéressant de noter à cet égard les petits arrangements particuliers entre le fisc anglais et Vodafone et Goldman Sachs.
                      Mais si Hollande ou un autre politicien parvient à persuader les Français qu’une partie de leur problème réside dans la dérégulation du secteur financier, si l’argument moral que la Cité permet aux sociétés étrangères de contourner les règles de leur propre pays et prive leur pays de revenus dont elles ont bien besoin est accepté en France et ailleurs, on aura fait quelques progrès.


                      • epapel epapel 28 janvier 2012 19:23

                        Les problèmes des britanniques, on s’en fiche, un peu de réciprocité de temps en temps ne peut pas faire de mal.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès