Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La fièvre de l’indignation gagne l’Espagne

La fièvre de l’indignation gagne l’Espagne

Mais que se passe-t-il de l’autre côté des Pyrénées ? Bravant l’interdiction des autorités, des milliers de jeunes se sont rassemblés ces derniers jours au cœur de Madrid et dans toutes les grandes villes espagnoles pour manifester leur “indignation” avant les élections locales du 22 mai.

S’inspirant directement du livre de Stéphane Hessel cette mobilisation spontanée contre le chômage et la corruption des politiques a un nom : Movimiento 15-M (le mouvement du 15 mai) et un slogan “¡ Indignaos !” (indignez-vous).

Pas de revendications précises donc mais un sentiment général de ras-le-bol contre une crise et un taux de chômage de 21,19 % qui bondit à 44,6% pour les moins de 25 ans.

La crise et surtout son cortège de mesures d’austérité ont poussé dans la rue des espagnols qui contrairement aux français n’ont pas l’habitude de battre le pavé à la moindre occasion. De financière, la crise devient démocratique. Faute de se retrouver dans l’offre politique, de plus en plus d’espagnols s’interrogent sur l’intérêt d’aller voter pour les élections municipales et régionales qui se tiendront ce week-end.

Le nom du collectif qui s’est créé est éclairant Democracia Real Ya (Une vraie démocratie maintenant) et doit interroger les vieilles démocraties européennes qui ont peut être pensé un peu vite que le vent de fraîcheur du printemps arabe ne traverserait pas la méditerranée. Il trouve à son tour dans les réseaux sociaux Facebook et Twitter un extraordinaire moyen de mobilisation.

La réaction des autorités espagnoles, dépassées par l’événement, ne diffère guère, toutes proportions gardées, de celle de ses homologues arabes. Outre des brutalités policières nombreuses, le gouvernement espagnol a tout simplement interdit les rassemblements.

Les partis traditionnels n’arrivent pas à reprendre la main sur un mouvement qui est avant tout la manifestation d’une profonde désillusion dans la société et le constat de l’incapacité de la démocratie à traiter correctement une partie importante de la population. La classe politique traditionnelle espagnole espère que les élections de ce week-end marqueront la fin du mouvement. Rien pourtant n’est moins sûr.

Obnubilée par l’affaire DSK la France n’a prêté aucune attention à la poussée de fièvre espagnole. Il est vrai qu’à la différence de l’Espagne le début de la campagne des présidentielles devrait jouer un rôle de soupape pour évacuer les tensions qui traversent la société française. En affichant la jeunesse comme sa priorité François Hollande a sans doute eu une bonne intuition. Reste à savoir si les candidats sauront réitérer une campagne capable de mobiliser les foules ou si le sentiment de dépit et de lassitude sera le plus fort et constituera le terreau d’un printemps français.


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 20 mai 2011 14:31

    Partout en Europe l’on fait croire aux citoyens qu’ils sont les seuls à
    protester, que les autres pays ont accepté la réalité de la situation, alors que le
    véritable problème est celui de la répartition des richesses. Mais les droites
    européennes nous parlent surtout de l’urgence de répondre dans une situation
    de crise aux exigences des marchés, des agences de notation ou du FMI.....
    http://2ccr.unblog.fr/2010/12/21/leurope-de-crise-en-resistance/


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 mai 2011 13:22

      Henry Moreigne, vous êtes fou de parler de ça ici ! Vous allez réveillez les cerveaux disponibles plantés devant TF1. Non, Henry Moreigne ! Il faut communiquer sur le bébé de Sarkozy et Carla, sur le zizi de DSK, mais surtout pas sur la révolution qui gagne l’Europe !

      Trêve de plaisanterie, merci pour cet article.

      L’un des slogans des manifestants espagnols :

      « Si vous nous empêchez de rêver, nous vous empêcherons de dormir. »


    • Pierre de Vienne Pierre de Vienne 20 mai 2011 14:33

      Je me demandais quand quelqu’un allait enfin parler de ces évènements qui agitent un grand pays voisin, ici on préfère regarder en direct une salle de prétoire New Yorkaise où il ne se passe rien. Merci pour votre article.


      • Croa Croa 21 mai 2011 10:52

        AgoraVox fait pourtant aussi caisse de résonance aux grands médias et ce sont encore les frasques de DSK qui sont dans le bandeau...

         smiley Décevant ! smiley


      • LE CHAT LE CHAT 20 mai 2011 14:41

        oui , comme en France et dans de nombreux pays européens , le peuple s’aperçoit qu’il est coincé dans une fausse démocratie avec une droite et une gauche appliquant la même politique ! ainsi comme en france le FN dénonce à juste titre l’UMPS , les jeunes espagnols se révoltent contre le sytème parti populaire vs parti socialiste tout aussi serviles à fondre l’Espagne dans le moule néolibéral à la solde du NWO .


        • kiouty 20 mai 2011 15:18

          en france le FN dénonce à juste titre l’UMPS

          Oui, certes, ça ne valide pas pour autant le fait de mettre tous les problèmes économiques sur le dos de l’immigration comme le fait le FN par ailleurs.


        • Castel Castel 20 mai 2011 19:50

          mettre tous les problèmes économiques sur le dos de l’immigration comme le fait le FN par ailleurs.

          C’est sûr que le FN ne critique pas les institutions internationales, ils n’ont de yeux que pour les méchants immigrés (ironie)


        • Croa Croa 21 mai 2011 11:04

          Bien avant le FN il y avait Les Verts du début des année 80 (lesquels ont hélas bien changé et fait allégeance au PS depuis belle lurette.)

          La France en Action (FEA) s’est construite aussi carrément « contre le clivage droite-gauche ». Reste aujourd’hui l’ Alliance écologiste, seul mouvement conscient des problèmes du siècle et de l’imposture politique que représente le système au pouvoir.


        • JMK66 JMK66 21 mai 2011 13:50

          Salut LE CHAT
          Il faut toujours ajouter ce lien quand tu argument sur ce sujet.


            • papi 20 mai 2011 21:55

              à l auteur

              Assiste t-on à un début de printemps espagnol ?? ce n’est pas exclu, ce peuple est fier et a le sang chaud(sans jeu de mot) ; Faut-il que la coupe soit pleine pour commencer à mobiliser la population de ce grand pays, peu habituée aux manifestations publiques.. Si ce mouvement gagne de l’ampleur, il est à envisager que ni les malheurs de DSK ni le BB héliséens ne puissent demeurer la une de nos chers journaux.. A suivre , et de prés


              • Antoine Diederick 20 mai 2011 23:08

                j’espère que tout ces chers philosophes auto proclamés, ces experts de pacotille, ce bouffeurs de paille insipide, ces nantis de la pensée indigente....qui ne voient pas ce qui va venir....disparaissent ...

                je sais , c’est extrême et ne correspond pas à mon tempérament mesuré...mais il y a des moments ....


              • Antoine Diederick 20 mai 2011 23:09

                et la liste est longue....je vais pas détailler... smiley


              • Antoine Diederick 20 mai 2011 22:04

                Bonsoir

                Je me suis laissé dire par un madrilène (diplomate) que les jeunes espagnols ont lu Stéphane Hessel.

                C’est pourquoi vous voyez des panneau avec l’inscription « Indignez-vous »


                • Antoine Diederick 20 mai 2011 22:14

                  comme j’ai rien d’autre sous la main (ce n’est pas trop approprié au évènements espagnols qui sont d’une autre nature)

                  et pourtant Hasta Siempre


                • Antoine Diederick 20 mai 2011 22:18

                  ....... oui, je sais c’est une icône romantique du siècle passé....on fait ce qu’on peut smiley


                • Antoine Diederick 20 mai 2011 22:42

                  il y a tout de même un chose qui doit être dite....enfin selon moi....

                  DSK, tant pis pour lui, il ne pourra plus s’indigner....de toute façon, ce n’était pas pour lui....


                  • Antoine Diederick 20 mai 2011 22:58

                    Estamos todos los peones de la verita !


                    • Antoine Diederick 21 mai 2011 13:55

                      « della » correction.


                    • Antoine Diederick 21 mai 2011 14:08

                      « della », c’est pour les italiens......

                      il Corsaro de Verdi


                    • Antoine Diederick 21 mai 2011 14:12

                      tout cela à cause de Garibaldi ! smiley


                    • Antoine Diederick 21 mai 2011 14:38

                      bocca della verita

                      y mets tu le doigt, si tu mens elle t’arrache la main !


                    • Antoine Diederick 25 mai 2011 19:49

                      « libertad »

                      Io soy stupido....


                    • Antoine Diederick 20 mai 2011 23:18

                      cela t’embête, hein, c’est pas politiquement correct , c’est pas trop papy Le Pen, qui devient une caricature ....il n’ont pas envie d’être une génération sacrifiée. Non pas comme en 1968....mais à cause de 1968....

                      Papy Le Pen, il est resté en 1930....cela fait 40 ans qu’il fait la troisième roue du carrosse...


                    • Antoine Diederick 20 mai 2011 23:29

                      a Gélone,

                      la gauche française, la gauche en général est complétement bloquée....elle n’anticipe plus ? Elle s’est embourgeoisée....

                      Le Pen, agite et surfe sur le problème de l’immigration tout simplement parce c’est mal géré, Sarko fait le même chose pour assurer son avenir politique.

                      La droite classique est passée du libéralisme au neo libéralisme....

                      Qu’est ce qui reste de tout cela ?

                      Rien....

                      Alors un peu d’imagination ne peut faire de mal.

                      Bonne soirée.


                    • dawedOo 21 mai 2011 05:07

                      Deux des revendications de ce groupe « d’énergumène sans but.. » enfin sans futur plutôt

                      - Interdire de se présenter aux politiciens mis en examen dans des affaires de corruption ou si leur casier judiciaire n’est pas vierge, en effet plus d’une centaine de politiciens mis en examen dans des affaires de corruption sont sur les listes électorales de dimanche (tout parti confondu)

                      - Une modification du système électoral qui actuellement oblige au bipartisme, aliéné par le neo-libéralisme sauvage et transformé en parti unique : le PP$OE (l’équivalent de notre UMPS) au service des banques.

                      Je ne sais pas si tout le peuple espagnol se sent représenté par ces revendications, mais en tout cas je sais que beaucoup sont heureux et non sans fierté et émotion, de voir cette jeunesse (et pas que des jeunes je vous assure) pouvoir se manifester sans se prendre une balle dans la nuque, car au rythme ou vont les choses, ils ont peur pour leur jeune démocratie et ont bien l’intention de la protéger et de la renforcer face au diktat des banksters et ils ont bien raison !


                    • Antoine Diederick 21 mai 2011 12:42

                      a Gelone,

                      oui, c’est un point de vue

                      mais

                      « Non, non. J’essaie juste de casser l’ambiance  »

                      c’est réussi  smiley

                      bon we


                    • Antoine Diederick 22 mai 2011 11:06

                      a Gelone

                      c’est intéressant....vais aller voir où ils en sont....


                    • Comme Une Ombre 20 mai 2011 23:26

                      Ce soir :

                      • Paris : 300 manifestants, 100 campeurs
                      • Toulouse : 150 manifestants
                      • Grenoble : 150 manifestants

                      Liste des manifestations des indignés
                      http://lesindignes.over-blog.com/

                      Le compte Twiter : http://twitter.com/# !/democratiereell

                      • Talion Talion 21 mai 2011 10:01

                        Bon !...

                        Quand est-ce qu’on reforme les brigades internationales ?...  smiley


                        • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 21 mai 2011 11:32

                          Comme pour la Belgique, l’Europe actuelle va-t-elle vers une partition Nord / Sud ?


                          Une scission entre les riches « germano- anglo-normands », et les pauvres « gréco-latinos » ?

                          La crise des banksters US de 2008, a accéléré le processus d’austérité et de chômage des classes moyennes et inférieures, entraînant un risque d’explosion sociale des états surendettés.

                          Alors qu’on pouvait s’attendre à une révolution populaire, en Grèce en particulier, c’est le Maghreb qui a explosé le premier. Nul doute que les USA et les Occidentaux ont joué et jouent un rôle plus ou moins occulte derrière ces évènements...

                          Certains croient que la BCE de Bruxelles et le FMI de N-Y vont solutionner les problèmes économiques majeurs par des prêts d’argent à des surendettés incapables de rembourser. Ceci revient à perfuser un comateux moribond juste pour le maintenir en « survie »...

                          Et comme d’habitude, en traitant les conséquences, on évite de parler des causes...

                          Les pseudo- sauveteurs du système, ne sont-ils pas en fait les fauteurs ?

                          Quand on veut tuer son chien, il suffit de lui inoculer la rage...

                          Y viva España  !!!









                          • JL JL 21 mai 2011 13:43

                            « Quand on veut tuer son chien, il suffit de l’accuser d’avoir la rage... »

                            Mais pour ce qui nous concerne, les zélites vs le peuple, il leur suffit de demander à leuirs chiens de mordre le peuple, c’est ce à quoi s’appliquent pour eux les gélone et autres du même acabit : MAM, gélone, même combat !

                             smiley

                            Article très utile. L’indignation ? La révolte plutôt, non ?


                          • JMK66 JMK66 21 mai 2011 14:52

                            MAM ? Se n’est pas celle qui voulait apprendre à mâter les insurgés Tunisien ?

                            J’insiste toutefois sur le fait de prendre garde aux divers pièges provocateurs de l’adversaire.

                            -La Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales stipule en son article 2 !! Greffe de la Cour européenne des droits de l’homme - Juin 2010

                            Droit à la vie

                            1. Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement, sauf en exécution d’une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi.

                            2. La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire :

                            a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;

                            b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ;

                            c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection !!!.

                            http://www.echr.coe.int/NR/rdonlyres/086519A8-B57A-40F4-9E22-3E27564DBE86/0/FRA_Conven.pdf

                            Le dico dit cela :

                            Insurger : Ce mot tire son origine du latin insurgere « se lever contre, attaquer, s’insurger. » Verbe : Exciter, pousser à la révolte, à l’insurrection.

                            S’insurger

                            1. Se soulever, se révolter contre un pouvoir établi ou contre une autorité arbitraire.

                            Chaque mois amenait une nouvelle émeute. On s’insurgeait à Lyon et à Grenoble. A Paris, c’était tantôt les légitimistes, et tantôt les républicains qui organisaient des conspirations. — (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)

                             2(Par hyperbole) (Figuré) S’opposer, vitupérer contre quelque chose ou quelqu’un.

                            • S’insurger contre une mode ridicule. - S’insurger contre des abus.

                            Apparentés étymologiques  Insurrection 

                             Belle démocratie tout de même !

                            Tous cela me fait peur sachant que le début de la fin du monde est programmé pour 18 h ce soir.

                            www.lepost.fr/article/2011/05/20/2501086_a-propos-la-fin-du-monde-c-est-pour-samedi-a-18-h.html

                            Ça fait toujours réfléchir.

                            Restons Tous sur nos gades. Le G8 ; commencement du début de la fin ?

                            Paix sur Nous Tous !

                            .

                             

                             

                             

                             

                             

                             

                             


                          • lanatur lanatur 21 mai 2011 12:02

                            C’est peut être bien la bonne ce coup ci,ce que beaucoup d’entre nous appelons de nos voeux ,la mise en lumière du système pervers et l’indignation puis la révolte face à ça ! En tout cas bankesters et NWO s’aperçoivent que la fièvre gagne,Que vont-ils faire ?


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 mai 2011 13:30

                              « C’est peut être bien la bonne ce coup ci... »

                              Ce qui expliquerait le silence qui règne dans les médias.


                            • Walid Haïdar 21 mai 2011 12:07

                              Ouais t’as raison, riches au Nord et pauvres au Sud, c’est trop d’imagination et de lucidité mélangées !


                              A ce compte là pourquoi pas en effet : on laisse les riches du Nord manger des pomme de terre et se ruiner en pétrole pour cultiver sous serres, et on reprend les campagnes du Sud, on cultive des beaux fruits et légumes et on les laisse crever !

                              avec toutes ces vitamines on sera devenu assez intelligents pour interdire la publicité, ce qui nous évitera de nous créer des besoins inutiles, d’investir dans des écoles qui forment des commerciaux, et on formera à la place des philosophes, des ingénieurs, des poètes, des mathématiciens, et on apprendra tous à travailler la terre pour garder les pieds dessus.

                              Et tous ceux qui sont pas contents mangeront leurs billets de banque : c’est plein de fibres, et ils arrêteront de nous les briser.

                              REMETTONS LES PIEDS SUR TERRE, ET SORTONS LA TÊTE DU GUIDON.

                              BORDEL !

                              • Walid Haïdar 21 mai 2011 12:08

                                je réagissais à la suggestion de Herlock Holmes pardon. Sans animosité, juste avec un mélange de ras-le-bol et d’amusement.


                                • yagiu 21 mai 2011 12:14


                                  Il faut soutenir ce mouvement, favorable à une véritable démocratie, ce qu’eux, ni nous, n’avons,
                                  de toutes façons, sur la voie que nous prenons actuellement, je ne voie pas de solutions, sauf celle
                                  de réduire en esclavage une partie de la population, au détriment d’une autre.
                                  Je ne sais pas ce que pense le front de gauche de ce mouvement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès