Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Les élections européennes expliquées aux enfants

Les élections européennes expliquées aux enfants

Chers enfants de France, chers enfants d’Europe,

Il est à noter que depuis que les élections européennes existent, un mensonge persiste et dupe toujours autant les parents.

En effet, depuis 1979, les citoyens européens sont appelés à voter pour leurs représentants au Parlement Européen : Les députés européens. Et à chaque fois, les campagnes électorales sont inondées de slogans en faveur d’une « autre Europe ». Certains partis, comme le PS, ont carrément proposé le même « changer l’Europe » à 30 ans d’intervalle (1979 et 2009). Mais tous l’ont fait et le font encore, chacun à sa façon :

« Une autre Europe » pour l’UMP.

« Changer d’Europe » pour le Front de Gauche

« Une Europe écologique » pour les Verts.

« Une Europe des Nations » pour le FN

« Faites l’Europe » pour Modem – UDI

« Osons une autre Europe » pour Debout la République.

Etc…

Dans un premier temps, nous sommes en droit de nous demander, jusqu’à quand il faudra la changer, mais surtout : comment se fait-il qu’elle n’ait toujours pas changée depuis tout ce temps ? Qu’est-ce qui ferait que cette fois, ça serait la bonne ?

Par ailleurs, rien ne nous empêche de nous pencher sur le fonctionnement de la démocratie européenne.

Les députés pour lesquels nous sommes appelés à voter, siègent au Parlement Européen. Or, ce Parlement n’a pas l’Initiative Législative, c’est-à-dire, qu’il n’a pas le pourvoir de proposer des lois, encore moins celui de changer les traités. Il contrôle et vote. Il ne peut donc en aucun cas changer l’Europe, telle qu’elle est. Ça n’est pas de son ressort, et celui qui prétend le contraire est soit menteur, soit incompétent, soit les deux.

Je vous invite à regarder la vidéo ci-jointe, qui illustre en 3 minutes les propos développés plus haut. Pensez à la regarder avec des adultes. N’hésitez pas à la partager.

Oh Bôrikô


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 3 mai 2014 14:45

    "comment se fait-il qu’elle n’ait toujours pas changée depuis tout ce temps ?« 

    c’était pas prévu

     » Qu’est-ce qui ferait que cette fois, ça serait la bonne ?"

    ce sera sera quand le smic sera à 500-600€, la TVA unique à 24% et qu’il n’y aura ni retraite ni sécu. l’europe changera avec beaucoup de chance


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 3 mai 2014 17:46

      e«  »« Il est à noter que depuis que les élections européennes existent, un mensonge persiste et dupe toujours autant les parents. »«  »

      Les plus grands mensonges sont tout ce qui est en dehors de cette incontournable définition : «  » Une Europe des Nations » pour le FN«  » que vous-même vous rapportez dans votre article !

      L’Europe existe, personne ne pourra la modifier fondamentalement, personne ne pourra la transformer radicalement, personne ne pourra additionner les différents pays européens sur une carte pour en faire un « Empire », personne ne croit que le cirque de Bruxelles pourra un jour décider vraiment à la place des États européens...

      L’Europe est donc l’ensemble des Nations qui la composent, elle n’a jamais vécu en paix pour cause d’idéologie de domination et elle ne vivra jamais en paix tant qu’elle persiste dans la volonté de détruire tout ce qui est aux « alentours » conformément a la lettre nazie : «  » C’est à cause de ceux qui sont sans espoir que l’espoir nous est donné«  » !

      Il est temps de revenir à la raison, de rapatrier les fonctionnaires de Bruxelles et de réorganiser les gouvernements nationaux dans l’esprit d’une meilleure coopération avec tous les pays du monde ! 

      Qui aime son pays ne peut être que dans le « Front National » et nous sommes tous Front National !


      • Martha 3 mai 2014 20:38

         @Mohammed MADJOUR,

         Ce n’est pas le programme du FN mais celui de l’UPR, que vous exposez ici. Le FN est un parti leurre mis constamment en avant par les médias pour piéger les déçus de l’Europe et ceux qui ne supportent pas les guerres de l’Empire et ses mensonges.
         Informez-vous sur ce parti* créé en 2007 dans le seul but sortir la France de l’Europe, de l’Euro et de l’OTAN en demandant l’application de l’article 50 du traité de Lisbonne.
         Voter massivement pour les candidats de ce parti, c’est le seul moyen de faire bouger les choses en Europe. Et cela en un seul vote !

         * C’est tout simple : cliquer sur : upr


      • Oh Bôrikô 4 mai 2014 02:33

        bjr, désolé, je ne vois pas le rapport entre l’article et le FN.
        Certes le FN est dit europsceptique, mais RIEN, ABSOLUMENT RIEN dans ses professions de foi. Le FN critique l’UE juste pour diaboliser tout euroscepticisme, et ainsi empêcher tout débat sérieux sur la question.
        NON, l’article n’est pas eurosceptique, il est EUROLUCIDE.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 18:35

        Mohammed,
        J’ai entendu Marine demander « des accords entre pays européens libres ».
        Dans ce cas, on se demande pourquoi ne pas dire clairement « Sortir de l’ UE par l’article 50 ? » Mais le FN veut se servir de l’article 50 « pour renégocier les Traités », donc pas pour en sortir. Puis si cela ne lui convient pas, un referendum sur la sortie de l’ UE.

        Pourquoi faire compliqué, et pas clair, quand on peut faire simple :
        L’UPR, c’est clair et simple, « sortir de l’ UE, de l’euro t de l’ OTAN par l’article 50, unilatéralement et définitivement » .


      • Bergegoviers Bergegoviers 8 mai 2014 14:18

        En bref, vous n’êtes pas contents de la situation actuelle mais, ayant choisi de soumettre votre destin à un parti politique différent, vous passez votre temps à vous affronter pour vous prouver l’un l’autre que c’est vous qui avez raison.

        Vous êtes exactement dans le cas de ces croyants au démon d’Abraham qui, parce qu’ils ont choisi d’êtres juifs, musulmans au chrétiens, voient dans leur choix plus de raisons de se disputer que de collaborer.

        La manipulation mentale des partis et des religions est exactement la même, et ils sont nombreux ceux qui succombent aux deux.

      • Oh Bôrikô 8 mai 2014 21:50

        Merci pour votre commentaire.
        si vous permettez, cette vidéo ne soutient aucun parti politique, elle a pour vocation d’expliquer les enjeux des élections européennes, et le réel pouvoir du parlement européen.
        par ailleurs, je vous rejoins en partie au sujet des religions et de la politique, et, des comportements de CERTAINS fidèles, de toute confession, de tout parti.
        mais de la même façon, l’Europe est un dogme auquel les gens croient, avec adoration et aveuglement. ils ne supportent, ni la contradiction, ni l’opposition.
        pour avoir participer à plusieurs « débats européens », je peux vous affirmer que même les organisateurs ont conscience du faible (voire très très faible) degré de démocratie en UE. ils se disent pourtant optimistes et œuvrent pour l’améliorer.
        seulement, ils ne se rendent pas compte que leur propres débats ne sont pas démocratiques, en monopolisant ce type de manifestations, et en les réservant aux mêmes partis. désolé, si je pense qu’il serait constructif que les français, voire les européens, entendent un discours aussi différent que celui de l’UPR.


      • colza 8 mai 2014 22:09

        Bonjour, Oh Bôrikô,
        Tout le monde convient du fait que le Parlement Européen n’a aucun pouvoir législatif et ne pourra rien changer à l’UE, donc encore moins de décider que tel ou tel pays restera ou sortira de l’UE.
        Tous les partis, en faisait campagne pour ou contre l’UE, cautionne en raison même de leur candidature et de leur campagne, l’existence de l’UE.
        Pour être conséquent avec soi-même, si on veut que la France quitte l’UE, il faut se désintéresser de l’UE, boycotter les élections européennes et militer en France pour que l’Etat décide la sortie de l’UE, en vertu de l’article 50 du traité de Lisbonne.
        Il n’y a pas d’alternative.


      • Oh Bôrikô 8 mai 2014 22:37

        merci pour le commentaire, Colza

        encore une fois, rien ne dit dans l’article ou la vidéo qu’il faille sortir de l’UE. elle se veut objective du mieux qu’elle peut.
        cependant, vous parlez de boycotter jusqu’à l’indifférence totale qui mènerait les politiques à agir. je crains que vous ne soyez trop optimiste, en ce qui les concerne.

        par ailleurs, sortir ou pas, l’important c’est que les gens sachent. ensuite, ils pourraient décider (referendum ou élection présidentielle). enfin, si ces mêmes politiques agissent en fonction des volontés du peuple.

        ce qui est sûr, c’est que boycotter revient à se retirer du seul moment où la question européenne est tolérée par les médias.


      • Chaz Chaz 3 mai 2014 21:56

        Merci, simple et clair. Mais je ne suis pas d’accord, une autre Europe est possible !

        Il suffit que les 27 (28 ? 29 ? je perds le compte..) états membres décident unanimement de changer leur politique d’austérité. Ainsi, au pays de Candide, David (Parlement) armé de sa baguette magique vaincra Goliath (Troika). Les Heureupéens vivrons en paix, décemment (« lol ») et auront beaucoup ( ?) d’enfants.


        • Oh Bôrikô 4 mai 2014 02:44

          Une autre Europe est démocratiquement parlant, impossible.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 18:25

          CHaz,
          L’Union européenne n’est pas réformable.
          Asselineau le dit, mais aussi Etienne Chouard : « Chouard, l’ UPR et l’article 50 » .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mai 2014 07:23

          Chaz,
          Depuis 1979, tous les Partis politiques nous promettent, si nous votons pour eux, qu’ils vont changer l’Europe. Pourquoi rien ne change ?

          Parce qu’il faudrait changer les Traités, et cela ne dépend pas de la France.
          Pour changer les Traités, il faut que les 28 pays soient d’accord en même temps.

          « Une autre Europe est-elle possible ? Non. »

          Ce qui dépend de la France et des Français, c’est de sortir de l’ UE par l’article 50, unilatéralement, sans rien demander à personne.


        • zygzornifle zygzornifle 4 mai 2014 08:59

          Pour dire à leur parents qu’il faut aller voter et faire barrage au FN pour soutenir la magouille actuelle.....LOL


          • luciencbien 4 mai 2014 15:03

            mais alors que faire ? ne pas voter c’est laisser faire...



          • Oh Bôrikô 4 mai 2014 19:13

            Il ne faut pas « voter pour faire barrage au FN ». Le FN est un parti leurre comme les autres, à savoir qu’il propose aussi de changer l’Europe. Après, les conséquences et interprétations des résultats du FN renvoient à une autre problématique, d’ordre nationale, qui n’a absolument rien à voir avec les élections européennes. Là encore, ça n’a aucun rapport avec la vidéo.

            Alors, faut-il s’abstenir ? Il y a d’un côté des partis qui disent explicitement ou implicitement qu’ils vont changer l’Europe, bien qu’ils n’en ont pas le pouvoir. On peut ajouter que ces propositions sont les leurs, et qu’une fois éluS, ils devront 3la défendre3 avec tous les autres députés européens qui n’attendent pas particulèrement après eux, et qui voient eux, les intérêts propres à leurs concitoyens. Mais dans tous les cas, ils n’ont pas l’initiative législative.

            En revanche, il est intéressant de s’informer sur la candidature UPR et François Asselineau, car pour la première fois, un parti propose de sortir de l’Union Européenne par le biais de l’article 50, prévu à cette effet. C’est le premier dans la mesure où cela figure sur sa profession de foi, ou son programme.


          • colza 8 mai 2014 22:13

            Mais qu’est-ce qu’ils vont faire au Parlement Européens, les éventuels députés UPR ?
             Ils vont crier partout : « On veut sortir de l’UE, on veut sortir de l’UE ! ».
            A quoi on leur répondra fort justement : « si vous voulez sortir de l’UE, rentrez chez vous, car c’est là que ça se décide ».


          • Oh Bôrikô 8 mai 2014 22:52

            Re, colza.

            Au Parlement mais surtout dans le débat public, là est la question.

            Le discours de François Asselineau, puisque vous fixez sur l’UPR, mais celui d’autres encore, devrait être connu par davantage de français. L’intérêt de se présenter aux élections pour des partis boycottés par les médias dominants, est de pouvoir diffuser des informations, des analyses, des projections et autres propositions auprès du plus grand nombre.

            Quand on lit les manuels d’Instruction Civique au sujet de la Construction Européenne, on est vraiment loin de la vérité. Que dire d’un système qui ment à sa jeunesse, à sa population ? Que dire de ceux qui savent, mais qui se taisent ?


          • zygzornifle zygzornifle 5 mai 2014 11:38

            J’ai expliqué à mes enfants que l’EU voulait entre autre interdire des escabeaux pour ramasser les fruits et autre et limiter la puissance des aspirateurs à 900w ....Ils se sont bien marrés et ont tendance à considérer les têtes pensantes de l’EU pour des attardés ....


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 18:28

              zygzornifle,
              Les escabeaux doivent être remplacés par des machines à nacelles, doit y avoir un ou des lobbies de ces machines agricoles à Bruxelles...


            • Oh Bôrikô 6 mai 2014 23:46

              très bien. si les enfants comprennent, ça promet un meilleur avenir. parce que les adultes...


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 mai 2014 01:36

              Vous devriez pourtant. 


              A partir de cette année, le président de la commission européenne sera élu par le parlement, et non plus nommé par les Etats.


              Ce qui devrait aider à démocratiser encore plus le bousin.

              • Oh Bôrikô 6 mai 2014 23:51

                il sera élu par qui ?


              • zygzornifle zygzornifle 6 mai 2014 08:25

                L’Europe est une fosse d’aisance ou nos politiques aiment pratiquer l’apnée .....


                • BA 9 mai 2014 07:08
                  Le peuple français est en train de basculer.

                  Malgré la propagande des médias français, le peuple commence à comprendre que la construction européenne n’est pas du tout ce qu’on lui raconte.

                  Les sondages de mai 2014 sont très intéressants : l’opinion publique est en train de se retourner.

                  Le vent tourne.

                  Vendredi 9 mai 2014 :

                  SONDAGE. Quatre Français sur cinq n’ont plus confiance en l’Europe.

                  A l’occasion de la journée de l’Europe, retrouvez ce vendredi dans vos éditions Nice-Matin, Var-matin et Corse-Matin, un sondage sur la perception qu’ont les Français de l’Union Européenne. 

                  Les eurosceptiques sont de plus en plus nombreux.

                  L’étude, menée par l’institut CSA pour Nice-Matin et BFMTV, montre l’accroissement de la défiance des Français à l’égard de l’Europe. 

                  A la question : « Diriez-vous que l’appartenance de la France à l’Union Européenne est une bonne ou une mauvaise chose ? », 38% des sondés y voient une mauvaise chose (dont 10% une très mauvaise chose). 51% des sondés y voient une bonne chose (dont 9% une très bonne chose).

                  Dix ans plus tôt, on comptait seulement 25% d’eurosceptiques.

                  Parmi les grandes inquiétudes des sondés : l’augmentation du chômage, la diminution de la protection sociale, l’augmentation du nombre d’immigrés due à l’espace Schengen, ou encore la perte de leur identité nationale ou leur culture.

                  Ils sont 47% à préférer un renforcement des pouvoirs de décision des Etats membres, quitte à limiter ceux de l’Union Européenne.

                  Une Union Européenne qu’ils jugent, en grande majorité, trop éloignée de leurs préoccupations quotidiennes (78%) et trop occupée « à faire des règlements tatillons sans raison » (72%).

                  A l’occasion du 69e anniversaire de la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie ce jeudi, François Hollande a lancé un véritable plaidoyer en faveur d’une Union « du progrès ». Dans une tribune publiée par Le Monde, le chef de l’Etat met en garde les Français contre la tentation de sortir de l’Europe, qui selon lui serait synonyme de « sortir de l’Histoire ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès